English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

107 fiche(s) - Page 1


ROEDERER (Pierre Louis, comte). Oeuvres du comte P. L. Roederer Pair de France, Membre de l'Institut etc. etc. etc. publiées par son fils le baron A. M. Roederer, ancien pair de France, tant sur les manuscrits inédits de l'auteur que sur les éditions partielles de ceux de ses ouvrages qui ont déjà été publiés avec les corrections et les changements qu'il y a faits postérieurement.
Paris, Imprimerie Firmin-Didot frères 1853-1859.
8 volumes in-4 (182 x 265 mm), demi-chagrin vert bronze de l'époque, dos à 5 nerfs ornés d'un décor de compartiments encadrés à froid et soulignés de filets dorés, titre et tomaison dorés, texte sur 2 colonnes, non rogné et partiellement non coupé.
Rare édition collective, non mise dans le commerce, des œuvres de Roederer, publiées par Antoine-Marie Roederer fils de l’auteur. "Tirée à cinquante exemplaires, destinées aux amis de la famille et à quelques bibliothèques publiques, cette édition est presque introuvables" (cf. Thierry Lentz, Fondation Napoléon, in ‘Les Cahiers Lorrains’, 1994, n°, p. 311-324).
"Né à Metz, en 1754, Pierre-Louis Roederer est un des hommes-clés de la fin de l'Ancien Régime et des débuts de la Révolution. Élu à l'Assemblée Nationale, il en deviendra une des voix les plus écoutées. Sa carrière est multiforme: juriste, économiste, théoricien politique, homme d'action successivement procureur général syndic de la Seine, propriétaire de journaux, conspirateur de Brumaire, conseiller d'Etat, sénateur, comte d'Empire, ministre napolitain, secrétaire d'Etat du Grand-Duché de Berg, pair de France sous la monarchie de Juillet, mais aussi auteur de théâtre, moraliste, philosophe et économiste. Mort à près de 82 ans, il a laissé une œuvre écrite considérable" (Id.).
Contient : I- Théâtre -- II- Histoire (Louis XII, François Ier, Mémoires pour servir à l'histoire de la Société Polie, etc.) - III- Histoire contemporaine (L'Esprit de la Révolution de 1789, Chronique de cinquante jours, Portraits de personnages sur la Révolution, Notice sur l'Empire) -- IV- Lettres et opuscules -- V- Opuscules -- VI- Opuscules (Rapports et Discours) -- VII- Brochures politiques, rapports et discours -- VIII- Variétés. Correspondance de famille ; Correspondance générale, etc.
4 portraits dont 2 de l'auteur, un de Joseph Napoléon et un croquis en pied de Talleyrand. 6 fac-similés de lettres. 3 planches d’illustrations lithographiées.
(Quérard, XII, 692 détaille le contenu. Tulard, 1265. Vicaire, VI, 1166).
Quelques rousseurs. Petites épidermures.
Très bon exemplaire, en partie non coupé, bien relié à l’époque.

Réf.: 34653 - Eur 2800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VILLERME (Louis René). Tableau de l'état physique et moral des ouvriers employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie.
Paris, Jules Renouard et Cie, 1840.
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-toile havane chagrinée de l'époque, dos lisse orné d'un décor de filets dorés, titre doré, viii, 458 p. (i.e. 448) et (2) f., 451 p.
Edition originale de cet ouvrage, "l'un des grands livres sociaux du XIXe siècle" (cf. M. Leroy, II, p. 381-390) et l'une des étapes décisives dans l’histoire du développement de la sociologie, de la démographie et de la statistique sociale en France.
Médecin hygiéniste, Villermé fut chargé par l’Académie des Sciences morales et politiques de "constater aussi exactement que possible, l’état physique et moral des classes ouvrières". Accompagné par Benoiston de Châteauneuf, il commença son voyage à travers la misère ouvrière par Mulhouse puis le Haut-Rhin. Recueillant minutieusement les informations sur le terrain, il décrit en un style neutre la situation des ouvriers, l’exploitation des femmes et des enfants, les conditions de travail et de vie quotidienne de ces "nègres blancs".
Le retentissement de cette enquête fut d’autant plus grand que les faits étaient présentés de façon objective, et analysés dans une interprétation libérale.
Ce rapport joua un rôle déterminant dans l’élaboration de la loi du 22 mars 1841 sur le travail des enfants. Par la qualité et le sérieux des recherches sur lesquelles il reposait, il donna matière à une fructueuse réflexion sur la condition ouvrière, suscita de multiples travaux du même ordre et ouvrit la porte aux grandes réformes sociales qui suivirent.
(En Français dans le Texte, 256. Dada, 292. Einaudi, 5914. Goldsmiths, 31731. Kress, C.5352. M. Perrot, 'Enquêtes sur la condition ouvrière', 63).
Cachets et cotes de bibliothèques.
Bon exemplaire.

Réf.: 29968 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUGO (Victor). Odes et poésies diverses.
Paris, Chez Pelicier, 1822.
In-12 (155 x 102 mm), demi-maroquin à long grain vert de cobalt, à coins soulignés de filets dorés, dos lisse orné d'un riche décor de 3 compartiments encadrés de triples filets dorés, titre doré, date en cartouche en pied (rel. Stroobants fin XIXe), (4), ij, (2), 234 p.
Edition originale du premier livre qu'ait publié Victor Hugo, recueil de vers contenant 27 pièces dont 12 inédites et qui marque ses véritables débuts littéraires et poétiques.
Louis XVIII, qui possédait l'ouvrage, octroya une pension de 1.000 francs au jeune auteur. Le livre, tiré à cinq cents exemplaires, s'écoula en quatre mois.
"Hugo a vingt ans (…). La préface affirme que "la poésie n'est pas dans la forme des idées, mais dans les idées elles-mêmes". La forme ne rompt point, en effet, avec les règles post-classiques ; quant aux idées, elles sont celles des écrivains royalistes du temps ; mais elles sont sérieuses, graves, elles obligent le poète à se faire de la poésie l'idée la plus haute (…). Cette poésie politique débouche sur une vision épique et métaphysique de l'Histoire..." (Pierre Albouy, éd. Gallimard).
(Carteret Romantique, I, 389. Vicaire, IV, 229).
Mors très légèrement frottés.
Bel exemplaire parfaitement relié par Stroobants. Exemplaire frais, entièrement non rogné, à toutes marges, témoins conservés.

Réf.: 37430 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOLLIEN (François Nicolas, comte). Mémoires d'un ministre du Trésor public (1780-1815).
Paris, Imprimerie de H. Fournier et Cie, 1845.
4 volumes in-8, demi-chagrin vert bronze de l'époque, dos à 4 nerfs ornés de caissons dorés richement décorés, titre et tomaison dorés, jeu d'encadrement de filets à froid et dorés sur les plats, tranches mouchetées (rel. Quinet), tableaux dépliants (qqs rousseurs).
Edition originale de librairie. Ministre du Trésor Public de 1780 à 1815, Mollien a donc couvert l’Ancien Régime, la Révolution et l’Empire.
"Il est de ceux qui ont posé les bases du système financier public tel que nous le connaissons encore aujourd’hui (…). Homme de premier plan de l’Empire, Mollien est également un témoin de premier ordre. Et s’il lui arrive de magnifier son rôle, il n’en dévoile pas moins, dans ses Mémoires, le dessous des cartes de l’immense champ de bataille que fut l’Europe entre 1799 et 1815" (David Lionel Jauneau, IGPDE éditions).
"Remarquables Mémoires dont la consultation est indispensable pour l'histoire de l'Empire. Tableau de la situation financière à l'avènement de Bonaparte, étude des budgets, effets du blocus continental, financement des guerres, attitude de l'opinion devant les impôts…" (Tulard, n° 1034).
Contient également, selon Stourm (p. 29), de "précieux détails sur les Finances de l'Ancien Régime".
Très bon exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 36528 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REMUSAT (Charles de). Politique libérale ou Fragments pour servir à la défense de la Révolution Française.
Paris, Michel Lévy frères, 1860.
In-8, demi-chagrin bordeaux de l'époque, dos janséniste à 5 faux-nerfs, auteur et titre doré, tête dorée, (2) f., xiii p., (1) f., 453 p., (1) f. de table.
Édition originale de cet ouvrage fondamental dans l'histoire du libéralisme français. Composé de six articles rédigés entre 1852 et 1860, il est préfacé et présenté par son auteur comme ses "Mémoires intellectuels".
"Rémusat se livre à une vaste histoire intellectuelle des causes et des conséquences de 1789. Scandaleusement tombé dans l'oubli, l'ouvrage contient certaines des plus belles pages jamais écrites sur le pouvoir royal sous l'Ancien Régime, la philosophie des Lumières, la royauté face à la Révolution et les raisons de l'échec de la Restauration. C'est avec 'L'Ancien Régime et la Révolution', l'ouvrage le plus accompli du libéralisme français sous le Second Empire" (J. Tulard in 'Dictionnaire du Second Empire', p. 1108).
"Éblouissant d'intelligence et de profondeur" (B. Yvert, 'Politique libérale', n°112).
Quelques rousseurs éparses.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37496 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LANJUINAIS (Jean-Denis). Oeuvres de J.-D. Lanjuinais, Pair de France, Membre de l'Institut, etc., avec une notice biographique par Victor Lanjuinais.
Paris, Dondey-Dupré père et fils, 1832.
4 volumes in-8, demi-toile bleu marine, pièce de titre bordeaux, (6), 463, 1 f. d'errata; (4), 592 p.; (4), 654 p. et (4), 676 p., portrait frontispice de l'auteur, fac-similé de lettre dépliant.
Edition originale et unique des oeuvres politiques, philosophiques et linguistiques de Lanjuinais. Député du Tiers-Etat de la sénéchaussée de Rennes aux Etats-Généraux, pair de France, il fut politiquement actif, de son élection aux États de Bretagne en 1779 à sa mort en 1827. Homme politique libéral, juriste, érudit, philologue et archéologue, il rédigea une traduction du Bhagavad-Gita en français.
T. I: Pièces historiques et politiques (Discours et Textes politiques de 1788 à 1821) - T. II: Constitutions de la Nation française - T. III: Opinions et fragments sur la Religion - T. IV: Recherches sur les langues, la littérature, la religion et la philosophie des Indiens. Fragments divers. (France Littéraire, III, p.709).
Bon exemplaire, très frais, bien complet du fac-similé d’une lettre de Lanjuinais et du portrait de l’auteur, absents de nombreux exemplaires.

Réf.: 21643 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BALLANCHE (Pierre-Simon). Oeuvres de M. Ballanche de l'Académie de Lyon. [Tome I : Antigone. L'homme sans nom. Élégie. Fragments. Tome II : Essai sur les Institutions sociales. Le vieillard et le jeune homme. Tome III: Essai de Palingénésie sociale. Prolégomènes. Tome IV : Essai de Palingénésie sociale. Orphée].
Paris & Genève, J. Barbezat, 1830.
4 volumes in-8, demi-veau havane, dos lisses ornés de filets dorés, titres dorés (pet. accrocs aux coif. sup.), 512 p.; 516 p.; 415 p. et 535 p.
Rare première et unique édition collective des oeuvres de Ballanche donnée par lui-même, accompagnée de préfaces nouvelles et de notes. L'une des oeuvres fondatrices dans l'histoire des idées et des doctrines politiques et littéraires au XIXe s.
Rousseurs plus soutenues à certains cahiers. Le premier volume est en reliure moderne, les trois suivants en reliure de l'époque.

Réf.: 20313 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


SEGUIN (Armand), PERIER (Casimir), LEVIS (Pierre-Marc-Gaston, duc de). 1 - CHAUBRY DE LAROCHE (François-Jean). Système complet sur l’assiette et sur le recouvrement de la contribution française. Paris, s.n., An IX (1801). (1) f., iv-37 p.
2 – PARIS. CONSEIL MUNICIPAL. Observations sur la délibération prise le 26 avril 1814 par le conseil municipal de Paris, relativement à l’emprunt pour la cotisation de 5,000,000. [Paris], Imprimerie de Ballard, [1814]. (1) f., 20 p.
3 – SEGUIN (Armand). Observations succinctes sur quelques points de finance, et particulièrement sur le crédit public. Paris, Imprimerie de Porthmann, 1816. 15 p.
4 – SEGUIN (Armand). Aux créanciers compris dans l’arriéré. Paris, Imprimerie de P. Gueffier, 1816. 6 p.
5 – SEGUIN (Armand). Du Remboursement de l’emprunt de cent millions. Paris, Imprimerie de P. Gueffier, 1816. 7 p.
6 – SEGUIN (Armand). Réflexions sur le projet d’emprunt. [Paris], Imprimerie d’Ant. Bailleul, s.d. [1817], 23 p.
7 – PERIER (Casimir). Dernières réflexions sur le projet d’emprunt ; ou réponse à un article anonyme du Moniteur. [Paris], Imprimerie d’Ant. Bailleul, s.d. [1817], 37 p.
8 – SEGUIN (Armand). Observations sur les emprunts, sur l’amortissement, et sur les compagnies financières. Paris, Firmin Didot, 1817. 24 p.
9 - SEGUIN (Armand). Nouvelles observations sur les emprunts, sur l’amortissement, et sur les compagnies financières. Paris, Firmin Didot, 1817. 15 p.
10 - SEGUIN (Armand). Dernières observations sur les emprunts, sur l’amortissement, et sur les compagnies financières. Paris, Firmin Didot, 1817. 16 p.
11 – LEVIS (Pierre-Marc-Gaston, duc de). Des Emprunts en 1818. Paris, P. Didot l’aîné, Pélicier, Avril 1818. (1) f., 24 p.
12 – SEGUIN (Armand). Observations sur un ouvrage de M.F.D.B., ayant pour titre, Quelle sera notre position financière en 1821, d’après le budget pour 1818 ? Paris, Imprimerie de Mme Vve Courcier, 1818. 12 p.
13 – SEGUIN (Armand). Observations sur un ouvrage de M. le Duc de Gaëte, ayant pour titre, Aperçu théorique sur les emprunts. Paris, Imprimerie de Mme Vve Courcier, 1818. 20 p.
14 – SEGUIN (Armand). Projet de l’emprunt qui doit achever la libération de la libération de la France. Paris, Imprimerie de Mme Vve Courcier, 1818. 7 p.
15 - SEGUIN (Armand). Observations sur quelques propositions du discours lu à la chambre des députés par M. Lafitte, le 31 mars 1818. Paris, Imprimerie de Mme Vve Courcier, 1818. 8 p.
16 – SEGUIN (Armand). Observations sur le mode de libération de la France. Paris, Imprimerie de Mme Vve Courcier, 1818. 16 p.
17 - SEGUIN (Armand). Aperçus sur la situation financière de la France, en 1819, et années suivantes. Paris, Imprimerie de P. Gueffier, 1818. 28 p.
18 - SEGUIN (Armand). Extraits d’ouvrages sur les finances publiés dans les quatre premiers mois de 1818 par M. Armand Seguin, correspondant de l’Académie royale des Sciences. [Paris], Imprimerie de P. Gueffier, [1818]. 16 p.
19 – SEGUIN (Armand). Finances. [Paris], Imprimerie de P. Gueffier, s.d. 8 p. Extrait du spectateur politique et littéraire.
20 - Revue de quelques brochures sur les finances. [Paris], Imprimerie de P. Gueffier, s.d. 8 p. Extrait du spectateur politique et littéraire.
21 - SEGUIN (Armand). Observations sur les résultats possibles du projet de loi relatif au mode de paiement du Ier cinquième de reconnaissances de liquidation. Paris, de l’Imprimerie Leblanc, Février 1821. 19 p.

Ensemble de 21 documents en un volume in-8, pleine basane racinée de l'époque, dos lisse orné de caissons dorés, pièce de titre rouge, roulette dorée sur les coupes.
Recueil de 21 documents important pour l'histoire économique et financière de la période.
Chimiste de formation, mais aussi médecin, homme d'affaires, industriel et financier, collaborateur de Lavoisier et inventeur d'un procédé de tannage novateur, Armand Séguin (1767-1835) fit fortune pendant la Révolution comme fournisseur des armées. Il fut l'un des bailleurs de fonds de Napoléon avait d'être disgracié et emprisonné sous l'Empire. Fort de son expérience, personnalité écoutée et influente, Seguin intervint publiquement à de nombreuses reprises sur les questions financières pendant la Restauration.
Dos endommagé, défauts aux mors, coiffes et coins, rousseurs éparses.

Réf.: 37287 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ENQUETE INDUSTRIELLE DE 1825 - MAISEAU (Raymond-Balthazar) traducteur. Enquête faite par ordre du parlement d'Angleterre pour constater les progrès de l'industrie en France et dans les autres pays du continent. Présenté à la Chambre du Commerce de Paris.
Paris, Baudouin frères, 1825.
In-8, plein maroquin havane, dos janséniste à 4 nerfs, titre doré, couverture et dos d'origine conservés (reliure moderne), xix, 359 p., qqs rouss.
Première édition française de cette importante enquête sur l'appareil industriel français, réalisée auprès de négociants, ingénieurs, manufacturiers et industriels afin d'évaluer les conséquences économiques et sociales d'une libéralisation des exportations de machines.
Edité et traduit par Raymond-Balthazar Maiseau. Lettre d'introduction de François Delessert alors président de la Chambre de Commerce de Paris.
"C’est par les enquêtes faites en Angleterre sur notre industrie que nous avons appris à la connaître. Cette enquête de 1825 a donné le signal aux recherches que nous avons enfin daigné faire chez nous. Elle est précieuse à consulter comme point de départ" (Blanqui, ‘Histoire de l'économie politique en Europe’, p. II, 449).
Petit tampon ex-libris d'une bibliothèque jésuite de Marseille.
(Goldsmiths'-Kress, n° 24495).
Bel exemplaire, non rogné, bien relié en maroquin havane.


Réf.: 25646 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CHATEAUBRIAND (François-René, vicomte de). Mélanges de politique.
Paris, Le Normant, 1816.
2 volumes in-8, plein cartonnage havane à la Bradel, dos ornés d'un fleuron central doré, pièces de titre de maroquin brun, datés en pieds, tranches mouchetées (rel. moderne), xvj, 399, (3) p. et (4), [-403], 811 p. (les deux volumes en pagination continue), qqs rouss.
Première édition collective de ce recueil des dix-neuf écrits politiques, rapports, opinions et discours, donnés par Chateaubriand pendant la Restauration, augmentée d'une préface de circonstance dans laquelle il justifie son action, la cohérence de ses engagements et la fidélité à ses principes, en particulier en matière de liberté de penser et de publier.
L'ouvrage se conclut par 'De la Monarchie selon la Charte' qui venait tout juste d'être publié en cette même année 1816, accompagnée d'une préface.
"Selon Colin Smethurst, les écrits politiques de Chateaubriand sont une courroie de transmission très importante entre l'oeuvre littéraire des débuts et de la fin de sa vie. Cette analyse confirme l'unité d'oeuvre et d'existence que Chateaubriand a maintes fois revendiquée. En disposant de tous ces textes peu accessibles, le lecteur peut désormais attaquer l'oeuvre de l'écrivain par un nouveau versant sans manquer d'atteindre le sommet" (Pascal Simonetti, in "Romantisme", 2004-4, p. 90 sq).
(Dacier, 'Chateaubriand', n°504. Talvart & Place, III, p. 10. Vicaire, II, 287).
Joli exemplaire, bien relié.

Réf.: 35216 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CHATEAUBRIAND (François-René, vicomte de), LINGAY (Joseph), RIOUST (Mathieu Noel), SERMET (Jean Baptiste Philemont). 1- CHATEAUBRIAND (François-René, vicomte de). De la Monarchie selon la Charte. Paris, Le Normant, 1816. vi, 304 p.
2- LINGAY (Joseph). De la Monarchie avec la Charte. Paris, Chez les Marchands de nouveautés, 1816. 76 p.
3- RIOUST (Mathieu Noel). De la Charte et ses ennemis. Paris, Plancher & Delaunay, 1816. 46 p. Vignette de titre.
4- SERMET (Jean Baptiste Philemont). Lettre à M. le Vte de Chateaubriand, pair de France, concernant un pamphlet intitulé : 'De la Monarchie selon la Charte'. Paris, Plancher & Delaunay, 1816. 43 p.

Ensemble de 4 pièces reliées en un volume in-8, demi-veau fauve de l'époque, dos lisse orné de filets dorés et d'un fer spécial répété, pièce de titre de veau vermillon, tranches mouchetées rouges.
1- Edition originale de cet ouvrage publié au lendemain de la dissolution de la "Chambre Introuvable". Chateaubriand tente de justifier la Chambre et sa majorité ultra, et livre l'essentiel de sa doctrine politique, expression d'une double prise de position libérale et contre-révolutionnaire. 2- Edition originale composé par Lingay , l'auteur est pas Léon de St Marcel. 3- Edition originale. 4- Edition originale.
Bon exemplaire, très frais, recueil relié à l'époque.

Réf.: 35168 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FIEVEE (Joseph). Correspondance politique et administrative, commencée au mois de mai 1814, et dédiée à M. le Comte de Blacas d'Aulps.
Paris, Le Normant, 1816-1817.
7 volumes in-8, couverture de papier bleu de parution, exemplaires non rognés, tel que parus.
Tête de collection (les sept premières "lettres") de ce périodique consacré à la défense des intérêts royalistes, très lu dans les milieux "ultras". Fiévée critique de façon pertinente la politique et l'administration de son temps, attaque le ministère Decazes, s'élève contre les "accapareurs de place" et défend le programme de la Chambre introuvable: décentralisation, prépondérance du Législatif (Chambre) sur l'Exécutif (le Roi), mais aussi défense de la liberté de presse.
(Hatin, p. 318 et s. Drujon, 'Ouvrages poursuivis', p. 106. Tulard, 'Fiévée', p. 244).
Bel exemplaire, très frais, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 34832 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FRANCIONI VESPOLI (Giuseppe). Saggio Politico sulle Rivoluzioni Dedicato a Sua Maestà Ferdinando I Re del Regno delle Due Sicilie dal cavaliere gerosolimitano Giuseppe Francioni Vespoli.
Napoli, dalla Reale stamperia, 1824.

In-4 (261 x 204 mm), plein cuir de Russie vert bouteille, dos lisse orné de compartiments guillochés, filets gras et maigres et fleuron répété, plats encadrés d'une large roulette, 3 fleurs de lys au centre surmontées d'une couronne royale, roulette sur les coupes, garde de tabis vert émeraude, 77 p., (1) f. d'approbation.
Rarissime ouvrage qui manque à WorldCat et dont un unique exemplaire est recensé dans le monde : à la Bibliothèque d'Histoire moderne et contemporaine de Rome.
"L'autore è il cavaliere gerosolimitano don Giuseppe Francioni Vespoli, del quale sappiamo soltanto che già aveva pubblicato, nel 1824, questo ‘Saggio politico sulle rivoluzioni’, e pubblicherà in due volumi, nel 1828, un ‘Itinerario per lo Regno delle Due Sicilie’ ".
Mors, dos et coins frottés. Exemplaire imprimé sur papier fort, très grand de marges. Armes royales dorées au centre des plats.

Réf.: 35887 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GENTZ (Friedrich von), LAFFON DE LADEBAT (André-Daniel). 1- GENTZ (Friedrich von). Essai sur l'état actuel de l'administration des Finances et de la richesse nationale de la Grande Bretagne. Londres, Debrett, Hambourg, F. Perthès et Paris, Treuttel et Würtz, 1800. xij, 275 p.
2- [LAFFON DE LADEBAT (André-Daniel)]. [Rapports sur les Lois relatives aux pauvres en Angleterre]. Rapports présentés en 1817 et 1818 à la chambre des communes d'Angleterre par le comité chargé de l'examen des lois relatives aux pauvres. Traduits de l'anglais. Paris, De l'imprimerie d'Hacquart, chez Delaunay, 1818. xl, 164, (1) p., 2 planches dépliantes.

2 tomes reliés en un volume in-8, plein cartonnage chagriné bleu nuit à la Bradel, dos orné de double filets dorés (rel. de l'époque).
1- Edition à la date de l'originale. Importante enquête sur les finances publiques, le système économique, financier et fiscal de la Grande-Bretagne. L'ouvrage fut reçu par ses contemporains comme l'un des plus "approfondis" et les plus complets sur le sujet. (Cf. description détaillée INED, 2010). L'auteur était membre du Conseil aulique de Vienne. (Goldsmiths, 18018. Kress, B.4137).
2- Edition originale. Importante enquête réalisée à la demande du gouvernement français pour préparer son propre dispositif légal de lutte contre la pauvreté, traduite et présentée par l’homme politique, abolitionniste et philanthrope André-Daniel Laffon de Ladebat.
(Camus-Dupin, 333. Coquelin & Guillaumin, I, 174. Goldsmiths'-Kress, n° 22197).
Très bon exemplaire, très frais, entièrement non rogné.

Réf.: 36317 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MARMONT (Auguste Frédéric Louis Viesse de, duc de RAGUSE). Mémoire justificatif du duc de Raguse. "Réponse du duc de Raguse à la Proclamation datée du Golfe de Juan, le 1er Mars 1815" (titre courant, p.1).
S.l.n.d. (1815)
In-8, broché, couverture papier fort bleu (rel. moderne), 11 p.
Edition originale (?), sans lieu ni date, datée en fin de "Gand, le 1er avril 1815".
"La réponse de Marmont à l'accusation de trahison lancée par Napoléon. Intime de Bonaparte et maréchal de France, le duc de Raguse trahit la confiance de son mentor après que le Sénat eut voté la déchéance de l'Empereur le 2 avril 1814. Persuadé que le sursaut militaire était impossible, Marmont négocia une reddition séparée avec l'ennemi et lui livra tout son corps d'armée, privant Napoléon d'une capacité de riposte et l'empêchant d'imposer la régence de l'Aiglon. Napoléon s'en souvint, prononçant quelques mois plus tard, dans sa 'Proclamation au peuple français' du 1er mars 1815, une condamnation sans appel (…). Ce 'Mémoire justificatif', rédigé à la hâte par le duc de Raguse, a paru le 1er avril 1815, un mois après le retour de l'Empereur. Ce dernier avait publié un décret d'amnistie, mais il en avait excepté douze hommes - dont Marmont - qu'il convoquait devant les tribunaux. Pour sa défense, Marmont, accusé d'avoir livré Paris aux étrangers, retrace par le menu la bataille de Paris" (Bibliothèque Dominique de Villepin, II, n°342).
(Bertier de Sauvigny & Fierro, 686).
Bon exemplaire, très frais.

Réf.: 36320 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DESTUTT DE TRACY (Antoine Louis Claude)]. Commentaire sur l'Esprit des Lois, de Montesquieu ; suivi d'observations inédites de CONDORCET, sur le vingt-neuvième livre du même ouvrage.
Paris, Delaunay, Mongie aîné, 1819.
In-8, plein veau caillouté de l'époque, dos lisse orné de compartiments garnis de résilles dorées alternées, roulette d'encadrement sur les plats, tranches mouchetées, tranches mouchetées, xvj, 476 p.
Première édition publiée en France. Composé à l'intention du président Jefferson, l'ouvrage avait d'abord été publié en anglais, à Philadelphie, en 1811 avec un immense succès.
Le "Commentaire" est suivi de: "Observations de Condorcet sur le vingt-neuvième livre de l'Esprit des lois" (pages 435-471).
Par le chef de file des "Idéologues", une étape décisive dans la rationalisation de la science politique édifiée sur l'élaboration d'une "science sociale".
"Au système de Montesquieu, Destutt oppose un plan de gouvernement républicain reposant sur le suffrage universel. C'est à l'époque redevenu une nouveauté. Il définit la liberté par le pouvoir d'exécuter ses volontés et, par là d'atteindre au bonheur. Constant n'eut pas même froncé les sourcils. Liberté et bonheur se confondent" (D. Bagge).
(Littérature française contemporaine, III, 251. P.-H. Imbert, 'Destutt de Tracy critique de Montesquieu', p. 15).
Annotations au crayon sur les premières gardes. Décor de la reliure passé.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 30067 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CODE CIVIL. [Code civil]. Bulletin des Lois n°109 bis.
Paris, Imprimerie Royale, 1816.
In-8, demi-basane de l'époque, dos lisse orné (pet. manque de cuir au dos, mors fendillés), 371 p. et 74 p. de table, qqs rouss.
La troisième "version" du Code civil et la dernière officielle, après celle 1804 et le code Napoléon de 1807, conçue pour s'adapter au nouveau régime issu de la Restauration. Elle est précédée de l'ordonnance du Roi du 30 août 1816 qui instaure ce code et rend caduques les versions précédentes. Plusieurs modifications ont été introduites, en particulier l'abolition du divorce (par la loi du 8 mai 1816, dite "loi Bonald").
(Camus et Dupin, p. 164).

Réf.: 33911 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


STAEL HOLSTEIN (Auguste-Louis de). Oeuvres diverses (...), précédées d'une notice sur sa vie et suivies de quelques lettres inédites sur l'Angleterre.
Paris, Treuttel et Würtz, 1829.
3 volumes in-8, demi-basane de l'époque, étiquettes de bibliothèque (dos frottés), (4), cviij, 294 p.; (4), 334 p. et (4), iv, 336 p.
Première et unique édition posthume des oeuvres du fils de Madame de Staël et petit fils de Necker. Le premier volume est précédé d'une biographie de l'auteur par sa soeur Albertine de Staël-Holstein, duchesse de Broglie. Il contient différentes pièces, dont celles qui accompagnèrent sa candidature à la Chambre, ses notices et préfaces aux éditions des oeuvres de Madame de Staël, plusieurs pièces de "propagande protestante" et ses interventions, pétitions et documents visant à l’abolition de l'esclavage accompagnés de gravures dans le texte (vue de navire négrier en coupe, chaines et garrots). Le deuxième volume contient la "Notice sur Necker"; le troisième les "Lettres sur l'Angleterre".
(France littéraire, IX, 254-255. Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, VI, p. 312).

Réf.: 34405 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CONSTANT (Benjamin). Discours à la Chambre des Députés.
Paris, Ambroise Dupont et J. Pinard, 1828.
2 volumes in-8, demi-veau blond de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique en long de fers rocaille dorés et à froid, titres et tomaisons dorés, palettes en tête et pied, tranches jaspées, vj, 580 p. et (6), 644 p., fac-similé de lettre dépliant et portrait frontispice gravé.
Edition originale de deuxième tirage. Recueil de 69 discours prononcés par Benjamin Constant entre 1819 et 1827, précédés d'un avant-propos de l'auteur.
"Ces discours où brillent partout l'esprit et l'intelligence de Constant, où il affirme ses principes et ses idées politiques, où il lutte de toutes les forces de son talent contre l'arbitraire, pour le triomphe de la liberté, constituent une des oeuvres importantes de Constant" (A. Roulin in B. Constant, 'Oeuvres', éd. de la Pléiade).
(Courtney, E2/2).
Des rousseurs plus soutenues à certains feuillets.
Exemplaire dans une jolie reliure romantique.

Réf.: 12776 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GERANDO (Baron Joseph Marie de). Histoire comparée des systèmes de philosophie, considérée relativement aux principes des connaissances humaines.
Paris, Emery, Rey et Gravier, 1822-1823.
4 volumes in-8, demi-vélin de l'époque, dos titrés à la plume.
Seconde édition augmentée d'un volume par rapport à l'originale de 1804.
"De première importance pour la documentation qu'elle a apportée aux lecteurs français en particulier sur la pensée allemande, écossaise, et même médiévale (…). Par un tel tableau, Gérando entend réaliser un vœu de Bacon et faire de l'histoire de la philosophie le sommet de l'histoire universelle de l'esprit humain" (J. Lefranc, 'Philosophie française au XIXe siècle', p. 20).
Rigoureuse quête critique de ce que les grands systèmes philosophiques pouvaient apporter à l'homme pour son accomplissement éthique et moral, l'ouvrage exerça une influence déterminante sur la philosophie française du XIXe siècle (cf. Picavet, 'Les Idéologues', p. 512 sq.).
Début de fente à un mors. Rousseurs et brunissures. Cachet de bibliothèque.

