English version
Accueil
Menu Panier Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

155 fiche(s) - Page 2

Cet ouvrage a été ajouté é votre panier


FROSSARD (Benjamin-Sigismond). La cause des esclaves nègres et des habitans de la Guinée, portée au Tribunal de la Justice, de la Religion, de la Politique; ou Histoire de la Traite & de l'Esclavage des Nègres; Preuves de leur illégitimité, Moyens de les abolir sans nuire ni aux Colonies ni aux Colons.
Lyon, Imprimerie d'Aimé de la Roche, 1789.
2 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons garnis de filets d'encadrement et de fers spéciaux au centre, pièces de titre et de tomaison de maroquin fauve et bronze, tranches mouchetées, (2), v, (1), 367 p. et (2), vij, 403, (5) p. de table, approbation et privilège, 2 bandeaux historiés et culs-de-lampe, frontispice gravé.
Edition originale illustrée d'un frontispice allégorique gravé par Charles Boily d'après Pierre Rouvier représentant d'un groupe d'esclaves, prosternés devant une femme couronnée, allégorie de la France, qui tient la main de l'un d'entre eux et leur déclare: “Soyez libres et citoyens”.
"L'ouvrage le plus important et le plus complet, en langue française, contre la traite et l'esclavage" (R. Blanc, ‘Un pasteur du temps des Lumières: B.S. Frossard', Champion, 2000).
Pasteur suisse né à Nyon et fixé à Lyon, Frossard devint membre actif de la Société des amis des Noirs créee en 1788. Il milita activement aux côtés de Condorcet, Brissot, Clavière Mirabeau et Lafayette à la diffusion des idées abolitionnistes ainsi qu’à la sensibilisation de la population sur la cruauté et l'injustice de la traite négrière.
(Gay, 2813. Goldsmiths, 14008. INED, 1931. Kress, S.5239. Leclerc, 3218. Ryckebusch, 3357. Sabin, 26013).
Quelques traces de restauration (coiffes et charnières), qqs rousseurs sans gravité.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37306 - Eur 2800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VANINI (Lucilio). Amphitheatrum aeternae providentiae divino-magicum. Christiano-Physicum, nec non Astrologo-Catholicum. Adversus veteres Philosophos, Atheos, Epicureos, Peripateticos, & Stoicos (...).
Lugduni, Apud Viduam Antonii de Harsy [Lyon, Veuve Antoine de Harsy], 1615.
In-8, plein maroquin olive, dos à nerf richement orné de caissons cloisonnés et fleuronnés, double pièce de titre de maroquin havane, triple filet d'encadrement sur les plats, filet sur les coupes, dentelle intérieure, tranches dorées, protégé sous étui de cartonnage marbré (rel. ca 1770 "Derôme Le jeune"), (1) f., (22), 336 p. et (8) f. d'index et errata, bandeau, lettrines et culs-de-lampe.
Edition originale de ce livre qui valut à l’auteur d'être arrêté, jugé et brûlé vif la langue tranchée, à l'âge de 34 ans. Véritable brûlot, l’ouvrage est de ceux qui ont contribué à jeter les bases de la philosophie moderne.
"Habileté dialectique, force de dénigrement, indépendance vis-à-vis de ses maîtres, connaissance étendue des systèmes les plus divers, malice enfin... L'Amphitheatrum, plus qu'un bréviaire d'athéisme, est une revue des différents systèmes et un document inestimable sur l'état de la spéculation au début du XVIIe siècle" (A. Levi, Encyclopaedia Universalis).
"Cet impie dont le hurlement blasphémateur, traversant les années, semble avoir, jusqu'à l'apogée dévot du règne de Louis XIV, bouleversé les cœurs des fidèles, empli de terreur les défenseurs de la foi et atteint comme une menace dans leur retraite prudente les incrédules" (Pintard, 'Libertinage érudit', p. 20).
Né près de Naples, Vanini étudia la théologie, la, médecine, le droit et la philosophie en Italie; il entra dans les ordres et parcourut l'Europe en propageant une doctrine qui évolua vers l'athéisme. Venu à Paris, puis à Toulouse pour y continuer son enseignement, il y fut arrêté. Convaincu d'athéisme, de blasphème et de sorcellerie mais aussi d’homosexualité et de corruption de mœurs, il fut condamné à avoir la langue tranchée et à être brûlé, le 9 février 1619, sur la place du Salin à Toulouse ; ses cendres furent dispersées au vent.
Devant la mort, fidèle à ses convictions, Vanini repoussa le crucifix en proclamant que Dieu n'existe pas et que la mort n'est que l'antichambre du néant.
Le livre, sévèrement poursuivi et détruit, est "rarissime" selon Dorbon.
(Brunet, V, 1075. Caillet, 11028. Dorbon, 5060. Peignot, 'Livres condamnés', II, 174. Thorndike, VI, 568-573. Wellcome, 6485).
Provenances: baron de Caule, avec ex-libris ancien gravé. Bibliothèque de la demeure d'Auchincruive en Ecosse et "Mortimer L. Schiff" avec son ex-libris doré sur cuir.
Petite restauration de papier au f. 9. Quelques rousseurs.
Très bel exemplaire dans une reliure de maroquin olive de Nicolas-Denis Derôme dit "Derôme jeune", le plus célèbre représentant de la dynastie des relieurs, avec sa petite étiquette imprimée: "Relié par Derôme le Jeune rue St Jacques au-dessus de St Benoist".

Réf.: 35285 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DAVILA (Pedro Francisco), ROME DE L'ISLE (Jean Baptiste Louis de). Catalogue systématique et raisonné des Curiosités de la Nature et de l'Art, qui composent le Cabinet de M. Davila, Avec figures en taille-douce (...).
Paris, Briasson, 1767.
3 volumes in-8, plein veau havane moucheté de l'époque, dos à nerfs ornés de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et havane, filets sur les coupes, tranches rouges. Vol.1: xxxv, (1), 571 p. Vol.2: vi, 656 p. Vol. 3 (2 parties): vi, 290 p. et (6), 286, (1) p., 30 planches gravées hors-texte dont 9 dépliantes.
Le catalogue de vente de l’un des cabinets de curiosités les plus exceptionnelles et les plus célèbres du XVIIIe siècle, illustré de 30 planches hors texte, dont 9 dépliantes par C. Bresse. Par sa richesse, il est l’un des points de référence sur les cabinets de curiosités des Lumières et leur contenu.
Il concerne les coquillages (tome I), les minéraux (tome II) et pour le tome III: les pétrifications (1er partie) et les "curiosités de l’Art" (2e partie): habits, meubles, armes, bijoux, vases (217 lots), instruments mathématiques, bronzes, sculptures (289 lots), estampes, dessins et peintures (par école, 957 lots) et livres (402 lots). Tables particulières et tables générales.
La rédaction est due à l'abbé Gua de Malves pour les coquillages, l'abbé Grimaud pour les bronzes et les médailles, Rémy pour les estampes et les dessins, Romé de l'Isle pour le reste.
Pedro Franco Dávila (1711-1786), naturaliste équatorien, mais aussi illustrateur spécialisé dans les invertébrés marins, les minéraux et les fossiles, avait passé près de vingt ans en France à édifier sa collection. Par la suite, il fonda, à l'initiative de Charles III, le "Real Gabinete de Historia Natural" de Madrid dont il devint directeur.
La vente aux enchères des objets contenus dans ce catalogue eut lieu en 1767, en bloc et en détail. Une grande partie vint enrichir l'importante collection Montribloud, dispersée, elle, en 1784.
(Sinkankas, ‘Gemology Bibliography’, 1594. Nissen, ‘Die Botanische Buchillustration’, ZBI, 1050).
Quelques rousseurs et petites traces de restaurations à la reliure.
Signature ex-libris à la plume de l’époque sur les titres : "Alph : Dr".
Très bel exemplaire, très bien relié à l’époque.

Réf.: 36100 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SENANCOUR (Etienne Pivert de). Oberman. Lettres publiées par M. Sénancour (...).
Paris, Cérioux, An XII - 1804.
2 volumes in-8 (195 x 124 mm), demi-veau fauve, dos lisses ornés d’un jeu de chaînons dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin citron et vert d'eau, tranches mouchetées bleues (reliure Devauchelle dans le goût de l'époque), (2) f., viii, 384 p. et (2) f., 381, (1) p. de "Corrections nécessaires".
Edition originale tirée à petit nombre et publiée sans succès. Il fallut attendre les articles et préfaces de Sainte-Beuve (1832) et de George Sand (1833) pour que ce roman épistolaire, à la fois essai et journal intime, suscite la ferveur des jeunes romantiques qui feront du personnage d’Oberman l’incarnation du "mal du siècle" et de Senancour le prophète des temps nouveaux.
"Premier en date des romans intimes, aux côtés ‘d'Adolphe’ et de ‘Volupté’, il en demeure le chef-d'œuvre", selon André Monglond (‘Journal intime d'Oberman’, Arthaud, 1947, I, 337) qui précise par ailleurs préférer cette version de 1804 à celles ultérieures remaniées par l'auteur.
"Par bien des aspects [...], ‘Oberman’ annonce les angoisses de l’homme moderne et son désir de retrouver une nature première, loin des artifices et des contraintes d’une société impitoyable. La poésie de cette prose, l’évocation des paysages de haute montagne et le dialogue tragique de l’homme avec l’univers devraient encore trouver un écho chez les lecteurs de notre siècle" (Béatrice Didier, ‘Célébrations nationales’, Dir. des archives de France, 2004, p. 161).
Proust, grand lecteur ‘d'Oberman’, écrivit même: "Senancour, c'est moi" (In ‘Textes retrouvés’, "Cahiers Marcel Proust", n°3, 1971).
(Clouzot, p. 251: "Très rare et très recherché". En français dans le texte, BnF, n° 209. Merland, ‘Bibliogr. des œuvres de Sénancour, p. 23. Monglond, VI, 870).
Quelques traces d’auréoles à quelques cahiers.
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37117 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MONTAIGNE (Michel de). Les Essais. Nouvelle édition exactement purgée des défauts des précédentes, selon le vray original; Et enrichie & augmentée (...). Ensemble la Vie de l'Autheur, & deux Tables, l'une des chapitres & l'autre des principales matières, de beaucoup plus ample et plus utile que celle des dernières éditions.
Amsterdam, Anthoine Michiels, 1659.
3 volumes in-12, plein maroquin havane, dos à 5 faux nerfs ornés d'un décor à la Du Seuil de caissons richement dorés, palette et filets dorés en tête et pied, plats encadrés de 2 jeux de triples filets et fleurons ajourés aux coins, filets dorés sur les coupes, large dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (rel. Trautz-Bauzonnet), (52), 468 p. frontispice et titre inclus -- (4), 708 p. -- (4), 510 p. et (78) p. de table, portrait frontispice gravé de Montaigne par P. Clouwet, bandeaux, lettrines et culs de lampe.
Jolie édition, l’une des premières "portatives" et la première en trois volumes, ornée d’un beau portrait de Montaigne en frontispice gravé en taille-douce par Clouwet, à la devise de Montaigne.
Elle est accompagnée d’un bon appareil critique: nombreuses notes en marge, résumé du texte, noms des auteurs cités figurent en référence, citations grecques, latines et italiennes. En tête du volume I, "Advertissement" de Montaigne au lecteur, Epitre de Mlle de Gournay, préface par la "fille d'alliance" de Montaigne et une "Vie de Montaigne". Table générale pour les trois volumes en fin.
Longtemps attribuée aux Elzevier, cette édition a été imprimée par François Foppens à Bruxelles.
"Edition très rare dans la mesure où elle est généralement incomplète d’au moins un volume" (Montaigne Studies, 32:1659).
(Rahir, p. 549. Tchemerzine-Scheler, IV, p. 905. Sayce & Maskell, n°33. Willems, n°1982 signale que les exemplaires de plus de 150 millimètres sont particulièrement recherchés).
Mors légèrement frottés.
Bel exemplaire, finement relié par Trautz-Bauzonnet, assez grand de marges (159 x 89 mm).

Réf.: 37331 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VERLAINE (Paul). Jadis et Naguère. Poèsies.
Paris, Léon Vanier, 1884.
In-12, demi-veau auburn moucheté de l'époque, dos à 6 nerfs décoratifs, 3 en tête, 3 en pied rehaussés de filets dorés, auteur et titre doré au centre, tête dorée, 159 p., (1) p. d'achevé d'imprimer.
Edition originale de ce recueil de 42 pièces, tirée à 500 exemplaires sur vélin crème, imprimée par Léo Trézenik.
Elle contient, entre autres, le célèbre poème "Crimen amoris" ainsi que "Art poétique" publié ici pour la première fois, qui contribuera à faire de Verlaine un des maîtres du mouvement symboliste.
L’auteur proclame, dès les premiers vers de "l’Art poétique", le manifeste de la nouvelle esthétique: "De la musique avant toute chose / Et pour cela préfère l'impair / Plus vague et plus soluble dans l'air / Sans rien en lui qui pèse ou qui pose".
"Ce volume original couvre près de deux décennies d’activité et éclaire à bien des égards ses recueils précédents, qu’il complète et dépasse. Si Verlaine s’était montré autrefois limité par ses sujets et ses tabous, ‘Jadis et naguère’ offre des thèmes et des formes jusque-là réservés qui appellent désormais une reconnaissance: la franchise s’impose, la poésie et la langue se libèrent" (Olivier Bivort).
(Carteret II, 422. Van Bever & Monda, 'Bibliographie de P. Verlaine', p. 27-28. Vicaire VII, 993).
Très bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque, grand de marges (180 x 115 mm).

Réf.: 37223 - Eur 2200.00
Ajouter au panierOuvrage commandé



PASCAL (Blaise). Oeuvres de Blaise Pascal.
La Haye, Detune [i.e. Paris, Nyon], 1779.
5 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, triple filet d’encadrement sur les plats, filet sur les coupes, pièces de titre et de tomaison de maroquin vert et bordeaux, tranches jaspées, portrait de Pascal en frontispice, un feuillet dépliant (II, p. 549) et 14 planches dépliantes gravées hors texte.
Première et unique édition collective ancienne, en partie originale. Publiée par le mathématicien Charles Bossut d’après les manuscrits originaux de l’auteur, elle est ornée d'un portrait de Pascal d'après L.N. Quesnel et illustrée de 14 planches dépliantes gravées en taille-douce.
Parmi les nombreux inédits, on trouve des 'Pensées', les ‘Écrits sur la Grâce’, le ‘Traité du vide’ et une importante correspondance.
Du fait des querelles jansénistes et de la répression qui s’en suivit, il avait fallu attendre un siècle pour que cette édition voie le jour - encore avait-on dissimulé les nom et adresse de l'éditeur parisien Nyon aîné sous une adresse fictive hollandaise.
Les tomes IV et V réunissent les œuvres scientifiques éditées "très consciencieusement" selon Maire. On y trouve, pour la première fois en librairie, le recueil des pièces concernant la "Pascaline" (T.IV, p. 7-50) accompagnée de 5 figures descriptives en 2 planches dépliantes.
La page 549 du tome II des "extases" de Pascal est dépliante.
(Brunet, IV, 395. Maire, I, 246-255. Tchemerzine-Scheler, V, 76).
Accrocs aux coiffes, mors frottés, quelques épidermures. Parfait état intérieur très frais.
Bon exemplaire, relié à l’époque.

Réf.: 37226 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PECQUEUR (Constantin). De la Paix, de son principe et de sa réalisation (...). Ouvrage couronné en 1842, par la Société de la Morale chrétienne, précédé d'un extrait du rapport fait à cette Société par M. Villenave.
Paris, Capelle, 1842.
In-8, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un grand décor romantique doré de fers rocaille et filets en long s’arrondissant autour du titre doré, tranches jaspées, (2), xv, (1), 456 p.
Rare édition originale et unique de "l'ouvrage visionnaire" de Constantin Pecqueur, l'un des livres pionniers du pacifisme moderne et de l'idée d'organisations internationales garantes du maintien de la paix.
Il est divisé en trois parties: les deux premières sont consacrées aux nuisances morales, politiques, économiques et sociales de la guerre. La troisième, la plus importante, contient les principes "cosmopolites" et internationalistes qui doivent guider les relations internationales afin de promouvoir l’unité culturelle, économique et législative des peuples européens et leur coexistence pacifique.
Les nations subsisteraient mais seraient confédérées, sur le modèle des Etats-Unis, en un "gouvernement représentatif des Peuples-Unis" dont il donne les modalités de fonctionnement. Il prévoit un tribunal international d’arbitrage visant au maintien de la paix ainsi qu’une "armée de la paix" composée de contingents fournis par les nations, un désarmement universel et la diminution progressive les effectifs militaires nationaux...
Premier théoricien du collectivisme, saint-simonien, puis quelque temps proche des idées de Fourier, Constantin Pecqueur (1801-1887) devint membre de la Commission du Luxembourg en 1848 aux côtés de Louis Blanc.
Nombreuses de ses idées et projets jugés utopiques en son temps se sont trouvés réalisés. La qualité et la précision de ses analyses économiques en font une exception parmi les socialistes français de la période, plutôt indifférents à ces questions. Ses ouvrages ont influencé Marx qui le cite abondamment.
Contient, relié à la suite:
BAZAN (Patrice). D'une paix universelle et permanente (…). Paris, Pierre Baudouin, 1842. xx, 124 p.
Édition originale. L'auteur obtint le premier prix du concours sur la Paix organisé par la "Société de la morale chrétienne" en 1842, ex æquo avec Pecqueur.
Mors lég. frotté.
Bel exemplaire, dans une fine et très décorative reliure romantique de l'époque.

Réf.: 37229 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOSSIUS (Isaac), POMPONIUS MELA. Observationes ad Pomponium Melam de situ orbis. Ipse Mela lognè quam antehac emendatior pramittitur.
Hagae Comitis [La Haye], Adrianum Vlacq, 1658.
2 parties en un volume in-4, plein veau moucheté fauve de l'époque, dos à 5 nerfs rehaussés de roulettes dorées, garni de compartiments cloisonnés et dorés au fer de la Toison d’or (baron de Longepierre), plats ornés d'un jeu de triples filets dorés en encadrement et du même fer répété aux coins et centre, tranches dorées, (1) f. bl., (4), 65, (1) bl., (24) p. ; (2), 315, (1), (20) p., titre rouge et noir, grande vignette de titre sur bois, illustrations et diagrammes dans le texte.
Importante édition critique du "De situ orbis" de Pomponius Mela, premier géographe de l'antiquité romaine, dont le texte est donné intégralement accompagné d'abondants commentaires et digressions, par le savant, universitaire, historiographe et philologue hollandais Isaac Vossius (1618-1689).
Cette édition érudite, qui contribua à la redécouverte de Pomponius Mela, était considérée par ses contemporains comme l'une des meilleures de son temps.
(Schweiger, p.610).
Précieux exemplaire du baron de Longepierre (1659-1721), relié à son emblème de la Toison d’Or. Ce volume est cité dans le catalogue de sa bibliothèque compilé par le Baron Portalis ('Catalogue de la bibliothèque de Longepierre', p. 200).
Précepteur du comte de Toulouse et du duc de Chartres futur Régent du royaume, Longepierre devint secrétaire des Commandements du duc de Berry. A sa mort, il légua sa bibliothèque à son ami le cardinal Louis Antoine de Noailles (1651-1729), qui la transmit à son neveu le maréchal-duc Adrien-Maurice de Noailles (1678-1766).
"Les reliures de sa bibliothèque, remarquables par les insignes de la Toison-d’Or, jouissent du même crédit auprès des amateurs que celles des livres de Groslier, du président de Thou, du comte d’Hoym, etc. Elles sont d’une grande perfection dans leur simplicité, et, cette bibliothèque, d’un choix admirable, ne paraissant pas avoir été jamais fort étendue, elles se présentent très rarement dans les ventes" [sic] (Charles Nodier, 'Catalogue (...) de la bibliothèque de M. G. de Pixerécourt'. Paris, 1839, n°1, p. 1).
Ex-libris du bibliophile genevois R.E. Cartier, avec son ex-libris doré sur cuir.
Quelques petites traces de restauration aux coiffes. Quelques rousseurs éparses;
Bel exemplaire.

Réf.: 37333 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DIDEROT (Denis), SHAFTESBURY (Anthony Ashley, comte de)]. Principes de la philosophie morale ; ou Essai de M. S*** [SHAFTESBURY] sur le mérite et la vertu. Avec Réflexions.
Amsterdam, Zacharie Chatelain, 1745.
In-8, plein veau acajou moucheté de l'époque (164 x 105 mm), dos à 5 nerfs richement orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet à froid en encadrement des plats, filet doré sur les coupes, tranches rouges, xxx, 297 p., (1) bl., (9) p. de table et errata, (1) p. bl., (1) f. bl., 2 planches gravées hors texte.
Edition originale du premier essai philosophique du jeune Diderot, illustrée de 2 planches gravées hors texte, 1 fleuron et 2 vignettes de Durand gravés par Fessard.
"Cet exercice auquel se livra Diderot sur un original anglais fut davantage une paraphrase qu'une traduction. C'est un travail fort important pour saisir l'évolution de sa pensée. Il s'agissait de 'An Inquiry concerning Virtue and Merit de Lord Shaftesbury' (...). Il y avait quelque danger à présenter au public français, un ouvrage qui affirmait aussi franchement l'existence d'une morale naturelle, indépendant des sanctions d'une religion ou d'une Eglise données" (Wilson, ‘Diderot’, p. 44).
Sur cet ouvrage capital "pour saisir l'évolution de la pensée de Diderot", cf. A. Wilson, p. 43 sq. et Venturi, 'La jeunesse de Diderot', passim.
(Adams, PY1. Cohen, 306. Tchemerzine-Scheler, II, 916).
Quelques petites rousseurs. Petit ex-libris effacé au titre.
Bel exemplaire, très frais, grand de marges (164 x 105 mm), dans sa première reliure de veau moucheté.

Réf.: 14370 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[TIPHAIGNE DE LA ROCHE (Charles-François)]. L'Empire des Zaziris sur les humains, ou la Zazirocratie.
A Pékin [i.e. Paris], Chez DSMGTLFPQXZ, 1761.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments garnis d'un petit fer au tourbillon répété au centre, encadrés de doubles filets dorés et de palettes dorées et tête et pied, tranches jaspées, (1) f., xvj, 121 p., texte encadré dans un double filet.
Rare édition originale et unique tirage de cette utopie politique ou plutôt "songe visionnaire".
Contre le rationalisme, sont invoqués les Zaziris, puissances élémentaires extra-terrestres venues des ténèbres, "véritables agents invisibles du monde" qui agissent sur les humains sans que nous puissions en avoir conscience.
Un récent essai (Yves Citton, 'Zazirocratie', Editions Amsterdam/Multitudes, 2011) interprète cette fable comme une "géniale" et prémonitoire introduction à la biopolitique et à la critique de la croissance. Les Zaziris, seraient ces simulacres qui mobilisent nos désirs vers la croissance des économies consuméristes ; ils annonceraient les flux invisibles qui dominent notre monde globalisé et la Zazirocratie anticiperait ce régime politique "qui épuise nos vies à force de vouloir les enrichir".
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 61:1081. Lichtenberger, p. 48. J. Marx, "Bibliogr. des oeuvres de Tiphaigne de La Roche", in "OEuvres complètes", GF, 2019, II, p. 1494. Z. Soboul, ‘Utopies au Siècle des Lumières’, p. 57. Versin, p. 451-A. Drujon, 29).
Infime auréole en coin de quelques feuillets.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 37289 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VILLENEUVE BARGEMONT (vicomte Alban de). Economie politique chrétienne, ou Recherche sur la nature et les causes du paupérisme, en France et en Europe, et sur les moyens de le soulager et de le prévenir.
Paris, Paulin, 1834.
3 volumes in-8, demi-chagrin à grain long rouge cerise à coins, dos à 5 nerfs plats ornés d’un jeu de roulettes, filets au noir et dorés, titres et tomaisons dorés, tranches citron (reliure de l’époque), (4), 509, (2) p.; (4), 652 p. et (4), 603, (1) p., 4 cartes dépliantes lithographiées au tome II et 4 plans et vues en 3 planches dépliantes au tome III.
Edition originale de cet ouvrage fondateur, "initiateur du catholicisme social" (J.-B. Duroselle).
Entre celles de ses contemporains, l'une des rares études à dresser un réquisitoire radical des théories libérales, à répudier l'individualisme triomphant dans le domaine économique et à déplorer les conséquences de l'industrialisation sauvage sur les classes laborieuses et les plus démunis.
L’auteur réalise, en un effort original, une synthèse entre le christianisme "seule base d’un état social conforme à la nature de l’homme" et une économie politique qui serait soucieuse du "bien-être du plus grand nombre" et non des impératifs de la seule production.
L’étude, qui se fonde sur d’abondantes statistiques et références, incorpore la question de l’accroissement de la population et de ses rapports avec la morale chrétienne. Pour soulager la misère, Villeneuve-Bargemont préconise - et c’est alors une nouveauté - un système positif et des solutions inédites, même au sein des milieux catholiques sociaux: interventionnisme massif de l’Etat et important dispositif législatif en matière de protection sociale et d’éducation.
Sur cet ouvrage, son importance et son originalité cf., J.-B. Duroselle, ‘Les Débuts du catholicisme social en France’, p. 59-71.
(Einaudi, 5910. Goldsmith’s, 2845. Kress, C.3891).
Petit accroc à une coupe et en coin d'un plat.
Bel exemplaire, très bien relié.

Réf.: 19559 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SPINOZA, BOULAINVILLIERS (Henri de), FENELON, COLERUS (Jean), OROBIO (Isaac). 1- BOULAINVILLIERS (Henri de), FENELON (F. de Salignac de la Mothe), LAMY (François). Réfutation des erreurs de Benoit de Spinosa, par M. de Fénelon (…), par le P. Lami (…) & par M. le Comte de Boullainvilliers, avec la Vie de Spinosa, Ecrite par M. Jean Colerus, (…) ; augmentée de beaucoup de particularités tirées d’une Vie manuscrite de ce philosophe, faites par un de ses amis [Lucas, médecin à La Haye]. Bruxelles, François Foppens, 1731. (10), 158 p. et 386 p.
2- OROBIO (Isaac). Certamen Philosophicum (...). Amsterdam, 1703. [387]-483, (2) p. de tables.

Ensemble relié en un volume in-12, plein veau blond glacé de l'époque, dos lisse entièrement garni d’une résille aux fers quadrilobés et d’un caisson de pied orné d’un fer spécial, chaînons, palettes et filets dorés, pièce de titre de maroquin rouge, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée sur les coupes, tranches jaspées.
Edition originale de ce recueil collectif sur Spinoza et sa doctrine, édité par Nicolas Lenglet du Fresnoy.
Il contient la 'Vie de Spinoza' (p. 1 à 150) par Jean Colerus (Johann Koehler), pasteur luthérien à La Haye -- La préface et la "Réfutation" de Spinoza par le comte de Boulainvilliers, auquel celui-ci avait donné initialement le titre de "Essai de métaphysique dans les Principes de B*** de Sp*** " ainsi que la "réfutation" de Fénelon (p. 151 à 320) – ‘Extrait du nouvel athéisme renversé’ oeuvre du cartésien François Lamy (p. 321 à 386) sous page de titre particulière à la date de 1696 -- ‘Certamen Philosophicum’ (...) d’Isaac Orobio (p. 387 à 483) ici en dans sa seconde édition également sous page de titre particulière, à la date de 1703. Médecin, personnalité de la communauté juive d’Amsterdam, Orobio tente "d’effacer toute idée de collusion entre le judaïsme et le spinozisme " (P. Vernière, 'Spinoza et la pensée française', p. 341).
"Sous prétexte de rendre plus facile la réfutation de Spinoza en mettant ses opinions à la portée de tout le monde, Boulainvilliers a eu réellement pour but de propager le système de ce philosophe (...) en substituant au langage austère du métaphysicien hollandais une forme simple et pleine d’attraits" (Franck, p. 202).
Sur l’importance décisive de ce recueil dans la propagation du spinozisme en France, cf. P. Vernière, ‘Spinoza et la pensée française’, p. 373 sq.
(Brunet, II, 1209. Fürst, III, p. 54. Cat. Expo. Spinoza, Herzog August Bibliothek, n° 64. Tchemerzine-Scheler, III, 232. Van der Linde, 107 et 108).
Mors très légèrement frottés.
Très joli exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 22667 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BRUNO (Giordano). Le ciel réformé. Essai de traduction de partie du libre italien, Spaccio della Bestia Trionfante [La déroute ou l'expulsion de la Beste triomphante].
S.l., L'an 1000 700 50 [i.e. 1750].
Petit in-8, plein-veau granité de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, (2) f. (faux titre et titre), 92 p., (2) f. blancs, 2 vignettes gravées, bandeaux, titre noir et rouge.
Première édition et première traduction française, par l’abbé Louis-Valentin de Vougny, du dialogue publié à Londres en 1584, dont une seconde page de titre donne le titre intégral: "Spaccio della bestia trionfante: la déroute ou l'expulsion de la Beste triomphante".
"Véritable subversion des fondements de la théologie chrétienne, sous la forme d'une fable mythologique, Bruno y développe les conséquences morales de sa conception d'un univers infini, dépourvu de centre et composé d'une infinité de mondes, et s'en prend aux dogmes de l'Éden ou du péché originel, réhabilitant ainsi la nature, conçue, un siècle avant Spinoza" (Bertrand Levergeois).
"Le 17 février 1600, l’Inquisition catholique menait Giordano Bruno au supplice. Lorsqu’une main lui tendit la croix, au milieu des flammes, il détourna la tête vers le firmament infini. Avant Galilée et Descartes, il tire le plus radicalement les conséquences cosmologiques et philosophiques des découvertes coperniciennes. Il dynamite ainsi tout le dispositif physique, métaphysique et politique de l’ordre scolastique et conçoit un univers inédit, illimité, plein d’une puissance dynamique, opératrice et protéenne" (cf. Philippe Forget [dir.], 'Giordano Bruno et la puissance de l’Infini', éd. Vrin, 2003).
"One of Bruno's main works and that of his works which proved to be most influential throughout the 18th and 19th c., profoundly affecting both science, philosophy and religion" (B. Copenhaver & Ch. Schmitt, 'Renaissance Philosophy', p.301-302).
(Brunet I, 1298. Caillet, 11295. Peignot, ‘Livres condamnés au feu’, I, 48 et II, 213. Salvestrini, 'Bibliografia di G. Bruno’, 112).
Auréole claire en marge extérieure des p. 41-66. Cuir des plats légèrement craquelé.
Bon exemplaire, frais, très grand de marges (154 x 96 mm), relié à l’époque.

Réf.: 30842 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FICINO (Marsilio) ou FICIN (Marsile), PLATON (Plato). Marsilio Ficino sopra lo amore o ver’ convito di Platone.
Florence, Néri Dortelata, 1544.
In-8, plein vélin souple ancien à petits recouvrements, dos lisse titré à la plume (reliure ancienne), (20) f. dont le dernier blanc, 251 [i.e. 252] p., (45) p. de table, errata et colophon.
Première édition en italien du Commentaire du "Banquet d’amour" ("Symposium") de Platon, composé en latin et traduit par l’humaniste florentin et philosophe néo-platonicien Marsile Ficin (1433-1499).
Cette édition a été publiée par le poète et mathématicien Cosimo Bartoli (1503-1572) qui signe l’épître dédicatoire et qui est également l’auteur des "Osservazioni per la pronunzia fiorentina di Neri Dorteláta da Firenze" (p. [6]-[38]): "It deals with the correct representation of the sounds of the Italian language, by means of accents and the introduction of new letters (j and v, as distinct from i and u, etc.)" (Cicognara).
Considérée comme un des traités philosophiques les plus influents de la Renaissance européenne, "cette œuvre de Ficin a marqué profondément et durablement la réflexion sur l’amour à l’aube des temps modernes, déclenchant une longue série de dialogues et traités" (Pierre Laurens, Belles Lettres, 2002).
Marque de l’imprimeur sur le titre, répétée au dernier feuillet.
(BM STC Italian, 1465-1600, p. 249. Brunetti, 1245. Cicognara, 3221. Gamba, 1097. Haym, 509, I: “Rarissimo ed assai ricercato”. Manque à Adams).
Taches claires au titre.
Provenance: Antonio Orsetti, avec ex-libris manuscrit (ancien) sur la première garde.
Bel exemplaire, grand de marges, très frais, très bien relié dans une reliure ancienne de vélin souple.

Réf.: 37083 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GUICCIARDINI (Francesco) ou GUICHARDIN (François). Plusieurs advis et conseils de François Guicciardin, tant pour les affaires d'estat que privés. Traduits d’italien en françois. Avec quarante et deux articles concernants ce mesme subject. traduits en français.
Paris, Robert Le Mangnier, s.d. [1576].
In-4, plein veau acajou moucheté, dos lisse orné de doubles filets dorés et d’un petit fer aldin répété, filets à froid en encadrement sur les plats, tranches mouchetées (rel. moderne), 45 f. titre compris.
Première édition de la traduction française, donnée par l'humaniste Antoine de Laval. L'originale italienne avait paru la même année (1576), également à Paris chez Frédéric Morel, sous le titre de 'Piu Consigli e avvertimenti'...
L’ouvrage passa à la postérité, en français, sous le nouveau titre de 'Ricordi. Conseils et avertissements en matière politique et privée'.
Francesco Guicciardini (1483-1540) recueillit ces deux cents maximes politiques et morales sur le pouvoir et "l’institution du prince" tout au long de sa carrière de diplomate et d’homme d’État.
"Il est considéré comme un ouvrage classique, au même titre que 'Le Prince' de Machiavel. L'inspiration de ces deux amis est d'ailleurs proche: ils partagent le même réalisme teinté de cynisme, hérité de la tradition florentine. Cette œuvre propose des réflexions profondes sur les hommes, sans illusions, sur la politique, les princes, le rôle de la prudence et de la fortune (…). L’un des ouvrages les plus importants de la pensée politique moderne" (cf. Fr. Bouillot et A. Pons (édition), Ed. Ivrea, 1998).
L’ouvrage est cité pour "avoir ouvert la voie à l’écriture aphoristique du XVIIe siècle" (cf. E. Cutinelli-Rendina, 'Histoire et raison d’État chez Guichardin' in: "Raison(s) d'Etat(s) en Europe", Brigitte Krulic (éd.), 2009).
Conseiller du prince Cosme de Médicis, Guichardin fut ambassadeur puis conseiller du pape Léon X (1513-1521). Ami de Machiavel, il lui vint en aide lorsque ce dernier perdit son poste et il intervint en sa faveur auprès des Médicis.
Sa statue figure au piazzale des Offices de Florence, parmi les "grands hommes toscans".
(Balsamo, 'Le livre italien à Paris au XVIe s.', n°32. Brunet, V, 130).
Rare: seulement six exemplaires recensés dans le monde (WorldCat) dont deux aux États-Unis (Harvard Houghton et Stanford).
Infime réparation au coin inférieur de qqs feuillets.
Très bon exemplaire, frais, bien conservé.

Réf.: 37217 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CODE CIVIL - EDITION ORIGINALE IN-4° SUR GRAND PAPIER. Code Civil des Français. Edition originale et seule officielle.
Paris, Imprimerie de la République (J. J. Marcel), an XII - 1804.
In-4 (208 x 275 mm), plein veau havane, dos à 4 faux nerfs orné de compartiments garnis d'un fleuron doré à l'aigle impérial répété entre-nerfs, pièces de titre de maroquin bordeaux, balance de la Justice estampée au noir sur le plat supérieur (reliure postérieure), (2) f. de faux titre et titre, 579 p., vignette de titre gravée à l'emblème de la justice, exemplaire non rogné.
Edition originale in-4° de premier tirage, imprimée sur papier vergé fort.
(En français dans le texte, n°210. Dramard, 'Bibliographie du Droit Civil', n°18).
Petit renfort de papier et auréoles claires en marge des pages 569-579.
Très bon exemplaire, bien relié, à toutes marges.

Réf.: 37290 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CAMUS (Albert). La Chute. Récit.
Paris, Gallimard, NRF, 1956.
In-8, broché, 169, (1) p. et (1) f. achevé d'imprimer.
Edition originale, en service de presse ("SP" poinçonné en quatrième de couverture), enrichi d'un envoi autographe signé de l'auteur : "A Jean Rousselot, en confiante pensée, Albert Camus".
Camus avait été en relation avec Jean Rousselot (1913-2004), résistant, poète, romancier et critique.
A propos de sa poésie qu'il admirait, Camus lui écrivit: "Vous avez le don du détail, c’est-à-dire celui d’humanité".
Papier uniformément bruni.
Très bon exemplaire.

Réf.: 37335 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CONDORCET (Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de). Sur les Fonctions des Etats-Généraux et des autres Assemblées Nationales.
S.l, 1789.
2 volumes in-8, broché, couverture de papier marbré d’origine, pièces de titre manuscrites, 10 p., [-3], 196, 54 p. et 328 p. (titre inclus), 100 p., 7 tableaux dépliants hors texte, exemplaire entièrement non rogné.
Edition originale de remise en vente, sous un nouveau titre, de 'Essai sur la constitution et les fonctions des Assemblées Provinciales', titre rendu caduc par l’appel à la convocation des États Généraux. Il est précédé d'un nouvel avertissement : "Lorsque cet ouvrage a été envoyé à l'impression, on avait lieu de croire que l'Assemblée des États généraux n'était pas très-prochaine...".
L'un des textes fondamentaux dans l'histoire politique française, «l'ouvrage de Condorcet le plus important» (R. Badinter) et "l'ouvrage de Droit constitutionnel le plus important qui ait été publié à cette époque et même depuis" (Allengry, Condorcet, guide de la Révolution Française, p. 26 et passim).
Dans ce minutieux programme politique, économique et constitutionnel visant à régénérer la monarchie, l’Encyclopédiste livre la synthèse de ses travaux pluridisciplinaires et traduit en propositions, non seulement les calculs théoriques qu'il a effectués sur des questions politiques et sociales, mais aussi le résultat de ses quinze ans d'expérience autour de sa participation au ministère Turgot.
Condorcet est également, ici, l'un des premiers auteurs à réclamer le droit de vote politique pour les femmes, à ouvrir la question de leurs droits politiques, juridiques et sociaux et à réclamer des réformes sociales concrètes.
(Monglond, I, 82. Martin & Walter, I, 8112).
Rousseurs et brunissures éparses.
Exceptionnel exemplaire tel que paru, entièrement non rogné, témoins conservés (212 x 144 mm).

Réf.: 37228 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERLIOZ (Hector). Voyage musical en Allemagne et en Italie. Études sur Beethoven, Gluck et Weber. Mélanges et nouvelles.
Paris, Jules Labitte, 1844.
2 volumes in-8 (222 x 146 mm), demi veau blond à coins orné d'un décor romantique de 4 faux-nerfs plats guillochés or, fer romantique doré au centre, filets et palettes en tête et queue, auteur et titre dorés, têtes dorées, couvertures et dos conservés (rel. moderne), (4), 422 p. et (4), 370 p.
Edition originale de la première publication littéraire d'Hector Berlioz.
Constituée de lettres à ses amis et d'essais, elle contient de précieuses informations sur la vie culturelle et musicale européenne de son temps. Si ce livre ne connaîtra aucune réédition, Berlioz a néanmoins redistribué le contenu dans 'Les Soirées de l’orchestre' (1852), 'À travers chants' (1862) et dans ses Mémoires (1870).
Le "Voyage en Allemagne" (premier volume) contient, en plus des lettres, une "Étude analytique des (neuf) symphonies de Beethoven", qui fera date.
"Les 'lettres écrites' d’Italie [deuxième volume] comptent parmi les plus belles de la correspondance de Berlioz. Il donne ses impressions sur le vif (…). Il y jouit d’une liberté totale et en profite pour errer à l’aventure dans la campagne italienne où il recueille quantité d’impressions qui marqueront son œuvre de manière ineffaçable (…). Une étape essentielle dans le développement artistique du compositeur" ("Berlioz en Italie", en ligne).
(Vicaire, I, 426)
Un portrait frontispice propre à quelques exemplaires ne figure pas ici.
Petite restauration à un coin d'une couverture (t.II). Quelques rares rousseurs éparses sans gravité.
Très bon exemplaire, frais, bien relié dans le goût de l'époque, avec ses couvertures conservée, grand de marges, non rogné, témoins conservés.

Réf.: 37326 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[FAIGUET DE VILLENEUVE (Joachim)]. L'Economie politique. Projet pour enrichir et pour perfectioner l'Espèce Humaine. [sic pour Projet pour enrichir et pour perfectionner l'Espèce Humaine].
Londres et se trouve à Paris, Chez Moreau, Pissot, Knapen, Brocas et Humblot, 1763.
In-12, cartonnage ancien marbré, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges (rel. postérieure), (4), xj, (1), 212 p.
Edition originale de ce projet pionnier dans l’histoire sociale.
"Traité très original, qui constitue l'un des premiers modèles militant d'organisation de la collecte de l’épargne et de la protection sociale (…). Faiguet s'intéresse aux domestiques dont le statut de célibataire et la régularité des gages, esquisse des formes ultérieures du salariat et favorise la capacité d'accumulation d'un capital (…). A la différence de ses prédécesseurs ou successeurs, Faiguet ne vise pas seulement la retraite mais bien la gamme des formules de l'épargne entre la précaution du lendemain et l'horizon plus lointain de la vieillesse.
Les considérations démographiques sont déjà associées aux perspectives sociales et économiques des modèles de protection (…). La question de l'obligation qui agitera les esprits en matière de protection sociale durant près de deux siècles, se pose" (cf. longue analyse : J.-M. Thiveaud, in ‘Politique et économie au temps des Lumières’ sous la dir. de G. Klotz, p. 79 sq., PU Saint-Etienne, 1995).
Il faudra attendre plus de quinze années, avec Piarron de Chamousset, pour voir réapparaître des propositions allant dans le même sens.
L'ouvrage est composé avec le parti pris d'une orthographe simplifiée.
Administrateur, économiste, philanthrope, novateur en de nombreux domaines et collaborateur régulier de L'Encyclopédie, Faiguet de Villeneuve obtint la charge de trésorier de France au Bureau des Finances de Châlons-sur-Marne, puis de "Payeur général de l’armée".
(Higgs, 2859. INED, n°1772. Kress, n° 6100. Manque à Goldsmiths et Einaudi).
Quelques petites taches et quelques auréoles claires.
Bon exemplaire. Rare.

Réf.: 13709 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GOLDONI (Carlo). Mémoires (...), pour servir à l'histoire de sa vie, et à celle de son théâtre.
Paris, Veuve Duchesne, 1787.
3 volumes in-8, demi-veau marbré de l’époque à petits coins, dos à 5 nerfs guillochés or, ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, (2), xxiij, (1) p., 424 p.; (4), 364 p. et (4), 366, (2) p., portrait de Goldoni gravé par Le Beau d'après Nicolas Cochin, exemplaire non rogné.
Edition originale de ces Mémoires de Goldoni, composés directement en français et édités à Paris.
"Le Molière italien a dit de lui-même : 'On ne peut nier que je sois né sous l'influence d'une étoile comique, puisque ma vie même a été une comédie' - Ses Mémoires relatent cette ‘comédie’. Son existence riche en épisodes picaresques fait entrer de plain-pied dans la folle et fascinante société vénitienne du XVIIIe siècle, puis à la cour de Louis XV et de Louis XVI. Homme curieux de tout, observateur avisé et malicieux, Goldoni évoque les coulisses des théâtres, les cabinets de diplomates ou les champs de bataille, pénètre chez les grands seigneurs comme chez les petites gens et rapporte, en passant, un entretien avec Vivaldi à Venise ou avec Rousseau à Paris" (P. de Roux (éd.), Mercure de France, 2003).
(Spinelli, 'Bibliografia goldoniana', 241).
Très bon exemplaire, bien relié, entièrement non rogné.

Réf.: 30010 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[MONTESQUIEU (Charles-Louis de Secondat, baron de)]. De l'Esprit des Loix, ou du rapport que les loix doivent avoir avec la Constitution de chaque Gouvernement, les Mœurs, le Climat, la Religion, le Commerce, &c. A quoi l'auteur a ajoûté des recherches nouvelles sur les Loix Romaines touchant les successions, sur les Loix Françaises, & sur les Loix Féodales. Nouvelle édition. Corrigée par l'auteur, & augmentée d'une Table des matières, & d'une carte géographique, pour servir à l'intelligence des articles qui concernent le Commerce.
Genève, Barrillot, & Fils [Paris, Huart], 1749.
2 tomes reliés en un volume in-4, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs richement orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, doubles filets d'encadrement à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, xxiv, 326 p. et (1) f., xiv, 398 p., grande carte dépliante.
Édition publiée quelques mois après l'originale, la première à contenir la grande carte du monde dépliante et un index analytique.
"Good edition: has an analytical index, probably made by Toussaint and a geographical map, large pages, fairly good print" (Cabeen, 100).
(Courtney, 'L'esprit des Lois', in "Le temps de Montesquieu", 6b: "L'avertissement, p. viii, indique trois corrections à faire").
Petite fente à un mors. Petite auréole claire dans la marge supérieure du volume, quelques rousseurs éparses. Tache de cire aux p. xxiij et 1.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 30141 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DIDEROT (Denis). La Religieuse. Nouvelle édition, ornée de figures, et où l'on trouve une conclusion.
Paris, Deroy, Moller, Mongie et Belleville, Dupréel, an VII de la République [1799].
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-veau glacé fauve à coins, dos lisse orné d'une roulette guillochée en place des nerfs et d'un fleuron doré répété, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches marbrées (rel. vers 1820), (2), 72 p., 157 p. et (2), 186 p., portrait frontispice et 4 planches hors texte.
Rare édition, la seule qui soit augmentée d’une "Continuation à la Religieuse".
Elle est illustrée d'un portrait de Diderot d'après Aubry gravé par Dupréel et de 4 figures d'après Le Barbier, gravées par Dupréel et Giraud, ici en premier tirage (elles seront reprises par la suite).
La "Continuation" (T.II, p.159-186), appelée "Conclusion" dans le titre, ne semble figurer qu’à cette seule édition et a échappé aux commentateurs, pourtant nombreux, de l'oeuvre de Diderot.
Seul Th. Besterman l'évoque dans les ‘Studies on Voltaire and the 18th c.’, vol. 236, p. 137-138.
L' "Extrait de la correspondance littéraire de M.*** année 1770" se trouve au T.I, p. 5-72, en pagination particulière.
(Adams, ‘Bibliographie des oeuvres de Diderot’, RC.16. Cohen, 305. Reynaud, 131. Tchemerzine-Scheler, II, 971).
Cette édition qui manquait au catalogue de la BnF y a été récemment ajoutée. Seulement 2 autres exemplaires en France sont cités par Adams: BM Caen et BU Strasbourg).
Rousseurs éparses.
Bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 32965 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LACTANCE (Lucius, Coelius, Firmianus), ISEO (Giuseppe) éditeur. Opera, quae extant omnia, videlicet: Divinarum institutionum adversus Gentes Libri septem. Earundem institutionum Epitome [a kephalos]. De ira Dei liber unus. De Opificio Dei, sive De formatione hominis liber unus (...) a Josepho Isaeo Caesenate olim divi Petri de urbe canonico (...) Summa diligentia recognita (...) et notis illustrata (...).
Romae, Ex Typographia Mascardi (...) Sumptibus Blasij Diversini, & Zenobij Masotti, 1650.
In-folio (318 x 215 mm), plein maroquin rouge orné d'un décor "à la Du Seuil", dos à 5 nerfs guillochés or, richement garni de compartiments dorés aux petits fers, chiffre doré en pied, 2 jeux de triples filets dorés en encadrement sur les plats avec chiffre mitré aux angles répété au centre des plats, tranches marbrées, lxiiij, 380 p., texte imprimé sur 2 colonnes.
"Excellente édition", selon Graesse, des oeuvres collectives de Lactance, le "Cicéron chrétien", éditées et annotées par Giuseppe Iseo (Josephus Isaeus), accompagnée d'un important appareil critique (p. 253-380).
Grande vignette de titre aux armes du cardinal Giangiacomo Teodoro Trivulzio, dédicataire, bandeaux et culs-de-lampe gravés sur bois, lettrines historiées, notes imprimées en marge.
(Brunet, III, 736. Graesse, IV, 66).
Infime éraflure sur un coin, petit trou au feuillet Aaa3.
Très bel exemplaire, très frais, imprimé sur papier fort, relié en maroquin rouge au chiffre de Charles-Gaspard-Guillaume de Vintimille Du Luc (1655-1746). Évêque de Marseille (1692), archevêque d'Aix-en-Provence (1708), puis de Paris (1729), sa bibliothèque fut vendue en 1776. De nombreux ouvrages lui ayant appartenu richement reliés en maroquin rouge ou fauve frappé à son chiffre sont entrés à la Bibliothèque municipale de Toulouse, peut-être par le canal de Le Franc de Pompignan. (OHR, 1429, fer n°7).

Réf.: 36922 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |