English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

1 fiche(s) - Page 1


HALL (Basil). Schloss Hainfeld, ou Un hiver dans la Basse-Styrie. Ouvrage traduit de l'anglais sous les yeux de l'auteur par Jean Cohen.
Paris, Arthus Bertrand, [1836].
In-8, demi-veau havane de l'époque, dos lisse orné d'un décor romantique de fers spéciaux azurés, filets et palettes dorés, tranches jaspées, vij, 390 p.
Edition originale de la traduction française, rare, effectuée "sous les yeux de l'auteur" par Jean Cohen.
Officier de marine, grand voyageur, l'auteur Basil Hall (1788-1844) relate, dans cette oeuvre en partie romanesque, sa visite au château Hainfeld le plus grand de Styrie, près de Gratz en Autriche, durant l'hiver 1833-1834.
Le livre est construit autour de l'excentrique maîtresse des lieux, Jane Anne Cranstoun. Issue de la noblesse écossaise, renommée pour son esprit et sa culture, la comtesse fut dès son jeune âge en relation avec Walter Scott. Par la suite, elle épousa et suivit un comte autrichien Joseph von Hammer-Purgstall, dans son château "Schloss Hainfeld" où elle s'isola.
A la relation de la visite, l'auteur mêlent des anecdotes, histoires bizarres, légendes obscures narrées par la comtesse dont la fantaisie, la noirceur et le romantisme sont dignes d'un roman gothique.
Le dernier chapitre est consacré aux rapports de la comtesse avec Walter Scott. Elle inspira ce dernier pour le personnage de Diana Vernon dans "Rob Roy", mais aussi Joseph Sheridan Le Fanu pour celui de "Carmilla", la femme vampire de son roman gothique éponyme.
(Louandre et Bourquelot, IV, 244).
Rare: WorldCat ne recense aucun exemplaire aux Etats-Unis.
Petits accrocs aux coiffes. Rousseurs éparses.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 34252 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier