English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

4 fiche(s) - Page 1


[VOLTAIRE]. Le Caffé, ou l'Ecossaise, Comédie en cinq actes. Par Mr. Hume, traduite en français [i.e. Voltaire].
Londres [i.e. Genève, Cramer], 1760.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet à froid d'encadrement sur les plats, coupes et coiffes filetées, tranches rouges, (4), xii, [-5], 204 p., vignette de titre, bandeaux.
Edition originale publiée par les frères Cramer à Genève.
‘L’Ecossaise’, imprimée en mai 1760, était fictivement présentée au public comme une comédie anglaise de "Mr Hume, pasteur de l'Eglise d'Edinbourg, frère du célèbre philosophe David Hume".
A travers une habile et spirituelle comédie amoureuse, Voltaire mène une brillante défense des "Philosophes", en même temps qu'une démolition en règle du "folliculaire" Fréron (rebaptisé "Frelon") et de ses attaques contre les Lumières.
Représentée par les Comédiens ordinaires du Roi le 26 juillet 1760, la pièce remporta un très grand succès en France mais aussi dans le reste de l’Europe.
Comme plusieurs exemplaires recensés, celui-ci contient la préface reliée entre le faux-titre et le titre (cf. BN, 790 et OCLC, 8506810).
(Bengesco, I, n°222. Soleinne, 1190. ‘Voltaire à la B.N.', 789 et 790).
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37437 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



WALLACE (Rev. Robert), JONCOURT (Elie de) traducteur. Essai sur la différence du nombre des hommes dans les temps anciens et modernes, dans lequel on établit qu'il était plus considérable dans l'Antiquité. Traduit de l'anglais (...) par M. de Joncourt.
Londres [i.e. Paris], 1754.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, (2), ij, ij, 292 p., 2 tableaux statistiques à pleine page.
Première édition française de ‘Dissertation on the Numbers of Mankind in Ancient and Modern Times', traduit par le chevalier de Joncourt, peut-être sous la supervision de Montesquieu, publiée un an après l'originale anglaise.
L'une des premières grandes spéculations, au XVIIIe siècle, sur l'évolution de la population mondiale, qui ouvrit une controverse entre l'auteur et Hume.
S'appuyant sur calculs et statistiques, Wallace réfute les théories sur l'accroissement indéfini de la population en la mettant en relation avec la quantité des subsistances, la nature, la fertilité et le partage des terres, la santé publique, les moeurs, la politique économique des Etats, etc. Il aborde la question de l'optimum de population et traite des moyens d'y parvenir. Cet ouvrage exerça une influence majeure sur Malthus et sur les études démographiques en France.
"A limited earth, a limited degree of fertility, and the continual increase of mankind: these are the determinants. Malthus had only to add the ratios!"(K. Smith, 'The Malthusian controversy', p. 22).
(Kress, 5408. Einaudi, n°5956. Higgs, 871).
Des bibliothèques de M. Fontaine de la Barberie et du Vicomte de Noailles avec leurs ex-libris armoriés gravés.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 22776 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



THEOCRITE, MOSCHUS, BION, HOMÈRE, MUSEE, COLUTHUS, TRYPHIODORE, HUME (David), GOLDSMITH, ALLUT (Scipion) traduction. Nouveaux mélanges de Poésies Grecques, auxquels on a joint Deux morceaux de Littérature Angloise.
Amsterdam et Paris, s.n., 1779.
In-8, plein maroquin rouge de l'époque, dos lisse richement orné de cloisons garnis au petit fer à l'oiseau, guirlandes et filets dorés, pièce de titre de maroquin vert, guirlande dorée en encadrement des plats avec fleurons d'angle à l'oiseau, chaînons dorés sur les coupes et les chasses, garde de tabis bleu, tranches dorées (reliure de Derôme), xj, (1) p. de table, 242 p.
Première édition collective de ce recueil contenant six poésies traduites du grec par Scipion Allut: Théocrite, Moschus, Bion, Homère, Musée, Coluthus, Tryphiodore et deux pièces traduites de l'anglais: "L'Epicurien" tiré des "Quatre essais" de David Hume et la "Romance de l'Hermite" tiré du "Vicaire de Wakefield" d'Oliver Goldsmith.
Bandeaux, vignettes et ornements typographiques gravés sur bois dans le texte.
(Barbier, Anonymes, III, col. 531).
Quelques taches claires sur les plats.
Très bel exemplaire, grand de marges, imprimé sur grand papier dans une belle reliure de Derôme, non signé, à son fer à l'oiseau répété sur les plats et le dos.

Réf.: 37464 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VILLEMAIN (Abel François). Cours de littérature française. Examen des ouvrages de Thompson, Young, Hume, Robertson, Gibbon, Ossian, Beccaria, Filangieri, Alfieri, etc.
Paris, Pichon et Didier, 1828.
In-8, demi-veau blond glacé de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, titre et date dorés (accroc à un mors), qqs rousseurs, portrait frontispice.
Edition originale du chef-d'œuvre de Villemain illustrée d'un portrait frontispice. Recueil des 18 leçons publiées du 15 avril au 8 juillet 1828, chaque leçon en pagination particulière. La préface est de Gustave Degerando. Le cours se poursuivit jusqu'en 1829.
Bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 33624 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier