English version
Accueil
Menu Panier Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

118 fiche(s) - Page 2

Cet ouvrage a été ajouté é votre panier


[BABEUF (Gracchus) et MARECHAL (Sylvain)]. Copie des pièces saisies dans le local que Baboeuf [sic] occupait lors de son arrestation.
Paris, Imprimerie Nationale, Frimaire (t.1) et Nivôse (t.2) an V [1796].
2 volumes in-8, demi-basane fauve de l'époque, dos lisses ornés de roulettes et fleurons dorés, pièces de titre et tomaison de maroquin havane, 334 p. et 334 p. titres compris.
Edition originale. La source fondamentale pour l'histoire de la "Conjuration des Égaux".
Le premier tome contient la première édition du "Manifeste des Egaux" (p. 159 et s.), dont la rédaction a été attribuée par Buonarroti à Sylvain Maréchal. "Première tentative pour faire entrer le communisme dans la réalité sociale", le manifeste jette les principes d’une doctrine égalitaire et athée fondée sur la gestion communautaire des biens et des moyens de production en prônant la prise du pouvoir par la révolution; une période transitoire de dictature populaire devant conduire à l’instauration d’une démocratie directe universelle.
C'est sur les documents et les pièces contenus dans ces volumes que la Haute Cour de Justice appuya son accusation qui aboutit à la condamnation à mort de Babeuf.
(Daline, Saitta et Soboul,' Inventaire des manuscrits et imprimés de Babeuf', p. 102, n°51 et 52. Dommanget, 'Sylvain Maréchal', p. 459. Martin & Walter, 'Anonymes', n° 7421. Monglond, IV, 42).
Très bon exemplaire, dans sa première reliure, bien conservé, condition rare pour cet ouvrage piublé dans la tourmente révolutionnaire.

Réf.: 37298 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERLIOZ (Hector). Voyage musical en Allemagne et en Italie. Études sur Beethoven, Gluck et Weber. Mélanges et nouvelles.
Paris, Jules Labitte, 1844.
2 volumes in-8 (222 x 146 mm), demi veau blond à coins orné d'un décor romantique de 4 faux-nerfs plats guillochés or, fer romantique doré au centre, filets et palettes en tête et queue, auteur et titre dorés, têtes dorées, couvertures et dos conservés (rel. moderne), (4), 422 p. et (4), 370 p.
Edition originale de la première publication littéraire d'Hector Berlioz.
Constituée de lettres à ses amis et d'essais, elle contient de précieuses informations sur la vie culturelle et musicale européenne de son temps. Si ce livre ne connaîtra aucune réédition, Berlioz a néanmoins redistribué le contenu dans 'Les Soirées de l’orchestre' (1852), 'À travers chants' (1862) et dans ses Mémoires (1870).
Le "Voyage en Allemagne" (premier volume) contient, en plus des lettres, une "Étude analytique des (neuf) symphonies de Beethoven", qui fera date.
"Les 'Lettres écrites d’Italie' [deuxième volume] comptent parmi les plus belles de la correspondance de Berlioz. Il donne ses impressions sur le vif (…). Il y jouit d’une liberté totale et en profite pour errer à l’aventure dans la campagne italienne où il recueille quantité d’impressions qui marqueront son œuvre de manière ineffaçable (…). Une étape essentielle dans le développement artistique du compositeur" ("Berlioz en Italie", en ligne).
(Vicaire, I, 426)
Un portrait frontispice propre à quelques exemplaires ne figure pas ici.
Petite restauration à un coin d'une couverture (t.II). Quelques rares rousseurs éparses sans gravité.
Très bon exemplaire, frais, bien relié dans le goût de l'époque, avec ses couvertures conservée, grand de marges, non rogné, témoins conservés.

Réf.: 37326 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



URFE (Honoré d'). Les Epistres morales (…). Dernière Edition reveüe, corrigée & augmentée d'un troisiesme livre (...).
Lyon, Jean Lautret, 1620.
In-12, plein veau havane moucheté, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments dorés aux petits fers, double filet d'encadrement sur les plats, filet sur les coupes, tranches rouges (rel. vers 1740), (1) f. de titre-frontispice gravé, (22), 547 p., (12) p. de table et permission.
Très rare édition, en partie originale, augmentée du "troisième livre", l'édition de référence.
Important recueil, dans lequel Urfé livre en une prose élégante un essai autobiographique ainsi qu'un traité philosophique et moral néo-stoïcien.
Selon 'Sources de l'Histoire de France', n°2728: "Lettres écrites durant sa prison en 1595 après sa sortie de captivité. Le premier livre à valeur de mémoires".
"Honoré d'Urfé, précoce partisan de la Ligue, y confie sa rancœur, sa peine (mort du duc de Nemours, le 15 août 1595), ses espoirs de vengeances" (Hubert Houdoy).
Dans le deuxième livre, consacré à l'amour, l'auteur développe la doctrine néo-platonicienne exposée dans 'l'Astrée'; le troisième livre contient une méditation métaphysique érudite sur la destinée humaine et sur le bonheur.
" 'Les Epistres morales' contiennent l'essentiel de la pensée d'Honoré Urfé, somme des doctrines néo-stoïciennes et néo-platoniciennes, fondement sur lequel vont d'édifier les réflexions de l'auteur de 'L'Astrée'" (M. Gaume, 'Honoré d'Urfé…', St Etienne, 1977, p. 650 et passim).
(Arbour, 'L'ère baroque', n°9972. Tchemerzine Scheler, V, 935).
Seulement trois exemplaires de cette édition sont recensés dans le monde (WorldCat): Princeton, BnF et Univ. Bonn.
Petite signature ex-libris de l'époque en pied du titre. Petite trace de restauration à la reliure. Petite notice contrecollée sur la dernière garde.
Bel exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37263 - Eur 1300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VIRGILE ou VIRGIL (Publius Vergilius Maro). P. VergilI Maronis codex antiquissimus a Rufio Turcio Aproniano V.C. distinctus et emendatus qui nunc Florentiae in Bibliotheca Mediceo-Laurentiana adservatur bono publico typis descriptus anno MDCCXLI.
Florentiae, Typis Mannianis [Florence, Manni], 1741.
In-4 (230 x 167 mm), demi-vélin blanc à coins à la bradel, dos lisse orné d'un jeu de filets maigres et gras et de grecques dorés en place des nerfs, titre doré (reliure italienne du XVIIIe s.), (4), (1) f. bl., [-iii], xxxv, 310, (2), [-311], 459 p.
Le tout premier "fac-similé" typographique d’un manuscrit ancien.
Publié par Pietro Francesco Foggini (1713-1783), l'ouvrage reproduit fidèlement le plus ancien manuscrit des œuvres de Virgile (Ve siècle), revu et corrigé par Turcius Rufius Apronianus Asterius, d'après l’original conservé à Florence dans la bibliothèque de Laurent de Médicis.
Les caractères en lettres majuscules, noires et rouges, en ancien style à l'imitation du manuscrit ont été fondus spécialement pour cette édition à Florence par l’imprimeur Domenico Maria Manni (1690-1788).
L'ouvrage est illustré de six compositions gravées sur cuivre: un titre-frontispice architectural, une vignette de titre, une large vignette en tête de la préface (un copiste et son codex), une grande lettrine historiée, un cul-de-lampe et une reproduction de trois lignes du manuscrit (page XV).
(Bigmore & Wyman, 'Bibliography of printing', II, p. 17. Brunet, V, 1291. Updike, 'Printing types', II, p. 171, avec reproduction: "The first attempt to reproduce a manuscript of the 4th century by a typographic process").
Petite tache d'encre sur la tranche supérieure. Petite réparation en marge de la page 55.
Bien complet du feuillet blanc en tête du texte et du feuillet non paginé inséré entre les pages 310 et 311.
Bel exemplaire, imprimé sur vergé, très frais, parfaitement conservé dans une fine reliure de vélin doré.

Réf.: 37398 - Eur 1300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BAYLE (Pierre)]. 1- Pensées diverses, Ecrites à un Docteur de la Sorbonne, à l'occasion de la Comète qui parut au mois de Décembre 1680. Nouvelle édition corrigée. (2) f. de faux-titre et titre, (26), 432, (11) p. de table
2- Pensées diverses (…). [Suivi de:] Addition aux Pensées diverses sur les Comètes. (2) f., (12), 304 p. ('Pensées diverses') et [305-], 438 p., (11) de table, titre compris ('Addition aux Pensées diverses'…).
3- Continuation des pensées diverses (...). Ou Réponse à plusieurs difficultez que Monsieur *** a proposées à l'Auteur. (2) f., (28) p., 564 p., (17) p., (1) f. bl.
4- Continuation des pensées diverses (...). (2) f., (12), 671, (22) p., (1) f. bl.
Rotterdam, chez les Héritiers de Reinier Leers [i.e. Trévoux], 1721.
Ensemble de 3 ouvrages en 4 volumes in-12, plein veau havane raciné, dos à 5 faux-nerfs guillochés or, ornés de compartiments garnis de doubles filets dorés et d’un fleuron répété entre-nerfs, roulette sur les coupes, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Bonne édition, la plus complète ancienne, de ce recueil des trois ouvrages que Bayle consacre à la critique de la superstition, de l'intolérance et du fanatisme.
Le lieu d'impression est fictif, l'ouvrage a été imprimé à Trévoux, selon le catalogue de la BnF et Weller.
Bayle y donne toute la mesure de sa prodigieuse érudition et de sa méthode : "l'examen critique des faits servant à dissoudre les préjugés et la mise en avant d'une éthique liée à la nature de l'homme et indépendante de toute croyance de l'esprit".
"Le premier essai par lequel Bayle se fit connaître, d'une importance très grande dans son oeuvre, celui qu'il a écrit avec le plus de liberté (…). Contient des textes essentiels" (Delvolve, p. 43).
L' 'Addition aux Pensées diverses...’ figure à la suite des ‘Pensées’ sous page de titre particulière et pagination continue à partir de la page 305.
La 'Continuation des pensées diverses', fut composée plus de vingt ans après les 'Pensées diverses'. Bayle approfondit et radicalise sa thèse. L’étude comparative entre athéisme et idolâtrie qu’il développe, ainsi que la préférence affirmée par l’auteur pour le premier, firent scandale.
(Haag, II, 78. Delvolve, n°6, 29 et 33).
Quelques épidermures et petits accrocs aux coins.
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l’époque.

Réf.: 37347 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Praxède. Suivi de Don Martin de Freystas et Pierre le Cruel.
Paris, Dumont, 1841.
In-8, demi-veau havane de l'époque, dos lisse orné d'un décor romantique de compartiments garnis de triples filets et d'un petit fer central répété, palette en tête et pied, titre doré, (4), 307 p.
Edition originale, rare, de ce recueil de trois nouvelles situées en Espagne et au Portugal ou l'on retrouve les thèmes favoris de Dumas.
"Le jour du sacre du comte Raymond Bérenger III comme souverain de Barcelone, un jeune jongleur lui demande de rendre justice à l'impératrice Praxède, épouse de l'empereur Henri IV, injustement accusée d'adultère et emprisonnée...".
(Parran, p. 45-46. Reed, 135. Vicaire III, 352. Cette édition originale manque à Munro).
Seulement 2 exemplaires sont recensés dans le monde: Univ. of Manchester et BnF.
Quelques rousseurs et piqûres.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37355 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LENCLOS (Ninon de)]. La Coquette vangée. [sic pour La Coquette vengée].
Paris, Charles de Sercy, 1659.
In-12, demi-percaline beige à la Bradel, dos lisse, pièce de titre de basane noire, tranches rouges (rel. du XIXe s.), 48 p. [sign. A12 (-2), B12].
Rarissime édition originale.
"Une historiette qui révèle bien la personnalité de Ninon. Félix de Juvenel a eu le malheur de ne pas apprécier le salon de Ninon et de commettre un texte intitulé 'Portrait de la coquette'. Ninon riposte, à sa manière. 'La coquette vengée' fustige toutes les catégories de philosophes et, particulièrement, celle à laquelle appartient sans doute Félix (…). Mais elle va plus loin dans la vengeance: elle ridiculise le pédant dans une fiction rapide et acide. Petit chef-d'oeuvre d'ironie. Brillante mise en pièces. Ninon se montre intransigeante vis-à-vis des "gens qui portent la censure, la médisance et le désordre" dans les agréables compagnies".
L'attribution traditionnelle de cet opuscule à Ninon de Lenclos, l'un des rares écrits qu'elle ait laissés en dehors de quelques lettres, a été confirmée par de récents travaux.
Seulement deux exemplaires sont recensés dans les bibliothèques à travers le monde (WorldCat): Yale et Cambridge. L'ex. de la BnF est incomplet de la page de titre.
(France littéraire, V, 156. Gay, II, 726-727).
Bon exemplaire.
Des bibliothèques de Paul de Saint-Victor, avec son petit cachet ex-libris au titre et Michel Dubos (ex-libris gravé).

Réf.: 37436 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques). Les Confessions de J.J. Rousseau, Suivies des Rêveries du Promeneur Solitaire.
Genève, [Société Typographique], 1782.
2 volumes in-8, plein veau marbré, dos à 5 nerfs guillochés or, ornés de compartiments richement fleuronnés, pièces de titre et de tomaison de veau rouge et havane, datés en pied, plats encadrés de doubles filets sertis d'une dentelle dorée (rel. de Louis Guétant dans le goût de l'époque), (4), 471 p. et (4), 279, (1) p., 300 p., 2 bandeaux historiés.
Véritable édition originale, de premier tirage (dite "à gros caractères") comprenant les 6 premiers livres des 'Confessions' et les 'Rêveries du promeneur solitaire', entièrement conforme à la description donnée par R.-A. Leigh dans son étude (in ‘Unsolved problems in the bibliography of J.-J. Rousseau’, p.133-137).
Cette édition précède la publication des Confessions dans la "Collection complète des Oeuvres de J.J. Rousseau", tomes XIX et XX la même année longtemps considérée, par erreur, comme la première édition.
“It is this edition, known as ‘édition à gros caractères’, which was the first on sale (...). This large-type edition actually reached the public before subscribers received their copies” (R.-A. Leigh).
(Dufour, I, 340. Gagnebin, I, 1889. Senelier, 1,167).
Quelques auréoles claires, rousseurs et piqûres éparses.
Belle reliure, dans le goût de l'époque, de Louis Guétant, relieur lyonnais, militant politique et auteur.

Réf.: 37439 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[MONTESQUIEU (Charles-Louis de Secondat, baron de)]. De l'Esprit des Loix, ou du rapport que les loix doivent avoir avec la Constitution de chaque Gouvernement, les Mœurs, le Climat, la Religion, le Commerce, &c. A quoi l'auteur a ajoûté des recherches nouvelles sur les Loix Romaines touchant les successions, sur les Loix Françaises, & sur les Loix Féodales. Nouvelle édition. Corrigée par l'auteur, & augmentée d'une Table des matières, & d'une carte géographique, pour servir à l'intelligence des articles qui concernent le Commerce.
Genève, Barrillot, & Fils [Paris, Huart], 1749.
2 tomes reliés en un volume in-4, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs richement orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, doubles filets d'encadrement à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, xxiv, 326 p. et (1) f., xiv, 398 p., grande carte dépliante.
Édition publiée quelques mois après l'originale, la première à contenir la grande carte du monde dépliante et un index analytique.
"Good edition: has an analytical index, probably made by Toussaint and a geographical map, large pages, fairly good print" (Cabeen, 100).
(Courtney, 'L'esprit des Lois', in "Le temps de Montesquieu", 6b: "L'avertissement, p. viii, indique trois corrections à faire").
Petite fente à un mors. Petite auréole claire dans la marge supérieure du volume, quelques rousseurs éparses. Tache de cire aux p. xxiij et 1.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 30141 - Eur 1100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HOBBES (Thomas). Elemens philosophiques du Citoyen. Traicté politique où les Fondemens de la Société civile sont descouverts, par Thomas Hobbes, et Traduicts en François par un de ses amis [Samuel Sorbière].
Amsterdam, Jean Blaeu (à la sphère), 1649.
2 parties en un volume petit in-8, plein vélin rigide de l'époque, (56), 246 p. et (1) f. blanc, 144 p.
Véritable édition originale française de premier tirage, la plus recherchée comportant un portrait de Hobbes qui ne figure pas dans les éditions suivantes.
Elle est traduite du latin par Samuel Sorbière, deux ans avant la première édition anglaise. Quoique publié à Paris, le livre a été, par prudence, imprimé sous l'adresse d'Amsterdam, Blaeu.
Exemplaire en tout point conforme à la description du premier tirage donnée par MacDonald & Hargreaves avec les 28 feuillets liminaires: premier titre allégorique gravé, second titre, épître, préface, lettre de Gassendi, de Mersenne, table, (1) f. d'errata, portrait gravé de Hobbes au verso. Feuillet banc entre les 2 parties.
Sur ce texte fondateur dans l'histoire des idées politiques de l'Europe moderne, sur les liens de Hobbes avec la France et le rôle de Sorbière comme "agent de diffusion du hobbisme en France ", cf. Pintard, 'Le Libertinage érudit', p. 552 et s. et Thuau, 'Raison d'Etat et pensée politique à l'époque de Richelieu', p. 380 et s.
(MacDonald & Hargreaves, n°32. Brunet, III, 240).
Quelques petites rousseurs. Un peu court de marge supérieure sans perte.
Très bon exemplaire, dans sa reliure de vélin de l'époque.

Réf.: 22817 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GEETERE (Frans de). Spasmes.
"Ne se vend nulle part" [S.l.n.d. ca 1930].
In-folio (380 x 285 mm), en feuilles sous chemise cartonnée noire à lacets, dos toilé, étiquette de titre contrecollée au plat supérieur, (2) f., suite de 12 eaux-fortes de Frans de Geetere, avec serpentes de papier cristal légendées.
Premier tirage in-folio de cette suite de 12 eaux-fortes très libres accompagnée d'un texte de l'illustrateur. Tirage à 150 exemplaires. Un des 149 sur vélin à la forme des papeteries d'Arches, celui-ci n°146.
Frans de Geetere "n'espère pas séduire, avec les planches de ce recueil, les amateurs d'estampes libertines. [...] On n'y voit pas figurer les ébats doucereux chers aux idéalistes de la pornographie [...]. L'amour que j'ai représenté n'est pas aussi distingué. J'ai laissé au désir ses inquiétudes, ses violences, et ses spasmes, car c'est sans doute là qu'est sa véritable poésie".
(Dutel, II, 2449. Nordmann, 108).
Chemise et cordon légèrement usés, quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire.

Réf.: 36917 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


RENOUVIER (Charles). Introduction à la philosophie analytique de l'histoire. Les idées. Les religions. Les Systèmes. (1 volume) -- Philosophie analytique de l'histoire (4 volumes).
Paris, Ernest Leroux, 1896-1897.
5 forts volumes in-4, pleine toile bleue moderne, pièces de titre de veau noir, couverture conservées.
Nouvelle édition profondément remaniée et augmentée par l'auteur, plus de trente ans après la première.
Ensemble en cinq volumes, bien complet de l'"Introduction à la philosophie analytique de l'histoire".
"Oeuvre considérable qui contient non seulement toutes les idées de Renouvier en ce qui concerne l'histoire sociologique, la théorie du progrès, mais aussi les systèmes politiques du XIXe siècle et les moeurs sociales" (R. Picard, 'La philosophie sociale de Renouvier', p. 23).
Parmi les grandes œuvres qui ont nourri la philosophie de la république, celle de Charles Renouvier rentre singulièrement en résonance avec notre temps.
Alors vieillissant, gagné par le doute quant à la perfectibilité des sociétés humaines et la "réalisation de l'esprit d'optimisme du XVIIIe siècle", "Renouvier dresse, dans cette œuvre gigantesque, un panorama érudit des grandes philosophies et des grandes religions, dans lequel il donne libre cours à ses doutes, constatant que l’avancement prodigieux des sciences coexiste avec la régression des mœurs" (cf. Jérôme Grévy, sur 'Au principe de la République. Le cas Renouvier' de M.-C. Blais, RHMC, 2003/2 (n°50-2), p. 225 sq.).
L'ouvrage est rare.
Bel exemplaire, très frais.

Réf.: 37341 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA MOTHE LE VAYER (François de)]. 1- La Geographie du Prince. Paris, Augustin Courbé, 1651. (8), 346, (1) f. d'errata, (1) f. bl., grande vignette de titre gravée par Picart.
2- La morale du Prince. Paris, Augustin Courbé, 1651. (8), 94 p., (1) f. bl., grande vignette de titre gravée par Picart.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 4 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et encadrés de doubles filets dorés, doubles filets en encadrement sur les plats.
Edition originale de ces deux ouvrages. La Mothe Le Vayer fut chargé de l'éducation du duc d'Orléans, frère aîné du jeune roi. Il s'acquitta de cette mission à la satisfaction d'Anne d'Autriche qui, voulut qu'il s'occupât aussi de son fils cadet. Louis XIV fut donc remis aux mains de La Mothe Le Vayer en 1652, et resta sous sa direction jusqu'en 1660. C'est pour ces célèbres élèves que le précepteur composa pour ces traités.
"La conception libertine de l’éducation pose une rupture : l’éducation comme émancipation. Par la mise en pratique de l’exercice de la formation de soi-même, notre libertin met en exergue une autre vision de la formation de soi détachée des formes institutionnelles et de la conversion éducative" (N. Dupuy).
La Mothe Le Vayer (1588-1672) a été l'un des principaux représentants du scepticisme philosophique en France au XVIIe s. Proche de Mademoiselle de Gournay, qui lui légua sa bibliothèque, il comptait parmi ses amis intimes Gabriel Naudé et Pierre Gassendi avec lesquels il forma le célèbre cercle de libertins érudits appelé la Tétrade.
(Tchemerzine-Scheler, III, 971-972).
Traces de restaurations aux mors et coiffes. Quelques rousseurs et brunissures éparses.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37418 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUGO (Victor). Odes et poésies diverses.
Paris, Chez Pelicier, 1822.
In-12 (155 x 102 mm), demi-maroquin à long grain vert de cobalt, à coins soulignés de filets dorés, dos lisse orné d'un riche décor de 3 compartiments encadrés de triples filets dorés, titre doré, date en cartouche en pied (rel. Stroobants fin XIXe), (4), ij, (2), 234 p.
Edition originale du premier livre qu'ait publié Victor Hugo, recueil de vers contenant 27 pièces dont 12 inédites et qui marque ses véritables débuts littéraires et poétiques.
Louis XVIII, qui possédait l'ouvrage, octroya une pension de 1.000 francs au jeune auteur. Le livre, tiré à cinq cents exemplaires, s'écoula en quatre mois.
"Hugo a vingt ans (…). La préface affirme que "la poésie n'est pas dans la forme des idées, mais dans les idées elles-mêmes". La forme ne rompt point, en effet, avec les règles post-classiques ; quant aux idées, elles sont celles des écrivains royalistes du temps ; mais elles sont sérieuses, graves, elles obligent le poète à se faire de la poésie l'idée la plus haute (…). Cette poésie politique débouche sur une vision épique et métaphysique de l'Histoire..." (Pierre Albouy, éd. Gallimard).
(Carteret Romantique, I, 389. Vicaire, IV, 229).
Mors très légèrement frottés.
Bel exemplaire parfaitement relié par Stroobants. Exemplaire frais, entièrement non rogné, à toutes marges, témoins conservés.

Réf.: 37430 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LAMBERG (Maximilian Joseph von)]. Mémorial d'un Mondain. Nouvelle édition Revue, corrigée & augmentée.
Londres [i.e. Paris], 1776.
2 tomes reliés en un volume in-8, plein veau moucheté de l'époque, dos lisse orné de cloisons fleuronnées, pièce de titre de maroquin rouge, coupes et coiffes filetées, tranches rouges, xxxij, 206 p., frontispice et une planche de musique et (4), 227 p, 3 planches gravées hors-texte.
Nouvelle édition, considérablement augmentée, de cet ouvrage composé en français (la première édition de 1774 était une brochure de 142 pages).
L'auteur, le comte Maximilian Joseph von Lamberg (1729-1792) avait été chambellan de Frédéric le Grand. Homme des Lumières d'origine autrichienne, doté d'une culture encyclopédique, philosophique comme mathématique, il était en relation avec les grands esprits européens de son temps, David Hume, d'Alembert, Voltaire, Haller, Casanova, Algarotti…
En 1769, il quitta son poste pour effectuer un grand périple de trois ans en Corse, en Italie et à Tunis, voyage qu'il relate dans cet ouvrage.
Une importante partie du premier volume est consacré à la Corse:
"Récit de voyage peu de temps après l'annexion de l'île. Il raconte son voyage en bateau de Livourne à Bastia puis son séjour chez le comte de Marbeuf. Il fait un rappel de l'annexion et s'attarde sur le personnage de Pascal Paoli et son frère Clément. Il établit un tableau de la Corse et de ses habitants en 1774, évoque les richesses de l'île et les traits de caractère de sa population: la sobriété, le goût de la vengeance, les superstitions..." (Universita di Corsica, CNRS en ligne).
Le second volume contient des mémoires sur des sujets scientifiques et économiques mais aussi d'ésotérisme, ainsi qu'une correspondance.
(Starace, 4328).
Traces de restaurations à la reliure. Petit accroc de papier à la dernière page.
Très bon exemplaire, très frais, relié à époque, grand de marges.

Réf.: 37241 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PREFONTAINE (César-François Oudin, sieur de). Les Maistres d'hostel aux Halles, Le cavalier crotexte. Et l'apotichaire empoisonné. Novelles comiques [sic].
Paris, Michel Brunet, 1670.
In-12, plein veau marbré de l’époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments garnis de filets, palettes et d’un fer à la fleur de lys répété entre-nerfs, (10), 334 (i.e. 336) p.
Edition originale et unique, "très rare", de ce recueil de trois nouvelles composées par le premier traducteur de Don Quichotte en français.
"L'auteur a puisé à la source de la fréquentation du petit peuple, gens de maison, prostituées, charlatans, voleurs et cabaretiers mais aussi dans le fond de la littérature picaresque de son temps".
"Le livre ne témoignait que trop du genre de vie que menait l’auteur (…). Il choisit ses personnages parmi les classes abjectes et réprouvées, où le filou et la fille publique se donnent toujours la main (…). Ces tableaux de mœurs triviales et honteuses méritent de figurer dans notre galerie pornographique" (P. L. Jacob, ‘Mémoires Curieux sur l'Histoire des Mœurs en France’, XVIIe s., I, p. 148-149).
"On appréciera la finesse et le mordant de certains épisodes qui nous révèlent les mœurs et la psychologie de l’époque" (E. H. Guitard).
"Savant linguiste et lexicographe", polyglotte et hispanisant, César Oudin de Préfontaine (ca 1560 - 1625) était le fils d'un grand prévôt du Bassigny et fut chargé d'importantes missions diplomatiques par Henri IV.
(Brunet, Suppl., II, col. 109 qui donne ce volume comme "rare". 'Dict. des lettres françaises', XVIIe, p. 1008). Seulement 3 exemplaires recensés par WorldCat dans le monde dont un unique en France: celui de la BnF.
Quelques auréoles éparses. Papier légèrement froissé. Petites traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, très bien relié à l’époque.

Réf.: 37253 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SOREL (Charles). De la connoissance des bons livres, ou Examen de plusieurs autheurs.
Paris, André Pralard, 1671.
In-12, pleine basane de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, (1) f. de titre, (10), 429, (2) p., vignette de titre, bandeaux, culs-de-lampe.
Edition originale, rare, du dernier ouvrage de Charles Sorel, témoignage de première importance pour l'histoire de la vie intellectuelle, la critique et l'histoire littéraire au XVIIe siècle.
"L'œuvre de Sorel manifeste un intérêt constant pour les questions liées à la lecture au moment où celle-ci connaît une extension sans précédent dans la société française. Il y traite de la valeur littéraire et de ses critères, de la diffusion des sciences, des dangers et de l'utilité de la fiction, des profits de la curiosité, de la légitimité du plaisir de lire, des démarches d'interprétation (…). Il construit ainsi l'image d'un lecteur "universel", distinct de "l'honnête lecteur" consacré par l'historiographie du classicisme, qui fait l'objet d'un véritable projet de formation. Ainsi 'De la connoissance des bons livres' peut s'envisager comme la première étape d'une histoire littéraire de la lecture et du lecteur" (Michèle Rosellini, 'Charles Sorel et la formation du lecteur', Thèse).
(Brunet, V, 458. Cioranescu, 63411).
Reliure et mors frottés, trace d'usure aux coiffes.
Petite signature ex-libris ancienne en tête du titre.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37279 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STENDHAL (Marie Henry Beyle, dit). Rome, Naples et Florence. Troisième édition.
Paris, Delaunay, 1826.
2 volumes in-8, demi-veau vert bronze de l'époque, dos à 4 nerfs plats filetés or, ornés de compartiments garnis d'un décor de triples filets d'encadrement et petits fleurons en écoinçon, titres et tomaisons dorés, (4), 304 p. et (4), 348 p.
Edition en grande partie originale (la première, en un seul volume, date de 1817).
"C'est en réalité un ouvrage entièrement nouveau, complètement récrit par Stendhal et augmenté d'un volume" (Clouzot, 'Guide du bibliophile français', p. 150).
Cette "troisième édition" est en fait, la seconde. Celle qui porte la marque de "deuxième édition" n'est qu'une remise en vente de la première sous nouvelle page de titre.
"Rome, Naples et Florence : un guide de voyage toujours actuel, une promenade en compagnie du plus aimable des hommes à travers trois capitales délicieusement embaumées, dont la lenteur à épouser la modernité fait penser au mot de Stravinsky répondant à qui se plaignait des longueurs de Schubert : Qu'est-ce que cela peut faire qu'on dorme puisqu'on est au Paradis ? " (Pierre Brunel, Ed. Folio).
(Carteret, II, 346. Vicaire, I, 452).
Bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 37346 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BENSERADE (Isaac de). Les Oeuvres de Monsieur de Bensserade [sic].
Paris, Charles de Sercy, 1697.
2 volumes in-8, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux, triple filet d’encadrement sur les plats, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (2) f., (54), 424, (4) p. et (2) f., (8), 428 p., 2 titres-frontispices gravés sur cuivre.
Première édition collective publiée six ans après la mort de l’auteur par Paul Tallemant, ornée de deux titres-frontispices gravés sur cuivre par Le Doyen.
Le premier volume renferme les Sonnets, dont les "Métamorphoses" d’Ovide en Rondeaux, et les Madrigaux. Le second tome "Les vers des balets dansez par Sa Majesté" [sic] ainsi que "Discours sommaire de monsieur L. T. [i.e. Paul Tallemant] touchant la vie de Monsieur de Benserade".
Le privilège présente cette particularité qu’on y trouve, sur 4 pages, un éloge enflammé de Louis XIV envers le poète, témoin de la brillante jeunesse et des premières amours du Roi Soleil.
Protégé de Richelieu, du duc de Brezé, puis de Mazarin, Benserade fut pensionné par la reine, fréquenta l’hôtel de Rambouillet et déclencha la fameuse querelle des Jobelins et des Uranistes, à l’origine de la querelle des Anciens et des Modernes.
Membre de l’Académie française, il est l’un des représentants les plus emblématiques de la préciosité au XVIIe siècle.
(Tchemerzine-Scheler, I, 622-623).
Petit défaut à un mors.
Très bon exemplaire, dans sa première reliure.

Réf.: 37352 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ARTEMIDORI DALDIANUS (Artemidore de Daldis), CORNARIUS (Janus) traducteur. De somniorum interpretatione, libri Quinque, à Iano Cornario medico physico Francofordensi, latina lingua conscripti.
Basileae, per Hieronymum Frobenium & Nicolaum Episcopium (Bâle, Froben), 1544.
In-8, plein veau marbré, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin bordeaux, roulette à froid en encadrement des plats, roulette dorée sur les coiffes et coupes, tranches rouges (rel. du XVIIIe s.), 479 p., (1) p. à la marque de l'imprimeur.
Belle édition de la plus célèbre "clef des songes" ("Onirocritique") de l'antiquité, composée par le philosophe néoplatonicien d'expression grecque, né en Cyrénaïque au IIe siècle, Artémidore de Daldis, dans la traduction latine de référence de l'humaniste et médecin allemand, Janus Cornarius, proche d'Erasme.
Véritable synthèse du savoir antique sur la "science des rêves", ce traité a constitué une source sur la question durant des siècles jusqu'à Freud qui le commente dans son 'Interprétation des rêves' et Michel Foucault qui en fait l'exégèse dans son 'Histoire de la sexualité' (vol. III: "Le souci de soi", premier chapitre: "Rêver ses plaisirs").
Pour composer cet ouvrage, Artémidore voyagea à travers l’Empire et collecta une impressionnante documentation dont les comptes rendus de plus de trois mille rêves, qui lui fournissent la matière de cette ambitieuse étude, méthodique et scientifique, de classification et d'interprétation.
(Adams, A-2037. Caillet, I, 66-67. Durling, 322. Heitz et Bernoulli, 'Basler Büchermärkten', 53 et 50. Osler, 177. Wellcome, I, 26).
Ex-dono manuscrit de l'époque en pied du titre ("Daniel Schrevel" ?).
Bel exemplaire, très frais, assez grand de marges.

Réf.: 37373 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REVOLUTION FRANCAISE - CONSTITUTION DE 1791. La Constitution Française décrétée par l'Assemblée Nationale Constituante, aux années 1789,1790 et 1791; Accepté par le Roi le 14 septembre 1791.
Paris, de l'imprimerie de Didot le Jeune, chez Garnery, 1791.
In-24 (94 x 57 mm), plein maroquin rouge de l’époque, dos lisse orné d'un décor révolutionnaire de compartiments garnis d'un petit fleuron répété et d'un fer à l'épée surmontée d'un bonnet phrygien, titre doré, filets dorés en encadrement sur les plats, roulette sur les coupes et les chasses, tranches dorées, 160 p. faux-titre et titre inclus.
Edition officielle du texte intégral de la Constitution de 1791, donnée immédiatement à la suite de sa proclamation, dans une jolie impression minuscule donnée par Pierre-François Didot, dit le jeune.
Elle contient la "Déclaration des droits de l’homme et du citoyen" du 26 août 1789, suivie du texte de la Constitution, de la "Lettre du Roi à l’Assemblée Nationale" du 13 septembre 1791 et du "Serment du roi pour l’acceptation de la Constitution" à la séance de l’Assemblée Nationale le 14 septembre 1791. Ensemble suivi d'une table alphabétique détaillée.
La Constitution de 1791 est la première des constitutions françaises de l’histoire.
(Jammes, 'Les Didot', n° 39. Martin & Walter, 'Anonymes', 4105).
Bel exemplaire en maroquin rouge de l'époque aux emblèmes révolutionnaires, imprimée par Didot sur vélin fin.

Réf.: 37391 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



AGRIPPA VON NETTESHEIM (Heinrich Cornelius) (ou AGRIPPA Henri Corneille). De la grandeur et de l'excellence des femmes, au dessus des hommes. Ouvrage composé en Latin (…). Et traduit en François avec des Notes curieuses, & la Vie d'Agrippa, par *** [d'Arnaudin].
Paris, François Babuty, 1713.
In-12, plein veau brun moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments garnis d'un fer spécial central répété et de filets dorés, palette en pied, pièce de titre de maroquin acajou, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (1) f., (40), 125, (8) p. de table, approbation et privilège.
Première édition de cette traduction française de 'De nobilitate & praecellentia foeminei sexus' (Anvers, 1529), donnée par Jean d'Arnaudin à l'occasion d'une reprise de la "querelle des femmes" au début du XVIIIe siècle.
Précédée d'une importante préface du traducteur et d'une "Vie d'Agrippa", cette version est donnée comme la traduction française de référence (cf. M. Angenot, cf infra, p. 29).
L'un des ouvrages fondateurs dans l'histoire du féminisme et de la réforme de la condition féminine, position radicale ("Il y a des preuves certaines de l'excellence de la Femme au-dessus de l'homme" p.4) qui "fixe pour longtemps le plan à suivre" (M. Angenot, id.).
Savant humaniste, philosophe, théologien, médecin, alchimiste, l'auteur Henri Corneille Agrippa (1486-1535) avait été médecin de Louise de Savoie.
"Ce traité a été traduit dans toutes les langues européennes et connu un succès considérable et durable (…). Médecin réputé, Agrippa ne manque pas d'aborder le problème du point de vue physiologique (…). Il proclame l'absolue égalité des sexes sur le plan de la raison et de la pensée (…). Il conclut par un violent réquisitoire contre la loi inique de l'homme, du législateur et du prêtre (…). Il ressort de cette lecture une impression de force et de grande modernité" (M. Albistur et D. Armogathe, 'Histoire du féminisme français', p. 92-94).
(Marc Angenot, 'Les champions des femmes', bibliographie, p. 173. Cioranescu, 8475. Gay, I, 799).
Quelques infimes traces de restaurations à la reliure. Petit accroc sans perte au titre.
Bel exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37417 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[HOLBACH (Paul Thiry, baron d')]. Ethocratie ou le Gouvernement fondé sur la Morale.
Amsterdam, Marc Michel Rey, 1776.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet doré sur les coupes, tranches rouges, (12), 293, (3) p. de table et errata.
Édition originale de premier tirage. L'ouvrage majeur dans l'oeuvre politique de Holbach, véritable programme politique et social qu'il destina au nouveau roi, Louis XVI, auquel le livre est dédié.
D'Holbach recherche les principes et les modalités d'action d'un gouvernement soucieux de la morale et de l'utilité publique, promue par une "éthocratie", classe sociale dominante, qu'il oppose à la théocratie, l'aristocratie et l'autocratie.
"D'Holbach s'est essayé à tracer un programme de réformes immédiates (…). Dans quelle mesure se flattait-il réellement d'influencer Turgot ? Il est difficile de la dire. Mais il est sûr que c'est avec un sens avisé de l'opportunité qu'il choisit cette heure, pour exposer le programme hors duquel il n'y avait plus de salut pour la monarchie" (Naville, 'D'Holbach', p. 399 sq.).
(Peignot, 'Livres condamnés', I, 166. Tchermerzine-Scheler, III, 731. Vercruysse, éd. 2017, 1776/A2).
Rousseurs. Petites traces de restauration à la reliure.
Exemplaire bien relié à l'époque.

Réf.: 37421 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BLUM (Léon). Les Problèmes de la paix. (AVEC ENVOIS ET CARICATURE PAR HP GASSIER)..
Paris, Librairie Stock, 1931.
In-12, demi-percaline vert amande à la Bradel, dos lisse, pièce de titre de maroquin brique, (reliure moderne), viii, 213, (1) p. de table.
Edition originale de ce recueil d'articles que Léon Blum consacra à la nécessité d'un désarmement général, à la révision des traités et à la critique du nationalisme qui montait en Europe.
Double envoi autographe:
Envoi signé de l'auteur, Léon Blum, "à Louis Vallon, en témoignage de l'amitié du fils et de la très cordiale sympathie du père, Léon Blum". Homme politique de premier plan et résistant Louis Vallon (1901-1981) sera nommé à la direction de Radiodiffusion française par Léon Blum pendant le Front Populaire.
Un second envoi est signé par Henri-Paul Gassier et accompagné, sous le faux-titre, d'un portrait très réussi de Léon Blum de sa main (crayon et encre) avec cet envoi: "Au camarade Vallon, souvenir de Tours, mai 1931".
Dessinateur de presse Henri Paul Gassier (1883-1951) participa à la vie de Montmartre et fréquenta Picasso. Membre du Parti socialiste SFIO dès 1905, il collabora à "La Guerre sociale", cofonda avec Maurice Maréchal "le Canard enchaîné" en 1915 et participa à "l’Humanité" à partir de 1908. Représentant des Bouches-du-Rhône au Congrès de Tours, il signa, comme ancien Reconstructeur, la motion d’adhésion à la IIIe Internationale.
Il était, selon Georges Cogniot, le "caricaturiste le plus talentueux de l’Huma" ("Parti pris", II, p. 267). (cf. Maitron en ligne).
Papier uniformément bruni.
Bon exemplaire.
De la bibliothèque de Jacques Attali avec son ex-libris imprimé.

Réf.: 37452 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DEL RIO ou DELRIO (Martin). Disquisitionum magicarum libri sex. quibus continetur accurata curiosanum artium, et vanarum superstitionum confutatio (...).
Coloniae Agrippinae [Cologne = Köln], Hermanni Demen, 1679.
Un tome relié en 3 volumes in-4, demi-vélin ancien, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre de veau havane, (16), 1221, (48) p., titre frontispice gravé.
Nouvelle édition de cet ouvrage, "des plus précieux du point de vue documentaire pour l’histoire de la sorcellerie".
Beau titre-frontispice gravé par J. de Fornazeris, illustré de 11 vignettes historiées représentant des épisodes de l’Exode.
Né à Anvers et mort à Louvain, Martin Del Rio professa la philosophie et la théologie à Salamanque, Douai, Liège et Louvain. Il fut l’un des plus féroces juges du tribunal institué par le duc d’Albe dans les Flandres, tribunal que les flamands terrorisés baptisèrent du nom significatif de "Conseil de Sang".
"Del Rio était bien placé pour écrire sur la sorcellerie puisqu’il fit partie de cet épouvantable tribunal. Son livre contient donc les formules de sorcellerie employées à cette époque".
Il contient également un exposé des différentes procédures mises en oeuvre contre les magiciens, les sorciers ainsi que ceux qui se livrent à "la prophétie" et à la divination. Le livre IV traite du confesseur qui "soutient une double charge de juge et de médecin".
(Voir Caillet, 2967. Dorbon, 1139. De Backer-Sommervogel, II, 1899-1900. Faber du Faur, 'German Baroque Literature in the Yale U.L.', n°1243. Yve-Plessis, ‘Bibl. Sorcellerie', 1181).
Page de titre renforcé sans perte. Accrocs de papier sans perte. Rousseurs et brunissures, parfois très soutenues. Cachets. Exemplaire bien complet.

Réf.: 36837 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 3 | 4 | 5 |