English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

27 fiche(s) - Page 1


[MAISTRE (Joseph de)]. Considérations sur la France.
Londres [i.e. Bâle], 1797.
In-8, cartonnage ocre à la Bradel de l'époque, pièce de titre de maroquin rouge, (2) f. de faux-titre et titre, iv, 242 p. [sic pour 246].
Edition originale de premier tirage d'une extrême rareté dont Monglond parle longuement dans 'La France révolutionnaire et impériale', et qu'il affirme n'exister qu'en un unique exemplaire à la Bibliothèque de Genève. Depuis, un autre exemplaire a été acquis par la BnF et figure à son catalogue (RES 8- LB42- 242 AH).
Publiée à Bâle où l'auteur s'était réfugié sous la fausse adresse de Londres, elle se distingue par sa pagination en 242 p. les pages 241-246 paginées par erreur 236-242, la vignette de titre "couronne, globe avec trois fleurs de lys encadré de deux rameaux", et la dernière ligne de la citation en exergue sur le titre, prise de Cicéron : "ordienda est potissimùm".
"Pour la première fois sur le continent et dans la langue même des révolutionnaires, la pensée s'efforce de faire face à la radicalité de la Révolution (…). Ces 'Considérations' fondent la tradition de la réaction, ou de la contre-révolution, de ce courant de pensée (…) qui rejette la Révolution tout entière, dans son principe comme contraire à la nature même de l'homme social et moral" (Pierre Manent, in 'Dictionnaire des oeuvres politiques', P.U.F., p. 501).
La portée et la descendance de cet ouvrage dans l'histoire des idées et de la vie politique française seront immenses.
(Alain de Benoist, Une Bibliographie de J. de Maistre, A6. Monglond, IV, col. 6-11. Barbier, I, 713).
Quelques rares petites auréoles.
Très bon exemplaire, relié à l'époque, non rogné (190 x 112 mm).

Réf.: 37030 - Eur 3300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONNET (Charles). Essai analytique sur les facultés de l'âme.
Copenhague, chez les Frères Cl. & Ant. Philibert, 1760.
In-4 (250 x 191 mm), plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (1) f. de titre, (5), (1) bl., xxxii, 552 p., (1) f. d'errata, titre noir et rouge, vignette de titre gravée, bandeau historié gravé sur cuivre par Jonas Haas.
Edition originale in-4°, de cet ouvrage pionnier dans l’histoire de la psychologie et la psychophysiologie modernes.
Il est précédé d'une épître dédicatoire à Frédéric V du Danemark.
"Ouvrage de référence dans la philosophie du XVIIIe siècle. La méthode est identique que chez Condillac: animer graduellement une statue humaine pour expliquer la nature et le développement des opérations de l'âme (…). Bonnet va cependant aller beaucoup plus loin en développant une psychophysiologie des facultés mentales. L'insertion physique du psychisme humain est une des marques caractéristiques de sa philosophie analytique. De plus, cette révélation sensualiste rompt avec la pensée de Condillac dans la mesure où Bonnet n'adhère pas à une conception purement passive du développement des facultés : il installe l'activité de l'âme au commencement, dès la première sensation, en accord avec les idées de Leibniz. La richesse du livre se retrouve surtout dans ses études sur la mémoire et l'attention" (Serge Nicolas, L'Harmattan, 2007).
C’est d’après les observations de l’auteur sur son grand père, transcrites dans cet ouvrage, que l’on donnera le nom de "Syndrome de Charles Bonnet" à des manifestations d’hallucinations visuelles chez des sujets âgés.
(Dict. des philosophes, P.U.F., I, p. 389. D.S.B., II, p. 286. Savioz, Ch. Bonnet, Bibliographie p. 373).
Très bel exemplaire, très frais, grand de marges, très bien relié à l’époque, bien complet de son feuillet d’errata.

Réf.: 37168 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERKELEY (George). Dialogues entre Hylas et Philonous, dont le but est de démontrer clairement La réalité & la perfection de l'entendement humain, La nature corporelle de l'âme, Et la providence immédiate de la Divinité, contre les sceptiques et les athées, et d'ouvrir une méthode Pour rendre les Sciences plus aisées, plus utiles & plus abrégées. Traduit de l'anglois [par J.-P. Gua de Malves].
Amsterdam, 1750.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet d’encadrement à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, (4), xx, 288 p., 3 vignettes gravées sur cuivre en bandeau.
Première et unique traduction française ancienne, donnée par l'abbé Jean-Paul de Gua de Malves, illustrée de trois jolies vignettes en bandeau, une en tête de chaque dialogue.
L'exposé de la philosophie "immatérialiste" et empiriste de Berkeley, dans lequel le philosophe irlandais développe les implications métaphysiques de sa théorie de la perception.
Sous forme de trois entretiens dialogués, affrontement entre Hylas, défenseur de la doctrine matérialiste (réfutée par Berkeley) et Philonous, pour qui seuls existent les esprits et les idées.
"Chef d'oeuvre littéraire (...). L'auteur y expose l'ensemble de sa doctrine. Peu d'oeuvres ont une plus grande efficacité didactique" ('Nouveau Dict. des oeuvres', 7306).
(Jessop, 'A Bibliography of George Berkeley', 2sd ed., n°96. Keynes, 'id.’, 12).
Quelques traces de restauration à la reliure. Quelques rousseurs éparses.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 26015 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU - LE GRAND (Louis) ou LEGRAND, ANDRE (Jean),. 1- [LEGRAND (Louis)]. Censure de la Faculté de Théologie de Paris, Contre le Livre qui a pour titre, "Emile, ou de l'Éducation". Paris, P. Al. Le Prieur, 1762. 352 p. titre compris (précédé de):
2- [ANDRE (Jean)]. Réfutation du nouvel ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, intitulé Emile, ou de l'Éducation. Paris, Desaint & Saillant, 1762. (4), 277, (1) p.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et vert, filet doré sur les coupes, tranches rouges.
1- Edition originale. La 'Censure', rédigée par l'abbé Le Grand docteur de Sorbonne qui devint censeur royal, où sont réfutées point par point les dix-neuf "hérésies" relevées dans "L'Emile" par la Faculté de théologie de Paris.
Elle est précédée de la "relation des circonstances qui décidèrent l'examen de cet ouvrage", et du discours de Jean-Clément Gervaise, syndic de la faculté de théologie.
La Censure fut achevée le 20 Août 1762; l'archevêque de Paris condamna "L'Emile" par un mandement du 28 août. De son côté, dès le 9 juin, le parlement avait ordonné que le livre, jugé impie et dangereux, soit lacéré et brûlé de la main du bourreau et que son auteur soit décrété de prise de corps.
Rousseau dut fuir seul, avec l'aide du maréchal de Luxembourg. Proscrit de France, mais aussi des Pays-Bas, de Genève et de Berne, il se réfugia à Yverdon chez son ami Daniel Roguin.
(Peignot, 'Livres condamnés au feu', II, p. 94. Monod, p. 563. Conlon, 'Rousseau', n° 236).
2- Edition originale. "C'est la méthode de Pascal qu'adopte André. Il voit d'emblée le point faible de Rousseau: l'état misérable de l'homme est injustifiable dans le théisme. Rousseau l'attribue bien au libre arbitre et pense avec tous les chrétiens, contre Bayle, que Dieu ayant 'voulu communiquer à ses créatures la dignité de la causalité' (Pascal), la misère avec la liberté est préférable à une servitude dorée" (Monod, p. 415). (Conlon, 'Rousseau', n° 194. Monod, p. 563).
Coiffes usées, mors fendillés. Commentaires anciens manuscrits au verso du faux-titre.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37109 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BALLANCHE (Pierre-Simon). Oeuvres de M. Ballanche de l'Académie de Lyon. [Tome I : Antigone. L'homme sans nom. Élégie. Fragments. Tome II : Essai sur les Institutions sociales. Le vieillard et le jeune homme. Tome III: Essai de Palingénésie sociale. Prolégomènes. Tome IV : Essai de Palingénésie sociale. Orphée].
Paris & Genève, J. Barbezat, 1830.
4 volumes in-8, demi-veau havane, dos lisses ornés de filets dorés, titres dorés (pet. accrocs aux coif. sup.), 512 p.; 516 p.; 415 p. et 535 p.
Rare première et unique édition collective des oeuvres de Ballanche donnée par lui-même, accompagnée de préfaces nouvelles et de notes. L'une des oeuvres fondatrices dans l'histoire des idées et des doctrines politiques et littéraires au XIXe s.
Rousseurs plus soutenues à certains cahiers. Le premier volume est en reliure moderne, les trois suivants en reliure de l'époque.

Réf.: 20313 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BALLANCHE (Pierre-Simon). OEuvres.
Paris, Bureau de l'Encyclopédie des connaissances utiles, 1833.
6 volumes in-16, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique de filets, voûtes à la cathédrale et palettes dorés, titre doré au centre d'un médaillon (qqs petits accrocs).
Edition de référence, bien complète, qui contient : I- Antigone. Fragments. II- Essai sur les institutions sociales. III- Le vieillard et le jeune homme. Camille Jordan. L'homme sans nom. IV- Palingénésie sociale : prolégomènes. V- Additions aux Prolégomènes. Orphée. VI- Orphée. Réflexions diverses.
(G. Frainnet, 'Ballanche, Appendice bibliographique', p. 346).
Quelques rousseurs et piqûres, plus soutenues à certains feuillets.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 28128 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RIVAROL (Antoine de). 1- Discours préliminaire du nouveau Dictionnaire de la langue française. Première partie. De l’homme, de ses facultés intellectuelles et de ses idées premières et fondamentales. Paris, Cocheris, 1797. (26), xxxiv, (2), 240 p.
2- De l’universalité de la langue française. Sujet proposé par l’Académie de Berlin, en 1783. Paris, Cocheris, 1797. 62, (1) p.
Paris, Cocheris, 1797.
2 ouvrages réunis en un volume in-4, demi-basane bordeaux, dos lisse orné d’un décor romantique doré en long, titre doré (rel. ca 1830, plats lég. frottés).
1- "Condensé brillant des acquisitions intellectuelles du XVIIIe s.: la géographie, la diplomatie, l’étude des moeurs et des usages y ont part égale avec la philologie. Un cosmopolitisme culturel préside à la démonstration; Rivarol consacre un état de fait: la suprématie incontestée du français dans les échanges internationaux, la perfection logique et insurpassable de la prose française" (E. Guitton).
Ce ‘discours’ devait servir d'introduction à un nouveau dictionnaire qui ne fut jamais achevé. (Tchemerzine-Scheler, V, 409).
2- Rivarol démontre, dans cet essai composé pour l'Académie de Berlin, que le français est la meilleure réalisation possible de cette langue universelle dont rêvait Leibniz et que tous les alchimistes du verbe s’évertuaient à reconstituer laborieusement. "Cette édition, très bien imprimée, est aussi recherchée que l'originale" (Tchemerzine-Scheler, V, 403. 'En français dans le texte', 177).
Quelques fines corrections manuscrites en marge à l’époque.
Parfait état intérieur, 'De l'universalité de la langue française' est imprimé sur papier fort et azuré.

Réf.: 34886 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ANDRE (Jean), FENELON (François de Salignac de La Mothe). 1- [ANDRE (Jean)]. Réfutation du nouvel ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, intitulé Emile, ou de l'Éducation. Paris, Desaint & Saillant, 1762. (4), 277, (1) p.
2- FENELON (François de Salignac de La Mothe). Directions pour la conscience d'un roi, composées pour l'instruction de Louis de France, duc de Bourgogne. La Haye, Jean Neaulme, 1747. xvi (titre inclus), 102 p. et (1) f. d' 'avertissement du libraire' (verso blanc), portrait gravé de Fenelon en frontispice.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés, 2 pièces de titre de maroquin, guirlande sur les coupes, tranches rouges.

1- Edition originale. "C'est la méthode de Pascal qu'adopte André. Il voit d'emblée le point faible de Rousseau: l'état misérable de l'homme est injustifiable dans le théisme. Rousseau l'attribue bien au libre arbitre et pense avec tous les chrétiens, contre Bayle, que Dieu ayant 'voulu communiquer à ses créatures la dignité de la causalité' (Pascal), la misère avec la liberté est préférable à une servitude dorée" (Monod, p. 415).
(Conlon, n° 194. Monod, p. 563).
2- Edition à la date de l'originale, conforme à la description donnée par L. Scheler dans ses annotations à Tchemerzine, de l'un des textes fondamentaux de la pensée politique de Fénelon, qu'il composa pour l'instruction du Dauphin.
Cet essai avait été préalablement publié en 1734 sous le titre de 'Examen de conscience pour un Roi', joint aux 'Avantures de Télémaque' tirés à 150 exemplaires. Il suscita la fureur de Louis XIV, fut interdit par ordre et supprimé dans presque tous les exemplaires. Il ne put être imprimé en France qu'à partir de 1747.
(France Littéraire, III, 99. Peignot, 'Livres interdits', 140. Tchemerzine-Scheler, III, 234).
Exemplaire enrichi d'un portrait gravé en frontispice : Fénelon d'après Joseph Vivien gravé par P. Dupin.
Provenance: "Madame Roland de Challerange, conseillère au Parlement", avec grand ex-libris gravé armorié (XVIIIe).
Très bon exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 35901 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOLTAIRE, RACINE (Louis). 1- [RACINE (Louis)]. La Religion. Poëme. Paris, Jean-Baptise Coignard, Jean Desaint, 1742. xvj, 206 p. titre compris.
2- [VOLTAIRE]. Conseils à M. Racine sur son poëme De la Religion, par un amateur des Belles-Lettres. S.l.n.d. [1742]. 14 p. (titre de départ).

2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs guillochés or, richement orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin fauve, roulette dorée sur les coupes et coiffes, tranches rouges.
1- Édition originale ornée d’une grande vignette de titre allégorique gravée par C.-N. Cochin. " 'La Religion' combine le plan de Pascal avec celui de Bossuet (...). Ce poème est aimable parce qu'il respire l'amour des hommes. Il blâme la cruauté des croisades, parle avec douceur des hérétiques, réprouve la persécution de Galilée" (Monod, 'De Pascal à Chateaubriand', p. 346 et s.). Contient le "Jugement" et l'"Épître" de J.-B. Rousseau ainsi que la "Réponse" de L. Racine.
2- Edition originale, "vraisemblablement parisienne", selon le catalogue de la BnF.
Sous couvert d'anonymat, Voltaire dresse une critique complète de l'oeuvre de Louis racine, fils de l'illustre dramaturge, lui-même alors considéré comme un grand poète: sa monotonie, ses références philosophiques, l’inexactitude de sa discussion avec les athées, ses fautes et ses emprunts à ses propres oeuvres, à lui voltaire (il cite ‘La Henriade’), dont il vante, par des parallèles, la supériorité. Louis Racine avait été ami et condisciple de Voltaire au collège de Louis-Le Grand.
(Bengesco, n°1585, p. 38. Voltaire à la B.N., 3777).
Provenance: Pierre François Cottin de La Barre, baron de Joncy (1719-1766), conseiller au Parlement de Bourgogne, avec son ex-libris armorié et gravé.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié, très grand de marges (210 x 144 mm).

Réf.: 37112 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LE GROS (Jean-Charles-François) ou LEGROS]. 1- Analyse des ouvrages de J.J. Rousseau de Genève, et de M. Court de Gebelin, Auteur du 'Monde Primitif' ; Par un solitaire. Genève, Barthélemy Chirol et à Paris et Veuve Duchesne, 1785. 235 p.
2- Examen des systèmes de J.J. Rousseau de Genève, et de M. Court de Gebelin, Auteur du 'Monde Primitif' ; Pour servir de suite à l'Analyse de leurs ouvrages. Par un solitaire. Genève, Barthélemy Chirol et à Paris et Veuve Duchesne, 1786. 231 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, demi-veau de l'époque, dos lisse orné d'un décor de palette, filet ondulé et petit fer spécial répété, pièce de titre de veau vert, tranches mouchetées.
Edition originale de ce recueil des deux essais que l’auteur consacre à l’analyse et à la critique des oeuvres et des doctrines de Rousseau et de Court de Gebelin.
De Rousseau, il examine les deux ‘Discours’ ; de Court de Gebelin, ‘Les Devoirs' et 'Le Monde primitif’.
Dans le second ouvrage (‘Examen des systèmes’), J.-Ch.F. Le Gros se défend de vouloir mener une réfutation systématique des deux auteurs, mais revendique le droit à un examen contradictoire et approfondi de leur "système" en particulier sur la question de la "perfectibilité de l’espèce humaine" (II, p. 9), de l’origine de l’Homme et de l’influence de la société sur son développement.
Homme d’Église, spécialiste des questions économiques et politiques, J.-Ch.F. Le Gros (1712 – 1790) fut élu député du clergé aux États généraux pour la ville de Paris.
(Conlon, ‘Ouvrages relatifs à J.-J. Rousseau’, n° 695 et 724. Conlon, ‘Siècle des Lumières’, 86:1487. ‘France littéraire’, V, 114. Leblanc, n° 158 et 159).
De la bibliothèque d’H. Châtelain, avec sa petite signature ex-libris daté de 1799.
Petit accroc à la coiffe supérieure.
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 35660 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ANDRE (Jean)]. Réfutation du nouvel ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, intitulé Emile, ou de l'Éducation.
Paris, Desaint & Saillant, 1762.
in-8, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, tranches jaspées (coiffes et coins usés, déf. à un mors), (4), 277 (1) p.
Edition originale. "C'est la méthode de Pascal qu'adopte André. Il voit d'emblée le point faible de Rousseau: l'état misérable de l'homme est injustifiable dans le théisme. Rousseau l'attribue bien au libre arbitre et pense avec tous les chrétiens, contre Bayle, que Dieu ayant "voulu communiquer à ses créatures la dignité de la causalité" (Pascal), la misère avec la liberté est préférable à une servitude dorée" (Monod, p.415).
(Conlon, n° 194. Monod, p. 563).
Contient relié à la suite : THOMAS. Eloge de René Duguay-Trouin (…) P., Veuve Brunet, 1761. 74 p. BOURELET DE VAUXCELLES. Panégyrique de Saint Louis, Roi de France (…). P., Veuve Brunet, 1761. 36 p. BEAUVAIS (Abbé de). Panégyrique de Saint Louis, Roi de France (…). P., Veuve Brunet, 1761. 63 p.

Réf.: 35632 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PALISSOT (Charles). Questions importantes sur quelques opinions religieuses, par le citoyen Palissot, publiées pour la première fois le 30 novembre 1791. Troisième édition dédiée aux Théophilantropes [sic].
Paris, Imprimerie de Hautbout l'aîné, an VI [1797].
In-8, broché, couverture papier marbré ancien, (2) f., 48 p.
Troisième édition, augmentée d'une nouvelle préface de cette brochure dans laquelle Palissot livre ici une véritable profession de foi de la Théophilanthropie, sa théologie, ses dogmes et ses pratiques.
L'ancien pourfendeur des Encyclopédistes, auteur de la comédie "Les Philosophes", adhéra à Révolution, se rapprocha des Jacobins et fut nommé administrateur de la bibliothèque Mazarine, puis membre du Conseil des Anciens. Il rejoignit, dès ses origines, la secte des Théophilanthropes dont il devint l'un des pontifes.
(Martin & Walter, 26344. Monglond, IV 502).
Très bon exemplaire, imprimé sur papier fort, grand de marges.

Réf.: 26948 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


PARA DU PHANJAS (François). Théorie des êtres insensibles, ou, Cours complet de métaphysique, sacrée et profane, mise a la portée de tout le monde. Avec une Table alphabétique des Matières, qui fait de tout cet ouvrage, un vrai dictionnaire de Métaphysique ou de Philosophie.
Paris, L. Cellot & A. Jombert, 1779.
3 forts volumes in-8, pleine basane de l'époque, (4), lix, (5), 672 p.; (4), 656 p., (1) f. d’errata et (4), 658 p.
Seconde édition augmentée de deux volumes supplémentaires qui en font un livre nouveau.
Père jésuite originaire de Besançon où il enseigna la philosophie, les mathématiques et la physique, Para Du Phanjas composa cette œuvre encyclopédique de métaphysique pour faire suite à un premier traité de physique (‘Etres sensibles’).
Dans cet ouvrage qui embrasse les grands domaines de la métaphysique (domaine des "êtres insensibles"), l'auteur réfute les doctrines philosophiques des Lumières, en utilisant les mêmes méthodes, arguments et jusqu'au vocabulaire de ses adversaires. Se refusant à la défense d'une foi obscurantiste, Para du Phanjas tente de "définir les principes et preuves irréfragables qui fondent cette religion en un cours méthodique".
Par sa démarche et la qualité de sa démonstration, Para du Phanjas obtint le respect au sein même du "parti philosophique".
(Conlon, Siècle des Lumières, 79: 1434. Rochas, ‘Biographie du Dauphiné’, II, 213. Sommervogel, VI, 193).
Reliure très abîmée, dos du tome I cassé. Petits manques de papier aux gardes blanches. Bon état intérieur.
Petit cachet ex-libris sur les titres, qqs soulign. éparses.

Réf.: 36983 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONNET (Charles). La Palingénésie philosophique, ou Idées sur l'état futur des êtres vivans (...).
Genève, & se vend, à Lyon, Jean-Marie Bruyset, 1770.
2 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés, tranches rouges (coif., coins et mors usés, une épidermure), xxvj, (1) f., 431 p. et (1) f., ii, 448 p.
Edition publiée un an après l'originale. L'exposé de la doctrine cosmogonique de Charles Bonnet, synthèse de ses intuitions évolutionnistes alliées à une théorie eschatologique de la réincarnation. L'auteur développe et prolonge dans ses ultimes conséquences la loi de la continuité posée par Leibniz. Il embrasse également, dans ses spéculations, les destinées des animaux et des plantes. 'L'intention en est apologétique, il s'agit de montrer que la révélation ne heurte pas la raison' ('Dict. P.U.F. des philosophes', p. 373).
(Savioz, 'Philosophie de Charles Bonnet', p. 373. Caillet, I, 1403. Dorbon, 419).
Très bon état intérieur.
Ex-libris gravé et petit cachet "Van Rynberk".

Réf.: 24974 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ILHARAT DE LA CHAMBRE (François)]. Abregé de la philosophie, ou Dissertations sur la certitude humaine, la logique, la métaphysique, et la morale.
Paris, Delaguette, 1754.
2 volumes in-12, plein veau marbré, dos à 5 nerfs cloisonnés et fleuronnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge, filet d'encadrement à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (2) f., ix, (9), 471 p. et ix, (3), 426 p.
Edition originale posthume, accompagnée d’une courte biographie de l'auteur par l'abbé Joly de Fleury. "Docteur de la maison et de la Société de la Sorbonne", François Ilharat de la Chambre (1698-1753) a produit une oeuvre apologétique intransigeante dirigée à la fois contre les jansénistes et contre les doctrines matérialistes de son temps. Diderot lut les ouvrages de François Ilharat de la Chambre qu’il cite dans à plusieurs reprises dans son ‘Essai sur le mérite et la vertu’.
Des accrocs et traces d'usure à la reliure.

Réf.: 36773 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BALLANCHE (Pierre Simon). Antigone.
Paris, P. Didot L'Ainé, 1814.
In-8, demi-veau de l'époque, dos à 4 nerfs plats orné de palettes, fers spéciaux et plaques dorées, tranches mouchetées (décor lég. passé, petits accrocs aux coif., mors et coins), 326 p., qqs rouss.
Première édition complète, une édition partielle avait été interrompue par des mouvements sociaux à Lyon l'année précédente.
"A travers la fable antique s'ébauche le thème qui a été le fond de la pensée de Ballanche et qu'il faut expliquer par le rayonnement du martinisme: l'humanité déchue se réhabilite au cours des siècles par des épreuves et des expiations providentielles (...). Il a fourni aux romantiques le modèle de l'épopée humanitaire et religieuse" (Dict. des Lettres Fr., I, 66).
(Frainet, 'Ballanche', p. 345. Vicaire I, 169).

Réf.: 3153 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONALD (Louis Gabriel Ambroise, vicomte de). Recherches philosophiques sur les premiers objets des connaissances morales.
Paris, Adrien Le Clere, 1826.
2 volumes in-8, pleine basane mouchetée de l'époque, dos lisses ornés d'un riche décor de palettes, fleurons et filets dorés, tranches jaspées (accrocs aux coiffes et aux mors), (4), 486 p. et (4), 359 p., cachets.
Seconde édition publiée dans les "oeuvres".

Réf.: 14054 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


RACINE (Louis). La Religion, poëme. Nouvelle édition [Suivi de : La grâce, poëme].
Paris, Jean-Baptiste Coignard et Jean Desaint, 1742.
2 parties en un volume in-12, plein veau de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments encadrés de doubles filets dorés et d'un fleuron au centre, filet d'encadrement à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges (qqs infimes accrocs), xiv, 217, (3) p., (1) f. blanc, xxij, 74, (3) p., vignette de titre de Cochin.
Edition à la date de l'originale. " 'La Religion' combine le plan de Pascal avec celui de Bossuet. La religion se prouve par son adaptation aux besoins de l'homme parce qu'elle donne la clé de l'histoire (...). Ce poème est aimable parce qu'il respire l'amour des hommes. Il blâme la cruauté des croisades, parle avec douceur des hérétiques, réprouve la persécution de Galilée" (Monod, 'De Pascal à Chateaubriand', p. 346 et s.). Contient le "Jugement" et l'"Épître" de J.-B. Rousseau ainsi que la "Réponse" de L. Racine.
Bel exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 28585 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERGIER (Abbé Nicolas). Examen du matérialisme, ou Réfutation du Système de la Nature (...).
Paris, Humblot, 1771.
2 volumes in-12, pleine basane marbrée de l'époque, dos à nerfs fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin, tranches rouges, xvi, 430 p. et xij, 407 p., (3) p. de privilège.
Une des deux édition à la date de l'originale, celle-ci avec approbation et privilège.
La réfutation par Bergier de l'ouvrage de d'Holbach. "Bergier voit bien comment le 'Système' est l'aboutissement du mouvement philosophique auquel 'De l'Esprit' avait donné une direction nouvelle" (Monod, 'Les défenseurs français du Christianisme’, p. 449).
Petits accrocs aux coins et aux coiffes. Quelques rousseurs.
Les pages de titre et de préface ont été inversées entre les deux volumes (xvj, 407, [3]) p. et xij, 430 p.). Exemplaire bien complet.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 26011 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CORNOU (François). Elie Fréron (1718-1776). Trente années de lutte contre Voltaire et les philosophes du XVIIIe siècle.
Paris, Champion, et Quimper, Le Goaziou, 1922.
Grand in-8, broché, 477 p., portrait en frontispice, non coupé.
Édition originale. "Etude la plus complète sur Fréron" (Cabeen, 1707) et "l'ouvrage de base sur ce grand critique" (Van Tieghem, 'Dictionnaire', p. 1445).
Exemplaire non coupé à l'état de neuf.

Réf.: 22895 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BONALD (Louis Gabriel Ambroise, vicomte de). Législation primitive considérée dans les derniers temps par les seules lumières de la raison, suivie de plusieurs traités et discours politiques. [Suivi de : Législation primitive - Traité du ministère Public - De l'Éducation dans la Société et de Discours sur l'état actuel de l'Europe.
Paris, Adrien Le Clère, 1857.
In-8, broché, couverture imprimée, (2), 560 p., qqs rousseurs.
Recueil des principales oeuvres de Bonald. 'Législation primitive' constitue la critique radicale de la doctrine de la souveraineté populaire, rejetée comme "essence même de l'erreur moderne dont elle récapitule tous les aspects".
Contient également 'Législation primitive', l'une des œuvres majeures de Bonald, le 'Traité du ministère Public', 'De l'Éducation dans la Société' et les 'Discours sur l'état actuel de l'Europe'.
Bon exemplaire, entièrement non coupé.

Réf.: 28263 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONALD (Louis Gabriel Ambroise, vicomte de, BRUNEL DE VARENNES (Louis Clément de, chevalier), BEAUCHAMP (Alphonse de). 1- BONALD. Réflexions sur l'intérêt général de l'Europe suivies de quelques considérations sur la noblesse. Paris, Le Normant, 1815. 79 p.
2- Recueil de faits; En réponse aux faussetés et aux calomnies insérées dans divers journaux sur les derniers événemens de Nismes [Nîmes]. S.l.n.d. [1818]. 23 p.
3- BRUNEL DE VARENNES. La Patrie sauvée, ou Idées d'un honnête homme sur les causes, les effets de la Révolution française: et les moyens d'en tirer le meilleur parti pour le bonheur futur des rois et des peuple. Paris, Dentu, 1815. (4), 51 p.
4- BEAUCHAMP (Alphonse de). Catastrophe de Murat, ou Récit de la dernière Révolution de Naples, avec les pièces justificatives. Versailles, de l'imprimerie de J.A. Lebel, 1815. xx, 127 p.

Ensemble de 4 pièces reliées dans un volume In-8, demi-chagrin havane, dos lisse orné, tranches mouchetées.
1- Edition originale. Nécessité d'une entente européenne pour préserver l'ordre et prévenir les révolutions. Rendre sa place naturelle à la noblesse : "Il n'y a aucune égalité entre les individus (...) la nature ne l'a pas voulu, et la politique ne peut pas redresser la nature" (p. 74).
2- Tiré à part d'un article publié dans 'L'Ami de la religion et du roi', VI, p. 30. Mise au point sur l'histoire et les origines de la "La bagarre de Nîmes", ensemble des événements survenus les 13, 14 et 15 juin 1790 dans cette ville. Ces événements constituèrent une réaction rapide et efficace mais sanglante des patriotes et des protestants, qui craignent alors une nouvelle Saint-Barthélemy, contre la "légion chicane" catholique et contre-révolutionnaire appuyée par la noblesse.
3- Edition originale et unique.
4- Edition originale. Cf. Oettinger, p. 462.
Importants accrocs de cuir au dos. Intérieur très frais.

Réf.: 34963 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PAULHAN (Frédéric). Joseph de Maistre et sa philosophie.
Paris, Alcan, 1893.
In-12, broché, couverture imprimée, 167 p. et 16 p. de catalogue éditeur.
Edition originale.

Réf.: 32684 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MAISTRE (Joseph de), LA VALETTE MONTBRUN (Jean-Amable de). Les soirées de Saint-Pétersbourg ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence. Avec une introduction biographique et critique par A. de La Valette-Monbrun.
Paris, Paul Feron-Vrau, 1924.
2 volumes petit in-8, brochés, couverture imprimées, xlii, (2), 250 p. et 234 p.
Edition critique de référence, donnée par A. de La Valette-Monbrun, dans la collection 'Les chefs-d’œuvre de la pensée catholique'.

Réf.: 33617 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MAISTRE (Joseph de), TRIOMPHE (Robert) éditeur. Des constitutions politiques et des autres institutions humaines. Edition critique avec introduction et notes par Robert Triomphe.
Strasbourg et Paris, Belles-Lettres, 1958.
In-8, broché, xx, (2), 115 p.
L'édition critique de référence.

Réf.: 33646 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 |