English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

10 fiche(s) - Page 1


LE TROSNE (Guillaume-François). Discours sur l'état actuel de la magistrature, et sur les causes de sa décadence (…).
Paris, C. Panckoucke, 1764
In-12, demi-veau de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (4), 128, (1) p. errata.
Edition originale et unique, rare, de ce discours prononcé par Le Trosne, avocat du Roi converti à la cause physiocratique, plaidoyer en faveur d'une réforme en profondeur de la législation aux fortes implications sociales et économiques.
"A l'ouverture des audiences du bailliage d'Orléans, le 15 novembre 1763, Le Trosne s’élève contre l’arbitraire des lois, trace un tableau des devoirs du ministère public et critique la législation pénale de son temps ainsi que l’horrible iniquité de la torture. Ses convictions physiocratiques et son intérêt pour les questions économiques l’engagent à rechercher la corrélation entre le juste et l’utile et à examiner les répercussions favorables d’une saine morale publique sur l’économie nationale, en accompagnant sa démonstration de nombreuses et amples "notes économiques" gage de son ralliement aux Physiocrates" (Cf. Daire, 'Physiocrates', II, p. 88).
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 64:987. Goldsmiths, 10051.1. Weulersse, 'Mouvement physiocratique', I, p.xxvii).
Relié avec:
SERVAN (Joseph-Michel-Antoine). Discours sur l'administration de la justice criminelle. Genève, 1767. (4), 152 p. et
SERVAN. Discours (...) dans la cause d'une femme protestante. Genève & Grenoble, J.S. Grabit, 1767. (4), 112 p.
"Toutes les théories sociales, qui vingt cinq ans plus tard devaient renouveler la face de l'Europe et tracer une nouvelle voie à la civilisation, étaient exposées et développées dans ces discours" (Larousse).
Qqs auréoles claires à qqs feuillets. L'ouvrage de Le Trosne est relié en fin.
Bel exemplaire, très frais très bien relié à l’époque.

Réf.: 35794 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FAITS DIVERS - BANDITS DE GRANDS CHEMINS. Arrest de la Cour du Parlement, contre quatre vingt dix neuf accusez. Portant condamnation d'être rompus vifs, préalablement appliquez à la question ordinaire & extraordinaire, contre Philippe Nivet, dit Fanfaron, Pierre Baremont dit Nazareth, Jean Mancion dit l'Assemblée (...).
Paris, Imprimerie de Pierre Simon, 1729.
In-4, broché, 4 p. (lég. défraichi, 1 pet. gal. de ver).
Edition originale de l'arrêt rendu dans l'une des affaires qui défraya la chronique du temps. Condamnation de 99 membres d'une bande de bandits de grands chemins, hommes et femmes, accusés de multiples vols et assassinats, qui avaient sévis dans la région parisienne et dans le grand ouest. L'arrêt donne la liste de tous les condamnés. Les principaux inculpés seront "rompus vifs sur l'échafaud" place de Grève après avoir été soumis à la "question ordinaire et extraordinaire pour avoir révélation de leurs complices".
Sur cette affaire, cf. Julius R. Ruff, 'Organized Crime in 18th France : The Career of Philippe Nivet', Society for French Historical Studies, Boston U., 1996 .

Réf.: 30463 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


FAITS DIVERS - PARRICIDE. Arrêt de la cour de Parlement, qui condamne François-Philippe Brunet, ouvrier en bas au métier et garçon domestique ; à être rompu vif et jeté au feu, pour assassinat commis en la personne de Frère Pierre Bigot, prieur-curé des Granges-Le-Roi et d'Anne Boujon, mère dudit Brunet. Du 5 janvier 1756.
Paris, P.G. Simon, 1756.
In-4, broché, 4 p.
Edition originale. François-Philippe Brunet, ouvrier en bas au métier est reconnu coupable du meurtre prémédité de sa propre mère et du frère Pierre Bigot curé de Granges-le-Roi (Essonne).
Il est condamné à être soumis à la question "ordinaire & extraordinaire", conduit par le bourreau dans un tombereau d'immondices vers l'église de Granges-le-Roi pour y faire amende honorable, avoir le poing droit coupé et planté sur un poteau, être rompu vif "face vers le ciel" et brûlé.

Réf.: 32403 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


FAITS DIVERS - VOL D'ENFANT. Arrêt de la cour du Parlement qui condamne Françoise Chabanoue au fouet, à la marque, au carcan, et à être détenue dans la maison de force de l'Hôpital général, pour avoir volé un enfant.
Paris, P.G. Simon, 1756.
In-4, broché, 4 p., auréole claire en coin.
Edition originale. "Fille Repasseuse", Françoise Chabanoue est accusée d'avoir enlevé l'enfant de six mois de ses patrons, condamnée à être attachée au Carcan, battue & fustigée nue en public, marquée au fer rouge, emprisonnée puis bannie du royaume

Réf.: 32400 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


STATISTIQUES CRIMINELLES. Compte général de l'Administration de la Justice criminelle en France. Années 1835, 1838, 1844, 1845, 1847, 1851.
Paris, Imprimerie Royale [puis Nationale, puis Impériale], 1835-1852.
6 volumes grand in-4, demi-basane de l'époque, dos ornés de filets dorés, quelques épidermures et rousseurs.
Pour chaque année : Le "Rapport au roi" par le Garde des Sceaux en exercice est suivi de tableaux statistiques, dont commentaires et rapprochements. La source principale sur la statistique criminelle en France.

Réf.: 19694 - Eur 130.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MUNIER-JOLAIN (J.). L'instruction criminelle inquisitoriale et secrète. Avec une préface de M. Émile de Girardin.
Paris, A. Marescq aîné, 1880.
In-12, broché, couverture muette, vii, 175 p.
Édition originale. La justice criminelle face à la présomption d'innocence, au secret de l'instruction et à la liberté de la défense en 1880. L'auteur était avocat à la Cour d'appel de Nancy. (Grandin, I, 576).

Réf.: 24894 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MULLER (Franz Carl). Psychopathologie des bewusstseins. Für Aerzte und Juristen bearbeiten.
Leipzig, A. Abel, 1889.
In-8, percaline estampée éditeur (lég. défraîchi), vi, (2), 190, (2) p., qqs rouss.
Édition originale.

Réf.: 26695 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MICHAUX (Hubert-Ernest). Etude sur la question des peines.
Paris, Challamel aîné, 1875.
In-8, broché (dos fendu), (2) f., iii, 248, (1) p., non coupé.
Deuxième édition 'revue et augmentée'. Etude historique sur le bagne, la transportation et le bannissement. L'auteur était directeur des Colonies au Ministère. Exemplaire non coupé.

Réf.: 24641 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CECCALDI (Pierre). Statistiques des tribunaux pour enfants et tableaux annexes (Extrait du rapport de l’Education surveillée).
Melun, Imprimerie administrative, 1963.
In-8, broché, couverture imprimée, 98 p., 7 tableaux dépliants hors texte in fine.
Rapport de Pierre Ceccaldi, directeur de l'éducation surveillée, au Garde des Sceaux, pour l'année 1961. In : "Rééducation. Revue française de l’enfance délinquante déficiente & en danger moral". Numéro 152-153 de mai-juin 1963.

Réf.: 29756 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MENG (Heinrich), Hg. Die Prophylaxe des Verbrechens. Mit 17 Abbildungen auf Tafeln.
Basel, Benno Schwabe, 1948.
Grand in-8, reliure éditeur défraichie, XV, 568, p., (1) f.
Edition originale publiée in "Psychohygiene. Wissenschaft und Praxis. Bd. VIII/IX"). Préface de Paul Reiwald.

Réf.: 26693 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier