English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

38 fiche(s) - Page 1

LUCAS (Charles) - Recueil provenant de la bibliothèque personnelle de Charles Lucas. DE LA BIBLIOTHEQUE PERSONNELLE DE CHARLES LUCAS.
1er VOLUME :
1- Lettre à M. le Baron Gérando, Conseiller d’Etat. Projet d’établissement, par souscriptions, d’une Maison pénitentiaire pour les jeunes Détenus [20 janvier 1833]. Paris, Imprimerie de A. Henry, (1833).16 p.
2- Extrait du compte-rendu de la séance publique du 22 avril 1839. Société de la Morale Chrétienne. (Paris), Imprimerie de A. Henry, (1839). 46, (2) p.
3- Des moyens et des conditions d’une réforme pénitentiaire en France. Paris, Au bureau de la Revue de Législation, 1840. xxi, 108 p.
4- Compte-rendu d’une réunion préparatoire pour la formation d’une société de patronage pour les jeunes libérés de la maison pénitentiaire de Fontevrault. Paris, Cosson, (1840). 20 p.
5- Exposé de l’état de la question pénitentiaire en Europe et aux Etats-Unis. Suivi d’observations de MM. De Tocqueville, Ch. Lucas et Béranger. Extraites de compte rendu des travaux de l’Académie. Paris, Imprimerie Panckoucke, 1844. jv, 129 p.
Contient la retranscription de la discussion entre Ch. Lucas et Tocqueville, sous forme de questions / réponses.
2e VOLUME :
1- HELLO (J.). Notice sur la colonie agricole d’essai du Val-d’Yèvre, près Bourges (Cher). Paris, Imprimerie de Hennuyer et Cie, [1850]. 32 p.
L'auteur était inspecteur général des prisons.
2- HELLO (J.). Des Colonies agricoles pénitentiaires ou considérations morales et pratiques sur la loi d’éducation et de patronage des jeunes détenus du 5 août 1850 et sur le projet de règlement du 31 mars 1864 relatif à l’exécution de cette loi. Paris, Cotillon, 1865. (2) f., 64 p.
3- SELLON (Valentine de). La Peine de mort au vingtième siècle. Paris, Guillaumin et Cie, 1877. viii, 54, (1) p. de table.
4- Bulletin de la Société générale des Prisons autorisée par décret du 22 mai 1877 [Première année. Séances présidées par Charles Lucas]. Paris, Imprimerie centrale des chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1877. 124 p.
5- OLIVECRONA (Knut). La Colonie d’essai du Val-d’Yèvre et la théorie de l’amendement de l’enfant par la terre et de la terre par l’enfant. Paris, Guillaumin et Cie, A. Durand & Pedone-Lauriel, Octobre 1878. 64 p.
6- OLIVECRONA (Knut) et LUCAS (Charles). Rapport au congrès pénitentiaire de Stockholm sur le mouvement progressif de la réforme pénitentiaire de 1872 à 1878 d’après les communications successives de M. Ch. Lucas à l’Institut de France. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, [1879]. 8 p.
7- BUJON (Pierre). Le Congrès international pénitentiaire de Stockholm (I). Paris, Guillaumin et Cie, 1878. 15 p. Tiré-à-part du Journal des Économistes (déc. 1878)
8- BUJON (Pierre). Le Congrès pénitentiaire international de Stockholm (II). Paris, A. Cotillon et Cie, 1880. 15 p. Tiré-à-part de la Revue Critique de Législation et de Jurisprudence.
9- BUJON (Pierre). La Science pénitentiaire au congrès de Stockholm. Paris, A. Cotillon et Cie, 1880. 8 p.
10- BUJON (Pierre). "LUCAS (Charles-Jean-Marie)" : Extrait des notices biographiques et bibliographiques des membres de l’Institut de droit international. Paris, F. Pichon, A. Cotillon et Cie, s. d. 31 p.
3e VOLUME :
1- LUCAS (Charles). Discours prononcé au Banquet du Comice Agricole de l’Arrondissement de Bourges (30 août 1846). Bourges, Impr. Et Lith. de Jollet-Souchois, [1846]. 8 p.
2- LEZARDIERES (Charles de). Bénédiction et inauguration des bâtiments de la chapelle, de l’école et de l’infirmerie à la colonie agricole du Val-d’Yèvre (Cher). Le 27 septembre 1857. Bourges, Imprimerie du Ve Ménagé, 1857. (1) f., 12 p.
3- Colonie agricole du Val-D’Yèvre. Cérémonie de la confirmation et visite de l’établissement par Mgr l’Archevêque de Bourges. 15 Avril 1860. Bourges, Imprimerie et Lithographie de Ve Jollet-Souchois, 1860. 7 p.
4- Réception à la chapelle de colonie du Val-d’Yèvre, par Mgr l’Archevêque de Bourges (…) d’une relique de Saint-Charles apportée de Rome (…) et quelques renseignements sur l’introduction de cette congrégation dans les Maisons pénitentiaires de Femmes condamnées. 5 mai 1861. Bourges, Imprimerie et Lithographie de A. Jollet Fils, 1861. 12 p.
5- LUCAS (Charles). Un Mot sur la fondation de la colonie agricole pénitentiaire du Val-d’Yèvre considérée au point de vue du programme impérial du 5 janvier 1860, sur le défrichement des marais avec quelques notes et renseignements de M. De Lézardières, directeur de l’établissement. Bourges, Imprimerie et Lithographie de A. Jollet Fils, 1861. 27 p.
6- [LUCAS, Charles]. Résumé de la question relative à la proposition de cession à l’Etat de la colonie du Val-d’Yèvre. Paris, J. Claye, s.d. 31 p.
7- HELLO (J.). Notice sur la colonie agricole d’essai du Val-d’Yèvre, près de Bourges (Cher). Paris, Imprimerie de Hennuyer et Cie, [1850]. 32 p. (rouss.).
8- HELLO (J.). Des Colonies agricoles pénitentiaires ou considérations morales et pratiques sur la loi d’éducation et de patronage des jeunes détenus du 5 août 1850 et sur le projet de règlement du 31 mars 1864 relatif à l’exécution de cette loi. Paris, Cotillon, 1865. (2) f., 64 p.
9- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-d’Yèvre en colonie publique (Séance du 14 décembre 1872). Orléans, Imp. Ernest Colas, [1872]. 24 p.
10- LUCAS (Charles). Coup d’œil historique sur la fondation de la colonie privée du Val-d’Yèvre et sa transformation en colonie publique. Précédé d’une lettre à M. A. Cochery, membre de l’Assemblée nationale, à l’occasion de son rapport sur le budget des dépenses du Ministère de l’Intérieur. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, 1875. 40 p.
11- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les publications de la commission parlementaire d’enquête pénitentiaire et spécialement sur celle relative à l’éducation et au patronage des jeunes détenus, par M. Félix Voisin, membre de l’Assemblée Nationale. Orléans, Imp. Ernest Colas, [1875]. 47 p.
12- LUCAS (Charles). L’Orphelinat agricole et l’utilité qu’il peut retirer des résultats de la colonie d’essai du Val-d’Yèvre. Paris, Orléans, Imp. Ernest Colas, 1876. 19 p.
13- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-d’Yèvre et son existence comme colonie publique. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1872]. 60 p.
14- LUCAS (Charles). Observations sur la statistique des prisons et établissement pénitentiaires pour l’année 1873. Orléans, Imp. Ernest Colas, (1874). 24 p.
15- [LUCAS (Charles)]. Note chronologique dans l’ordre des idées et des faits sur la fondation de la colonie d’essai du Val-d’Yèvre comme établissement privé et sa transformation en colonie publique. Paris, J. Claye, A. Quantin, s.d. [ca 1872]. 16 p.
16- LUCAS (Charles). La Cession à l’Etat de la colonie d’essai du Val-d’Yèvre au point de vue de l’équité. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1878]. 20 p.
17- LUCAS (Charles). Les Nouvelles Négociations relatives au Val-d’Yèvre. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1878]. 8 p.
18- LUCAS (Charles). Observations présentées à la Société Général des Prisons sur la révision de la loi du 5 août 1850 relative aux Colonies agricoles pénitentiaires de jeunes détenus. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 24 p.
19- LUCAS (Charles). Observations sur la colonisation agricole pénitentiaire supplémentaires à celles présentées à la séance du 3 mars 1879 de la Société Général des Prisons. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 12 p.
20- [LUCAS (Charles)]. Résumé des résultats économiques et agricoles obtenus au profit de l’Etat et de l’expérience pratique par la colonie d’essai du Val-d’Yèvre et de ceux à recueillir par l’Etat du projet de loi d’acquisition du 31 mai 1879. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, Novembre 1879. 34 p.
21- OLIVECRONA (Knut) et LUCAS (Charles). Rapport au congrès pénitentiaire de Stockholm sur le mouvement progressif de la réforme pénitentiaire de 1872 à 1878 d’après les communications successives de M. Ch. Lucas à l’Institut de France. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, [1879]. 8 p.
22- OLIVECRONA (Knut). La Colonie d’essai du Val-d’Yèvre et la théorie de l’amendement de l’enfant par la terre et de la terre par l’enfant. Paris, Guillaumin et Cie, A. Durand & Pedone-Lauriel, Octobre 1878. 64 p.
4e VOLUME :
1- LUCAS (Charles). Discours prononcé au Banquet du Comice Agricole de l’Arrondissement de Bourges (30 août 1846). Bourges, Impr. et lith. Jollet-Souchois, [1846]. 8 p.
2- LUCAS (Charles). Rapport verbal de M. Ch. Lucas sur la statistique des prisons et de établissements pénitentiaires par M. Louis Perrot, inspecteur général chargé de la division des prisons. Orléans, Impr. Colas-Gardin, s.d. [1855]. 28 p.
3- LEZARDIERES (Charles de) et LUCAS (Charles). Bénédiction et inauguration des bâtiments de la chapelle, de l’école et de l’infirmerie à la colonie agricole du Val-d’Yèvre (Cher). Le 27 septembre 1857. Bourges, Impr. du Ve Ménagé, 1857. (2), 12 p.
4- LUCAS (Charles). La Colonie du Val-d’Yèvre et la pétition au Sénat sa production horticole. Réponse de M. Ch. Lucas. Bourges, Impr. de A. Jollet, [1868]. 28 p.
5- LUCAS (Charles). Observations relatives au congrès pénitentiaire de Londres présentées à l’Académie des Sciences Morales & Politiques. (Séances des 22 et 29 juin 1872). Orléans, Impr. Ernest Colas, [1872]. 64 p.
6- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-d’Yèvre en colonie publique. (Séance du 14 déc. 1872). Orléans, Impr. Ernest Colas, [1872]. 24 p.
7- LUCAS (Charles). Rapport verbal de M. Ch. Lucas relatif à une notice sur la maison de forge et de correction de Gand et la maison cellulaire de Louvain par M. Visschers (Séance du 21 décembre 1872). Orléans, Impr. Ernest Colas, [1873]. 8 p.
8- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les publications de la commission parlementaire d’enquête pénitentiaire et spécialement sur celle relative à l’éducation et au patronage des jeunes détenus, par M. Félix Voisin, membre de l’Assemblée Nationale. Orléans, Impr. Ernest Colas, [1875]. 47 p.
9- LUCAS (Charles). L’Orphelinat agricole et l’utilité qu’il peut retirer des résultats de la colonie d’essai du Val-d’Yèvre. Paris, Orléans, Impr. Ernest Colas, 1876. 19 p.
10- LUCAS (Charles). Transformation de la colonie privée du Val-d’Yèvre et son existence comme colonie publique. Paris, Impr. Arnous de Rivière et Cie, [1872]. 60 p.
11- LUCAS (Charles). Observations sur la statistique des prisons et établissements pénitentiaires pour l’année 1873. Orléans, Impr. Ernest Colas, s.d. [1874]. 24 p.
12- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les travaux préparatoires du congrès pénitentiaire de Stockholm. (Séance du 19 mai 1877). Paris, Impr. Ernest Colas, 1877. 22 p.
13- LUCAS (Charles). Allocution prononcée à la séance d’installation de la Société Générale des Prisons. Paris, Impr. centrale des chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1877. 28 p.
14- [LUCAS (Charles)]. Note chronologique dans l’ordre des idées et des faits sur la fondation de la colonie d’essai du Val-d’Yèvre comme établissement privé et sa transformation en colonie publique. Paris, J. Claye, A. Quantin, s.d. [1877]. 16 p.
15- LUCAS (Charles). Lettre de M. Charles Lucas, Membre de l’Institut, à M. le docteur Wines, Président de la commission internationale pénitentiaire, Sur l’utilité des travaux préparatoires et notamment des rapports relatifs aux questions soumises aux délibérations du congrès de Stockholm. Paris, Imprimerie Arnous de Rivière et Cie, [1878]. 16 p.
16- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur les institutions répressives et pénitentiaires et les institutions préventives concernant l’enfance à l’occasion du vagabondage des enfants et les écoles industrielles par M. le Vicomte d’Haussonville (Séance du 11 janvier 1879). Orléans, Imp. Ernest Colas, [1879]. 36 p.
17- LUCAS (Charles). Observations présentées à la Société générale des Prisons sur la révision de la loi du 5 août 1850 relative aux Colonies agricoles pénitentiaires de jeunes détenus. Paris, Imprimerie centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 24 p.
18- LUCAS (Charles). Observations sur la colonisation agricole pénitentiaire supplémentaires à celles présentées à la séance du 3 mars 1879 de la Société générale des Prisons. Paris, Impr. centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, 1879. 12 p.
19- [LUCAS (Charles)]. Résumé des résultats économiques et agricoles obtenus au profit de l’Etat et de l’expérience pratique par la colonie d’essai du Val-d’Yèvre et de ceux à recueillir par l’Etat du projet de loi d’acquisition du 31 mai 1879. Paris, Impr. centrale des Chemins de fer, A. Chaix et Cie, Novembre 1879. (4), 34 p.
20- [LUCAS (Charles)]. De l’éducation correctionnelle et de l’éducation préventive. Orléans, Imp. Ernest Colas, s.d. [1881]. 4 p.
21- LUCAS (Charles). Rapport verbal sur le bulletin de la société général des prisons. Quatrième année. Orléans, Imp. Ernest Colas, s.d. [1882]. 12 p.
22- HELLO (J.). Notice sur la colonie agricole d’essai du Val-d’Yèvre, près de Bourges (Cher). Paris, Imprimerie de Hennuyer et Cie, [1850]. 32 p.
23- HELLO (J.). Des Colonies agricoles pénitentiaires ou considérations morales et pratiques sur la loi d’éducation et de patronage des jeunes détenus du 5 août 1850 et sur le projet de règlement du 31 mars 1864 relatif à l’exécution de cette loi. Paris, Cotillon, 1865. (4), 64 p.
24- OLIVECRONA (Kurt) et LUCAS (Charles). Rapport au congrès pénitentiaire de Stockholm sur le mouvement progressif de la réforme pénitentiaire de 1872 à 1878. Paris, Impr. centrale des chemins de fer, A. Chaix et Cie, [1879]. 8 p.
25- OLIVECRONA (Knut). La Colonie d’essai du Val-d’Yèvre et la théorie de l’amendement de l’enfant par la terre et de la terre par l’enfant. Paris, Guillaumin et Cie, A. Durand & Pedone-Lauriel, Octobre 1878. 64 p.

Ensemble de 62 pièces reliées en 4 volumes in-8°, 3 de demi-chagrin vert, dos à nerfs et un de demi-maroquin vert, dos lisse orné d'un décor romantique doré (reliures de l’époque).
Précieux recueil de 62 pièces (dont 15 en double), composé en partie de ses propres œuvres, constitué par Charles Lucas pour sa bibliothèque personnelle. Chaque volume est précédé d'un index de sa main.
Charles Lucas (1803-1899) est l'homme "qui, sans conteste, pendant le XIXe siècle, a le mieux incarné les ambitions et les ambiguïtés de la réforme pénitentiaire (...) et a fondé la Science des prisons" (J.G. Petit).
Il personnifia le libéralisme pénal de la Restauration, jetant les bases d'un système pénitentiaire qui récusait l'emprisonnement perpétuel. Guizot le nomma inspecteur des prisons dès le changement de régime, en 1830. Il demeura trente-cinq ans à ce poste.
À partir de 1830, l'engouement pour l'amélioration du système pénitentiaire suscita des centaines d'ouvrages. Charles Lucas se constitua une très riche bibliothèque spécialisée, augmentée des nombreuses brochures que l'inspecteur général des prisons recevait.
On trouve ici une importante réunion de 21 plaquettes traitant de la colonie agricole du Val d'Yèvre qu'il avait fondée, en 1841, pour recevoir des jeunes délinquants. Après avoir acheté 140 ha de marais au Val d’Yèvre près de Bourges, Charles Lucas soumit son projet au ministère de l’Intérieur qui ne le retint pas. En 1846, il décida de se lancer personnellement dans "l’aventure". La construction coûta 450.000 francs et l’Etat alloua 80 centimes par jour et par colon qui furent transférés de la prison de Fontevraud dès 1847 : 100 en 1850 puis 400 en 1860. En 1865, Charles Lucas devenu aveugle fut remplacé par son fils docteur en droit. En 1872, la colonie fut louée, puis acquise par l’Etat et "nationalisée". La loi de 1912 sur les tribunaux pour enfants entraîna une réduction progressive des effectifs jusqu’en 1924 pour le Val d’Yèvre ferma définitivement.

Réf.: 37107 - Eur 2800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VILAIN XIIII (Jean Jacques Philippe, vicomte). Mémoire sur les moyens de corriger les malfaiteurs et fainéans à leur propre avantage et de les rendre utiles à l'Etat, Proposé à l'Assemblée des Députés par le Vicomte Vilain XIIII & présenté aux Corps & Administrations des Etats de Flandres au mois de Janvier 1775.
Gand, Pierre de Goesin, s.d. (1775).
In-4, demi-veau tabac moderne à coins, dos à nerfs fleuronnés, couverture papier marbré d’origine conservée, (6), 268 p., texte imprimé dans un encadrement rocaille, vignette de titre aux armoiries de la ville de Gand, bandeaux et culs-de-lampe, 4 doubles planches gravées par Bertaud de plans et vues des façades.
Très rare édition originale de cet ouvrage pionnier dans l’histoire de la réforme pénitentiaire, cité par M. Foucault dans ‘Surveiller et punir’ (p. 124-125).
Edité en vue d’être présenté aux Etats de Flandre, ce mémoire - "le premier jalon du grand système pénitentiaire" - est à l’origine de l’une des toutes premières institutions "modèles" de détention, sur un fondement alors révolutionnaire : la réhabilitation des condamnés par le travail.
Il devait constituer une source d’inspiration directe pour plusieurs générations de réformateurs jusqu’au XXe siècle, en Europe et en Amérique.
"La maison de force de Gand créée en 1775 par le vicomte J.-J.-P. Vilain XIIII était considérée comme La prison modèle, pour sa classification des détenus et son organisation industrielle. Son fondateur avait cherché à l'insérer dans l'économie régionale, de telle sorte que les délinquants puissent retrouver à leur libération des travaux semblables à ceux qu'ils avaient pratiqués pendant leur détention" (Cf. J.-G. Petit, ‘Les débuts de la manufacture carcérale’, Annales de Bretagne, 1990, vol. 97, n°97-3, p. 329-342).
Bourgmestre de Gand, puis grand Bailly, et conseiller d’Etat, le vicomte Jean Jacques Philippe Vilain IIII (1712-1777) était issu d’une ancienne famille belge.
Vignette de titre aux armoiries de la ville de Gand.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 75:1743. J.-G. Petit,' Ces peines obscures', p. 163. Vander Haeghen, 'Bibliographie Gantoise', n°4551).
Très bon exemplaire, très frais

Réf.: 35376 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COLONIE DE METTRAY. Colonie agricole et pénitentiaire de Mettray.
[Paris], Imprimerie Lemercier, [1844].
Petit in-folio oblong (410 x 280 mm), percaline vert bronze éditeur orné de motifs rocaille dorés et à froid, titre doré, 21 lithographies sur fond teinté, dont le titre.
Édition originale de cet album conçu lors d’une assemblée générale des fondateurs de Mettray, le 12 mars 1843, "véritable opération de communication" pour promouvoir, sous forme d'une visite en images, la célèbre colonie agricole pour jeunes délinquants fondée Frédéric-Auguste Demetz en 1839.
Les planches ont été confiées pour le dessin à Jean-Alexandre Thierry, élève de l’architecte de la colonie Abel Blouet et à Sauvé et Faivre pour la lithographie.
L'album comprend le titre dans un encadrement architectural et allégorique, suivi de 20 vues de la colonie et des activités des détenus: vue générale des bâtiments, vue bucolique du village, intérieur et aménagements, salle de classe, réfectoire, dortoir, infirmerie, atelier des cordiers, exploitation de la carrière, horticulture, gymnastique, école de natation, etc.
En un siècle (1839-1937), la colonie de Mettray tenta de "redresser" par le travail plus de 17.000 jeunes âgés de 6 à 21 ans, en les arrachant à la prison. Nichée au coeur de la Touraine, l’institution philanthropique sans mur, aux allures de jardin, se transforma rapidement en véritable bagne pour enfants. L'écrivain Jean Genet, y passera près de trois ans et Michel Foucault l'érigera en modèle de l'archipel carcéral.
Cf. J. Bourquin et E. Pierre, ‘Une visite à Mettray par l'image: l'album de gravures de 1844’, in "Sociétés & Représentations", 2004/2 (n° 18), p. 207-216.
Cartonnage légèrement frotté, coins émoussés, piqûres et rousseurs, soutenues sur certaines planches.

Réf.: 36993 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BENTHAM (Jeremy). Traités de législation civile et pénale (...). Seconde édition, revue, corrigée et augmentée.
Paris, Bossange, Rey et Gravier, 1820.
3 volumes in-8, plein veau fauve, dos lisses ornés d’un décor romantique de compartiments garnis de fleurons et filets à froid, auteur doré et pièce de titre de maroquin vert bronze, daté en pied, roulettes et filets d'encadrement à froid sur les plats, tranches jaspées (reliure anglaise de l'époque), xl, 368 p.; (2), iv, 379 p. et viij, 455 p.
Seconde édition augmentée, corrigée et réorganisée dans la distribution des chapitres, l’édition de référence de cet ouvrage donnée par Etienne Dumont, ami et collaborateur de Bentham, d’après les manuscrits en français et en anglais laissés par l'auteur.
"Ce recueil recouvre des champs majeurs de la pensée politique et juridique de Bentham - certains textes sont uniquement disponibles dans cette édition – et témoigne de l’ampleur du projet de refondation du droit et des institutions à partir du principe d’utilité. On trouvera ainsi, outre les ‘principes’ du Code civil et du Code pénal établis dans la lignée de Beccaria, le texte consacré au Panoptique et analysé par Michel Foucault dans ‘Surveiller et punir’ (…). L’exposé le plus complet de l’utilitarisme benthamien…" (Cf. M. Bozzo-Rey, éd. critique, Dalloz 2010).
T.I- Principes de législation. Principes du Code civil – T.II. Principes du Code pénal – T.III. Panoptique. Promulgation des lois ; promulgation des raisons des lois. De l'influence des temps et des lieux en matière de législation. Vue générale d'un corps complet de législation.
L’ouvrage est précédé d’un important "discours préliminaire" dans lequel E. Dumont présente sa méthode de travail.
Dos habilement restaurés. Tache de cire en tête de la garde banche et du titre du t.III, quelques brunissures éparses. Les faux-titres des t.II et III n’ont pas été conservés.
Provenance : Baron Belper, avec son ex-libris armorié, sans doute Edward Strutt, 1st Baron Belper PC FRS (1801-1880), a Liberal Party politician.
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37232 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERENGER DE LA DROME (Alphonse Marc). Des moyens propres à généraliser en France le Système pénitentiaire, en l'appliquant à tous les lieux de répression du royaume, à tous les individus qui, à quelque titre que ce soit, sont mis sous la main de la justice, et en plaçant les libérés sous la protection organisée de la bienfaisance publique. (RELIURE DE JEAN DE GONET, "artefacts 1989").
Paris, Imprimerie Royale, 1836.
In-8, reliure Révorim rigide de Jean de Gonet, dos de box beige, titre rouge en long, coutures rouges et noires apparentes, plats de polyuréthane gris anthracite moulé ornés de motifs géométriques en relief et en creux et nom du relieur en médaillon ("Jean de Gonet Artefacts, 1989"), doublures et gardes de carton marbrées noir, couverture conservée, (4), 135 p., tableaux statistiques, 2 grands plans pliés hors texte.
Edition originale. Député de la Drôme en 1815 et de 1828 à 1839, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, Bérenger de la Drôme devint l'un des principaux spécialistes des questions pénales et carcérales et l'un des pionniers de la réforme pénitentiaire en France.
Dans cet ouvrage, l’auteur soumet son projet de réforme du système carcéral, fondé sur la réinsertion sociale et la diminution du nombre de récidives. Tableaux statistiques et 2 grands plans pliés de "maison pénitentiaire départementale".
(Coquelin & Guillaumin, I, 697).
Très bel exemplaire, intérieur à l'état de neuf, imprimé sur papier fort, dans une impressionnante reliure de Jean de Gonet de sa série "Artefacts 1989".

Réf.: 36896 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LUCAS (Charles). Du système pénitentiaire en Europe et aux Etats-Unis (...).
Paris, Madame Charles Bechet, 1834.
3 parties reliées en 2 volumes in-8, demi-veau havane de l’époque, dos à 4 faux-nerfs plats ornés d’un jeu de filets dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bleu, tranches marbrées (petits accrocs aux coif. sup.), xii, cxv (pour "Pétition aux chambres"), 337 p., (1) f. de table, 5 plans et 2 tableaux dépliants et xv, 448 p., 3 plans dépliants et (6), cxv, 44 p.
Ensemble bien complet des trois parties reliées en 2 volumes. La troisième partie est formée par la Conclusion générale.
L’un des ouvrages fondateurs de la réforme pénitentiaire en France. Membre de la "Société Royale pour l′amélioration des prisons", devenu inspecteur général des prisons, Charles Lucas s’appuie sur son expérience et ses voyages d’études en Europe et aux Etats-Unis pour proposer une réforme dont l’objectif principal est la moralisation et l’amendement des détenus.
Il envisage un système progressif, jusqu’à une libération aidée par des sociétés de patronage, système qui implique une individualisation de la peine. Il se montre favorable à l’isolement cellulaire des détenus les moins aguerris afin d’éviter la corruption.
C’est immédiatement à la suite de la parution de la première édition de cet ouvrage que fut mise en œuvre une réforme des prisons départementales en France (cf. J.-C. Vimont, Saint-Brieuc et Charles Lucas, Criminocorpus).
Accident à une planche sans manque. Quelques rousseurs éparses.
Très bon exemplaire, bien relié à l’époque.
Une note manuscrite précise que l’ouvrage provient de la bibliothèque de l'auteur, Charles Lucas.

Réf.: 37387 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CARNOT (Joseph-François). De l'Instruction criminelle, considérée dans ses rapports généraux et particuliers avec les lois nouvelles et la jurisprudence de la Cour de cassation.
Paris, Thorel et Guilbert, 1836.
4 tomes en 3 très forts volumes in-4, demi-chagrin de l'époque, dos à 4 nerfs plats ornés de compartiments garnis d'un décor doré d'encadrement, de palettes et filets dorés en tête et pied, tranches mouchetées.
Seconde édition, revue, corrigée et augmentée. Les troisième et quatrième volumes, qui contiennent la table générale, ont été donnés pour prolonger l'ouvrage aux institutions de la Restauration et de la Monarchie de Juillet.
Selon Camus-Dupin (n° 2326): "Le commentaire le plus étendu qui ait encore paru sur le Code d'instruction criminelle".
Les travaux de Joseph Carnot ont été largement mis à profit lors des révisions libérales du Code pénal instituées par la loi du 28 avril 1832, dans le sens d'un assouplissement du dispositif répressif, en particulier par la suppression des peines corporelles et l'institution d'une échelle des peines politiques distinctes de celles de droit commun.
Frère de Lazare Carnot, magistrat juge à la Cour de cassation, l'auteur avait été l'un des membres de la commission chargée de réviser le Code pénal. Il fut élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1832.
Ex-libris "G. Demartial" doré en pied.
Bon exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 34785 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MOREAU-CHRISTOPHE (Louis Mathurin) et coll. Code des prisons, ou Recueil complet des lois, ordonnances, arrêtés, règlements, circulaires et instructions ministériels, concernant le régime intérieur, économique et disciplinaire des maisons d'arrêt, maisons de justice, maisons de correction, maisons de force et autres prisons préventives ou pour peines, placées sous l'autorité du ministre de l'Intérieur (...). Le tout mis en ordre et annoté par M. Moreau-Christophe.
Paris, Librairie Administrative de Paul Dupont, 1845-1862.
3 volumes in-8, demi-basane de l'époque (reliures dépareillées, mors frottés, coins émoussés), (4), 508 p.; (4), 462 p.et (4), 237 p.
Edition originale de la tête de collection de ce périodique qui se prolongea jusqu'en 1875. Moreau-Christophe cessa de collaborer à partir de la quatrième série.
I- 1670-1845. II- 1846-1856. III- 1856-1861.
L'une des sources fondamentales pour l'histoire des prisons et de la réforme pénitentiaire. Chaque partie est accompagnée de tables chronologiques et alphabétiques. Moreau-Christophe cessa de collaborer à cet ouvrage à partir du quatrième tome.
(Grandin, I, 567).
Quelques mouillures en coin d'un volume. Reliures dépareillées, quelques rousseurs. Quelques notes de l'époque manuscrites sur papier libre.
Intéressante provenance : tampon sec de la "Colonie du Val-d'Yèvre", colonie agricole pénitentiaire, ouverte en 1847 par Charles Lucas, alors Inspecteur général des prisons, pour accueillir les jeunes prisonniers, les maintenir hors de tout contact avec les prisonniers adultes et les réhabiliter par le travail agricole.

Réf.: 35191 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOREAU-CHRISTOPHE (Louis-Mathurin). De l'état actuel des prisons en France considéré dans ses rapports avec la théorie pénale du code.
Paris, A. Desrez et Mme Huzard, 1837.
In-8, demi-veau havane de l'époque, dos à 4 faux-nerfs plats ornés d'un jeu de filets dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bleu, tranches marbrées (petits accrocs à la coiffe sup.), xlvij, 436 p.
Edition originale illustrée de nombreux tableaux statistiques.
Préfet de police et inspecteur général des prisons de la Seine, Moreau-Christophe entra dans le service actif des prisons après 1830.
"Ses livres constituent une mine d'informations" (M. Perrot, ‘L'impossible prison’).
La première partie contient le compte rendu d'une importante enquête effectuée sur le terrain à travers l'ensemble de l'institution pénitentiaire française, des maisons de dépôts aux bagnes: Classification, administration, bâtiments, les détenus, régime, etc. La seconde est consacrée à un projet de réformes "morales, matérielles et administratives", dans lequel l’auteur expose sa théorie des 4 systèmes : expiatoire, exemplaire, pénitentiaire et "obviatoire".
(Coquelin & Guillaumin, II, 251. P. O'Brien, p. 329).
Quelques rousseurs.
Une note manuscrite signale que l'ouvrage provient de la bibliothèque de Charles Lucas.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 13798 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CARNOT (Joseph-François). Commentaire sur le Code pénal, contenant la manière d'en faire une juste application, des dissertations sur les questions les plus importantes qui peuvent s'y rattacher, et l'indication des améliorations dont il est susceptible.
Paris, Nève, 1836.
2 volumes in-4, demi-chagrin de l'époque, dos à 4 nerfs plats ornés de compartiments garnis d'un décor d'encadrement, palettes et filets dorés en tête et pied, tranches mouchetées, xxix, 778 p., (1) p. d'errata et vj, 743, (1) p.
Seconde édition revue et augmentée accompagnée de tables rédigées par Berriat de Saint-Prix fils. Les commentaires de Joseph Carnot ont été largement mis à profit lors des révisions libérales du Code pénal instituées par la loi du 28 avril 1832, dans le sens d'un assouplissement du dispositif répressif, en particulier par la suppression des peines corporelles.
Frère de Lazare Carnot, magistrat juge à la Cour de cassation, l'auteur avait été l'un des membres de la commission chargée de réviser le Code pénal. Il fut élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1832.
(Camus-Dupin, n° 2327).
Ex-libris "G. Demartial" doré en pied.
Bon exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 34908 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOREAU-CHRISTOPHE (Louis-Mathurin). De la réforme des prisons en France, basée sur la doctrine du système pénal et le principe de l'isolement individuel.
Paris, Mme Huzard, A. Desrez, 1838.
In-8, demi-veau havane de l'époque, dos à 4 faux-nerfs plats ornés d'un jeu de filets dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bleu, tranches marbrées, xix, (1), 499, (5) p. d'errata et table.
Edition originale illustrée de nombreux tableaux statistiques. Préfet de police et inspecteur général des prisons de la Seine, Moreau-Christophe entra dans le service actif des prisons après 1830.
"Ses livres constituent une mine d'informations" (M. Perrot, ‘L'impossible prison’).
(Coquelin & Guillaumin, II, 251. P. O'Brien, p. 329).
Quelques rousseurs.
Une note manuscrite signale que l'ouvrage proviendrait de la bibliothèque de Charles Lucas.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 35379 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERENGER DE LA DROME (Alphonse Marc). De la justice criminelle en France d'après les lois permanentes, les lois d'exception et les doctrines des tribunaux.
Paris, L'Huillier, 1818.
In-8, plein veau havane raciné de l'époque, dos lisse orné d'un riche décor Empire de compartiments ornés d'une résille, palettes et fer spécial répété, pièce de titre de veau, filets d'encadrement à froid sur les plats (un mors lég. fendu), (4), vj, 616 p.
Edition originale. Le premier ouvrage d'importance de Bérenger de la Drôme, critique approfondie de la procédure et des institutions pénales françaises. L'auteur s'élève contre la multiplication des lois et des juridictions d'exception sous la Restauration et dénonce une justice pénale partiale et totalement inadaptée à l'évolution de la société et des moeurs. Cette étude pionnière jeta les bases de la loi du 28 avril 1832 qui procédait à une importante révision libérale de la "pénalité".
Pair de France sous la Monarchie de juillet, Bérenger de la Drôme est avec Charles Lucas, l'un des introducteurs de la "science pénitentiaire" en France.
(Dupin, n°1578).
Bon exemplaire.

Réf.: 28601 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BLACKSTONE (William), COYER (Abbé Gabriel) traducteur. Commentaire sur le Code criminel d'Angleterre, traduit de l'anglais de Guillaume Blackstone (...) par M. l'Abbé Coyer (...).
Paris, Knapen, 1776.
2 tomes reliés en un volume in-8, pleine basane marbrée de l'époque, dos à 5 nerfs cloisonnés et fleuronnés, tranches rouges, xiv, 264 p. et (1) f., 252, (3) p. de privilège.
Première édition de cette version française des ‘Commentaries on the Laws of England’ que l’abbé Coyer traduisit dans l’espoir d’influencer la législation pénale française.
"Perhaps the most important legal treatise ever written (...), the first effort to consolidate common law into a unified and rational system. Clearly and elegantly written, the work achieved immediate renown and exerted a powerful influence on legal education both in England and America" (Thomas McIntyre Cooley).
Foucault (‘Surveiller et punir’, 2008, pp. 18-19) commente le supplice atroce infligé aux auteurs de crimes de haute trahison (I, p. 89).
Théoricien majeur de la philosophie du droit, William Blackstone occupa la première chaire de droit anglais à Oxford et fut l’un des maîtres de Jeremy Bentham. Son œuvre a constitué l’un des piliers de la Constitution des États-Unis.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 76:720. ‘Blackstone collection in the Yale Law Library’, 180. 179. Laeuchli, ‘Bibliographical catalog of W. Blackstone’, 415. Printing and the Mind of Man, n° 252 pour l'édition originale).
Petite étiquette imprimée de l'époque du libraire et relieur de Metz, Marchal. Déchirure marginale à 4 feuillets n'atteignant pas le texte. Accrocs aux coiffes et aux coins. Dos légèrement frotté.
Bon exemplaire.

Réf.: 36801 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CUNNINGHAM (Francis), BUXTON (Thomas Fowell). Notes recueillies en visitant les prisons de la Suisse, et remarques sur les moyens de les améliorer, avec quelques détails sur les prisons de Chambéry et de Turin. Suivies de la description des prisons améliorées de Gand, Philadelphie, Bury, Ilchester et Millbank, et d'un rapport sur le comité des Dames à New-Gate, par T.F. Buxton (...).
Genève & Paris, Paschoud, 1820.
In-8, broché, couverture d'attente d'origine, lxviii, 87 p., non rogné.
Edition originale. Philanthrope anglais, disciple de John Howard, Francis Cunningham rend compte de son enquête à travers les prisons et lieux de détentions en Suisse et en Savoie.
La deuxième partie contient l'enquête internationale effectuée par l'homme politique anglais Thomas Fowell Buxton. Il mena de front un double combat pour l'amélioration de la condition des prisonniers et la réforme des prisons, en même temps qu'il fut l'un des plus fervents défenseurs de l'abolition de l'esclavage, successeur de William Wilberforce à la tête du parti abolitionniste au Parlement.
(Goldsmiths'-Kress, n°22944).
Bon exemplaire.

Réf.: 35378 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FAUCHER (Léon). De la réforme des prisons.
Paris, Angé, 1838.
In-8, demi-veau havane de l'époque, dos à 4 nerfs filetés or, pièce de titre de veau vert, tranches mouchetées (accrocs aux coif., qqs épidermures, un mors fendillé), (4), vii, (3), 21, (1), 290 p., (2) f. d'index (rousseurs).
Edition originale. Au lendemain de la Révolution de Juillet, Léon Faucher fut nommé par François Guizot, alors ministre de l'Intérieur, inspecteur Général des Prisons, avec pour mission de mettre en place une réforme du régime pénitentiaire. Très hostile à Tocqueville et Gustave de Beaumont, l'ouvrage contient la principale attaque contre le système de Philadelphie et "résume tous les arguments des adversaires du tout-cellulaire" (cf. G. Petit, ‘Ces peines obscures’, p. 235 et passim). Nombreuses pièces justificatives en annexe, statistiques, statuts, rapports, règlements, etc.
(Goldsmiths, 30592).

Réf.: 35194 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LUCAS (Charles). Communication de M. Charles Lucas, sur les détenus cellulés dans les maisons centrales de Clermont, de Gaillon, du Mont-Saint-Michel et de Beaulieu. Académie des sciences morales et politiques.
Paris, Bureau de la revue de législation et de jurisprudence, 1839.
In-8, cartonnage moderne vert amande à la Bradel, pièce de titre de maroquin rouge, titre doré en long, tranches mouchetées (rel. Laurenchet), 31 p. (rousseurs).
Compte-rendu de la mission effectuée par Charles Lucas au cours de l'année 1838 dans ces différentes prisons pour hommes et pour femmes. L’auteur relate ses rencontres avec les directeurs d'établissements et certains détenus, sans rien dissimuler, la sexualité en prison, la violence et les meurtres, les malades mentaux et les traitements qui leur sont infligés, les conséquences de l'isolement absolu.
Les membres de l'Académie des Sciences morales et politiques, Mignet, Blanqui, Villermé, lord Brougham, débattent du rapport, mais, au niveau de la forme, regrettent que Ch. Lucas soit rentré dans des "tableaux qu’on devait se dispenser de retracer, afin qu’un voile de pudeur soit tiré sur de honteuses turpitudes".
Tiré à part de la "Revue de législation et de jurisprudence".
Rousseurs.

Réf.: 36814 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOREAU-CHRISTOPHE (Louis-Mathurin). De l'état actuel et de la réforme des prisons de la Grande-Bretagne. Extraits des rapports officiels publiés par ordre du parlement, traduits par L.-M. Moreau-Christophe et publiés par ordre de M. le comte de Montalivet, ministre de l'Intérieur.
Paris, Imprimerie Royale, 1838.
In-8, broché, couverture bleue imprimée d'origine (qqs accrocs au dos), (2) f., 340 p. (rousseurs), exemplaire non rogné, planche gravée dépliante.
Première édition française, donnée par Moreau-Christophe, de cette vaste enquête réalisée par Crawford et Russell sur les prisons d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, publiée afin d'éclairer les législateurs français.
Projets de réformes, architecture et construction des prisons, régime appliqué aux mineurs et aux jeunes détenus, les prisons militaires, la peine de mort. Tableaux statistiques. Une planche gravée hors texte représente le Tread-Mill, moulin à marcher en usage dans les prisons d'Angleterre.

Réf.: 24562 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[SOUDAIN DE NIEDERWERTH (Charles-François)]. Code administratif des établissemens de bienfaisance, ou Recueil complet des lois, arrêtés et règlemens en vigueur en Belgique, concernant les hospices, les bureaux de bienfaisance, les monts-de-piété, le régime des enfans trouvés, les insensés, les indigens en général, les dépôts de mendicité, les colonies agricoles et l'hospice royal de Messines ; précédé d'une table chronologique, et suivi d'une table générale des matières et d'un catalogue des principaux ouvrages publiés sur les institutions de charité. Recueil approuvé par le gouvernement (...).
Bruxelles, Berthot, 1837.
In-8, demi-percaline chagrinée, dos lisse orné de filets dorés, titre doré, tranches mouchetées, plats de papier marbré, xl, 463 p.
"Deuxième édition revue, corrigée et considérablement augmentée" de cet état complet sur l'assistance en Belgique, réalisé à la demande du gouvernement belge et édité par les soins de l'administrateur général des établissements de charité et des prisons de Belgique.
Bon exemplaire.

Réf.: 32148 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[RIOUFFE (Honoré)]. Mémoires d'un détenu pour servir à l'histoire de la tyrannie de Robespierre. Seconde édition, revue et augmentée. (RARE IMPRESSION D'ANGERS).
Angers, de l'Imprimerie Nationale, chez Mame, An III [1795].
In-12, broché, couverture de papier moderne fort, tranches mouchetées, xviii, 149 p.
Rare impression d'Angers, de cet ouvrage dans sa "seconde édition, revue et augmentée" accompagné de nombreuses pièces justificatives.
Homme de lettres, partisan des Girondins, il les suivit les Girondins à Caen, puis à Bordeaux, après leur proscription en 1793. Arrêté le 4 octobre 1793 sur ordre de Tallien, il fut emprisonné, ramené à Paris et enfermé à la Conciergerie pour être finalement libéré après le 9 thermidor an II. Il fit paraître cette relation de son incarcération qui connut un immense succès.
Rarissime édition d'Angers dont les bibliothèques en ligne (WorldCat) ne recensent qu'un exemplaire dans le monde: Newberry Libr.; ainsi qu'un second à la Bibliothèque Municipale d'Angers (Cf. Cédric Pichot, 'La production imprimée à Angers pendant la période révolutionnaire, Université d'Angers, Maîtrise d'histoire du livre, 2002, n°612).
(Cf. Fierro, 1259).
Bon exemplaire, imprimé sur papier chiffon.

Réf.: 37442 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LINGUET (Simon Nicolas Henri). Mémoire sur la Bastille et sur la détention de M. Linguet écrits par lui-même.
Londres, Thomas Spilsbury, 1783.
In-8, cartonnage marbré moderne, 160 p., frontispice.
Edition originale. Bien complet du frontispice prophétique représentant Louis XVI sur les ruines de la Bastille déclarant : 'Soyez libre : vivez'. (Martin & Walter, 21597). Très bon exemplaire.

Réf.: 13768 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DUSAULX (Jean)]. Observations sur l'Histoire de la Bastille publiée par M. Linguet. Avec des remarques sur le caractère de l'auteur, suivies de quelques notes sur sa manière d'écrire l'histoire politique, civile et littéraire.
Londres, Aux dépens de l'auteur, 1783.
In-8, broché, couverture papier marbré moderne, x, 136 p., faux-titre et titre imprimés en rouge et noir.
Edition à la date de l'originale. A l'occasion de la publication de l'ouvrage de Linguet qu'il réfute, Dusaulx intervient sur la question de l'emprisonnement, l'organisation des prisons (particulièrement la Bastille) et la justice pénale dans ses rapports avec les institutions politiques. Il appuie sa réflexion sur des expériences à l'étranger.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 27151 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERENGER DE LA DROME (Alphonse Marc). Des moyens propres à généraliser en France le Système pénitentiaire, en l'appliquant à tous les lieux de répression du royaume, à tous les individus qui, à quelque titre que ce soit, sont mis sous la main de la justice, et en plaçant les libérés sous la protection organisée de la bienfaisance publique.
Paris, Imprimerie Royale, 1836.
In-8, broché, couverture imprimée (accrocs au dos), (4), 135 p., tableaux statistiques, 2 grands plans pliés hors texte.
Edition originale. Député de la Drôme en 1815 et de 1828 à 1839, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, Bérenger de la Drôme devint l'un des principaux spécialistes des questions pénales et carcérales et l'un des pionniers de la réforme pénitentiaire en France.
Dans cet ouvrage, l’auteur soumet son projet de réforme du système carcéral, fondé sur la réinsertion sociale et la diminution du nombre de récidives. Tableaux statistiques et 2 grands plans pliés de "maison pénitentiaire départementale".
(Coquelin & Guillaumin, I, 697).
Couverture passée, rousseurs. Exemplaire non rogné.

Réf.: 35377 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


RASPAIL (François Vincent). La Lunette de Doullens. Almanach démocratique et progressif de l'Ami du Peuple pour 1850.
Paris, Imprimerie de Schneider, 1850.
In-16, broché, couverture imprimée illustrée, 144 p.
Edition originale et unique de cet "almanach" composé dans la citadelle de Doullens, daté du 1er juillet 1849. Raspail y avait été emprisonné à la suite de sa participation au gouvernement insurrectionnel du 15 mai 1848. D'importants chapitres sont consacrés à des travaux de statistiques sociales et humaines; mais surtout Raspail expose ses idées sur la Constitution de 1848 et les réformes à entreprendre pour sauver la république.
"Contient des articles variés et fort intéressants : exposé du système des poids et mesures, notice sur la prison de Doullens, projet de réforme de la constitution, instruction gratuite et obligatoire, sur l'impôt (...)" (Grand-Carteret, 'Almanachs Français', p. 584, n° 2569).
Bon exemplaire, intérieur frais.

Réf.: 35606 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUFAURE (Jules). Compte général de l'administration de la justice civile et commerciale et de la justice criminelle pendant l'année 1874, présenté au Président de la République par le Garde des Sceaux, ministre de la Justice.
Paris, Imprimerie Nationale, 1876.
In-4, plein veau bleu nuit de l'époque, dos et plats ornés de filets dorés d'encadrement, tranches jaspées, xxiv, (2), 222 p.
Edition originale. Important rapport donné par le ministre de la justice de la périodique, fournissant un appareil de statistiques très complet.

Réf.: 28287 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BROSSAYS DU PERRAY (Joseph Marie)], PRUDHOMME (Louis Marie) et TOURNON (Alexandre), MAUCLERC. 1- [BROSSAYS DU PERRAY (Joseph Marie)]. Remarques historiques sur la Bastille; sa démolition, en juillet 1789. Avec un grand nombre d'anecdotes intéressantes & peu connues. Londres, 1789. (2), viij, 199 p. (Suivi de) :
2- [PRUDHOMME (Louis Marie) & TOURNON (Alexandre)]. Révolutions de Paris, dédiées à la Nation. S.l., 1789. 130 p.

In-8, plein veau raciné (rel. moderne dans le goût de l'époque), dos à nerfs, fleuron doré entrenerfs, titre doré, filets d'encadrement à froid sur les plats, petits fers en écoinçon, non rogné.
Edition originale. Deux vers de Voltaire en épigraphe "Dans cet affreux château, palais de la vengeance, on renferme souvent le crime et l'innocence". "On trouve d'abord une description très circonstanciée du bâtiment de la Bastille, tant de l'intérieur que de l'extérieur; un compte-rendu détaillé du régime de cette prison, de la composition de l'Etat-major et plusieurs anecdotes sur quelques prisonniers célèbres (…) On a joint la suite des ‘Révolutions de Paris’ depuis le 12 juillet jusqu'au 8 août inclusivement, journal qui avait paru en feuilles détachées, ‘où l'on a recueilli le plus de faits, le plus de circonstances, et où j'ai remarqué en générale assez d'exactitude et de bonne foi’ " (Grimm & Diderot, 'Correspondance littéraire', V, 210).
En fin, un texte signé Mauclerc ('Le langage des murs ou les cachots de la Bastille dévoilant leurs secrets', p. 131 à 137 p.) contient le relevé exact des noms et inscriptions sur les murs des cachots de la Bastille.
(Tourneux, I, 1148 et III, 12316).
Page de titre restaurée en coin sans perte de texte. Manque le plan de la Bastille. Exemplaire non rogné.

Réf.: 35163 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 |