English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

8 fiche(s) - Page 1


QUEVEDO Y VILLEGAS (Dom Francisco). Poësias (...).
En Brussels, De la emprenta de Francisco Foppens [i.e. François Foppens], Impressor y Mercader de Libros, 1661.
In-4 (212 x 167 mm), plein veau brun marbré de l’époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments richement dorés, filets à froid en encadrement sur les plats, roulette sur les coupes, tranches rouges, (4), 492 [i.e. 488] p., (20), 93 p., impression sur 2 colonnes, grande vignette de titre gravée sur bois répété p. 492, lettrines, bandeaux et culs-de-lampe.
Première édition de l’œuvre poétique de Quevedo publiée hors d’Espagne, la plus recherchée pour son l’exactitude, l’élégance de sa typographie et de sa présentation.
Des exemplaires non vendus de ce volume furent adjoints postérieurement (1670) par l’imprimeur à une édition en 2 volumes des œuvres en prose de Quevedo.
Un supplément de 93 pages, en pagination particulière et en fin de volume, contient: “Epicteto y Policlides en español con consonantes. Con el Origen de los Estoicos y su defensa contra Plutarco, y la defensa de Epicuro, contra la común opinión”. (Sur la doctrine d’Épictète, de Phocylide et des stoïciens en général).
(Peeters-Fontainas & Frédéric, 'Impressions espagnoles des Pays-Bas méridionaux', 1088. Palau, 243729: "Buena edición").
Bel exemplaire, très frais, très bien relié à l’époque.

Réf.: 37162 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



EYNATTEN (R. D. Maximilian de). Manuale exorcismorum: continens instructiones, & exorcismos ad ejiciendos è corporibus obsessis spiritus malignos, & ad quævis maleficia depellenda, & ad quascumque infestationes dæmonum reprimendas (...).
Antuerpiae [Anvers], ex officina Plantiniana, apud Balthasarem Moretum, & viduam Ioannis Moreti, & Io. Meursium, 1626.
In-8, plein vélin souple de l'époque à petits rabats, dos lisse titré à la plume, (1) f. de titre, (14), 314 p., (2) p. d'adresse et marque de l'éditeur gravée sur bois en colophon.
Rare édition, la deuxième, de ce manuel d'exorcismes et de recettes magiques destinés à lutter contre les fièvres et la peste, contre les philtres d'amour, les sorts jetés aux aliments, les maléfices du démon dans le mariage, les incubes et les succubes, les mauvais esprits qui infestent les maisons et autres lieux, etc.
L’ouvrage est imprimé par Balthasar Moretus à Anvers en son 'Officina Plantiniana'.
Considéré comme un traité canonique de "référence" en matière d’exorcismes, c'est la seule production de Maximilien d'Eynatten (1574-1631), chanoine, écolâtre et Garde des Sceaux anversois.
(Cf. Caillet, 3746. Coumont, ‘Demonology & Witchcraft’, E37.2. Dorbon, 1565 [éd. 1648]. Graesse, ‘Bibl. Magica et Pneumatica’, p.29).
Des auréoles, plus prononcées aux premiers feuillets et réparation de papier marginale (5 f.) sans perte de texte. Qqs pet. galeries en marge extérieure. Le vélin est légèrement fripé.
Provenance: Albert de Raynault, frère dominicain de Braine-l'Alleud en Belgique avec petit ex-libris calligraphié sur le titre.

Réf.: 36816 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



JACQUES DE VITRY. Jacobi de Vitriaco (...) libri duo. Quorum prior orientalis sive Hierosolymitanae, alter occidentalis historiae nomine inscribuntur. Omnia nunc primum studio & opera D. Francisci Moschi (...) edita.
Duaci, Ex officina typographica Balthazaris Belleri [Douai, Balthazar Bellère], 1597.
In-8, plein vélin souple, dos titré à la plume (reliure ancienne), (46), 479 p., (1) p. bl., vignette de titre sur bois à la marque de l'imprimeur, portrait gravé.
Edition princeps, rare, établie par l'historien humaniste François Mosch, docteur de l'Université de Douai sur un manuscrit aujourd'hui perdu.
Portrait gravé sur cuivre hors texte du dédicataire, l'archiduc Albert d'Autriche, archevêque de Tolède.
Contient une vie de l'auteur et des notes par André Van Hoye (1551-1631).
Prélat de l'Orient latin, originaire de Champagne, Jacques de Vitry (ca. 1160-1240) devint Maître de l'Université de Paris, chanoine augustinien à Oignies et entra au service de l'évêque de Liège. Il prêcha la croisade contre les Albigeois, puis pour la Terre Sainte où il se rendit en 1216 comme évêque de Saint-Jean d'Acre. Il accompagna l'armée de la cinquième croisade et assista à la prise de Damiette. Revenu en Europe, il fut appelé auprès du pape en 1228.
Cette ‘Histoire de Jérusalem’ est divisée en deux parties: "Historia orientalis" consacrée à la Terre Sainte et à l'histoire des Croisades, jusqu'à la cinquième; et "Historia orientalis", tableau social et religieux de l'Europe de son temps.
Jacques de Vitry s'avère un grand historien et l’un des meilleurs observateurs de son époque. Souvent citée, son histoire demeure une source fondamentale pour l’histoire des croisades, d'autant plus que le manuscrit, anciennement conservé au prieuré des chanoines augustins d'Oignies, est aujourd'hui perdu.
Parmi de nombreux détails, on remarque un passage qui témoigne que la boussole, dont on fait remonter l'origine au XIVe siècle, était déjà employée aux XIIIe s. pour la navigation.
Sur cet ouvrage et cette édition princeps, cf. J.-F. Hinnebusch, ‘The Historia Occidentalis of Jacques de Vitry’, Univ. Press Fribourg, 1972, p. 65 et passim.
(Adams, V-901. Brunet, V, 1326 souligne la rareté de ce volume. Duthilloeul, 'Bibliographie douaisienne', n°208).
Quelques petits accrocs de papier et petits travaux de vers aux derniers feuillets. Des brunissures, plus soutenues à certains cahiers.
Provenance: bibliothèque des marquis Terzi, éminente famille originaire de Bergame, avec ex-libris gravé et petite signature au titre. La bibliothèque fut dispersée aux enchères à Paris en 1861.
Bon exemplaire.

Réf.: 36904 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Aventures de Lydéric. [Chronique du roi Pépin. Chronique de Charlemagne].
Paris, Dumont, s.d. [1842].
In-8, In-8, demi-veau bleu nuit glacé, dos lisse orné d'un décor romantique de chaînons, filets et palettes et fers spéciaux dorés, auteur et titre doré, tête dorée (reliure Canape et Corriez), (2) f., 359 p.
Edition originale de ce recueil de trois nouvelles de la veine médiévale d’Alexandre Dumas : "Aventures de Lyderic" suivi de "Chronique du Roi Pépin" et de "Chronique de Charlemagne".
"En 628, le prince de Dijon Salwart succombe sous les coups du gigantesque prince Phinard de Buck dans une forêt des Flandres. Sa femme Ermengarde a juste le temps de cacher leur fils Lyderic dans un buisson avant d'être faite prisonnière. Le bébé est sauvé de la mort par une biche qui le nourrit et un vieil ermite qui l'élève. Il devient vite d'une stature et d'une force redoutable. A la mort de l'ermite, Lyderic part à la recherche de ses origines avec, pour seul indice, un chapelet qu'il avait autour du cou quand il a été trouvé (…). C'est Henri Berthoud, directeur du journal ‘Le musée des familles’ qui a demandé à Dumas de raconter les exploits de Lyderic, ce géant des Flandres. Lors de sa parution le succès fut foudroyant. Il faut dire que l'auteur a mis tout son talent à magnifier cette légende" (Nicole Vougny, Société des Amis d'A. Dumas en ligne).
(Munro, p. 114. Parran, p. 47. Reed, p. 144. Vicaire, III, 354).
Seulement 3 exemplaires recensés dans le monde (WorldCat): Yale, Auckland et la BnF seul exemplaire conservé dans une bibliothèque française.
Restauration de papier en marge de deux pages (177 et 191) avec perte de quelques caractères. Quelques taches éparses.
Exemplaire soigneusement lavé, grand de marges, très bien relié par Canape et Corriez.

Réf.: 37006 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ALBERT DE SAINT-GERMAIN, BACCONE (Jean de) - REGLE DU CARMEL. La règle qu'observent à présent & à laquelle s'obligent les Carmes et les Carmelines (...). Réduite en escrit par Jean XXXXIIII. Patriarche de Jérusalem, Abrégée & éclaircie dans ses doutes & points differentieux par S. Albert Patriarche de la mesme Eglise (…). Traduite du Latin en François, avec des digressions pour l'intelligence littérale, historique, morale, & mistique d'icelle par Fr. Albert de S. Germain (...). Ensemble un petit Traité du très ancien & sçavant P. Jean de Baccone Religieux du même Ordre (...).
Liège, de l’imprimerie de Guillaume Henry Streel, imprimeur de son Altesse, 1668.
Petit in-8, demi-chagrin fauve, dos à deux faux nerfs encadrant le titre, roulette dorée en tête et pied, fleuron doré (reliure moderne), 102 p.
Rarissime exemplaire de cette traduction française de la "Règle du Carmel", recensée par WorldCat à un unique exemplaire dans le monde (Stadsbibliotheek Maastricht).
Elle est traduite et commentée par Albert de Saint-Germain, provincial de l'Ordre des Carmes à Liège (Belgique) qui installa l’ordre sous son priorat à Verviers où il repose en l’église Saint Joseph.
Imprimé par Guillaume Henri (Luik) Streel à Liège, l’ouvrage est dédié aux religieuses carmélites du couvent de Liège, "au faubourg de Saint Léonard".
La "règle" est précédée d’un long avertissement d’Albert de Saint-Germain, dans lequel il justifie son travail de traduction et d’interprétation.
Contient également, à partir de la page 81, le "Traité analogique du très sçavant Jean de Baccone, religieux carme, appelé dans les Escoles le Docteur Resolu…" (Jean de Baccone ou Bacondorpius, théologien et carme anglais du XIVe siècle).
La "Règle du Carmel", connue comme "Règle de saint Albert", est une véritable charte de vie rédigée par Albert de Jérusalem à la demande des ermites installés sur les pentes du mont Carmel vers 1209, puis adoptée en 1247 et adaptée au mode de vie monastique des carmes réfugiés en Europe.
Elle est toujours en usage comme "Règle du Carmel", dont cet ouvrage contiendrait la seule version française ancienne jamais publiée.
Cette édition manque à Theux de Montjardin, 'Bibliographie liégeoise'.
Cf. Bernard Hours, 'Carmes et Carmélites du XVIIe s. à nos jours', Actes du colloque de Lyon, sept. 1997, Paris, Cerf, 2001, p. 274 et passim.
Le faux-titre manque.
Exemplaire imprimé sur papier fort. Auréoles et taches marginales à quelques cahiers. Petit cachet ex-libris "as".

Réf.: 36992 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LOUVAIN - LE GARDE-CIVIQUE, JOURNAL HEBDOMADAIRE - 1848. Le Garde-Civique, Journal Hebdomadaire. [Ensemble complet : n°1 du 27 juin 1848 au n°13 du 19 sept 1848].
Louvain, J. Jorand-Dusart, juin-sept. 1848.
13 livraisons de 4 p. chacune, réunies en un volume in-4, plein cartonnage de l’époque, 52 p. (pagination continue), texte sur 2 colonnes, 13 caricatures lithographiées à pleine page.
Journal créé au moment de l'organisation de la Garde Civique dans la ville de Louvain, avec l'ambition d'agir sur les premières élections.
"Nous recherchons, quels sont, dans notre cité, les hommes les plus dignes de marcher à la tête de notre garde bourgeoise…".
Compte-rendu des événements, commentaires, les élections et les résultats avec la composition exhaustive de la Garde Civique, dispositions législatives, courrier des lecteurs et annonces… Une caricature accompagne chaque livraison.
"Publication très curieuse et très recherchée" (cf. Alfred Berrewaerts, 'Recherches sur la presse périodique louvaniste', L. Braeckmans, 1904, p. 44-45).
Contient, relié en tête, la partition avec paroles et musique sous couverture illustrée d’une "Marche dédiée à la Garde-Civique Belge" par Emile Colbeau et Auguste Tennstedt, entièrement lithographiée par P. Barella à Louvain, 1848.
Cartonnage lég. frotté avec quelques manques, qqs petits accrocs de papier sans manque.
Bon exemplaire.

Réf.: 33842 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[MATTEI (Pasquale de)]. Saint Louis de Gonzague, proposé pour modèle d'une sainte vie; par des considérations, des Prières, des pratiques de piété & des exemples propres à employer avec fruit les six Dimanches, consacrés à l'honneur du même saint. Par un religieux de la Compagnie de Jésus. Traduit de l'italien. Nouvelle édition.
Liège, Barthelemi Collette, 1758.
In-16, plein veau brun, dos lisse orné d’un fleuron et filets à froid, encadrement à froid sur les plats avec fleurons aux angles (rel. moderne dans le goût de l'époque), x, 122 p.
Rarissime impression liégeoise, connu à un autre unique exemplaire (WorldCat): Universiteit Maastricht.
(Manque à Theux de Montjardin, 'Bibliographie liégeoise'. Sommervogel, V, 731/2).
Quelques légères épidermures, dorures passées, petite auréole en coin.
Bon exemplaire.

Réf.: 36989 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


Aflaeten vergund zoo doór zyne heyligheyd Paulus den vyfden. Aflaeten vergund zoo doór zyne heyligheyd Paulus den vyfden, als doór ... Pius den zevensten voór het broederschap van onze lieve-Vrouwe, ingesteld in haere kapelle in de parochiaele kerk der H. ... Maria, binnen Antwerpen.
Antwerpen : by G.J. Bincken, 1815.
In-12, broché, couverture papier bleu d'origine, 16 p.
Christelijke bijzondere devoties. Datum afgeleid van p. 11.
Rare. Un unique exemplaire recensé dans le monde (WorldCat).
Très bon exemplaire.

Réf.: 36722 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier