English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

29 fiche(s) - Page 1


RACINE (Jean). Esther. Tragédie tirée de l'Escriture Sainte.
Paris, Claude Barbin, 1689.
In-4 (253 x 188 mm), maroquin rouge janséniste, dos à 5 nerfs, titre doré, chasses et coupes filetées or, contreplats doublés de maroquin bleu roi, large dentelle intérieure dorée et fers ajourés en écoinçon, tranches dorées sur marbrure (rel. Trautz-Bauzonnet), (1) f. de titre, (10) p., 83, (1) p. de privilège, frontispice gravé.
Edition originale imprimée à la suite de la première représentation du chef-d'oeuvre de Jean Racine. Le privilège est daté du 3 février 1689. Le frontispice est gravé par Sébastien Le Clerc d'après l'œuvre de Le Brun qui avait contribué aux décors du spectacle.
Composée à la demande de Madame de Maintenon, la pièce fut représentée le 26 janvier 1689 dans le cadre majestueux de la Maison de Saint-Cyr, pour le public restreint des Grands de la Cour et obtint un très vif succès.
"Esther n'est pas seulement un divertissement circonstanciel d'enfants; elle est promotion véritable de l'enfance, confusion triomphante de l'irresponsabilité et du bonheur, élection d'une passivité délicieuse, savourée par tout un choeur de vierges-victimes, dont les chants, à la fois louanges et plaintes, forment comme le 'milieu' - sensuel - du bonheur racinien" (R. Barthes, 'Sur Racine', Points Seuil, p. 120).
(Guibert, n° 1, p. 95. Tchemerzine-Scheler, V, 347. Le Petit, 374. Rochebilière, I, 409).
Infime trace de restauration à un plat. Papier légèrement bruni.
De la bibliothèque d'Alfred Lindeboom avec son ex-libris héraldique en couleurs et gaufré. Cet exemplaire est cité par Tchemerzine-Scheler (V, 347).
Bel exemplaire, grand de marges (253 x 188 mm) dans une fine reliure de maroquin rouge doublée de maroquin bleu par Trautz-Bauzonnet.

Réf.: 36813 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ARNAULD (Antoine)]. Historia et concordia evangelica (...). (EXEMPLAIRE AUX ARMES)
Parisiis, apud Carolum Savreux [Paris, Charles Savreux], 1660.
In-12, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés aux petits fers, roulette sur les coupes, armes dorées au centre des plats (coif. inf. usée, qqs pet. accrocs), (10), 48 p., 204 f., (127) p. d'index, titre frontispice gravé, marque "à la Foi" au titre et en colophon.
Deuxième édition augmentée de cette 'Histoire et Concorde des quatre Evangiles', la première du genre, composée par Antoine Arnauld.
Sur l'importance de cet ouvrage qui s'inscrit dans les premiers travaux latins de Port-Royal, "dont le rôle ultérieur sera immense" et qui "donnera sa structure aux grands commentaires publiés plus tard, 'selon la Concorde' des Evangiles", cf. J.-R. Armogathe, 'Le Grand siècle et la Bible', p. 347 sq.
Beau titre frontispice d'Eustache Le Sueur gravé par Karl Audran (daté de 1660), marque "à la Foi" au titre et à pleine page au colophon.
L'index géographique de Nicolas Sanson est pourvu d'une page de titre particulière à la date de 1659.
(Barenne, 'Bibliothèque de Port-Royal', p.182).
Provenance: Jean-Pierre-Marie de Ruolz, seigneur des Trois-Fourneaux, fils du bailli du Vivarais, établi à Lyon, devenu avocat au Parlement et conseiller au Présidial de cette ville avec ses armes dorées sur les plats. (O.H.R., pl. 1985).
Bel exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 34336 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ARNAULD (Antoine)]. Dissertation sur le prétendu bonheur des plaisirs des sens pour servir de réplique à la réponse qu'a faite Mr. Bayle pour justifier ce qu'il a dit sur ce sujet dans ses Nouvelles de la république des lettres du mois de septembre 1685 en faveur du P. Malebranche contre Mr. Arnauld.
Cologne, Nicolas Schouten [i.e. Bruxelles, Eugene Henry Fricx], 1687.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (1) f., (6), 127 p.
Edition originale de l'une des pièces principales dans la querelle philosophique qui opposa Malebranche, Arnauld et Bayle et qui enflamma le milieu intellectuel de l'époque.
Arnauld critiqua violemment la proposition de son ancien ami Malebranche qui affirmait que "les plaisirs des sens rendent heureux". Bayle, dans un compte rendu des "Nouvelles de la République des Lettres", prit parti pour Malebranche. Il tenta de démontrer contre Arnauld que la propriété de "rendre heureux" attribuée par Malebranche aux plaisirs sensibles a pour fondement leur spiritualité: les plaisirs des sens ne sont pas matériels.
Arnauld réplique et développe sa pensée.
L'adresse serait fictive, l'ouvrage aurait été imprimé à Bruxelles, par E.H. Fricx, d'après le matériel typographique.
(Barbier, I, col. 1079. Pour le lieu de parution: Weller, 2, 42).
(Cf. Denis Moreau, 'Deux Cartésiens: la polémique entre A. Arnauld et N. Malebranche', Vrin 1999).
Reliure épidermée, mors fendillés. Dos légèrement frotté. Reliure solide. Très bon état intérieur.

Réf.: 36996 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GREGOIRE (Abbé Henri). Invitation à la paix religieuse. Déclaration des Evêques réunis à Paris.
Paris, Imprimerie-Librairie Chrétienne, 1800.
In-8, broché, couverture de papier d'attente, 8 p.
Edition originale et unique de cet important appel composé au lendemain de la Révolution, sur l'initiative de l'abbé Grégoire et rédigé par lui-même.
"Ami invariable de la république", au nom des "droits imprescriptibles et souverains du peuple sur la forme de son organisation sociale" (p.6), Grégoire appelle à la pacification et à la réunion générale du clergé de France dans le respect des lois, des "droits de la puissance temporelle" et des libertés de l'Église gallicane.
Sévère à l'égard des prêtres réfractaires et des émigrés, il conjure pourtant les plus sincères d'entre eux de rejoindre "des frères qui vous tendent les bras".
Daté du 19 janvier 1800 (29 nivôse an 8), le manifeste est co-signé trois autres évêques constitutionnels: C.-F.-M. Primat (Lyon), J.-P. Saurine (Dax) et J.-M. Desbois de Rochefort (Amiens).
(T. Hermon-Belot, 'L'abbé Grégoire', Bibliographie, p. 487. Tourneux, 16262).
Bon exemplaire.

Réf.: 37749 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MALEBRANCHE (Nicolas). I- Recueil de toutes les réponses du Père Malebranche (…), à Monsieur Arnaud, Docteur de Sorbonne. [II- Quatre lettres du P. Malebranche (...), touchant celles de M. Arnaud. III- Lettres du P. Malebranche (...), dans lesquelles il répond aux réflexions philosophiques & théologiques de M. Arnaud, touchant le traité de la nature et de la grâce. IV- Réponse du père Malebranche (...), à la troisième lettre de M. Arnaud (...), touchant les Idées & les Plaisirs].
Paris, Michel David, 1709.
4 volumes in-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées.
Première édition collective des réponses adressées par Malebranche à Antoine Arnaud dans la controverse qui l'avait opposé à ce dernier. Certaines de ces pièces avaient paru individuellement de 1684 à 1687, le reste figure pour la première fois dans ce recueil.
Malebranche avait exposé ses vues sur la théorie de la connaissance dans la 'Recherche de la vérité' et dans les 'Eclaircissements' ajoutés. Arnauld répliqua rapidement dans 'Des vraies et des fausses idées contre ce qu'enseigne l'auteur de la Recherche de la vérité'.
La longue polémique ne s’acheva pas avec la mort d’Arnaud (1694) et donna lieu aux dernières interventions de Malebranche publiées dans ce recueil en 1704.
La question débattue entre les deux hommes, de savoir si la nature des idées peut être traitée ou non en faisant abstraction de leur origine, marqua l'histoire de la philosophie au XVIIe siècle et durablement au-delà.
Les quatre volumes ont des titres différents, comme il se doit. À la fin du tome IV, se trouvent : "Trois lettres de M. Arnauld au R.P. Malebranche " sous faux-titre et pagination séparés (42 pages).
(Brunet, III, 1336).
Petit ex-libris manuscrit de la bibliothèque des oratoriens de Toulouse sur le premier titre.
Accrocs à la reliure (coiffes, mors et coins). Bon état intérieur.

Réf.: 37735 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BON], [GUERET]. 1- [BON (Abbé)]. Lettres d'un homme du monde, au sujet des billets de confession et de la bulle Unigenitus. S.l., 1753. 136 p.
2- ANONYME. Lettre d'un philosophe à M. l'archevêque-duc de Rheims, en qualité de président de l'Assemblée générale du clergé de France en 1765. S.l., 1765. 174 p.
3- [GUERET (Abbé Louis Gabriel)]. Droits qu'ont les curés de commettre leurs vicaires et les confesseurs dans leurs Paroisses. Avignon, Veuve Girard, 1759. (1) f. blanc, 62 p.

3 ouvrages reliés en un volume petit in-8, demi-basane de l'époque, dos lisse orné (frotté, coiffes usées), tranches rouges.
Les 3 ouvrages en édition originale.
De la collection janséniste de Léon Brocard, avec ex-libris.

Réf.: 26141 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



NICOLE (Pierre). Traité de la Prière (...). Nouvelle édition, revue, corrigée, & augmentée par le même Auteur.
Paris, Elie Josset, 1695.
2 parties en un volume in-12, plein veau havane glacé de l'époque, dos à nerfs orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, roulette sur les coupes, tranches rouges mouchetées, (36), 282, (6) p.; 347, (13) p., vignette de titre, bandeaux et lettrines.
Nouvelle édition sous ce titre, remanié et corrigé par l'auteur, d'abord publié sous le titre de "Traité de l'Oraison".
Petits accrocs aux coiffes et mors.
Signature ex-libris manuscrite au verso de la garde blanche : "Ce livre appartient à Mlle de Montigny la fille 1730".

Réf.: 34967 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[GREGOIRE (Abbé Henri)]. Histoire critique des dévotions nouvelles au sacré coeur de Jésus et au coeur de Marie.
Rome, et se trouve a Paris, chez les libraires qui tiennent les livres d'Eglise. 1807.
In-8, broché, couverture de papier bleu d'attente, 27 p.
Edition à la date de l'originale comportant une mention de "seconde édition".
A l'occasion de la réouverture du projet de canonisation de la soeur Alacoque, Grégoire se pose en fer de lance de la résistance janséniste contre Rome et s'insurge contre le courant de piété installé dans l'Eglise courant dont il retrace les faits marquants tout au long du XVIIIe siècle. Sans ménagement, il dénonce les effets dévastateurs de ces pratiques: "Quand on aime la religion, on doit craindre d'associer aux sentiments qu'elle inspire, des puérilités capable de la rendre méprisable en lui imprimant du ridicule" (p. 5).
Selon L. Cognet ('Les jansénistes et le Sacré-Cœur', "Etudes Carmélitaines", 1950, 234-253): "toute l’argumentation du XVIIIe siècle est rassemblée ici avec une vigueur et une précision extraordinaires".
Grégoire reprendra la question en 1828 dans son 'Histoire des sectes religieuses'.
((T. Hermon-Belot, 'L'abbé Grégoire', Bibliographie, p. 489. Tourneux, 16262).
Petite déchirure réparée au titre sans perte. Rousseurs et piqûres.
Rare.

Réf.: 37750 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[RAPIN (P. René)]. Les Artifices des hérétiques.
Paris, Sébastien Mabre-Cramoisy, 1681.
In-12, pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments dorés (mors, coiffes et coins usés), (6) f., 444 p.
Édition originale de cette violente diatribe contre les jansénistes et leur doctrine dénoncée comme une "imposture".
L'ouvrage serait une adaptation libre, par le Père Rapin, de 'De Fraudibus Haereticorum' du P. Gilles Estrix.
(Sommervogel, 'Anonyme', col. 60).
Cachets ex-libris sur le titre.

Réf.: 28683 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



JANSENISME - ARNAULD (Antoine). Lettre de Monsieur Arnauld docteur de Sorbonne. A une personne de condition: sur ce qui est arrivé depuis peu, dans une Paroisse de Paris, à un Seigneur de la Cour. Troisième édition.
Paris, s.n., 1657.
In-4, broché, couverture papier moderne, 19 p.
Troisième édition de la célèbre lettre d’Antoine Arnauld adressée au duc de Luynes le 24 février 1655, au sujet du refus de sacrement fait au duc de Liancourt à Saint-Sulpice au prétexte de ses liens avec Port-Royal.
Arnauld accuse les défenseurs de la bulle, d’intolérance et de "tyrannie", défend la doctrine augustinienne dans ses principes, dénie toute compétence aux membres du clergé de se placer en arbitre de l’orthodoxie catholique et proteste plus largement contre l’attitude qui consiste à traiter les jansénistes en hérétiques et à les excommunier.
Ce pamphlet est fréquemment associé aux Provinciales de Pascal.
(Colonia, T.I, n°97, p. 314).
Bel exemplaire, très frais, parfaitement conservé.

Réf.: 37488 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PALMIERI (Vincenzo). Traité historique et dogmatique des indulgences (...). Traduit de l'italien.
Paris, Brajeux, Maquignon et Versailles. Jacob, An VIII - 1800.
In-12, broché, papier gris d'attente, x, 189, (2) p. d'approbation, exemplaire entièrement non rogné.
Première et unique édition française. "Cet ouvrage synthétise en cette extrême fin du XVIIIe siècle l'ensemble de l'argumentation janséniste hostile à la pratique des indulgences dont le concile de Trente avait réaffirmé la validité doctrinale et dont la Réforme catholique avait massivement diffusé la pratique (…). L'ouvrage, qui fait partie intégrante des actes du concile de Pistoie, s'inscrit dans le mouvement réformateur conduit, avec l'appui du grand-duc Léopold de Toscane, par l'évêque Scipione De Ricci ; il sera à ce titre condamné par la bulle 'Auctorem Fidei' du 28 août 1794, qui constitue l'un des fondements doctrinaux de la réaction antijanséniste du XIXe siècle. Il mérite à cet égard, pour l'analyse de l'évolution religieuse une particulière attention (…). La mise en cause janséniste de l'indulgence revêt ainsi une triple portée, théologique, historique et pastorale, et s'inscrit pleinement dans le plus vaste projet réformateur du jansénisme" (sur ce texte et son importance dans l'histoire de la querelle janséniste en Europe, cf. Philippe Boutry, 'Le bel automne de l'indulgence' in "Provence historique", 39, 1989, p. 337-353).
Très bon exemplaire, très frais, très grand de marges, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 37751 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BARBIER D'AUCOUR (Jean). Sentimens de Cléante sur les entretiens d'Ariste et d'Eugène. Quatrième édition revue & augmentée : où l'on a joint deux Factums du même Auteur, pour Jacques le Brun.
Paris, veuve Delaulne, 1730.
In-8, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, xxj, (3), 494, (2) p.
"Quatrième édition" en deux parties, l'édition définitive suivie du factum concernant une erreur judiciaire: Jacques le Brun domestique injustement accusé d'avoir assassiné sa patronne fut torturé à mort par la justice avant qu'on ne découvre le véritable coupable du meurtre, cause qui permet à l'auteur de protester avec véhémence contre l'iniquité de la justice son temps.
Issu d'une famille pauvre originaire de Langres, Barbier d'Aucour devint avocat et précepteur.
L’ouvrage prend parti pour les jansénistes sur la question de la langue française, du "bon usage" et du "bel esprit" en réfutant les 'Sentimens de Cléante' du jésuite Bouhours qui critiquait Port-Royal.
"Après les 'Lettres provinciales' le seul livre polémique, dit La Harpe, qui ait assuré à son auteur une réputation qui a duré jusqu'à nous et l'ouvrage en est digne. C'est ce que la critique a produit de meilleur dans le XVIIe s. En indiquant l'erreur, il y substitue la vérité (…). Il pense juste et écrit bien. Il varie son ton à proportion des objets et sa plaisanterie est fine autant que sa raison est solide et lumineuse" (Peignot, 'Manuel du bibliophile', p. 186).
Très bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 33327 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CLAUDE (Jean)]. Réponse aux deux traitez intitulez La perpétuité de la Foy de l'Eglise catholique touchant l'Eucharistie. [Réponse aux deux traités intitulés 'La perpétuité de la Foi de l'Eglise catholique touchant l'Eucharistie’.
Charenton, Anthoine Cellier, 1665.
In-8, plein veau de l'époque, dos à nerfs, (16) p., 715 p.
Edition originale de cette réponse du célèbre ministre protestant Jean Claude, devenu pasteur à Charenton, aux jansénistes et aux traités de Pierre Nicole et d'Arnault parus une année auparavant, sur la question alors brûlante du dogme de l'Eucharistie.
Cet ouvrage, le premier écrit d'importance de Jean Claude, eut un très important retentissement.
(Haag, 'France protestante', III, 477).
Reliure abîmée. Très bon état intérieur.

Réf.: 34409 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


JANSENISME EN PROVENCE - PARLEMENT D'AIX. 1- Arrêts du Parlement d'Aix, rendus au sujet du refus des Sacremens fait à Mr Eymard, Lieutenant Général au Siège de Forcalquier. Extrait des Registres du Parlement du 21 mai 1753. S.l.n.d. [Aix, 1753]. 50 p.
2- Arrest de la cour de Provence, les Chambres assemblées (…). S.l.n.d. [Aix, mars 1754]. 33 p.
3- Réflexion sur la nouvelle lettre du parlement de Provence au Roi. Lettre à M. de *** Du 1er août 1754. S.l.n.d. [Aix, août 1754]. 24 p.
4- Lettre du parlement de Provence au Roy. S.l.n.d. [Aix, 18 février 1754]. 41 p.
5- MARCHAND (Jean-Henri) et MEY (Claude). Requête des soufermiers du Domaine au Roy. Pour demander que les Billets de concession soyent assujettis au Contrôle. S.l.n.d. [Paris, 1752]. 63 p.

5 brochures reliées un volume in-12, broché, cartonnage d'attente citron d'origine (dos fendillé),
Ensemble de 5 pièces relatives à la querelle du refus des sacrements en Provence : les autorités ecclésiastiques avaient refusé les derniers sacrements au sieur Eymard pour son opposition à la Bulle Unigenitus et son adhésions au jansénisme. L'affaire fit grand bruit et causa une vive émotion dans l'opinion publique et les milieux parlementaires en Provence.
Bon exemplaire, les cinq brochures sont bien conservées et non rognées.

Réf.: 34556 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[GERBERON (Dom Gabriel)]. Les Sentimens de Criton, sur l'entretien d'un abbé & d'un religieux, touchant les commendes.
Cologne [i.e. en Hollande], Nicolas Schouten, 1674.
In-18, broché, couverture papier moderne, tranches mouchetées, (1) f., 156 p.
Edition originale, "à la sphère", imprimé en Hollande en annexe aux Elzeviers. Bénédictin de Saint-Maur né à Saint-Calais, l'auteur fut persécuté pour ses convictions jansénistes et cet ouvrage fut interdit.
(Willems , n°2078, Annexes)
(Un seul exemplaire à la BnF. Manque à WorldCat).
Bon exemplaire.

Réf.: 27935 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CHAUVELIN (Henri Philippe de)]. Examen impartial des immunités ecclésiastiques, Contenant les Maximes du Droit Public & les faits Historiques qui ont rapport.
Londres [i.e. Paris], 1751.
3 parties reliées en un volume in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, chasses et coupes filetées, tranches rouges, (6) p., 112, 175, et 171 p.
Edition originale de cet ouvrage qui intervient dans le débat, alors ouvert par le projet du contrôleur des Finances, Jean-Baptiste Machault d'Arnouville, visant à généraliser l'impôt des vingtièmes notamment auprès des membres du clergé jusqu'alors exemptés.
L'auteur prend position pour la généralisation de l'impôt et remet en question les privilèges du Clergé, que, selon lui, le droit divin ne justifie pas. Il appuie son argumentation sur une importante étude historique.
Abbé janséniste, chanoine de Notre-Dame de Paris et Conseiller au Parlement, l'auteur fut emprisonné en 1763 au Mont Saint-Michel et son livre fut mis à l'index et sévèrement proscrit.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 51:499. INED, 1094. Stourm, 'Finances de la France', p. 81).
Mors frottés, coins usés.
Bon exemplaire.

Réf.: 36752 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BLANCHARD (Michel). Lettre de Michel Blanchard, magister du village de Moivieux, à monseigneur Georges Le Franc de Pompignan, archevêque de Vienne.
S.l.n.d. [1788].
In-8, broché sous couture, 12 p., non rogné.
Intéressant pamphlet politique radical, violemment critique vis-à-vis du pouvoir royal, réplique à une "Instruction pastorale sur l'obéissance due aux souverains" de Le Franc de Pompignan.
L'auteur, originaire du Dauphiné, signe "Michel Blanchard, magister [i.e. maître d'école] du village de Moivieux, le 8 août 1788".
Il rejette "l'obéissance aveugle" imposée aux fidèles par l'Instruction pastorale et s'élève contre l'instrumentalisation des Ecritures en faveur de la soumission à un "pouvoir" monarchique jugé illégitime. Il dénonce l'absolutisme, la politique fiscale catastrophique qui règne sur son village comme dans sa région et, plus largement, défend un projet politique "incompatible avec l'absolutisme royal": "les peuples existaient nécessairement avant les rois" (p. 9).
Jean Egret ("Le Parlement et la révolution dauphinoise", Grenoble, 1942, p. 303) attribue ce pamphlet "à l'avocat consistorial Meyer".
(Maignien, 'Bibliographie du Dauphiné pendant la Rév. Française', n°187).
Exemplaire très frais, parfaitement conservé, entièrement non rogné.

Réf.: 37665 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[BRIAL (Michel-Jean-Joseph)]. Plainte d'un ami de Port-Royal à M. Bourlet de Vauxcelles, auteur des Réflexions sur les Lettres de Mme de Sévigné, qui ont paru en 1801.
S.l.n.d. [1801].
In-12, broché, couverture papier d'attente bleu, 17, [1 bl.] p.
Edition originale anonyme. Selon une note sur l'exemplaire de la bibliothèque de la société de Port-Royal, l'auteur serait le bénédictin de la congrégation de Saint-Maur et historien membre de l'Institut, Michel-Jean-Joseph Brial, (1743-1828) dit Dom Brial.
L'auteur réplique aux attaques de Simon-Jérôme Bourlet de Vauxcelles, prédicateur du roi, chanoine de Noyon, conservateur de la bibliothèque de l'Arsenal (1787), journaliste, connu comme éditeur des Lettres de Madame de Sévigné. Celui-ci associait le jansénisme à une secte et les Solitaires de Port Royal à des conspirateurs et des factieux.
Bon exemplaire.

Réf.: 37753 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[SABATIER (Esprit)]. Lettre à un Grand-Vicaire de Montpellier. [Première lettre. Seconde lettre. Troisième lettre].
S.l.n.d. [1763-1764].
3 parties réunies en un volume in-8, broché, couverture papier marbré moderne, tranches rouges, 13 p., 13 p., 21 p.
Première et unique édition. Plaidoyer en faveur d'un curé janséniste de Saint-Pierre de Montpellier dénoncé par le grand vicaire à son évêque. Les lettres sont datées d'octobre et novembre 1763.
(Ingold, 'Essai de Bibliographie Oratorienne', Supplément, p. 233)
Manque à la BnF. Un seul exemplaire au CCFr : Médiathèque de Arles. Manque à WorldCat

Réf.: 25712 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



NICOLE (Pierre). Oeuvres philosophiques et morales, comprenant un choix de ses essais et publiées avec des notes et une introduction par C. Jourdain.
Paris, L. Hachette et Ladrange, 1845.
In-12, demi-veau blond de l'époque, dos lisse orné de compartiments à encadrement de filets et pointillés, petits fers centraux dorés, titre doré, (2) f., xxiij, 475, (1) p., rousseurs et brunissures uniformes, parfois soutenues.
Bonne édition donnée par Charles Jourdain.
Coiffes et coins émoussés, petit manque de cuir à un mors.
Exemplaire de prix aux armes du lycée impérial Napoléon III de Bastia.

Réf.: 31233 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


AUGUSTIN (Augustinus, Saint), ESTEVE (Mathurin). De l'utilité de la Foi. Traduit en françois.
Paris, Jean Desaint, 1741.
In-16, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches mouchetées, xij, 231, (3) p.
Première édition de la traduction donnée par le père Mathurin Estève.
(France littéraire, I, 131).
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 34232 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LAMBERT (Joseph). La manière de bien instruire les pauvres, et en particulier les Gens de la Campagne. Ouvrage utile à tous les pauvres (...).
Paris, Aux depens de la Compagnie, 1734.
In-12, demi-chagrin violine (rel. du XIXème), dos janséniste à nerfs, (12), 414, 16 p., qqs auréoles et mouillures.

Docteur à la Sorbonne et ecclésiastique, appelant de la bulle Unigenitus et proche de la mouvance janséniste, l'auteur consacra sa vie au "soulagement des pauvres" et à l'instruction du peuple pour lequel il fonda plusieurs écoles gratuites. Cet ouvrage, qui remporta un immense succès, devint un véritable "usuel" en ces matières et fut réédité jusqu'en 1830. (Hoefer, 29, 150).
Quelques petits accrocs de papier.
Exemplaire bien relié.
Ex-libris gravé et armorié Frédéric Chéron.

Réf.: 35907 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COUSIN (Victor). Madame de Longueville. La jeunesse de Madame de Longueville.
Paris, Didier, 1855.
In-8, demi-veau à coins bleu nuit, dos à nerfs ornés de caissons richement ornés, daté en pied, pièce de titre de veau, double filets dorés sur les plats, tranches marbrées, xvi, 542 p., portrait frontispice gravé de la duchesse de Longueville et portrait gravé hors-texte d'Anne Geneviève de Bourbon à l'âge de 15 ans.
Edition originale, Dans les "Etudes sur les femmes illustres et la société du XVIIe siècle".
(Vicaire, II, 1062).
Bel exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 34090 - Eur 70.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CARRE (Irénée). Les Pédagogues de Port-Royal. Saint-Cyran, De Saci, Lancelot, Guyot, Coustel, Le Maitre, Nicole, Arnauld, etc. Jacqueline Pascal. Histoire des petites écoles, notices, extraits et analyses avec des notes.
Paris, Delagrave, 1887.
In-12, demi-chagrin de l'époque, dos à nerfs surlignés de filets à froid, titre doré, initiales "A.M." dorées en pied, tranches mouchetées (épid.), xxxvi, 348 p., qqs rouss.
Edition originale et unique. Index alphabétique.

Réf.: 31113 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COUSIN (Victor). Madame de Sablé.
Paris, Didier, 1854.
In-8, demi-veau havane marbré à coins de l'époque, dos à 5 faux-nerfs orné à la fanfare, xii, 464 p.
Edition originale. Dans les "Etudes sur les femmes illustres de la société du XVIIème siècle".
Magdeleine de Souvré, marquise de Sablé (1599-1678) reçut l'élite des précieux et lança la mode des portraits et des maximes, dans ses salons du faubourg Saint-Honoré puis Place Royale à Paris. Proche des frondeurs, mais modérée politiquement, elle passa de longues années à servir d'intermédiaire entre la Cour et ceux-ci. Plus tard, sa sympathie ira aux idées de Jansénius. Le cardinal Mazarin considérait son salon comme un véritable repaire de Jansénistes.
(Gay, II, 943. Vicaire, II, 1062-1063).
Rousseurs et brunissures.
Exemplaire bien relié à l'époque.

Réf.: 34113 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 |