English version
Accueil
Menu Panier Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

128 fiche(s) - Page 2

Cet ouvrage a été ajouté é votre panier


SAUSSURE (Ferdinand de). Cours de Linguistique générale.
Lausanne & Paris, Payot, 1916.
In-8, broché, couverture imprimée de l'éditeur, exemplaire protégé sous chemise et étui, 336 et (1) p. d'errata.
Edition originale publiée à titre posthume par deux élèves de l'auteur à partir des cours recueillis à l'université de Genève entre 1907 et 1911.
"Monument des sciences humaines, le 'Cours de linguistique générale' publié en 1916 a bouleversé les sciences du langage, mais aussi l'anthropologie, la préhistoire, l'ethnologie, la sociologie, la psychologie ou la psychanalyse, et jusqu'à notre vision de l’être humain. Mettant l'accent sur la dimension relationnelle du langage, conçu fondamentalement comme un instrument de communication, Ferdinand de Saussure y proposait une façon révolutionnaire de penser la langue, une théorie du signe, et annonçait l'avènement d’une discipline nouvelle: la sémiologie" (Jean-Didier Urbain, Payot, 2016).
(En Français dans le Texte, 346).
Petit accroc à la couverture, pages légèrement jaunies sur les bords.
Bon exemplaire, non rogné, tel que paru, protégé sous chemise et étui de cartonnage.

Réf.: 37888 - Eur 1400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LOCRE (Jean-Guillaume). La législation civile, commerciale et criminelle de la France, ou, Commentaire et complément des codes français (...). (COMPLET)
Paris, Strasbourg et Londres, Treuttel et Würtz, 1827-1832
31 volumes in-8: 23 volumes cartonnage à la Bradel et 8 volumes demi-veau fauve à petits coins.
Ensemble bien complet de cet ouvrage de référence.
T. 1 à 16: Code civil -- T.17 à 20: Code de commerce -- T.21 à 23: Code de procédure civile -- T.24: Discussion du projet de Code criminel -- T.25-28: Code d'instruction criminelle -- T.29-31: Code pénal.
Dramard, 82; Camus-Dupin; 1850, Grandin I, p. 168-169.
Rousseurs éparses. Des défauts à la reliure. Néanmoins bon ensemble, solide.

Réf.: 37614 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RAMEAU (Jean-Philippe). Code de musique pratique, ou méthodes pour apprendre la musique, même à des aveugles, pour former la voix et l'oreille, pour la position de la main avec une méchanique des doigts sur le clavecin & l'orgue, pour l'accompagnement sur tous les instruments qui en sont susceptibles, & pour le prélude : avec de nouvelles réflexions sur le principe sonore.
A Paris, 1760.
Grand in-4 (213 x 278 mm), demi-vélin vert (reliure de l'époque), (2), xx, 237, 14, (2) p.bl. et 33 p. de musique notée, frontispice gravé par Fessard d'après Poussin.
Edition originale du dernier grand traité de Rameau, l’énoncé définitif et la conclusion testamentaire d’une vie de recherches spéculatives et de pratique musicale.
Premier théoricien de l’harmonie classique, Rameau regretta à la fin de sa vie d’avoir sacrifié son oeuvre théorique à la composition.
Dans cet essai non polémique - Rameau avait 77 ans lorsqu’il le composa - il approfondit sa théorie de l’harmonie comme source de la substance musicale et s’adresse aux chanteurs comme aux instrumentistes pour leur transmettre les prolongements pédagogiques essentiels de son oeuvre.
"C’est à l’âme que la musique doit parler: le moyen en est dans tous les tons (…). L'expression de la pensée, du sentiment, des passions doit être le vrai but de la musique" (p. 169).
L'ouvrage accentuera encore la querelle entre partisans du chant italien et adeptes du style français dont Rameau était l'incarnation.
33 feuillets, entièrement gravés, d'exemples de musique notée en fin de volume.
(Cortot p. 163. Fétis, Catalogue de la bibliothèque, n°5385. Gregory, p. 223. RISM B/VI/2 p.682).
La page de titre est montée sur onglet. Piqûres et rousseurs éparses. Quelques traces d'humidité.
Exemplaire entièrement non rogné, imprimé sur papier fort à toutes marges.

Réf.: 37712 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MEDICIS (Catherine de) (1519-1589). Lettres, publiées par M. le comte Hector de La Ferrière.(1533-1588).
Paris, Imprimerie Nationale, 1880 - 1909.
10 forts volumes grand in-4, cartonnages imprimés de l'éditeur.
Monumental recension de la correspondance de Catherine de Médicis publiée par Hector de la Ferrière-Percy (tomes 1 à 5) et par Gustave Baguenault de Puchesse (tomes 6 à 10). La source fondamentale pour l'histoire des Guerres de religion.
Dans la "Collection de documents inédits sur l'histoire de France".
Ex-libris armorié gravé de "Mr Roman".
Bon exemplaire, très frais.

Réf.: 37872 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DIDEROT (Denis)]. Pensées sur l'interprétation de la Nature.
S.l., 1754.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments cloisonnés et fleuronnés, pièce de titre de maroquin havane, coupes filetées, tranches rouges, (1) f. de titre, (2) f. "Aux jeunes gens...", (1) p. de départ, [-3], 206 p., (6) f. de table et errata.
Seconde édition, en partie originale, "considérablement complétée et transformée". On a cru longtemps qu'il s'agissait de la première, mais il existe une rarissime édition datée de 1753 intitulée 'De l'interprétation de la Nature' (que Wilson qualifie "d'édition témoin").
"L’oeuvre emblématique de l’esprit des Lumières", que l’on a qualifié de 'Discours de la méthode' du dix-huitième siècle.
"C'est un livre qui suggère nombre des plus importants problèmes de la philosophie des sciences, un livre exploratoire qui lance des éclaireurs sur les frontières de la connaissance" (Wilson, 'Diderot', p. 158).
(Adams, PE2. Conlon, 'Siècle des Lumières', 53:4. Tchemerzine-Scheler, II, 937).
Bel exemplaire, très frais, grand de marges, imprimé sur papier fort, bien relié à l'époque.

Réf.: 37873 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GREGOIRE (Abbé Henri). Histoire des sectes religieuses qui, depuis le commencement du siècle dernier jusqu'à l'époque actuelle, sont nées, se sont modifiées, se sont éteintes dans les quatre parties du monde.
Paris, Potey, A. Egron, L. Foucault, 1814.
2 volumes in-8, plein-veau porphyre caillouté, dos ornés d'un riche décor de compartiments garnis de palettes, grand fer spécial répété et filets dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et bronze, dentelle dorée en encadrement des plats, roulette sur les coupes et les chasses, tranches marbrées (rel. moderne dans le goût de l'époque), (6), lxxxvij, 436 p. et (4), 444 p. et (1) f. d'errata.
Première édition autorisée. L'édition originale (1810) fut saisie par la police et, selon Grégoire, seule "une cinquantaine d'exemplaires en circulaient à l'étranger".
"L'un des plus remarquables ouvrages de Grégoire (...) d'une érudition immense" (‘Dict. des Lettres Françaises’, p. 455), son "grand oeuvre" (R. Hermon-Bellot, ‘Grégoire’, p. 28), synthèse de ses idées politiques et religieuses, clé explicative de l’ensemble de son oeuvre.
Dans ce "catalogue panoramique qui lui permet de distribuer un très large éventail de croyances et de pratiques religieuses intitulées 'sectes', Grégoire livre la clé de son rapport au christianisme, à la question des minorités religieuses et à leur propension à la liberté politique; c’est également dans cet ouvrage qu'il livre l’explication la plus élaborée de ses relations avec le jansénisme et le figurisme, ainsi que sur la question, chez lui, centrale et obsédante du destin du peuple juif, question reprise et consubstantiellement tissée dans la trame de ces deux volumes" (R. Hermon-Bellot, op. cit., p. 446).
Les pages 307 à 402 du volume II sont consacrées aux juifs dans le monde, dont un "Etat des juifs en Pologne, Russie, Allemagne, France".
(Brunet, II, 1722. France littéraire, III, 462. R. Hermon-Belot, p. 489).
Très bel exemplaire, très frais, établi dans une riche et fine reliure moderne de maître dans le goût de l'époque.

Réf.: 37920 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PAINE (Thomas). 1- Droits de l'Homme; en réponse à l'attaque de M. Burke sur la Révolution française. Traduit de l'Anglais, par F.S.... [Soulès]. Avec des Notes et une nouvelle préface de l'auteur. Paris, Buisson, 1793. (4), 239 p.
2- Droits de l'Homme, seconde partie, réunissant les principes et la pratique. Traduit de l'anglais sur la troisième édition. Paris, Buisson, E. Testu, 1792. (4), iv, 224 p.

2 volumes in-8, demi-veau à coins de l'époque, dos lisses ornés de compartiments garnis de filets gras sertis de roulettes perlées en place des nerfs et d’un petit fleuron répété au centre, tranches bleutées.
Deuxième édition du premier volume, première édition du deuxième volume. Paine passa spécialement d'Amérique en Angleterre pour publier cette réponse à Burke, ce qui lui valut une condamnation immédiate et le bannissement du Royaume-Uni. Il ne dut son salut qu'à une fuite précipitée en France où il obtint la citoyenneté et fut élu à la Convention en 1792.
Dans cet ouvrage, il soumet sa doctrine d'un gouvernement légitime fondé sur un pacte social issu des Droits de l'Homme, l’épanouissement de l’individu rendu enfin à lui-même et le progrès du genre humain.
"Etablir ces principes généraux, tel était le premier but de Paine. Le second était d'exposer l'exacte et véridique histoire des événements de France jusqu'à l'année 1791, une des sources les plus instructives à consulter. Beaucoup d'histoires auraient gagné à tenir un plus grand compte des récits de Paine" (M.D. Conway, ‘T. Paine’, p. 185).
La seconde partie contient un intéressant projet de réforme économique de l'Europe, illustré de statistiques.
(Palgrave, III, 54. Martin & Walter, 26315. Monglond, II, 134).
Quelques rousseurs et brunissures éparses.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37865 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DUMAS PERE (Alexandre)]. Magasin théâtral. Choix de pièces nouvelles jouées sur les théâtres de Paris.
Paris, Marchant, s.d. [1828-1839].
2 volumes grand in-8, (164 x 258 mm), demi-chagrin rouge, dos à 4 nerfs ornés de filets perlés dorés et à froid, titres dorés, tranches mouchetées, couvertures conservées (reliure de l'époque), texte sur 2 colonnes.
Recueil factice des treize principales pièces d'Alexandre Dumas publiées par le "Magasin théâtral" réunies en deux volumes.
Contient: 1er volume: Henri III et sa Cour – Angèle – Caligula – Teresa - L'Alchimiste - Charles VII chez ses grands vassaux - Catherine Howard – Antony.
2e volume: Paul Jones - Don Juan de Marana – Napoléon - La Tour de Nesle - Richard Darlington.
Trois pièces supplémentaires, qui ne sont pas de Dumas, sont reliées en fin: Maria Padilla [Ancelot], Le Paysan des Alpes [Félicien Mallefille] et Richard Savage [Ch. Desnoyer et E. Labat].
Le feuillet de prospectus éditeur est conservé ainsi, qu'en tête de chaque volume, les couvertures romantiques très ornées lithographiées en trois couleurs.
Quelques rousseurs éparses.
Bel exemplaire, bien relié.

Réf.: 36960 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TOLAND (John). Adeisidaemon, sive, Titus Livius a superstitione vindicatus (...). Annexae sunt ejusdem Origines Judaicae (...).
Hagae-Comitis [La Haye], Thomas Johnson, 1709.
Petit in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments cloisonnés et fleuronnés, pièce de titre de maroquin havane, filet à froid en encadrement des plats, coupes filetées d'or, tranches rouges, (4), (17), 199 et (1) p. d'errata, titre rouge et noir.
Edition originale, rare, de cette précoce critique historique rationaliste sur l'origine des religions, dénoncées comme des fictions instrumentalisées par les pouvoirs politiques et sacerdotaux pour assujettir leur domination.
« In contrast to the other works by Toland which were published in English, the 'Adeisidaemon', was published in Latin and caused uproar throughout Europe (…). The work is composed of two dissertations, the first devoted to Titius Livius (Adeisidaemon), the second, entitled 'Origines Judaicae', being a commentary of a passage from Strabo on Moses and the religion of the ancient Hebrews (…). In these two texts, Toland reflects on historical method and more precisely on method in religious history" (cf. Tristan Dagron, 'Toland And The Censorship Of Atheism' in "The Use of Censorship in the Enlightenment", Brill, 2009, p. 137–153).
L'ouvrage, reçu comme "impie", suscita une vive émotion à travers l'Europe. Leibniz adressa un avertissement à Toland et certains y virent la marque d'un spinozisme masqué d'autant que Toland fait plusieurs références à Spinoza. La longue lettre introductive est adressée à Antony Collins.
Quelques petites traces de restauration à la reliure. Brunissures éparses.
Très bon exemplaire, dans une reliure française de l'époque.

Réf.: 37811 - Eur 850.00
Ajouter au panierOuvrage commandé



Collection des principaux économistes - VAUBAN, BOISGUILBERT, QUESNAY, DUPONT DE NEMOURS, LE MERCIER DE LA RIVIERE, BAUDEAU, LE TROSNE, TURGOT, SMITH (Adam), MALTHUS, SAY, RICARDO, LAVOISIER, HUME, FORBONNAIS, CONDORCET, BENTHAM, GALIANI. COMPLET
I- Economistes financiers du XVIIIe siècle : Vauban, Boisguillebert, Law, Melon, Dutot.
II- Physiocrates : Quesnay, Dupont de Nemours, Mercier de La Rivière, Baudeau, Le Trosne.
III et IV- Turgot : Oeuvres.
V et VI- Adam Smith : Recherches sur la richesse des nations.
VII- Malthus : Essai sur le principe de population.
VIII- Malthus : Principes d'économie politique.
IX à XII- Oeuvres de J.-B. Say.
XIII- Ricardo : Oeuvres complètes.
XIV et XV- Mélanges d'économie politique : Hume, Forbonnais, Condillac, Condorcet, Lavoisier et Lagrange, Franklin, Necker, Galiani, Montyon, Bentham.
Paris, Guillaumin, 1841-1848 [reprint Osnabrück, Otto Zeller, 1966].
16 tomes en 15 volumes grand in-8, pleine percaline à la Bradel saumon de l'éditeur.
Reprint de très bonne qualité de la collection complète du recueil des ouvrages de fondateurs de la science économique, de Vauban à Ricardo, dans des éditions et traductions scientifiques, accompagnées d'appareils critiques, de notes, notices biographiques et bibliographiques par les meilleurs spécialistes du moment.
Constitue une source irremplaçable pour l'histoire de l'économie politique.
Les deux tomes consacrés aux Physiocrates sont reliés en un seul volume.
Exemplaire à l'état de neuf.

Réf.: 37833 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FERGUSON (Adam). The History of the Progress and Termination of the Roman Republic. In Three Volumes.
London, W. Strahan, T. Cadell, W. Creech, 1783.
3 volumes in-4 (295 x 234 mm), demi-maroquin acajou à coins, dos 5 nerfs plats guillochés or, ornés de compartiments garnis de filets et d'un fleuron central répété entre-nerfs, titres et tomaisons dorés, datés en pied (rel. XIXe s.), (12), 461p., (8), 548 p., (8), 574 p., (2) p., 6 planches de cartes gravées sur cuivre dont 4 dépliantes, entièrement non rogné, en partie non coupé.
[Half-marocco with corners, 5 flat raised bands gilded, panels decorated with fillets and a central repeated fleuron, titles gilded, dated to foot on spine, (12), 461 p., (8), 548 p., (8), 574 p., (2) p., 6 plates of engraved maps, 4 of which are folding, entirely untrimmed, partly uncut].
Edition originale (First edition). "For the Scottish Enlightenment thinker Adam Ferguson (1723–1816) and many of his time, the history of the Roman Republic furnished the best-case study for discussions of internal threats to a mixed system of government. These included factionalism, popular discontent, and the rise of demagogues seeking to concentrate power in their own hands " (Max Skjönsberg, Online).
Petits défauts aux coins.
(Jessop, p. 122).
Très bon exemplaire, dans une reliure anglaise de maroquin du XIXe siècle, imprimé sur papier fort, entièrement non rogné partiellement non coupé.
Grand ex-libris armorié en lettres d'or de Chandos Leigh, de Stoneleigh Abbey (1791-1850) à sa devise: "Tout vient de Dieu".
[Very good copy, in a 19th century English morocco binding, printed on thick paper, entirely untrimmed partially uncut.
Large armorial bookplate in gold letters by Chandos Leigh, of Stoneleigh Abbey (1791-1850) with his motto: "Tout vient de Dieu".

Réf.: 37836 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



Code de Procédure civile.. Code de Procédure civile. Edition originale et seule officielle. [Relié avec:] Table alphabétique et raisonnée des matières contenues dans le Code de Procédure civile.
Paris, Imprimerie Impériale, 1806.
In-16 (97 x 50 mm), plein veau porphyre de l'époque, dos lisse orné d'un décor "Empire" de filets et fleurons "au losange" dorés, pièce de titre de maroquin rouge, plats encadrés d'une roulette dorée, coupes et coiffes filetées, roulette intérieure, tranches dorées, (4), 284 p. et (4), 164 p.
Edition originale de format in-16 du Code de procédure civil et de la table, imprimée sur papier vergé pur fil fin, ratifié par Napoléon avec son grand sceau (p. 271), Cambacérès, "le Grand-Juge Ministre de la Justice Regnier" et le 'Ministre secrétaire d'Etat Hugues B. Maret'.
Trois formats de cette première édition parurent simultanément: in-4°, in-8° et cette édition in-16, "de poche" imprimée sur papier vergé pur fil fin, destinée aux praticiens. Elle est la plus rare des trois pour n'avoir été ni conservée ni transmise.
Ce premier code de procédure civile a été instauré par la loi du 14 avril 1806. Malgré les critiques, il est demeuré plus d'un siècle sans retouches avant une révision à partir de 1935, pour être profondément remanié au cours des quatre décennies suivantes. Il a été définitivement abrogé par l'art. 26 de la loi du 20 déc. 2007 relative à la simplification du droit et a rendu au "nouveau" code le nom officiel de Code de Procédure Civile (CPC).
(Dramard, n° 2028. Dupin, 2028).
Quelques petits accrocs de cuir.
Bel exemplaire, frais, bien conservé, imprimé sur beau papier vergé fin.

Réf.: 37885 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[TOUSSAINT (François-Vincent)]. L'Anti-Thérèse ou Juliette philosophe, Nouvelle Messine véritable par Mr. de T***.
La Haye, Etienne Louis Saurel, 1750.
In-12, cartonnage de papier peint de réemploi à la Bradel pièce de titre de veau, viii, 251, (1) p. d'avertissement.
Edition originale et unique, de ce roman, confession à la première personne, qui se propose de donner la réplique à "Thérèse philosophe" de Boyer d'Argens.
L'ouvrage est attribué sans certitude à François-Vincent Toussaint (1715-1772), avocat, homme de lettres, traducteur et Encyclopédiste, collaborateur de Diderot, principalement connu pour son ouvrage "Les Mœurs" frappé d'interdiction dès sa parution en 1748.
"Ce n'est pas un livre de réaction apologétique, mais bien un roman qui, dans les abondantes réflexions que la narratrice trouve le temps de formuler entre ses diverses amours, exprime des positions typiques des Lumières" (Colas Duflo, 'Philosophie des pornographes', Seuil 2019): Défense de la religion naturelle, lutte contre l'intolérance et la superstition, dénonciation des moeurs dans les couvents, apologie du régime politique des républiques, etc.
"Publié en 1750, le roman se présente comme une réfutation de 'Thérèse philosophe' mais est en réalité plus "corrompu" que l'original" (J. Israël, 'Les lumières radicales', p. 807, note 94 du chapitre IV, qui renvoi au "Dictionnaire historique" de Prosper Marchand, II, p. 319).
Marc André Bernier ('Libertinage et figures du savoir: rhétorique et roman libertin', L'Harmattan, 2001, p. 56) souligne en particulier les scènes ou l'héroïne conçoit l'idée, singulière dans un tel contexte, de satisfaire ses désirs avec l'assassin de sa mère.
(Colon, 'Siècle des Lumières', 50:915).
Petit restauration de papier en marge (p.95-96) et quelsq petits accrocs de papier épars sans gravité.
Exemplaire joliment relié dans un papier peint ancien.

Réf.: 37775 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PONTANO (Giovanni Gioviano), BARONCELLI (Jacopo). Trattato dell'obedienza (...). Tradotto de M. Iacopo Baroncelli (...) con due tavole, l'una de'capitoli principali, l'altra delle cose più notabili.
In Vinegia [i.e. Venezia], Appresso Gabriel Giolito de' Ferrari, 1569.
In-8, plein vélin rigide, dos lisse, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches jaunes (reliure du XVIIe), (20), 242, (2) p., titre orné de vignettes sur bois, grande et belle marque d'éditeur gravée sur bois en colophon, nombreuses lettrines historiées en tête de chaque chapitre.
Edition originale sous page de titre de remise en vente à la date de 1569, traduction du latin en italien par Jacopo Baroncelli, du "Traité de l’obéissance", l’une des oeuvres politiques maîtresses de Giovanni Pontano.
"Travail sur les vertus politiques, en particulier sur l’obéissance, d’un grand intérêt historique (…). Cette vertu fondamentale sert de ciment dans un état de société certes naturel, mais bien fragile (…). L’obéissance, vertu suprême, n’est nullement contradictoire avec l’aspiration à la liberté - pour Pontano, obéir, c’est être libre. Logiquement, ce fauteur de l’obéissance se montre partisan convaincu du gouvernement monarchique. Il parle visiblement d’un point de vue napolitain, et s’inscrit en polémique contre Florence. Selon lui, un mauvais roi vaut toujours mieux qu’un mauvais gouvernement de plusieurs. Sur ces points, [on] compare et confronte souvent ce penseur de ce principat nouveau qu’est le Royaume, à Machiavel" (Cf. Pierre Savy, "Revue historique", 2005/4 (n° 636), p. 871-931).
Natif de Cerreto di Spoleto en Ombrie, Pontano (1429-1503) entra au service de la dynastie d’Aragon à Naples. Devenu directeur de l’Académie de Naples qui porte son nom ("Pontaniana"), il est, "par la plume et par l’épée", l’un des principaux représentants de l’humanisme de l’Italie méridionale de la période.
WorldCat ne recense que trois exemplaires de cette édition dans le monde.
Petits accrocs de papier en marge des premiers feuillets. Quelques rousseurs éparses.
Très bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 37578 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CREBILLON FILS (Prosper Jolyot de)]. Tansaï et Neadarne, Histoire Japonoise, avec figures. [i.e. Tanzaï et Néadarné, Histoire japonaise]
A Pékin [i.e. Paris], 1743
2 volumes in-12, plein veau blond marbré de l'époque, dos lisse orné d'un riche décor doré de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, xix, (5) 275 p. et (6), 242 p., titres gravés, 5 planches dont une en frontispice.
Jolie édition, illustrée, de la première grande oeuvre de Crébillon fils, qui rencontra un considérable succès de scandale. Selon Sgard (cf. infra), cette édition (1743), la plus soignée, "a de fortes chances de nous donner le dernier texte revu par l'auteur".
Les figures, sans être explicitement obscènes, sont fortement sexualisées ou à contenu subversif (cf. C. Vernisse, 'L’illustration des contes de Crébillon fils au XVIIIe s.: simplification et érotisation', in "Féeries", 11, 2014, 199-220). Voir la planche de la transformation du sexe de Tanzaï en écumoire (I, 105) ou celle de Jonquille à la cherche de l'araignée sur Néadarné dénudée (II, 134).
"Le plus remarquable [des ouvrages de Crébillon] qui concentre une bonne part de l'esprit des Lumières: l'exotisme, les coups de griffes au roi, au pape et aux obscurantistes; et la grosse farce gauloise, puisque le noeud de l'intrigue, si l'on ose dire, est la métamorphose du sexe de Tanzaï en une imposante écumoire... Lire Crébillon, c'est humer les parfums du XVIIIe siècle: ne boudons pas le prince du boudoir!" (D. Sénécal, "Lire", déc. 1999).
Crébillon, emprisonné à Vincennes pour ses allusions scabreuses à la duchesse du Maine fut élargi sur l’intervention de la duchesse elle-même qui, selon E. Henriot ('Livres de second rayon', p.181) "lui demanda fort joliment où donc il avait tant appris sur les princesses, desquelles il parlait dans son livre avec si peu de retenue".
('Dictionnaire des oeuvres érotiques', p. 154. Drujon, 'Livres à clef', II, 920. Peignot, 'Livres condamnés au feu', I, 87. Sgard, 'Crébillon, Oeuvres complètes', 2020, I, TN.1743-A, p. 570-571: "ex. de première émission". Tchemerzine-Scheler, II, 677).
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37783 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BUC'HOZ (Pierre-Joseph) ou BUCHOZ. Traité de la pêche, ou l'art de soumettre les poissons à l'empire de l'homme, précédé de l'Histoire naturelle de ces animaux.
Paris, Guillot, librairie de Monsieur, frère du Roi, 1786.
In-12, demi-basane à coins de l'époque, dos lisse orné de roulettes dorées décoratives répétées, pièce de titre de maroquin brique, xx, 318, (3) p.
Rare édition originale et unique. La première partie est divisée en 38 chapitres, chacun consacré à un poisson particulier (mer et eau douce). La seconde partie est réservée aux méthodes, matériel, techniques et lieux de pêche.
"Dictionnaire des termes de pêche", pages 319-320. Catalogue des ouvrages de l'auteur en fin.
Originaire de Metz, Pierre-Joseph Buc'hoz (1731-1807) devint avocat puis médecin. Devenu médecin du roi Stanislas, il quitta son emploi pour se consacrer à la botanique et aux sciences naturelles. Membre du Collège royal de médecine de Nancy et de plusieurs académies, il composa de nombreux ouvrages dans l'esprit encyclopédique du temps.
(Bégin, 'Biographie de la Moselle', I, p. 197 n°84. Conlon, 'Siècle des Lumières', 86:949. 'France littéraire', I, 554. Musset, 'Bibliographie agronomique', n°1901).
Quelques rousseurs éparses. Dos légèrement frotté.
Provenance: de la bibliothèque cynégétique de Kurt Lindner avec son l'ex-libris doré et le petit cachet de la Bibliotheca Tiliana. Ainsi que Jacques-Gery-Joseph Colpin, avec son ex-libris imprimé sur le contre plat: J. G. J. Colpin (1772-1836) conseiller municipal à Maastricht, spécialiste d'agriculture, membre des Société la Royale de Maastricht.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37815 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LAVOISIER (Antoine-Laurent)]. Nouveau prix extraordinaire, Proposé par l’Académie Royale des Sciences, pour l’année 1784. Ce prix sera annuel. (EXEMPLAIRE UNIQUE PROVENANT DES ARCHIVES DE MICHEL ADANSON).
S.l.n.d. [Paris, Vve Hérissant, 1782].
Petit in-4, demi-chagrin rouge à grain long à la Bradel, dos orné de doubles filets et fers spéciaux dorés, titre doré (rel. Honnelaître), 4 p., texte sur 2 colonnes.
Edition originale et unique. L’Académie décide de "fonder un Prix annuel en faveur d’un Mémoire ou d’une Expérience qui rende les opérations des Arts mécaniques moins malsaines ou moins dangereuses" et livre le programme du concours. Le sujet du prix pour cette année 1784 sera "de déterminer les causes des maladies des ouvriers employés dans la fabrique des chapeaux (...) et la meilleure manière de les préserver de ces maladies".
Selon Duveen et Klickstein, "Supplément", n°742, et Jean-Pierre Poirier (in "Revue de l’Histoire des Sciences", 1961): "Lavoisier a eu part à la rédaction de ce programme".
Précieux exemplaire provenant de la bibliothèque de Michel Adanson (1727-1806), naturaliste et philosophe, collaborateur à l'Encyclopédie Diderot-D'Alembert, portant une annotation de sa main sur les dangers de la teinture pour la santé des chapeliers et la solution par une modification de la "chymie" des teintures, ainsi que quelques soulignements de sa main.
Aucun exemplaire de cette brochure n'est recensé par WorldCat dans le monde. La description donnée par Duveen l'a sans doute été d'après cet exemplaire, propriété de Lucien Scheler puis de J.-P. Poirier.
Très bon exemplaire, très frais, imprimé sur papier bleuté.

Réf.: 37843 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PAGANO (Giovanni Gomezio). Quaesitum pulcherrimum et elucubratissimum, de medio demonstrationis potissimae: iuxta Aristotelis et Aver.[i.e. Averroës] doctrinam adversus, Arabes, Graecos, & Latinos. Gometio Pagano Neapolitano Theo. Franciscano autore.
Neapoli, excudebat Thomas Riccionus [Napoli, Tommaso Riccione], 1555.
In-4 (300 x 206 mm), demi-veau bordeaux glacé, titre doré en long, XXI p. [sign. A-C4].
Rarissime essai philosophique, recensé à un unique autre exemplaire dans le monde par WordCat (Biblioteca Nazionale Centrale di Roma).
Par Giovanni Gomezio Pagano (1500 – ca 1569), né à Naples, franciscain, théologien et philosophe, il enseigna dans divers institutions en Campanie avant d'être élu provincial de sa province et Guardien du couvent de San Lorenzo à Naples (cf. " Istoria degli scrittori nati nel Regno di Napoli " (1748), V, p. 50-51).
Défense et commentaires érudits de la logique d'Aristote et d'Averroès dirigés contre Avicenne et les anciens.
Texte imprimé sur 2 colonnes en petits caractères ronds. Lettrines historiées et ornements typographiques.
Exemplaire très frais, parfaitement conservé, assez grand de marges.

Réf.: 37898 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


VINCI (Léonard de). Traité de la peinture (...). Revu et corrigé. Nouvelle édition. Augmentée de la Vie de l'Autheur.
Paris, Pierre-François Giffart, 1716.
In-12, plein veau glacé de l'époque, dos à 5 nerfs fleuronné et cloisonné, roulette sur les coupes, tranches rouges, viii, (2), xix-liv, (34), 324, 20p., 23 gravures sur bois dans le texte et 34 planches gravées sur cuivre hors texte dont le portrait frontispice de L. de Vinci.
Première édition de petit format du 'Trattato della pittura' en français, édition donnée comme "estimée" par la critique.
L'édition originale italienne avait été publiée en 1651 à Paris, simultanément à sa traduction française, par les soins de Raphaël Trichet du Fresne d'après deux manuscrits.
D'après la préface de l'éditeur Pierre-François Giffart, la 'Vie de L. de Vinci' en introduction est une traduction du texte de l'édition italienne de 1651.
Le corps du texte serait une révision plus exacte, augmentée et revue sur les sources originales de la traduction française de 1651 due à Roland Freìart de Chambray.
Les 33 planches gravées sur cuivre d'après Nicolas Poussin, dont 5 dépliantes, apparaissent ici au simple trait, pour la première fois sans les ombrages, accessoires et rajouts qui figuraient dans l'édition de 1651.
(Steinitz, 'L. da Vinci's Trattato della Pittura, A Bibliography', Belt 6, p. 157-158. Verga, 1931, I, n°3, p.4-5).
Petit cachet ex-libris et signature manuscrite: Thevenin (XVIIIe).
Mors légèrement fendillés. Quelques petites épidermures. Petites rousseurs éparses. Bien complet de l'ensemble des planches (reliées dans le désordre).
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37919 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CUMBERLAND (Richard). A Treatise of the Laws of Nature (...). Made English from the Latin by John Maxwell (...). To which is prefix'd, an introduction concerning the mistaken notions which the heathens had of the deity, and the defects in their morality, whence the usefulness of revelation may appear. At the end is subjoin'd, An appendix, containing two discourses, 1. Concerning the immateriality of thinking substance. 2. Concerning the obligation, promulgation, and observance, of the law nature, by the translator.
London, Printed by R. Phillips, and sold by J. Knapton (...), 1727.
In-4, plein veau havane, dos à 5 nerfs, pièce de titre de maroquin rouge, plats ornés d'un décor à froid de larges encadrements, filets au pointillés, filets droits et fleurons d'angle, tranches mouchetées (reliure anglaise de l'époque), (28), clxviii, (2), 377 p., 167, (1) p. d'Appendix et (25), xxviii p., 2 planches dépliantes gravées.
First edition of the translation from Latin by John Maxwell to which he added several essays and appendices of his own.
"In 1672, Cumberland published his principal tract, 'De legibus naturae'. It was crafted as a response to Thomas Hobbes's egoistic hedonism and legal positivism. Cumberland defended the concept of 'natural law' and dismissed the need for a 'legislator' or 'power'. The sentiments of pleasure and pain, prevalent in all animals, were evident, natural and powerful guides to individual and social conduct - teaching us, very directly, the consequences of actions, both practical and mystical.
He argued that as man is essentially both a social creature, as well as a rational one, then altruism is in his nature. Cumberland's identifies "Universal Benevolence" as the ultimate foundation of all morality (…). Cumberland can be rightly regarded as the father of English utilitarianism" ("The History of Economic Thought", online).
Première édition de cette traduction du 'De Legibus Naturae' de Richard Cumberland (1631- 1718) publiée pour la première fois en latin en 1672. Cette traduction de John Maxwell est la première qui respecte le texte original et l'accompagne d'un important appareil critique. L'appendice contient les termes de la controverse entre Samuel Clarke et Anthony Collins 20 ans auparavant.
Quelques rousseurs éparses. Quelques petites épidermures à la reliure. Coiffe supérieure restaurée.
Grand ex-libris gravé et armorié (XVIIIe): "Domville Poole".
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37923 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GUAZZO (Stefano). La Civil Conversatione del Signor Stefano Guazzo Gentilhuomo di Casale di Monferrato; Divisa in quattro libri (…). Di nuovo ristampata, & con somma diligenza corretta.
Vinegia [i.e. Venezia], Presso Altobello Salicato, 1575.
In-8, plein vélin souple de l'époque, (32), 580 p., grande vignette de titre gravée à la marque de l'éditeur.
Seconde édition, augmentée et définitive, parue un an après l'originale de cet ouvrage fondamental pour l’histoire culturelle de la Renaissance européenne.
Composé par Stefano Guazzo (1530-1593), diplomate au service des Gonzague, homme de lettres et fondateur à Casale de l'"Accademia degli Illustrati", l'ouvrage connut un succès considérable à travers l’Europe. Traduit dans les principales langues, il eut une réception multiforme attestée par le pillage auquel l’oeuvre donna lieu.
“Ha una fortuna straordinaria in Italia ma ancora di più in Francia, Inghilterra, Germania. ‘La Civil conversazione’ è un testo caratterizzato da un'estrema complessità e produttività. Testo complesso perché il dialogo va letto all'incrocio di diverse tradizioni della codificazione del comportamento, della trattatistica pedagogica e civile, della precettistica sull'organizzazione dell'economia domestica e perché, rispetto a tutto questo, si pone con un'istanza fondamentale: quella della sintesi e dell'omologazione dei diversi filoni nelle forme essenziali di una cultura “media” del quotidiano. Produttivo perché capace di far scaturire una molteplicità di altri testi con una proliferazione che non conoscono altre opere maggiori della nostra cultura” (G. Patrizi, ‘S. Guazzo e la Civil conversazione’, Bulzoni editore, 1990).
Montaigne, qui a pris connaissance de cet ouvrage en italien, en fut un lecteur attentif.
(Lievsay, ‘J.L. Guazzo, 12. BM STC Italian, 1465-1600, p. 314).
Petites figures et calculs à la plume sur les première et dernière gardes blanches. Quelques infimes taches brun clair et petites auréoles à quelques feuillets. Accrocs de vélin au second plat.
Bon exemplaire, dans sa première reliure de vélin.

Réf.: 37576 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TRAITE DE BREDA - 31 juillet 1667. Articles du traitté de paix et de commerce entre le Roy d'Angleterre et les Estats-Generaux des Provinces-Unies. Conclu à Breda le 31 juillet 1667. [Suivi de] Traité de paix entre le Roy de Suede et les Etats Generaux des Provinces-Unies. Conclu à la Haye, l'an 1667 [sic].
Paris, Par les Imprimeurs & Libraires ordinaires du Roy, 1667.
In-4 (173 x 230 mm), broché, couverture de papier d'attente paille (rel. postérieure), 35 p. et [-36], 45, (1) p. de privilège, 2 pages de titre comprises dans la pagination.
Edition originale in-4° de premier tirage, rare, du traité historique signé à Bréda le 31 juillet 1667.
Publiée par les "imprimeurs & libraires ordinaires du Roy", avec privilèges et vignettes de titre aux armes royales.
Les deux documents possèdent une page de titre particulière et une pagination continue.
Le traité de Bréda, signé par l’Angleterre, la République des Provinces-Unies, la France et le Danemark, mettait un terme à la Deuxième Guerre anglo-néerlandaise (1665-1667), alors que les armées de Louis XIV commençaient à envahir les Pays-Bas espagnols. Les Néerlandais abandonnèrent aux Anglais les territoires de la Nouvelle Amsterdam (New York) contre les fabriques de sucre du Suriname et l'île de Run dans les Moluques, monopole de la noix muscade.
Par ailleurs, l'Angleterre rendait l'Acadie à la France en échange d'Antigua, de Montserrat et de la partie anglaise de Saint-Christophe.
(Dionne, 'Inventaire chronologique (...) Québec et Nouvelle France', II, n°177 et 223. Sabin, n°96526).
Auréoles claires, quelques piqûres éparses.
Bon exemplaire.

Réf.: 37707 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RICCOBONI (Louis). Observations sur la comédie, et sur le génie de Molière.
Paris, Veuve Pissot, 1736.
In-12, plein maroquin rouge écarlate, dos à 5 nerfs orné de compartiments dorés fleuronnés et cloisonnés au pointillé, titre doré, triple filet doré en encadrement des plats, coupes et coiffes filetées, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (reliure signée Capé), xx, (4), 357, (1) p.
Edition originale et unique ancienne. "Premier historien de la comédie", Riccoboni se propose d'étudier la comédie comme genre autonome sous ses aspects et ses registres les plus divers et d'examiner son évolution à travers la carrière et la production de Molière, pris comme modèle exemplaire insurpassé "dans tous les genres dont la comédie est susceptible".
"Véritable essai de poétique du genre, ce texte, qui reste encore aujourd'hui méconnu (…), est basé sur une expérience de la scène et de l'écriture qui font de lui une autorité" (Stéphanie Massé, 'Les saturnales des lumières…', Thèse U. du Québec, 2008, p. 198).
Comédien italien, auteur dramatique et théoricien du théâtre, Louis Riccoboni, dit "Lélio" vint en France à la tête de sa troupe à la demande du Régent (1716), devint directeur de la Comédie-Italienne et connut une immense et durable gloire.
(X. de Courville, 'Un apôtre de l'art du théâtre au XVIIIe s.: L. Riccoboni', Bibliographie, n°78. Soleinne, V, n°401).
Très bel exemplaire, très frais, dans une éclatante et élégante reliure de maroquin rouge de Charles François Capé.

Réf.: 37793 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CURIOSA - TARIF DES FILLES DU PALAIS-ROYAL. Tarif des filles du Palais-Royal, lieux circonvoisins, et autres quartiers de Paris, avec leurs noms et demeures.
S.l.n.d. [Paris, 1790].
In-8, broché, couverture de papier marbré de réemploi, 8 p.
Rare plaquette distribuée par des jeunes filles aux touristes venus en grand nombre à Paris pour la fête de la Fédération.
Dans la "préface patriotique", l’auteur écrit: "Nous allons mettre sous les yeux du public abusé, un tarif exact du prix que les prêtresses de Vénus mettent ordinairement à leurs charmes, et qu’elles ne peuvent ni ne doivent augmenter...".
Suivent le nom des filles, l'adresse et le tarif. Parfois, s’y glisse le nom d’une actrice en vogue comme Caudeilles, "à la porte du Théâtre Français" qui est tarifée 240 livres, ou "Sophie & sa soeur, pour former un trio la nuit, avec souper: 200 livres".
("L'Enfer de la Bibliothèque: Éros au secret", BnF, 2007, n°89 p. 147. Gay, III,1180. Lacombe, 'Bibliographie parisienne', n°332. Monglond, I, 1046).
Très bon exemplaire.

Réf.: 37916 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[MARAT (Jean-Paul)]. C'en est fait de nous.
Paris, Imprimerie de Marat, s.d. (28 juillet 1790).
In-8, broché, couverture de papier ancien de réemploi, 8 p.
Edition originale et unique. "Lancé le 26 juillet 1790, le célèbre 'C'en est fait de nous' doit être considéré comme le plus important des pamphlets révolutionnaires de Marat" (C. Walter, 'Marat', p. 76 et s.).
Peu de temps après son retour de Londres, Marat reçut une lettre lui signalant un complot tramé par Fouquet avec les émissaires du comte d'Artois et des émigrés établis à Turin. Malgré les instructions de Marat, l'affaire fut étouffée et aucune mesure officielle ne fut prise.
Dans ce pamphlet composé de quatre parties, Marat en appelle au peuple contre les émigrés, nobles et ecclésiastiques. C'est dans ce factum qu'on trouve la célèbre et terrible phrase: "Cinq à six cents têtes abattues vous auraient assuré repos, liberté et bonheur; une fausse humanité a retenu vos bras, et suspendu vos coups: elle va coûter la vie à des millions de vos frères" (p. 8).
L'Assemblée nationale s'émut de l'appel à l'insurrection violente que contenait ce texte. Dans un premier temps, une loi fut votée, le 31 juillet, déclarant que les auteurs et vendeurs de littérature violente et séditieuse seraient coupables de crime de lèse-nation. Cette loi fut amendée pour ne frapper que ce seul pamphlet et Marat fut de nouveau condamné à deux mois de réclusion.
(Martin & Walter, n°22868. Monglond Il- 109. Tourneux, 2194. Fonds Lacassagne, p. 5). Rarissime.
Report d'encre lors de l'impression sur trois pages.
Bon exemplaire.

Réf.: 37917 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 3 | 4 | 5 | 6 |