English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

16 fiche(s) - Page 1


MAFFEI (Giovanni Pietro), LOYOLA (Ignacio de). De Vita et Morib[us] Ignatii Loiolae, qui Societatem Iesu fundavit, libri III
Romae, Franciscum Zannettum [Roma, Francesco Zannetti], 1585.
In-4, cartonnage à la Bradel pêche, pièce de titre de papier au dos, (1) f., (2), 200, (12) p. d'index.
Première édition de la biographie d'Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, "la principale source pour les biographies ultérieures", "qui fera autorité pendant des siècles".
Giampietro Maffei la composa à la demande d'Everard Mercurian, supérieur général de la Compagnie nouvellement élu, en vue de la canonisation d'Ignace.
Mais cette année 1585 première année du règne du pape Sixte V hostile à l'ordre, fut peu propice aux jésuites. Il fallut attendre 1605 et Paul V pour que soit nommée une commission de canonisation. Ignace de Loyola fut finalement béatifié en 1609 et canonisé en 1622.
Selon O’Reilly, Maffei a eu accès à d'importants sources et documents originaux, correspondance, chroniques et surtout le récit autobiographique dicté par Loyola lui-même à Luis Gonçalves da Camara entre 1553 et 1556 (cf. O’Reilly, 'Ignatius of Loyola and the Counter-Reformation' in The Heythrop Journal, XXXI, 1990 pp. 439-470).
Ces documents disparurent un temps pour ne réapparaître, pour certains, au milieu du XVIIIe siècle et au XXe siècle.
Prêtre jésuite originaire de Bergame, Giampietro Maffei (1536?-1603) avait acquis, par ses travaux, une réputation d'historien fiable et sérieux. Il est également l'auteur d'une histoire de référence de la conquête des Indes par les Portugais.
Grande vignette de titre gravée sur bois à l'emblème de la Compagnie de Jésus.
(De Backer-Sommervogel V, 296. Palau,14, 6954. Manque à Adams et à BM STC).
Quelques petites auréoles claires éparses. Un petit ex-libris a été masqué par un papillon de papier au titre. Dos frotté.
Très bon exemplaire, intérieur très frais, bien conservé, tel que paru.

Réf.: 37814 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LOYOLA (Ignacio de). Constitutiones societatis Jesu cum earum declarationibus.
Romae (Rome), In Collegio eiusdem Societatis, 1583.
In-8 (114 x 175 mm), demi-basane fauve à la Bradel, dos lisse orné d’une guirlande dorée répétée en place des nerfs, pièce de titre de veau noir (reliure du XVIIIe), 309, (71) p., page de titre entièrement gravée dans un encadrement architectonique.
Importante édition des Constitutions de la Société de Jésus, l’acte fondateur et le texte de base de l'organisation de la Compagnie, rédigé en espagnol par Ignace de Loyola et traduit en latin par Juan de Polanco, son secrétaire et assistant.
Cette édition de 1583 est la première à contenir le dernier état du texte révisé en latin par Ignace de Loyola avant sa mort ainsi que ses notes et commentaires, disposés en marge ou intégrés dans des blocs de texte en caractères italiques. Ces commentaires avaient été d’abord publiés séparément.
Elle est également la première à contenir, en pagination continue, "L’examen général", soit les conditions requises pour être admis au sein de la Société ("Primum ac generale examen iis omnibus qui in Societatem Iesu admitti petent proponendum" : p. [3]-48) ainsi qu'un index général.
(Olschki, II, 2499: "Edition fort bien imprimée et peu commune". Backer-Sommervogel, V, 77. Manque à Palau. A.F. Johnson, ‘Catalogue of Italian engraved title pages in the 16e c.’, 19, 20).
Petit cachet ex-libris de bibliothèque jésuite. Mors et dos frottés.
Bon exemplaire, frais, assez grand de marges, bien conservé.

Réf.: 37038 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



THYRAEUS (Petrus). Daemoniaci, hoc est: De Obsessis a spiritibus daemoniorum hominibus, liber unus. In quo daemonum obsidentium conditio (...) & his similia, discutiuntur & explicantur, denuo omnia repurgata & aucta.
Lugduni [Lyon], Ioannem Pillehotte, 1603.
In-12, demi-veau tabac, dos à nerfs orné de filets dorés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches jaspées, armes dorées en pied (rel. XIXe), 324, (4) p. (qqs rouss.), vignette de titre gravée sur bois, lettrines.
Bonne édition augmentée de cet ouvrage classique, l'un des principaux traités sur la possession démoniaque qui fit autorité. L'auteur, Petrus Thyraeus (1546-1601), était un jésuite, professeur de théologie à Mayence puis à Würzburg.
Premier théologien à considérer la possession comme un phénomène objectif et indépendant de la conscience du sujet, l'auteur tente une approche systématique des phénomènes de possession. Il distingue, à cet effet, entre l'occupation, par le démon, du corps et de l'esprit et propose un classement des symptômes en fonction du sujet et des manifestations. En conclusion, il questionne la légitimité de l'intervention des hommes d'Église dans la pratique de l'exorcisme et s'il doit être pratiqué quel que soit le démon ou le consentement du possédé.
(Caillet, III, 10686. Coumont, 'Demonology & Witchcraft', T27-2. De Backer-Sommervogel, VIII, p. 15, n°15).
Provenances: un séminaire jésuite avec petit ex-libris manuscrit ancien ; un ex-libris gravé armorié "De la Morandière" (le bibliophile Jules Édouard Potier de la Morandière) et des armes dorées en pied non identifiées.
Un mors légèrement frotté.
Bon exemplaire.

Réf.: 36857 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOLTAIRE, BOULAINVILLIERS (Henri de). 1- Le dîner du comte de Boulainvilliers par Mr. St. Hiacinte [Voltaire]. S.l., 1728 [i. e. Hollande, 1768]. (2) f. de faux-titre et titre, 60 p.
2- Relation du bannissement des jésuites de la Chine. S.l.n.d. [Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1768]. 31 p.
3- Relation de la mort du chevalier de La Barre : par Monsieur Cass*** [Cassen], avocat au Conseil du Roi, à M. le marquis de Beccaria. Le 15 juillet 1766. S.l.n.d. [Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1768]. 24 p.

3 ouvrages reliés en un volume in-12, plein veau havane de l'époque, dos à 5 nerfs orné, pièce de titre de maroquin amande, tranches bleutées.
Intéressante réunion de ces trois ouvrages de Voltaire, qui confirme leur origine commune: tous trois à l’année 1768 et sans doute publiés à Amsterdam chez Marc-Michel Rey.
1- Edition "en gros caractères", publiée l’année de l’originale, avec un faux-titre suivi d'un titre, qui porte le nom de Saint-Hyacinthe. Bengesco la distingue par le feuillet en tête duquel se trouve le titre de départ, paginé 1-2.
Les interlocuteurs du "Dîner" sont le comte et la comtesse de Boulainvilliers, l'abbé Couet et Nicolas Fréret. - Les "Pensées détachées de M. l'abbé de Saint-Pierre" sont de Voltaire. (Bengesco n°1750, p. 216. ‘L’oeuvre de Voltaire à la B.N.’, n°4141).
2- Edition publiée l’année de l’originale à Amsterdam chez Marc-Michel Rey selon le catalogue de la BnF, qui renvoie, au sujet de cette édition, au billet de Voltaire à H. Rieu, Besterman, n°14003. Cette édition se caractérise par le fait qu’elle ne comporte qu’un titre de départ. (Bengesco, n°1758/2. ‘L’oeuvre de Voltaire à la B.N.’, n°4161).
3- Edition originale. Titre de départ. Imprimé à Amsterdam chez M.M. Rey, selon le catalogue de la BnF :
"C'est par erreur que Beuchot avait considéré comme date d'édition celle du 15 juillet 1766, mentionnée au titre de départ, comme l'a montré Bengesco". (Bengesco, n°1722. ‘L’oeuvre de Voltaire à la B.N.’, n°4195).
Bel exemplaire, frais, dans une jolie reliure anglaise ou hollandaise de l’époque.

Réf.: 36251 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA MARTELIÈRE (Pierre de). Plaidoyé de Me. Pierre de La Marteliere, advocat en la Cour, fait en Parlement, assisté de Mes. Antoine Loisel, Denis Boutillier, Omer Tallon anciens advocats, les Grand Chambre, Tournelle, & de l'Edict assemblees les dixseptiesme & dixneufiesme decembre, mil six cens unze. Pour le recteur et Université de Paris, deffendeurs & opposans. Contre les Jesuites demandeurs, & requerans l'entherinement des lettres patentes par eux obtenuës, afin de pouvoir lire & enseigner en ladite Université.
Paris, Jean Petit-Pas, 1612.
In-4, plein vélin souple de l'époque, (2), 95, (5) p., prem. et dern. f. bl., armoiries royales au titre, bandeaux et lettrines gravés sur bois.
Rare édition originale in-4° imprimée à Paris, de cette pièce capitale dans l'histoire tourmentée des relations entre la compagnie de Jésus et l'Université de Paris.
Par lettres patentes du 12 octobre 1609, Henri IV avait accordé aux jésuites le droit d'enseigner dans leur collège parisien, provoquant l'hostilité de la Sorbonne.
A la suite de l'assassinat du roi et de la mise en cause de la Compagnie dans le régicide, la Faculté prit la décision de s'opposer à leur arrivée et déposait un recours dans ce sens devant le Parlement de Paris.
Le 15 décembre 1611 une citation à comparaître était notifiée aux jésuites.
Pierre de La Martelière plaide pour l'Université, Jacques de Montholon pour les jésuites. A l'issue des audiences, l'avocat général Servin somme les Jésuites de se conformer aux positions de la Sorbonne quant aux libertés de l'Église gallicane. Le Parlement de Paris entérine les conclusions de Servin et, par arrêt du 22 décembre, interdit aux jésuites d'enseigner à Paris. L'arrêt figure en fin de ce volume avec la permission d'imprimer datée du 18 janvier 1612.
Les hostilités entre l'Université de Paris et les jésuites ne prirent vraiment fin, faute de combattants, qu'à la suppression de la Compagnie en 1762.
("Bibliothèque historique de la France", 44650).
Quelques rousseurs.
Bel exemplaire, dans sa première reliure de vélin souple.

Réf.: 36940 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BOUHOURS (Dominique)]. Doutes sur la langue française proposez à Messieurs de l'Académie Française par un gentilhomme de Province.
Paris, Sébastien Mabre-Cramoisy, 1674.
In-12, pleine basane d'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes, roulette intérieure (reliure frottée, pet. accrocs aux coins), (1) f., (6), 281 p., (18) p. d'index des livres cités, table et privilège.
Edition originale. "Divisé en cinq parties : ‘Doutes sur les mots - sur les phrases - sur la construction - sur la netteté - sur ce qui regarde l’exactitude du style’. Il s’agit de relever des emplois dans des textes des bons auteurs, de vérifier ce qu’en disent les contemporains, de rechercher dans l’usage des formes attestées" (Claude Cortier, 'Les qualités de la langue française d’après les grammairiens contemporains de Fénelon', D.H.F. [En ligne], 30 | 2003.
"Défendant les positions de Vaugelas en s'affranchissant cependant des aspects didactiques et pesants, Bouhours devint, à la suite de cet ouvrage, le plus connu des mondains défenseurs du bel usage qui contribuèrent à épurer la langue française" (C. Biet).
Voltaire l'inclut dans son 'Temple du goût'.
(Kerviler, ‘Bibliographie raisonnée de l'Académie française’, n°351. Sommervogel, 'Anonymes', 241).
Bon exemplaire.

Réf.: 24786 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BALTUS (Jean-François)]. Réponse à l'histoire des oracles de Mr. de Fontenelle (...), dans laquelle on réfute le Système de Mr. Van-Dale, sur les auteurs des Oracles du paganisme (...).
Strasbourg, Jean Renauld Doulssecker, 1707.
3 parties en un volume in-12, pleine basane de l'époque, dos à nerfs orné de caissons dorés, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées (coiffes et coins usés), (20) f., 374 p., (7) f ., frontispice allégorique gravé, titre noir et rouge.
Edition originale. Dans cette réfutation de Van Dale et de Fontenelle, le père Baltus synthétise les critiques qui avaient accompagné "l'Histoire des Oracles" à sa sortie: le livre est une machine de guerre contre les miracles et le christianisme.
L'ouvrage eut un important retentissement et rouvrit le débat sur la religion de Fontenelle en France comme en Hollande.
Sur cet épisode, Cf. A. Niderst, 'Fontenelle', p. 226 sq.
Le "beau et curieux" frontispice est gravé en taille douce par Scupel.
(Caillet, 677. Dorbon, 193).
Bon exemplaire.

Réf.: 27459 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[CAMBOUT DE PONTCHATEAU (Sébastien-Joseph du)], [LE NOBLE (Eustache)]. 1- [CAMBOUT DE PONTCHATEAU (Sébastien-Joseph du)]. La morale pratique des Jésuites, présentée en plusieurs histoires arrivées dans toutes les parties du monde. Cologne, Gervinus Quentel, 1669. (11) f., 44, 287 p. [précédé de]
2- [LE NOBLE (Eustache)]. L'esprit de Gerson. S.l., 1692. (1) f., 249 p.


Petit in-12, plein veau de l'époque, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin, tranches rouges (importantes épidermures au dos), petite galerie de vers aux prem. cahiers de la deuxième partie.
1- Edition originale, "véritable Elzevier d'Amsterdam" selon Willems, n°1421 de ce violent pamphlet dirigé contre les jésuites. Les pages 214 à 217 concernent l'activité des Jésuites au Japon ("Jésuites en preschant l'Evangile au Jappon sement les seditions & la guerre…".
2- Cet ouvrage parut également sous le titre de "Le Bouclier de la France, ou les Sentimens de Gerson et des canonistes, touchant les différens des rois de France avec les papes". "Ouvrage écrit à propos de l'affaire des franchises de quartier à Rome" ('Sources de l'Histoire de France', n°3033).

Réf.: 30984 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[MATTEI (Pasquale de)]. Saint Louis de Gonzague, proposé pour modèle d'une sainte vie; par des considérations, des Prières, des pratiques de piété & des exemples propres à employer avec fruit les six Dimanches, consacrés à l'honneur du même saint. Par un religieux de la Compagnie de Jésus. Traduit de l'italien. Nouvelle édition.
Liège, Barthelemi Collette, 1758.
In-16, plein veau brun, dos lisse orné d’un fleuron et filets à froid, encadrement à froid sur les plats avec fleurons aux angles (rel. moderne dans le goût de l'époque), x, 122 p.
Rarissime impression liégeoise, connu à un autre unique exemplaire (WorldCat): Universiteit Maastricht.
(Manque à Theux de Montjardin, 'Bibliographie liégeoise'. Sommervogel, V, 731/2).
Quelques légères épidermures, dorures passées, petite auréole en coin.
Bon exemplaire.

Réf.: 36989 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[GAULTIER (Jean-Baptiste)]. Critique du ballet moral dansé au collège des Jésuites de Rouen au mois d'Août M. DCC. L.
S.l., 1751.
In-12, broché, couverture de papier ancien, (4), 53 p.
Edition originale et unique. Critique d'un ballet que les jésuites montèrent pour leurs élèves au collège royal Archiépiscopal de Rouen en août 1750. Le ballet s'intitulait: "Le plaisir sage et réglé".
"Cette pièce fut condamnée à être brûlée par l'exécuteur de la haute justice, d'après un arrêt du Parlement de Paris, en date du 6 août 1761" (Frère, 'Manuel du bibliographe normand', II, 12).
(Soleinne, V, p. 114, n°476. Sommervogel, VII, 229, n°69).
Bon exemplaire.

Réf.: 36407 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BELLEMARE (Jean-François). Les Méditations de Charles X, suivies du Rappel de deux jésuites.
Paris, G.A. Dentu, 1833.
In-8, demi-toile moderne, titre doré, (1) f., ix, 60 p.
Edition originale. Ouvrage d'origine légitimiste: par la bouche de Charles X, l'auteur dénonce pêle-mêle la collusion entre protestants, adeptes de l'abbé Châtel, saint-simoniens et jésuites dans le but de déstabiliser le pouvoir légitime et contribuer à installer la monarchie de Juillet.
Bon exemplaire.

Réf.: 32204 - Eur 70.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONNEFONS (Amable). Le Chrestien charitable qui visite les pauvres et les prisonniers, qui assiste les malades et les agonisans, qui instruit les ignorans et les pénitens. Sixiesme et dernière édition. Présentée par la Charité à tous les Chrestiens.
Paris, Sébastien Piquet, 1657.
In-12, plein vélin souple de l'époque, (1) f., (8), 385, (8) p. de table, titre frontispice gravé.
Par un père jésuite natif de Riom, Amable Bonnefons (1600-1653).
(De Backer & Sommervogel, I, col. 748-749). Manque à la BnF.
Vélin fripé, brunissures uniformes, court de marge supérieure sans manque. Le corps de l'ouvrage est partiellement désolidarisé de sa reliure.

Réf.: 36957 - Eur 70.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


JESUITES - ARRET D'INTERDICTION DES JESUITES (6 AOUT 1762). Arrêt de la Cour de Parlement qui juge l'appel comme d'abus interjeté par M. le Procureur général des Bulles, Bref, Constitutions et autres Règlements de la Société se disant de Jésus ; fait défenses aux soi-disant Jésuites et à tous autres, de porter l'habit de la ladite Société, de vivre sous l'obéissance au Général et aux Constitutions de ladite Société, et d'entretenir aucune correspondance directe ou indirecte avec le Général et les Supérieurs de cette Société ou autres par eux préposés ; enjoint aux soi-disant Jésuites de vider les maisons de ladite Société ; leur fait défenses de vivre en commun, réservant d'accorder à chacun d'eux, sur leur requête, les pensions alimentaires nécessaires, etc. etc. 6 août 1762.
Troyes, Imprimerie de Cardon, 1844.
In-8, broché, couverture bleue imprimée, (1) f., 73 p.
Réédition de l'arrêt d'interdiction des jésuites du 6 août 1762.

Réf.: 31902 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


QUINET (Edgar). Les jésuites - L'ultramontanisme - Introduction à la philosophie de l'histoire de l'humanité - Essai sur les oeuvres de Herder.
Paris, Germer-Baillière, s.d. [ca 1880].
In-12, broché, couverture imprimée, 444 p., rousseurs soutenues.
Cachet à froid du Dr H[enri] Lecuyer à Beaurieux.
(Aeschimann, p. 661).

Réf.: 16295 - Eur 40.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CAREL (Ernest). Vieira, sa vie et ses oeuvres.
Paris, Gaume et Cie, 1879.
In-12, broché, couverture imprimée, xii, 461 p.
Edition originale et unique de cette thèse. L'une des rares études françaises d'ensemble sur le Père Antonio Vieira (1608-1697), mort à Salvador de Bahia au Brésil, prêtre jésuite, écrivain et diplomate portugais. Tenu pour l'un des grands auteurs de la langue portugaise, et un des plus grands orateurs du XVIIe siècle, il se distingua par ses positions en faveur des droits des peuples indigènes du Brésil, des Juifs et par sa critique de l'esclavage et de l'Inquisition.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 34324 - Eur 40.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


JESUITES. Le rédacteur véridique. 1762.
Paris, Mlle Carié de La Charie, 1827.
In-12, broché, couverture papier moderne, tranches jaspées, 58 pp.
Réédition d'un texte rarissime de 1762 en défense des Jésuites et de la compagnie.

Réf.: 26480 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier