English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

34 fiche(s) - Page 1


[MIRABEAU (Victor Riqueti, marquis de)]. Lettres sur la législation, ou l'Ordre légal, dépravé, rétabli et perpétué, par L.D.H. [L'Ami Des Hommes].
Berne, Société typographique, 1775.
3 volumes in-12, plein veau porphyre de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, triples filets d'encadrement dorés sur les plats, pièces de titre et de tomaison de veau bronze, tranches jaspées, (4), lii, 379 p.; (4) p. 380 (verso) à 885 p. et (4), 564, (4) p.
Première édition complète de cette oeuvre qui s'impose comme "l’expression la plus large du projet physiocratique".
D’abord publiée sous forme de 18 lettres dans les ‘Ephémérides du citoyen’ de septembre 1767 à juin 1769, elle est augmentée d'un avertissement de l'auteur en 52 pages.
Le marquis de Mirabeau tire les ultimes conséquences de la découverte de la "Science Economique" comme "science de l'ordre naturel" et élabore une synthèse générale de la physiocratie, tant du point de vue macro-économique, politique, social, que juridique.
En trois parties (I- Dépravation de l’ordre légal. II- Restauration de l’ordre légal. III- Stabilité de l’ordre légal), il pose les bases du "véritable ordre social" fondé sur une théorie rationnelle de l'ordre naturel, "dépravé", selon lui, au cours de l’histoire des sociétés humaines, et expose les moyens de sa restauration.
Une nouvelle définition de la propriété et le rôle central alloué aux propriétaires fonciers comme incarnation de l’État le conduisent à rejeter la tradition nobiliaire pour légitimer une représentation politique plus appropriée au nouvel ordre social.
Henri Ripert ('le marquis de Mirabeau, ses théories politiques et économiques’, Paris, 1901, p. 327 sq. et passim) accorde la plus haute importance à cet ouvrage pour l’histoire du mouvement physiocratique:
"Les physiocrates sont amenés à la conception de droits naturels, antérieurs à toute société, et dont la société doit assurer le respect, les droits de chacun à la propriété de sa personne, de ses objets et de son fonds. Les physiocrates ont ici, bien plus que les Philosophes, inspiré l'article 2 de la 'Déclaration des droits de l'homme', qui établit comme droits naturels et imprescriptibles de l'homme, la propriété, la liberté et la sûreté (...): le Marquis de Mirabeau dans ses 'Lettres sur la législation', s'attache à le construire de toutes pièces".
(Higgs, 6196. INED, 3201. Goldsmiths'-Kress, ‘Online catalogue’, n°11229.Tchemerzine-Scheler, IV, 756).
Petits accrocs aux coiffes et coins. Infirme déchirure sans perte aux 3 prem. feuillets.
Bel exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 35591 - Eur 2800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[STEVENS (John) ou LIVINGSTON (William), DUPONT DE NEMOURS (P.-S.) et CONDORCET (Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de). Examen du gouvernement d'Angleterre, comparé aux Constitutions des Etats-Unis. Où l'on réfute quelques assertions contenues dans l'ouvrage de M. Adams, intitulé : "Apologie des Constitutions des États-Unis d'Amérique", & dans celui de M. Delolme, intitulé : "De la Constitution d'Angleterre". Par un cultivateur de New-Jersey. Ouvrage traduit de l'anglois, & accompagné de notes.
Londres, et se trouve à Paris, chez Froullé, 1789.
In-8, demi-basane de l'époque, dos lisse orné de fleurons dorés, pièce de titre de veau bordeaux (sous étui et emboîtage de demi-chagrin rouge), viii, 291 p.
Première édition française. Attribué à Livingston par l'auteur de la préface, l'ouvrage serait de John Stevens selon une note de la main de Jefferson dans son exemplaire déposé à la Library of Congress.
Le traducteur supposé est L.-J. Fabre ; les nombreuses et importantes notes (p. 67-287) sont de Dupont de Nemours et de Condorcet.
"As one of the earliest works on the Constitution, it argues in favor of a one-chamber legislature and against the British Constitution and the division of powers. Written to refute the contentions of John Adams, the work is augmented in this French translation by extensive notes written by Dupont de Nemours, Condorcet et Gallois... Very rare" ("Americana", Catalogue by Margaret G. Nicholson, Bibliothèque Royale Albert Ier, (1976), n° 60).
(Fäy, p. 25. Howes, S.968. Sabin, 41646).
Dos frotté, mors fendillés.
Bon exemplaire, relié à l'époque, protégé sous emboîtage.

Réf.: 37608 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LE TROSNE (Guillaume-François). Discours sur l'état actuel de la magistrature, et sur les causes de sa décadence (…).
Paris, C. Panckoucke, 1764
In-12, demi-veau de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (4), 128, (1) p. errata.
Edition originale et unique, rare, de ce discours prononcé par Le Trosne, avocat du Roi converti à la cause physiocratique, plaidoyer en faveur d'une réforme en profondeur de la législation aux fortes implications sociales et économiques.
"A l'ouverture des audiences du bailliage d'Orléans, le 15 novembre 1763, Le Trosne s’élève contre l’arbitraire des lois, trace un tableau des devoirs du ministère public et critique la législation pénale de son temps ainsi que l’horrible iniquité de la torture. Ses convictions physiocratiques et son intérêt pour les questions économiques l’engagent à rechercher la corrélation entre le juste et l’utile et à examiner les répercussions favorables d’une saine morale publique sur l’économie nationale, en accompagnant sa démonstration de nombreuses et amples "notes économiques" gage de son ralliement aux Physiocrates" (Cf. Daire, 'Physiocrates', II, p. 88).
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 64:987. Goldsmiths, 10051.1. Weulersse, 'Mouvement physiocratique', I, p.xxvii).
Relié avec:
SERVAN (Joseph-Michel-Antoine). Discours sur l'administration de la justice criminelle. Genève, 1767. (4), 152 p. et
SERVAN. Discours (...) dans la cause d'une femme protestante. Genève & Grenoble, J.S. Grabit, 1767. (4), 112 p.
"Toutes les théories sociales, qui vingt cinq ans plus tard devaient renouveler la face de l'Europe et tracer une nouvelle voie à la civilisation, étaient exposées et développées dans ces discours" (Larousse).
Qqs auréoles claires à qqs feuillets. L'ouvrage de Le Trosne est relié en fin.
Bel exemplaire, très frais très bien relié à l’époque.

Réf.: 35794 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FABRY (chevalier de). Supression [sic] de la Ferme Générale, ou l'Ami du Peuple. Cet ouvrage a été adressé à M. Turgot, le 5 Novembre 1774, lequel l'a renvoyé à l'auteur, le 18 du même mois, & en le priant de le faire imprimer. [i.e.: Suppression de la Ferme générale). [Signé: "le chevalier de Fabry"].
Londres [i.e. Paris?], 1783.
In-4, broché, couverture de papier ancien, 27 p.
Rarissime mémoire, très remarquable, non cité et inconnu, qui propose une réforme alors révolutionnaire de la fiscalité française.
Afin de remédier aux injustices, abus et prévarications, l’auteur soumet un projet argumenté et documenté, en 14 points: suppression des Fermiers généraux et de toutes les juridictions et officiers qui reçoivent des droits de Ferme -- Suppression de tous droits d’entrée et de sortie, libéralisation du commerce du sel et du tabac -- Obligations faites aux intendants de fournir un état des productions de leur généralité et un inventaire des effets mobiliers et immobiliers pour établir l'assiette de l’impôt -- Suppression des impôts et tailles, taillons, vingtièmes et capitation au profit d’un impôt unique, dont chaque citoyen devra s'acquitter (appelé "Droit de Faculté") sur la base d'un recensement précis et individualisé (l’auteur fournit un modèle de formulaire de recensement et des statistiques), etc., etc.
L’ouvrage, en partie fidèle aux idéaux physiocratiques, aurait été approuvé par Turgot et imprimé sous son parrainage.
Un unique exemplaire recensé à WorldCat : celui de la BnF (Colon, 'Siècle des Lumières’, 83:1076).
Bon exemplaire, très frais.

Réf.: 36740 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BAUDEAU (Abbé Nicolas)]. Lettres historiques sur l'état actuel de la Pologne, et sur l'origine de ses malheurs [Suivi de: Avis économiques aux citoyens éclairés de la République de Pologne sur la manière de percevoir le revenu public].
Amsterdam et Paris, Didot l’aîné, Delalain Lacombe, 1772.
2 parties en un volume in-8, demi-vélin marbré vert bronze à petits coins, dos lisse, plats de papier raciné, tranches citron (relié fin XVIIIe), 4, 328 p. et 52 p. pour "Avis économiques…".
Première et unique édition de cette analyse et projet de réformes pour la Pologne par l’un des principaux théoriciens de la doctrine physiocratique.
Les "Avis économiques aux citoyens éclairés de la République de Pologne" figurent en pagination séparée (52 p.) ; ils avaient été d’abord publiés dans les 'Ephémérides du Citoyen' en 1770.
La situation désastreuse de la Pologne en cette année 1772, en partie due à l'anarchie nobiliaire et à la guerre civile, conduisit au premier démembrement du pays entre la Russie, l'Autriche et la Prusse.
C’est en Pologne et en Allemagne que les théories physiocratiques attirèrent le plus d’adeptes. Baudeau, qui avait fait le voyage à Varsovie pour y prendre possession d’un bénéfice ecclésiastique, y fut suivi par Dupont de Nemours appelé pour réformer l’enseignement. Il soumet, sous forme de "Lettres", son analyse et ses observations sur la situation politique et sociale. Dans les "Avis économiques", il livre un diagnostic de la crise économique et financière et propose des remèdes en tous points conformes aux idéaux physiocratiques.
(A. Clément, 'Baudeau', p. 373. Goldsmiths, 'Online catalogue', n°10841.1. Manque à Einaudi, Higgs, INED, Kress).
Le feuillet 73-75 figure en double, le premier est à sa place, le second à la place du feuillet 283-284 qui fait défaut.
Quelques piqûres éparses et taches de cire de bougie plus soutenues aux p. 105-116. Une déchirure page 302 sans perte de texte.
Bon exemplaire, grand de marges, imprimé sur papier vergé de Hollande.

Réf.: 29487 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUPONT DE NEMOURS (Pierre-Samuel) rédacteur. Collection des mémoires présentés à l'Assemblée des Notables. Première et Seconde division [-Troisieme / Quatrieme division].
Versailles, Imprimerie de Ph.-D. Pierres, premier imprimeur ordinaire du Roi, 1787.
Ensemble relié en volumes in-4, demi-chagrin acajou, dos lisse orné de filets à froid et petits fleurons dorés, pièce de titre de maroquin bordeaux (rel. XIXe). viij, 38 p., (1) f. bl. ; 84 p., 47 p. et 32 p., 2 tableaux dépliants.
Collection, de format in-4°, des ‘Mémoires’ présentés à l'Assemblée des Notables, en "quatre divisions", publiés par ordre du Roi et imprimés pour les Notables "qui n'a été remise qu'à eux et pour eux seuls".
Secrétaire de l’Assemblée, c’est Dupont de Nemours qui en fut le principal rédacteur.
"Il accepta de rester au second rang pour poursuivre sa revanche de la chute de Turgot (...). L'Assemblée se montra favorable à la suppression des corvées et accepta l'impôt territorial, comme Dupont l'avait réclamé. Elle marque une victoire des idées physiocratiques" (Schelle, 'Dupont de Nemours’, p. 266 et s.).
"C’est un événement historique que l’apparition de tels documents émanant de source officielle" (Stourm, ‘Finances de la France’, p. 133).
(INED, 913. Goldsmiths'-Kress no. 13442. Stourm p. 135.).
Taches à la page de titre et au dernier feuillet, auréoles brunes en marge inférieure de quelques feuillets, défaut de papier en marge de la p. 84 sans perte de texte.

Réf.: 36760 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[MATHON DE LA COUR (Charles Joseph)]. Collection de comptes-rendus, pièces authentiques, états et tableaux, concernant les Finances de France, depuis 1758 jusqu'en 1787.
Lausanne et Paris, Cuchet et Gattey, 1788.
In-4, broché, couverture de papier gris bleu d'origine, xij, 231, (1) p.
Edition originale de cet "ouvrage indispensable" selon Stourm ('Finances de la France au XVIIIIe s.’, p. 26 et 27) qui renferme la collection des principaux rapports des contrôleurs généraux de 1758 à 1787.
"Il permet de trouver utilement 19 ou 20 comptes-rendus financiers dont plusieurs seraient demeurés inconnus si l'auteur ne les avait collectionnés" (Stourm, id.).
"Avertissement", "Notions générales sur les comptes de finances", "Table chronologique des contrôleurs-généraux des Finances" et Mémoires, Rapports, Etat des finances, tableaux et comptes des recettes et dépenses sous les administrations de:
Boullongne (1758), Silhouette (1759), L'Averdy, Terray, Joly de Fleury, Turgot, avec un état des revenus et des dépenses pour les années 1775 et 1776, Necker, Calonne, etc.
Nombreux tableaux statistiques et rapports chiffrés.
(Kress, B.1446. Goldsmiths, 13646. Einaudi, 1179).
Bon exemplaire, très frais, imprimé sur papier vélin, non rogné, tel que paru.

Réf.: 34516 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[GUERINEAU DE SAINT-PERAVI (Jean-Nicolas-M.) ou SAINT-PERAVY]. Mémoire sur les effets de l'impôt indirect, sur les revenus des propriétaires de biens-fonds, Qui a remporté le prix proposé par la Société Royale d'Agriculture de Limoges en 1767.
Londres [i.e. Paris], 1768.
In-12, plein veau marbré, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, plats encadrés d'un triple filet doré, pièce de titre de maroquin bordeaux (rel. Lobstein-Laurenchet dans le goût de l'époque), (4), 264 p.
Edition originale de cet ouvrage qui fut immédiatement qualifié de "classique parmi les économistes [physiocrates]" par Dupont de Nemours et auquel Turgot consacra un essai élogieux.
L’auteur, tout en prônant la liberté du commerce, s’oppose à l’impôt indirect estimant, dans l’orthodoxie physiocratique, que toute la fiscalité doit reposer sur la taxation de la terre puisque c'est la seule source de richesses.
Physiocrate dès 1764, Guérineau de Saint-Péravi collabora au 'Journal du Commerce, de l'Agriculture et des Finances' de Dupont de Nemours et demeura fidèle au système jusqu'à la fin de sa vie.
(Goldsmiths'-Kress, n°10460. Higgs, 4440. INED, 2190. Stourm, 110).
Très bon exemplaire relié dans le goût de l’époque, imprimé sur papier fort, non rogné.

Réf.: 35645 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUPONT DE NEMOURS (Pierre-Samuel) rédacteur. Collection des Mémoires présentés à l'Assemblée des Notables. Première et seconde division.
Versailles, Ph.-D. Pierres, 1787.
In-8, demi-percaline taupe, pièce de titre de basane brique, titre en long (rel. fin XIXe), viij, 43 p. et 90 p., 8 p. ("Etat général des avantages..."), 2 grands tableaux dépliants, exemplaire imprimé sur papier fort, entièrement non rogné.
"Première et deuxième division" des ‘Mémoires’ et des ‘Observations’ présentés à l'Assemblée des Notables, publiés par ordre du Roi et imprimés pour les Notables.
C’est Dupont de Nemours, secrétaire de l’Assemblée, qui en fut le principal rédacteur.
"Il accepta de rester au second rang pour poursuivre sa revanche de la chute de Turgot (...). L'Assemblée se montra favorable à la suppression des corvées et accepta l'impôt territorial, comme Dupont l'avait réclamé. Elle marque une victoire des idées physiocratiques" (Schelle, 'Dupont de Nemours’, p. 266 et s.).
"Ces Mémoires méritent une lecture attentive, en raison de l’exposé historique et technique qui accompagne chaque sujet, et surtout en raison des vues de réformes singulièrement libérales dont s’inspirent leurs conclusions. C’est un événement historique que l’apparition de tels documents émanant de source officielle" (Stourm, ‘Finances de la France’, p. 133).
1ère division. Mémoire sur l'établissement des assemblées provinciales -- Mémoire sur l'imposition territoriale -- Mémoire sur le remboursement des dettes du clergé -- Mémoire sur la taille -- Mémoire sur le commerce des grains -- Mémoire sur la corvée.
2ème division. Mémoire sur la réformation des droits de traite ... -- Mémoire sur les droits qui seront acquittés uniformément à l'avenir sur les marchandises coloniales -- Mémoire sur les modifications nécessaires dans la jouissance des privilèges [sic] qui sont accordés à quelques provinces, relative a l'impôt sur le tabac -- Mémoire sur la suppression du droit de marque de fers -- Mémoire sur la suppression du droit de subvention par doublement ... -- Mémoire concernant la suppression des droits de fabrication sur les huiles & savons du royaume -- Mémoire sur la suppression du droit d'ancrage ... -- Mémoire concernant la gabelle -- État général des avantages que procurent à chaque province le plan d'uniformité dans la perception des droits de traites & la suppressions de divers droits imposés sur l'industrie & la fabrication nationale.
(Goldsmiths'-Kress, n°13442. INED, 913).
Petits accrocs à la pièce de titre. Reliure légèrement insolée.
Intérieur à l’état de neuf, imprimé sur papier fort et entièrement non rogné.
Provenance : l’homme politique français d’Angers Guillaume Bodinier (1847-1922) avec son ex-libris gravé et sa signature.

Réf.: 37176 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



YOUNG (Arthur), ARBUTHNOT (John), FREVILLE (Anne François Joachim) traducteur et éditeur. Arithmétique politique, adressée aux Sociétés Economiques établies en Europe. Par M. Young. Ouvrage traduit de l'anglois par M. Fréville. [Suivi du 'Traité sur l'utilité des grandes fermes et des riches fermiers' et de 'Essai sur l'état présent de l'agriculture des Isles Britaniques, par John Arbuthnot].
La Haye, Pierre Frédéric Gosse, 1775.
2 volumes in-8, demi-basane havane, dos à nerfs, pièces de titre et de tomaison de veau rouge et vert bronze (rel. moderne), (10), 464 p. et (4), 519 p.
Première édition française de ces deux ouvrages réunis et traduits par Fréville. Arthur Young, dans son ‘Arithmétique politique’, étudie les mesures favorables à l'agriculture, en critiquant les conceptions physiocratiques et en prenant exemple sur les progrès de la Grande-Bretagne (outre l'agriculture, sont envisagés arts, manufactures, commerce, population, richesses, prix des denrées). Il réfute, en particulier, les idées des Economistes sur l'impôt et le produit net. (Cf. Quesnay, 'Oeuvres', INED, 1958, I, p. 392).
Sur l'important 'Traité' de John Arbuthnot (‘An inquiry into the connection between the present price of provisions and the size of farms’, 1773), cf. Palgrave, I, 52.
(Conlon, ‘Siècle des Lumières’, 75:1770. Goldsmiths, 11232. Higgs, 6193-94. Kress, 7185. Leblanc, n° 288).
Auréoles aux premiers feuillets, plus prononcées au second volume. Exemplaire non rogné.

Réf.: 19235 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAY (Louis-Auguste). Considérations sur l’industrie et la législation, sous le rapport de leur influence sur la richesse des Etats, et Examen critique des principaux ouvrages qui ont paru sur l’économie politique‎.
‎Paris, J.-P. Aillaud, 1822.
In-8, cartonnage ocre à la bradel, pièce de titre de veau brun, tranches jaspées (rel. moderne Devauchelle), (8), 412, (2) p.
Edition originale, et unique, de cet essai que L.-A. Say consacre à l’analyse critique des œuvres économiques de ses contemporains: Dupont de Nemours, Adam Smith, Canard, Lauderdale, Ganilh, Ricardo, Malthus, Destutt de Tracy, Saint-Chamans et son frère J.B. Say.
L’auteur y développe une théorie entièrement originale dont l’importance a été réévaluée par les historiens modernes de l’économie politique.
"Anticlassique", il combat la théorie libérale non pas comme les socialistes de son temps au nom de la justice, mais en réfutant la détermination de la valeur par le coût de production des classiques, pour y opposer une théorie personnelle de la valeur fondée sur l’utilité.
Frère cadet de Jean-Baptiste Say auquel l'ouvrage est dédié, Louis-Auguste Say (1774-1840) fit fortune dans l’industrie sucrière. Il est le fondateur de l'empire sucrier portant son nom.
Sur son œuvre économique cf. Marc Penouil, ‘Louis Say’, in "Revue économique", 1967, vol. 18, n°1, p. 98-122.
(Einaudi, 5129. Goldsmiths, 23443. Kress, C.967).
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 36931 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[PLUMART DE DANGEUL (Louis-Joseph), HERBERT (Claude-Jacques)]. Remarques sur les avantages et les désavantages de la France et de la Grande-Bretagne, par rapport au Commerce, & aux autres Sources de la Puissance des Etats. Traduction de l'anglois du chevalier John Nickolls [i.e. Plumart]. Troisième édition, augmentée d’un essai sur la Police et le commerce des grains.
Dresde, 1754.
In-12, pleine basane marbrée de l'époque, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin, vi, (8), 478 p.
Nouvelle édition à l'adresse de Dresde, la meilleure et la plus complète, augmentée de 'l'Essai sur la Police & le Commerce des Grains' par C.J. Herbert.
"L''annonce donnant cet ouvrage comme traduit de l'anglais est, d'après Quérard, une supercherie (...). Documentation particulièrement riche, accompagnée d'observations personnelles sur la population, les classes sociales, le commerce, l'économie (...)" (Cf. longue analyse dans INED, 3607).
Selon Weulersse, l'auteur fut encouragé dans son travail par GOURNAY, et QUESNAY devait reproduire de longs passages dans son article de l’ ‘Encyclopédie’ sur les grains. "L'ouvrage remporta un véritable triomphe: 'c'est le livre des livres' s'écria d'Argenson. Cela est bien au-dessus de “L'Esprit des Lois” pour la solidité du raisonnement (...). On attribue même à son influence la promulgation de l'Édit de liberté de septembre 1754" (Weulersse, I, p. 27 et s.).
C.-J. Herbert (1700-58) fut l'un des premiers économistes à défendre la liberté du commerce des grains en France. Il possédait de la charge de la ferme des Carrosses de Bordeaux.
(Einaudi, 4479. Goldsmiths, 8918. Higgs, 744. Kress, 5383. Weulersse, I, p. xix).
Dos et plats restaurés, la dorure n’a pas été restituée là où elle manquait. Sans le feuillet de garde blanc.

Réf.: 35647 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BELLEPIERRE DE NEUVE-ÉGLISE (Louis-Joseph). La pratique de l'impôt, ou, Vues d'un patriote.
Avignon, 1762.
In-12, broché, couverture papier bleu moderne (qqs auréoles), xii, 164, (2) p. d'errata.
Seconde édition de cet ouvrage publié anonymement, également édité sous le titre de 'Les Vues d'un patriote' un an auparavant. L'auteur, Louis-Joseph Bellepierre de Neuve-Église était agronome de formation et inspiré par les conceptions physiocratiques. Au cours de son essai, il cite Melon et Mirabeau, critique les divers impôts en vigueur et propose un impôt "unique et général" dont il établit la répartition et l'application. Cet impôt stimulerait l'agriculture, le commerce, les arts et la population. Tableaux chiffrés à l'appui de sa démonstration.
(Cf. Conlon, 'Siècle des Lumières', 61:487. INED, 338. Goldsmiths'-Kress library of economic literature, n°9798.9).

Réf.: 36020 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BAUDEAU (Abbé Nicolas). Avviso al popolo sul bisogno suo primario, o sia Trattato sulla macinatura de' grani e sul commercio delle farine.
Firenze, Giovanni Battista Stecchi e Antonio Giuseppe Pagani, 1768.
In-12, broché, couverture papier marbré, 51 p., vignette de titre.
Baudeau Nicolas. Avviso al popolo sul bisogno suo primario o sia Trattato sulla macinatura de' grani e sul commercio delle farine. Firenze, Giovanni Battista Stecchi e Antonio Giuseppe Pagani, 1768.
In-12° (mm 167x104). Pagine 51, [1]. Giglio inciso al frontespizio.
Prima traduzione italiana de L'Avis au Peuple, apparso per la prima volta in lingua originale nel medesimo anno ad Amsterdam e Parigi, nella versione di Giacomo Paolo Lelorgne. L'opera divenne strumento per diffondere e sostenere la politica libertista avviata da Pietro Leopoldo, e venne spesso citata nelle proposte di legge e nei trattati economici che fioccarono in occasione della grave carestia agraria del 1772. "L'Avis au Peuple est un livre pratique, semi-technique, puisqu'il s'agit de mouture et de boulangerie; une oeuvre d'expédient, pourrait-on-dire, écrite en vue de remédier d'urgence à la cherté, enfin d'aider aux vues saines et généreuses de l'Administration, qui en de telles circonstances porte seule le poids de la misère du peuple et de l'ignorance des subministrations" (Weulersse).
Esemplare privo di legatura, in buono stato di conservazione, un piccolo strappo al frontespizio. Timbro al frontespizio della Bibliotèque économique Lasteyrie.

Réf.: 36823 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SENAC DE MEILHAN (Gabriel)]. Considérations sur les richesses et le luxe.
Amsterdam et Paris, Veuve Valade, 1787.
In-8, demi-veau de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés (défauts aux coiffes, mors fendillés), viii, 499 p., (3) p. de "notes omises à l'impression", (1) p. d'errata.
Edition originale de cet ouvrage que Sénac de Meilhan rédigea pour réfuter Necker et tenter d'obtenir le poste de ministre des Finances. C'est un véritable programme économique, largement influencé par les doctrines physiocratiques, que l'auteur expose au long de ces 47 chapitres qui débordent très largement l'intitulé de l'ouvrage : population, monnaie, 'intérêt de l'argent', 'commerce des blés', 'colonies sur le nouveau continent'…
"Sénac avait conçu une sorte de dictionnaire économique (…). S'il se croyait appelé à remplir les fonctions de ministre, il était logique qu'il exposât les principaux articles de son programme" (cf. A. Vielwahr, 'Sénac de Meilhan', p. 69 sq.).
L'ouvrage fut reçu favorablement par ses contemporains et contribua à la disgrâce de Necker dans l'opinion.
(Goldsmiths, 13327. INED, 4141. Kress, B.1336).
Bon exemplaire, très frais.

Réf.: 30555 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CORMERE (Guillaume-François Mahy de). Recherches et considérations nouvelles sur les Finances ou Mémoire sur leur situation actuelle; Cause du déficit; Moyens de l'anéantir en pourvoyant aux dépenses de l'Etat, sans accroissement d'Impôts, en délivrant la Nation de ceux qui sont les plus onéreux, tels que les Gabelles, les Traites, Douanes intérieures du Royaume, & autres.
Londres, [s.n.], 1789.
In-8, broché, couverture de papier bleu de parution (dos fendillé), xvi, 576 p., 2 tableaux dépliants.
Edition originale rare. "Fonctionnaire du contrôle général dont Du Pont de Nemours vante spécialement la compétence, Cormeré, en effet, expose bien le mécanisme financier de l'époque et y ajoute des développements relatifs à ses propres plans de réforme" (Stourm, "Bibliographie historique des finances de la France", p. 28).
Sans le volume de pièces justificatives.
(Goldsmiths, n°13929. INED, 3006. Stourm, p.28).
Bon exemplaire, frais, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 33741 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[HERBERT (Claude-Jacques)]. Essai sur la police générale des grains, sur leurs prix & sur les Effets de l'agriculture.
Berlin, 1757.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges, xviij, iv, 435, (1) p.
L'édition la plus complète, remise en vente de l'édition de 1755, en grande partie originale, considérablement augmentée par rapport à la première publiée en 1753 à l'insu de l'auteur. Elle contient pour la première fois 'l'Essai sur les prix' (avec des Tableaux statistiques, p. 243 à 255) et 'l'Essai sur l'agriculture', soit la moitié de l'ouvrage.
Ce livre, "accueilli par d'Argenson avec enthousiasme, exerça une action immédiate sur l'administration et sera cité pendant quinze ans comme faisant autorité" (Weulersse).
Néo-mercantiliste et agrarien, Herbert fut l'un des premiers à plaider en faveur de la liberté du commerce des grains. Il avait été directeur des carosses publics de Bordeaux.
(Higgs, 1474. Kress, 5617. Cette édition manque à Einaudi et à Goldsmiths).
Reliure épidermée, coiffes et coins usés. Intérieur frais.

Réf.: 35629 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


ARGENSON (René Louis de VOYER, marquis d'). Considérations sur le gouvernement ancien et présent de la France.
Yverdon, s.n. [F.-B. de Felice], 1764.
In-8, broché, couverture d'attente d'origine, viii, 244 p., (1) f. bl., entièrement non rogné.
Edition publiée à Yverdon chez Fortuné Barthélemy de Félice, l'année de l'originale posthume.
"Ses 'Considérations' constituent un véritable plan de réformes sociales et politiques embrassant tous les aspects de la pensée des Lumières. Il y prône la plus grande tolérance religieuse possible et un libéralisme économique tempéré par la création d'institutions en faveur du peuple déshérité. La monarchie doit être limitée par une aristocratie éclairée et par des assemblées provinciales élues. D'Argenson propose également la suppression de la noblesse héréditaire et des privilèges du clergé" (Dictionnaire de l'Histoire de France).
Ami de Voltaire, René Louis d'Argenson est l'un des hommes les plus représentatifs de la première génération des Lumières.
L'originalité des idées émises dans cet ouvrage sur la nature et l'évolution des institutions politiques et sociales lui valut les éloges de Rousseau ('Contrat social') comme celles de Voltaire.
(J.-P. Perret, "Les imprimeries d'Yverdon XVIIe et XVIIIe s.", p. 167 et 389-390). Cette édition manque à Kress et Goldsmith's.
Petits accrocs de papier au dos.
Très bon exemplaire, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 37670 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUPONT DE NEMOURS (Pierre-Samuel). Rapport fait au nom du Comité des Finances, sur les moyens de remplacer la Gabelle, & de rétablir le niveau entre les recettes & les dépenses ordinaires de l'année 1790.
Paris, Baudouin, 1790.
In-8, broché, couverture papier marbré moderne, tranches rouges, (2), 86 p.
Edition originale de ce rapport historique du 11 mars 1790. Dupont propose l'abolition de la gabelle, des droits sur les cuirs et les fers et les moyens de compenser la perte de recette pour l’Etat. Il donne également un 'Projet d'amélioration sur le service des Postes' (pp. 57-60) et livre ses 'Observations sur l'année physique & fiscale'.
Précédé d'une table détaillée des matières et suivi des 9 projets de décret. Le projet fut voté quelques jours après le dépôt du rapport, malgré l'opposition de Necker (Cf. Schelle, ‘Dupont de Nemours’, p. 319 et s.).
(Kress, B.1833. Einaudi, 1679. Martin & Walter, II, 12189. Stourm, p. 167).
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 17875 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BAUDEAU sur], RONDONNEAU DE LA MOTTE, SEMONVILLE (Charles-Louis Huguet, marquis de). 1- [ANONYME]. Réponses aux idées d'un citoyen presque sexagénaire, sur l'état actuel du Royaume de France. Première lettre, en réponse à l'Epître dédicatoire aux Français mes Compatriotes. Paris, chez les Libraires de Nouveautés, 1787.(1) f., 20 p.
2- [RONDONNEAU DE LA MOTTE]. Motifs et résultats des Assemblées nationales, tenues depuis Pharamond jusqu'à Louis XIII ; avec un précis des Harangues prononcées dans les Etats Généraux & les Assemblées des Notables, par ordre de date. Paris, Imprimerie Polytype, 1787. (2) f., 105 p.
3- [ANONYME]. Procès-verbal de ce qui s'est passé à l'Assemblée des Notables tenue au Palais des Tuileries, en l'année 1626, sous le règne de Louis XIII. Suivi de la Harangue du Roi Henri IV a l'assemblée qu'il convoqua à Rouen en l'année 1596. Paris, Imprimerie Polytype, 1787. (2) f., 92 p.
4- SEMONVILLE (Charles-Louis Huguet, marquis de). De la nécessité d'assembler les Etats-Généraux dans les circonstances actuelles, et de l'inadmission du timbre. Fragment du discours de M. de Sémonville, dans la séance du 16 juillet 1787. S.l.n.d. (1787). 14 p.
5- [ANONYME]. Conférence entre un ministre d'Etat et un conseiller au Parlement. S.l.n.d. (1) f. blanc, 47 p.

5 textes reliés en un volume in-8, cartonnage peigné de l'époque, dos lisse orné d'une pièce de titre de veau vert bronze, tranches citron.
1- Edition originale et unique. L'auteur réfute l'abbé Baudeau, Quesnay et la doctrine physiocratique qu'il oppose à Vauban et à son oeuvre.
2- Edition originale et unique.
3- Edition originale. (Goldsmith's, 'Online catalogue', n°13332.6).
4- Edition originale et unique. (Martin & Walter, 31368).
5- Edition originale. Sur la crise financière de 1787. (Kress B.1194).
Très bon exemplaire, très frais, bien relié.

Réf.: 31176 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LINGUET (Simon Nicolas Henri). L'impôt territorial ou la Dixme roiale avec tous ses avantages.
Londres, 1787.
In-8, broché, couverture de papier marbré moderne, 99, (2) p.
Edition à la date de l'originale. Linguet répond au projet formulé par l'Assemblée des Notables. Il préconise l'unification des taxes foncières, leur paiement en nature sous la forme de l'impôt territorial ou "dîme laïque" et réfute les théories physiocratiques. Baudeau répliqua à cet écrit.
(Einaudi, 3412. Goldsmiths, 13454. Kress, B.1266).
Auréoles claires marginales.
Bon exemplaire.

Réf.: 30389 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA SALLE de L'ETANG (Simon-Philibert de)]. Prairies artificielles, ou Moyens de perfectionner l'Agriculture dans les terreins [sic] secs & stériles de toutes les Provinces, surtout en Champagne, & de l'encourager dans tout le Royaume. Seconde édition augmentée : 1- D'un éclaircissement sur quelques articles ; 2- D'une Dissertation sur l'exportation des Bleds; 3- D'une Réponse à une Objection.
Bruxelles et Paris, Desaint & Saillant, 1758.
Petit in-8, demi-chagrin bordeaux moderne, tête dorée, (2) f., 206 p., (1) p. d'errata.
Seconde édition largement augmentée, en particulier d'un essai "sur les moyens d'encourager l'agriculture et l'exportation des blés".
"La Salle de l'Étang est non seulement l'un des premiers à systématiser l'utilisation des prairies artificielles, mais il est également original quand il démontre comment cette transformation s'accompagnera nécessairement de changements profonds dans les structures physiques et juridiques de la vie rurale" (cf. André Bourde, 'Agronomie et agronomes en France au XVIIIe s.', I, 338).
(Goldsmiths, n° 9333. Higgs, 1660).
Exemplaire grand de marges. Ex-libris "P.J.C. Orsi, cuisinier, meilleur ouvrier de France".
Très bon exemplaire.

Réf.: 19097 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


QUESNAY (François). François Quesnay et la physiocratie. I- Préface. Etudes. Biographie. Bibliographie. II- Textes annotés.
Paris, INED, 1958.
2 volumes in-8, brochés, couverture imprimée sous jaquette imprimée rempliée, xx, 1006 p. (pagination continue). exemplaire non rogné, non coupé.
Edition originale de cet ouvrage fondamental sur Quesnay et la physiocratie. Contributions de Einaudi, Sauvy, Landry, Spengler, Kubota, Hecht, Salleron, etc. Contient la bibliographie commentée de référence.
Exemplaire à l'état de neuf.

Réf.: 16341 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DELACROIX (Jacques-Vincent). La Prospérité du commerce, par M. Delacroix, avocat au Parlement.
Paris, P.G. Simon, 1774.
In-4, broché (sans couverture), 16 p.
Edition originale de ce projet de réforme fiscale d’inspiration physiocratique. Juge au tribunal civil de Versailles, professeur de droit, Jacques-Vincent Delacroix ( 1743- 1832) devint secrétaire de Turgot, alors ministre des Finances.
"Projet sur les impôts. Qu'ils soient acceptés en nature comme en espèces ; la richesse d'un Etat ne doit pas reposer uniquement sur la monnaie. Celle-ci n'est qu'un signe de richesse, dans que la richesse elle-même réside dans la terre, l'industrie et le commerce" (INED, 1305).
(Conlon, ‘Siècle des Lumières’, 74:834. Goldsmiths'-Kress, n°11143.3).
Bon exemplaire, frais.

Réf.: 35540 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[FORGES (comte de)]. Des véritables intérêts de la Patrie.
Rotterdam, 1764.
In-12, broché, couverture papier bleu moderne, 204 p. (qqs auréoles).
Une des trois éditions parues l'année de l'originale, celle-ci à l'adresse de Rotterdam. "Ouvrage écrit pour la correction des abus; il envisage les réformes à apporter. Tous les sujets sont traités: gouvernement, finances, biens du clergé, armée, transports, population…" (M. Blanc, p. 81).
Sur cet ouvrage distingué pour son intérêt et son originalité: "mesurer la cohérence d'un point de vue idéologique d’une fraction de la noblesse confrontée aux remises en cause qui pèsent sur sa situation économique et sociale, sur les choix du gouvernement, sur son avenir", cf. Daniel Roche: 'Noblesse et économie morale: le comte de Forges' in: 'Pour la Révolution française: Recueil d'études en hommage à Claude Mazauric', Université de Rouen, 1998, p. 23-30.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 64:787. Goldsmiths, Kress library of economic literature, n°9948.3).

Réf.: 36022 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 |