English version
Accueil
Menu Panier Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

121 fiche(s) - Page 3

Cet ouvrage a été ajouté é votre panier


CASTELLION (Sébastien) ou CASTELLIONE (Sebastiano). ΣΙΒΥΛΛΙΑΚΩΝ ΧΡΗΣΜΩΝ ΛΟΓΟΙ ΟΚΤΩ [Sibylliakon chresmon logoi okto]. Sibyllinorum oraculorum Libri VIII. Addita Sebastiani Castalionis interpretatione Latina, quae Graeco e regionè respondeat. Cum Annotationib. Xystii Betuleii in Graeca Sibyllina oracula, & Sebastiani Castalionis in translationem suam: quae Annotationes numeris marginalibus signantur (…).
Basileae, ex officina Ioannis Oporini, Anno Salutis humanae M.D.LV. Mense Augusto (au colophon) [Bâle, Johann Oporinus, 1555].
In-8 (158 x 102 mm), plein vélin souple de l'époque, 336, (1 bl.) p. (sign. a-x8), lettrines gravées sur bois.
Seconde édition bilingue largement augmentée, reproduisant l’original grec d’après un manuscrit d’origine vénitienne ainsi que sa traduction latine en vers par Sébastien Castellion.
La préface est de Marcantonio Antimaco (Mantoue, 1473-1552), les commentaires de l’humaniste originaire d’Augsbourg, Sixte Birck (1501-1554).
Le traducteur, Sébastien Castellion (1515-1563), humaniste et théologien protestant, apôtre de la tolérance religieuse, s’était illustré par sa courageuse défense de Michel Servet condamné à mort pour hérésie à l'instigation de Calvin.
Recueil de quatorze oracles, d’époques diverses, versifiées en grec, ‘Les Oracles sibyllins’ s’inscrivent dans la tradition des discours apocalyptiques antiromains en milieux juif, gnostique et judéo-chrétien.
On les trouve cités aussi bien chez Flavius Josèphe que chez l’apologiste chrétien Athënagoras ou chez les Pères de l’Église ; plusieurs relatent des événements historiques.
“A gold mine for Classical mythology and early first millennium Jewish, Gnostic and Christian beliefs. Notable are apocalyptic passages scattered throughout which at times seem like a first draft of the Biblical Book of Revelation” (Milton S. Terry & Roy A. Sites, ‘The Sibylline Oracles’, 2014).
Cf. Ferdinand Buisson, ‘Sébastien Castellion’, Paris, 1892, p. 278 sq.
(Adams, S.1059. Caillet, 2063. Graesse, VI, 398. Hoffmann, III, 396).
Quelques trous de vers en marge intérieure. Une auréole claire en marge de qqs feuillets. Gardes renouvelées. Signatures ex-libris anciennes.
Bon exemplaire.

Réf.: 37348 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAINT-SIMON (Claude-Henri, comte de). I- Saint-Simon. Son premier écrit; lettres d'un habitant de Genève à ses contemporains, 1802. Sa parabole politique, 1819. Le Nouveau Christianisme, 1825. Précédés de fragmens de l'histoire de sa vie écrite par lui-même. Publiés par Olinde Rodrigues, son disciple (...).
II- Catéchisme politique des industriels, 1824. Vues sur la propriété et la législation, 1818.
Paris, Librairie saint-simonienne (t.1) & A. Naquet (t.2), 1832.
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-percaline bordeaux, dos lisse orné de filets et d'un petit fer central dorés, titre doré, daté en queue, couverture imprimée conservée, tranches mouchetées (rel. moderne Laurenchet), (2) f., xxxviii, (1) f. blanc, 201 p. et (2) f., 364 p.
Première édition collective des oeuvres de Saint-Simon publiée et préfacée par Olinde Rodrigues au lendemain de la rupture avec Enfantin dans le but affiché de restaurer l'unité de l'œuvre de Saint-Simon, dans toute la durée de sa production intellectuelle.
Elle contient plusieurs textes de Saint-Simon non annoncés au titre ainsi que la mise au point par Olinde Rodrigues sur le différend qui l'opposait à Enfantin au sujet de la "Communauté de femmes", différent qui entraîna la scission de l'École l'année de la publication de ces volumes.
(Fournel, p. 99-100. Einaudi, 4955. Mazzone, p.5. Mori, p. 97. Walch-Gerits, n° 412).
Auréoles dans la marge supérieure de la deuxième partie.
Bon exemplaire, bien relié, couverture romantique imprimée conservée.

Réf.: 27236 - Eur 750.00
Ajouter au panierOuvrage commandé



BENTHAM (Jeremy). Traités de législation civile et pénale (...). Seconde édition, revue, corrigée et augmentée.
Paris, Bossange, Rey et Gravier, 1820.
3 volumes in-8, plein veau fauve, dos lisses ornés d’un décor romantique de compartiments garnis de fleurons et filets à froid, auteur doré et pièce de titre de maroquin vert bronze, daté en pied, roulettes et filets d'encadrement à froid sur les plats, tranches jaspées (reliure anglaise de l'époque), xl, 368 p.; (2), iv, 379 p. et viij, 455 p.
Seconde édition augmentée, corrigée et réorganisée dans la distribution des chapitres, l’édition de référence de cet ouvrage donnée par Etienne Dumont, ami et collaborateur de Bentham, d’après les manuscrits en français et en anglais laissés par l'auteur.
"Ce recueil recouvre des champs majeurs de la pensée politique et juridique de Bentham - certains textes sont uniquement disponibles dans cette édition – et témoigne de l’ampleur du projet de refondation du droit et des institutions à partir du principe d’utilité. On trouvera ainsi, outre les ‘principes’ du Code civil et du Code pénal établis dans la lignée de Beccaria, le texte consacré au Panoptique et analysé par Michel Foucault dans ‘Surveiller et punir’ (…). L’exposé le plus complet de l’utilitarisme benthamien…" (Cf. M. Bozzo-Rey, éd. critique, Dalloz 2010).
T.I- Principes de législation. Principes du Code civil – T.II. Principes du Code pénal – T.III. Panoptique. Promulgation des lois ; promulgation des raisons des lois. De l'influence des temps et des lieux en matière de législation. Vue générale d'un corps complet de législation.
L’ouvrage est précédé d’un important "discours préliminaire" dans lequel E. Dumont présente sa méthode de travail.
Dos habilement restaurés. Tache de cire en tête de la garde banche et du titre du t.III, quelques brunissures éparses. Les faux-titres des t.II et III n’ont pas été conservés.
Provenance : Baron Belper, avec son ex-libris armorié, sans doute Edward Strutt, 1st Baron Belper PC FRS (1801-1880), a Liberal Party politician.
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37232 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SISMONDI (Jean Charles Léonard Simonde de). Tableau de l'agriculture Toscane.‎
‎Genève, J.J. Paschoud, 1801.
In-8, cartonnage marbré à petits coins de vélin, dos titré à la plume, xiv, 327 p., grande planche dépliante gravée sur cuivre.‎
Edition originale illustrée d'une grande planche dépliante gravée.
"Le premier ouvrage publié par Sismondi à son retour d'Italie qui contient en germe les principes de la pensée de l'économiste genevois. Très actuel par la description de méthodes qui trouvent encore aujourd'hui leur application en Toscane, cet ouvrage est le fruit de l'expérience directe faite par l'auteur au cours de son séjour toscan de 1795 à 1800" (Francesca Sofia, éd. Champion, 1998).
Sismondi aborde l'agriculture en Toscane, en fonction du relief, sous tous ses aspects: techniques, arbres, fruits et légumes, céréales, vignobles, châtaigniers... De larges parties sont consacrées aux olives et à l'huile ainsi qu'au vignoble, au vin et aux alcools. Il traite également de l'art des jardins, de la place des manufactures de soie ou des conditions de vie des paysans, de l'organisation des fermes, des rapports sociaux...
Gide et Rist ('Histoire des doctrines économiques', p. 320 sq.) soulignent que les principes de la théorie économique qui feront la célébrité de Sismondi sont présents en germe dans cet ouvrage, en particulier la notion de produit net et de produit brut.
L'ouvrage a été également remarqué par ses contemporains (Sainte-Beuve) pour son romantisme, qui transparaît dans les meilleures pages du "Tableau" à travers des descriptions de la nature, "qui transportent le lecteur sur les collines toscanes".
(Einaudi, 5310. Kress, 4445. Goldsmiths', 18187. INED, 4222).
Très bon exemplaire très frais.

Réf.: 37356 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HOLBACH (Paul Thiry, baron d'), NAIGEON (Jacques André), CHALLE (Robert). 1- HOLBACH (Paul Thiry, baron d'), NAIGEON (Jacques André), CHALLE (Robert). Le Militaire Philosophe ou Difficultés sur la Religion proposées au R.P. Malebranche, Prêtre de l'Oratoire. Par un ancien Officier. Londres [i.e. Amsterdam, Marc-Michel Rey], 1768. 193, (3) p. de table, faux-titre et titre inclus.
2- HOLBACH. Les prêtres démasqués ou des Iniquités du clergé chrétien. Ouvrage traduit de l'anglais. Londres [i.e. Amsterdam, Marc-Michel Rey], 1768. (1) f. de titre, (1) f. d'avertissement et table, 180 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, plein veau fauve marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, triple filet d'encadrement sur les plats, tranches jaspées.
1- Edition originale publiée d'après un texte attribué à Robert Challe, qui circulait clandestinement sous forme de manuscrit depuis la première décennie du XVIIIe siècle.
Le texte de cette version imprimée aurait été largement récrit et adapté par Naigeon et par D’Holbach qui aurait composé la dernière partie (Cf. O. Bloch, 'Le matérialisme au XVIIIe s.').
Désigné à sa sortie comme "bréviaire du matérialisme", cette première édition a toujours été très rare si l'on en croit la correspondance de Grimm (cité par Belin, 'Commerce du livre', p. 106).
(Vercruysse, éd. 2017, 1768- B2, p. 102).
2- Première édition française de cette traduction libre, par d'Holbach, d'un ouvrage demeuré anonyme ('The Ax Laid to the Root of Christian Priestcraft'). Selon Vercruysse, le livre a été imprimé à Amsterdam par Marc-Michel Rey. (Vercruysse, éd. 2017, D5, p.105. Tchemerzine-Scheler, III, 718).
Coiffes frottées, quelques petits accrocs et épidermures. Rousseurs et brunissures, plus soutenues à quelques feuillets.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37416 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SIEYES (Emmanuel-Joseph)]. Qu'est-ce que le Tiers-Etat ? Seconde édition, corrigée.
S.l., 1789.
In-8, broché, couverture de papier marbré (rel. postérieure), 130 p. titre compris.
"Seconde édition corrigée", publiée quelques semaines après l'originale (janvier 1789) de ce "brûlot politique" fondateur dans l'histoire politique de la France et de la société moderne qui obtint un immense retentissement et rendit immédiatement son auteur célèbre.
"Reprenant sous une forme amplifiée et théorisée les notions, nouvelles au XVIIIe siècle, d’utilité sociale et d’égalité civile, Sieyès identifie le Tiers à la nation, ensemble d’individus libres, également doués de raison et soucieux de la chose publique. Sieyès appelle le Tiers à se constituer en société politique pour composer enfin cette nation, c’est-à-dire une volonté générale, unitaire, imprescriptible, qui délègue des représentants en son nom" (Luce-Marie Albigès).
(Bastid, 'Sieyès', p. 317 n° 6. R. Zapperi, éd. Droz, p. 92. Monglond, I, 197. Martin & Walter, IV, 31634. Cf. 'En français dans le texte', p. 191-193).
Quelques taches de rouille aux deux derniers feuillets. Quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire.

Réf.: 37441 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MARAT (Jean-Paul). Dénonciation faite au Tribunal du Public, par M. Marat, l'Ami du Peuple, Contre M. Necker, premier Ministre des Finances.
S.l.n.d., [Paris, imprimerie de Marat, 18 janvier 1790].
In-8, demi-basane bordeaux, titre doré en long (rel. début XXe), (1) f., 69 p.
Edition originale et unique du programme politique révolutionnaire que Marat publia à l’occasion de sa campagne contre la municipalité parisienne et particulièrement contre Necker.
Selon Marat, Necker "âme du mouvement réactionnaire", se serait rendu coupable de monopoliser le pouvoir, d’avoir toléré la concentration des forces étrangères autour de Paris, organisé la disette du peuple parisien et spéculé comme complice des accapareurs.
"Le 7 novembre, Marat envoya à l’impression sa 'Dénonciation'. Aucun imprimeur n’ayant voulu prendre le risque de publier ce pamphlet, il monta sa propre imprimerie et le texte fut mis en vente le 18 janvier. L’apparition de ce pamphlet devait être un véritable événement national. Pour la première fois, la rue intervenait ouvertement dans sa campagne, prenant part en sa faveur contre les autorités" (G. Walter, 'Marat', p. 121-129).
(Fonds Lacassagne, p. 4. Martin & Walter, 22875. Monglond, I, 261).
Quelques rousseurs.
Bon exemplaire.

Réf.: 25179 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RAMUS (Pierre La Ramée, dit).. Brutinæ Quaestiones, in Oratorem Ciceronis, ad Henricum Valesium Franciæ Regem.
Parisiis Matthei Davidis [Paris, Mathieu David], 1552.
Petit in-8, plein cartonnage vélin à la Bradel, titre doré en long, daté en pied (reliure moderne Goy), 126 p., (1) f. blanc.
Troisième édition dédiée à Henri II (la première date de 1547) de cet ouvrage controversé, analyse critique de "l'Orateur" de Cicéron considéré comme le chef-d'œuvre des traités de rhétorique.
Dans cette critique paradoxale, Pierre de La Ramée qui était pourtant l'un des plus fervents admirateurs de Cicéron, réclame pour la rhétorique comme pour les autres arts une forme plus humaine et plus méthodique. L'ouvrage suscita une tempête et réveilla la haine tenace et durable des ennemis de Ramus: Jacques Charpentier en particulier, peut-être l'un des responsables de son assassinat lors de la Saint-Barthélemy.
Caractères italiques, lettrine et belle marque de l'imprimeur gravée au titre.
(W. J. Ong, 'Ramus and Talon Inventory', n° 57).
Mouillure claire en coin.
Très bon exemplaire, frais, grand de marges, bien relié.

Réf.: 37246 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BOURGOING (Jean-Francois de)]. Précis historique sur l'Inquisition. Son établissement en Italie, en Espagne, en Portugal et aux Indes, ses faits, ses progrès et ses résultats; précédé des prophéties de Ste. Hildegarde, et suivi de notes historiques, curieuses et intéressantes. Par D.M.R.
Madrid, chez Copin Frères, En France, chez les principaux Libaires, 1809.
Petit in-12, demi-veau blond de l'époque, dos lisse orné de filets gras dorés, viii. 172 p.
Edition originale et unique, très rare, publiée anonymement à la librairie des frères Copin à Madrid, au lendemain de l’entrée des troupes napoléoniennes dans la capitale espagnole.
"En 1809, peu après le décret napoléonien d’abolition du Saint-Office, paraissait à Madrid [ce] livre en français. L’ouvrage n’était signé que par trois majuscules: D.M.R.. À en croire l’Avertissement, l’auteur aurait été lui-même victime du Saint-Office. Il s’agissait de convaincre les Espagnols, dans le droit fil des Lumières hispaniques, du bienfait de l’abolition de l’Inquisition et de la juste politique menée par Napoléon en matière de régénération de l’Espagne" (sur cet ouvrage, cf. l’article détaillé et très documenté de Gérard Dufour, La propagande napoléonienne aux origines de l’historiographie contemporaine sur l’inquisition espagnole in "Hommage à Alain Milhou", T.1, Cahiers du CRIAR, n°21, 2002, p. 317-329.
G. Dufour attribue cet ouvrage à Jean-François de Bourgoing, diplomate et baron d’Empire, qui avait été ambassadeur de France en Espagne.
Seulement 3 exemplaires sont recensés dans le monde (WorldCat) : British Libr., Univ. of Pennsylvania et Danish Union Cat. Manque à la BnF et aucun exemplaire dans les bibliothèques françaises.
Très bon exemplaire, frais, dans sa première reliure.

Réf.: 37294 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CORDEMOY (Géraud de). Dissertations physiques sur le discernement du Corps & de l'Ame ; Sur la parole et sur le systéme de Monsieur Descartes (...). Troisième édition.
Paris, Veuve de Denis Nion, 1690-1689.
2 tomes reliés en un volume petit in-8, plein veau brun moucheté de l'époque dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, triples filets d'encadrement sur plats, grandes armes dorées au centre du plat supérieur, tranches mouchetées rouges, (1) f., (22), 227 p. et (1) f., (24), 194, (1) p.
Troisième Edition collective des oeuvres principales de Géraud de Cordemoy publiées par son fils à titre posthume.
Contient : ‘Six Discours sur la Distinction et l'Union du Corps et de l'Ame’ – ‘Discours physique sur la Parole’, suivi de la 'Lettre au R.P. Cossart, sur les Système de Monsieur Descartes, & son opinion touchant les bêtes…'.
"Maître de Malebranche et précurseur de Leibniz", "cartésien passionné", Géraud de Cordemoy (1626-1684) est l'auteur d'une œuvre philosophique originale et novatrice qui fait l'objet d'une large réévaluation par les historiens modernes de la philosophie.
"Dans cet ouvrage concis, il renouvelle et enrichit la philosophie de Descartes. Il donne à l'occasionalisme une systématisation qui prépare celle de Malebranche (...). Leibnitz apprécia cet effort pour fonder l'unité de chaque substance incompréhensible dans le cartésianisme" (cf. G. Rodis-Lewis, in ‘Dict. des philosophes’, PUF, I, p. 672-675).
Le deuxième discours (‘Du mouvement et du repos des corps’) était jugé tellement important par ses contemporains, qu'il fut joint aux éditions posthumes du ‘Monde’ de Descartes.
Sur les recherches novatrices de l’auteur en matière de linguistique (in ‘Discours physique de la parole’), cf. N. Chomsky ('La linguistique cartésienne') et A. Robinet ('Le langage à l'âge classique'). Des extraits de cet essai ont été utilisés par Molière pour la scène de la leçon de phonétique de M. Jourdain dans le "Bourgeois gentilhomme".
Provenance: le marquis Gabriel Grégoire Bourdeau de Lajudie (1788-1877) avec ses armes dorées sur le plat supérieur (OHR, n°2378) et son ex-libris imprimé, et "Joannis Petri de Villeneuve" avec son grand ex-libris armorié (XVIIe-XVIIIe s.).
Quelques petites traces de restauration.
Bel exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37392 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DESTUTT DE TRACY (Antoine Louis Claude). Opinion de M. de Tracy, sur les affaires de Saint-Domingue.
[Paris, Imprimerie de Laillet, 1791].
In-8, cartonnage de papier marbré saumon à la Bradel, pièce de titre de maroquin bordeaux, 23 p. titre compris, non rogné.
Edition originale de l’une des premières publications du futur chef de l'Idéologie, le discours qu’il prononça à la tribune le 23 septembre 1791. Élu aux États généraux par la noblesse du Bourbonnais, Destutt de Tracy avait été l’un des premiers de son ordre à se rallier au Tiers Etat. Il livra cette "opinion" à la fin de son mandat de député, au moment où l'Assemblée constituante allait être remplacée par la Législative.
Après un préambule où il prend la prend la précaution de se démarquer de la "Société des Amis des noirs" et de Brissot, Destutt dresse un état des relations entre la France et les colonies aux premiers mois de la révolution et examine les conséquences du décret du 28 mars 1790 qui écartait les colonies du droit métropolitain, créaient des assemblées coloniales et confirmait l'esclavage. Il s’élève contre les prétentions des colons blancs de Saint-Domingue "à être les maîtres de l'île" et rejette les compétences de l’assemblée coloniale en matière de statut des "personnes non libres". Mettant en avant des arguments moraux, il tente également de convaincre par des arguments stratégiques: "les gens de couleur tirés par nous de l'oppression seront nos alliés naturels, il n'est ni juste ni politique de les abandonner (…). Est-ce bien sérieusement que 24 000 blancs établis à Saint-Domingue, haïs de 20 000 mulâtres qu'ils oppriment, embarrassés de 400 000 esclaves dont ils sont condamnés à redouter éternellement le moindre mouvement…" (p. 20).
(Max Bissainthe, 5468. Sabin, 96414).
Bel exemplaire, très frais, entièrement non rogné, témoins conservés.

Réf.: 37255 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MONTESQUIEU (Charles-Louis de Secondat, baron de), RISTEAU (François), LA BEAUMELLE (Laurent Angliviel de). 1- [RISTEAU (François)]. Réponse aux observations sur l'Esprit des loix. S.l., 1751.162 p., (1) f. bl. titre compris.
2- [LA BEAUMELLE (Laurent Angliviel de)]. Suite de la défense de l'Esprit des loix, ou Examen de la réplique du Gazetier Ecclésiastique à la Défense de l'Esprit des loix. Berlin [i.e. Amsterdam, M.-M. Rey], 1751. (2), 76 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 4 nerfs fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges.
1- Edition originale de cette défense de Montesquieu en réponse aux graves critiques que l'abbé Joseph de La Porte avait publiées dans le "Gazetier ecclésiastique". Négociant bordelais devenu directeur de la Compagnie des Indes, François Risteau était un proche de Montesquieu. Cette pièce qui était regardée par ses contemporains comme "comme la meilleure et la plus courte réponse aux critiques de l'Esprit des lois" devint "canonique" jusqu'à être intégrée aux "Lettres familières de M. le président de Montesquieu". (Conlon, 'Siècle des Lumières', 51:980).
2- Edition originale. Protestant cévenol, proche et admirateur de Montesquieu, Angliviel de La Beaumelle publia cette 'Suite de la Défense de l’Esprit des Lois' à Amsterdam, chez Marc Michel Rey, sous la fausse adresse de Berlin. Cette pièce violemment anti-janséniste fut longtemps considérée comme étant de la plume même de Montesquieu et lui fut durement reproché. (Conlon, 'Siècle des Lumières', 51:750).
Quelques annotations au crayon sur la première garde blanche. Petites épidermures à la reliure.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37354 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DIDEROT (Denis). Le neveu de Rameau, Dialogue. Ouvrage posthume et inédit par Diderot.
Paris, Delaunay, 1821.
In-8, demi-percaline gaufrée à grands coins (rel. postérieure), (4) p. de catalogue éditeur, (4), 262, portrait gravé en frontispice, exemplaire non rogné.
Edition originale de la première apparition du chef-d'oeuvre de Diderot, illustrée d'un portrait frontispice gravé représentant le "Neveu de Rameau" avec son violon.
L'ouvrage est retraduit en français par Joseph-Henri de Saur et Léonce de Saint-Géniès, de la version allemande donnée par Goethe en 1805.
Ignoré par Naigeon et par les contemporains de Diderot, "le texte qui aurait été conçu vers 1761 et augmenté jusqu'en 1782, surgit peu avant 1800 en Allemagne, sous la forme d'un manuscrit venu de Russie, qui finit par attirer l'attention de Schiller, lequel le soumet à Goethe, qui en donne une traduction" ('Diderot et son temps', n° 133).
Il faudra attendre la fin du XIXe siècle pour que soit redécouvert le manuscrit autographe original de Diderot chez un bouquiniste parisien et que l'on établisse la version définitive (1891).
(Adams, 'Bibliographie des oeuvres de Diderot', NR1. Tchemerzine-Scheler, II, 974-975).
Mors frottés, rousseurs parfois soutenues et quelques auréoles en fin. Le catalogue éditeur a été conservé en tête (4 pages). Exemplaire non rogné.

Réf.: 37397 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



JULLIEN DE PARIS (Marc-Antoine). Esprit de la méthode d'éducation de Pestalozzi, suivie et pratiquée dans l'Institut d'éducation d'Yverdun en Suisse.
Milan, Imprimerie Royale, 1812.
2 volumes in-8, demi-veau fauve de l'époque à petits coins, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre de maroquin bordeaux, tranches jonquille, xx, 368 p. et (4), 510 p.
Edition originale de cet ouvrage considéré comme l’un des meilleurs comptes-rendus des doctrines et réalisations du grand pédagogue Johann Heinrich Pestalozzi.
Rousseauiste, militant néo-babouviste, champion d'une pédagogie nouvelle, Marc-Antoine Jullien (dit "de Paris") découvrit Pestalozzi à Yverdon où il séjournait. Il en devint le disciple et l'ami et lui confia ses propres enfants. C'est lui, principalement, qui révélera le grand pédagogue zurichois au public français, avec cet ouvrage publié à Milan.
"Cet ouvrage esquisse explicitement le projet d’une "science de l’éducation", entendue au sens d’une "science positive". De la rencontre avec Pestalozzi, du contact avec des pratiques éducatives nouvelles, naît cet essai de rationalisation des faits éducatifs. Il constitue la première tentative de découpage d’un champ empirique d’observation, d’élaboration de techniques d’investigation et d’utilisation de modèles d’analyse formels" (J. Gautherin, "Perspectives, Revue d'Education", UNESCO, vol. XXIII, n° 3-4, 1993, p. 783-798).
(Cf. Buisson 1911, p. 918 et s. H. Lacarpe, 'Jullien de Paris', p. 105 et s.).
Quelques rousseurs éparses. Cachet de bibliothèque.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37447 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[FREDERIC II, Roi de Prusse (Friedrich II, König von Preussen)]. De la littérature allemande; Des Défauts qu'on peut lui reprocher; quelles en sont les causes, & par quels moyens on peut les corriger.
Neuchatel, De l'imprimerie de Samuel Fauche, 1781.
In-12, demi-veau fauve de l'époque à coins, dos lisse entièrement orné d'une roulette dorée, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, 89 p. faux-titre et titre compris.
Edition publiée à Neufchâtel à la suite de l'originale de Berlin (1780).
"Depuis quelques années, Frédéric s'est détourné de la France pour des raisons tant politiques que culturelles. Il considère que le royaume est entré dans une phase de décadence. Publié fin 1780, cet essai, résultat de discussions avec le philosophe Grave, Hertzberg et d'autres proches, fait le point sur ses rapports avec les langues françaises et allemandes: la Prusse a encore besoin du français, parce que c'est toujours et pour longtemps la langue universelle, mais la pérennité de cette situation lui paraît illusoire. Parallèlement, la langue et la culture allemande sont en grands progrès et il prévoit ce jour, plus très lointain, où l'allemand aura pour le moins un rang égal à celui du français" (François Labbe).
(Neuchâtel (ex-STN) Bibliography, 1781, Rero, R215965160).
Petit accroc à la coiffe supérieure.
Joli exemplaire, très frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37457 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PELLISSON-FONTANIER (Paul). OEuvres diverses.
Paris, Didot, 1735.
3 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisses à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, palettes en tête et pied, filet sur les coupes, tranches rouges, (2) f., cxliv, 230 p. ; (1) f., (6), 477 p. et (1) f., (2), 517 p., portrait frontispice gravé par Scotin.
Première et unique édition collective ancienne des oeuvres de Pellisson, publiée par l'abbé Souchay, accompagnée d'une préface et de pièces annexes, dont son éloge par Madame de Scudéry.
T. I: Préface de l'éditeur. Éloges. Poésies -- T. II: Oeuvres d'éloquence. Mémoires, placets, inscriptions, épitaphes, lettres. T III: "Mémoires et productions". Plusieurs de ces textes concernent le procès de Foucquet.
Monogrammes aux titres, bandeaux, lettres ornées et culs de lampe gravés sur bois. Portrait de l'auteur gravé sur cuivre par J.-B. Scotin.
Protestant de Castres, Pellisson monta à Paris et fut introduit dans les milieux littéraires par Mme de Scudéry. Devenu premier commis de Fouquet, il lui demeura fidèle dans sa disgrâce et fut emprisonné à la Bastille. Après sa libération, séduit par les propositions de Louis XIV qui voulait s'attacher un homme dont la réputation restait très grande, il se convertit au catholicisme et devint historiographe du roi. Sur le style de Pellisson et son importance pour les doctrines littéraires de son temps, cf. A. Adam, II, p. 98 sq.
(France littéraire, VII, 36. Sur les pièces concernant le procès Fouquet, 'Sources de l'Histoire de France', n° 2914 et s.).
Petite signature ex-libris sur les gardes blanches: "F. Burette, Sacerdocio, 1748".
Coins un peu émoussés, quelques rousseurs.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 24659 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David), MAUVILLON (Eléazar) traducteur. Discours politiques de Mr. David Hume, traduits de l'Anglois par Mr. de M**** [Mauvillon].
Amsterdam, J. Schreuder & Pierre Mortier le Jeune, 1754.
In-12, demi-veau marbré, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tête dorée (reliure moderne dans le goût de l'époque), (4), 355 p., grande vignette de titre allégorique.
Première édition de la traduction française des 12 "Political Discourses", donnée par Eléazar de Mauvillon. L'ouvrage obtint un tel succès qu'une deuxième traduction, donnée par l'abbé Jean-Bernard Le Blanc parue quelques mois après celle-ci.
Sur l'antériorité de cette traduction sur celle de l'abbé Jean Bernard Le Blanc et sur les conditions de sa publication, cf. Michel Malherbe, 'Hume, Essais et Traités', Edition Vrin, 2009, II, p. 10.
(Chuo, 74 (1). Einaudi 2955. Higgs, 694. Jessop, p. 24).
Quelques auréoles claires en tête des derniers feuillets.
Bon exemplaire, grand de marges (161 x 101 mm).

Réf.: 33923 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DOSTOIEVSKI (Fiodor Mikhaïlovitch) ou DOSTOIEVSKY. Le Crime et le Châtiment. Traduit du russe par Victor Derély. (EDITION ORIGINALE FRANCAISE DE PREMIER TIRAGE).
Paris, Plon, Nourit et Cie, 1884.
2 volumes in-12, demi-veau rouge de l'époque, dos lisses ornés de filets dorés, titre et tomaison dorés, (4), 334 p. et (4), 308 p.
Edition originale (pas de grand papier) de la première traduction française, par Victor Derély. Les deux volumes en premier tirage sans mention d'édition.
Victor Derély (1840 - 1904) était l'un des principaux traducteurs de littérature russe de son temps particulièrement de Dostoïevski dont il fut l'introducteur en France.
“Excellent serviteur de la cause de Dostoïevski en France, Victor Derély n’a pas cédé à la tentation de “couper dans les longueurs” (…). Traduction remarquable, la meilleure preuve en est que ces livres ne furent pas retraduits pendant plus de quarante ans" (La Bibliothèque Russe et Slave. Note sur les traductions, en ligne).
La première édition anglaise (1885) fut traduite depuis cette édition française.
(V. Boutchik, 'Bibliogr. des œuvres littéraires russes traduites en français', n° 161).
Brunissures éparses, parfois soutenues.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 36309 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SIEYES (Emmanuel-Joseph)]. Essai sur les privilèges.
S.l., 1789.
In-8; broché, couverture de papier marbré (rel. postérieure), (2), 54 p.
Deuxième édition de ce pamphlet, publiée immédiatement à la suite de l'originale, qui annonce "Qu'est-ce que le Tiers Etats?" quelques semaines avant la sortie de ce dernier (novembre 1788).
Dans cette "machine de guerre contre l'Ancien Régime", l'abbé Sieyès dénonce sur le registre âpre et véhément qui fera sa célébrité, les abus, injustices et iniquités de l'organisation politique et sociale de son temps.
"L'entrée de Sieyès sur la scène publique. Il dénonce les privilèges de classes, faveurs indues et milite pour l'élaboration d'une loi commune, d'un statut commun à tous, de droits communs. Selon lui les non-privilégiés n'étant en rien concernés par les distinctions des privilégiés, ils sont déliés de tout devoir envers ces derniers. Il préconise ainsi le fait révolutionnaire" (Pierre-Yves Quiviger).
(Bastid, ‘Sieyès’, Bibliographie, n°15, p. 317. Goldsmiths'-Kress, n°14063. Martin & Walter, IV, 31629).
Quelques minimes rousseurs éparses.
Bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 37440 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


SCHOPENHAUER (Arthur). Le monde comme volonté et comme représentation. Traduit en français pour la première fois par J. A. Cantacuzène.
Leipzig, F.A. Brockhaus, Paris, Perrin et Bucarest, Sotschek, s.d. [1886]
2 volumes grand in-8, demi-percaline acajou à la Bradel, dos ornés d'un fleuron doré au centre et de doubles filets dorés, pièces de titre de veau vert bronze, couvertures conservées (reliure de l'époque), xli,663 p. et 980, iii p.
Rare première édition française intégrale, comportant les préfaces des trois premières éditions allemandes.
Donnée 67 ans après la première parution de l'œuvre en allemand, cette traduction due au roumain Jean Alexandre Cantacuzène (Ioan Alexandru Cantacuzino) demeure jusqu'à aujourd'hui une traduction de référence.
(Lanson, n°16035).
Petite réparation en coin des 2 derniers feuillets du tome II sans perte. Quelques rousseurs.
Très bon exemplaire, très bien relié, couvertures conservées, non rogné.

Réf.: 22085 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David). "Oeuvres philosophiques de Mr. D. Hume Tome premier (second)" [seuls parus].
1- Histoire naturelle de la religion (…). Avec un Examen critique & philosophique de cet Ouvrage. Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. viii, 164 p.
2- Dissertations sur les passions, sur la tragédie, sur la règle du goût (…). Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. (4), 120 p.

2 ouvrages reliés en volume petit in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges.
Rare édition de ces deux oeuvres de Hume, dans la traduction de Jean-Bernard Mérian, probablement une contrefaçon de l'édition Schneider de 1759 sous la même adresse. Elle se distingue de celle-ci par sa pagination, sa page de titre noir (et non noir et rouge) ainsi que par son matériel typographique, selon le catalogue de l'Univ. de Manchester.
Elle comporte en faux-titre des deux parties "Œuvres philosophiques de Mr. D. Hume Tome premier (second)".
Seules ces deux parties de cette édition des "œuvres" sont recensées dans WorldCat (3 exemplaires, OCLC 425966728) et ne semblent pas avoir connu de suite Jessop ('D. Hume') ne fait pas la différence entre les éditions de 1759 ; celle-ci manque à Chuo et à James Fieser (A Bibliography of Hume’s Writings).
Annotations au crayon au verso de la première garde.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 23245 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MAISTRE (Joseph de). Les soirées de Saint-Pétersbourg, ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence ; Suivis d'un Traité sur les sacrifices.
Paris, Librairie grecque, latine et française, 1821.
2 volumes in-8, demi-veau brun de l'époque, dos ornés d'un décor romantique de 5 nerfs plats guillochés or et de compartiments garnis de palettes et fers à froid entre-nerfs, (4), xxvi, 456 p., (1) f. de table et (4), 474 p., (1) f. de table, portrait lithographié en frontispice.
Edition originale publiée quelques semaines après la mort de l'auteur. Joseph de Maistre, que Baudelaire qualifiera de "grand génie de notre temps" livre, sous forme d'entretiens, la synthèse de sa philosophie politique, critique fondamentale des Lumières.
Il y oppose une théodicée de l'ordre surnaturel et une vision tragique de l'avenir des sociétés humaines, fondée sur la culpabilité originelle de l'homme, sanctionnée par des hécatombes purificatrices sans fin.
"En s'appuyant sur la fragilité de la construction issue de la Révolution, il obligeait ses adversaires eux-mêmes à entreprendre une tâche positive - et Comte s'est souvenu de Maistre qu'il admirait" (Michel Mourre).
La "préface de l’éditeur" signée "S.V." est de Jacques de Saint-Victor.
(Brunet, III, 1325. R. Triomphe, ‘J. de Maistre’, Bibliographie, p. 603. Vicaire, V, 459).
Dos et mors légèrement frottés.
Très bon exemplaire, parfait état intérieur, sans rousseurs, bien relié à l'époque.

Réf.: 24843 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PARETO (Vilfredo). Traité de sociologie générale. Édition française par Pierre Boven revue par l'auteur.
Paris, Payot, 1917-1919.
2 volumes grand in-8 (243 x 158 mm), demi-maroquin acajou de l'époque, dos à 5 faux-nerfs, titre et tomaison dorés, tranches supérieures dorées, couvertures conservées, lxii, (2), 784 p. et xii, [785-]1761 p., (1) f. de "Notes ajoutées par l'auteur" (les deux volumes en pagination continue).
Première édition de la traduction française à laquelle Pareto, qui était parfaitement bilingue, contribua et où il introduisit d'importants changements.
La somme par laquelle l'auteur soumet sa réflexion sociologique autant que de philosophie politique. Conséquence de l'expérience de la guerre, Pareto livre une théorie désenchantée de l'Histoire, de l'idéologie, de l'action humaine et du rôle des élites, théorie aux implications politiques encore largement controversées.
"Il pense simultanément contre les barbares et contre les civilisés, contre les despotes et contre les démocrates naïfs, contre les philosophes qui prétendent trouver la vérité dernière des choses et contre les savants qui s'imaginent que seule la science a du prix" (Raymond Aron).
(Cuvillier, p. 83).
Bel exemplaire, très bien relié, intérieur à l'état de neuf. Le prospectus d'annonce du livre est conservé.

Réf.: 25009 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[CHABANON (Michel-Paul-Guy de)]. Observations sur la Musique, et principalement sur la Métaphysique de l’Art.
Paris, Pissot, 1779.
In-8, demi-basane fauve de l'époque, dos lisse orné de roulettes dorées, titre doré, tranches citron, (2) f., xx, 215 p., (1) p. d' "Extrait des Registres".
Édition originale. "Familier de Voltaire et admirateur de Rameau, Chabanon a joué un rôle essentiel dans l'évolution de l'esthétique de la musique grâce [à ces] 'Observations sur la musique'. Il met sérieusement en doute les idées courantes concernant l'imitation de la nature comme le bien-fondé de l'art musical, affirme l'universalité de la musique, 'langage naturel à l'homme… partout intelligible' (…) et énonce cette vérité essentielle qui semble préfigurer l'axiome de Stravinsky: 'les sons ne sont pas l'expression de la chose mais la chose elle-même'. Ainsi, après un siècle de controverses, la musique était considérée non plus dans ses effets mais dans sa substance. La vieille théorie de l'imitation se trouvait complètement transformée et la musique instrumentale obtenait du même coup un statut qui en France lui était jusqu'alors refusé" (François Lesure in 'En Français dans le texte', n° 170).
(Bibliothèque Cortot, p. 48. Fétis, 6897. Gregory, p. 57. Cf. New Grove).
Coiffe supérieure légèrement frottée.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 30000 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FERGUSON (Adam). Institutions de philosophie morale. Traduites de l'anglais de Monsieur Fergusson.
Genève, Cl. Philibert & Bart. Chirol, 1775.
In-12, demi-veau havane de l'époque à coins, dos lisse orné de filets gras dorés en place des nerfs, titre de veau fauve encadré d'une roulette ondulée, tranches mouchetées jaunes, xx, 256 p.
Première et unique édition française de 'Institutes of Moral Philosophy', dans la traduction de l'universitaire suisse Élie Salomon François Reverdil (1732–1808) qui préface le livre.
Ferguson composa cet essai fondateur dans l'histoire des Lumières écossaises, sur la base des cours qu'il donna à l'université d'Édimbourg, avec une volonté pédagogique affirmée.
Il recherche les fondements d'une philosophie morale dégagée de toute métaphysique, dans la nature humaine elle-même - l'homme étudié en tant qu'individu, mais également comme membre d'une communauté source de son être et de ses actions.
Les recherches menées par Ferguson dans cet ouvrage le mènent à couvrir l’anthropologie comparée, la psychologie individuelle et sociale et la "religion naturelle" en appliquant ses recherches à la jurisprudence, à l’économie, à la politique et à l’éthique.
"Le travail de Ferguson marque le début d'une sociologie descriptive où l'observation rigoureuse prend la place des constructions théoriques" (P. Marquer, 'Histoire des Sciences', éd. de la Pléiade).
L'ouvrage obtint un très grand succès et fut rapidement traduit dans les principales langues européennes.
(Jessop, p. 122).
Très bon exemplaire, très frais, imprimé sur papier fort en partie bleuté.

Réf.: 37225 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 4 | 5 |