English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

79 fiche(s) - Page 1


RESTIF DE LA BRETONNE (Nicolas Edme) ou RETIF DE LA BRETONNE. Exceptionnel ensemble complet des cinq volumes des "Idées singulières" composés par Restif sur plus de vingt ans, en reliure uniforme de l'époque.
Bien complet de toutes les parties, de tous les faux-titres (rares), titres et catalogues des œuvres.
Au long de ces cinq volumes l'auteur soumet des projets de réformes créatives et radicales de la société et des moeurs, dans lesquels on a vu une ébauche d'organisation socialiste.
Parallèlement, Restif propose des perfectionnements de détails, s’attaquant à des problèmes qu’il essaie de résoudre en homme pratique autant qu'en philosophe des Lumières.
Selon les habitudes de l'auteur, l'ensemble est parsemé de digressions littéraires, saynètes ou récits libertins.
1- Le Pornographe, ou Idées d'un honnête-homme sur un projet de règlement pour les prostituées, Propre à prévenir les Malheurs qu'occasionne le Publicisme des Femmes: Avec des notes historiques et justificatives.
A Londres, chez Jean Nourse (...). Et se trouve à Paris, chez Delalain, 1769. (2) f. de faux-titre et titre, [-7], 368 p.
2- La Mimographe ou Idées d'une honnête-femme pour la réformation du Théâtre national.
A Amsterdam, chez Changuion. A La Haie, chez Gosse & Pinet, 1770. (2) f. faux-titre et titre, [-7], 466 p.
3- Les Gynographes, ou Idées de deux honnêtes-femmes sur un projet de règlement Proposé à toute l'Europe, pour mettre les Femmes à leur place, & opérer le bonheur des deux sexes (...).
A La Haie, chez Gosse & Pinet et Paris, Humblot, 1777. 2 parties en un volume, (1) f. de faux-titre, viij, 238 p. et [-239], 567, (1) p. (les 2 parties en pagination continue, les 2 pages de titre sont comprises dans la pagination).
4- L'Andrographe, ou Idées d'un Honnête-Homme, sur un Projet de Règlement, proposé à toutes les Nations de l'Europe, pour opérer une Réforme générale des mœurs, & par elle, le bonheur du Genre-humain. Avec des Notes Historiques et Justificatives. Recueillies par N.-E. Rétif-De-La-Bretone [sic], éditeur de l'Ouvrage.
A La Haie, Chés Gosse & Pinet, A Paris chés la d.me Veuve Duchesne & Belin & Mérigot-jeune [sic], 1782. 2 parties en un volume, (1) f. de faux-titre, 16, 202 p. et [-203], 475, (1) p. (les 2 pages de titre sont comprises dans la pagination).
5- Le Thesmographe, ou Idées d'un honnête-homme, sur un projet de règlement, Proposé à toutes les Nations de l'Europe pour opérer une Réforme générale des Loix. Avec des notes historiques.
A La-Haie, chez Gosse-Junior & Changuion, et se trouve à Paris, chez Maradan, 1789. 2 parties en un volume, 590 p., (1) f. de catalogue des œuvres de Restif (les 2 parties en pagination continue, faux-titre et 2 pages de titre inclus).

Ensemble de 5 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 faux-nerfs guillochés or ornés de compartiments entièrement dorés en arabesques, filets et palettes dorés en tête et pied, pièce de titre de veau, rouge et bronze, filets à froid en encadrement sur les plats, tranches jaspées (reliures uniformes).
1- Rare édition originale de premier tirage, avec le nom du libraire "Delalain" sur le titre. Par peur du scandale et de la censure, celui-ci ne voulut pas que son nom figurât sur cet ouvrage et le fit retirer des tirages suivants.
Vaste projet de réformes de la prostitution dans lequel Restif propose de créer une sorte d’ordre religieux consacré à Vénus. Les établissements ("Parthénions"), administrés par l’État, pourront contenir trente mille sujets qui composeraient la communauté (le "projet de règlement" en 45 articles figure aux p. 111-171).
"Ce projet est enchâssé dans un petit roman en forme de lettres (...). La seconde partie est remplie d’une érudition immense sur les lieux de débauche (...)" (Rives Childs, p. 16).
L’ouvrage inspira à Joseph II les règlements sur la prostitution qu’il appliqua dans ses États.
Exemplaire bien complet des 2 faux-titres ("Idées singulières", première / seconde partie), conforme à collation donnée par Rives Childs (n°VI, p. 210).
2- Édition originale. Restif travailla lui-même à l’impression de 'La Mimographe'. Il livre nombre de détails, sans doute réunis avec l’aide de son ami Nougaret, sur le théâtre de son temps, les acteurs et les actrices, le boulevard du Temple, etc., et réfute la lettre sur Rousseau sur les spectacles. Il y insère un essai pour "corriger les abus du théâtre", "vaste utopie qui engage tout le système éducatif et tout le système théâtral" (Martine de Rougemont), ainsi qu’un véritable traité d’art dramatique. Cet ouvrage ne fut jamais contrefait. (Rives Childs, n°VII, p. 215).
3- Édition originale. Restif soumet un vaste projet de réforme du statut des femmes et d’organisation de leur éducation, synthèse contradictoire, à son habitude, d’idées misogynes doublées d’intuitions révolutionnaires sur la condition féminine. L’ouvrage se termine par un dictionnaire des femmes célèbres. (Rives Childs, n°XVI, p. 245).
4- Édition originale, rare. La seconde partie possède sa page de titre propre. Restif avait d’abord annoncé cet ouvrage sous le titre de 'l’Anthropographe ou l’Homme réformé', titre qui se retrouve en tête du texte. "C’est le complément des 'Gynographes', l’homme et la femme ne pouvant être réformés l’un sans l’autre. Les journalistes n’ont point parlé de ce quatrième volume que l’auteur ne leur a encore point envoyé, mais il est bien supérieur aux deux premiers par l’importance de la matière" (cité par Rives Childs, p. 282). L’ouvrage commencé en 1776 et repris en 1780, fut achevé en 1781. C’est surtout dans 'l’Andrographe' que Restif a développé ses théories "socialistes". (Rives Childs, XXIV, p. 281).
5- Édition originale et unique ancienne de ce cinquième volet des "Idées singulières", le plus rare.
Commencé en novembre 1789 et achevé après la Révolution fin 1789, l’ouvrage s’ouvre par une adresse "Aux États-Généraux".
Il renferme l’exposé des projets de réformes politiques et sociales élaborées par Restif : législation civile et pénale (dont un projet d’unification européenne), divorce, urbanisme et police, réforme de la propriété et de ses abus, une étude sur les lois des différents peuples des quatre continents, économie politique et finances, prostitution, mendicité et assistance, colonisation et esclavage, un intéressant projet de coopératives ouvrières, etc. On trouve également de grands morceaux d’autopromotion : "Le sublime auteur des 'Nuits de Paris', des 'Contemporaines' (suit une bibliographie complète de ses œuvres)" (p.482).
À son habitude, Restif insère deux pièces de théâtre: "Le boule-dogue..." et "l’An deux mille", autres hymnes de louanges à lui-même.
La première partie s’achève p. 156. Elle est suivie du titre de la deuxième partie en pagination continue. Bien complet du faux-titre "Idées singulières" et du dernier feuillet contenant le catalogue des œuvres de Restif (2 pages). (Rives Childs, n°XXXVII, p. 313).
Les cinq volumes en reliure uniforme de plein veau de l’époque comportant quelques petites différences d’ornementations. Traces de restauration aux reliures.
Les volumes sont tous complets de toutes leurs parties, de l’ensemble des faux-titres, titres et catalogues des œuvres, état rendu rare par les pratiques fantaisistes de l’auteur lui-même qui participa à l’impression de plusieurs de ces volumes et par les aléas de leur diffusion.

Réf.: 37303 - Eur 8500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BABEUF (Gracchus), MARECHAL (Sylvain). 1- Copie des pièces saisies dans le local que Baboeuf [sic] occupait lors de son arrestation. Paris, Imprimerie Nationale, Frimaire (t. 1) et Nivôse (t. 2) an V [1796]. 2 parties en un volume, 334 p. et 334 p.
2- Débats du Procès instruit par la Haute-Cour de Justice, contre Drouet, Baboeuf et autres : recueillis par des sténographes [tome premier – quatrième]. Paris, Baudouin, s.d. [1797]. 5 parties en 4 volumes in-8, 472 p. ; 514 p. ; 631 p. et 378, 134 p.

Ensemble de 7 parties en 5 volumes in-8, demi-basane marbrée de l’époque, dos lisses ornés de doubles filets dorés, pièces de titre et de tomaison de veau orange et brun.
Exceptionnel ensemble des sept parties de la source principale pour l'histoire de la "Conjuration des Égaux", première grande conjuration communiste de l'histoire.
1- Edition originale. Le premier tome contient la première édition du "Manifeste des Egaux" (p. 159 et s.), dont la rédaction a été attribuée par Buonarroti à Sylvain Maréchal.
"Première tentative pour faire entrer le communisme dans la réalité sociale", le manifeste jette les principes d’une doctrine égalitaire et athée fondée sur la gestion communautaire des biens et des moyens de production en prônant la prise du pouvoir par la révolution; une période transitoire de dictature populaire devant conduire à l’instauration d’une démocratie directe universelle.
C'est sur les documents et les pièces contenus dans ces volumes que la Haute Cour de Justice appuya son accusation qui aboutit à la condamnation à mort de Babeuf.
2- Édition originale. La présence, parmi les prisonniers du Directoire, de Drouet député aux Cinq-Cents, obligeait constitutionnellement à juger les babouvistes et leurs alliés devant une Haute Cour qui n'était pas encore formée. Le procès ne commença à Vendôme que le 14 vendémiaire an V (5 octobre 1796). Le 7 prairial an V (26 mai 1797), Babeuf et Darthé -- qui avait prévu, dans le plan insurrectionnel, l'exécution des membres du Directoire, se poignardèrent avec un petit couteau que le fils de Babeuf leur avait remis discrètement. Ils n'en furent pas moins guillotinés le lendemain.
La première partie du tome quatrième est intitulée : "Discours des accusateurs nationaux, défenses des accusés, et de leurs défenseurs, faisant suite aux débats du procès instruit" (...) (378 p.). La seconde partie "Résumé du président de la Haute-Cour de Justice, à la suite du débat, dans l'affaire du représentant du peuple Drouet, de Baboeuf et autres" (134 p.).
(Daline, Saitta et Soboul, 'Inventaire des manuscrits et imprimés de Babeuf', p. 101, n° 55 et p. 102, n°51 et 52. Dommanget, 'Sylvain Maréchal', p. 459. Monglond, IV, 42 et 43).
Rousseurs et brunissures parfois soutenues. Quelques accrocs aux coiffes et aux mors
Ex-libris armorié à la légende "Deo patri rege".
Bon exemplaire en reliure uniforme de l’époque.

Réf.: 37339 - Eur 4000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TRISTAN (Flora). Mémoires et pérégrinations d'une paria. 1833 -1834.
Paris, Ladvocat et compie, 1838.
2 volumes in-8, demi-veau havane de l'époque, dos lisses ornés de triples filets dorés en place des nerfs, titre doré, tranches mouchetées, xlvij, 400 p. et (4), 462, (2) p.
Edition originale, très rare, sous page de titre de relais. "Il n'y a pas eu réimpression de l'ouvrage, mais seulement substitution de nouveaux titres, au nom de Ladvocat, à ceux qui portaient le nom d'Arthus-Bertrand" ("Bibliographie de la France", XXXIII, p. 200).
Ayant quitté un mari brutal, Flora Tristan entreprit, en 1833-1834, un voyage au Pérou d’une durée de quinze mois dans l’espoir de se faire reconnaître par sa famille de notables péruviens et d’obtenir sa part d’héritage paternel qui lui sera finalement refusé.
Dans cet ouvrage, à la fois autobiographie et journal d’un voyage effectué dans des conditions extrêmes, l’auteure s’émerveille des beautés du pays, manifeste son indignation devant l’injustice et la violence de la société post-coloniale et rend publics ses propres malheurs.
L'oncle, qui l'avait accueilli au Pérou, réagit violemment à la lecture de l'ouvrage: il fit brûler le livre sur la place publique d'Arequipa et suspendit la petite rente qu'il avait accordée - faute d'héritage - à Flora Tristan, condamnant celle-ci ainsi à sa condition de "paria".
"Vivant, intelligent et coloré, son récit fait mieux que mobiliser les promesses de la littérature de voyage: remis entre les mains des victimes (les femmes, les Péruviens), auxquelles il désigne la voie de l'émancipation, il fixe la ligne d'un combat (…). Depuis, les 'Pérégrinations d'une paria' sont un classique" (Stéphane Michaud, édition Babel, 2024).
(Puech, 'Flora Tristan', Bibliographie, p.488, n°3).
Brunissures parfois soutenues.
Exemplaire bien relié à l'époque.

Réf.: 37647 - Eur 2800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TRISTAN (Flora). Méphis.
Paris, Ladvocat, 1838.
2 tomes en un volume in-8, demi-veau vert bronze, dos lisse orné d'un jeu de filets dorés et à froid, titre doré (reliure romantique de l'époque), (4), vii, 365 p. et (4), 390 et (2) p. de table.
Edition originale, rare, du seul roman publié par Flora Tristan.
"Le titre est emprunté au nom que l'héroïne, une belle Andalouse, donne à celui qu'elle aime, et qui lui porte le message de la rédemption de l'humanité par la Femme. D'un romanesque échevelé, l'intrigue est prétexte à une peinture sociale où se croisent le bon prolétaire et le méchant jésuite, l'infâme lord anglais et le cynique duc français, le petit marquis et le forçat, le mystère et la séduction, le féminisme et le mysticisme, la profession de foi et le détail autobiographique, et où les hasards et les retrouvailles fabuleuses tiennent le lecteur en haleine (...). L'imagination débridée de Flora Tristan, qui relaie la prédication sociale et politique, annonce les romans populaires de Sue et de Dumas" (Michel Winock, 'Les voix de la liberté. Les écrivains engagés au XIXe s.', Seuil, 2001).
"Dans 'Méphis', la militante rebelle, donne libre cours à son rêve: l'avènement d'une société où la femme serait associée à la marche du monde et deviendrait guide de l'humanité."
(Puech, 'Flora Tristan', Bibliographie, p.488, n°8).
Rousseurs éparses et brunissures..
Bon exemplaire, dans sa première reliure romantique.

Réf.: 37646 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PECQUEUR (Constantin). De la Paix, de son principe et de sa réalisation (...). Ouvrage couronné en 1842, par la Société de la Morale chrétienne, précédé d'un extrait du rapport fait à cette Société par M. Villenave.
Paris, Capelle, 1842.
In-8, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un grand décor romantique doré de fers rocaille et filets en long s’arrondissant autour du titre doré, tranches jaspées, (2), xv, (1), 456 p.
Rare édition originale et unique de "l'ouvrage visionnaire" de Constantin Pecqueur, l'un des livres pionniers de la polémologie, du pacifisme moderne et de l'idée d'organisations internationales garantes du maintien de la paix.
Il est divisé en trois parties: les deux premières sont consacrées aux nuisances morales, politiques, économiques et sociales de la guerre. La troisième, la plus importante, contient les principes "cosmopolites" et internationalistes qui doivent guider les relations internationales afin de promouvoir l’unité culturelle, économique et législative des peuples européens et leur coexistence pacifique.
Les nations subsisteraient mais seraient confédérées, sur le modèle des Etats-Unis, en un "gouvernement représentatif des Peuples-Unis" dont il donne les modalités de fonctionnement. Pecqueur prévoit un tribunal international d’arbitrage visant au maintien de la paix ainsi qu’une "armée de la paix" composée de contingents fournis par les nations, un désarmement universel et la diminution progressive les effectifs militaires nationaux...
Economiste, premier théoricien du collectivisme, saint-simonien, puis quelque temps proche des idées de Fourier, Constantin Pecqueur (1801-1887) devint membre de la Commission du Luxembourg en 1848 aux côtés de Louis Blanc.
Nombreuses de ses idées et projets jugés utopiques en son temps se sont trouvés réalisés. La qualité et la précision de ses analyses économiques en font une exception parmi les socialistes français de la période, plutôt indifférents à ces questions. Ses ouvrages ont influencé Marx qui le cite abondamment.
Contient, relié à la suite:
BAZAN (Patrice). D'une paix universelle et permanente (…). Paris, Pierre Baudouin, 1842. xx, 124 p.
Édition originale. L'auteur obtint le premier prix du concours sur la Paix organisé par la "Société de la morale chrétienne" en 1842, ex æquo avec Pecqueur.
Mors lég. frotté.
Bel exemplaire, dans une fine et très décorative reliure romantique de l'époque.

Réf.: 37229 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TRISTAN (Flora). Union ouvrière. Edition populaire.
Paris, Prévot, Rouanet, 1843.
Petit in-12, cartonnage bordeaux gaufré à la Bradel (rel. moderne signée Goy & Vilaine), xx, 123, (1) p.
Edition originale, rare, publiée grâce à une souscription et à un porte-à-porte militant auprès de personnalités célèbres comme d'ouvrières et d'ouvriers, après que le manuscrit ait été refusé par les principaux éditeurs.
"L’oeuvre maîtresse de Flora Tristan (…). Pour faire entendre cet appel à la constitution de la classe ouvrière, elle accomplit un tour de France où son enthousiasme généreux est mis à rude épreuve et au bout duquel, seule et épuisée, elle meurt, à quarante et un ans. 'L’Union ouvrière' est le premier manifeste politique cohérent d’une femme qui ne dissocie pas la lutte des femmes de la lutte ouvrière. C’est aux plus démunies, aux plus exploitées d’entre elles qu’elle adresse cette apostrophe qui nous touche encore aujourd’hui: 'Mes sœurs, je vous jure que je vous délivrerai.' C’est aussi, quelques années avant Marx et Engels, l’un des premiers appels à l’union internationale de la classe ouvrière" (D. Armogathe et J. Grandjonc, éd. des Femmes).
Parmi la liste de 123 souscripteurs cités en tête, on relève les noms de P.-J. de Béranger, V. Considérant, E. Sue, George Sand, V. Schoelcher, Hortense Allart, Agricol Perdiguier, Pauline Roland, Adolphe Blanqui, Frédérick-Lemaitre, Virginie Ancelot, Marceline Desbordes-Valmore, Anaïs Ségalas, Louise Collet, Marie Dorval..., des personnalités de tous bords, mais aussi d'anonymes "blanchisseuses", "domestiques" ou "ouvrières en mode".
(Puech, 'Flora Tristan', Bibliographie, p. 489, n°10).
Rousseurs. Un peu court de marge supérieure sans atteinte.
Exemplaire bien établi dans une fine reliure de Goy et Vilaine.

Réf.: 37732 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BUCHEZ (Philippe Joseph Benjamin), BASTIDE (Jules), OTT (Auguste). Revue Nationale fondée par MM. Buchez et Jules Bastide. [Complet: Première année: n°1 (mai 47) au n°8 (déc. 1847). Deuxième année : n°9 (janv. 48) au n°18 (20 avril 48), puis n°1 (4 mai 48) au n°8 (29 juin 1848) dernière livraison parue].
(Paris), en vente au bureau de la Revue Nationale (...), 1847-1848.
Ensemble de 26 livraisons reliées en un volume petit in-4, demi-vélin de l'époque, dos lisse.
Edition originale de ce périodique bien complet, l'organe officiel des Bucheziens
Les 26 livraisons, bien complètes de leur titre, sont précédées d’un faux-titre, d’un titre général et suivies d’une table.
Buchez s'assura non seulement de la contribution de Jules Bastide alors directeur du puissant "National", mais aussi de ses disciples rapprochés dont Auguste Ott qui dirigea le journal, Feugueray, Cruveilhier, B. Rampal et Garnier-Pagès.
Ce périodique était l’un des fers de lance des socialistes bucheziens de la période. Ils y développent leur projet économique, politique et social de démocratie chrétienne et posent les jalons pour l'organisation de la nouvelle société.
D'abord adjoint de Garnier-Pagès à la mairie de Paris pendant la Révolution de 1848, puis élu représentant de la Seine, Buchez a été porté à la présidence de l'Assemblée (du 5 mai-6 juin) mais dut démissionner face à l'arrivée de la réaction politique qui suivit et fut contraint de cesser sa publication dès le 29 juin.
(Cuvillier, 'Buchez et les origines du socialisme chrétien', bibliographie, n°25. Hatin, p. 379).
Accroc à une des deux pièces de titre, quelques rousseurs.
Bon exemplaire.

Réf.: 35937 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LACHAPELLE (J.), BABEUF (Gracchus), GRANIE (Pierre). 1- LACHAPELLE (J.). Considérations philosophiques sur la Révolution Française ou Examen des causes générales et des principales causes immédiates qui ont déterminé cette révolution, influé sur ses progrès, contribué à ses déviations morales, à ses exagérations politiques. Paris, chez l’auteur, Fuchs, Benoist, Deroi, Belin, an V [1797]. (2), (6), 280 p. et cxi [i.e. 111] p. de notes.
2- GRANIE (Pierre). Histoire de l'Assemblée constituante de France, écrite pour un Citoyen des États-Unis de l'Amérique septentrionale. Paris, Pougin, Maret, Desenne, Deroy, 1797, an V. (1) f., 273 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, pleine basane marbrée de l'époque, dos lisse entièrement doré à l'aide de différents fers spéciaux et roulettes, filet doré sur les coupes, tranches rouges.
1- Edition originale de cet intéressant bilan "philosophique" de la Révolution. L'auteur, témoin et acteur des événements recherche les "causes générales et naturelles de la Révolution", "l’influence de l’égalité et de la fraternité sur les progrès des idées révolutionnaires" et recherche aussi les raisons de ses "excès".
Il met la question de l'égalité au centre de sa réflexion.
A propos de son engagement révolutionnaire, il écrit: "Comme Jean-Jacques, nous ne voyions plus alors les hommes tels qu'ils étaient, mais bien tels qu'ils devaient être ; et, aujourd'hui même, quel homme raisonnable et exempt de crime aurait à rougir d'avoir partagé l'opinion commune ?" (p. 43).
Cet ouvrage est cité pour être le premier à reproduire le "Manifeste des Égaux" de Babeuf dans les abondantes notes données en annexe (p. CIV à CXII).
(Martin et Walter, II, 17963. Monglond, IV, 5).
2- Edition originale. Historien et philosophe Pierre Granié (1755-1819) devint avocat et vice-président du tribunal de Bordeaux. Il dresse, dans cet ouvrage qui eut un grand retentissement, une des premières histoires générales de la Révolution et en tire les enseignements.
(Martin & Walter, II, 15560. Tourneux, n°413).
Restauration aux mors et aux coiffes, quelques épidermures.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37220 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[GERANDO (Baron Joseph Marie de)] ou DEGERANDO. Le visiteur du Pauvre; Mémoire qui a remporté le prix proposé par l'Académie de Lyon (...).
Paris, Louis Colas, Treuttel et Wurtz, 1820.
In-8, broché, couverture papier d'origine, pièce de titre imprimée, xij, 158 p.
Edition originale, rare, de cet ouvrage fondateur que de Gérando composa suite au concours lancé en 1816 par l'académie de Lyon sur le thème: "Indiquez les moyens de reconnaître la véritable indigence et de rendre l'aumône utile à ceux qui la donnent et à ceux qui la reçoivent".
L'auteur conteste les théories malthusiennes et jette les bases des principes de la politique sociale moderne, en particulier sur la question du "droit à l'assistance", de l'intervention de l'État, d'une meilleure coordination entre action publique et privée... Il oppose aux formes "oisives" de la charité une assistance "active", fondée sur la prévention et une aide adaptée à chaque besoin. Le "visiteur du pauvre", clef de voûte de ce système, est l'administrateur qui assure, en relation directe avec les assistés, le contrôle et l'application de ces mesures.
En annexe, un modèle de livret pour le suivi de chaque pauvre ("Endéiamètre") et des textes législatifs de 1816 qui avaient dirigé le travail de Gérando.
Cf. "Observer, normaliser et réformer la société du premier XIXe s.. J.-M. de Gérando (1772-1842) au carrefour des savoirs", Colloque, mai-juin 2012 à Lille, dir. J.-L. Chappey, C. Christen et I. Moullier.
Quelques accrocs de papier à la couverture. Auréole claire en coin des premiers feuillets, quelques rousseurs.

Réf.: 37103 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MABLY (Gabriel de), RULHIERE (Claude Carloman de). Observations sur l'Histoire de France. Nouvelle édition, continuée jusqu'au règne de Louis XIV, & précédée de l'Éloge historique de l'auteur, par M. l'abbé Brizard.
Kehl (i.e. Paris, Denis Volland), 1788.
4 volumes in-12, brochés, couvertures de papier bleu de parution, vol. I: 389-410, (1) f. bl., 612 p. Vol. II: 427 p. Vol. III: 535 p. Vol. IV: 495 p., non rogné.
Edition posthume augmentée, publiée à Paris par Denis Volland, d'après la permission tacite accordée le 22 octobre 1788 (BnF, ms. fr. 22003, n° 151) sous l’adresse fictive de Kehl, comportant une biographie de Mably par Gabriel Brizard ("Eloge") et une continuation jusqu'au règne de Louis XIV (par Claude Carloman de Rulhière).
L’ouvrage comporte 8 livres en 4 tomes et, comme il se doit, en tête du premier volume, la "Lettre d'un militaire à un magistrat", paginée de 389 à 410.
Une autre édition à l'adresse de Kehl a paru la même année en 6 volumes.
Présenté comme précurseur des thèses communistes, l’ouvrage contient une critique de la société d'Ancien Régime, de l'inégalité des conditions et de la propriété privée comme causes des maux de la société. Mably fait l’éloge de la liberté de la nation française des origines, avant "l’anarchie" imposée par le féodalisme puis le "despotisme" monarchique, pour en appeler une restauration des Etats-Généraux.
(Cioranescu, 41175).
Quelques petits défauts et accrocs de papier.
Bon exemplaire, non rogné, tel que paru.

Réf.: 36176 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CABET (Etienne). Voyage en Icarie. Cinquième édition. (Exemplaire relié pour LORD HENRY SEMOUR).
Paris, Au bureau populaire, 1848.
In-12, demi-veau havane de l'époque, dos à 4 nerfs orné de filets dorés et chiffre doré de Lord Henry Seymour au centre, tranches mouchetées, (2) f., viii, 600 p.
Nouvelle édition publiée par Cabet à l'occasion de la Révolution de 1848, au bureau de son journal "Le Populaire".
"L'un des livres sociaux qui eurent le plus de retentissement à la veille de 1848" (Maxime Leroy), "cette utopie devint la source d'inspiration communiste d'un grand nombre d'hommes" (Maitron).
(Prudhommeaux, 35).
Mors fendus, accrocs aux coiffes.
Exemplaire relié pour Lord Henry Seymour (1805-1859) surnommé "Milord l'Arsouille", fondateur du Jockey Club, à son chiffre doré et ex-libris armorié de la famille Kergorlay au contre-plat.

Réf.: 36451 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BARRAULT (Emile). Barrière d'Italie, le 15 décembre 1832. A Paris! Adieu, Paris, Adieu!
Avignon, Imprimerie d'A. Chambeau, (1832).
In-8, broché, couverture papier fort (rel. moderne), 8 p.
Edition originale. Au lendemain du retentissant procès fait aux saint-simoniens et de la dissolution du mouvement, Emile Barrault prend solennellement congé de Paris, fait le bilan de l'oeuvre passée et, sur un ton prophétique, annonce le début d'un nouvel apostolat pour libérer les prolétaires de leur asservissement et instaurer l'égalité de l'Homme et de la Femme. Le voyage devait le conduire avec les disciples dissidents à Lyon puis rapidement en Orient pour y accomplir la prophétie d'Enfantin sur la "Femme-Messie".
(Fournel, II, p. 102, n°14 Walch-Gerits, n°14).
Bon exemplaire.

Réf.: 36505 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BEAUVOIR (Simone de), HALIMI (Gisèle). Djamila Boupacha. (EXEMPLAIRE SUR GRAND PAPIER)
Paris, Gallimard, 1962.
In-8 (143 x 207 mm), broché, (8), 280, (1) f. d'achevé d'imprimer, portrait frontispice d'après un dessin de Picasso, 8 p. de documents photographiques et planche de fac-similé.
Edition originale tirée à 125 exemplaires numérotés sur Vélin pur fil Lafuma-Navarre, seul grand papier (celui-ci n°48).
(Francis & Gontier, 'Les écrits de Simone de Beauvoir', p. 202).
Couverture légèrement défraîchie, dos insolé. Intérieur à l’état de neuf.

Réf.: 36798 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TCHE-K (O.) [pseudo. de DAVYDOV (Vladimir Nikolaevich) ou DAVIDOV]. Essai de sociologie. Science de l'organisation de la société humanitairement heureuse. En souvenir du premier essai de l'organisation humanitaire en 1789. Par O. TCHE - K (traduit du russe).
Paris, Auguste Ghio, 1884.
In-12, demi-maroquin cerise, plats de papier marbré "oeil de chat", dos à 5 nerfs filetés or, titre doré, daté en pied, couverture conservée (rel. moderne), (4), 492 p.
Première et unique édition française traduite du russe ("Opyt sotsiologii, nauki ustroistva…", Genève, 1883).
L'auteur était un correspondant et un proche de Tolstoï.
L'ouvrage, divisé en sept parties, propose l'instauration d'un "collectivisme d'État humanitaire" sous la tutelle d'une "Fédération Républicaine Universelle".
"Les combattants peuvent traiter sans pitié les pillards d'État, même leurs parents ou leurs enfants; ils ne sont pas pour cela des scélérats, mais de vrais humanitaires, car, par leurs actes énergiques et par leur abnégation, ils aident à la démolition de l'ordre établi et à la réalisation d'une vie humanitaire et collective".
Quant au travail scientifique, "il faudra fonder une Faculté fédérative des sociologues" afin d'élaborer un "criterium sociologique qui mettra fin à la spoliation gouvernementale et réalisera le bien être général"
L'identification de l'auteur est fournie par WorldCat, OCLC, 80168352.
L'auteur et son livre sont cités à plusieurs reprises dans la correspondance de Tolstoï reproduite en ligne (détails sur demande).
(Stammhammer, I, p. 72).
La couverture conservée est restaurée. Papier uniformément bruni.
Très bon exemplaire, très bien établi dans une reliure de maître.

Réf.: 37628 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BLANC (Louis), ARAGO (Etienne), BERNARD (Martin, dit Martin-Bernard). Almanach du Nouveau Monde pour 1850 [pour 1851].
Paris, Au bureau du Nouveau Monde, 1850-1851.
2 volumes In-16, brochés, couvertures illustrées, 176 p. et 160 p., vignettes dans le texte.
Edition originale et unique, bien complet des deux années parues de cet "almanach composé d'articles des députés proscrits, Louis Blanc, Etienne Arago, Rattier, Martin Bernard, Barthélémy. Avec 'le travail', musique de Victor Lefebvre [partition musicale, p. 65-68] poésie d'Etienne Arago. Devait contenir des articles de Barbès et d'Albert qui ne purent arriver à cause de la difficulté des communications avec les prisonniers de Doullens. Le titre de l'année 1851 porte en plus: 'Par Louis Blanc'." (Grand Carteret, 'Almanachs Français', n°2554).
Vignette de H. Emy répété sur chaque page de titre, illustrations dans le texte et partition musicale.
Bon exemplaire. Rare.

Réf.: 35596 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


ANGLEMONT (Arthur d'). La Société harmonieuse par la science et le fraternel amour. Extrait de "l'Être astral social".
Paris, Librairie Psychologique et Sociologique, 1893.
In-8, broché, couverture imprimée, vii, 549 p., grande planche dépliante : "Tableau sériaire de la Société Humaine".
Edition originale et unique. Coopérateur, garantiste, l'auteur était un disciple de Charles Fourier et auteur d'une théorie sociale hétérodoxe, qui le rattache aux "fous littéraires": "Doctrine qui associe deux dimensions: d’une part, une vision organiciste de la société et le projet d’une "société harmonieuse" grâce à la formation de coopératives et de ménages sociétaires; d’autre part, une cosmogonie, où, dans 'l’Etre social astral', les âmes voyagent d’une planète à l’autre et se réincarnent périodiquement" (voir CharlesfFourier.fr).
(Caillet, 303: "transmissions hypnomagnétiques à distance, système sexuel social...". Cf. Maitron, Online).
Quelques brunissures.
Exemplaire non coupé.

Réf.: 36313 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



THORE (Théophile). La vérité sur le Parti Démocratique.
Paris, Desessart, Rouanet, Bruxelles, Géruzet, 1840.
In-8, cartonnage à la Bradel, titre doré en long, couverture conservée, 47 p.
Edition originale sous couverture imprimée de retirage. Avocat, journaliste, historien d'Art (il est l'un des "recouvreurs" de Vermeer), Théophile Thoré (1807-1869) était un disciple de Pierre Leroux avec lequel il collabora. Déjà actif en 1830, il participa à la révolution de 1848, fut élu député sur les bancs de l'extrême gauche et devint l'un des chefs socialistes qui envahirent l'Assemblée nationale et le Sénat lors de l'insurrection du 13 juin 1849. Condamné à mort par contumace, il parvint à s'enfuir pour l'Angleterre.
"En 1840, le tableau des divergences entre les différents groupes républicains, entre Montagnards et Girondins fut présenté au public dans [ce] curieux opuscule. Il distingue quatre fractions: les partisans du "National", bourgeois préoccupés surtout de la réforme électorale; les communistes, puissants parmi les ouvriers; les révolutionnaires qui veulent renverser par un coup de main le régime existant; en fin un nouveau groupe dont Thoré se déclare l'adepte, la "Jeune Démocratie", composée de jeunes gens sortis du peuple, mais pourvus d'une instruction complète et résolus à établir l'union entre la bourgeoisie et les prolétaires" (G. Weill, 'Histoire du parti républicain', p. 138-139).
La brochure fut immédiatement poursuivie et Thoré condamné à un an de prison pour "attaques contre la propriété et excitation à la haine".
(Drujon, 'Livres interdits', p. 391. Maitron, DBMOF, en ligne. Stammhammer, I, 247).
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 37758 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REYBAUD (Louis). Jérôme Paturot à la recherche de la meilleure des républiques.
Paris, Michel Lévy Frères, 1848-1849.
4 tomes reliés en 2 volumes in-12, demi-chagrin auburn de l'époque, dos lisses ornés de compartiments garnis de filets à froid en place des nerfs et de petits fers aldins répétés au centre, titres dorés, tranches mouchetées, (4), iij, 285, (1) p. de table ; (4), iij, 285 p., (1) f. de table et (4), 287, (1) p. de table ; (4), 285 p., (1) f. de table, une grande planche dépliante gravée.
Edition originale, contenant au tome 4 une planche dépliante par Tony Johannot, prospectus de souscription pour l'édition illustrée.
Le livre, qui a été rédigé au jour le jour en pleine révolution, s'achève la veille de l'élection présidentielle de décembre.
Offrant une suite à son Jérôme Paturot, Louis Reybaud replace son personnage dans la Révolution de 1848. Après avoir assisté au désordre que causa l'arrivée de la république dans sa petite ville, J. Paturot monte à Paris pour trouver un chaos pire encore. C'est l'occasion pour l'auteur de rendre compte des principaux événements de 1848, de mener une charge féroce contre les ridicules à la mode, contre les institutions nouvelles, comme contre les hommes du gouvernement provisoire (Lamartine, Ledru-Rollin, Dupont de l'Eure, Louis Blanc, etc.).
(Vicaire, VI, 1102).
Bel exemplaire, sans rousseur, très frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 18880 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COLINS (Jean Hippolyte, baron de). L'économie politique source des révolutions et des utopies prétendues socialistes.
Paris, Librairie générale, Londres, J. Chapmann, Bruxelles, Leipzig, Kiessling (...), 1856-1857.
3 tomes reliés en 2 volumes in-8, demi-percaline gaufrée à la Bradel, dos ornés de filets dorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin noir, couvertures conservées (rel. moderne Laurenchet), (4), viii, (2), 282, 231 p. et (4), 454 p.

Edition originale de l'un des principaux essais de Colins et qu'il prolongea par trois volumes supplémentaires entre 1882 et 1892.
Né à Bruxelles, venu à Paris pour y étudier, Jean Hippolyte Colins de Ham (1783-1859) participa activement à la révolution de 1848 durant laquelle il fut arrêté pour son implication dans les journées insurrectionnelles de juin.
Influente, citée et étudiée par ses contemporains (Proudhon, Marx, Malon, Laveleye, Leroy-Beaulieu, etc.), l'oeuvre de Colins devait injustement tomber dans l'oubli.
E. Fournière et G. Weill lui attribuent la paternité du terme même de "collectivisme".
Sur Colins et son oeuvre, cf. Ivo Rens: 'Introduction au socialisme rationnel de Colins', La Baconnière, 1968.
(Stammhammer, I, 53/n° 10. I. Rens, p. 8).
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 35541 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



POTHEMONT (Ernest). La législation des retraites ouvrières et paysannes. Commentaire pratique de la loi du 5 avril 1910 et des décrets des 24 et 25 mars 1911 et 6 août 1912.
Paris, Larose et Tenin, 1913.
In-8, demi-veau rouge de l'époque, dos lisse, titre doré, v, 587 p.
Deuxième édition augmentée. Préface de Ferdinand Dreyfus.
L'étude est précédée d'un historique des "retraites pour la vieillesse" en France, depuis les généreux essais de la République de 1848 jusqu'aux propositions de 1880. Ces dernières devaient aboutir, après trente années d'études, à la loi fondatrice de 1910 sur la prévoyance obligatoire inspirée par la doctrine solidariste et organisée par Léon Bourgeois.
L'organisation du service de l'assurance forme la quatrième partie du traité.
L'auteur était membre de l'institut des actuaires français, chef de bureau à la Caisse des Dépôts et secrétaire du conseil supérieur des retraites ouvrières.
Importantes annexes: textes de loi, tables de concordance, index détaillé.
Bon exemplaire, intérieur frais

Réf.: 35890 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MABLY (Gabriel de). Observations sur les Grecs.
Genève, par la Compagnie des libraires, 1749.
In-12, plein veau havane de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, armes dorées au centre des plats, filet doré sur les coupes, dentelle intérieure, tranches rouges, (5) f., 273, (1) p. bl., xij, (1) f. d'errata.
Edition originale de cet ouvrage jamais réédité en l’état mais considérablement modifié sous le titre de ‘Observations sur l’histoire de la Grèce’.
Mably conçut cet important essai de philosophie politique sur le modèle des 'Considérations sur les causes de la grandeur des Romains ' de Montesquieu.
Il y expose une théorie originale de gouvernement républicain "mixte", autoritaire, égalitaire et communautaire, idéal spartiate utopique opposé au luxe et à la propriété privée, qui constituera l’un des fondements idéologiques des Jacobins sous la Révolution.
Cf. Johnson Kent Wright, 'A classical Republican in 18th c. France. The political thought of Mably', p.31 et sq.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 49:689. 'France littéraire', V, 405. Maffey, n°3 p. 215).
Mors légèrement fendillés.
Très bon exemplaire, grand de marges, aux armes de marquis non identifiées.

Réf.: 36234 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BLANC (Louis). 1- Almanach du peuple pour 1850. Paris, Michel, 1850. 176 p.
2- Almanach du peuple pour 1851. Paris, Ch. Joubert, 1851. 160 p.

2 volumes in-16, brochés, couvertures imprimées.
Edition originale de ces deux livraisons parues. Contributions de Greppo, Ledru-Rollin, Louise Colet, Joseph Mazzini, Ch. Fauvéty, Esquiros, Lachambeaudie, Proudhon, Pierre Leroux, Pierre Vinçard, Nadaud, Felix Pyat, Perdiguier, Martin Bernard, Ch. Renouvier, Daniel Stern (Marie d’Agoult), etc, etc. Vignettes d'illustrations et de portraits dans le texte.
(Grand Carteret, 'Almanachs Français', n° 2555).
Petite réparation au verso d'une couverture.
Bon exemplaire.

Réf.: 35598 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BOURGIN (Hubert). Fourier. Contribution à l'étude du socialisme français.
Paris, Société Nouvelle de Librairie et d'Edition, 1905.
Grand in-8, broché, couverture imprimée, (4), 617 p.
Edition originale et unique de cette étude qui demeure l'un des livres de référence et le premier travail historique véritablement scientifique sur Fourier et le fouriérisme.
L'ouvrage est constitué par les deux thèses de l'auteur: la thèse complémentaire sur les sources de Fourier et la seconde sur Fourier et le fouriérisme. Cette dernière, la thèse principale, fut soutenue le 2 juin 1905, devant Emile Boutroux, Lucien Lévy-Bruhl, Emile Durkheim, Alfred Espinas et Frédéric Rauh.
Bel exemplaire, très frais, tel que paru.

Réf.: 36554 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[CANTAGREL (François)]. Les enfants au Phalanstère. Dialogue familier sur l'éducation.
Paris, Librairie Sociétaire, 1846.
In-16, broché, couverture beige d'origine, 82 p. et 14 p. de catalogue de la Librairie Sociétaire, exemplaire non rogné.
Seconde édition. L'exposé des idées de Cantagrel et la synthèse des principes pédagogiques de l'école phalanstérienne.
"Il critique tout à la fois l’éducation familiale, qui comprime l’esprit de l’enfant, et celle de l’école, qui est incomplète et pernicieuse. Il prône une plus grande liberté laissée aux enfants, vivant en réunions enfantines au sein desquelles ils sont stimulés et où ils peuvent découvrir leurs propres vocations. En fin de brochure on trouve un catalogue raisonné des ouvrages publiés par la librairie sociétaire" (Université de Poitiers en ligne, ‘Les premiers socialismes’).
Ingénieur et juriste de formation, militant fouriériste, l'auteur était l'un des principaux dirigeants de l'école phalanstérienne et de sa presse. Il a été élu en 1849 à la Législative et demeura fidèle à ses engagements tout au long de sa vie.
(Del Bo, p.23).
Petite signature ex-libris manuscrite et mention d'auteur sur le titre.
Bon exemplaire, non rogné, tel que paru.

Réf.: 37558 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


FOURIERISME - FOURIER (Charles), GODIN (Jean-Baptiste), SALNEUVE (Mathieu-Marie-Claude). 1 - GODIN (Jean-Baptiste). La richesse au service du peuple. Le familistère de Guise. Paris, Bibliothèque Démocratique, 1874. 191 pp.
2 - FOURIER (Charles). L'Association et le travail attrayant. Paris, Bibliothèque Démocratique, 1873. 191 p., portrait frontispice gravé.
3 - GODIN (Jean-Baptiste). Les Socialistes et les droits du travail. Paris, Bibliothèque Démocratique, 1874. 191 p.
4 - SALNEUVE (Mathieu-Marie-Claude). Le Respect de la loi et le suffrage universel. Paris, Bibliothèque Démocratique, s.d. [1874]. 190, (1) p.

Ensemble de 4 ouvrages reliés en un volume in-16, demi-chagrin rouge de l'époque, dos lisse orné de triples filets dorés en place des nerfs, titre doré, tranches mouchetées.
1– Edition originale. Par l'industriel, fondateur des "chauffages Godin", député d'extrême gauche, fouriériste et promoteur d'une organisation coopérative au sein de son entreprise, "le familistère de Guise", directement inspirée des idéaux phalanstériens.
"Des logements propres et confortables, des écoles à la pointe de la modernité pédagogique, des loisirs variés, des magasins de proximité, un système de protection sociale. C'est déjà à partir de 1859, au Familistère de Guise dans l'Aisne, que Jean-Baptiste André Godin bâtit un Palais social, juste aux cotes de son usine. Rare expérimentation d'inspiration fouriériste qui a su résister au temps" (Michel Lallement).
(Del Bo, p. 73 et 74)
2- Edition originale posthume de cette synthèse du programme social de Charles Fourier, composée à partir de fragments tirés en particulier d'articles du "Nouveau Monde", mise en ordre et présentés par le phalanstérien Charles Pellarin et préfacée par Victor Poupin.
(Del Bo, p. 9. Einaudi, 1950).
3– Edition originale.
4– Edition originale. Magistrat et homme politique français originaire du Puy-de-Dôme), l'auteur lutta toute sa vie en faveur des idéaux démocratiques et sociaux.
Les 4 ouvrages sont édités à la "Librairie de la Bibliothèque démocratique" de Victor Poupin avec ses commentaires.
Dos frotté, quelques petits défauts de papier en marge.
Bon exemplaire. Intérieur très frais.

Réf.: 37617 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 |