English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

245 fiche(s) - Page 1


[LA FAYETTE (Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de)] ou LAFAYETTE. Zayde. Histoire espagnole, par Mr de Segrais (i.e. Madame de La Fayette].
Paris, Claude Barbin, 1670-1671.
2 volumes in-8 (150 × 93 mm), plein maroquin violine, dos janséniste à 5 faux-nerfs, titres dorés, datés en pied, double filet sur les coupes, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrure (rel. Masson-Debonnelle), 99, (1), 441, (1) p. et (4), 536 p.
Edition originale des deux parties, très rare, du deuxième roman de Madame de La Fayette qu’elle publia en se dissimulant sous le prête-nom de Segrais et qu’elle fit précéder d'une préface sur "L'origine des romans" par Pierre-Daniel Huet, essai qui fit date (99 pages en pagination séparée).
Roman à la mode "hispano-mauresque", 'Zayde' est construit autour d’une intrigue à rebondissement, rythmé par un dispositif novateur de lettres et de récits insérés. Le livre obtint un immense succès dès sa sortie en 1670 et fut continué par une deuxième partie l’année suivante.
Publié huit années avant ‘la princesse de Clèves’, 'Zayde' est considéré comme l’un des premiers romans d’analyse de la littérature moderne et demeure un modèle du genre.
"La psychologie des personnages, bouleversés par les passions et déchirés entre devoir et sentiments, y est décrite avec une finesse inconnue jusqu'alors dans le genre romanesque. Publié en 1670, ‘Zayde’ fonde le roman d'analyse et annonce le clair-obscur de ‘La Princesse de Clèves’ " (Camille Esmein, éditions GF, 2006).
(Tchemerzine-Scheler, III, 834-835. La Rochebilière, n°719 ne possédait que le deuxième volume seul).
Bel exemplaire, soigneusement lavé et finement relié au XIXe siècle par Masson-Debonnelle, successeur de Capé.

Réf.: 37074 - Eur 8000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ARGENS (Jean-Baptiste de Boyer, marquis d')]. Thérèse Philosophe, ou Mémoires pour servir à l'histoire de D. Dirrag et de Mademoiselle Eradice. Nouvelle édition, augmentée d'un plus grand nombre de figures que toutes les précédentes.
A Londres (i.e. Paris, Cazin), 1785.
2 tomes reliés en un volume in-16, plein veau brun de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, tranches mouchetées, 161 p. faux-titre et titre compris et (4), 80 p., 19 (sur 20) planches gravées hors-texte dont une en frontispice.
Edition la plus recherchée de cet ouvrage licencieux, "la plus jolie édition" illustrée de 19 (sur 20) gravures très libres gravées par François Roland d'après les dessins d'Antoine Borel, non signées.
"Ces figures sont très soignées et très fines, comme toutes celles qui sont dues à l'association de ces deux artistes hors ligne dans le genre érotique" (Cohen, 735).
"Deux artistes réputés être les meilleurs illustrateurs du genre érotique et libertin (...). Rien de figé dans leurs images où les personnes sont surprises dans l'amorce d'un mouvement et où le caractère ludique ne manque jamais de transparaître comme dans cette scène surprise par Thérèse, où le voluptueux père Dirrag après avoir fouetté sa pénitente jouit d'elle grâce aux prophéties du cordon de Saint François" (Quignard et Seckel, 'L'Enfer de la Bibliothèque, Eros au Secret', n°15, p. 46).
"Le seul ouvrage qui ait montré le but (...) ; l'unique qui ait agréablement lié la luxure et l'impiété, et qui donnera enfin l'idée d'un livre immoral", c'est en ces termes que Sade, dans 'l'Histoire de Juliette', rend hommage à 'Thérèse philosophe'.
(Cohen, 735. Gay, III, 1212. Pia, 'Enfer', 1426).
De la bibliothèque Th. Hankey, avec ex-libris. Ex-libris au monogramme FMC.
Quelques traces de restaurations à la reliure. Page de faux-titre (I) légèrement grisée, petites déchirures sans manque p. 85 et 87.
Bel exemplaire, frais, bien conservé. Les planches sont en premier tirage, imprimées sur papier fort.

Réf.: 37016 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). La Vicomtesse de Cambes.
Paris, L. de Potter, 1845.
2 volumes in-8, demi-chagrin brique à grain long, dos ornés d’un décor romantique de 4 nerfs guillochés or, palettes, dentelles, fers spéciaux et filets dorés, pièces d’auteur et de titre de maroquin noir (rel. début XXe s.), 334 p. et 324 p, 8 p. de catalogues, ex. entièrement non rogné.
Édition originale. "Peu après avoir terminé ‘le Vicomte de Bragelonne’ (1847), Dumas se rend compte qu'il n'arrive pas à vivre sans ses Mousquetaires et entreprend la rédaction de cette ‘Guerre des Femmes’ où l'ardeur à vivre et à se battre change de sexe sans changer de nature. En 1650, sous la Fronde, ces femmes ne le cèdent en rien aux porteurs de rapière pour ce qui est du panache, de la ferveur batailleuse et de l'amoureuse passion... " (Phébus, 2003).
C’est le dernier des trois volets de la tétralogie romanesque que Dumas consacra aux femmes sous la Fronde. Parus séparément dans leurs premières éditions, ils seront réunis à partir de 1848 sous le titre général de "La guerre des femmes".
Très rare, seulement 4 ex. recensés dans le monde (WorldCat) dont un unique dans les bibliothèques françaises: celui de la BnF.
(Munro, 172. Parran, 53. Reed, 186. Vicaire, III, 372-373).
Exemplaire soigneusement lavé. Cachet de cabinet de lecture répété.
Très bon exemplaire entièrement non rogné (207 x 128 mm), dans une reliure ornée d'un décor romantique, complet des catalogues éditeurs (De Potter et Cabinet de lecture).

Réf.: 37098 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


VERLAINE (Paul). Jadis et Naguère. Poèmes.
Paris, Léon Vanier, 1884.
In-12, demi-veau fauve marbré de l'époque, dos à 6 nerfs décoratifs rehaussés de filets dorés, titre doré, tête dorée, 159 p., (1) p. d'achevé d'imprimer.
Edition originale de ce recueil de 42 pièces, tirée à 500 exemplaires sur vélin crème, imprimée par Léo Trézenik.
Elle contient, entre autres, le célèbre poème "Crimen amoris" ainsi que "Art poétique" publié ici pour la première fois, qui contribuera à faire de Verlaine un des maîtres du mouvement symboliste.
L’auteur proclame, dès les premiers vers de "l’Art poétique", le manifeste de la nouvelle esthétique: "De la musique avant toute chose / Et pour cela préfère l'impair / Plus vague et plus soluble dans l'air / Sans rien en lui qui pèse ou qui pose".
"Ce volume original couvre près de deux décennies d’activité et éclaire à bien des égards ses recueils précédents, qu’il complète et dépasse. Si Verlaine s’était montré autrefois limité par ses sujets et ses tabous, ‘Jadis et naguère’ offre des thèmes et des formes jusque-là réservés qui appellent désormais une reconnaissance: la franchise s’impose, la poésie et la langue se libèrent" (Olivier Bivort).
(Carteret II, 422. Van Bever & Monda, 'Bibliographie de P. Verlaine', p. 27-28. Vicaire VII, 993).
Bel exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37223 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Praxède. Suivi de Don Martin de Freystas et Pierre le Cruel.
Paris, Dumont, 1841.
In-8, demi-veau vert bronze, dos lisse orné d’un décor romantique de deux cadres de filets dorés s’arrondissant autour du titre doré, tranches mouchetées, couverture imprimée et dos conservés (rel. Devauchelle), (4), 307 p. et (30) p. de catalogue éditeur.
Edition originale, rarissime de recueil de trois nouvelles situées en Espagne et au Portugal.
"Le jour du sacre du comte Raymond Bérenger III comme souverain de Barcelone, un jeune jongleur lui demande de rendre justice à l'impératrice Praxède, épouse de l'empereur Henri IV, injustement accusée d'adultère et emprisonnée...".
(Parran, p. 45-46. Reed, 135. Vicaire III, 352. Cette édition originale manque à Munro).
Seulement 2 exemplaires sont recensés dans le monde: Univ. of Manchester et BnF.
Petite tache de rouille p. 59-68. Quelques cahiers soigneusement lavés. Couverture défraîchie.
Bel exemplaire très bien relié, grand de marges, complet de ses couvertures, du dos et du catalogue éditeur.

Réf.: 37199 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BARBEY D'AUREVILLY (Jules). Les Diaboliques.
Paris, E. Dentu (Orléans, impr. de G. Jacob), 1874.
In-12 (179 x 116 mm), demi-maroquin rouge cerise à grands coins soulignés de doubles filets dorés, dos janséniste à 5 nerfs, titre doré, daté en pied, tranche supérieure dorée (reliure de l’époque), (1) f. de faux-titre, viii, [7-], 354 p., (1) f. de table, non rogné.
Edition originale de premier tirage. Dès sa publication en novembre 1874, ce recueil de six nouvelles fut saisi et Barbey poursuivi en justice. La police se rendit chez l'éditeur Dentu afin de saisir les exemplaires et l’auteur comparut sous l’inculpation "d'outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs".

Réf.: 37219 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BOUCHET (Guillaume). I- Serées de Guillaume Bouchet, Juge et consul des marchands à Poitiers. Livre Premier. II- Second livre des Serées de Guillaume Bouchet (…). Reveu & augmenté par l'Autheur en cette dernière édition, presque de moitié. III- Troisiesme livre des Serées de Guillaume Bouchet (…). Reveu & corrigé de nouveau par l'Autheur.
Rouen, Louys Loudet, 1634-1635.
3 tomes reliés en 2 volumes petit in-8, plein veau fauve de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments richement fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin bordeaux, roulette dorée sur les coupes, dentelle intérieure dorée, tranches dorées, (1) f. de titre, (14), 382 p.; (1) f. de titre, (12), 361 p. et (1) f., [362]-715 p.
"La meilleure édition" (selon Ch. Nodier), la plus complète et la dernière ancienne. Ce célèbre recueil de conversations et de veillées tenues à Poitiers, "dont les interlocuteurs sont bien les élèves de Rabelais", mêle ingénieusement, avec parfois "force obscénités", réflexions, expériences personnelles et témoignages, anecdotes pittoresques, facéties et citations, organisés par thèmes: femmes, accouchées, cocus & "cornards", juges & avocats, médecins, décapités & pendus, songeurs, sourds & muets, les personnes grosses & grasses, barbiers, Mores & Noirs, des "fols", le vin, de la musique & des joueurs d’instruments, des odeurs, du mal de dents, de la diversité des langues, du poisson, etc. etc.
Véritable panorama satirique et moral de la société de son temps, ce recueil constitue également une source philologique et historique que Viollet-le-Duc et Charles Nodier et considéraient comme "le répertoire le plus complet (…) depuis qu’il existe des conteurs et des écrivains qui trouvent plaisir à recueillir des contes".
Imprimeur poitevin, Guillaume Bouchet (1513-1594) avait été en relation avec de nombreux écrivains de son temps. Nommé juge-consul des marchands de Poitiers, c’est à eux qu’il dédie ces "Sérées", dont la première publication eut lieu en 1584 et auxquelles il donna deux suites qui figurent ici.
(Dreux-du Radier, "Poitou", I, 259. "Des livres rares depuis l’invention de l’imprimerie", BnF, p. 158-159. Nodier, 'Description raisonnée d’une jolie collection de livres', 1844, p. 386, n°926: "la meilleure édition". Oberlé, 'Fastes', 365. Tchemerzine-Scheler, I, 936-937.).
Petits accrocs aux coins. Défauts aux mors. Un peu court de marges sans atteinte au texte. Quelques rousseurs. Cachet ex-libris ancien d’école militaire.
Bon exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 37031 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GRIMM (Friedrich Melchior von) et DIDEROT (Denis). Correspondance littéraire, philosophique et critique de Grimm et de Diderot depuis 1753 jusqu'en 1790. Nouvelle édition revue et mise dans un meilleur ordre, avec des notes et des éclaircissemens, et où se trouvent rétablies pour la première fois les phrases supprimées par la censure impériale.
Paris, Furne et Ladrange, 1829-1831.
16 volumes in-8, demi-veau vert bronze, dos lisses ornés de compartiments garnis de filets dorés et de fers centraux estampés à froid, titres dorés (lég. rouss. et qqs auréoles à qqs feuillets).
Bonne édition, en partie originale, complète du seizième volume 'Correspondance inédite de Grimm et de Diderot et Recueil de lettres, poésies, morceaux et fragments retranchés par la censure impériale en 1812 et 1813', à la date de 1829.
La première édition chronologique de cette source fondamentale sur les Lumières, augmentée de notes, d’importantes corrections, de trois mois de publication inédite et d’une table générale.
(Brunet, II, 1740-1741. France littéraire, III, 479).
Provenance : "Bibliothèque Bastide de la Pomme" (Dr Simon de Marseille) avec ex-libris gravé et "Sacha Guitry, vente du 29 juin 1977" selon une mention manuscrite.
Bon exemplaire.

Réf.: 13458 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RESTIF DE LA BRETONNE (Nicolas Edme) ou RETIF DE LA BRETONNE. La Famille vertueuse. Lettres traduites de l'anglais. Par M. de La Bretonne.
Paris, Veuve Duchesne, 1767.
4 volumes petit in-8, plein veau havane de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons fleuronnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et tabac, palette en tête et pied, plats encadrés d'un filet à froid, tranches marbrées, xxxvj, 251 p.; 288 p.; 300 p. et 299 p., (13) p. de table.
Edition originale et unique de la toute première oeuvre de Restif, présentée fictivement comme une traduction de l'anglais.
D’emblée original par la forme, le livre est rédigé sous forme épistolaire et constitué de récits autonomes et d'histoires secondaires qui s'entrecroisent, récits dont l'auteur dresse la liste dans une table finale, avec la référence précise des pages.
L'ouvrage est inspiré, comme tous ceux de Restif, par une muse : "Henriette" arrivée à la maison de la "belle pâtissière" où il demeurait alors.
Dans Monsieur Nicolas, Restif témoigne de son enthousiasme lorsqu'il entreprit les démarches pour publier son livre : "Je vendis la ‘Famille vertueuse’ à la Veuve Duchesne, quinze livres la feuille; l'ouvrage en fit cinquante et une; et je me crus très riche ! (...). J'étais ivre de joie de me voir imprimer (...), je résolus de me consacrer tout entier à la littérature" (cité par Rives Childs, p. 197).
(Courbin, 'Monde de Restif', n°14558. Gay, II, 231. Lacroix, 77. Rives Childs, p. 197).
Qqs épidermures, accrocs aux coiffes, aux mors et aux coins.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 34533 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SENANCOUR (Etienne Pivert de). De l'amour, considéré dans les lois réelles, et dans les formes sociales de l'union des sexes.
Paris, Cérioux et Arthus Bertrand, Février 1806.
In-8, demi-veau blond, dos lisse orné d'un riche décor Empire de deux fers à l'urne alternés, filets ondulés et chaînons dorés, pièce de titre de maroquin aubergine (rel. postérieure), (2) f., xv, (1), [13]-267, (1) p. d'errata
Édition originale. "Le livre 'De l'amour' a constamment préoccupé Sénancour. On peut dire qu'il a été la grande affaire de sa vie" (Levallois, 'Senancour', p. 41).
"Sénancour étudie l'amour et les diverses questions qui s'y rattachent, au point de vue de la raison et de la conscience naturelle, en dehors des préjugés répandus et consacrés par les législateurs religieux et politiques. Véritable fils du XVIIIe s., il porte dans cette étude, en face de la réaction philosophique et religieuse qui commence avec Chateaubriand, de Maistre, Bonald, le mode de raisonnement et de recherche, les sentiments et même le langage qui caractérise cette grande époque : ici un esprit d'analyse et d'observation qui rappelle Montesquieu, ailleurs une éloquence émue qui fait penser à Rousseau" (P. Larousse).
(J. Merlan, 'Bibliographie des oeuvres de Sénancour', p. 25. Clouzot, p. 252 : "Rare et recherché").
Bel exemplaire, très bien relié, imprimé sur Hollande, très frais, entièrement non rogné.

Réf.: 22180 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Aventures de Lydéric. [Chronique du roi Pépin. Chronique de Charlemagne].
Paris, Dumont, s.d. [1842].
In-8, In-8, demi-veau bleu nuit glacé, dos lisse orné d'un décor romantique de chaînons, filets et palettes et fers spéciaux dorés, auteur et titre doré, tête dorée (reliure Canape et Corriez), (2) f., 359 p.
Edition originale de ce recueil de trois nouvelles de la veine médiévale d’Alexandre Dumas : "Aventures de Lyderic" suivi de "Chronique du Roi Pépin" et de "Chronique de Charlemagne".
"En 628, le prince de Dijon Salwart succombe sous les coups du gigantesque prince Phinard de Buck dans une forêt des Flandres. Sa femme Ermengarde a juste le temps de cacher leur fils Lyderic dans un buisson avant d'être faite prisonnière. Le bébé est sauvé de la mort par une biche qui le nourrit et un vieil ermite qui l'élève. Il devient vite d'une stature et d'une force redoutable. A la mort de l'ermite, Lyderic part à la recherche de ses origines avec, pour seul indice, un chapelet qu'il avait autour du cou quand il a été trouvé (…). C'est Henri Berthoud, directeur du journal ‘Le musée des familles’ qui a demandé à Dumas de raconter les exploits de Lyderic, ce géant des Flandres. Lors de sa parution le succès fut foudroyant. Il faut dire que l'auteur a mis tout son talent à magnifier cette légende" (Nicole Vougny, Société des Amis d'A. Dumas en ligne).
(Munro, p. 114. Parran, p. 47. Reed, p. 144. Vicaire, III, 354).
Seulement 3 exemplaires recensés dans le monde (WorldCat): Yale, Auckland et la BnF seul exemplaire conservé dans une bibliothèque française.
Restauration de papier en marge de deux pages (177 et 191) avec perte de quelques caractères. Quelques taches éparses.
Exemplaire soigneusement lavé, grand de marges, très bien relié par Canape et Corriez.

Réf.: 37006 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DOMENICHI (Lodovico). Dialoghi di M. Lodovico Domenichi; cioe, d'Amore, della vera Nobilità, de' Rimedi d'Amore, dell' Imprese, dell' Amor Fraterno, della Corte, della Fortuna, et della Stampa (...).
Vinegia, Appresso Gabriel Giolito de' Ferrari, 1562.
Petit in-8, cartonnage bleu, pièces de titre de veau vert et rouge, tranches rouges (rel. du XVIIIe siècle), (36), 399, (1) p., vignette de titre à la marque de l'imprimeur, grande marque de l'imprimeur à pleine page au verso du dernier feuillet, bandeaux et lettrines, imprimé en caractères italiques.
Edition originale et unique. Humaniste né à Plaisance (Piacenza), "écrivain professionnel", poète, traducteur, éditeur, Lodovico Domenichi (1515-1564) était lié avec Paul Jove, l'Arétin et Doni. Il s'établit à Venise, puis à Florence.
Quelque temps emprisonné par l'Inquisition, il devint historiographe officiel de Cosme Ier de Médicis.
L'auteur, qui sacrifie à la forme des Dialogues, genre très prisé à la Renaissance, livre au croisement de la philosophie, de la rhétorique et de la littérature, une oeuvre remarquable comme témoin de son époque.
Ces dialogues contiennent également d'importants éléments autobiographiques sur la vie de l'auteur ('Della Fortuna').
(Adams, D.779).
Petit cachet ex-libris ancien: "Ioan.dominici de Sinibaldis"
Bon exemplaire.

Réf.: 35045 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[MONTESQUIEU (Charles-Louis de Secondat, baron de)]. Le Temple de Gnide.
Paris, Simart, 1725.
In-12, plein maroquin rouge janséniste, dos à 5 nerfs soulignés de filets au noir, filet doré sur les coupes, dentelle intérieure, doré sur tranches (rel. moderne Bernasconi), (1) f. de titre, (10), 82 p. et (1) f. d'approbation et privilège, imprimé sur papier fort.
Edition originale de premier tirage, comportant le feuillet de privilège.
Le texte avait d'abord paru en 1724 dans une gazette, 'La Bibliothèque française' à Amsterdam. "Uzanne retrace l'histoire de ce petit chef-d'œuvre, et nous montre sous un jour tout particulier le grave auteur de 'L'Esprit des lois', déposant sa robe et laissant ses dossiers pour écrire ce délicieux poème en prose si plein de sentiment et d'amour que Mme Du Deffand, d'après d'Alembert, a nommé 'l'Apocalypse de la galanterie' "(Gay, III, 1186).
(Tchemerzine-Scheler, IV, 923).
Très bel exemplaire, imprimé sur papier fort, très frais, grand de marges, dans une très belle reliure de maroquin rouge d'Auguste Bernascon.

Réf.: 22718 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STAEL (Germaine de), NECKER (Suzanne CURCHOD épouse). 1- Recueil de morceaux détachés. Lausanne, Durand, Ravanel et Comp. & Paris, Fuchs, 1795. (1) f. de titre, 203 p.
2- Réflexions sur le Divorce. Lausanne et se trouve à Paris chez P.F. Aubin et Desenne, [1794]. 96 p.

In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, filet d'encadrement à froid sur les plats, chasses et coupes filetées, tranches mouchetées rouges.
1- Première édition collective de ce recueil d'oeuvres de jeunesse de Madame de Staël, jusqu'alors inédites: "Epître au malheur ou Adèle et Edouard" - "Essai sur les fictions" dans lequel l'auteure développe sa théorie du roman et de la fiction, que Goethe traduisit par pour la revue littéraire "Die Horen" ainsi que trois nouvelles : "Mirza ou lettre d'un voyageur", "Adélaïde et Théodore" et "Histoire de Pauline" où personnages et situations préfigurent ceux des romans de Mme de Staël à venir.
(Schazmann, 21. Lonchamp, 27-1).
2- Edition originale posthume de cet ouvrage publié et préfacé par le mari de l'auteure, le ministre Necker, quelques mois après sa mort. Cultivée, belle et spirituelle, la mère de Mme de Staël parvint à grouper autour d'elle, dans son salon de la rue Michel Lecomte, l'élite de la société française de son temps. Elle ne put jamais se livrer à son goût pour l’écriture, son mari jugeant cette activité "peu convenable" pour les femmes, et ne laissa donc que peu d'écrits.
(Gay, III, 987. Monglond, III, col. 111).
Petit accroc au mors inf., qqs petites épidermures.
Bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 36583 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Urbain Grandier. Drame en cinq actes.
Paris, Administration de librairie théâtrale [Impr. Dondey-Dupré], 1850.
Grand in-8 (262 x 166 mm), demi-percaline vert sapin à la Bradel de l'époque, pièce de titre de maroquin havane en long, date dorée en pied, tête dorée, couvertures imprimées conservées, 44 p, texte sur 2 colonnes.
Edition originale, publiée dans le "Magasin Théâtral", de cette pièce qui fut créée au Théâtre-Historique le 30 mars 1850.
"Cette pièce que Gautier portait aux nues est rangée parmi les œuvres fantastiques de Dumas. Le tableau muet qui clôt le deuxième acte et sublime en une pantomime et un ballet la scène de bacchanale des religieuses en goguette, quasi onirique - et un rien saphique (…). L'affaire des diables de Loudun défraya la chronique. Dumas y avait consacré près de dix ans auparavant un chapitre des 'Crimes célèbres', et l'évoque aussi dans ‘Vingt ans après’ et d'autres œuvres" (François Rahier, "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
Quelques accrocs à la pièce de titre, des rousseurs.
(Munro, p. 228. Reed, 258. Parran, p. 32. Vicaire, III, 387 qui n'a pas vu le livre). Rare : seulement q 4 exemplaires sont recensés dans le monde, dont deux en France.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".
Exemplaire bien relié, non rogné.

Réf.: 37122 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Le Gentilhomme de la montagne. Drame en cinq actes et huit tableaux.
Paris, Michel Lévy frères, 1860.
In-8, demi-percaline bleu-canard de l’époque à la Bradel, dos lisse orné d'un fleuron doré au centre, date dorée en pied, pièce de titre de percaline chocolat, couvertures imprimées conservées, (4), 144 et 36 p. de catalogue éditeur, exemplaire non rogné.
Edition originale de cette pièce adaptée du roman de Dumas, 'El Salteador', accompagné d’intermèdes musicaux composés par Amédée Artus qui avait déjà collaboré avec Dumas et d’un ballet de Charles Honoré.
La première eut lieu au théâtre de la Porte-Saint-Martin, le 12 juin 1860.
"Premier des trois sujets proposés par Dumas en 1858 aux comédiens marseillais (…). Parallèlement aux drames modernes, Dumas poursuit son travail de mise en scène de ses romans historiques, dans une optique qui n'est plus tout à fait celle du romantisme. Le projet d'un "nouveau théâtre historique" dont il n'a jamais abandonné l'idée est sans doute derrière toutes ces tentatives (…). L'importance et la longueur des didascalies, en particulier au cinquième acte, tire la pièce vers le "grand spectacle". On peut y voir aussi la prémonition de l'écriture cinématographique. Signalons pour finir une curiosité qui devrait titiller les psychanalystes, le thème récurrent du père offensé par son fils" (François Rahier, "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
(Munro, 326-327).
Très bon exemplaire, bien relié, non rogné, couverture conservée, complet du catalogue de l’éditeur (36 p.).
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37135 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA MOTHE LE VAYER (François de)]. I- Cincq [sic] Dialogues faits à l'imitation des Anciens. Par Oratius Tubero (...). [Tome I]. II- Quatre autres Dialogues du mesme auteur. Faits comme les précédens à l'imitation des Anciens (...) [Tome II].
Francfort, Jean Savius, 1716.
2 volumes in-12, plein veau marbré havane, dos à nerfs garnis de compartiments richement ornés de fleurons, filets, palettes et dentelles dorés, tranches rouges (rel. moderne dans le goût de l'époque), (16), 416 p. et (18), 466 p., titre noir et rouge.
Dernière édition, la meilleure ancienne, de la première et la plus réussie des oeuvres de La Mothe Le Vayer, l'un des principaux représentants de la pensée libertine au XVIIe siècle.
Contient:
Volume I: De la philosophie sceptique - Le banquet sceptique - De la vie privée - Des rares et éminentes qualités des asnes de ce temps - De la Divinité -- Volume II: De l'Ignorance louable - De l'Opiniastreté - De la politique - Du Mariage.
"L'éditeur de 1716 a repris les neuf dialogues d'Orasius Tubero (…); tout en rétablissant l'intégralité du recueil, il a adopté - pour le premier volume - le mode de présentation des éditions de 1671 et 1673, ce qui l'a conduit à donner, dans le second volume, le titre de 'Quatre dialogues' aux 'Cinq dialogues' dont "De la 'Divinité" ne faisait plus partie.
Cette édition est généralement reconnue comme imprimée à Trévoux" (Jammes, 'Libertins érudits', n°209).
(Brunet, III, 801. Pintard, ‘La Mothe Le Vayer. Gassendi, Patin, Études de bibliographie’, p. 6, E1 et E2. Tchemerzine-Scheler, III, 960).
Ex-libris gravé armorié de la bibliothèque de Gérard Sangnier.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 28608 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Vingt ans après.
Paris, Michel Levy, 1846.
3 volumes in-12, demi-chagrin vert bronze, dos lisses ornés de filets, palettes et dentelles dorées, plats de papier estampé d'un motif floral, titre et tomaison dorés, (4), 280 p.; (4), 284 p. et (4), 284 p. (rousseurs).
Première édition in-12°, publiée et distribuée séparément dans les "Oeuvres complètes."
"Peu commun" (Clouzot, p. 99).
(Munro, 166).

Réf.: 36925 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Un Mariage sous Louis XV. Comédie en cinq actes. Représenté pour la première fois sur le Théâtre-Français le 1er juin 1841.
Paris, Marchant, C. Tresse, 1841.
In-8, demi-percaline citron à coins à la Bradel, dos lisse orné d'un fleuron doré au centre, pièce de titre de maroquin noir, couvertures imprimées conservées, (4), 140 p.
Edition originale, comportant le feuillet de dédicace à la ville de Florence, daté du 1er juin 1841.
"Représentée en cinq actes lors de sa première au Théâtre Français le 1er juin 1841, cette comédie fut reprise vingt ans plus tard sur la même scène, le 21 mai 1861, dans une version différente et en quatre actes. [Cette] version d'origine, publiée chez Marchant et Ch. Tresse, en 1841, n'a jamais été rééditée et se trouve peu accessible.
Cette agréable comédie d'intrigue qui brode sur le ressort dramatique du dépit amoureux cher à Molière avec des accents tirant parfois vers Marivaux est aussi une comédie de mœurs (…). Critique d'une société déliquescente où il est du dernier ridicule d'attacher du prix aux sentiments, à l'amour et à la fidélité conjugale, choses de peu de prix qu'il faut laisser aux bourgeois!" (François Rahier, in "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
(Munro,101. Parran, p. 28. Reed, 136-137.Talvart & Place, 5:7, n° 43. Vicaire, III, 351-352).
Seulement 7 exemplaires recensés dans le monde (WorldCat) dont un unique dans les bibliothèques françaises: celui de la BnF.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas" et de la bibliothèque Maurice Clouard avec son tampon au verso du premier feuillet blanc.
Quelques accrocs de papier à la couverture, rousseurs.
Exemplaire entièrement non rogné.

Réf.: 37126 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GOETHE (Johann Wolfgang von), BACULARD d'ARNAUD (F.T.M. de). Les Passions du Jeune Werther. Ouvrage traduit de l'allemand de M. Goethe, par M. Aubry.
Manheim et Paris chez, Pissot, 1777.
In-8, plein veau de l'époque, dos lisse orné de compartiments dorés, tranches mouchetées, xxxix, (1), 220 p.
Édition originale de la traduction d'Aubry et troisième édition française, "plus sensible que les deux premières dans le ton et le vocabulaire" (Baldensperger, 'Goethe en France', p.6), qui assura à l’ouvrage un succès universel.
Publiée simultanément à Mannheim et à Paris, cette traduction a été réalisée par un français, Philippe-François Aubry conseillé par un Allemand, le comte Woldemar-Frédéric de Schmekow, selon les informations fournies par l’éditeur dans la lettre imprimée à la suite de la dernière édition publiée par Didot en 1797.
Reliure frottée, quelques épidermures.
Supra-libris: ''Mr Henri Grand'' doré à l’époque sur le plat supérieur.

Réf.: 19918 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PERREAU (Jean-André). Mizrim, ou Le sage à la Cour, Histoire Egyptienne.
Neuchâtel, Société typographique, 1782.
In-8, plein veau marbré, dos à nerfs ornés de filets dorés et petit fer central entre-nerfs, pièce de titre de maroquin bordeaux (rel. moderne dans le goût de l'époque), iv, 146, (2) p. de tables.
Edition originale de cet ouvrage également attribué à Brissot de Warville. L'auteur critique les institutions politiques de son temps, le gouvernement de Louis XVI et le Ministre Necker (sous les traits de Mizrim) et propose un contre-modèle de royauté reposant sur la sagesse d'un ministre auquel serait confiée l'éducation du Dauphin.
Intéressantes considérations sur la fiscalité: l'auteur imagine l'abolition de toutes formes d'impôts qui entravent la production et la libre circulation des marchandises, pour conserver uniquement la taxe foncière. Egalement éradication de la mendicité à ses sources sociales, réforme du système judiciaire et humanisation des peines, liberté de la presse, universalisation de l'éducation et des soins aux malades, etc.
(Conlon 82:1569. Dufrenoy, 'Orient romanesque', II, 221. Hartig & Soboul, 'Utopie', p. 66. INED, 3521).
Quelques auréoles brunes à qqs feuillets.
Bon exemplaire, grand de marges.

Réf.: 35626 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). L'Honneur est satisfait. Comédie en un acte, en prose.
Paris, à la librairie théâtrale, 1858.
In-8, demi-percaline grenat de l’époque à la Bradel, pièce de titre de maroquin noir en long, date dorée en pied, couvertures imprimées conservées, (4), 48 p., exemplaire non rogné.
Edition originale de cette comédie, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre du Gymnase, le 19 juin 1858.
"Dernière comédie en un acte signée Dumas. Ultime recours au vaudeville (…) ici, le chassé-croisé boulevardier l'emporte sur le marivaudage (…). Tout va très vite, c'est une des pièces les plus courtes de Dumas, et une des plus découpées également (35 scènes)" (François Rahier, "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
(Munro, 303. Reed, p. 351. Parran, p. 35. Vicaire, III, 414).
Rare : seulement 2 exemplaires recensés en France, BnF et Montpellier.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".
Très bon exemplaire, très frais, non rogné, couverture conservée.

Réf.: 37125 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre), SCHILLER (Friedrich von). Intrigue et amour. Drame en 5 actes et 9 tableaux.
Paris, Michel Lévy frères, 1847.
In-8, demi-percaline chocolat de l’époque à la Bradel, dos lisse orné d’un fleuron doré au centre, pièce de titre de maroquin noir, date dorée en pied, couvertures imprimées conservées, 99 p., exemplaire non rogné.
Edition originale de cette pièce, adaptée de Schiller, créée à Paris au Théâtre Historique le 11 juin 1847.
"Pour faire pièce aux néo-classiques et aux faiseurs de mélos, Vigny et Dumas, quand ils débutèrent au théâtre, s'appuyèrent sur des valeurs sûres, Shakespeare et Schiller. Si Dumas traduisit plusieurs fois Shakespeare, il ne revint à Schiller qu'en 1847 avec cette pièce (…). C'est sur la scène de son propre théâtre, le Théâtre Historique, qui venait d'ouvrir le 20 février 1847, qu'il créa cette adaptation de ‘Kabale und Liebe’ (…). Le drame est vigoureusement charpenté, Dumas surfe avec aisance sur les trames familiales et politiques habilement entrelacées, et se joue avec finesse de ces lieux communs du romantisme que sont le suicide des amants et la rédemption des courtisanes" (François Rahier, "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
(Munro, 187-188. Reed, p. 218. Vicaire, III, 379).
Rousseurs.
Très bon exemplaire, bien relié, non rogné, avec ses couvertures conservées.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37127 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MICHELET (Jules). Origines du Droit français cherchées dans les symboles et formules du Droit universel.
Paris, L. Hachette, 1837.
In-8, demi-cuir de Russie vert bronze, dos à 4 faux-nerfs plats orné d'un motif romantique de filets en long, roulette de demi-lunes et titre doré au centre dans un médaillon (rel. de l’époque), (2) f., cxxiv, 452 p. et (1) f. d'errata (qqs piqûres).
Edition originale. "Ecrit dans un style sobre, concis, énergique, première manière de Michelet, ce livre montre quel relief il est possible de donner aux sujets en apparence les plus arides" (Pierre Larousse).
"Michelet est ici dans le sillage de Vico (…). Il plaide selon l’esprit des libéraux de son temps, contre la pérennité du symbole, incompatible avec la pensée d'une humanité adulte" (cf. Paul Bénichou, ‘Le temps des prophètes’, p. 508-511).
(Vicaire, V, 826).
Très bon exemplaire, dans une jolie reliure romantique de l’époque.

Réf.: 7322 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BONAPARTE (Marie). A la mémoire des disparus. I- Derrière les vitres closes. II- L'appel des Sèves.
Paris, PUF (Leeds, impr. de Chorley et Pickersgill), 1958.
2 volumes in-8, brochés, 1008 p. (pagination continue), 34 planches d'illustrations hors texte.
Première édition de librairie des souvenirs d'enfance et de jeunesse de Marie Bonaparte. La première édition avait été publiée à compte d'auteur à Londres en 1953.
Le tome I porte comme sous-titre: "Derrière les vitres closes", le tome II: "L’appel des Sèves".
34 planches hors texte d’illustrations, reproductions et photographies.
Première femme psychanalyste et pionnière de la psychanalyse en France, traductrice de Freud et analysée par lui, Marie Bonaparte a cofondé la "Société Psychanalytique de Paris" qui ne comportait que neuf membres à ses débuts.
Ces souvenirs mélancoliques d’enfance et de jeunesse s’étendent de sa naissance à son mariage, en 1907. Trop méconnus, ils constituent l’une des plus belles, des plus riches et des plus lucides autobiographies de femme au XXe siècle.
Couvertures légèrement passées.
Bon exemplaire imprimé sur papier vélin, en partie non coupé, le premier volume est numéroté.

Réf.: 32787 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |