English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

153 fiche(s) - Page 1


DUMAS PERE (Alexandre). La Vicomtesse de Cambes.
Paris, L. de Potter, 1845.
In-8, demi-maroquin olive de l'époque, dos lisses ornés d'un décor rocaille doré en long, titre et tomaison dorés au centre, 334 p. et 324 p. faux-titres et titres compris.
Edition originale du troisième volet de la tétralogie romanesque que Dumas consacra aux femmes sous la Fronde. Parus séparément dans leurs premières éditions, ils seront réunis à partir de 1848 sous le titre général de "La guerre des femmes".
"Peu après avoir terminé ‘le Vicomte de Bragelonne’ (1847), Dumas se rend compte qu'il n'arrive pas à vivre sans ses Mousquetaires et entreprend la rédaction de cette ‘Guerre des Femmes’ où l'ardeur à vivre et à se battre change de sexe sans changer de nature. En 1650, sous la Fronde, ces femmes ne le cèdent en rien aux porteurs de rapière pour ce qui est du panache, de la ferveur batailleuse et de l'amoureuse passion... " (Phébus, 2003).
Très rare, seulement 4 ex. recensés dans le monde (WorldCat) dont un unique dans les bibliothèques françaises: celui de la BnF.
(Munro, 110. Parran, 53. Reed, 186. Vicaire, III, 372-373).
Quelques rousseurs et brunissures plus soutenues à certains feuillets. Mors légèrement frottés. Quelques épidermures.
Bon exemplaire, dans une reliure romantique de l'époque à décor rocaille.

Réf.: 36963 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BOILEAU DESPREAUX (Nicolas), PRADON (Jacques dit Nicolas), REGNARD (Jean-François), HENRY (Pierre). 1- [BOILEAU-DESPRÉAUX (Nicolas)]. Dialogue, ou Satire X. Paris, Denys Thierry, 1694. (4), 29, (1) p.
2- [PRADON (Nicolas)]. Réponse à la Satire X. Paris, Robert J. B. de La Caille, Guillaume Cavelier et Charles Osmont, 1694. (4), 15 p., (1) bl.
3- [REGNARD (Jean-François)]. Satyre contre les maris. Paris, s.n., 1694. In-4, (4), 15 p., (1) p. bl.
4- [HENRY (Pierre)]. Le Pour et le contre du mariage, Avec la Critique du Sieur Boisleau. Satires. Lille, François Fievet, 1695. (4), 16, 5, (3) p. bl.

Ensemble de 4 pièces reliées en un volume in-4, plein veau brun granité de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments cloisonnés et richement fleuronnés, pièce de titre de maroquin bordeaux.
1- Édition originale de cette célèbre charge contre les femmes et le mariage.
"Comme 'les Caractères', la 'Satire X' propose une suite de portraits, cette fois des portraits de femmes. A un homme décidé à se marier, Boileau rappelle les périls de l’entreprise en lui décrivant les vices du beau sexe. Défilent dans ses vers caricaturaux l’épouse infidèle et lubrique, la coquette frivole et dépensière, celle qui se ruine au jeu, l’avaricieuse, la précieuse, la bigote, etc. Longue tradition misogyne certes mais aussi obsessions personnelles d’un vieux célibataire et la hargne d’un poète engagé dans la Querelle des Anciens et des Modernes. Il tient en effet les femmes responsables de cette évolution du goût et des mentalités qui conduit nombre de ses contemporains à contester la doctrine classique et le culte de l’Antiquité. Il est vrai que la mentalité mondaine et "moderne" s’est élaborée pour une bonne part dans les salons et ruelles des précieuses…" (‘Ecriture féminine au XVIIe siècle’, en ligne). (Magne, 'Bibliogr. de Boileau-Despréaux, n°66. Tchemerzine-Scheler, I, 756 a).
Cette oeuvre valut à Boileau des répliques d'une extrême violence qui critiquait le poète tant sur le fond de sa charge ("implacable ennemi de tout le genre humain" (Pradon), que sur le style et la forme littéraire empruntée (cf. les pièces suivantes).
2- Édition originale.
3- Édition originale.
4- Seconde édition, parue l'année suivant l'originale, chez le même éditeur.
Provenance: Jules Lemaître avec son ex-libris gravé.
Tache claire sur le premier titre.
Très bon exemplaire, très bien relié à l’époque.