Réf.: 23153 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CONSTANT (Benjamin). De la doctrine politique, qui peut réunir les partis en France. Seconde édition, revue et corrigée.
Paris, Delaunay, janvier 1817.
In-8, broché, couverture de papier bleu gris, 43 p.
Seconde édition revue et corrigée de cette réponse à la 'Monarchie selon la Charte' de Chateaubriand, que Constant composa à son retour d'exil. Il plaide en faveur de l'union nécessaire des "deux France", celle des émigrés et celle de la Révolution, autour d'un régime parlementaire stable et du libéralisme.
(Courtney, A19/2).
Très bon exemplaire.

Réf.: 32167 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DESTUTT DE TRACY (Antoine Louis Claude). Commentaire de l'Esprit des lois, de Montesquieu. Suivie d'observations inédites de CONDORCET, sur le 29e livre du même ouvrage.
Paris, Théodore Desoer, Juillet 1819.
In-8, demi-veau blond, dos lisse orné de filets dorés en place des nerfs, titre doré, palette en pied, tranches marbrées (reliure de l'époque), xv, 480 p.
Première édition publiée en France avec l'autorisation de l'auteur et sous sa direction.
Le "Commentaire" est suivi de: "Quels sont les moyens de fonder la morale d'un peuple" (pages 433-480).
Composé à l'intention du président Jefferson, l'originale avait été publiée en anglais, à Philadelphie, en 1811 avec un immense succès.
Par le chef de file des "Idéologues", une étape décisive dans la rationalisation de la science politique édifiée sur l'élaboration d'une "science sociale".
"Au système de Montesquieu, Destutt oppose un plan de gouvernement républicain reposant sur le suffrage universel. C'est à l'époque redevenu une nouveauté. Il définit la liberté par le pouvoir d'exécuter ses volontés et, par là d'atteindre au bonheur. Constant n'eut pas même froncé les sourcils. Liberté et bonheur se confondent" (D. Bagge).
('Littérature française contemporaine', III, 251. P.-H. Imbert, 'Destutt de Tracy critique de Montesquieu', p. 15).
Coiffe supérieure élimée. Auréole sombre au dos.

Réf.: 20287 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FLANDIN (Jean Baptiste). Révélations sur la fin du ministère de M. le Cte de Villèle, ou Détails d'une négociation pour former, au nom du roi, un ministère constitutionnel. Ouvrage contenant les entretiens du négociateur avec l'ex-président du conseil, MM. Laffitte, Casimir-Périer, Royer-Collard, etc. et appuyé de notes et pièces justificatives.
Paris, Moutardier, 1829.
In-8, demi-maroquin moderne, dos lisse orné de filets, palettes et fleurons dorés, pièces de titre de maroquin rouge et vert, couverture imprimée conservée, (4), 364 p., qqs rousseurs.
Edition originale. L'auteur fait l'historique de ses démarches officielles visant à négocier la constitution d'un nouveau ministère pour remplacer le gouvernement Villèle, suite à sa démission et à la dissolution de la Chambre en décembre 1827. La combinaison, qui aurait reconduit Villèle à la tête d'un ministère libéral composé de Daru, Laffitte, Casimir-Périer, Royer-Collard tourna court. Cf. Pouthas, 'Guizot pendant la restauration', p. 381.
('Littérature française contemporaine', III, 504).
Belle reliure.

Réf.: 33852 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BIGNON (Baron Louis-Pierre-Édouard). Des Proscriptions.
Paris, Librairie Constitutionnelle de Brissot-Thivars, 1819-1820.
2 volumes in-8, demi-veau blond de l'époque, dos lisses orné de fer à froid répété et filets en place des nerfs, titre doré, palette en pied, tranches mouchetées (1 coif. sup. usée, mors fendillés), (4), vi, 390 p. et (4), vi, 437, (5) p.
Edition originale de cette réponse libérale aux restrictions en matière de libertés individuelles, civiles et politiques.
(France Littéraire, I, p 330).
Intérieur très frais.

Réf.: 34894 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CONSTANT (Benjamin), SAINT-AUBIN (Camille). Annales de la session de 1817 à 1818.
Paris, F. Béchet, 1817.
In-8, broché, couverture papier moderne, (2), 327 p. et 3 p. de catalogue éditeur (qqs rouss.).
Edition originale, ensemble bien complet des cinq livraisons. 2 pages de titre séparées, pagination continue. La "partie politique" est de Benjamin Constant, la "partie financière" de Saint-Aubin (livraisons 3 et 4).
Cette partie politique constitue l’intégralité de la contribution de Constant à la session de 1817-1818. Le deuxième cahier renferme l'importante discussion à la Chambre sur le projet de loi relatif à la liberté de la presse.
(Courtney, a27, 1-5).
Quelques petits accrocs de papier. Cachet commercial de l'époque: libraire Molliex à Rennes.

Réf.: 36480 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 | 5 |