English version
Accueil
Menu Panier Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

107 fiche(s) - Page 1

Cet ouvrage a été ajouté é votre panier


CAMUS (Albert). L'homme révolté. (TIRAGE DE TETE, EXEMPLAIRE N°9. RELIURE DE P.-L. MARTIN).
Paris, Gallimard, 1951.
In-12 (185 x 116 mm), plein maroquin noir d'encre, plats incrustés sur toute leur surface d’une plaque de vélin ivoire bordée d’un fin listel de maroquin bordeaux et d’un filet doré, auteur et date dorés en tête et pied du premier plat, titre au centre mosaïqué de maroquin bordeaux cerné d'or, dos lisse portant auteur et titre dorés, tête dorée sur témoins, couverture et dos conservés, chemise doublée de nubuck gris à petits rabats et dos de rhodoïd, étui bordé du même maroquin noir (reliure signée de Pierre-Lucien Martin), 382 p.
Edition originale, un des 45 exemplaires de tirage de tête sur Hollande Van Gelder (n° 9).
Exceptionnel exemplaire, à l’état de neuf, dans une spectaculaire reliure mosaïquée de Pierre-Lucien Martin.

Réf.: 37737 - Eur 13500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOLIERE (Jean-Baptiste Poquelin, dit). Les oeuvres de Monsieur de Molière. Reveuës, corrigées & augmentées. Enrichies de figures en taille-douce. [Suivi de: "Les Oeuvres posthumes" pour les volumes VII et VIII].
Paris, Denys Thierry, Claude Barbin et Pierre Trabouillet, 1682.
8 volumes in-12 (157 x 89 mm), plein maroquin grenat, dos à 5 nerfs rehaussés de filets perlés, garnis de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titres et tomaisons dorés, plats encadrés de triples filets dorés et petit fer au soleil en coin, filets dorés sur les coupes, dentelle intérieure, tranches dorées (reliure du XIXe siècle), 30 planches gravées sur cuivre par Jean Sauvé d’après Pierre Brissart, dont 21 hors texte et 9 incluses dans la pagination.
Edition collective en partie originale pour six pièces des oeuvres posthumes, dont "Dom Juan". Elle a été réalisée par Charles Varlet de La Grange, ami de Molière et ancien comédien de l'Illustre théâtre, qui reçut les manuscrits des mains d'Armande Béjart.
Cette édition est également la première illustrée. Elle est considérée comme la meilleure collective du XVIIe siècle.
L'édition se divise en deux parties distinctes: les six premiers volumes contiennent les pièces déjà imprimées du vivant de Molière, les tomes VII et VIII toutes les pièces jouées, mais non imprimées à sa mort: "Don Garcie de Navarre", "L'Impromptu de Versailles", "Dom Juan", "Mélicerte", "Les Amants magnifiques", "la Comtesse d'Escarbagnas", "le Malade imaginaire"; à la suite on trouve "l'Ombre de Molière" de Brécourt.
L'illustration se compose de 30 planches gravées en taille-douce par Jean Sauvé d'après Pierre Brissart, toutes en premier état.
Les jeux de scène y ont été introduits et les gravures, qui précèdent chaque comédie, constituent un premier et précieux témoignage quant aux attitudes, aux costumes et aux décors.
La préface "d'une grande importance" (selon Guibert, II, p. 612) contient le premier récit de la vie de Molière, avant celle de Grimarest pourtant souvent cité comme tel. Cette préface de 1682 "bénéficie non seulement du privilège de l'ancienneté, mais aussi de celui d'avoir été rédigé par un contemporain de Molière et certainement un ami" (id.).
Les 2 feuillets blancs à la fin du tome I ont été conservés.
Provenance: De la bibliothèque de l'Académicien Louis Gillet (1876-1943) avec son ex-libris gravé.
(Guibert, 'Molière', II, p. 609-650).
Rousseurs et quelques taches d'encre éparses, quelques cahiers brunis.
Bel exemplaire, préservé non lavé, dans une fine reliure de maroquin rouge de maître.

Réf.: 37739 - Eur 8500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DESRAIS (Claude Louis), illustrateur]. Les Heures de Paphos. Contes moraux par un sacrificateur de Vénus.
S.l., 1787.
In-8 réimposé petit in-4 (152 x 231 mm), plein maroquin rouge, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments cloisonnés garnis d'un fer doré répété entre-nerfs (face de satyre), titre doré, daté en pied, palette en tête et pied, large rabat de maroquin intérieur garni d’un jeu de 8 filets en encadrement, tranches dorées (rel. David), 74 pages entièrement gravées en taille-douce dont un titre frontispice, texte et 12 planches érotiques à pleine page, 4 culs-de-lampe.
Edition originale de ce recueil de douze contes érotiques, au texte entièrement gravé en taille douce, chacun étant précédé d’une gravure légendée se rapportant au conte qu’elle illustre, soit 12 planches très libres finement gravées "à la manière de Desrais" (selon Cohen) et un titre frontispice.
Deux des douze Contes Moraux sont des histoires de "moines sodomites".
(Cohen, 486. Drujon, 'Ouvrages condamnés', p.190. Dutel, A-496. 'Enfer de la B.N.', n°172. Gay, II, 473. Pia, 'Livres de l’Enfer', col. 611).
Seulement 2 exemplaires sont recensés dans le monde par WorldCat : BnF et Library of Congress.
Quelques rares piqûres et petites traces grisées. La planche au f. 29 comporte une petite restauration sans perte de papier.
Exceptionnel exemplaire imprimé sur grand papier vergé de Hollande, réimposé en format in-4°, très grand de marges (231 x 152 mm), très bien relié en maroquin rouge par David.

Réf.: 37728 - Eur 6500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BAUDELAIRE (Charles). Les Epaves. Avec une eau-forte frontispice de Félicien Rops.
Amsterdam, A l'enseigne du Coq (Bruxelles, Poulet-Malassis), 1866.
In-8, demi-maroquin fauve à grands coins, dos à 5 nerfs filetés or, orné d'un riche décor de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titre doré, daté en pied (reliure V. Krafft), (1) f. de faux-titre, frontispice sur Chine de Félicien Rops protégé sous serpente, (1) f. de titre, ii p. d'avertissement de l'éditeur, 163 p., non rogné, grands témoins conservés.
Edition en grande partie originale, d'un tirage limité à 260 exemplaires. Un des 250 sur vergé de Hollande, celui-ci le n°235, illustré du célèbre frontispice fantastique gravé à l'eau-forte par Félicien Rops.
Paru en février 1866 peu avant que le poète ne fût frappé d’hémiplégie, le recueil contient dix-sept poèmes inédits auxquels s'ajoutent les six pièces condamnées des Fleurs du mal.
L’ensemble est accompagné des notes de Baudelaire. La préface et l'explication du frontispice sont de Poulet-Malassis.
Le saisissant frontispice fantastique, gravé à l'eau-forte par Félicien Rops, est tiré sur chine et protégé sous une serpente. Cette serpente, également sur chine, porte à son verso un texte explicatif en rouge : « Sous le Pommier fatal, dont le tronc-squelette rappelle la déchéance de la race humaine, s'épanouissent les Sept Péchés Capitaux… ».
Les Épaves valut, à Poulet-Malassis, une nouvelle condamnation prononcée par le tribunal correctionnel de Lille : un an de prison et 500 francs d'amende pour outrage aux bonnes mœurs.
(Carteret, Romantique, I, 128. Clouzot, 28. Pia, Livres de l'Enfer, 435-436. Vicaire, I, 347).
Très bel exemplaire imprimé sur grand papier vergé de Hollande, très bien relié à l’époque, aux marges exceptionnellement grandes (193 x 133 mm), témoins conservés, très frais, sans rousseurs ni restauration.
Le relieur, V. Krafft, exerça rue Visconti à Paris entre les années 1880 et 1900.

Réf.: 37720 - Eur 5500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOLTAIRE. Le Micromégas.
A Londres [i.e. Paris, Michel Lambert, 1752].
In-12 (78 x 138 mm), plein veau blond marbré, dos à nerfs guillochés or, garni de compartiments fleuronnés et cloisonnés, filets à froid d'encadrement sur les plats, roulette sur les coupes (rel. du XIXe dans le goût de l'époque), (1) f. de titre gravé, 92 p.
Edition originale du chef d'oeuvre de Voltaire, exemplaire de premier tirage, reconnaissable à l'absence de cartons aux feuillets paginés 69-70 et 83-84.
(Bengesco, 1429. Le Petit, 545. Voltaire à la BN, n°2902. Wade, n°1).
Relié avec :
1 - SAXE (maréchal, comte de). Traité des Légions, (…). La Haye, Aux Depens de la Compagnie, 1753. (1) f., 152 p., 3 planches dépl. h.-t. (cachet au titre, qqs notes et soulign. au crayon).
Edition à la date de l'originale de ce traité attribué par l'éditeur au maréchal de Saxe, dont l'auteur véritable serait le comte d'Hérouville (1713-1782), militaire de carrière, membre de plusieurs académies.
2 – [VOLTAIRE]. La Querelle. S.l.n.d. [1753]. vii, 60 p. Recueil qui contient: "Précis" -- "Extrait des Oeuvres de M. de Maupertuis" (…) [par Voltaire] -- "Lettre de M. de Voltaire à M. Koënig. A Postdam…" (Besterman, 4449) -- "Reponse d'un academicien de Berlin à un academicien de Paris (…)" [datée de Berlin, 18 sept. 1752, par Voltaire. (Besterman, 4395) -- "Diatribe du Docteur Akakia medecin du pape; Decret de l'Inquisition (…)" sous page de titre propre à l'adresse: "Rome. 1753" – "Jugement des professeurs du college de la Sapience". (Bengesco, 1621 et 1624 notes).
3 – [VOLTAIRE]. Defense de milord Bollingbroke : par le docteur Good Natur'd Vellvisher (…).. S. l., Novembre 1752. [39]-60 p. (Bengesco, 1622 notes).
Provenance: André Marie Jean Jacques Dupin (1783-1865), avec son grand ex-libris armorié, lithographié par Janson. Dit "Dupin aîné", célèbre avocat, magistrat et homme politique, il joua un rôle décisif dans l'histoire politique et économique de la France de la période.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 37584 - Eur 4500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[NOGARET (Felix)]. L'Arétin français, par un membre de l'Académie des Dames. [suivi de:] Les épices de Vénus, ou Pièces diverses du même académicien.
Londres [Paris, Cazin], 1787.
2 parties en un volume petit in-12 (125 x 82 mm), cuir de Russie rouge, dos lisse entièrement orné d'une résille, filets et palettes dorés, titre doré, large roulette dorée en encadrement des plats et sur les coupes, tranches dorées (reliure de l'époque).
Pour 'L’Arétin': (1) f. de faux-titre, (1) f. de titre, (2) p. Avertissement de l’éditeur, (1) p. d'introduction, (1) f. de commentaire du frontispice, planche frontispice, 17 planches libres gravées accompagnées chacune d'une page de commentaires lestes, (1) p. de "Résumé".
Pour 'Les Epices de Vénus': (1) f. blanc, (1) f. de faux-titre, 42 p., une planche libres hors-texte.
Edition originale, exemplaire bien complet, de "l’un des plus remarquables livres érotiques illustrés du XVIIIe siècle", condamné six fois à la destruction.
"L'Aretin français" est illustré d’un frontispice devenu célèbre et de 17 planches hors texte de scènes érotiques habilement gravées par François-Rolland Elluin, d'après Antoine Borel, les deux des meilleurs artistes oeuvrant pour Cazin. Chaque planche est accompagnée d'une page en regard de commentaires explicites, en vers.
Les feuillets de texte sont imprimés sur vergé mince, les planches sur vergé fort.
La seconde partie ("Les Épices de Vénus") figure sous faux-titre séparé. Il s'agit ici une variante non décrite de l'exemplaire habituellement en 53 pages; le texte en est identique. Elle contient une figure libre hors texte pour le "Dialogue du con et du vit" (page 8).
(Cohen, col. 89-90. Dutel, III, A-99 (variante). 'The Private Case', 1331. 'L'Enfer de la Bibliothèque, Éros au secret', n°55. Pia, 'Livres de l'Enfer', col. 86-87).
Quelques rousseurs et petits accrocs de papier épars sans perte. Les plats comportent quelques marques grisées.
Bel exemplaire, très bien relié à l’époque en cuir de Russie rouge.

Réf.: 37827 - Eur 4000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BIZZARRI ou BIZZARI (Pietro), BELLEFOREST (François de) traducteur. Histoire de la Guerre qui c'est passée entre les Vénitiens et la Saincte Ligue, contre les Turcs, pour l'isle de Cypre, ès années 1570, 1571 et 1572, faicte en latin par Pierre Bizare, & mise en françoys par F. de Belle-Forest (...).
Paris, Nicolas Chesneau, 1573.
In-8° (168 x 110 mm), plein vélin souple de l'époque à rabats, (1) f. de titre, (46), 286 p., (1) f. bl.
Rarissime première édition française, dans la traduction de François de Belleforest, "plus rare et plus recherchée que l'édition latine originale publiée à Bâle la même année" (Blackmer).
Cet ouvrage demeure l’une des sources contemporaines fondamentales sur le conflit qui opposa, de 1570 à 1573, l'Empire ottoman à la République de Venise appuyée par la Sainte-Ligue, sur l’histoire de la conquête Chypre (1570-1571) par les Turcs et sur les relations entre l’Empire ottoman et Venise, l’auteur ayant été un protagoniste direct des événements et ayant eu accès à des documents inédits et de première main.
Important représentant de l’historiographie humaniste, Pietro Bizzari (1530-1584) se convertit très tôt au protestantisme et quitta Venise. Entré en relation avec les principales personnalités de l’Europe des humanistes, il exerça d’importantes responsabilités universitaires, éditoriales, politiques et diplomatiques, à Wittenberg, en Angleterre sur la recommandation de Philipp Melanchthon, auprès d’Edouard VI, de James Stuart et de la reine Elizabeth Ier, puis à Bâle, à Anvers au sein du cercle de Plantin et auprès de l’électeur Auguste de Saxe au service duquel il entra.
Cf. M. Firpo, 'Pietro Bizzarri esule italiano del cinquecento', Torino, Giappichelli, 1971.
(Atabey, 110-111. Blackmer, 147. Brunet, II, col. 1956 qui signale que cette édition est "rare". Cobham-Jeffery, p.5. Göllner, I, 1612. M. Simonin, 'François de Belleforest', n°117).
Sans la carte annoncée à verso du titre, qui ne se rencontre que dans un très petit nombre d’exemplaires. Titre renforcé dans la marge intérieure. Quelques petites auréoles et infimes défauts de papier.
De la bibliothèque de Victor Duchâteau (1823-1905), avocat et bibliophile rémois avec ex-libris. Trois petites signatures ex-libris anciennes sur le titre dont une légèrement grattée.
Très bon exemplaire, grand de marges, dans sa première reliure de vélin souple.

Réf.: 36975 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques). 1- Les Confessions de J.J. Rousseau, Suivies des Rêveries du Promeneur Solitaire. Genève, [Société Typographique], 1782. (4), 471 p. et (4), 279, (1) p. et 300 p., 2 bandeaux historiés.
2- [Les Confessions de J.J. Rousseau]. Second supplément à la collection des œuvres de Rousseau (…). Tome premier [second]. Genève, s.n [Barde et Manget], 1789. [2-], 439 p. et [2-], 403 p.
(ENSEMBLE COMPLET EN EDITION ORIGINALE - COMPLETE SET OF ALL PARTS IN FIRST EDITION).

4 volumes in-8, plein veau porphyre de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et vert bronze, double filet en encadrement sur les plats, filet sur les coupes, tranches rouges.
Edition originale des deux parties de l’autobiographie de Rousseau, formant son ensemble complet en douze livres, réunies à l’époque en reliure uniforme.
La publication en fût entièrement posthume: 1782 pour la première partie et 1789 pour la seconde.
1- Edition originale de premier tirage (dite "à gros caractères") comprenant les six premiers livres des 'Confessions' ainsi que les 'Rêveries du promeneur solitaire'. (Dufour, I, n°340. Gagnebin, n°1, p. 1889).
2- Edition originale de la seconde partie des ‘Confessions’ constituée par les livres VII à XII. Parue comme "second supplément" à la "collection des œuvres", cette seconde partie a été imprimée par Barde et Manget à Genève et publiée par Pierre Moultou, fils aîné de Paul-Claude, ami et exécuteur littéraire de Rousseau. (Dufour, I, n°341. Gagnebin, n°3, p. 1893).
Sur les conditions de publication, cf. R.-A. Leigh, 'Unsolved Problems in the Bibliography of Rousseau', p.133-137 et Calemard, ‘L'édition originale des 'Confessions', p. 85 à 89.
2 feuillets inversés (in ‘Rêveries’, p. 289-292). Petites taches, auréoles claires et légères rousseurs éparses. Traces de restaurations anciennes à la reliure.
, très bon exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 37167 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LAW (John). Considérations sur le Commerce et sur l'Argent. Par Mr Law, Controlleur Genéral des Finances. Traduit de l'Anglais.
La Haye, Jean Neaulme, 1720.
In-12, plein vélin rigide de l'époque, dos à 2 nerfs, titré à la plume, (1) f. de titre, (4) p. de préface, (2) p. de table, 187 et (19) p. de catalogue de l'éditeur, titre noir et rouge, portait gravé frontispice de John Law.
Première édition française du principal ouvrage de John Law et l’un des rares publiés de son vivant. Elle est ornée d’un portrait de l’auteur, portrait qui ne figure qu’à un petit nombre d’exemplaires.
Le plan visionnaire, économique et financier, de John Law. Fondé sur le principe que la prospérité des nations repose principalement de l’abondance de liquidités, le projet détaille les conditions par lesquelles la création d'un papier-monnaie, émis par l’Etat, pourrait suppléer à la pénurie d’espèces monétaires d’or ou d’argent.
Si le projet fut rejeté en Ecosse et au Royaume-Uni, Law parvint à convaincre le Régent en France où le système fut mis en oeuvre pour finalement conduire à la banqueroute sous les attaques spéculatives (1720).
Law, devenu surintendant des Finances, dut s’enfuir de France l’année de la publication de cet ouvrage.
Sur la base de cet essai, Joseph Schumpeter, dans son ‘Histoire de l’analyse économique’, place Law "au premier rang des théoriciens de la monnaie de tous les temps".
(Einaudi, 3274. Goldsmiths, 5820. Kress, 3235).
L'ouvrage est suivi de deux brochures concernant la rébellion jacobite de 1715.
Petite restauration de vélin en pied. Le portrait est doublé.
Très bon exemplaire, relié à l’époque, frais.

Réf.: 37849 - Eur 3500.00
Ajouter au panierOuvrage commandé



PAPIN (Denis). La Manière d'amolir les os, et de faire cuire toutes sortes de viandes en fort peu de temps, & à peu de frais. Avec une description de la Machine dont il se faut servir pour cet effet, ses propriétés & ses usages, confirmes par plusieurs expériences. (RARE EXEMPLAIRE AVEC SUPPLEMENTS EN 164 p., 6 f. ET 2 PLANCHES PLIES).
Paris, Estienne Michallet, 1682.
In-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, roulette dorée sur les coupes et les coiffes, tranches rouges, (1) f. de titre, (10), 164 p. et (6) f., 2 planches dépliantes.
Première édition française de cet ouvrage dans lequel Denis Papin rend compte de son invention révolutionnaire de la machine à vapeur.
Calviniste né dans les environs de Blois et médecin de formation, Denis Papin collabora avec Leibniz, puis se réfugia à Londres devançant la révocation de l'Édit de Nantes. C’est là qu’il publia la version anglaise de cet ouvrage (1681) avant de le traduire en français immédiatement à la suite.
Denis Papin expose son procédé en l’accompagnant d’illustrations: une "marmite" de fonte surmontée d'un couvercle maintenu en pression par des vis et une soupape, dispositif qui permet d’élever la pression et la température de l’eau au-delà de 100°. Avec pour résultat une cuisson plus rapide des aliments et la possibilité de réduire os et viandes en pulpe, voire en liquide.
Cette "marmite de Papin" ou "Digesteur" ancêtre de l'autocuiseur, est la première machine à vapeur, que Papin perfectionnera pour l'appliquer à la propulsion.
La première planche dépliante est ornée de 8 figures gravées sur cuivre qui représentent les différents composants de la machine. La deuxième, qui accompagne le supplément, est ornée de 10 figures qui montrent les améliorations.
(En Français dans le texte, 135. Kress, 'Supplement', S.1545. Krivatsky, 8545. Oberlé, 89: "Ouvrage extrêmement rare". Vicaire, 'Bibliogr. gastronomique', 651-652).
Cet exemplaire est l’un des rares à comporter, à partir de la page 159, deux importants compléments, avis et améliorations par des scientifiques renommés du temps, sur l’invention: p.159-164 "Premier Advis de Mr Edmond King (...)" sur la machine à vapeur, suivis de 6 feuillets non chiffrés: "Advis de Monsieur Comiers" sur une machine "rendue beaucoup plus commode & plus assurée", ce dernier supplément avec sa planche particulière repliée.
Infimes traces de restauration à la reliure.
Très bel exemplaire, très frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37571 - Eur 3000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOLTAIRE. Elémens de la philosophie de Neuton, mis à la portée de tout le monde.
Amsterdam, Etienne Ledet & Compagnie, 1738.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné d'un décor de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet d'encadrement à froid sur les plats, coupes et coiffes filetées, tranches rouges, (1) f., 399 p., (1) p. d'errata, planche allégorique gravée, portrait de Voltaire, 7 planches dont une dépliante, nombreuses figures in texte, vignettes.
Edition originale de cet ouvrage qui marque l’introduction du newtonianisme en France.
L’illustration comporte un portrait de Voltaire et une planche allégorique (Mme Du Châtelet tient un miroir qui éclaire le visage de Newton) gravé par J. Folkema d'après Dubourg, une vignette de titre par Duflos, 27 vignettes et 22 culs-de-lampe gravés par L. F. Dubourg, J. Folkema, G. Kendet, F. M. La Cave, B. Picart et J. van Scley, 61 figures in texte, 7 planches gravées dont une dépliante.
"On ne comprendra ce texte qu'en le replaçant dans le combat que Voltaire mène dès son retour d'Angleterre contre le cartésianisme encore dominant en France (…). Il s'agit de gagner l'opinion au
newtonianisme et de jouer contre le grand cartésien Fontenelle de ses propres armes. Aidé par Madame du Châtelet qui connaissait mieux que lui le corpus newtonien, Voltaire entreprit de rendre la
philosophie de Newton aussi intelligible qu'elle peut être pour ceux 'qui ne sont pas géomètres' " (Inventaire Voltaire, 1965, p. 465).
Voltaire apporta des modifications à cet ouvrage au fil des rééditions.
(Babson, 'Newton', n° 120. Bengesco, II, 1570. Voltaire à la B.N., 3744. Cohen, 1037 et Suppl., 556).
Coins légèrement émoussés, petite galerie de vers aux 3 premiers feuillets (1,5 cm) se prolongeant par un infime trou.
Ex-libris gravé armorié "De la bibliothèque de M. de Gourgue" (XVIIIe siècle).
Très bon exemplaire.

Réf.: 37730 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques). Collection complete des oeuvres de J. J. Rousseau, citoyen de Genève.
[Kehl], Imprimerie de la Société littéraire typographique, 1783-1789.
34 volumes in-12, plein veau porphyre de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin vert et rouge, triple filet doré en encadrement des plats avec fleurons d'angles, coupes filetées, roulette intérieure, doré sur tranches.
Belle édition, imprimée avec soin par Beaumarchais à Kehl, simultanément à celle des oeuvres de Voltaire, au moyen du matériel typographique de l'imprimeur Baskerville de Birmingham auquel a été également empruntée le procédé de fabrication du papier.
Comprend : I-II : Politique. III-VI : Nouvelle Héloïse. VII-X : Émile. XI-XIV : Mélanges. XV : Théâtre et poésie. XVI : Musique. XVII-XVIII : Dictionnaire de musique. XIX-XXII : Mémoires. XXIII : Pièces diverses. XXIV : Lettres. XXV-XXX : Supplément. XXXI-XXXIV : Second supplément.
19 planches de musique gravée (aux tomes XV à XVIII) et 6 planches.
Provenances: le maréchal Soult (avec son ex-libris armorié gravé) et le baron René Reille (avec son ex-libris cacheté). Ce dernier avait épousé la petite fille du maréchal Soult en 1860.
Quelques accrocs, épidermures et petits défauts à la reliure.
Bon exemplaire, ensemble décoratif en reliure uniforme, bien relié à l'époque et imprimé sur papier vergé, très frais.

Réf.: 37781 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


PASCAL (Blaise). Oeuvres de Blaise Pascal.
La Haye, Detune [i.e. Paris, Nyon], 1779.
5 volumes in-8, plein veau porphyre de l’époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bronze et bordeaux, triple filet doré en encadrement des plats, coupes et coiffes filetées, tranches marbrées, portrait de Pascal gravé en frontispice, un feuillet dépliant (II, p. 549) et 14 planches dépliantes gravées hors texte.
Première et unique édition collective ancienne, en partie originale, augmentée de plusieurs "Pensées", de "Écrits sur la Grâce", "Traité du vide" et d’une importante correspondance.
L’ouvrage est illustré d’un portrait de Pascal gravé par Jean-Baptiste Bradel d'après François Quesnel et de 14 planches dépliantes gravées en taille-douce.
Du fait des querelles jansénistes et de la répression qui s’en suivit, il fallut attendre un siècle pour que cette édition collective des oeuvres de Pascal voie le jour - encore avait-on dissimulé les nom et adresse de l’éditeur parisien Nyon aîné sous une adresse fictive hollandaise.
Les tomes IV et V réunissent les oeuvres scientifiques éditées "très consciencieusement" selon Maire. On y trouve, pour la première fois en librairie, le recueil des pièces concernant la "Pascaline" (T.IV, p. 7-50) accompagné de 5 figures descriptives en 2 planches dépliantes.
La page 549 du tome II des "extases" de Pascal est dépliante.
(Brunet, IV, 395. Maire, I, 246-255. Tchemerzine-Scheler, V, 76).
Quelques petits accrocs de cuir à la reliure.
Bel exemplaire, grand de marges (191 x 121 mm) imprimé sur papier vergé, bien relié en veau porphyre à l'époque.

Réf.: 37887 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



QUEVEDO Y VILLEGAS (Dom Francisco). Poësias (...).
En Brussels, De la emprenta de Francisco Foppens [i.e. François Foppens], Impressor y Mercader de Libros, 1661.
In-4 (212 x 167 mm), plein veau brun marbré de l’époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments richement dorés, plats encadrés de filets à froid, roulette sur les coupes, tranches rouges, (4), 492 [i.e. 488] p., (20), 93 p., impression sur 2 colonnes, grande vignette de titre gravée sur bois répété p. 492, lettrines, bandeaux et culs-de-lampe.
Première édition publiée hors d’Espagne de l’oeuvre poétique de Quevedo, édition la plus recherchée pour son l’exactitude, l’élégance de sa typographie et de sa présentation.
Des exemplaires non vendus de ce volume furent adjoints postérieurement (1670) par l’imprimeur à une édition en 2 volumes des oeuvres en prose de Quevedo.
Un supplément de 93 pages, en pagination particulière et disposé en fin de volume, contient: “Epicteto y Policlides en español con consonantes. Con el Origen de los Estoicos y su defensa contra Plutarco, y la defensa de Epicuro, contra la común opinión”. (Sur la doctrine d’Épictète, de Phocylide et des stoïciens en général).
(Peeters-Fontainas & Frédéric, 'Impressions espagnoles des Pays-Bas méridionaux', 1088. Palau, 243729: "Buena edición").
Bel exemplaire, très frais, très bien relié à l’époque.

Réf.: 37162 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Nouvelles contemporaines.
Paris, Sanson, 1826.
In-12, demi-maroquin aubergine, dos à 5 nerfs soulignés de filets à froid, titre doré, daté en pied (rel. vers 1850), (8), 216 et (1) p. de table.
Rarissime édition originale de la première oeuvre romanesque d'Alexandre Dumas, alors âgé de 23 ans, recueil de trois nouvelles: ‘Laurette ou le rendez-vous’, ’Blanche de Beaulieu ou la Vendéenne’ et ’Marie’.
Selon l’auteur lui-même dans ses Mémoires, l’ouvrage fut refusé par dix éditeurs. Imprimé à compte d’auteur, seulement quatre exemplaires furent vendus et un unique article sur le livre fut publié: dans le Figaro, sous la plume d’Etienne Arago.
"L’irruption du génie narratif de Dumas, déjà extraordinaire conteur d'histoires".
(Carteret, I, 224. Clouzot, p. 50. Munro, 'Dumas', p. 4-5. Parran, 'Dumas', p. 40. Vicaire, III, 336).
Rousseurs soutenues, défaut de papier en marge de la page 27 sans atteinte au texte, déchirure en marge page 97 sans manque de papier.
Exemplaire entièrement non rogné.

Réf.: 37809 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TRISTAN (Flora). Promenades dans Londres.
Paris, H.-L. Delloye et Londres, W. Jeffs, 1840.
In-8, demi-maroquin bleu nuit, dos à 4 faux-nerfs filetés or, auteur et titre dorés, daté en pied, couverture conservée (rel. moderne dans le goût de l'époque), lj, (3), 412 p.
Edition originale, couverture de premier tirage et page de titre de remise en vente comportant une mention fictive de "deuxième édition".
"À la faveur d'un quatrième séjour à Londres (mai-août 1839), Flora Tristan actualisa la vaste enquête sur l'Angleterre industrielle. Elle montrait l'Angleterre comme le laboratoire de la civilisation qui ne tarderait pas à gagner l'Europe; elle mettait en garde contre un modèle de développement où l'homme était sacrifié à la tyrannie du profit. Les 'Promenades dans Londres' approfondissaient sa vocation d'enquêtrice sociale" (S. Michaud, in Maitron cd-rom).
Du point de vue de la composition et du style, certainement le meilleur des livres de Flora Tristan, où elle donne toute la mesure de son intelligence, de sa sensibilité et de sa lucidité politique. La parution de l'ouvrage en mai 1840 coïncida avec une crise économique majeure, une grève quasi-générale des corporations parisiennes et une structuration de l'organisation ouvrière à un niveau jamais encore atteint. "Les Promenades" obtinrent, dans ce contexte, un accueil élogieux de la presse républicaine et socialiste et un important retentissement populaire.
"Au fond, à scruter de près les 'Promenades dans Londres', on peut dire que trois livres s'y trouvent superposés : une enquête de science sociale, une didactique révolutionnaire, un Evangile romantique" (François Bedarida).
(J. Puech, 'Vie et oeuvre de F. Tristan', p. 489, n° 9. Maitron, Cd-rom).
Quelques rousseurs éparses.
Très bon exemplaire, très bien établi dans une reliure de maître.

Réf.: 37708 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COLAS (Jean-François) dit COLAS-GUYENNE. Le manuel du cultivateur dans le vignoble d'Orléans, utile à tous les autres vignobles du royaume (...).
Orléans, Charles Jacob, 1770.
In-8, broché, couverture de papier marbré tourbillon, xxiv, 207 p., (1) p. d'approbation et privilège, exemplaire entièrement non rogné, partiellement non coupé, tel que paru.
Edition originale de cet ouvrage que l'auteur, Jean-François Colas dit Colas de Guyenne (1702-1772), prévôt et chanoine de l'église royale de Saint-Aignan à Orléans, dédie au duc d'Orléans frère du roi.
L'auteur a l'ambition de renouveler le traité alors de référence 'Manière de bien cultiver la vigne (…) dans le vignoble d'Orléans' (1712), de Jacques Boullay, pour fournir un manuel plus précis, plus clair et moins polémique que son prédécesseur. Il envisage toutes les étapes de la production du vin, de la plantation de la vigne aux vendanges, puis expose "la manière de faire le vin, de le gouverner & de le vendre avec avantage" ("assortiment des raisins – Manière de les écraser – Du tems que le vin doit cuver – De la manière de gouverner le pressoir – Le vin nouveau" - Etc.).
Dans un "Avis préliminaire aux cultivateurs", l'auteur étudie les qualités personnelles essentielles que doit posséder le "bon vigneron".
(Herluison, 'Imprimeurs & libraires d'Orléans', n°431. Oberlé, 'Bibliothèque bachique de B. Chwartz', 2002, n°313. Simon, 'Bibliotheca gastronomica', 361).
Exceptionnel exemplaire, entièrement non rogné, partiellement non coupé, très frais, tel que paru sous sa première couverture de papier tourbillon de livraison.

Réf.: 37729 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TRISTAN (Flora). Union ouvrière. Edition populaire.
Paris, Prévot, Rouanet, 1843.
Petit in-12, cartonnage bordeaux gaufré à la Bradel (rel. moderne signée Goy & Vilaine), xx, 123, (1) p.
Edition originale, rare, publiée grâce à une souscription et à un porte-à-porte militant auprès de personnalités célèbres comme d'ouvrières et d'ouvriers, après que le manuscrit ait été refusé par les principaux éditeurs.
"L’oeuvre maîtresse de Flora Tristan (…). Pour faire entendre cet appel à la constitution de la classe ouvrière, elle accomplit un tour de France où son enthousiasme généreux est mis à rude épreuve et au bout duquel, seule et épuisée, elle meurt, à quarante et un ans. 'L’Union ouvrière' est le premier manifeste politique cohérent d’une femme qui ne dissocie pas la lutte des femmes de la lutte ouvrière. C’est aux plus démunies, aux plus exploitées d’entre elles qu’elle adresse cette apostrophe qui nous touche encore aujourd’hui: 'Mes sœurs, je vous jure que je vous délivrerai.' C’est aussi, quelques années avant Marx et Engels, l’un des premiers appels à l’union internationale de la classe ouvrière" (D. Armogathe et J. Grandjonc, éd. des Femmes).
Parmi la liste de 123 souscripteurs cités en tête, on relève les noms de P.-J. de Béranger, V. Considérant, E. Sue, George Sand, V. Schoelcher, Hortense Allart, Agricol Perdiguier, Pauline Roland, Adolphe Blanqui, Frédérick-Lemaitre, Virginie Ancelot, Marceline Desbordes-Valmore, Anaïs Ségalas, Louise Collet, Marie Dorval..., des célébrités de tous bords, mais aussi d'anonymes "blanchisseuses", "domestiques" ou "ouvrières en mode".
(Puech, 'Flora Tristan', Bibliographie, p. 489, n°10).
Rousseurs. Un peu court de marge supérieure sans atteinte.
Exemplaire bien établi dans une fine reliure de Goy et Vilaine.

Réf.: 37732 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques). Discours sur l'origine et les fondemens de l'inégalité parmi les hommes.
Amsterdam, Marc Michel Rey, 1755.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin havane, tranches marbrées, lxx, (2), 262, (2) p. d'errata et avis au relieur, planche frontispice gravée.
Edition originale de premier tirage comportant les 3 cartons (p. LXVII, 111 et 139) et la correction de l'éditeur à la plume p. 11 (accent aigu sur "conformé"). Frontispice "Il retourne chez ses Égaux" dessiné par Eisen, gravé par Sornique, fleuron-vignette de titre par Fokke et fleuron en tête de la dédicace (armes de la République de Genève) également signé Fokke.
La réponse de Rousseau à la question mise au concours par l'académie de Dijon en 1753, réponse dont la radicalité et l’originalité effrayèrent les membres du jury qui lui refusèrent le prix.
"L'ouvrage qui contient toute la réflexion théorique de Rousseau: sa théorie du langage, la justification du 'contrat social', un éclairage sur 'l'Émile'. Universel, il contient en germe la philosophie politique moderne et l'anthropologie générale, dont il est le premier traité que compte la littérature française" (Claude Lévi-Strauss).
"Oeuvre source, à partir de laquelle on peut faire commencer toute la réflexion moderne sur la nature de la société" (J. Starobinski).
(Gagnebin, III, p. 1862. Dufour, p. 55).
Suivi de: BOURSAULT. Esope à la Cour, comédie héroïque. Nouvelle édition. Paris et Marseille, Jean Mossy, 1776. 72 p.
Quelques épidermures et quelques petites traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, très frais, grand de marges (126 x 192 mm), imprimé sur papier fort de Hollande.

Réf.: 37734 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[TIPHAIGNE DE LA ROCHE (Charles-François)]. Giphantie.
A Babylone, 1740.
2 parties en un volume in-8 (161 x 102 mm), demi-basane havane de l'époque, dos à 5 nerfs, pièce de titre de veau, (4), 176 p. et (4), 174 p.
Edition originale de cette utopie qui relate les aventures d'un naufragé sur l'île de Giphantie (anagramme de Tiphaigne).
"L'île est régie par des esprits élémentaires qui gouvernent les hommes et s’oppose à l’orgueil moderne. 'Giphantie' est l’antithèse de Babylone, le monde à l’envers de l’Europe" (Harting).
Utopie en même temps que récit de science-fiction et fantastique, "vision futuriste d’une postmodernité surmédiatisée (…), Giphantie présente à nos yeux un étonnant panorama décrivant par avance les principaux médias techniques qui seront inventés dans les trois siècles ultérieurs : photographie [avec un réalisme et des détails surprenants], radio, télévision, géosurveillance, contrôle holosonique..." (Yves Citton, Médiarchie, Seuil, 2017).)
"Ces inventions technologiques encore inédites renvoient au lecteur les images d’une société parisienne corrompue. Au fond, Tiphaigne utiliserait les techniques du simulacre baudrillardesque (…). Les images dans 'Giphantie' nous renvoient donc aux tares d’une société-spectacle, anticipant les dangers de notre ère informatisée et technologique » (Murielle Perrier, 'C.R. Tiphaigne de La Roche O.C.', in RHLF, 10/2020, n°4, p. 987-990).
(BnF, 'Utopie', n° 115. Hartig & Soboul, p. 56. Negley, n° 1101. Versins, p.887-888)
Très bon exemplaire, frais, grand de marges, relié à l’époque

Réf.: 37859 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VERLAINE (Paul). Jadis et Naguère. Poèsies.
Paris, Léon Vanier, 1884.
In-12, demi-veau auburn moucheté de l'époque, dos à 6 nerfs décoratifs, 3 en tête, 3 en pied rehaussés de filets dorés, auteur et titre doré au centre, tête dorée, 159 p., (1) p. d'achevé d'imprimer.
Edition originale de ce recueil de 42 pièces, tirée à 500 exemplaires sur vélin crème, imprimée par Léo Trézenik.
Elle contient, entre autres, le célèbre poème "Crimen amoris" ainsi que "Art poétique" publié ici pour la première fois, qui contribuera à faire de Verlaine un des maîtres du mouvement symboliste.
L’auteur proclame, dès les premiers vers de "l’Art poétique", le manifeste de la nouvelle esthétique: "De la musique avant toute chose / Et pour cela préfère l'impair / Plus vague et plus soluble dans l'air / Sans rien en lui qui pèse ou qui pose".
"Ce volume original couvre près de deux décennies d’activité et éclaire à bien des égards ses recueils précédents, qu’il complète et dépasse. Si Verlaine s’était montré autrefois limité par ses sujets et ses tabous, ‘Jadis et naguère’ offre des thèmes et des formes jusque-là réservés qui appellent désormais une reconnaissance: la franchise s’impose, la poésie et la langue se libèrent" (Olivier Bivort).
(Carteret II, 422. Van Bever & Monda, 'Bibliographie de P. Verlaine', p. 27-28. Vicaire VII, 993).
Très bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque, grand de marges (180 x 115 mm).

Réf.: 37223 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COUSIN (Jean). La Vraye science de la pourtraicture descrite et demontrée (...). Representant par une facile instruction plusieurs plans & figures de toutes les parties separées du corps humain ; Ensemble les figures entieres, tant d'hommes que de femmes & de petits enfans, veuës de front, de fil, & de dos, avec les proportions, mesures & dimensions d'icelles ; Et certaines regles pour racourcir par Art toutes lesdites figures. Fort utile et necessaire aux Peintres, Statuaires, Architectes, Orfévres, Brodeurs, Menuisiers, & generalement à tous ceux qui aiment l'Art de Peinture, & de Sculpture.
Paris, Guillaume le Bé, 1676.
In-4 oblong (248 x 197 mm), cartonnage souple de vélin ivoire postérieur, 40 feuillets de planches gravées sur bois.
Bonne édition illustrée d'un faux-titre et 36 planches gravées sur bois, donnant les proportions et mesures de corps en perspective, avec les explications en regard.
Paru, pour la première édition dans le dernier quart du XVIe siècle, l'ouvrage connut un très grand succès jusqu'à devenir un usuel de base pour plusieurs générations d'artistes.
L'auteur est Jean Cousin le Jeune (1522-1595), peintre maniériste français.
"Il ne se contente pas de donner des indications de mesures et de proportion mais inclut des notions sur l’ossature et la musculature. Selon l’auteur, la connaissance des os et des muscles est nécessaire à l’art du dessin car les os sont 'la base & le soutien du corps humain' et les muscles quant à eux sont nécessaires au mouvement (…). Les muscles également sont représentés et listés avec leur fonction principale (…). Jean Cousin le Jeune s’est inspiré du système de proportions de Vitruve (…). Considéré comme un chef-d’oeuvre anatomique, l'ouvrage fut réédité plusieurs fois" (Interface, Bibliothèque Diderot de Lyon en ligne).
(Brun, p. 161. Choulant, 'History and Bibliography of Anatomic Illustration', (1945), p. 359. Firmin-Didot, 'Etude sur Jean Cousin', (1872), p. 118-124. Vagnetti, 'Perspectiva', EIIb26).
Quelques taches et petites auréoles claires. Un petit accroc de papier sans perte (f. 25). Ensemble un peu bruni.
Ex-libris manuscrits du pasteur et bibliothécaire de Genève Charles Bourrit (1772-1840) sur le contreplat.
Bon exemplaire.

Réf.: 37590 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA MOTHE LE VAYER (François de)]. Memorial de quelques conférences avec des personnes studieuses.
Paris, Louis Billaine, 1669.
In-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments dorés, 414 p., (2) p. d'errata et privilège.
Edition originale partagée avec Th. Jolly, de "l'un des ouvrages les plus rares et les plus personnels de La Mothe Le Vayer".
"Le 'Mémorial de quelques conférences' est aux réunions de l'Académie putéane ce que les 'Dialogues' étaient aux rencontres de la "Tétrade" une chronique ou persiste le charme un peu vénéneux, fait d'indépendance et d'ironie, des cénacles philosophiques" (Pintard, 'Le libertinage érudit', p. 535).
"Le 'Mémorial' est littéralement peuplé des amis de La Mothe Le Vayer (...). Il y présente ses compagnons dans le lieu réel de leurs rencontres: dans le "cabinet des frères Dupuy". C'est bien en effet "dans la Bibliothèque du Président de Thou" où les deux frères Dupuy tinrent jusqu'en 1645 leurs réunions, que la scène se passe; et l'on y est accueilli par deux savants "adelphes" dont l'érudition, l'aménité, et jusqu'aux passions politiques sont celles des "frères Putéans". La compagnie y est nombreuse: français et étrangers, théologiens, magistrats, médecins (...). Mais surtout le groupe compact des amis d'Orasius Tubero dont ce 'Mémorial' nous confirme l'identité: Cassander-Gassendi, Crates-Guyet, Diodotus-Diodati, Eleus-Luillier, Telamon-Naudé, etc" (sur l'importance de ce texte, cf. Pintard, 'La Mothe le Vayer...', Boivin, 1943, p. 25-28).
Dans le célèbre avis "Aux lecteurs" qui fait office de préface, l'auteur livre la mélancolique méditation d'un homme arrivé au terme de sa vie, sur le temps qui passe, ses promenades dans Paris, les livres, l'amitié, la culture…
(Tchemerzine-Scheler, III, p. 982). Le Catalogue Collectif de France ne recense que deux exemplaires dans les bibliothèques françaises: tous deux à la BnF.
Quelques petites traces de restauration au dos.
Petit ex-libris de monastère manuscrit au titre.
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37710 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MAFFEI (Giovanni Pietro), LOYOLA (Ignacio de). De Vita et Morib[us] Ignatii Loiolae, qui Societatem Iesu fundavit, libri III
Romae, Franciscum Zannettum [Roma, Francesco Zannetti], 1585.
In-4, cartonnage à la Bradel pêche, pièce de titre de papier au dos, (1) f., (2), 200, (12) p. d'index.
Première édition de la biographie d'Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, "la principale source pour les biographies ultérieures", "qui fera autorité pendant des siècles".
Giampietro Maffei la composa à la demande d'Everard Mercurian, supérieur général de la Compagnie nouvellement élu, en vue de la canonisation d'Ignace.
Mais cette année 1585 première année du règne du pape Sixte V hostile à l'ordre, fut peu propice aux jésuites. Il fallut attendre 1605 et Paul V pour que soit nommée une commission de canonisation. Ignace de Loyola fut finalement béatifié en 1609 et canonisé en 1622.
Selon O’Reilly, Maffei a eu accès à d'importantes sources et documents originaux, correspondance, chroniques et surtout le récit autobiographique dicté par Loyola lui-même à Luis Gonçalves da Camara entre 1553 et 1556 (cf. O’Reilly, 'Ignatius of Loyola and the Counter-Reformation' in The Heythrop Journal, XXXI, 1990 pp. 439-470).
Ces documents disparurent un temps pour ne réapparaître, pour certains, au milieu du XVIIIe siècle et au XXe siècle.
Prêtre jésuite originaire de Bergame, Giampietro Maffei (1536?-1603) avait acquis, par ses travaux, une réputation d'historien fiable et sérieux. Il est également l'auteur d'une histoire de référence de la conquête des Indes par les Portugais.
Grande vignette de titre gravée sur bois à l'emblème de la Compagnie de Jésus.
(De Backer-Sommervogel V, 296. Palau,14, 6954. Manque à Adams et à BM STC).
Quelques petites auréoles claires éparses. Un petit ex-libris a été masqué par un papillon de papier au titre. Dos frotté.
Très bon exemplaire, intérieur très frais, bien conservé, tel que paru.

Réf.: 37814 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TURGOT (Anne Robert Jacques). Mémoire de Turgot, Intendant de la généralité de Limoges.
[Paris], De l’Imprimerie de Chaignieau aîné, An VI [1797].
In-12, broché sous couverture d’attente bleue, 58 p. (1) f. blanc, non rogné.
Première édition de librairie ce rare essai de Turgot, publié à la suite de ses ‘Réflexions sur la formation et la distribution des Richesses’ et son ‘Mémoire sur le prêt à intérêt’.
Un avis au verso du titre porte la mention suivante: "Ce mémoire offre d’utiles observations en agriculture et de sages réflexions sur la répartition de l’impôt dans les départements de la Haute-Vienne, de la Creuse et de la Corrèze formant la ci-devant généralité de Limoges".
Composé en 1766 pendant l'intendance de Turgot à Limoges, ce mémoire avait été soumis au Conseil en septembre 1766 et en partie publié dans les "Éphémérides du Citoyen" (vol. V, 1767) qui omettait le précieux matériel statistique (cf. Turgot, Oeuvres, édition Schelle, II, p. 445 et s.).
“The figures in the ‘Memoire’ are of great importance, for, in an age when statistics were frequently vague and picturesque illustrations, they represent an attempt to base figures upon a careful scrutiny of facts. They form perhaps the best contemporary estimate of the rate at which taxation was levied in a particular region" (Dakin, ‘Turgot and the Ancien Regime in France’, p. 61, qui commente amplement cet essai).
Un tirage privé, connu à un unique exemplaire (Edinburg Univ. Libr.), sous le titre de 'Mémoire sur la surcharge des impositions qu’éprouvait la généralité de Limoges' avait connu une diffusion privée à Limoges en 1766.
Couverture bleue d'origine légèrement défraîchie avec quelques petits accrocs, quelques piqûres éparses. Témoins légèrement poussiéreux.
Rare, cette brochure manque aux principales bibliothèques et bibliographies spécialisées à l'exception de l'INED (n°4360).
Très bon exemplaire, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 37848 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 | 5 |