Réf.: 36628 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BEAUVOIR (Simone de). Mémoires d'une jeune fille rangée - La Force de l'âge - La Force des choses - Tout compte fait.
Paris, Gallimard, 1958, 1960, 1963 et 1972.
4 volumes in-8 brochés, couvertures rempliées, exemplaires partiellement non coupés.
Editions originales de la collection complète des quatre volumes qui composent les "Mémoires" de Simone de Beauvoir.
Tirage limité respectivement à 150, 115, 125 et 125 exemplaires. Ces exemplaires sont numérotés sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, second papier après les exemplaires de tête sur Hollande.
"L'entreprise de vivre et l'entreprise d'écrire sont si liées chez Simone de Beauvoir que le passage à l'autobiographie, plus directement en prise avec le réel que le roman, était inévitable. Commencée à la cinquantaine, cette entreprise, qui répond aussi au désir de sauver le passé, se poursuit avec des modalités diverses presque jusqu'à la fin de la vie de Simone de Beauvoir: au socle dur constitué par les 'Mémoires d'une jeune fille rangée' (1958), 'La Force de l'âge' (1960) et 'La Force des choses' (1963) s'ajoute, à titre de complément plus tardif, 'Tout compte fait' (1972)" (Éliane Lecarme-Tabone).
(Francis & Gontier, 'Les écrits de Simone de Beauvoir', p. 183, 193, 206 et 250).
Très bons exemplaires, très frais, partiellement non coupés.

Réf.: 36792 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RESTIF DE LA BRETONNE (Nicolas Edme) ou RETIF DE LA BRETONNE. Le Thesmographe, ou Idées d'un honnête-homme, sur un projet de règlement, Proposé à toutes les Nations de l'Europe pour opérer une Réforme générale des Loix. Avec des notes historiques.
A La-Haie, chez Gosse-Junior & Changuion, et se trouve à Paris, chez Maradan, 1789.
2 parties reliées en un volume in-8, demi-veau cerise, dos à 4 faux-nerfs orné d'un jeu de filets dorés et fers spécial à froid entre-nerfs, tranches jaspées (rel. romantiques vers 1830), 590 p., (1) f. (faux-titre et 2 titres inclus).
Edition originale et unique ancienne de ce cinquième volet des "Idées singulières", de beaucoup le plus rare.
Commencé en novembre 1789 et achevé après la Révolution fin 89, l’ouvrage s’ouvre par une adresse "Aux Etats Généraux".
Il contient l’exposé des réformes politiques et sociales de Restif: législation civile et pénale (avec un projet européen d’unification), divorce, urbanisme et police des villes, la propriété et ses abus, une étude sur les lois des différents peuples des quatre continents, économie politique et finances, prostitution, mendicité et assistance, colonisation et esclavage, un intéressant projet de coopératives ouvrières dont le but était de permettre aux ouvriers d’accéder à la propriété de leurs moyens de production, etc. On trouve également de grands morceaux d’autopromotion: "Le sublime auteur des ‘Nuits de Paris’, des ‘Contemporaines’ [suit une bibliographie complète de ses oeuvres]" (p.482)
A son habitude Restif insère deux pièces de théâtre: "Le boule-dogue..." et "l’An deux mille", autre hymne de louanges à lui-même.
Selon Lacroix, Restif se serait adjoint la collaboration de Ginguené, Linguet ou Butel-Dumont.
Bien complet du faux-titre "Idées singulières" et du dernier feuillet contenant le catalogue des œuvres de Restif (2 pages).
(Conlon, ‘Siècle des Lumières’, 89:10613. Rives Childs, ‘Restif’, n°37. ‘Utopies au siècle des Lumières’, n°33).
Quelques rousseurs et brunissures. Dos légèrement frotté.
Bon exemplaire dans une reliure romantique de veau cerise.

Réf.: 36972 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RESTIF DE LA BRETONNE (Nicolas Edme) ou RETIF DE LA BRETONNE. 1- Le Pornographe, ou Idées d'un honnête-homme sur un projet de règlement pour les prostituées, Propre à prévenir les Malheurs qu'occasionne le Publicisme des Femmes. Avec des notes historiques et justificatives. Londres, Jean Nourse, La Haie, Gosse junior, & Pinet, 1770. 8, 215 p. titre inclus.
2- La Mimographe ou Idées d'une honnête-femme pour la réformation du Théâtre national.
Amsterdam, Changuion, La Haie, Gosse & Pinet, 1770. (2) f., [-7], 466 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, demi-veau blond à coins, dos lisse orné d'un décor géométrique de filets dorés, pièce de titre de maroquin rouge, tranches mouchetées (mors lég. frottés, rel. ca 1830).
1- Troisième édition publiée l'année suivant l'originale. Vaste projet de réformes de la prostitution dans lequel Restif propose de créer une sorte d'ordre religieux consacré à Vénus. Les établissements ("Parthénions"), administrés par l'État, pourront contenir trente mille sujets qui composeraient la communauté. Un "projet de règlement", en 45 articles, figure aux p. 108-134. (Gay, III, 814. Rives Childs, VI n°3, p. 212).
2- Edition originale et unique. Restif travailla lui-même à l'impression de 'La Mimographe'. Il livre nombre de détails, sans doute réunis avec l'aide de son ami Nougaret, sur le théâtre de son temps, les acteurs et les actrices, le boulevard du Temple, etc., et réfute la lettre sur Rousseau sur les spectacles. Il y insère un essai pour 'corriger les abus du théâtre', 'vaste utopie qui engage tout le système éducatif et tout le système théâtral' (Martine de Rougemont), ainsi qu'un véritable traité d'art dramatique. Cet ouvrage ne fut jamais contrefait. (Rives Childs, VII n°1, p. 215. Soleinne, V, 55).
Provenance: ex-libris "Collection restivienne L.L. Bruxelles" (Léon Lambert).
Bon exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 34483 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STAEL (Germaine de), NECKER (Suzanne CURCHOD épouse). 1- Recueil de morceaux détachés. Lausanne, Durand, Ravanel et Comp. & Paris, Fuchs, 1795. (1) f. de titre, 203 p.
2- Réflexions sur le Divorce. Lausanne et se trouve à Paris chez P.F. Aubin et Desenne, [1794]. 96 p.

In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, filet d'encadrement à froid sur les plats, chasses et coupes filetées, tranches mouchetées rouges.
1- Edition originale de ce recueil de textes jusqu'alors inédits : "Epître au malheur ou Adèle et Edouard" - "Essai sur les fictions" dans lequel l'auteure développe sa théorie du roman et de la fiction, traduit par Goethe pour la revue littéraire 'Die Horen' ainsi que trois nouvelles : "Mirza ou lettre d'un voyageur", "Adélaïde et Théodore" et "Histoire de Pauline" où personnages et situations préfigurent ceux des romans de Mme de Staël à venir.
(Schazmann, 21. Lonchamp, 27-1).
2- Edition originale posthume, de cet ouvrage publié et préfacé par le mari de l'auteure, le ministre Necker, quelques mois après sa mort. Cultivée, belle et spirituelle, la mère de Mme de Staël parvint à grouper autour d'elle, dans son salon de la rue Michel Lecomte, l'élite de la société française de son temps. Elle ne put jamais se livrer à son goût pour l’écriture, son mari jugeant cette activité peu convenable pour les femmes, et ne laissa donc que peu d'écrits.
(Gay, III, 987. Monglond, III, col. 111).
Petit accroc au mors inf., qqs petites épidermures.
Bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 36583 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[POULLAIN DE LA BARRE (François)]. De l'Excellence des hommes contre l'égalité des sexes.
Paris, Antoine Dezallier, 1679.
In-12, plein veau de l'époque, dos à nerfs guillochés or, orné de compartiments fleuronnés, tranches mouchetées rouges (mors lég. frottés), 329, (5) p. de privilège.
Seconde édition. Le titre est pris par antiphrase: Poullain de La Barre répertorie et parodie les arguments misogynes et les préjugés que les ennemis des femmes ont pu rassembler pour les calomnier et les maintenir sous leur dépendance.
"Si le titre pourrait faire croire que l'auteur de 'L'Egalité des deux sexes' se rétracte, ce n'est qu'un approfondissement très fort de sa première thèse. Les arguments, sur lesquels le sexe masculin prétend fonder cette prétendue 'excellence' y sont bien exposés, mais c'est pour être démolis chacun à leur tour" (G. Reynier, 'La femme au XVIIe', p. 240).
"Le féminisme de Poullain s'ouvre au problème de l'inégalité sociale" (Albistur & Armogathe, 'Féminisme français', p. 166).
Sur la modernité et la radicalité du féminisme de cette œuvre, cf. Timmermans, 'Accès des femmes à la culture', p. 776 sq.
(Alcover, p 26, i. Gay, I, 798. Haag, VIII, 308).
Signature ex-libris biffée sur le titre. Quelques rousseurs.
Provenance: Armand Jules de Rohan-Guémené (1695-1762), archevêque-duc de Reims, qui sacrera Louis XV, avec son ex-libris armorié gravé. (O.H.R. pl. 2031),
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 32858 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FEMME, FEMINISME - BARBARO (Francesco). De re uxoria libelli duo. De re uxoria libri duo.
Haganoae, Seceriana [Haguenau, Jean Secer], 1533 (au colophon).
Petit in-8, plein vélin moderne à la Bradel, dos orné d'un petit fer aldin au centre et daté en pied, titre doré, tranches rouges, 52 feuillets non paginés accompagnés de 3 lettrines, grande marque de l'imprimeur au colophon.
Précoce édition, imprimée à Haguenau chez Jean Secer, de cet ouvrage composé à Florence en 1416 pour les noces de Laurent de Médicis, l'un des principaux traités de la période sur la question du mariage et du statut de la femme.
L'ouvrage, très populaire au XVIe siècle, fut traduit dans les principales langues européennes. Il est l'une des sources de Jean Bodin.
Envisageant l'institution familiale dans ses relations avec le fonctionnement de la cité, Barbaro examine la nature du mariage du point de vue social et légal. Le deuxième livre est plus spécifiquement consacré aux devoirs de la femme et à son rôle auquel il accorde un rôle central.
"With his emphasis in the 'De re uxoria' on the family as the basic unit of state and society, and on the duties of wives in this context, Barbaro created a new literary genre. Aided by his studies of works from Greek antiquity, he gave the conventional treatise on family life a new twist (...). The 'De re uxoria' stands as a pioneering work on the subject of love, marriage, and family in the early modern period” (B.G. Kohl & R.G. Witt. ed., 'The Earthly Republic. Italian Humanists on Government and Society', Manchester, 1978, p. 186-187).
"Petit traité rare et recherché pour sa singularité" (Osmont).
(Panzer, 7, 111, n° 359 et 9, 472, n°359. VD16 B 356).
Quelques piqûres, plus prononcées aux derniers feuillets.
Bon exemplaire.

Réf.: 35242 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


POUGY (Liane de), pseudo. de Marie Chassaigne. Lettre autographe signée "Ta Liane", [Roscoff 16 novembre 1927], à son amie Jenny Chollet;

2 pages in-4, sur beau papier couleur lilas, enveloppe timbrée.
Belle lettre de confidences de Liane de Pougy à Jenny Cholet, l'amie de toute sa vie, sur l'horreur de son existence avec son mari le Prince Ghika... Tout n'étant pour elle que «déchirure et souffrance sur le déchirement», elle veut le quitter: «Je voudrais me séparer de lui en beauté. Il dit qu'il m'aime et ne peut vivre sans moi, mais est-ce vivre ? Je ne puis faire prononcer mon divorce à son insu [...] j'en ai assez de ces nobles sans noblesse, de tout cet attirail d'infamies, méprisant tout ce qui élève, rehausse, et adoucit dans la vie. Evidemment je serai seule - mais la solitude n'est-elle pas préférable à cette union gangrenée ?».Elle termine : « Ma Jenny prends moi dans tes bras, contre ton cœur… »,
Par manque de place dans les 2 pages pourtant entièrement couvertes, sans marges, l’auteure a superposé quelques lignes dans le sens de la longueur.
Née Anne Marie Chassaigne dans la Sarthe, mariée à 16 ans, prostituée à 18, courtisane à la fin de la belle époque, aux amours saphiques, romancière et diariste, Liane de Pougy épouse Georges Ghika, Prince de Roumanie et devient la princesse Ghika. Après la mort de son mari en 1946, elle termina sa vie comme soeur dans un couvent Dominicain.

Réf.: 36934 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[MIRABEAU (André Boniface L. Riquet, vicomte de)]. La Morale des Sens, ou L'Homme du siècle. Extrait des Mémoires de Mr. le Chevalier de Bar... [Barville], rédigés par Mr. M... D. M. [Mirabeau].
Londres, 1792.
In-12, cartonnage marbré à la Bradel, pièce de titre et de date de veau bleu nuit (rel. moderne), (1) f., 244, (5) p.
Seconde et dernière édition ancienne de ce classique de la littérature érotique du XVIIIe siècle. "Le 'chevalier de Bar.*** ', mystérieux auteur de cette petite merveille de lascivité et d'impertinence, n'est autre que le frère cadet de Mirabeau le tribun. Nous est troussée l'initiation d'un "libertin de qualité", le héros vole d'aventure en aventure et nous livre le détail de ses bonnes fortunes. La démocratie est déjà là : baronnes, soubrettes, filles des champs, nonnes sont égales devant la seule loi qui gouverne ici les humains, celle du désir. Et pour que la peinture soit complète, le bouillant Mirabeau en profite pour régler quelques comptes, car son récit est à "clés", et les dards qui s'y trouvent à l'œuvre savent aussi joliment assassiner. L'on jouit, en ces pages, de l'art délicieux qui s'y donne carrière. Ce qui permettra à la presse et aux libraires de recommander ce petit livre aux jeunes gens et aux jeunes filles qui voudraient se familiariser avec la plus belle langue qui jamais fut" (Edition Phébus).
(Gay, III, 278. Pia, 'Livres de l'enfer', 887).
Quelques feuillets lég. brunis.
Bon exemplaire, grand de marges, bien relié.
((CURIOSA-))

Réf.: 8586 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DAUBENTON (Marguerite). 1- Zélie dans le désert. A Londres et se trouve à Paris, Belin, Desenne, Royez, 1787. (2) f., 382 p. et (2) f., 405 p.
2- Supplément à l'histoire de Zélie dans le désert. A Londres, Et se trouve à Paris, Belin, Desenne, 1788. (1) f., 120 p.

Ensemble relié en 2 volumes in-8, demi-veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs filetés orné de caissons fleuronnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bronze, tranches mouchetées rouges.
"Seconde édition" publiée l'année de l'originale, la première et la seule version éditée avec l'assentiment de l'auteur, augmentée, ici, de son supplément.
Le seul roman de Marguerite Daubenton (1720-1818), épouse du célèbre naturaliste.
Bien dans le goût de son époque, le roman rompt avec la brièveté des récits de ses contemporains français pour offrir, sous l’influence de Richardson, un oeuvre dense et riche en détails et descriptions.
"Il suffit au jeune comte d'Ermancour d'apercevoir une seule fois cette héroïne exquise et, tout de suite, il en avait été épris éperdument ! Suivre la belle Zélie jusqu'à Sumatra, colonie hollandaise, où cette fille affectionnée allait rejoindre un père malheureux, cela n'avait été que l'affaire d'un moment. ‘Une cabane et un désert, mais deux cœurs qui s'aiment’, voilà donc le sort qui attend les héros. Mais, il survint un naufrage : Zélie et M. d'Ermancour se trouvèrent cruellement séparés. Zélie se vit recueillie, à deux pas du rivage, par un bon solitaire (…)" (cf. E. Pilon, ‘Portraits de sentiment’, Mme Daubenton, Mercure de France, p. 117-237).
L’ouvrage obtint un large succès public.
(France littéraire, II, 400).
Très bon exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 36653 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BEAUVOIR (Simone de). La Vieillesse. Essai. (EDITION ORIGINALE EN TIRAGE DE TETE SUR GRAND PAPIER)
Paris, Gallimard, 1970.
In-8 (145 x 205 mm), broché, couverture rempliée, 604 p., (1) f. de table, (1) f. de catalogue et d'achevé d'imprimer.
Edition originale en tirage de tête, un des 35 exemplaires numérotés sur Hollande van Gelder (n°30).
"Le vieillissement est un thème majeur de l’œuvre de Simone de Beauvoir. Elle y consacre ce volumineux essai construit selon la même méthode et approche pluridisciplinaire que ‘Le deuxième sexe’ (…). Elle raconte: "Quand je dis que je travaille à un essai sur la vieillesse, le plus souvent on s’exclame: ‘Quelle idée […] Quel sujet triste' ". Et pas seulement triste, car c’est aussi un "sujet interdit", une sorte de secret honteux dont il est indécent de parler (…). Aujourd’hui, le sujet n’est plus tabou. L’intérêt d’un retour à la réflexion pionnière de Simone de Beauvoir sur le vieillissement ne tient pas seulement à la qualité et à la notoriété de son auteure, mais à la façon dont elle distingue la situation respective des deux sexes dans le grand âge" (Armelle Le Bras-Chopard in ‘Recherches féministes’, vol. 26, n°2, 2013, p. 37-50).
(Francis & Gontier, 'Les écrits de Simone de Beauvoir', p. 243).
Bel exemplaire, très frais, sans défaut.

Réf.: 36793 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SAINTE-CROIX (Mademoiselle), enlèvement de]. Lettre d'un Gentilhomme de la Cour, A un Seigneur qui est à l'Armée, touchant l'attentat commis aux Filles Dieu à Paris, En la personne de Madamoiselle [sic] de Sainte Croix, & toute la suite des procédures dont on a usé contre-elle.
Paris, Jean Henault, 1649.
Petit in-4, demi-veau brun, titre doré en long (coif. usées, un mors fendillé, rel. XIXe), (4), 20 p.
Rare édition originale de fait divers qui défraya la chronique du temps de la Fronde. Le document est daté de Paris, le 30 avril 1648 soit quelques jours après les événements qu'il relate et signé "L. le C.".
Le permis d'imprimer est du 10 juin.
La brochure porte en titre de départ: "L'Amant obstiné dans ses recherches et la Fille constante en ses refus".
Le sieur de Charmoy qui voulait épouser une demoiselle de Sainte-Croix, fut éconduit par celle-ci malgré la promesse du père.
Sur la demande de Charmoy, un procès fut renvoyé au Parlement de Paris, où, par arrêt, est ordonné que la fille sera mise au couvent des Filles-Dieu pour déclarer sa volonté.
Charmoy, enragé, se résolut d'enlever la fille. "Accompagné de cinq hommes, ils la tirent de sa chambre de force quoiqu'elle fut en chemise, lui font donner de la tête contre le plancher, cent coups de bâton, d'éperons et des coups sur les bras pour lui faire quitter prise, la traînent dans le jardin nue comme la main (…), la tirent par les cheveux mais n'en peuvent venir à bout (...). On sonne le tocsin, la population accourt et l'enlèvement échoue" (cf. O. Lefèvre D'Ormesson, 'Journal', 1860, I, 470 sq.).
Un jugement très sévère fut rendu par le Parlement contre les auteurs du rapt : amende honorable devant la porte du couvent des Filles-Dieu, supplice de la roue, leurs biens confisqués et leurs maisons rasées. Quant à Mademoiselle de Sainte-Croix, elle épousa, en 1654, un prétendant choisi.
Dulaure relate d'affaire avec précision dans son 'Histoire de Paris', éd. de 1823, II, 401.
Court de marge inférieure sans perte de texte.
Moreau (‘Mazarinades’, II, n°1868) indique que "le seul exemplaire que j'ai vu est incomplet".

Réf.: 35471 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


VIVES (Juan Luis). Excitationes animi in Deum
Lugduni [Lyon], Seb. Gryphium, 1550.
ln-16, veau glacé brun, dos gothique à 4 nerfs, double encadrement de triple filets à froid, fers dorés aux angles, marque dorée au centre, tranches dorées ciselées (reliure de l'époque), 336 p.
Exemplaire réglé à l’encre rouge dans une reliure à la marque du griffon de Sébastien Gryphe répétée sur les deux plats.
(Baudrier, VIII, 241. Palau, XXVII, 371677).
Deux ex-libris manuscrits de l'époque ou postérieurs, F. Gillet, Augustin Saddet. Ex-libris cachet estampé aux plats. De la bibliothèque du prêtre lyonnais André Girodon (ex-libris étiquette).
Reliure restaurée et quelques brunissures.

Réf.: 36295 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre), MAQUET (Auguste). La guerre des femmes. Drame en cinq actes et dix tableaux (...).
Paris, Alexandre Cadot, 1849.
Grand in-8 (263 x 170 mm), pleine percaline amande chinée à la Bradel, pièce de titre de veau havane en long, couverture imprimée conservée (qqs taches), 57 p., texte sur 2 colonnes, non rogné (qqs rouss.).
Edition originale. Drame en cinq actes et dix tableaux, représenté pour la première fois à Paris sur le Théâtre-Historique le 1er octobre 1849. La pièce fut donnée trois années après la publication du roman éponyme dont elle était tirée.
"Action vive, pressée, véritable passe d’armes, drame de cape et d’épée, tout brillant, étincelant (…) espagnol, comme le temps que l’auteur a voulu peindre" (A. Cadot, cité par Dict. Dumas, 251).
(Parran, p. 31. Reed, p. 246).
Très bon exemplaire, entièrement non rogné, avec ses couvertures jaunes imprimées conservées.

Réf.: 36366 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA VALLIERE (Françoise-Louise de La Baume Le Blanc, duchesse de)]. Réflexions sur la miséricorde de Dieu. Par une dame pénitente.
Paris, Antoine Dezallier, 1682.
In-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés, titre doré, roulette sur les coupes, (1) f., (14), 139 p., (1) p.
Troisième édition publiée deux ans après la première chez le même éditeur. Peut-être corrigée par Bossuet, l'oeuvre emblématique de Louise de La Vallière, brillante favorite du jeune Louis XIV, puis entrée au monastère des Carmélites de Paris à vingt-quatre ans où elle mourra en 1710, après trente-six années de pénitence et de solitude.
"Composés à la fin par une duchesse en passe de devenir Carmélite, ce texte a conservé sa saveur originelle, sa force irrépressible et la vigueur d’un témoignage pour aujourd’hui encore, comme il l’a été pour les générations passées" (Ph. Beitia).
(Tchemerzine-Scheler, IV, 100).
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 32333 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MONTPENSIER (Anne Marie Louise d'Orléans, duchesse de). Mémoires de Mademoiselle de Montpensier, fille de Mr. Gaston d'Orléans, frère de Louis XIII.
Maestricht, J. Edme Dufour & Phil. Roux, 1776.
8 tomes reliés en 4 volumes in-12, cartonnage marbré, pièces de titre et de tomaison de veau (rel. ancienne, qqs accrocs, qqs faux titres réparés).
Bonne édition augmentée des 'Amours de Mademoiselle et de M. de Lauzun', de 'Relation de l'Isle invisible', 'Histoire de la princesse de Paphlagonie', de la clef des personnages cités et de 'Divers portraits'.
Les Mémoires couvrent la période 1627 à 1688. "Les renseignements fournis sont très précieux : la peinture de la cour de France au milieu du XVIIe est faite par une personne qui la connaissait bien pour y avoir passé une grande partie de sa vie" (Sources de l'histoire de France, n° 801).
(Brunet, III, 1871).
Bon exemplaire.

Réf.: 32850 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COUTELE (Dr). Observations sur la Constitution médicale de l'année 1808, à Albi; précédées d'un coup d'oeil général sur la Ville, son territoire; sur la météorologie et le climat qui lui sont propres; sur ses habitants, ses établissements (...); avec des vues d'hygiène publique (...). Terminées par des réflexions sur les accouchemens et sur avortemens (...). Présentées à M. Baude, préfet du département du Tarn, baron de l'Empire; Par M. Coutèle, docteur en médecine et chirurgien, médecin du recrutement du Tarn (...).
Albi, Imprimeries de Baurens et de Collasson, 1809.
2 parties reliées en un volume in-8, plein veau moucheté de l'époque, dos orné de filets dorés, pièce de titre de maroquin vermillon, (6), 152 p. et 222 p.
Edition originale de cette importante enquête réalisée à Albi et dans ses environs. Une partie est consacrée aux avortements et problèmes de médecine légale. L'auteur était docteur en médecine et chirurgien et médecin du recrutement du Tarn.
('Catalogue des sciences médicales', BN, I, 438. France littéraire, II, 345. J.-C. Perrot, 'L'Âge d'or de la statistique régionale française', n°686, p. 225).
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 35173 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SOUZA (Adélaïde-Marie de Flahault, comtesse de). Oeuvres complètes. Revues, corrigées, augmentées, imprimées sous les yeux de l'auteur et ornées de gravures.
Paris, Alexis Eymery, 1821-1822.
6 volumes in-8, demi-veau bronze de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique en long doré, titre doré, tranches mouchetées, 12 planches gravées.
La meilleure et la plus complète des éditions des oeuvres de Madame de Souza, illustrée de 12 planches gravées d'après Julie Ribaut, gravées par Giraldon, Courbe, etc. Contient : I- Adèle de Sénange. Aglaé. Charles et Marie. II & III- Eugénie et Mathilde. Eugène de Rothelin. IV- La Comtesse de Fargy. V- Émilie et Alphonse. VI- Mademoiselle de Tournon.
Réévalués tant pour leurs qualités littéraires que pour leur approche "sociologique", les romans de madame de Souza offrent un précieux témoignage sur le statut des femmes et les divers aspects de la condition féminine dans la société d'ancien régime. Largement autobiographiques, ses oeuvres ont été qualifiées de "roman-mémoires" (cf. Kirsty Carpenter, 'The Novels of Madame de Souza in Social and Political Perspective, Bern, Peter Lang, 2007).
Sainte-Beuve a consacré une belle étude à Madame de Souza et à ses oeuvres (in : 'Portraits de femmes', p.555-566).
Quelques rousseurs et petits accrocs à la reliure. Quelques ressauts de cahiers.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 33877 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUPIN (Charles). Le petit producteur Français. I- Petit tableau des forces productives de la France depuis 1814. II- Le Petit propriétaire français. III- Le Petit fabricant français. IV- Le Petit commerçant français. V- L'Ouvrier français. VI- L'Ouvrière française.
Paris, Bachelier, 1827-1828.
6 tomes reliés en 2 volumes in-16, plein veau fauve raciné, dos lisses ornés de filets et roulettes dorés, tranches mouchetées, filet doré sur les coupes (qqs pet. épidermures).
Edition à la date de l’originale. Vaste panorama du potentiel commercial et industriel français précédé par un volume de statistiques, plaidoyer pour le libre-échange et synthèse de la grande oeuvre de l'auteur: 'Forces productives et commerciales de la France'.
Charles Dupin composa cet ouvrage dans un ambitieux projet de formation technique ouvrière, appuyé sur ses ‘Cours normal pour les ouvriers’ professés au Conservatoire des arts et métiers.
Ingénieur, savant, économiste, pédagogue et parlementaire du Premier au Second Empire, Charles Dupin est "l'un des hommes clés dans l'histoire du développement industriel de la France" auquel il donna une impulsion décisive, tant par son travail de théoricien, de pédagogue, que par ses activités de terrain.
(Coquelin & Guillaumin, I, 623).
Bel exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 34389 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ERASME (Didier) ou Desiderius Erasmus, VIVES (Juan Luis). De matrimonio christiano. Accessit Ludovici Vivis de Conjugii origine & utilitate Discursus.
Lug. Batavorum, ex officina Joh. Maire [Leyde, Jean Maire], 1650.
Petit in-12, plein vélin rigide de l'époque, dos lisse, titre à la plume, (8), 454, (1) f. bl., (26) p.
Première édition latine collective du 'Christiani matrimoni institutio', avec les commentaires de Vives, suivi d'une œuvre en propre de celui-ci "De conjugii origine et utilitate", qui figure séparément aux 26 dernières pages non numérotées.
Bonne édition, mise en perspective de ces deux œuvres pionnières en faveur de l'éducation des femmes, de leur place dans la famille et dans la société, composées par les deux grandes figures de l'Humanisme.
"L’œuvre donne un aperçu de la haute considération d’Érasme pour le mariage. Il évoque le problème du divorce, le choix du partenaire et l’éducation à destiner aux jeunes filles (...). Il exige pour la femme le droit de recevoir une éducation classique qui lui permettra d’élever elle-même ses enfants et de prendre part à la vie intellectuelle" (Exposition Erasme pédagogue, Musée de la maison d'Erasme, 1997-1998, p. 20).
(Bibl. belg., E.1245. Knaake, 2, 234. Vander Haeghen, p.110)
Bel exemplaire, très bien relié, très frais.

Réf.: 36237 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUNOYER (Anne-Marguerite). Lettres historiques et galantes, par Madame Du Noyer : Ouvrage curieux. Nouvelle édition corrigée, & augmentée de plusieurs Lettres très intéressantes.
Paris et Avignon, François Seguin, 1790.
12 volumes in-12, couvertures citron de parution, pièces de titre manuscrites, entièrement non rognés.
La dernière et la plus complète des éditions anciennes, l’édition de référence comportant un important index des noms propres en fin du dernier volume (156 p.).
"Véritable anatomie de la France à la fin du règne de Louis XIV et au début de la Régence, les ‘Lettres’ nous permettent de nous immiscer dans le climat d'opinion qui caractérisa les premières années du siècle des Lumières. Anne-Marguerite Petit Dunoyer (1663-1719), née à Nîmes d'une famille protestante, se réfugie en Hollande après la révocation de l'édit de Nantes puis, de retour en France, renonce à sa foi en épousant un catholique. Désabusée, elle fuit de nouveau la France en 1701 et finit par s'installer près de La Haye, et devient une des premières femmes journalistes. Vraie-fausse correspondance écrite sur le ton spontané, les ‘Lettres’ mêlent autobiographie, nouvelles du jour, littérature de voyage, anecdotes amusantes ou scandaleuses, comptes rendus de grands tournants historiques, critique sociale et politique (…). Dès la parution les lecteurs s'arrachent l'ouvrage : les ‘Lettres historiques et galantes’ seront un des grands succès de librairie du XVIIIe siècle. Les lecteurs d'aujourd'hui y trouveront le témoignage à la fois divertissant et provocant qu'une femme hors du commun porte sur une période charnière de l'histoire de la France et de l'Europe" (Nancy O'Connor, PU de Rennes).
Quelques accrocs de papier aux dos et aux couvertures.
Bon exemplaire, dans ses couvertures de parutions, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 36564 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CAQUET DE l'ACCOUCHEE - 1622. Le Caqvet de l'accovchee. [i.e. Le caquet de l'accouchée].
S.l., s.n., 1622.
In-12, cartonnage à la Bradel, dos acajou, plats de papier marbré, intérieur doublé, tranches rouges (reliure moderne), 24 p.
Edition originale de ce spirituel pamphlet qui connut une grande vogue, vive satire de la bourgeoisie parisienne de la période. Le titre fait référence à la coutume qu'avaient les bourgeoises de se visiter lorsque l'une d'elles était en couches.
Le narrateur, un Parisien en convalescence à qui son médecin prescrit de se distraire, se rend rue Quincampoix et restitue les caquetages et commérages des femmes entourant sa cousine qui vient d'accoucher. Chronique acerbe de la vie parisienne où se mêlent des considérations sur les personnalités de l’époque, citées nommément, la politique, la religion, l’économie, les moeurs, etc.
Le texte est considéré comme une bonne source sur la vie quotidienne et les représentations de la femme dans ce premier quart du XVIIe s.
Cf. P. Brun, ‘La Bourgeoisie au XVIIe siècle d'après Les Caquets de L'accouchée', Revue d'Hist. Litt. de la France, n°2,‎ 1896, p. 192-203.
(Arbour 10458. Lindsay et Neu, 4732.Mercier, ‘La litt. facétieuse sous Louis XIII’, n°87).
Quelques petits accrocs à la reliure.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 36746 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BRANTOME (Pierre de Bourdeille, seigneur de). Mémoires (…) contenans 'Les Vies des Dames Illustres de France' de son temps.
Leyde, Jean Sambix le Jeune, 1665.
Petit in-12, plein vélin ivoire de l'époque (petit accroc à une coupe, qqs piqûres), (3) f., 407 p.
Edition originale posthume "à la Sphère", annexe aux Elzeviers, imprimée à Bruxelles par Fr. Foppens.
(Willems, 2010. Brunet, I, 1211. Tchemerzine-Scheler, II, 111).
Très bon état intérieur, très frais.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 18459 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[AUNEUIL (Louise de Bossigny, comtesse d'), LUBERT (Marguerite de) éditrice]. La tyrannie des fées détruite, ou l'Origine de la machine de Marli: première [- seconde] partie.
Amsterdam et Paris, Hochereau l'aîné, 1756.
2 tomes en un volume in-12, pleine basane de l'époque, tranches rouges, (2) f., ij, [3]-170 p. et (2) f., 318 [i.e. 218] p.
Deuxième édition (la première date de 1702) des contes de Mme d'Auneuil, remaniée par Marguerite de Lubert, précédée d'une dédicace "A Monsieur de B***" [Bachaumont] et augmentée de deux contes de sa composition: "De la fée serpente" et "La quinzaine du mois d'avril 1756".
"Le projet général est la démonstration des méfaits que la tyrannie des fées a provoqués. Le récit principal est centré sur les malheurs d’une princesse séquestrée par les fées. C’est au cours de ses déplacements dans les jardins de sa prison que l’héroïne rencontre des personnages qui lui racontent leurs propres malheurs et qui seront, comme elle, délivrés par l’intervention d’un personnage adjuvant..." (Raymonde Robert Université de Nancy).
"C'est toute l'intrigue de la 'Tyrannie des fées détruite' qui met en abyme le genre féerique" (sur ces contes singuliers, cf. Raymonde Robert, 'Le conte de fées en France', p. 335 et 467 et A. Defrance, "Le conte de fées au risque de l'éloge politique: la Tyrannie des fées détruite..." in "Le Conte merveilleux au XVIIIe s. ". Paris, Kimé, 2002).
(Gumuchian, I, n°427. F. Huguet, 'Livres pour l'enfance', n°25).
Reliure usée, qqs rousseurs et bruniss.

Réf.: 32454 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |