English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

7 fiche(s) - Page 1


GUAZZO (Stefano). La Civil Conversatione del Signor Stefano Guazzo Gentilhuomo di Casale di Monferrato; Divisa in quattro libri (…). Di nuovo ristampata, & con somma diligenza corretta.
Vinegia [i.e. Venezia], Presso Altobello Salicato, 1575.
In-8, plein vélin souple de l'époque, (32), 580 p., grande vignette de titre gravée à la marque de l'éditeur.
Seconde édition, augmentée et définitive, parue un an après l'originale de cet ouvrage fondamental pour l’histoire culturelle de la Renaissance européenne.
Composé par Stefano Guazzo (1530-1593), diplomate au service des Gonzague, homme de lettres et fondateur à Casale de l'"Accademia degli Illustrati", l'ouvrage connut un succès considérable à travers l’Europe. Traduit dans les principales langues, il eut une réception multiforme attestée par le pillage auquel l’oeuvre donna lieu.
“Ha una fortuna straordinaria in Italia ma ancora di più in Francia, Inghilterra, Germania. ‘La Civil conversazione’ è un testo caratterizzato da un'estrema complessità e produttività. Testo complesso perché il dialogo va letto all'incrocio di diverse tradizioni della codificazione del comportamento, della trattatistica pedagogica e civile, della precettistica sull'organizzazione dell'economia domestica e perché, rispetto a tutto questo, si pone con un'istanza fondamentale: quella della sintesi e dell'omologazione dei diversi filoni nelle forme essenziali di una cultura “media” del quotidiano. Produttivo perché capace di far scaturire una molteplicità di altri testi con una proliferazione che non conoscono altre opere maggiori della nostra cultura” (G. Patrizi, ‘S. Guazzo e la Civil conversazione’, Bulzoni editore, 1990).
Montaigne, qui a pris connaissance de cet ouvrage en italien, en fut un lecteur attentif.
(Lievsay, ‘J.L. Guazzo, 12. BM STC Italian, 1465-1600, p. 314).
Petites figures et calculs à la plume sur les première et dernière gardes blanches. Quelques infimes taches brun clair et petites auréoles à quelques feuillets. Accrocs de vélin au second plat.
Bon exemplaire, dans sa première reliure de vélin.

Réf.: 37576 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MAFFEI (Scipione), BELLINCINI (Giovanni). Della Scienza chiamata Cavalleresca libri tre (...). In questa quarta edizione vi sono inserte le aggiunte del Signor Conte Giovanni Bellincini Modonese.
Trento [Trente], Giovanni Parone, 1717.
2 parties en un volume in-4, plein vélin rigide de l'époque, dos lisse titré à la plume, (1) f., (14), 284, (12) p. et (2) f., (4), 59 p. pour les suppléments.
Quatrième édition, la plus complète, augmentée d'un supplément par Giovanni Bellincini, sous page de titre et pagination particulière.
Selon Gelli : "Monument dans la réforme de la science pénale, d'une portée comparable à l'ouvrage de Beccaria 'Des Délits et des Peines'".
"Cet ouvrage écrit contre le duel, en diminua beaucoup l'usage en Italie. L'auteur établit que c'est une coutume, due uniquement aux barbares, qui détruisirent l'Empire romain; et il fait l'histoire du duel tant juridique que privé" (Hoefer, 42, 656).
"Attraverso l'impietoso esame di circa due secoli di libri sull'onore e il duello, Maffei distruggeva la mentalità rissosa e antisociale del ceto cui lui stesso apparteneva e proponeva una morale nuova e differente, costruita sulle virtù civiche degli antichi" (Ulvioni, 1998, p. 401).
(Gamba, 2320. Graesse, IV, 334).
Très bon exemplaire, dans sa première reliure de vélin rigide.

Réf.: 37804 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[VAUGELAS (Claude FAVRE de)]. Remarques sur la langue française utiles à ceux qui veulent bien parler et bien escrire. Nouvelle édition, revue & corrigée.
Paris, Thomas Jolly, 1664.
In-12, pleine basane mouchetée de l'époque, dos à nerfs orné, tranches mouchetées, (1) f., (68), 474 p., (24) p., frontispice allégorique gravé.
Edition partagée avec Louis Billaine et Augustin Courbé. Le frontispice est repris de l’originale. L'oeuvre capitale de Vaugelas qui fixait l'usage du français pour "l'honnête homme" dans la société de cour. L'autorité sur les écrivains et la société lettrée de celui que Boileau appelait "le plus sage de nos écrivains" fut considérable, et tout le XVIIe siècle s'appliqua à "parler Vaugelas", selon l'expression de Molière.
(Cf. 'En Français dans le Texte', n° 93).
Mors fendus coiffes usées, dos frotté.
Très bon état intérieur.

Réf.: 30604 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[COURTIN (Antoine de)]. 1- Nouveau traité de la civilité qui se pratique en France parmi les honnestes-gens. Nouvelle édition revue & corrigée, & de beaucoup augmentée par l'auteur.
2- Suite de la Civilité française, ou Traité du point d'honneur, et des Règles pour converser & se conduire sagement avec les Incivils & les Fâcheux.
La Haye, Adrien Moetjens, 1731.
2 ouvrages reliés en un volume in-12, plein basane de l'époque, dos à nerfs orné, , (2) f., (12), 236, 12 p. de tables; (2) f., (8), 212, (4) p. de tables.
Édition qui comporte la "suite", en deuxième partie. Peut-être le plus célèbre des traités de civilité, dont le succès ne se démentit pas pendant plus d'un siècle; il contribua largement à ce mouvement de codification des normes, d'uniformisation des comportements et du langage au sein de groupes sociaux homogènes. D'importants passages sont consacrés aux arts de la table et aux repas (cf. J.C. Bonnet, "La table dans les civilités", in "La qualité de la vie au XVIIe" et l'édition critique donnée par Marie-Claire Grassi. P.U.S.E., 1998.
Coiffes inférieures abimées, mors lég. fendillés, la pièce de titre manque, qqs rousseurs.

Réf.: 26257 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CONTI (Armand de BOURBON, prince de). Les devoirs des Grands. Par Monseigneur le Prince de Conty. Avec son Testament.
Paris, Denys Thierry, 1667.
In-12, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné (coiffes arrachées, mors émoussés), (2), 140 p., 2 vignettes gravées sur les titres.
Edition parue quelques mois après l'originale et la mort de l'auteur. Frère du prince de Conti, l'auteur participa à la Fronde des princes et fut emprisonné. Son "Testament" figure ici avec page de titre distincte.
Théorie de la responsabilité des "Grands" et de l'exercice du pouvoir : mesuré, dirigé vers le bien public, et dont les titulaires ne sont que des dépositaires redevables devant Dieu.
2 vignettes de titre : Armes des Conti et une vue de Paris.
Petite gal. de vers en marge de 10 feuillets.
Les 5 feuillets préliminaires d'avis au lecteur, approbations et privilèges, manquent.

Réf.: 35320 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


ANONYME. Les Délassemens de la Bonne Compagnie.
Paris, Jacques Clousier, 1749.
In-8, broché, couverture papier marbré, tranches rouges, 48 p.
Édition originale. Miscellanées morales sous forme d’un recueil de discussions et d’anecdotes spirituelles. Demeuré anonyme.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 49:77).
Un seul exemplaire au CCFr, celui de la BnF. Rare.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 28197 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MAGNE (Émile). Les plaisirs et les fêtes en France au XVIIe siècle.
Genève, Editions de la Frégate, 1944.
In-8, broché, couverture imprimée, 221 p., illustrations hors texte
Très bon exemplaire.

Réf.: 29565 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier