English version
Accueil
Menu Panier Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

93 fiche(s) - Page 1

Cet ouvrage a été ajouté é votre panier


TOCQUEVILLE (Alexis de). De la Démocratie en Amérique. (ENGLISH TRANSLATION AVAILABLE UPON REQUEST).
Paris, Charles Gosselin, 1835-1840.
4 volumes in-8, demi-veau grenat de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique de fers "rocaille" dorés en long encadrés de filets dorés, auteur et titre dorés en tête et pied, tranches mouchetées, (4), xxiv, 367 p.; (4), 459 p.; (4), v, (3), 333 p. et (4), 363 p., carte dépliante en couleurs en fin du tome second.
Edition originale des quatre volumes de cet ouvrage fondateur (First edition, first issue of all parts).
Un des rarissimes exemplaires en reliure uniforme de l’époque comprenant les quatre tomes en édition originale, sans mention d'édition (les deux premiers volumes parurent en janvier 1835, les deux suivants en 1840).
Grande carte dépliante en couleurs en fin du tome second.
L’éditeur, Charles Gosselin, ne crut guère au succès du livre et choisit par prudence de l'imprimer à petit nombre d'exemplaires (environ cinq cents). Le succès fut, pourtant, fulgurant.
"One of the most important texts in political literature" (Printing and the Mind of Man, n°358 note).
(En français dans le texte, BnF, 1990, n° 253. Howes, T 278-279. Melonio & Nolla, II, 334. Sabin, 96060-61).
Quelques cahiers lavés avec soin. Infime réparation à la page de titre du tome III sans perte. Quelques traces de restaurations à la reliure.
Bel exemplaire, grand de marges, bien conservé dans sa première reliure romantique décorative.

Réf.: 37201 - Eur 35000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOLIERE (Jean-Baptiste Poquelin, dit). Les oeuvres de Monsieur de Molière. Reveuës, corrigées & augmentées. Enrichies de figures en taille-douce. [Suivi de: "Les Oeuvres posthumes" pour les volumes VII et VIII].
Paris, Denys Thierry, Claude Barbin et Pierre Trabouillet, 1682.
8 volumes in-12 (164 x 88 mm), maroquin rouge cerise, dos à 5 nerfs rehaussés de filets perlés, garnis de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titres et tomaisons dorés, datés en pied, filets et palettes en tête et pied, plats encadrés des triples filets dorés, filets sur les coupes, large dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (rel. A. Motte vers 1860), 30 planches gravées sur cuivre par Jean Sauvé d’après Pierre Brissart, dont 21 hors texte et 9 incluses dans la pagination.
Edition collective illustrée la plus complète et la plus importante du XVIIe siècle. Elle comporte deux parties distinctes: les six premiers volumes contiennent les pièces déjà imprimées du vivant de l'auteur, les tomes VII et VIII les comédies non publiées à la mort de Molière dont six figurent en édition originale: "Dom Juan", "Don Garcie de Navarre", "L'Impromptu de Versailles", "Mélicerte", "Les Amants magnifiques" et "la Comtesse d'Escarbagnas".
Cette édition est également la première illustrée: 30 planches gravées en taille-douce par Jean Sauvé d'après Pierre Brissart, toutes en premier état.
L'édition a été réalisée par Charles Varlet de La Grange, ami de Molière et ancien comédien de "l'Illustre théâtre", qui reçut les manuscrits des mains d'Armande Béjart.
Les jeux de scène y ont été introduits et les gravures, qui précèdent chaque comédie, constituent un premier témoignage quant aux attitudes, aux costumes et aux décors.
La préface "d'une grande importance" (selon Guibert, II, p. 612) contient le premier récit de la vie de Molière, avant celle de Grimarest pourtant souvent cité comme tel. Cette préface de 1682 "bénéficie non seulement du privilège de l'ancienneté mais aussi de celui d'avoir été rédigé par un contemporain de Molière et certainement un ami" (id.).
Le tome VII comporte tous les cartons du "Dom Juan" et le tome VIII figure dans la variante mentionnée par Guibert ("Les Amants magnifiques" et "La Comtesse d'Escarbagnas" en second état; "Le Malade imaginaire" en premier état).
Les 2 feuillets blancs à la fin du tome I ont été conservés.
(Guibert, 'Molière', II, p. 609-650).
Bel exemplaire, dans une fine et fraîche reliure de maroquin rouge d'A. Motte.

Réf.: 37329 - Eur 12000.00
Ajouter au panierOuvrage commandé



[LACLOS (Pierre Choderlos de)]. Les Liaisons Dangereuses.
Londres [i.e. Paris], 1796.
2 volumes in-8 (198 x 124 mm), maroquin rouge à grain long, dos lisses ornés d'un riche décor de compartiments en losange délimités par une large roulette dorée, garnis de fers spéciaux au centre (nids d'oiseaux et soleil rayonnant), filets perlés, rinceaux, palettes et filets en tête et pied, roulette de fleurs et de feuilles sertie de filets dorés en encadrement sur les plats, roulette guillochée sur les coupes, guirlande "à la vigne" sur les chasses, tranches dorées, doublures et gardes de tabis bleu (reliure de l'époque "à la Bozérian"). Tome 1: frontispice gravé, 415 p., 7 planches gravées. Tome 2: frontispice gravé, 398 p., 6 planches gravées.
Un des livres illustrés les plus célèbres du XVIIIe siècle, exemplaire de premier tirage sur papier vélin, orné de deux frontispices et de 13 figures de Charles Monnet, Marguerite Gérard et Alexandre Fragonard gravées par Baquoy, Duplessi-Bertaux, Dupréel, Godefroy, Langlois, Lemire, Lingée, Masquelier, Patas, Pauquet, Simonet et Trière.
Cette suite iconographique est considérée comme la plus aboutie du XVIIIe siècle.
"These striking plates form the outstanding contemporary interpretation of the 'Liaisons dangereuses'. They are not likely to be superseded, however often this celebrated novel is illustrated" (G.N. Ray, 'The Art of the French Illustrated Book', Pierpont Morgan Library, 1982, n° 82).
(Cohen, 235-237. Sander, 356).
Très bel exemplaire, très frais, grand de marges, imprimé sur papier vélin, parfaitement conservé dans sa première et élégante reliure de maroquin rouge richement doré "à la Bozérian".

Réf.: 37324 - Eur 7500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DU CHATELET (Gabrielle-Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise), NEWTON (Isaac). Principes mathématiques de la philosophie naturelle.
Paris, Desaint & Saillant, Lambert, 1759.
2 volumes in-4 (255 x 196 mm), plein veau havane marbré de l'époque, dos à nerfs ornés de compartiments richement fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et havane, triple filet d'encadrement à froid sur les plats, filet doré sur les coupes, tranches jaspées, (2) f., xxxix, (1), (4), 437 p., 9 planches dépliantes et (2) f., 180 p., 2 planches dépliantes, 297, (2) p., 3 planches dépliantes.
Édition originale posthume de la traduction par la marquise du Châtelet de 'Philosophiae naturalis principia mathematica', l’œuvre maîtresse de Newton, l’un des ouvrages scientifiques les plus importants jamais édités. L’illustration comprend 14 planches gravées dépliantes représentant des centaines de figures mathématiques.
Entreprise dès 1745, cette traduction a été la grande œuvre de la vie de Madame du Châtelet sur laquelle elle travailla pendant cinq années. L’édition s’avéra une entreprise plus longue et chaotique que prévu: lorsque le livre parut enfin, en 1759, la marquise était morte depuis dix ans. Si la bataille des newtoniens était alors gagnée, Voltaire dans sa préface rappelle la férocité de la lutte et l'action décisive de Madame Du Châtelet.
La traduction des "Principes" est suivie de deux travaux théoriques majeurs de Madame Du Châtelet qui prolongent et complètent ceux de Newton: "Exposition abrégée du système du monde et explication des principaux Phénomènes astronomiques tirée des Principes de Newton" et "Solution analytique des principaux Problèmes qui concernent le Système du Monde".
Importante tant du point de vue scientifique que méthodologique, cette traduction contribua à la diffusion du newtonianisme à travers le monde.
Des études récentes du manuscrit prouvent que Madame du Châtelet est bien l'auteur de ce travail considérable et non, comme il a été parfois dit, le mathématicien Alexis Clairaut qui a annoté des passages et à qui elle a envoyé les épreuves corrigées.
(Babson, 28. DSB, III, 215-217. Gray, 38).
Quelques rousseurs minimes éparses. Petite étiquette imprimée de l’époque sur le contreplat: "Se vend à Bordeaux chez Labottière, Libraire Juré de l’Université (…)".
Très bel exemplaire, parfaitement conservé, grand de marges, très bien relié à l’époque.

Réf.: 34584 - Eur 6500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SMITH (Adam). Essays on Philosophical Subjects. By the late Adam Smith (...). To which is prefixed, an Account of the Life and Writings of the Author; by Dugald Stewart, F.R.S.E.
London: Printed for T. Cadell Jun., W. Davies (...), and W. Creech in Edinburgh, 1795.
In-4 (287 x 220 mm), plein maroquin rouge cerise, dos à 5 nerfs soulignés de filets à froid, titre doré, coupes et coiffes filetées or, large dentelle intérieure dorée, tranches dorées sur marbrures (rel. Allô et Wampflug ca. 1860), xcv, (1) bl., 244 p.
First edition published posthumously using material which Smith had intended to publish but had not prepared at the time of his death in 1790.
This was done by his literary executors, two friends from the Scottish academic world, Joseph Black and James Hutton.
Dugald Stewart's account of the life and writings of Adam Smith was originally delivered as lectures at the Royal Society of Edinburgh on 1793.
C’est dans cet ouvrage que figure la première mention de la “main invisible” (Smith's first mention of the "invisible hand").
(Goldsmiths, 16218. Jessup, p. 172. Kress, B3037. Rothschild, 1902).
Très bel exemplaire, très grand de marges (287 x 220 mm), soigneusement lavé, dans une luxueuse et élégante reliure de maroquin rouge de Charles Allô, dorée par Wampflug (vers 1860).
Very attractive full red morocco signed by Charles Allô guilted by Wampflug ca 1860 finely decorated in gold, very wide margins (287 x 220 mm).

Réf.: 37249 - Eur 6000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DEMANGEON ( (Jean-Baptiste), GALL (Franz Josef). Physiologie intellectuelle ou développement de la doctrine du professeur Gall sur le cerveau et ses fonctions, considérés sous le rapport de l’anatomie comparée, de l’organologie, de la céphalagraphie, de l’anthropologie, de la physionomie, etc. Suivie du Rapport de la visite de GALL dans les prisons des Berlin et de Spandau; par J.B. Demangeon (...). [EXEMPLAIRE DE STENDHAL, AVEC SA SIGNATURE].
Paris, Imprimerie de Delance, 1806.
In-8, plein maroquin cerise janséniste, dos à 5 nerfs, titre doré, non rogné, étui bordé (reliure signée d'Alix), (2) f., (6), 426, (2) p., planche dépliante.
Édition originale. L'introduction de Franz Joseph Gall (1757-1828) et de la phrénologie en France, et l'un des premiers ouvrages qui lui sont consacrés, exposé complet de sa doctrine d'après les cours publics que Gall dispensa à Paris, avant même la publication de ses premières œuvres en France.
Disciple et ami de Gall, J.-B. Demangeon était docteur en médecine et en philosophie et membre associé de l’École de médecine de Paris.
Mouillures et auréoles. Restaurations de papier en marge des premiers et derniers feuillets, sans perte de texte. Le portrait frontispice manque.
Précieux exemplaire de Stendhal comportant sa signature autographe sur le faux titre: "H. Beyle".
Très en vogue dans la première moitié du XIXe siècle, la phrénologie dépassa largement les milieux scientifiques et influença des auteurs comme Balzac, Benjamin Constant, Goethe ou Stendhal; particulièrement ce dernier, qui consulta Gall à Paris en 1813 avec succès et publia des comptes rendus élogieux de ses œuvres pour le "Courrier anglais" en 1822 (cf. Jean Théodoridès, ‘Stendhal du côté de la science’, Droz, 1972, p. 112-115).
Belle reliure de maroquin et étui d'Alix.

Réf.: 24182 - Eur 4500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BABEUF (Gracchus), MARECHAL (Sylvain). 1- Copie des pièces saisies dans le local que Baboeuf [sic] occupait lors de son arrestation. Paris, Imprimerie Nationale, Frimaire (t. 1) et Nivôse (t. 2) an V [1796]. 2 parties en un volume, 334 p. et 334 p.
2- Débats du Procès instruit par la Haute-Cour de Justice, contre Drouet, Baboeuf et autres : recueillis par des sténographes [tome premier – quatrième]. Paris, Baudouin, s.d. [1797]. 5 parties en 4 volumes in-8, 472 p. ; 514 p. ; 631 p. et 378, 134 p.

Ensemble de 7 parties en 5 volumes in-8, demi-basane marbrée de l’époque, dos lisses ornés de doubles filets dorés, pièces de titre et de tomaison de veau orange et brun.
Exceptionnel ensemble des sept parties de la source principale pour l'histoire de la "Conjuration des Égaux", première grande conjuration communiste de l'histoire.
1- Edition originale. Le premier tome contient la première édition du "Manifeste des Egaux" (p. 159 et s.), dont la rédaction a été attribuée par Buonarroti à Sylvain Maréchal.
"Première tentative pour faire entrer le communisme dans la réalité sociale", le manifeste jette les principes d’une doctrine égalitaire et athée fondée sur la gestion communautaire des biens et des moyens de production en prônant la prise du pouvoir par la révolution; une période transitoire de dictature populaire devant conduire à l’instauration d’une démocratie directe universelle.
C'est sur les documents et les pièces contenus dans ces volumes que la Haute Cour de Justice appuya son accusation qui aboutit à la condamnation à mort de Babeuf.
2- Édition originale. La présence, parmi les prisonniers du Directoire, de Drouet député aux Cinq-Cents, obligeait constitutionnellement à juger les babouvistes et leurs alliés devant une Haute Cour qui n'était pas encore formée. Le procès ne commença à Vendôme que le 14 vendémiaire an V (5 octobre 1796). Le 7 prairial an V (26 mai 1797), Babeuf et Darthé -- qui avait prévu, dans le plan insurrectionnel, l'exécution des membres du Directoire --, condamnés à mort, se poignardèrent avec un petit couteau que le fils de Babeuf leur avait remis discrètement. Ils n'en furent pas moins guillotinés le lendemain.
La première partie du tome quatrième est intitulée : "Discours des accusateurs nationaux, défenses des accusés, et de leurs défenseurs, faisant suite aux débats du procès instruit" (...) (378 p.). La seconde partie "Résumé du président de la Haute-Cour de Justice, à la suite du débat, dans l'affaire du représentant du peuple Drouet, de Baboeuf et autres" (134 p.).
(Daline, Saitta et Soboul, 'Inventaire des manuscrits et imprimés de Babeuf', p. 101, n° 55 et p. 102, n°51 et 52. Dommanget, 'Sylvain Maréchal', p. 459. Monglond, IV, 42 et 43).
Rousseurs et brunissures parfois soutenues. Quelques accrocs aux coiffes et aux mors
Ex-libris armorié à la légende "Deo patri rege".
Bon exemplaire en reliure uniforme de l’époque.

Réf.: 37339 - Eur 4000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ITARD (Jean-Marc-Gaspard). De l'Éducation d'un homme sauvage, ou des Premiers développements physiques et moraux du jeune sauvage de l'Aveyron. (COMPLET DU PORTRAIT).
Paris, Goujon fils, Vendémiaire an X (1801).
In-8, plein maroquin acajou, dos janséniste à 5 nerfs, titre doré, daté en pied (rel. moderne), (2), 100 p., portrait en frontispice, exemplaire non rogné.
Edition originale illustrée d’un portrait frontispice du "jeune sauvage" gravé à la manière noire.
Le célèbre rapport dans lequel le Docteur Itard consigne méticuleusement sa tentative d’éducation de Victor, l’enfant sauvage de l’Aveyron.
Enrôlé, lors de la mobilisation massive de l’été de 1793, comme aide-chirurgien, Itard devint l’élève de Larrey qu’il suivit au Val-de-Grâce à Paris.
"C’est là qu’il se fait connaître de l’abbé Sicard, directeur de l’Institution des sourds-muets. Lorsque le célèbre enfant sauvage arrivant de l’Aveyron le 6 août 1800 est confié à Sicard, celui-ci demande qu’Itard soit nommé officier de santé (…). L’éducation de Victor aurait suffi à la gloire d’Itard. Relatée dans [ce] rapport, elle montre avec quel enthousiasme et quel dévouement le jeune officier de santé se lance, pendant plusieurs années, dans l’expérience, n’hésitant pas à s’opposer au célèbre aliéniste Philippe Pinel (…). S’inspirant des idées de Locke et de Condillac ainsi que des idéologues, Itard entreprend une pédagogie curative, intensive et autoritaire, véritable orthopédie mentale, qu’il poursuivra jusqu’au départ de Victor pour l’impasse des Feuillantines en 1811" (Jacques Postel).
Même si aujourd’hui le diagnostic de Victor est réévalué comme possible affection psychotique ou autisme, cette tentative est demeurée exemplaire et constitue un acte fondateur.
Elle a donné lieu à une abondante littérature critique; François Truffaut y a consacré un beau film en s’appuyant fidèlement sur ce rapport; il y interprète lui-même le rôle du médecin.
(Garrison & Morton, 4969.1. Norman, 1144. Wellcome, p. 334).
Auréole claire en marge inférieure de quelques feuillets.
Bel exemplaire, très bien relié, frais, non rogné.

Réf.: 29452 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BONALD (Louis Gabriel Ambroise, vicomte de)]. Théorie du pouvoir politique et religieux, dans la société civile démontrée par le raisonnement & par l'histoire. Par M. de B.*** Gentilhomme François [i.e. Bonald].
S.l. [Constance=Konstanz], 1796.
3 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisses ornés d'un riche décor de compartiments garnis en alternance de filets ondulés et d'un fer central à la fleur de lys couronnée, roulettes et filets dorés, filets d'encadrement à froid sur les plats, pièces de titre et de tomaison de veau rouge et bronze, tranches jaspées, gardes de papier peint, xxviij, 574 p., (1) f. errata; (1) f. de titre, (2) p. d'avertissement, 524 p., (1) f. d'errata et (1) f. de titre, (2) p. d'avertissement, 376 p.
Édition originale, très rare, du premier ouvrage de Bonald et son œuvre principale, fondatrice de la pensée contre-révolutionnaire et des "anti-lumières".
"Emigré à Coblence, Bonald défend l’idée d’une constitution naturelle et d’un ordre nécessaire de la société humaine. A l’instar de Burke, il estime que le "bon" homme d’Etat est celui qui conserve et perfectionne l’ordre naturel des choses. Il se fait l’avocat du rôle social de la religion chrétienne; non pas qu’il la réduise à cette dimension, mais il y voit un ciment nécessaire à la cité" (cf. G. Barberis, 'Louis de Bonald', Desclée de Brouwer, 2016).
Le rayonnement du livre dépassa largement les cercles traditionalistes: Napoléon, Balzac, Chateaubriand, Lamartine, puis Léon Bloy ou Barbey d'Aurevilly le lurent et le commentèrent.
Imprimés à Constance par des religieux français émigrés en Allemagne, puis passés clandestinement en France, les volumes furent saisis par la police du Directoire et mis au pilon. Il n’en échappa qu’un petit nombre d’exemplaires adressés par l'auteur à des proches. Par la suite, de son vivant, Bonald refusa de le rééditer.
L’éditeur de la deuxième édition posthume parue dans les 'Œuvres complètes' (1843), soulignait que l’ouvrage était si rare qu’il "peut être regardé comme inédit et sera une sorte de nouveauté pour la plupart des lecteurs".
(Escoffier, 'Mouvement romantique', n°76: "Rareté bibliographique". Quérard, 'France littéraire', I, 394. Talvart & Place, 75).
Quelques traces de restauration à la reliure. Le cahier C du tome III est relié après le cahier K, sans manque. Quelques corrections éparses à la plume dans le texte.
Bel exemplaire, bien relié à l'époque dans une reliure aux emblèmes de la royauté française.

Réf.: 33267 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[VOLTAIRE]. 1- Traité sur la Tolérance. S.l. [Genève, Cramer], 1763. In-8, iv (titre inclus), 211 p. et (1) p. non chiffrée pour l’Errata.
2- Recueil des facéties parisiennes, pour les six premiers mois de l'an 1760. S.l.n.d. [Genève, Cramer, 1760]. In-8, iv, [-5], 282 p., (1) f. d'errata.

In-8, plein veau blond marbré de l'époque, dos à 5 nerfs garni de caissons cloisonnés et fleuronnés, roulette ornée d'un fer à l'oiseau en pied, pièce de titre de maroquin vert bronze, tranches rouges.
1- Véritable édition originale. Le titre de départ porte: "Traité sur la tolérance, à l'occasion de la mort de Jean Calas". Le texte se termine par un N. B. La dernière page est occupée par l'errata.
Voltaire rédigea cet ouvrage à l’automne 1762, mais la publication en fut différée pour des raisons tactiques jusqu’à l’année suivante.
"Ce fut à Cramer que Voltaire confia la tâche délicate d’imprimer cet ouvrage, et les premiers exemplaires furent mis en circulation vers le mois de novembre 1763" (Expo. Voltaire, 'Bibliothèque Royale Albert 1er', n°80).
"Exemplaire de la pensée, de la démarche et de l’écriture de Voltaire. Une cause juste, toujours actuelle, admirablement défendue (…). C’est là, tout autant que dans les contes, Voltaire écrivain et militant, tel qu’en lui-même. Le 'Traité' fut mis à l’Index le 3 février 1766" (J. Goulemot in: 'Inventaire Voltaire', p. 1340).
Le livre était déjà considéré par les éditeurs de Kehl comme un des ouvrages fondamentaux de Voltaire et du combat des Lumières.
('Voltaire à la B.N.', 3974. Bengesco, 1693).
2- Edition originale de ce recueil, importante source dans la "querelle des Philosophes", dont l'attribution a été formellement établie par Bengesco. Voltaire le publia à l'occasion du discours prononcé par Lefranc de Pompignan à l'Académie française contre les Philosophes. Contributions de Voltaire, Elie de Beaumont, Morellet, Le Franc de Pompignan, Palissot, La Condamine, Prévost, etc.
Cf. description détaillée des 23 pièces in 'L'oeuvre de Voltaire à la B.N.', n°4418 et Bengesco, n°1893.
Ex-libris héraldique au verso du premier titre, de Pierre-Philippe Cannac (1705-1785), seigneur d'Hauteville, baron de Saint-Légier, bourgeois de Vevey & de Genève, directeur des coches de Lyon.
Quelques petites taches et auréoles en marge de qqs feuillets. Petite signature ex-libris raturée sur le titre. Quelques traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque, grand de marges (195 x 120 mm).

Réf.: 37388 - Eur 3500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


VERNE (Jules). Les Voyages extraordinaires. L'Ecole des Robinsons.
Paris, Bibliothèque d'Education et de Récréation J. Hetzel et Cie, s.d. [1882].
In-18, demi-veau noir, dos janséniste à 5 nerfs, auteur et titre dorés, (2) f. fx-titre et titre, 312 p.
Edition originale de premier tirage, parfaitement conforme à la description donnée par P. Gondolo della Riva.
L'ouvrage est rarissime, un unique exemplaire est recensé dans le monde par le catalogue de la BnF avec la mention: "L'édition originale in-18° non illustrée n'a pas été déposée à la Bibliothèque nationale ; elle se trouve en revanche à la Bibliothèque de Fontainebleau" [Fb. 2465].
(Gondolo della Riva, 'Bibliographie des œuvres de J. Vernes', n°34, p. 69-70).
Quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37293 - Eur 3200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VERNE (Jules). Voyage au centre de la Terre.
Paris, Bibliothèque d'Education et de Récréation J. Hetzel, s.d. [1864].
In-18 (177 x 112 mm), demi-chagrin acajou de l’époque, dos à 5 nerfs orné d’un décor au noir de filets et d’un fer aldin répété entre-nerfs, auteur et titre dorés, (2) f. de faux-titre et titre, 335 p.
Edition originale de premier tirage, sans mention d'édition, imprimée par "L. Toinon à Saint-Germain".
Troisième roman d'aventures de Jules Verne, Le 'Voyage au Centre de la Terre' a été publié le 25 novembre 1864 et obtint un succès considérable.
"Les véritables éditions originales des textes de Jules Verne sont toujours les versions in-18°, les volumes grands in-8° illustrés ne paraissant souvent que bien plus tard. Dans le cas de 'Voyage au Centre de la Terre', l’édition originale in-18° a été mise en vente le 25 novembre 1864 et la première édition illustrée le 13 mai 1867" (Musée Weissenberg, col. Jules Verne, 12/10/2017, n°29).
(Bottin, 'Jules Verne', p. 547. BN, 206:687).
Bel exemplaire, frais, dans sa première reliure de chagrin acajou décoré à froid.

Réf.: 37291 - Eur 3000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FROSSARD (Benjamin-Sigismond). La cause des esclaves nègres et des habitans de la Guinée, portée au Tribunal de la Justice, de la Religion, de la Politique; ou Histoire de la Traite & de l'Esclavage des Nègres; Preuves de leur illégitimité, Moyens de les abolir sans nuire ni aux Colonies ni aux Colons.
Lyon, Imprimerie d'Aimé de la Roche, 1789.
2 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons garnis de filets d'encadrement et de fers spéciaux au centre, pièces de titre et de tomaison de maroquin fauve et bronze, tranches mouchetées, (2), v, (1), 367 p. et (2), vij, 403, (5) p. de table, approbation et privilège, 2 bandeaux historiés et culs-de-lampe, frontispice gravé.
Edition originale illustrée d'un frontispice allégorique gravé par Charles Boily d'après Pierre Rouvier représentant d'un groupe d'esclaves, prosternés devant un personnage féminin couronné, allégorie de la France, qui tient la main de l'un d'entre eux et leur déclare: “Soyez libres et citoyens”.
"L'ouvrage le plus important et le plus complet, en langue française, contre la traite et l'esclavage" (R. Blanc, ‘Un pasteur du temps des Lumières: B.S. Frossard', Champion, 2000).
Pasteur suisse né à Nyon et fixé à Lyon, Frossard devint membre actif de la Société des amis des Noirs créee en 1788. Il milita aux côtés de Condorcet, Brissot, Clavière Mirabeau et Lafayette à la diffusion des idées abolitionnistes ainsi qu’à la sensibilisation de la population sur la cruauté et l'injustice de la traite négrière.
(Gay, 2813. Goldsmiths, 14008. INED, 1931. Kress, S.5239. Leclerc, 3218. Ryckebusch, 3357. Sabin, 26013).
Quelques traces de restauration (coiffes et charnières), qqs rousseurs sans gravité.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37306 - Eur 2800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MONTAIGNE (Michel de). Les Essais. Nouvelle édition exactement purgée des défauts des précédentes, selon le vray original; Et enrichie & augmentée (...). Ensemble la Vie de l'Autheur, & deux Tables, l'une des chapitres & l'autre des principales matières, de beaucoup plus ample et plus utile que celle des dernières éditions.
Amsterdam, Anthoine Michiels, 1659.
3 volumes in-12, plein maroquin havane, dos à 5 faux nerfs ornés d'un décor à la Du Seuil de caissons richement dorés, palette et filets dorés en tête et pied, plats encadrés de 2 jeux de triples filets et fleurons ajourés aux coins, filets dorés sur les coupes, large dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (rel. Trautz-Bauzonnet), (52), 468 p. frontispice et titre inclus -- (4), 708 p. -- (4), 510 p. et (78) p. de table, portrait gravé de Montaigne en frontispice, bandeaux, lettrines et culs de lampe.
Jolie édition, l’une des premières "portatives" et la première en trois volumes, ornée d’un beau portrait de Montaigne en frontispice gravé en taille-douce par Peeter Clouwet, à la devise de Montaigne.
Elle est accompagnée d’un bon appareil critique: nombreuses notes en marge, résumé du texte, noms des auteurs cités figurent en référence, citations grecques, latines et italiennes.
En tête du volume I, "Advertissement" de Montaigne au lecteur, Epitre de Mlle de Gournay, préface par la "fille d'alliance" de Montaigne et une "Vie de Montaigne". Table générale pour les trois volumes en fin.
Longtemps attribuée aux Elzevier, cette édition a été imprimée par François Foppens à Bruxelles.
"Edition très rare dans la mesure où elle est généralement incomplète d’au moins un volume" (Montaigne Studies, 32:1659).
(Rahir, p. 549. Tchemerzine-Scheler, IV, p. 905. Sayce & Maskell, n°33. Willems, n°1982 signale que les exemplaires de plus de 150 millimètres sont particulièrement recherchés).
Mors légèrement frottés.
Bel exemplaire, finement relié par Trautz-Bauzonnet, assez grand de marges (159 x 89 mm).

Réf.: 37331 - Eur 2500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PASCAL (Blaise). Oeuvres de Blaise Pascal.
La Haye, Detune [i.e. Paris, Nyon], 1779.
5 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, triple filet d’encadrement sur les plats, filet sur les coupes, pièces de titre et de tomaison de maroquin vert et bordeaux, tranches jaspées, portrait de Pascal en frontispice, un feuillet dépliant (II, p. 549) et 14 planches dépliantes gravées hors texte.
Première et unique édition collective ancienne, en partie originale.
Publiée par le mathématicien Charles Bossut d’après les manuscrits originaux de l’auteur, l'édition est ornée d’un portrait de Pascal d’après L.N. Quesnel et illustrée de 14 planches dépliantes gravées en taille-douce.
Parmi les nombreux textes publiés ici pour la première fois, on trouve des Pensées, les "Écrits sur la Grâce", le "Traité du vide" et une importante correspondance.
Du fait des querelles jansénistes et de la répression qui s’en suivit, il fallut attendre un siècle pour que cette édition des oeuvres de Pascal voie le jour - encore avait-on dissimulé les nom et adresse de l’éditeur parisien Nyon aîné sous une adresse fictive hollandaise.
Les tomes IV et V réunissent les œuvres scientifiques éditées "très consciencieusement" selon Maire. On y trouve, pour la première fois en librairie, le recueil des pièces concernant la "Pascaline" (T.IV, p. 7-50) accompagné de 5 figures descriptives en 2 planches dépliantes.
La page 549 du tome II des "extases" de Pascal est dépliante.
(Brunet, IV, 395. Maire, I, 246-255. Tchemerzine-Scheler, V, 76).
Accrocs aux coiffes, mors frottés, quelques épidermures. Parfait état intérieur très frais.
Bon exemplaire, relié à l’époque.

Réf.: 37226 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PECQUEUR (Constantin). De la Paix, de son principe et de sa réalisation (...). Ouvrage couronné en 1842, par la Société de la Morale chrétienne, précédé d'un extrait du rapport fait à cette Société par M. Villenave.
Paris, Capelle, 1842.
In-8, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un grand décor romantique doré de fers rocaille et filets en long s’arrondissant autour du titre doré, tranches jaspées, (2), xv, (1), 456 p.
Rare édition originale et unique de "l'ouvrage visionnaire" de Constantin Pecqueur, l'un des livres pionniers du pacifisme moderne et de l'idée d'organisations internationales garantes du maintien de la paix.
Il est divisé en trois parties: les deux premières sont consacrées aux nuisances morales, politiques, économiques et sociales de la guerre. La troisième, la plus importante, contient les principes "cosmopolites" et internationalistes qui doivent guider les relations internationales afin de promouvoir l’unité culturelle, économique et législative des peuples européens et leur coexistence pacifique.
Les nations subsisteraient mais seraient confédérées, sur le modèle des Etats-Unis, en un "gouvernement représentatif des Peuples-Unis" dont il donne les modalités de fonctionnement. Pecqueur prévoit un tribunal international d’arbitrage visant au maintien de la paix ainsi qu’une "armée de la paix" composée de contingents fournis par les nations, un désarmement universel et la diminution progressive les effectifs militaires nationaux...
Economiste, premier théoricien du collectivisme, saint-simonien, puis quelque temps proche des idées de Fourier, Constantin Pecqueur (1801-1887) devint membre de la Commission du Luxembourg en 1848 aux côtés de Louis Blanc.
Nombreuses de ses idées et projets jugés utopiques en son temps se sont trouvés réalisés. La qualité et la précision de ses analyses économiques en font une exception parmi les socialistes français de la période, plutôt indifférents à ces questions. Ses ouvrages ont influencé Marx qui le cite abondamment.
Contient, relié à la suite:
BAZAN (Patrice). D'une paix universelle et permanente (…). Paris, Pierre Baudouin, 1842. xx, 124 p.
Édition originale. L'auteur obtint le premier prix du concours sur la Paix organisé par la "Société de la morale chrétienne" en 1842, ex æquo avec Pecqueur.
Mors lég. frotté.
Bel exemplaire, dans une fine et très décorative reliure romantique de l'époque.

Réf.: 37229 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOSSIUS (Isaac), POMPONIUS MELA. Observationes ad Pomponium Melam de situ orbis. Ipse Mela lognè quam antehac emendatior pramittitur.
Hagae Comitis [La Haye], Adrianum Vlacq, 1658.
2 parties en un volume in-4, plein veau moucheté fauve de l’époque, dos à 5 nerfs rehaus-sés de roulettes dorées, garni de compartiments cloisonnés et dorés au fer de la Toison d’or (baron de Longepierre), plats ornés de triples filets dorés en encadrement et du même fer répété aux centres et aux coins, tranches dorées, (1) f. bl., (4), 65, (1) bl., (24) p. ; (2), 315, (1), (20) p., titre rouge et noir, grande vignette de titre sur bois, illustrations et diagrammes dans le texte.
Importante édition critique du De situ orbis de Pomponius Mela, premier géographe de l’antiquité romaine, dont le texte est restitué intégralement et accompagné d’abondants commentaires et digres-sions, par le savant, universitaire, historiographe et philologue hollandais Isaac Vossius (1618-1689).
Cette édition érudite, qui contribua à la redécouverte de Pomponius Mela, était considérée par ses contemporains comme l'une des meilleures de son temps.
(Schweiger, p.610).
Précieux exemplaire du baron de Longepierre (1659-1721), relié à son emblème de la Toison d’Or. Ce volume est cité dans le catalogue de sa bibliothèque compilé par le Baron Portalis ('Catalogue de la bibliothèque de Longepierre', p. 200).
Précepteur du comte de Toulouse et du duc de Chartres futur Régent du royaume, Longepierre devint secrétaire des Commandements du duc de Berry. A sa mort, il légua sa bibliothèque à son ami le cardinal Louis Antoine de Noailles (1651-1729), qui la transmit à son neveu le maréchal-duc Adrien-Maurice de Noailles (1678-1766).
"Les reliures de sa bibliothèque, remarquables par les insignes de la Toison-d’Or, jouissent du même crédit auprès des amateurs que celles des livres de Groslier, du président de Thou, du comte d’Hoym, etc. Elles sont d’une grande perfection dans leur simplicité, et, cette bibliothèque, d’un choix admirable, ne paraissant pas avoir été jamais fort étendue, elles se présentent très rarement dans les ventes" [sic] (Charles Nodier, 'Catalogue (...) de la bibliothèque de M. G. de Pixerécourt'. Paris, 1839, n°1, p. 1).
Ex-libris du bibliophile genevois R.E. Cartier, avec son ex-libris doré sur cuir.
Quelques petites traces de restauration aux coiffes. Quelques rousseurs éparses;
Bel exemplaire.

Réf.: 37333 - Eur 2200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DIDEROT (Denis), SHAFTESBURY (Anthony Ashley, comte de)]. Principes de la philosophie morale ; ou Essai de M. S*** [SHAFTESBURY] sur le mérite et la vertu. Avec Réflexions.
Amsterdam, Zacharie Chatelain, 1745.
In-8, plein veau acajou moucheté de l'époque (164 x 105 mm), dos à 5 nerfs richement orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet à froid en encadrement des plats, filet doré sur les coupes, tranches rouges, xxx, 297 p., (1) bl., (9) p. de table et errata, (1) p. bl., (1) f. bl., 2 planches gravées hors texte.
Edition originale du premier essai philosophique du jeune Diderot, illustrée de 2 planches gravées hors texte, 1 fleuron et 2 vignettes de Durand gravés par Fessard.
"Cet exercice auquel se livra Diderot sur un original anglais fut davantage une paraphrase qu'une traduction. C'est un travail fort important pour saisir l'évolution de sa pensée. Il s'agissait de 'An Inquiry concerning Virtue and Merit de Lord Shaftesbury' (...). Il y avait quelque danger à présenter au public français, un ouvrage qui affirmait aussi franchement l'existence d'une morale naturelle, indépendant des sanctions d'une religion ou d'une Eglise données" (Wilson, ‘Diderot’, p. 44).
Sur cet ouvrage capital "pour saisir l'évolution de la pensée de Diderot", cf. A. Wilson, p. 43 sq. et Venturi, 'La jeunesse de Diderot', passim.
(Adams, PY1. Cohen, 306. Tchemerzine-Scheler, II, 916).
Quelques petites rousseurs. Petit ex-libris effacé au titre.
Bel exemplaire, très frais, grand de marges (164 x 105 mm), dans sa première reliure de veau moucheté.

Réf.: 14370 - Eur 2000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VILLENEUVE BARGEMONT (vicomte Alban de). Economie politique chrétienne, ou Recherche sur la nature et les causes du paupérisme, en France et en Europe, et sur les moyens de le soulager et de le prévenir.
Paris, Paulin, 1834.
3 volumes in-8, demi-chagrin à grain long rouge cerise à coins, dos à 5 nerfs plats ornés d’un jeu de roulettes, filets au noir et dorés, titres et tomaisons dorés, tranches citron (reliure de l’époque), (4), 509, (2) p.; (4), 652 p. et (4), 603, (1) p., 4 cartes dépliantes lithographiées au tome II et 4 plans et vues en 3 planches dépliantes au tome III.
Edition originale de cet ouvrage fondateur, "initiateur du catholicisme social" (J.-B. Duroselle).
Entre celles de ses contemporains, l'une des rares études à dresser un réquisitoire radical des théories libérales, à répudier l'individualisme triomphant dans le domaine économique et à déplorer les conséquences de l'industrialisation sauvage sur les classes laborieuses et les plus démunis.
L’auteur réalise, en un effort original, une synthèse entre le christianisme "seule base d’un état social conforme à la nature de l’homme" et une économie politique qui serait soucieuse du "bien-être du plus grand nombre" et non des impératifs de la seule production.
L’étude, qui se fonde sur d’abondantes statistiques et références, incorpore la question de l’accroissement de la population et de ses rapports avec la morale chrétienne. Pour soulager la misère, Villeneuve-Bargemont préconise - et c’est alors une nouveauté - un système positif et des solutions inédites, même au sein des milieux catholiques sociaux: interventionnisme massif de l’Etat et important dispositif législatif en matière de protection sociale et d’éducation.
Sur cet ouvrage, son importance et son originalité cf., J.-B. Duroselle, ‘Les Débuts du catholicisme social en France’, p. 59-71.
(Einaudi, 5910. Goldsmith’s, 2845. Kress, C.3891).
Petit accroc à une coupe et en coin d'un plat.
Bel exemplaire, très bien relié.

Réf.: 19559 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CODE CIVIL - EDITION ORIGINALE IN-4° SUR GRAND PAPIER. Code Civil des Français. Edition originale et seule officielle.
Paris, Imprimerie de la République (J. J. Marcel), an XII - 1804.
In-4 (208 x 275 mm), plein veau havane, dos à 4 faux nerfs orné de compartiments garnis d'un fleuron doré à l'aigle impérial répété entre-nerfs, pièces de titre de maroquin bordeaux, balance de la Justice estampée au noir sur le plat supérieur (reliure postérieure), (2) f. de faux titre et titre, 579 p., vignette de titre gravée à l'emblème de la justice, exemplaire non rogné.
Edition originale in-4° de premier tirage, imprimée sur papier vergé fort.
(En français dans le texte, n°210. Dramard, 'Bibliographie du Droit Civil', n°18).
Petit renfort de papier et auréoles claires en marge des pages 569-579.
Très bon exemplaire, bien relié, à toutes marges.

Réf.: 37290 - Eur 1800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BABEUF (Gracchus) et MARECHAL (Sylvain)]. Copie des pièces saisies dans le local que Baboeuf [sic] occupait lors de son arrestation.
Paris, Imprimerie Nationale, Frimaire (t.1) et Nivôse (t.2) an V [1796].
2 volumes in-8, demi-basane fauve de l'époque, dos lisses ornés de roulettes et fleurons dorés, pièces de titre et tomaison de maroquin havane, 334 p. et 334 p. titres compris.
Edition originale. La source fondamentale pour l'histoire de la "Conjuration des Égaux".
Le premier tome contient la première édition du "Manifeste des Egaux" (p. 159 et s.), dont la rédaction a été attribuée par Buonarroti à Sylvain Maréchal. "Première tentative pour faire entrer le communisme dans la réalité sociale", le manifeste jette les principes d’une doctrine égalitaire et athée fondée sur la gestion communautaire des biens et des moyens de production en prônant la prise du pouvoir par la révolution; une période transitoire de dictature populaire devant conduire à l’instauration d’une démocratie directe universelle.
C'est sur les documents et les pièces contenus dans ces volumes que la Haute Cour de Justice appuya son accusation qui aboutit à la condamnation à mort de Babeuf.
(Daline, Saitta et Soboul,' Inventaire des manuscrits et imprimés de Babeuf', p. 102, n°51 et 52. Dommanget, 'Sylvain Maréchal', p. 459. Martin & Walter, 'Anonymes', n° 7421. Monglond, IV, 42).
Très bon exemplaire, dans sa première reliure, bien conservé, condition rare pour cet ouvrage piublé dans la tourmente révolutionnaire.

Réf.: 37298 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BERLIOZ (Hector). Voyage musical en Allemagne et en Italie. Études sur Beethoven, Gluck et Weber. Mélanges et nouvelles.
Paris, Jules Labitte, 1844.
2 volumes in-8 (222 x 146 mm), demi veau blond à coins orné d'un décor romantique de 4 faux-nerfs plats guillochés or, fer romantique doré au centre, filets et palettes en tête et queue, auteur et titre dorés, têtes dorées, couvertures et dos conservés (rel. moderne), (4), 422 p. et (4), 370 p.
Edition originale de la première publication littéraire d'Hector Berlioz.
Constituée de lettres à ses amis et d'essais, elle contient de précieuses informations sur la vie culturelle et musicale européenne de son temps. Si ce livre ne connaîtra aucune réédition, Berlioz a néanmoins redistribué le contenu dans 'Les Soirées de l’orchestre' (1852), 'À travers chants' (1862) et dans ses Mémoires (1870).
Le "Voyage en Allemagne" (premier volume) contient, en plus des lettres, une "Étude analytique des (neuf) symphonies de Beethoven", qui fera date.
"Les 'Lettres écrites d’Italie' [deuxième volume] comptent parmi les plus belles de la correspondance de Berlioz. Il donne ses impressions sur le vif (…). Il y jouit d’une liberté totale et en profite pour errer à l’aventure dans la campagne italienne où il recueille quantité d’impressions qui marqueront son œuvre de manière ineffaçable (…). Une étape essentielle dans le développement artistique du compositeur" ("Berlioz en Italie", en ligne).
(Vicaire, I, 426)
Un portrait frontispice propre à quelques exemplaires ne figure pas ici.
Petite restauration à un coin d'une couverture (t.II). Quelques rares rousseurs éparses sans gravité.
Très bon exemplaire, frais, bien relié dans le goût de l'époque, avec ses couvertures conservée, grand de marges, non rogné, témoins conservés.

Réf.: 37326 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



URFE (Honoré d'). Les Epistres morales (…). Dernière Edition reveüe, corrigée & augmentée d'un troisiesme livre (...).
Lyon, Jean Lautret, 1620.
In-12, plein veau havane moucheté, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments dorés aux petits fers, double filet d'encadrement sur les plats, filet sur les coupes, tranches rouges (rel. vers 1740), (1) f. de titre-frontispice gravé, (22), 547 p., (12) p. de table et permission.
Très rare édition, en partie originale, augmentée du "troisième livre", l'édition de référence.
Important recueil, dans lequel Urfé livre en une prose élégante un essai autobiographique ainsi qu'un traité philosophique et moral néo-stoïcien.
Selon 'Sources de l'Histoire de France', n°2728: "Lettres écrites durant sa prison en 1595 après sa sortie de captivité. Le premier livre à valeur de mémoires".
"Honoré d'Urfé, précoce partisan de la Ligue, y confie sa rancœur, sa peine (mort du duc de Nemours, le 15 août 1595), ses espoirs de vengeances" (Hubert Houdoy).
Dans le deuxième livre, consacré à l'amour, l'auteur développe la doctrine néo-platonicienne exposée dans 'l'Astrée'; le troisième livre contient une méditation métaphysique érudite sur la destinée humaine et sur le bonheur.
" 'Les Epistres morales' contiennent l'essentiel de la pensée d'Honoré Urfé, somme des doctrines néo-stoïciennes et néo-platoniciennes, fondement sur lequel vont d'édifier les réflexions de l'auteur de 'L'Astrée'" (M. Gaume, 'Honoré d'Urfé…', St Etienne, 1977, p. 650 et passim).
(Arbour, 'L'ère baroque', n°9972. Tchemerzine Scheler, V, 935).
Seulement trois exemplaires de cette édition sont recensés dans le monde (WorldCat): Princeton, BnF et Univ. Bonn.
Petite signature ex-libris de l'époque en pied du titre. Petite trace de restauration à la reliure. Petite notice contrecollée sur la dernière garde.
Bel exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37263 - Eur 1300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VIRGILE ou VIRGIL (Publius Vergilius Maro). P. VergilI Maronis codex antiquissimus a Rufio Turcio Aproniano V.C. distinctus et emendatus qui nunc Florentiae in Bibliotheca Mediceo-Laurentiana adservatur bono publico typis descriptus anno MDCCXLI.
Florentiae, Typis Mannianis [Florence, Manni], 1741.
In-4 (230 x 167 mm), demi-vélin blanc à coins à la bradel, dos lisse orné d'un jeu de filets maigres et gras et de grecques dorés en place des nerfs, titre doré (reliure italienne du XVIIIe s.), (4), (1) f. bl., [-iii], xxxv, 310, (2), [-311], 459 p.
Le tout premier "fac-similé" typographique d’un manuscrit ancien.
Publié par Pietro Francesco Foggini (1713-1783), l'ouvrage reproduit fidèlement le plus ancien manuscrit des œuvres de Virgile (Ve siècle), revu et corrigé par Turcius Rufius Apronianus Asterius, d'après l’original conservé à Florence dans la bibliothèque de Laurent de Médicis.
Les caractères en lettres majuscules, noires et rouges, en ancien style à l'imitation du manuscrit ont été fondus spécialement pour cette édition à Florence par l’imprimeur Domenico Maria Manni (1690-1788).
L'ouvrage est illustré de six compositions gravées sur cuivre: un titre-frontispice architectural, une vignette de titre, une large vignette en tête de la préface (un copiste et son codex), une grande lettrine historiée, un cul-de-lampe et une reproduction de trois lignes du manuscrit (page XV).
(Bigmore & Wyman, 'Bibliography of printing', II, p. 17. Brunet, V, 1291. Updike, 'Printing types', II, p. 171, avec reproduction: "The first attempt to reproduce a manuscript of the 4th century by a typographic process").
Petite tache d'encre sur la tranche supérieure. Petite réparation en marge de la page 55.
Bien complet du feuillet blanc en tête du texte et du feuillet non paginé inséré entre les pages 310 et 311.
Bel exemplaire, imprimé sur vergé, très frais, parfaitement conservé dans une fine reliure de vélin doré.

Réf.: 37398 - Eur 1300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BAYLE (Pierre)]. 1- Pensées diverses, Ecrites à un Docteur de la Sorbonne, à l'occasion de la Comète qui parut au mois de Décembre 1680. Nouvelle édition corrigée. (2) f. de faux-titre et titre, (26), 432, (11) p. de table
2- Pensées diverses (…). [Suivi de:] Addition aux Pensées diverses sur les Comètes. (2) f., (12), 304 p. ('Pensées diverses') et [305-], 438 p., (11) de table, titre compris ('Addition aux Pensées diverses'…).
3- Continuation des pensées diverses (...). Ou Réponse à plusieurs difficultez que Monsieur *** a proposées à l'Auteur. (2) f., (28) p., 564 p., (17) p., (1) f. bl.
4- Continuation des pensées diverses (...). (2) f., (12), 671, (22) p., (1) f. bl.
Rotterdam, chez les Héritiers de Reinier Leers [i.e. Trévoux], 1721.
Ensemble de 3 ouvrages en 4 volumes in-12, plein veau havane raciné, dos à 5 faux-nerfs guillochés or, ornés de compartiments garnis de doubles filets dorés et d’un fleuron répété entre-nerfs, roulette sur les coupes, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Bonne édition, la plus complète ancienne, de ce recueil des trois ouvrages que Bayle consacre à la critique de la superstition, de l'intolérance et du fanatisme.
Le lieu d'impression est fictif, l'ouvrage a été imprimé à Trévoux, selon le catalogue de la BnF et Weller.
Bayle y donne toute la mesure de sa prodigieuse érudition et de sa méthode : "l'examen critique des faits servant à dissoudre les préjugés et la mise en avant d'une éthique liée à la nature de l'homme et indépendante de toute croyance de l'esprit".
"Le premier essai par lequel Bayle se fit connaître, d'une importance très grande dans son oeuvre, celui qu'il a écrit avec le plus de liberté (…). Contient des textes essentiels" (Delvolve, p. 43).
L' 'Addition aux Pensées diverses...’ figure à la suite des ‘Pensées’ sous page de titre particulière et pagination continue à partir de la page 305.
La 'Continuation des pensées diverses', fut composée plus de vingt ans après les 'Pensées diverses'. Bayle approfondit et radicalise sa thèse. L’étude comparative entre athéisme et idolâtrie qu’il développe, ainsi que la préférence affirmée par l’auteur pour le premier, firent scandale.
(Haag, II, 78. Delvolve, n°6, 29 et 33).
Quelques épidermures et petits accrocs aux coins.
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l’époque.

Réf.: 37347 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 |