English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

33 fiche(s) - Page 1


BOUCHET (Guillaume). I- Serées de Guillaume Bouchet, Juge et consul des marchands à Poitiers. Livre Premier. II- Second livre des Serées de Guillaume Bouchet (…). Reveu & augmenté par l'Autheur en cette dernière édition, presque de moitié. III- Troisiesme livre des Serées de Guillaume Bouchet (…). Reveu & corrigé de nouveau par l'Autheur.
Rouen, Louys Loudet, 1634-1635.
3 tomes reliés en 2 volumes petit in-8, plein veau fauve de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments richement fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin bordeaux, roulette dorée sur les coupes, dentelle intérieure dorée, tranches dorées, (1) f. de titre, (14), 382 p.; (1) f. de titre, (12), 361 p. et (1) f., [362]-715 p.
"La meilleure édition" (selon Ch. Nodier), la plus complète et la dernière ancienne. Ce célèbre recueil de conversations et de veillées tenues à Poitiers, "dont les interlocuteurs sont bien les élèves de Rabelais", mêle ingénieusement, avec parfois "force obscénités", réflexions, expériences personnelles et témoignages, anecdotes pittoresques, facéties et citations, organisés par thèmes: femmes, accouchées, cocus & "cornards", juges & avocats, médecins, décapités & pendus, songeurs, sourds & muets, les personnes grosses & grasses, barbiers, Mores & Noirs, des "fols", le vin, de la musique & des joueurs d’instruments, des odeurs, du mal de dents, de la diversité des langues, du poisson, etc. etc.
Véritable panorama satirique et moral de la société de son temps, ce recueil constitue également une source philologique et historique que Viollet-le-Duc et Charles Nodier et considéraient comme "le répertoire le plus complet (…) depuis qu’il existe des conteurs et des écrivains qui trouvent plaisir à recueillir des contes".
Imprimeur poitevin, Guillaume Bouchet (1513-1594) avait été en relation avec de nombreux écrivains de son temps. Nommé juge-consul des marchands de Poitiers, c’est à eux qu’il dédie ces "Sérées", dont la première publication eut lieu en 1584 et auxquelles il donna deux suites qui figurent ici.
(Dreux-du Radier, "Poitou", I, 259. "Des livres rares depuis l’invention de l’imprimerie", BnF, p. 158-159. Nodier, 'Description raisonnée d’une jolie collection de livres', 1844, p. 386, n°926: "la meilleure édition". Oberlé, 'Fastes', 365. Tchemerzine-Scheler, I, 936-937.).
Petits accrocs aux coins. Défauts aux mors. Un peu court de marges sans atteinte au texte. Quelques rousseurs. Cachet ex-libris ancien d’école militaire.
Bon exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 37031 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BOILEAU DESPREAUX (Nicolas), GACON (François). 1- [BOILEAU-DESPRÉAUX (Nicolas)]. Dialogue, ou Satire X. Paris, Denys Thierry, 1694. (4), 29, (1) p.
2- [GACON (François)]. Apologie pour Mr Despreaux, ou Nouvelle Satire contre les Femmes. S.l., 1695. (4), 4, 4, 4 p.

Ensemble de 2 pièces reliées en un volume in-4, plein maroquin rouge cerise, dos janséniste à 5 nerfs, titre doré, grandes armoiries dorées au centre des plats, filet sur les coupes, dentelle intérieure, tranches dorées (reliure moderne dans le goût de l’époque).
Édition originale de cette célèbre charge contre les femmes et le mariage.
"Comme les Caractères, la 'Satire X' propose une suite de portraits, cette fois de femmes (…). Défilent l’épouse infidèle et lubrique, la coquette frivole et dépensière, celle qui se ruine au jeu, l’avaricieuse, la précieuse, la bigote, etc. Longue tradition misogyne certes mais aussi obsessions personnelles d’un vieux célibataire et la hargne d’un poète engagé dans la 'Querelle des Anciens et des Modernes' (...). Il est vrai que la mentalité mondaine et moderne s’est élaborée pour une bonne part dans les salons et ruelles des précieuses…" (Écriture féminine au XVIIe siècle, en ligne).
(Magne, 'Bibliogr. de Boileau-Despréaux', n°66. Tchemerzine-Scheler, I, 756 a).
Cet écrit valut à Boileau des répliques d’une extrême violence qui critiquaient tant l’homme ("implacable ennemi de tout le genre humain" selon Pradon) que l’oeuvre.

Réf.: 37150 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CAYLUS (A.-C.-P. de Tulières-Grimoard, comte de), CREBILLON FILS (Prosper Jolyot de), MARIVAUX (Pierre de), DUCLOS (Charles PINOT), GRAFFIGNY (Françoise de), etc.]. Recueil de ces Messieurs.
Amsterdam, frères Wetstein [i.e. Troyes, Veuve Oudot, mars], 1745.
In-12, plein veau porphyre de l’époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, armes dorées sur les plats, tranches jaspées, (6), 374 p.
Véritable édition originale de premier tirage de ce recueil collectif de petits écrits libertins et subversifs, "Bagatelles", jeux littéraires et "contes badins et facétieux".
Ils sont le produit des dîners hebdomadaires de la "Société du Bout-du-Banc", véritable atelier littéraire organisé et dirigé par l’actrice Jeanne Françoise Quinault et par le comte de Caylus.
La société comptait parmi ses membres les esprits les plus brillants de l'époque: Bernis, Caylus, Collé, Coypel, Crébillon fils, Duclos, Maurepas, Marivaux, Moncrif, Voisenon, etc.
On y relève, entre autres, un "Eloge de la paresse et des paresseux" de MARIVAUX -- "La sincérité est la plus sotte des vertus & la fausseté le plus nécessaire des vices" de CAYLUS -- "Nouvelle espagnole; le Mauvais exemple produit autant de vertus que de vices" de Mme de GRAFFIGNY publié ici pour la première fois, etc., etc.
Cf. J. Hellegouarc’h, ‘Un atelier littéraire au XVIIIe s.: la société du bout-du-banc’, Revue d'histoire littéraire de la France, vol. 104, n°1, 2004, p. 59-70.
(Dinaux & Brunet, 'Sociétés badines', p. 6. Gay, III, 947. K. Peeters, 'Bibliographie critique du comte de Caylus', p. 16-17. Smith, ‘Bibliographie des oeuvres de Mme de Graffigny’, p.21-28 qui détaille le contenu de ce recueil et les conditions de sa publication).
Traces de restaurations à la reliure, quelques rousseurs éparses.
Reliure aux armes de Jean-Armand, marquis de Joyeuse (1718-1774), colonel aux grenadiers de France en 1749 (OHR, 770, n°1).
Très bon exemplaire, frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37218 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PREFONTAINE (César-François Oudin, sieur de). Les Maistres d'hostel aux Halles, Le cavalier crotexte. Et l'apotichaire empoisonné. Novelles comiques [sic].
Paris, Michel Brunet, 1670.
In-12, plein veau marbré de l’époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments garnis de filets, palettes et d’un fer à la fleur de lys répété entre-nerfs, (10), 334 (i.e. 336) p.
Edition originale et unique, "très rare", de ce recueil de trois nouvelles composées par le premier traducteur de Don Quichotte en français.
"L'auteur a puisé à la source de la fréquentation du petit peuple, gens de maison, prostituées, charlatans, voleurs et cabaretiers mais aussi dans le fond de la littérature picaresque de son temps".
"Le livre ne témoignait que trop du genre de vie que menait l’auteur (…). Il choisit ses personnages parmi les classes abjectes et réprouvées, où le filou et la fille publique se donnent toujours la main (…). Ces tableaux de mœurs triviales et honteuses méritent de figurer dans notre galerie pornographique" (P. L. Jacob, ‘Mémoires Curieux sur l'Histoire des Mœurs en France’, XVIIe s., I, p. 148-149).
"On appréciera la finesse et le mordant de certains épisodes qui nous révèlent les mœurs et la psychologie de l’époque" (E. H. Guitard).
"Savant linguiste et lexicographe", polyglotte et hispanisant, César Oudin de Préfontaine (ca 1560 - 1625) était le fils d'un grand prévôt du Bassigny et fut chargé d'importantes missions diplomatiques par Henri IV.
(Brunet, Suppl., II, col. 109 qui donne ce volume comme "rare". 'Dict. des lettres françaises', XVIIe, p. 1008). Seulement 3 exemplaires recensés par WorldCat dans le monde dont un unique en France: celui de la BnF.
Quelques auréoles éparses. Papier légèrement froissé. Petites traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, très bien relié à l’époque.

Réf.: 37253 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LORENTZ (Alcide-Joseph). Louis-Philippe ex-roi des Marionnettes, ou Polichinel devenu philosophe.
Paris, chez les marchands de nouveautés, s.d. (1848-1849).
Grand in-8° (246 x 158 cm), demi-maroquin bleu nuit à grands coins, dos lisse orné d'un riche décor romantique doré en long, filets dorés sur les plats, plats et gardes marbrés, tête dorée, couvertures et dos conservés (rel. Champs-Stroobants début XXe), (92), 192 p., non rogné, très nombreuses vignettes sur bois.
Remise en vente, en janvier 1849, de cet ouvrage conçu sous la Monarchie de juillet mais publié quelques jours après la Révolution de 1848, avec une nouvelle couverture, nouveaux faux titre et page de titre, pour tenir compte des changements politiques.
Outre la qualité et l’originalité de son illustration et de ses nombreuses vignettes sur bois, originalité soulignée par Grand-Carteret, ce livre satyrique du peintre, dessinateur caricaturiste, illustrateur et lithographe Alcide-Joseph Lorentz (1813-1891) se présente une forme originale: le texte ne débute qu'après une trentaine de pages d'illustrations légendées par intertitre qui présentent les atermoiements de l'auteur, un "Polichinel" minuscule en butte à de cauchemardesques obstacles pour rédiger sa préface.
La Révolution de février ayant éclaté au moment de sa publication et Louis-Philippe ayant été renversé, le livre ne rencontra qu’un succès réduit.
Quelques rousseurs sur le faux-titre et le titre.
(J. Grand-Carteret, ‘Mœurs et caricature en France’, p. 126. Vicaire, V, 394).
Ex-libris gravé "F.-M. Caye".
Bel exemplaire dans une très belle reliure au décor romantique, signée Champs-Stroobants.

Réf.: 36778 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LOUVAIN - LE GARDE-CIVIQUE, JOURNAL HEBDOMADAIRE - 1848. Le Garde-Civique, Journal Hebdomadaire. [Ensemble complet : n°1 du 27 juin 1848 au n°13 du 19 sept 1848].
Louvain, J. Jorand-Dusart, juin-sept. 1848.
13 livraisons de 4 p. chacune, réunies en un volume in-4, plein cartonnage de l’époque, 52 p. (pagination continue), texte sur 2 colonnes, 13 caricatures lithographiées à pleine page.
Journal créé au moment de l'organisation de la Garde Civique dans la ville de Louvain, avec l'ambition d'agir sur les premières élections.
"Nous recherchons, quels sont, dans notre cité, les hommes les plus dignes de marcher à la tête de notre garde bourgeoise…".
Compte-rendu des événements, commentaires, les élections et les résultats avec la composition exhaustive de la Garde Civique, dispositions législatives, courrier des lecteurs et annonces… Une caricature accompagne chaque livraison.
"Publication très curieuse et très recherchée" (cf. Alfred Berrewaerts, 'Recherches sur la presse périodique louvaniste', L. Braeckmans, 1904, p. 44-45).
Contient, relié en tête, la partition avec paroles et musique sous couverture illustrée d’une "Marche dédiée à la Garde-Civique Belge" par Emile Colbeau et Auguste Tennstedt, entièrement lithographiée par P. Barella à Louvain, 1848.
Cartonnage lég. frotté avec quelques manques, qqs petits accrocs de papier sans manque.
Bon exemplaire.

Réf.: 33842 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA FONTAINE (Jean de), BENSERADE (Isaac de), CORNEILLE (Pierre), etc. Le Tableau de la Vie et du Gouvernement de Messieurs les Cardinaux Richelieu et Mazarin, et de Monsieur Colbert, représenté en diverses Satyres & Poésies ingénieuses ; avec un Recueil d'Epigrammes sur la vie & la mort de Monsieur Fouquet, et sur diverses choses, qui se sont passées à Paris en ce tems-là.
Cologne [i.e. Hollande], Pierre Marteau, 1694.
In-12, plein vélin à la Bradel à petits rabats, pièce de titre de maroquin bronze, daté en pied (rel. moderne), (1) f. de titre, (8), 290 p.
Edition à la date de l'originale, de ce recueil de pamphlets dirigés contre Richelieu, Mazarin et Colbert. Les pièces concernant Fouquet lui sont le plus souvent favorables. Ce volume aurait été publié en Hollande par un réfugié français.
"480 pièces plus 7 anagrammes, devises, etc." selon Lachèvre, qui identifie 25 auteurs, dont La Fontaine, Benserade, Pierre Corneille, Desmarets, Malleville, Boisrobert, Barbier d'Aucour, Le Laboureur, etc.
A propos de Richelieu, on note la 'Miliade' et 'l'Enlèvement des reliques de Saint-Fiacre' ; à propos de Colbert, la 'Rencontre de Colbert et de Hotman dans les enfers'.
(Brunet, V, 624. Jeanmart de Brouillant, 'Pierre du Marteau', p. 102-103. 'Sources de l'histoire de France', IV, 2830. Pour l'inventaire détaillé des pièces, cf. Lachèvre, 'Biblio. des recueils collectifs de poésies', III, p.181-183).
Bon exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 34229 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



QUEVEDO Y VILLEGAS (Dom Francisco). Les sept Visions de Dom Francisco de Quevedo Villegas (...). Traduites de l'Espagnol par le Sieur de la Geneste.
Cologne, Clement Malassis, 1682.
In-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titre doré, tranches mouchetées de rouge, 352 p. (titre-frontispice et page de titre inclus), (8) p. de table.
Nouvelle édition des 'Visions' (‘Los Sueños’) de Quevedo, illustré d’un joli titre frontispice représentant le rêveur entouré de ses sept "visions" dessiné et gravé par Gasper Bouttats.
"L'Enfer Réformé" se trouve à partir de la page 269.
Le traducteur, le sieur de La Geneste, est le premier et le seul traducteur de Quevedo qui ait mené à bien la traduction des ‘Visions’ et de ‘l’Aventurier Buscon’ au XVIIe siècle.
"Cette série de contes, satiriques et fantastiques, est sans doute la plus haute manifestation de l'esprit quevedesque (...). Avec eux se forme un genre littéraire nouveau, où l'auteur mêle le sacré au grotesque" (Michèle Gendreau-Massaloux).
"Ici plus qu'en toute autre oeuvre éclate le génie singulier de l'auteur, un génie où le goût des combinaisons intellectuelles s'allie à la plus féroce et macabre des fantaisies" (Dict. Laffont-Bompiani, VI, 7562).
(Losada-Goya, 'Bibliogr. de la litt. espagnole en France au XVIIe', p. 384. Palau, 244135). Cette édition manque à la BnF.
Petite signature ex-libris en tête du titre: "A Mons. de Gerlazës".
Quelques infimes traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37243 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CAQUET DE l'ACCOUCHEE - 1622. Le Caqvet de l'accovchee. [i.e. Le caquet de l'accouchée].
S.l., s.n., 1622.
In-12, cartonnage à la Bradel, dos acajou, plats de papier marbré, intérieur doublé, tranches rouges (reliure moderne), 24 p.
Edition originale de ce spirituel pamphlet qui connut une grande vogue, vive satire de la bourgeoisie parisienne de la période. Le titre fait référence à la coutume qu'avaient les bourgeoises de se visiter lorsque l'une d'elles était en couches.
Le narrateur, un Parisien en convalescence à qui son médecin prescrit de se distraire, se rend rue Quincampoix et restitue les caquetages et commérages des femmes entourant sa cousine qui vient d'accoucher. Chronique acerbe de la vie parisienne où se mêlent des considérations sur les personnalités de l’époque, citées nommément, la politique, la religion, l’économie, les moeurs, etc.
Le texte est considéré comme une bonne source sur la vie quotidienne et les représentations de la femme dans ce premier quart du XVIIe s.
Cf. P. Brun, ‘La Bourgeoisie au XVIIe siècle d'après Les Caquets de L'accouchée', Revue d'Hist. Litt. de la France, n°2,‎ 1896, p. 192-203.
(Arbour 10458. Lindsay et Neu, 4732.Mercier, ‘La litt. facétieuse sous Louis XIII’, n°87).
Quelques petits accrocs à la reliure.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 36746 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ARNAUD (F.T.M. de Baculard d')], AUBERT (Abbé Jean-Luc), DARIGRAND (Jean-Baptiste). 1- [ARNAUD (F.T.M. de Baculard d')]. Les amants malheureux, ou le comte de Comminge, drame en trois actes et en vers, précédé d'un discours préliminaire & suivi des Mémoires du comte de Comminge. La Haye et Paris, L'esclapart, 1765. 163 p., frontispice gravé.
2- AUBERT (Abbé Jean-Luc). La mort d'Abel, drame en trois actes, en vers, imité du poëme de M. Gessner ; et suivi du Vœu de Jephté, poëme. Paris, Duchesne, 1765. xvj, 102 p., (1) f. blanc.
3- Le Point du Jour, poëme à Ariste, lu à la séance publique de la Société Littéraire d'Arras, le 30 mars 1765, par Monsieur… Arras, Imprimerie Guy de La Sablonnière, (1765). 15 p.
4- DESNOYERS (Etienne Jules). Le tableau de la nature. Londres et Paris, Humblot, 1760. 24 p.
5- LECLERC DE MONTMERCY (Claude Germain). Les écarts de l'imagination. Epitre à M. D'Alembert. Paris, Durand, 1753. (2) f., viij, 73, (2) p.
6- GROUBER DE GROUBENTALL DE LINIERE (M.-F.). Irus, ou le savetier du coin. Genève, 1760. 23 p.
7- MATON (Alexis). Les innocens. Poëme héroï-comique en quatre chants. Lisbonne, 1762.(1) f., (2), 51 p., frontispice gravé.
8- [DARIGRAND (Jean-Baptiste)]. L'antropophagie, ou Les Antropophages. Amsterdam, 1764. 37 p., frontispice gravé.

In-8, pleine basane de l'époque, dos à nerfs guillochés or, compartiments garnis de fleurons dorés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges (accroc à la coiffe sup., petit manque à la coiffe inf., coins émoussés).
1 - Seconde édition publiée un an après l'originale. Frontispice de Marillier. L'une des oeuvres les plus noires de Baculard d'Arnaud, pleine d'une "saveur mystique et sacrilège de satanisme et de blasphème (…) qui a préparé le théâtre romantique et le mélodrame" (Civray).
2- Edition originale.
3- Edition originale.
4- Edition originale.
5- Edition originale.
6- Edition originale. Ouvrage faussement attribué à Voltaire (cf. Bengesco, 2316).
7- Edition originale. Pamphlet contre les fermiers-généraux. "On avait arrêté et mis à la Bastille un nommé Darigrand auquel on attribuait l'Antifinancier, qui parait avoir été écrit par la même plume que les Antropophages; mais il fut relâché avant la mise en circulation de ce dernier libelle" (INED, 4546). (Goldsmiths', 'Online Catalogue', n° 10026.1. Kress, S.4328).
Très bon exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 31769 - Eur 380.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ANONYME] - GUERRE DE HOLLANDE 1672. Les Entretiens familiers des Animaux parlans, où sont découverts les plus importants secrets de l'Europe dans la conjoncture de ce temps, Avec une clef qui donne l'intelligence de ce tout.
Amsterdam, Hernan de Witt, 1672.
In-12, vélin rigide ivoire de l'époque, 248 p., (1) f. de clef.
Edition originale elzévirienne publiée à Amsterdam, partagée avec l'édition bruxelloise Jean Le Petit.
Sous forme d'entretiens, violent pamphlet sur la mésentente européenne qui avait conduit à la guerre de Hollande (1672-1678).
Chaque représentant des 24 nations, participe à l'un des six dialogues et expose sa position particulière sur l'échiquier européen.
La clef, située à la fin de l'ouvrage, permet d'identifier la nationalité de chacun des protagonistes. Elle n'est pas comprise dans la pagination. Les Hollandais sont représentés par des babouins, les Espagnols des renards, les Français des coqs, les Anglais des léo­pards, les Toscans des escargots, les Danois des éléphants, les Russes des ânes...
(Brunet, IV, 1314. Drujon, ‘Livres à clef’, I, 318. Willems, 2073).
De la Bibliothèque "Pierre de Witt" avec son ex-libris imprimé.
Bel exemplaire, dans son vélin d'origine.

Réf.: 35359 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[LE NOBLE (Eustache)]. La Pierre de Touche Politique.
1- La Pierre de Touche Politique. Janvier 1690. Jouxte la copie imprimée à Londres, Jean benn, 1690. 47, (1) p., (1) f. blanc.
2- Entre la Suisse & la Hollande. Février 1690. Leyde, William Newkink, 1690. 43 p., (1) f. blanc.
3- La diète d'Ausbourg. VIII. Dialogue. Mars 1690. Jouxte la copie imprimée à Vienne, 1690. 48 p.
4- La lotterie de Pasquin. Neuvième dialogue. Avril 1690. Jouxte la copie imprimée à Basle, Eugène Tyrannomastix, 1690. 47 p.
5- L'ombre de Montmout. May 1690. Jouxte la copie imprimée à Oxford, James Goodking, 1690. 47, (1) p.
6- Le roy de la fève. Dialogue politique entre le comte Tekeli et Guillaume de Nassau. sur les affaires du tems. Londres, Federic Van-Soter, 1690. 24 p.
7- Les médailles. Juin 1690. Jouxte la copie imprimée à Londres, Eugène Philalethe, 1690. 47, (1) p.

Ensemble de 7 pamphlets périodiques, reliés en un volume in-12, plein veau usé de l'époque (manques de cuir, reliure abimée)
Eustache Le Noble "a été l'un des plus remarquables publicistes restés en France à la fin du XVIIe siècle (…) Ces dialogues ont trait surtout aux évènements politiques de la politique extérieure" ('Sources de l'Histoire de France', 1956).
(Hatin, I, 187-192).

Réf.: 32389 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ARBUTHNOT (John), SWIFT (Jonathan) et POPE (Alexander) éditeurs. Le Procès sans fin, ou l'Histoire de John Bull, Publiée sur un Manuscrit trouvé dans le Cabinet du fameux Sire Humfroy Polesworth, en l'année 1712. Par le docteur Swift.
Londres, J. Nours, 1753.
In-12, plein veau de l'époque, dos orné de caissons dorés (mors et coiffes usés, qqs manques de cuir), xxiii, (1), 248 p.
Première édition française de la traduction de 'The History of John Bull...' donnée par l'abbé François Velly.
Médecin de la reine, mathématicien et écrivain écossais, John Arbuthnot était l’ami de Jonathan Swift, Alexander Pope et John Gay, avec lesquels il fonda la célèbre société satirique: le Scriblerus Club.
Cet ouvrage contient le recueil des cinq pamphlets que John Arbuthnot composa à partir de 1712, réunis et publiés par Swift et Pope. Allégorie spirituelle des manœuvres politiques de la Grande-Bretagne, de la France, de l’Espagne et de la Hollande, qui conduisirent au traité d’Utrecht (1713), l’œuvre met en scène, pour la première fois, la figure de John Bull, personnification de la nation britannique qui obtint un immense succès et persiste encore aujourd’hui.
(France littéraire, IX, 303. Mylne, 53.2).

Réf.: 32572 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CAYLUS (Anne-Claude de Tubières-Grimoard, comte de)]. 1- CAYLUS (Anne-Claude de Tubières-Grimoard, comte de). Relation galante et funeste, De l'Histoire d'une Demoiselle qui a glissé pour être épousée, l'hyver du mois de Décembre 1742. Amsterdam, chez Pierre Marteau [i.e. Paris ?], 1743. [8], 9-23 p.
[Précédé de]
2- ANONYME. Préface, Ouvrage Précédé d'une belle paire d'épîtres dédicatoires, enrichi de fort bonnes notes critiques et historiques, Orné de deux mots Grecs & de cinq Latins, Bon à ceux qui lisent de tout (…). Par un Ecrivain des plus moderne. A Grapho-manie, chez Savantas & l'Esprité, Associé, rue des Barbouilleurs, Avec Permission de l’auteur, 1755. 48 p., vignette de titre.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, demi-maroquin vert bronze, dos lisse orné de petits fers aldins ajourés, titre doré, tranches marbrées (rel. XIXè).
1- Rare première édition séparée de cette nouvelle libertine qui avait d'abord paru dans les 'Etrennes de la Saint-Jean’.
(Gay, III, 994. Cette édition manque à Peters, ‘Bibliographie du comte de Caylus’. Seulement 2 exemplaires recensés dans le monde par WorldCat: British Lib. et BnF).
2- Edition originale et unique de cette spirituelle parodie des écrits pédants et faussement érudits alors à la mode. L’épître est dédiée à '"moi-même" par l'auteur qui clarifie d'emblée ses intentions: "L'ouvrage ne mérite pas d'être corrigé, d'ailleurs je n'ai pas le temps, un travail plus sérieux va m'occuper. J'ai de plus la satisfaction d'avoir fait lire des Epîtres dédicatoires & des Préfaces à des gens qui avoient juré de n'en jamais lire." (p. 47-48).
(Brunet, ‘Imprimeurs imaginaires’, p. 250. Colon, ‘Siècle des Lumières’, 55.301. Un unique ex. recensé à WorldCat: celui de la BnF).
Quelques taches d'encre sur un feuillet.
Très bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 35332 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BILLARDON DE SAUVIGNY (Louis-Edme). Histoire amoureuse de Pierre Lelong, et de sa trés-honorée dame Blanche Bazu. Nouvelle édition. Précédée d'un discours sur la langue françoise (...). La musique est de Philidor & Albanaise [sic].
Londres, 1768.
In-8, pleine basane marbrée, dos lisse orné de compartiments dorés, filets d'encadrement à froid sur les plats, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges (pet. départ de fente au mors sup.), xxx, (2), 124 p., rouss. et auréoles marginales, une planche, vignettes en bandeau.
Edition ornée d'une planche légendée : "Puits d'amour" et de 3 en-têtes non signés, précédée d'un "Essai sur les progrès de la langue française". Les pages 97 à 124 contiennent de la musique gravée de Philidor (pseud. de A.-F. Danican) et de Antoine Albanese.
"Véritable chef-d'oeuvre en miniature, perle précieuse montrant que Sauvigny s'était assimilé à un degré remarquable la manière ingénue de nos anciens poëtes et conteurs français" (Pierre Larousse).
(Cf. 'Billardon de Sauvigny et l'innocence perdue du premier âge' in : 'Dix-Huitième Siècle', n° 26 (1994), pages 468-469).
(Cohen, 148, Gay, II, 486).

Réf.: 28773 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LOUIS XIII - BARADAS. La disgrace de Baradas.
S.l., 1626.
Petit in-8, cartonnage chagriné (rel. du XIXe s.), 14 p.
Edition originale. Premier écuyer, Baradas s'étant rendu insupportable au roi par ses hauteurs et ses humeurs arrogantes avec lui, il le chassa, et donna sa charge à mon père. Il eut après celle de premier gentilhomme de la chambre du roi à la mort de Blainville... (cf. Mémoires de Saint-Simon).
(Manque à WorldCat).

Réf.: 32219 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


COURTELINE (Georges), DIAMANT-BERGER (Maurice) éditeur. Oeuvres complètes.
Paris, François Bernouard, 1926-1927.
15 volumes in-8, brochés, couvertures imprimées, 2 portraits photographiques.
Première édition des Oeuvres de Courteline, "établie sous la direction de l'auteur par M. Diamant-Berger" (Maurice Diamant-Berger de nom de plume: André Gillois). Deux portraits photographiques.
Contient : I- Chroniques. II- Les gaîtés de l'escadron. III- Madelon, Margot et Cie. IV Boubouroche (Nouvelle et comédie) précédé d'un avant-propos inédit et suivi de Une canaille, etc. V- Messieurs les ronds- de-cuir suivis de Scènes de la vie de bureau. VI- Le train de 8 h. 47. VII- Le miroir concave suivi de rimes. VIII- Les fourneaux suivis de L'ami des lois. IX- La conversion d'Alceste. X- Les linottes suivies de Tante Henriette. XI- Philosophie suivie de Pochades et croquis. XII- Les miettes de la table. Précédées de Dindes et grues. XIII- Théâtre I et II. XIV- Théâtre III et IV. XV- Théâtre V. Précédé des Tribunaux comiques de Jules Moinaux qui ont inspiré des pièces et suivi d'une bibliographie complète.
Un plat détaché.
Exemplaire numéroté sur Vergé Navarre.

Réf.: 32266 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ERASME (Didier) ou Desiderius Erasmus . L'Éloge de la Folie, traduit du latin par M. Gueudeville. Nouvelle édition revûe & corrigée sur le texte de l'édition de Bâle, et ornée de nouvelles figures. Avec des notes.
[Paris], 1752.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, palettes en tête et pied pièce de titre de maroquin bordeaux, filets d'encadrement à froid sur les plats, tranches rouges, (6), xxiv, 222 p., frontispice gravé, 13 planches hors texte, vignette de titre, bandeaux, cul-de-lampe.
Bonne édition, dans la traduction de Nicolas Gueudeville, revue et annotée par Meunier de Querlon, illustrée d'un frontispice, de 13 planches hors texte, une vignette de titre, 2 bandeaux et un cul-de-lampe de Eisen, gravés par Noël Le Mire, Jacques-Jean Pasquier; Jean-Jacques Flipart, Charles de Beauvais, Pierre-François Tardieu, Louis Legrand, Jacques-Nicolas Tardieu, Jacques Aliamet et Jean-Baptiste Delafosse.
Coiffes usées, quelques épidermures.
Très bon exemplaire.

Réf.: 36936 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[CAMBOUT DE PONTCHATEAU (Sébastien-Joseph du)], [LE NOBLE (Eustache)]. 1- [CAMBOUT DE PONTCHATEAU (Sébastien-Joseph du)]. La morale pratique des Jésuites, présentée en plusieurs histoires arrivées dans toutes les parties du monde. Cologne, Gervinus Quentel, 1669. (11) f., 44, 287 p. [précédé de]
2- [LE NOBLE (Eustache)]. L'esprit de Gerson. S.l., 1692. (1) f., 249 p.


Petit in-12, plein veau de l'époque, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin, tranches rouges (importantes épidermures au dos), petite galerie de vers aux prem. cahiers de la deuxième partie.
1- Edition originale, "véritable Elzevier d'Amsterdam" selon Willems, n°1421 de ce violent pamphlet dirigé contre les jésuites. Les pages 214 à 217 concernent l'activité des Jésuites au Japon ("Jésuites en preschant l'Evangile au Jappon sement les seditions & la guerre…".
2- Cet ouvrage parut également sous le titre de "Le Bouclier de la France, ou les Sentimens de Gerson et des canonistes, touchant les différens des rois de France avec les papes". "Ouvrage écrit à propos de l'affaire des franchises de quartier à Rome" ('Sources de l'Histoire de France', n°3033).

Réf.: 30984 - Eur 230.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[VADE (Jean-Joseph)]. La Pipe cassée, poème epitragipoissardihéroicomique.
A la Liberté, chez Pierre Bonne-Humeur, s.d. [1749].
In-12, broché, couverture de papier marbré ancien, 45 p. (qqs rousseurs).
Edition originale ces quatre pièces "poissardes" chacune illustrée d'un bandeau d'après Eisen gravé sur cuivre par Aveline, lettrines, fleurons et culs-de-lampe.
L’auteur est connu pour être le créateur de ce genre "poissard" qui reproduit le langage et les moeurs du petit peuple des halles, notamment les vendeuses de marée.
" 'La pipe cassée' passe pour être le chef-d’œuvre de Vadé, sorte d’épopée comique qui met en scène les Forts du Port au Blé et leurs compagnes, légitimes ou non, exerçant elles-mêmes des métiers comme 'revendeuses de nippes', 'marchandes de fleurs au panier' aux alentours des Halles parisiennes. On a, grâce à ce poème, un tableau des mœurs populaires du temps" (Jean Rictus, ‘A propos de la Pipe cassée’, 1926).
(Gay, III 749. Yve-Plessis, 'Bibliographie raisonnée de l'argot', n°109: "...précieux pour l'étude du bas langage parisien au XVIIIe siècle").

Réf.: 36408 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CARACCIOLI (Louis-Antoine, marquis de). De la Gaieté.
Francfort & Liège, J.F. Bassompierre, J. Vaden Berghen, 1762.
In-12, plein veau havane de l’époque, dos lisse entièrement orné d'un riche décor de compartiments dorés aux petits fers, roulette sur les coupes, tranches rouges, xvi, 341, (2) p., imprimé en gros caractères, vignettes, bandeaux et culs-de-lampe.
Rarissime édition liégeoise à la date de l'originale de cet ouvrage que l'auteur consacre entièrement à la gaieté et au bonheur. Au nombre des chapitres sur la gaieté: Les différentes sortes - Contribue beaucoup à la santé - Nécessaire aux gens d'étude - Des jeux – Des rires - Des bons mots – "L'éducation, telle qu'on la donne, nuit beaucoup à la gaieté" – "Il n’y a pas de vraie gaieté dans liberté" - De plaisirs, etc., etc.
Reliure abîmée en pied (brûlure).
Cette impression liégeoise est très rare. Un unique autre exemplaire est recensé dans le monde (WorldCat): National Libr. of Sweden
(Manque à Theux de Montjardin, ‘Bibliographie liégeoise').
Très bon état intérieur, très frais, imprimé sur papier fort.

Réf.: 36449 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[VASSELIER (Joseph) ou MARECHAL (Sylvain)]. Almanach nouveau de l'an passé, Où l'on annonce les choses arrivées & qui arriveront encore; ouvrage curieux et profond; proposé par souscription.
Genève, s.d. [1785].
In-16, plein veau porphyre de l'époque, dos lisse fleuronné, triple filet d'encadrement sur les plats, tranches dorées (dos frotté, coiffe sup. usée, coins émoussés), 204 p.
Edition originale de cet almanach qui ne parut que sur 2 années (ici la première).
Barbier (I, 113) l'attribue à Sylvain Maréchal; l'auteur est plus certainement Joseph Vasselier (1735-1798), employé des postes à Lyon, ami de Voltaire et poète à ses heures; attribution confirmée par Grand-Carteret et Dommanget ('S. Maréchal', p. 121 et 482).
Contient des contes "satiriques, libres et spirituels" (Gay). Les noms des saints du calendrier sont remplacés par les noms de célébrités hétéroclites.
(Gay, I, 61. Grand Carteret, 790).

Réf.: 34159 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[JUNQUIERES (Jean-Baptiste de)]. Caquet-Bonbec, la poule à ma tante, poème badin.
S.l [Paris, Charles-Joseph Panckoucke], 1763.
In-12, broché, couverture de papier marbré ancien, 69 p. (qqs rouss.), bandeaux et culs-de-lampe gravés sur bois.
Edition originale. Conte grivois et antireligieux en vers, qui relate les aventures initiatiques d'une jolie poule dans le monde. L'auteur était capitaine des Chasses de la ville de Senlis.
Des études spécialisées relèvent que cet ouvrage contient, curieusement, dans quatre de ses "chants", un décription exacte de pratiques d'alectryomancie, rite d'origine grecque utilisant les aptitudes divinatoires que les anciens prêtaient au coq.
Adresse restituée d'après la permission tacite accordée à Charles-Joseph Panckoucke le 30 décembre 1762 (BnF, ms. fr. 21992, n° 390 ; ms. fr. 21982). Errata à la fin.
(Barbier, 'Ouvrages anonymes', I, 497. Gay, I, 475).
Bon exemplaire.

Réf.: 36410 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COTTIGNIES (François de, dit Brule-Maison). Etrennes tourquennoises ou Recueil de chansons, facétieuses et plaisantes sur les Tourquennois. Cinquième édition, revue et corrigée, avec des airs notés. [Premier au cinquième recueil].
Tourcoing, et se trouve à Lille, chez Vanackere fils, [ca 1840].
5 parties reliées en un volume in-16, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un fer spécial central et de filets dorés, titre doré, ex. non rogné.
Réunion de cinq "recueils" (sur 10), chacun orné d'un joli frontispice gravé sur bois, imprimé sur beau papier fin et protégé sous serpente. Les chansons sont accompagnées de planches de musique notée. Texte encadré.
François de Cottignies (Lille 1678-1740) était surnommé "Brûle Maison" parce qu'il attirait les badauds en brûlant des maisons de papier qu'il traînait derrière lui avant de donner son spectacle de rue.
"Sa tendance vers la moquerie et la satire le conduisit à choisir pour sujet de ses chants les habitants du bourg de Tourcoing (…). Pendant quarante années, il divertit le peuple de Lille et des environs par ses chansons populaires et burlesques, dans lesquelles il s’était appliqué à mettre sur le compte des Tourquennois toutes les bévues et les tours qu’il imaginait. Il a fini par leur donner une réputation de bêtise qu’ils étaient loin de mériter ; mais il a fini aussi par fixer et par authentiquer pour ainsi dire le langage vulgaire de Lille".
(Verly, 'Bibliographie lilloise', p. 53).
Joli exemplaire, très frais, entièrement non rogné, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37265 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CHARBONNET (Pierre Mathias)]. Eloge prononcé par la folie devant les habitans des Petites-Maisons.
Avignon, s.n, 1760.
In-12, broché, couverture de papier bleu ancien, 48 p., quelques rousseurs.
Edition originale et unique. Les "Petites Maisons" est un asile d'aliénés situé dans le quartier du Luxembourg à Paris et créé en 1557.
"Histoire critique et ingénieuse des folies du marquis de Bacqueville, qui pendit un de ses chevaux parce qu'il avait fait un faux pas, et qui se cassa la cuisse en voulant traverser la Seine avec des ailes de son invention" (Techener, 'Bibliothèque champenoise', 1139). Recteur de l'université, l'auteur était né à Troyes en Champagne.
Petite signature ex-libris manuscrite sur le titre.

Réf.: 36401 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 |