English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

11 fiche(s) - Page 1


[LUINE ou LUYNE (Guillaume de)]. Relation du siège de Grave, en 1674, et de celui de Mayence, en 1689; avec le plan de ces deux villes.
Paris, C.A. Jombert, 1756.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments cloisonnés et fleuronnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, xii, 356 p. et (4) p. d'approbation et privilège, 2 très grands plans dépliants hors texte.
Première édition collective illustrée de 2 très grands plans dépliants des villes de Grave et Mayence.
En juillet 1674, les Hollandais mirent le siège pendant 93 jours devant Grave dans le Brabant-Septentrional, ville occupée par les français depuis 1672. Les pertes furent considérables des deux côtés. Fin octobre, le gouverneur de la place, le marquis de Chamilly, reçut l’ordre du roi de se rendre. Ce qui restait de la garnison défila devant l’armée hollandaise qui lui rendit les honneurs et le Prince Guillaume III d'Orange récupéra la ville le 28 octobre 1674.
Le siège de Mayence se déroula du 1er juin au 8 septembre 1689, pendant la guerre de la Ligue d’Augsbourg.
"Récit méthodique, composé par un témoin oculaire. Exposé par ordre chronologique. Correct, froid, très détaillé et très utile" (Sources de l’Histoire de France, n° 3973).
Petite étiquette imprimée à l’époque de la librairie Cellot et Jombert, "Rue Dauphine, la seconde porte cochère à droite par le Pont-Neuf, au fond de la cour".
Bel exemplaire, frais, très bien relié à l’époque.

Réf.: 34837 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ANDRE (Jean), FENELON (François de Salignac de La Mothe). 1- [ANDRE (Jean)]. Réfutation du nouvel ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, intitulé Emile, ou de l'Éducation. Paris, Desaint & Saillant, 1762. (4), 277, (1) p.
2- FENELON (François de Salignac de La Mothe). Directions pour la conscience d'un roi, composées pour l'instruction de Louis de France, duc de Bourgogne. La Haye, Jean Neaulme, 1747. xvi (titre inclus), 102 p. et (1) f. d' 'avertissement du libraire' (verso blanc), portrait gravé de Fenelon en frontispice.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés, 2 pièces de titre de maroquin, guirlande sur les coupes, tranches rouges.

1- Edition originale. "C'est la méthode de Pascal qu'adopte André. Il voit d'emblée le point faible de Rousseau: l'état misérable de l'homme est injustifiable dans le théisme. Rousseau l'attribue bien au libre arbitre et pense avec tous les chrétiens, contre Bayle, que Dieu ayant 'voulu communiquer à ses créatures la dignité de la causalité' (Pascal), la misère avec la liberté est préférable à une servitude dorée" (Monod, p. 415).
(Conlon, n° 194. Monod, p. 563).
2- Edition à la date de l'originale, conforme à la description donnée par L. Scheler dans ses annotations à Tchemerzine, de l'un des textes fondamentaux de la pensée politique de Fénelon, qu'il composa pour l'instruction du Dauphin.
Cet essai avait été préalablement publié en 1734 sous le titre de 'Examen de conscience pour un Roi', joint aux 'Avantures de Télémaque' tirés à 150 exemplaires. Il suscita la fureur de Louis XIV, fut interdit par ordre et supprimé dans presque tous les exemplaires. Il ne put être imprimé en France qu'à partir de 1747.
(France Littéraire, III, 99. Peignot, 'Livres interdits', 140. Tchemerzine-Scheler, III, 234).
Exemplaire enrichi d'un portrait gravé en frontispice : Fénelon d'après Joseph Vivien gravé par P. Dupin.
Provenance: "Madame Roland de Challerange, conseillère au Parlement", avec grand ex-libris gravé armorié (XVIIIe).
Très bon exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 35901 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUNOYER (Anne-Marguerite). Lettres historiques et galantes, par Madame Du Noyer: Ouvrage curieux. Nouvelle édition corrigée, & augmentée de plusieurs Lettres très intéressantes.
Paris et Avignon, François Seguin, 1790.
12 volumes in-12, couvertures citron de parution, pièces de titre manuscrites, entièrement non rognés.
La dernière et la plus complète des éditions anciennes, l’édition de référence comportant un important index des noms propres en fin du dernier volume (156 p.).
"Véritable anatomie de la France à la fin du règne de Louis XIV et au début de la Régence, les ‘Lettres’ nous permettent de nous immiscer dans le climat d'opinion qui caractérisa les premières années du siècle des Lumières. Anne-Marguerite Petit Dunoyer (1663-1719), née à Nîmes d'une famille protestante, se réfugie en Hollande après la révocation de l'édit de Nantes puis, de retour en France, renonce à sa foi en épousant un catholique. Désabusée, elle fuit de nouveau la France en 1701 et finit par s'installer près de La Haye, et devient une des premières femmes journalistes. Vraie-fausse correspondance écrite sur le ton spontané, les ‘Lettres’ mêlent autobiographie, nouvelles du jour, littérature de voyage, anecdotes amusantes ou scandaleuses, comptes rendus de grands tournants historiques, critique sociale et politique (…). Dès la parution les lecteurs s'arrachent l'ouvrage : les ‘Lettres historiques et galantes’ seront un des grands succès de librairie du XVIIIe siècle. Les lecteurs d'aujourd'hui y trouveront le témoignage à la fois divertissant et provocant qu'une femme hors du commun porte sur une période charnière de l'histoire de la France et de l'Europe" (Nancy O'Connor, PU de Rennes).
Quelques accrocs de papier aux dos et aux couvertures.
Bon exemplaire, dans ses couvertures de parutions, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 36564 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CHANTELAUZE (R.). Louis XIV et Marie Mancini, d'après de nouveaux documents.
Paris, Didier et Cie, 1880.
In-8, pleine percaline beige à la Bradel, dos lisse orné d'un fleuron au noir, titre et date au noir (défauts aux mors, étiquette), (2) f., iii, 428 p.
Edition originale. Nièce du cardinal Mazarin, Marie Mancini (1639-1715) fut le premier amour de Louis XIV qui ne put l'épouser pour raison d'Etat.
Bon état intérieur.

Réf.: 32372 - Eur 120.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CLEMENT (Pierre). Gabrielle de Rochechouart de Mortemart. Etude historique.
Paris, Didier, 1869.
In-8, demi-chagrin de l'époque, dos à nerfs sur et soulignés de filets dorés, fers dorés entrenerfs, titre doré (dos frotté), (2) f., xxii, (2) bl., 406 p., portrait frontispice sous serpente, rousseurs, cachets.
Marie-Madeleine-Gabrielle de Rochechouart de Mortemart (1670-1704), abbesse de Fontevraud, sœur de Madame de Montespan, à qui elle dû sans doute sa nomination, elle conserva malgré la disgrâce de cette dernière la confiance du Roi Soleil qui l'estimait particulièrement, au point de la surnommer "Reine des abbesses". Elle entretint, toute sa vie, une riche correspondance avec les plus brillants esprits de son siècle (le Père Rapin, Boileau, Racine, Mignard, Madame de La Fayette, etc).

Réf.: 32278 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CHERUEL (Adolphe), ORMESSON (Olivier d'). De l'administration de Louis XIV (1661-1672) d'après les mémoires inédits d'Olivier d'ORMESSON.
Paris, 1850 [Reprint 1974].
In-8, reliure éditeur, 233 p.
Reprint. Épuisé.

Réf.: 18616 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CAYLUS (Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de) . Madame de Maintenon, Louis XIV et la Cour. Souvenirs.
Paris, P. Arnould, s.d. [1887].
In-32, pleine percaline (dos frotté), vx, 271 p., planches hors texte de P. Kauffmann, qqs rouss.
La marquise de Caylus était la cousine de Madame de Maintenon.

Réf.: 28427 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CHERUEL (Adolphe). Ligue ou alliance du Rhin. Mémoire lu dans les séances des 9, 16 et 23 août 1884.
Paris, s.d. [1888].
In-4, broché, couverture papier marbré, (36) p.
Extrait des Mémoires de l'Académie des sciences morales et politiques. Des originales (1658) à la rupture (1668). Bon exemplaire.

Réf.: 28469 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



NEMOURS (Marie dOrléans, duchesse de Longueville). Mémoires de Madame la duchesse de Nemours.
Paris, Colnet et Pillet aîné, 1822.
In-18, demi-basane à petits coins de l'époque, dos lisse orné de filets et fers dorés, monogrammes couronné "C.D." doré sur le plat supérieur, tranches mouchetées (pet. déf. à la coiffe sup., dos passé), (2) f., 249 p., rousseurs.
Dans la Collection des mémoires des dames françaises.

Réf.: 31262 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


PONTIS (Louis de). Mémoires du sieur de Pontis qui a servi dans les armées cinquante-six ans, sous les rois Henri IV, Louis XIII, Louis XIV. Rédigés par P.-T. du Fossé. Préfacés et annotés par R. Laulan.
Paris, Henri Jonquières, 1929.
In-8, broché, xxxix, 328 p., non coupé.
8 planches d'illustrations et fac-similés. Né en Provence, militaire pendant 56 ans, l'auteur se retira à Port-Royal des Champs. (S.H.F., n° 688). Contient une bibliographie des éditions des Mémoires de Pontis p. 323-324.
Bon exemplaire.

Réf.: 18809 - Eur 40.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


PAGES (Georges). La Monarchie d'Ancien Régime en France (De Henri IV à Louis XIV).
Paris, Armand Colin, 1941.
In-12, broché, 217 p.
Bon exemplaire.

Réf.: 13215 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier