English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

466 fiche(s) - Page 3


BERKELEY (George). Dialogues entre Hylas et Philonous, dont le but est de démontrer clairement La réalité & la perfection de l'entendement humain, La nature corporelle de l'âme, Et la providence immédiate de la Divinité, contre les sceptiques et les athées, et d'ouvrir une méthode Pour rendre les Sciences plus aisées, plus utiles & plus abrégées. Traduit de l'anglois [par J.-P. Gua de Malves].
Amsterdam, 1750.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, filet d’encadrement à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, (4), xx, 288 p., 3 vignettes gravées sur cuivre en bandeau.
Première et unique traduction française ancienne, donnée par l'abbé Jean-Paul de Gua de Malves, illustrée de trois jolies vignettes en bandeau, une en tête de chaque dialogue.
L'exposé de la philosophie "immatérialiste" et empiriste de Berkeley, dans lequel le philosophe irlandais développe les implications métaphysiques de sa théorie de la perception.
Sous forme de trois entretiens dialogués, affrontement entre Hylas, défenseur de la doctrine matérialiste (réfutée par Berkeley) et Philonous, pour qui seuls existent les esprits et les idées.
"Chef d'oeuvre littéraire (...). L'auteur y expose l'ensemble de sa doctrine. Peu d'oeuvres ont une plus grande efficacité didactique" ('Nouveau Dict. des oeuvres', 7306).
(Jessop, 'A Bibliography of George Berkeley', 2sd ed., n°96. Keynes, 'id.’, 12).
Quelques traces de restauration à la reliure. Quelques rousseurs éparses.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 26015 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA FORGE (Louis de). Traitté de l'Esprit de l'Homme, de ses Facultez et Fonctions, et de son union avec le Corps. Suivant les Principes de René Descartes [i.e. Traité de l'Esprit de l'Homme].
Paris, Michel Bobin & Nicolas Le Gras, 1666.
In-4, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titre doré, tranches mouchetées, (56), 453, (2) p.
Edition originale.
Médecin et philosophe, ami et disciple de Descartes, La Forge donne un prolongement à l'oeuvre de son maître et élabore un nouveau rapport de causalité entre l’esprit et le corps. Tout en atténuant certaines conséquences mécanistes du système cartésien, il soumet sa théorie de "l’occasionnalisme", dont il se montre l’un des plus habiles interprètes et, qui en vint à dominer le cartésianisme, de Malebranche à d’Alembert.
Pierre Clair (art. "Esprit", Encyclo. Universalis) souligne un autre aspect novateur de cet essai: "On y trouve une intéressante étude du fonctionnement du cerveau, qui, pourtant, n'est nullement assimilable à l'esprit et qui demeure le simple ‘organe’ (corporel) de celui-ci".
L'ouvrage connut un très large succès, y compris dans les milieux mondains: Madame de Sévigné, dans une lettre, qualifie ce livre "d’admirable".
(Brunet, III, 764. Cf. Véronique Le Ru, ‘La réception occasionnaliste de Descartes: des Malebranchistes à l’Encyclopédie’, in "Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie", 2009, n°38).
Exemplaire sans le portrait.
Quelques piqûres, plus abondantes en coin des 100 derniers feuillets, épidermures.
Exemplaire de Frédéric Le Duchat (1683 - 1746), conseiller au parlement de Metz, avec sa signature autographe sur la première garde blanche.
Bon exemplaire.

Réf.: 36652 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LEROUX (Pierre). De l'Humanité, de son principe, et de son avenir où se trouve exposée la vraie définition de la Religion et où l'on explique le sens, la suite et l'enchaînement du Mosaïsme et du Christianisme.
Paris, Perrotin, 1840.
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un jeu de doubles filets dorés et petits fleurons répétés, (4), xxi, 467 p. et (4), [-468], 1008 p. (les 2 tomes en pagination continue).
Edition originale. "L'oeuvre principale de Pierre Leroux qui renferme l'exposition la plus complète de son système politique et religieux" (Evans, p. 204).
"La synthèse que propose ce penseur encyclopédique, reste prophétique pour le lecteur du jeune XXIe siècle. Leroux combat les inégalités de classe, de race et de sexe, et explore tous les grands problèmes en les mesurant à l'aune de l'humanité, placée au cœur de sa réflexion" (Bruno Viard).
(Evans, p. 245. Stammhammer, I, p. 134, n°12).
Quelques piqûres éparses.
Provenance: le diplomate Edouard de Bavier (1842-1926), avec son ex-libris armorié gravé.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 24558 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CROUSAZ (Jean-Pierre de). Examen du pyrrhonisme ancien & moderne (...).
La Haye, P. de Hondt, 1733.
In folio (395 x 245 mm), plein veau marbré de l'époque, dos à 6 nerfs orné de compartiments richement garnis, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (2) f., (18), 776, (11) p., 2 grandes planches dépliantes, qqs rousseurs.
Edition originale et unique illustrée de deux planches repliées de figures géométriques gravées en taille-douce.
"L'auteur entreprend la réfutation détaillée des principaux auteurs pyrrhoniens, Bayle et Sextus Empiricus en particulier, pour dénoncer les sophismes sur lesquels repose leur philosophie (…). Mais l'intention critique et polémique n'occulte pas cet effet non négligeable de rassembler en une somme la diversité des arguments sceptiques.
La première partie traite du pyrrhonisme en général : sa définition, ses causes, ses remèdes ; la deuxième donne une traduction abrégée des écrits de Sextus Empiricus, avec une réfutation des points traités par Bayle ; la troisième réfute Bayle. L' 'Examen' fut très bien accueilli par les anti-libertins, et considéré comme une réfutation définitive de Bayle, en France, où l'on craignait le libéralisme religieux venu d'Angleterre, le déisme et la religion naturelle, et en Allemagne protestante" (Barbara de Negroni, éd. Fayard, 2004).
Quelques traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire bien relié à l'époque, d’un très grand format inhabituel sur ce type d’ouvrage.

Réf.: 31436 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CHATEAUBRIAND (François-René, vicomte de). Génie du christianisme ou Beautés de la religion chrétienne‎
Paris, Migneret, An X - 1802.
5 volumes in-8, pleine basane racinée de l'époque, dos lisses ornés de compartiments garnis d'une résille et d’un fer spécial répétés, pièces de titre et de tomaison de veau rouge, tranches jaunes.
Véritable édition originale en cinq volumes de cet ouvrage que Chateaubriand composa lors de son exil en Angleterre entre 1795 et 1799, oeuvre qui exerça une influence déterminante dans l’histoire des idées, tant littéraires, politiques, religieuses ou esthétiques en France au XIXe siècle.
(Vicaire, II, 281-282).
Quelques rousseurs et brunissures. Reliures frottées. Coiffes usées, petits trous de ver aux reliures. Les tomaisons des tomes IV et V sont inversées.

Réf.: 37061 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David). "Oeuvres philosophiques de Mr. D. Hume Tome premier (second)" [seuls parus].
1- Histoire naturelle de la religion (…). Avec un Examen critique & philosophique de cet Ouvrage. Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. viii, 164 p.
2- Dissertations sur les passions, sur la tragédie, sur la règle du goût (…). Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. (4), 120 p.

2 ouvrages reliés en volume petit in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges.
Rare édition de ces deux oeuvres de Hume, dans la traduction de Jean-Bernard Mérian, probablement une contrefaçon de l'édition Schneider de 1759 sous la même adresse. Elle se distingue de celle-ci par sa pagination, sa page de titre noir (et non noir et rouge) ainsi que par son matériel typographique, selon le catalogue de l'Univ. de Manchester.
Elle comporte en faux-titre des deux parties "Œuvres philosophiques de Mr. D. Hume Tome premier (second)".
Seules ces deux parties de cette édition des "œuvres" sont recensées dans WorldCat (3 exemplaires, OCLC 425966728) et ne semblent pas avoir connu de suite Jessop ('D. Hume') ne fait pas la différence entre les éditions de 1759 ; celle-ci manque à Chuo et à James Fieser (A Bibliography of Hume’s Writings).
Annotations au crayon au verso de la première garde.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 23245 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CUMBERLAND (Richard). Traité philosophique des Loix Naturelles, où l'on recherche et l'on établit, par la nature des choses, la forme de ces Loix, leurs principaux chefs, leur ordre, leur publication & leur obligation: on y réfute aussi les Elémens de la morale & de la politique de Thomas Hobbes.
Amsterdam, Pierre Mortier et Paris, Huart, 1744.
In-4, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs guillochés or, compartiments garnis d'un riche décor de fleuron central et petits fers d'angle dans un triple encadrement doré, filets, palettes et titre dorés, roulette d'encadrement à froid sur les plats, tranches rouges (petits accrocs à un mors), xxviii, (2), 435 (i.e. 425), (9) p., frontispice gravé.
Première édition française, publiée à Amsterdam, traduite du latin et annotée par Jean Barbeyrac. Beau frontispice allégorique gravé par Pierre Tanjé d'après Louis Fabrice du Bourg.
L’ouvrage majeur du philosophe anglais Richard Cumberland (1631-1718), réfutation des théories de Hobbes, acte fondateur de l’utilitarisme et l’une des sources du Droit naturel.
Le livre exercera une influence majeure sur la philosophie morale et politique de John Locke et Jean-Jacques Rousseau en fut un lecteur attentif.
"Cumberland entend, comme il le dit lui-même, conduire contre les théories contractualistes de Hobbes une critique aussi méthodique que sévère. Il expose qu’en deçà de toutes les conventions humaines, réelles ou possibles, s’imposent les dictamina d’une morale naturelle que régit la loi divine fondamentale" (P.U. de Caen).
(Goldsmith, 'Online Catalogue', 8125).
Reliure épidermée.
Bon exemplaire.

Réf.: 31437 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LAMY (Bernard). Traité de perspective, Où sont contenus les fondemens de la Peinture.
Paris, Anisson, Directeur de l'Imprimerie Royale, 1701.
In-8, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments dorés, pièce de titre de maroquin bordeaux, roulette sur les coupes, tranches mouchetées (traces de restauration ancienne aux mors et coif.), xxj, (3), 227, (9) p., 62 figures dans le texte dont 4 à pleine page, 8 planches hors texte dont une dépliante.
Edition originale de ce traité abondamment illustré, dédié "aux peintres".
Oratorien, cartésien rigoureux, mathématicien et physicien, le P. Lamy défend une approche scientifique de "l’art de peindre".
Maîtrisant parfaitement à la fois les théories scientifiques et picturales de son temps, l’auteur établit des liens entre les deux disciplines et intègre la méthode d’exposition du savoir élaborée dans ses travaux scientifiques et rhétoriques.
"Tableau saisissant des préoccupations scientifiques, philosophiques et esthétiques de la fin du XVIIe et des débuts du XVIIIe" (cf. R. Lyndia, Bernard Lamy, in Dix-Septième siècle, 2002/1, n°214, p. 137-153).
(DSB, VII, 611. Girbal, 'Lamy', p. 133. Vagneiti, 'De naturali et artificiali perspectiva, bibliografia ragionata', E4 B1).
Bon exemplaire, relié à l'époque, assez grand de marges.

Réf.: 33794 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[DESLANDES (André-François Boureau)]. Pigmalion, ou la Statue animée.
Londres, Samuel Harding [i.e. Paris ?], 1741.
In-12, demi-veau glacé cerise, dos à 5 nerfs orné de petits fers spéciaux (rel. du XIXe), (4), viij, 80 p.
Edition originale, rare, publiée clandestinement. J. Macary ('Masques et Lumières au XVIIIe, A.F. Deslandes') analyse ce conte qui exploite, avant Condillac et Diderot, la métaphore de la statue animée, comme la clef de l'oeuvre de Boureau-Deslandes et l'un des premiers exposés du "naturalisme matérialiste". Il souligne son audace et sa nouveauté, annonciatrices des "Lumières radicales" de la seconde partie du siècle.
Plusieurs travaux récents ont souligné l'importance et l’influence de cet essai, qui, quatre ans avant 'l'Histoire naturelle de l'âme' de La Mettrie, exposait une théorie purement matérialiste du monde.
Cf. Sébastian Drouin, 'Allégorisme et matérialisme dans Pigmalion, ou la statue animée d'André-François Deslandes', SVEC 2003:07 (2003), p.383-393 et Anne Desneys-Tunney, 'Le roman de la matière dans Pigmalion...', in "Être matérialiste à l'âge des Lumières. Mélanges offerts à R. Desné", PUF, 2015, p. 93-108.
Les censeurs ne s'étaient pas trompés : par arrêt du Parlement de Dijon du 14 mars 1742, l'ouvrage fut condamné à être brûlé de la main de l'exécuteur de la haute-justice.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 41:359. Macary, 252. Peignot, 'Livres condamnés au feu', I, 101. F. Weil, 'Livres interdits', p. 34). Le lieu d'édition est donné par Weller, p. 109.
Marge extérieure du titre un peu courte.
Très bon exemplaire.

Réf.: 36622 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA BRUYERE (Jean de)]. Les Caractères de Théophraste traduits du Grec, avec les Caractères ou les Moeurs de ce siècle. Dixième édition.
Paris, Estienne Michallet, 1699.
In-12 (164 x 96 mm), plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin havane, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (32) p. (titre, "Discours sur Théophraste"), 662 p. ("Caractères de Théophraste"), xliv p. ("Discours prononcé dans l'Académie Françoise"), (4) p. (table), (1) f. (privilège).
Dixième édition "officielle" et la première de ce texte sous sa forme définitive contenant 1120 "caractères".
Elle est la première édition publiée au lendemain de la mort de l'auteur, reprise corrigée de la neuvième que La Bruyère eut le temps de revoir, avec le même nombre de pages et le privilège au 4 mars 1694.
"Dernière édition publiée par Michallet, l'éditeur privilégié de La Bruyère. Etienne Michallet mourut peu de temps après la publication de cette édition" (La Rochebilière, n°645).
"Si La Bruyère, nous dit Pierre Sipriot, s'en prend à la cour, aux grands et aux riches, c'est moins pour les mépriser, se donner un air de supériorité que pour regretter que tout ce qui fascine cette cour méconnaisse ce qui est vrai, essentiel dans l'homme et qui y est caché. Ôtez perruques et rubans à ce chef d’oeuvre du XVIIe siècle, les mêmes caractères se rencontrent à notre époque".
Le succès, qui fut considérable car le public de son temps mit un nom sur chaque personnage, ne se démentit pas.
(La Bruyère, "Oeuvres", Grands Ecrivains de la France, "Notice bibliographique", Hachette, 1878, n°16, p. 153. Cf. Tchemerzine-Scheler III, 810).
Ex-libris gravé de P. Dupont et Borromée Cossa.
Très bon exemplaire, assez grand de marges, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37454 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS (Jean). Traité du suicide ou du meurtre volontaire de soi-même.
Amsterdam, D.J. Changuion, 1773.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, viii, 444, (5) p., vignette de titre gravée représentant un désespéré arrêté dans son geste.
Edition originale. Pasteur protestant français de Leipzig, l’auteur réfute les arguments en faveur du suicide et examine en détail l'apologie qui en est faite dans la littérature et la philosophie de son temps: en particulier, Rousseau, pour 'La Nouvelle Éloïse’, Montesquieu les ‘Lettres persanes’ et D'Holbach le ‘Système de la Nature’.
"He went into the subject in greater detail than anyone had done" (Fedden, ‘Suicide. A Social and Historical Study’, p. 214).
(Caillet, 3358. Conlon, 'Ouvrages relatifs à J.-J. Rousseau: n°531. Haag, 'France Protestante', IV, 398. INED, 1563).
Petits défauts aux coins. Quelques épidermures au dos. Rousseurs éparses.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37493 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DEBORD (Guy). La Société du spectacle.
Paris, Buchet, Chastel 1967.
In-8, broché, couverture imprimée, 221 p.
Edition originale de cet ouvrage majeur de Guy Debord, dont il n'a pas été tiré de grand papier.
Exemplaire à l'état de neuf.

Réf.: 37564 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REID (Thomas). Oeuvres complètes de Thomas REID, chef de l'école écossaise, publiées par M. Th. JOUFFROY avec des fragments de M. ROYER-COLLARD et une introduction de l'éditeur.
Paris, Victor Masson [puis A. Sautelet], 1828-1836.
6 volumes in-8, demi-veau violine de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique de fers rocaille en long, dégageant titre et tomaison dorés dans un ovale, tranches mouchetées.
Première et unique édition française, donnée par Théodore Jouffroy, des oeuvres du fondateur de l'école écossaise ("Scottish School of Common Sense") et l’un des principaux chefs de file des "Lumières Ecossaises".
Thomas Reid exerça une influence décisive sur le développement de la philosophie en France au XIXe siècle, particulièrement au sein des "Doctrinaires" et de l'Ecole éclectique: Royer-Collard, Victor Cousin, Théodore Jouffroy ou Charles de Rémusat.
Comme il se doit, les tomes II, III et IV sont à la date de 1828 et les V et VI à la date de 1829. Le tome premier, paru en 1836, contient une importante notice de Théodore Jouffroy sur la philosophie écossaise, suivie d'une bibliographie (240 p.).
Quelques rousseurs, qqs infimes accrocs à la reliure.
Bel exemplaire, dans une reliure rocaille décorative de l'époque.

Réf.: 3078 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


VALOIS (Georges). L'Homme devant l'Eternel.
S.l., mai 1943.
In-4 (217 x 278 mm), broché sous rivets d'origine, étiquette imprimée sur le premier plat, (2), 230, (3) p.
Rarissime édition originale produite d'après le tapuscrit et publiée en mai 1943 dans la clandestinité. Elle porte la mention: "Edition originale d'après le texte commencé à la Prison civile de Meknès le 7 fév. 1941 et terminé au Val d'Ardières le 4 juin 1943 et dont le manuscrit est déposé chez Me Eymard, notaire à Lyon (…). Hors commerce tiré à 500 exemplaires numérotés et paraphés. Exemplaire n°467" (le paraphe et la justification sont manuscrits).
La première édition de librairie parut à titre posthume en 1947, avec des changements.
Le dernier écrit de Georges Valois (de son vrai nom Alfred-Georges Gressent), aboutissement de son parcours intellectuel et philosophique qui le fit osciller entre radicalités de gauche et de droite.
Engagé dans la Résistance, il fut arrêté par la Gestapo en mai 1944 et mourut du typhus en déportation à Bergen-Belsen, en février 1945.
Inspiré par Auguste Comte, l'auteur plaide dans cet essai pour que soient jetées les fondations d'une nouvelle mystique, d'une "foi nouvelle" et d'une religion positive qui permettraient de réorganiser la société européenne autour d'une nouvelle mystique.
Sur ce texte cf. Y. Guchet, 'G. Valois', 2001, p. 317 et s.
Cette édition manque à la BnF. WorldCat ne recense qu'un unique exemplaire dans le monde ("Université de Genève, Etudes européennes").
Très bon exemplaire.

Réf.: 18292 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BALLANCHE (Pierre-Simon). Oeuvres de M. Ballanche de l'Académie de Lyon. [Tome I : Antigone. L'homme sans nom. Élégie. Fragments. Tome II : Essai sur les Institutions sociales. Le vieillard et le jeune homme. Tome III: Essai de Palingénésie sociale. Prolégomènes. Tome IV : Essai de Palingénésie sociale. Orphée].
Paris & Genève, J. Barbezat, 1830.
4 volumes in-8, demi-veau havane, dos lisses ornés de filets dorés, titres dorés (pet. accrocs aux coif. sup.), 512 p.; 516 p.; 415 p. et 535 p.
Rare première édition collective des oeuvres de Ballanche, en partie originale, donnée par lui-même de son vivant, accompagnée de préfaces nouvelles et de notes.
L'une des oeuvres fondatrices dans l'histoire des idées et des doctrines politiques et littéraires au XIXe s.
Rousseurs, plus soutenues à certains cahiers. Le premier volume est en reliure moderne, les trois suivants en reliure de l'époque.

Réf.: 20313 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FORMEY (Johann Heinrich Samuel). Mélanges philosophiques.
Leide [i.e. Leyde], Impr. Elie Luzac, 1754.
2 volumes in-12, demi-maroquin rouge cerise de l’époque, dos lisses ornés de compartiments garnis d’un jeu de doubles filets et petits fers spéciaux répétés au centre, titre et tomaison dorés, tranches citron, viii, (2), 462 p. et (4), 422 p., portrait gravé en frontispice.
Édition originale. Issu d'une famille de huguenots français réfugiés en Prusse, pasteur, professeur, journaliste, détenteur de la chaire de philosophie puis devenu doyen de l'Académie de Berlin, Johann Heinrich Samuel occupa une position clef dans l'Europe culturelle de son temps.
Spécialiste et introducteur de Christian Wolff en France, défenseur modéré des Lumières, il fournit plusieurs articles à l'Encyclopédie (dont "Dieu") tout en entretenant des rapports parfois difficiles avec Voltaire et les encyclopédistes.
Cet ouvrage contient le recueil de vingt-deux essais philosophiques dont certains avaient paru séparément: la liberté, le sommeil, les songes ("l’un de ses écrits les plus remarquables"), le suicide, l'usure, la matière, le bonheur, les preuves de l'existence de Dieu, "la réformation de la justice", la "physique appliquée à la morale", etc.
(Haag, V, p. 144, n° 54. Cf. E. Marcu, 'Un encyclopédiste oublié: J.-H.S. Formey').
Quelques brunissures et petites auréoles éparses.
Bon exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 27538 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



RICHARD (Abbé Jérôme). La Théorie des songes.
Paris, Frères Estienne, 1766.
In-12, plein cartonnage marbré à la Bradel, pièce de titre de veau rouge, daté en pied (rel. moderne Devauchelle), xxiv, 320, (3) p.
Edition originale et unique. "Cet ouvrage peut être considéré comme la plus ancienne tentative sérieuse de comprendre le rêve et de l'interpréter. Il contient notamment des remarques de grand intérêt sur l'association d'idées. C'est, au XVIIIe siècle, un livre directement précurseur de la 'Science des rêves' de Freud" ('Précurseurs français de la psychiatrie et de la psychanalyse', n° 5561).
"L'abbé Richard ne se prive pas d'appliquer aux rêves représentés dans les romans contemporains sa théorie du songe comme 'activité de l'âme' (...). Oeuvre d'un grand intérêt où la doctrine anthropologique s'adosse à un corps de fictions" (sur l'importance et la nouveauté de cet essai, cf. C. Jacot-Grapa, 'Rêve et identité. Autour de 'la Théorie des songes' de Jérôme Richard', in "Songes et songeurs", P.U. de Laval, 2003, p. 233-259).
(Blake p.381. Caillet, 9401. Dorbon, 4124. Guaita, 2052 qui qualifie cet ouvrage de "très rare").
Bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 28178 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA MOTHE LE VAYER (François de)]. I- Cincq [sic] Dialogues faits à l'imitation des Anciens. Par Oratius Tubero (...). [Tome I]. II- Quatre autres Dialogues du mesme auteur. Faits comme les précédens à l'imitation des Anciens (...) [Tome II].
Francfort, Jean Savius, 1716.
2 volumes in-12, plein veau marbré havane, dos à nerfs garnis de compartiments richement ornés de fleurons, filets, palettes et dentelles dorés, tranches rouges (rel. moderne dans le goût de l'époque), (16), 416 p. et (18), 466 p., titre noir et rouge.
Dernière édition, la meilleure ancienne, de la première et la plus réussie des oeuvres de La Mothe Le Vayer, l'un des principaux représentants de la pensée libertine au XVIIe siècle.
Contient:
Volume I: De la philosophie sceptique - Le banquet sceptique - De la vie privée - Des rares et éminentes qualités des asnes de ce temps - De la Divinité -- Volume II: De l'Ignorance louable - De l'Opiniastreté - De la politique - Du Mariage.
"L'éditeur de 1716 a repris les neuf dialogues d'Orasius Tubero (…); tout en rétablissant l'intégralité du recueil, il a adopté - pour le premier volume - le mode de présentation des éditions de 1671 et 1673, ce qui l'a conduit à donner, dans le second volume, le titre de 'Quatre dialogues' aux 'Cinq dialogues' dont "De la 'Divinité" ne faisait plus partie.
Cette édition est généralement reconnue comme imprimée à Trévoux" (Jammes, 'Libertins érudits', n°209).
(Brunet, III, 801. Pintard, ‘La Mothe Le Vayer. Gassendi, Patin, Études de bibliographie’, p. 6, E1 et E2. Tchemerzine-Scheler, III, 960).
Ex-libris gravé armorié de la bibliothèque de Gérard Sangnier.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 28608 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA MOTHE LE VAYER (François de)]. I- Cincq [sic] Dialogues faits à l'imitation des Anciens. Par Oratius Tubero (...). [Tome I]. II- Quatre autres Dialogues du mesme auteur. Faits comme les précédens à l'imitation des Anciens (...) [Tome II].
Francfort, Jean Savius, 1716.
2 volumes in-12, plein veau marbré havane, dos à nerfs garnis de compartiments richement ornés de fleurons, filets, palettes et dentelles dorés, tranches rouges (rel. moderne dans le goût de l'époque), (16), 416 p. et (18), 466 p., titre noir et rouge.
Dernière édition, la meilleure ancienne, de la première et la plus réussie des oeuvres de La Mothe Le Vayer, l'un des principaux représentants de la pensée libertine au XVIIe siècle.
Contient:
Volume I: De la philosophie sceptique - Le banquet sceptique - De la vie privée - Des rares et éminentes qualités des asnes de ce temps - De la Divinité -- Volume II: De l'Ignorance louable - De l'Opiniastreté - De la politique - Du Mariage.
"L'éditeur de 1716 a repris les neuf dialogues d'Orasius Tubero (…); tout en rétablissant l'intégralité du recueil, il a adopté - pour le premier volume - le mode de présentation des éditions de 1671 et 1673, ce qui l'a conduit à donner, dans le second volume, le titre de 'Quatre dialogues' aux 'Cinq dialogues' dont "De la 'Divinité" ne faisait plus partie.
Cette édition est généralement reconnue comme imprimée à Trévoux" (Jammes, 'Libertins érudits', n°209).
(Brunet, III, 801. Pintard, ‘La Mothe Le Vayer. Gassendi, Patin, Études de bibliographie’, p. 6, E1 et E2. Tchemerzine-Scheler, III, 960).
Ex-libris gravé armorié de la bibliothèque de Gérard Sangnier.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 28608 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



WOLFF ou WOLF (Christian von). Psychologie ou Traité sur l'âme, contenant les Connoissances, que nous en donne l'expérience.
Amsterdam, Pierre Mortier, 1745.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments dorés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, roulette sur les coupes, tranches rouges, (8), 339, (1) p., vignette de titre, titre noir et rouge.
Première édition française, de "Psychologia empirica" (1732).
Selon le catalogue de la BnF, cette traduction serait l'oeuvre de Jean Des Champs (1707-1767), pasteur protestant, philosophe, journaliste et diplomate né à Bützow, Mecklembourg (Allemagne) d'une famille de huguenots français.
La psychologie de Christian Wolff, dont il est l'un des initiateurs modernes, rend compte des besoins "essentiels" de tout individu, ce qui le conduit à fonder les droits élémentaires, inaliénables et imprescriptibles de l'être humain.
Wolff est ainsi à l’origine du droit international public contemporain.
Très lu par les Encyclopédistes, il a été défendu par D'Holbach et Grimm, mais combattu par D'Alembert et Voltaire.
Diderot, qui se réfère à lui pour la logique et, à l’article "Psychologie" de l'Encyclopédie, le considère comme l'un des principaux philosophes du droit.
('France littéraire', X, 532. Conlon, 'Siècle des Lumières', 45:1294).
Accrocs de cuir à un mors. Quelques rousseurs. Notes au crayon de la première garde.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 29935 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


ROUSSEAU (Jean-Jacques). Emile, ou de l'éducation. Par J.J. Rousseau, Citoyen de Genève. [Suivi de: Supplément à l'Emile (...) Emile et Sophie].
Amsterdam, Jean Néaulme, 1762 [i.e. Paris, Duchesne, 1774-1780].
4 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bronze (reliure abimée), (2), viii, (2) d' 'explications' et 'fautes', 466 p.; (4), 407 p.; (4), 381 p. et (4), 455 p., 112 p. pour 'Emile et Sophie', titres noir et rouge, 5 figures par Eisen gravées par Le Grand, Longueil et Pasquier.

Edition à la date de l'originale, troisième édition parisienne in-12° publiée à Paris chez Duchesne, selon McEachern, illustrée de 5 planches par Eisen, gravées par Le Grand, Longueil et Pasquier.
Une des rares exemplaires à comporter le "Supplément à l'Emile" en pagination séparée à la suite du tome IV, dans une composition typographique différente. 'Emile et Sophie', suite "déprimée" et peu connue de ‘l'Emile’ composée par Rousseau est demeurée inachevée.
"C’est le roman expérimental de l’ 'Emile'. Rousseau veut mettre ses deux élèves à l’épreuve de la nécessité pour vérifier leur liberté intérieure devant les aléas de l’existence. Comment vont-ils assumer l’une un adultère malgré elle, l’autre une rupture dont il se sent victime? " (cf. Frédéric S. Eigeldinger, Ed. Champion).
Selon McEachern, qui se base sur le filigrane, cette édition serait anti-datée et n'aurait pas été publiée avant 1774 et pour 'Emile et Sophie' après 1780, date de la première édition. Collation des faux-titres et titre conforme à la description donnée par McEachern.
(Cohen, 436. McEachern, n°7, p. 123. Gagnebin, IV, p. 1868, 7-8).
Reliure abîmée: mors fendillés, coiffes arrachées, épidermures, trous de vers. Bon était intérieur.



Réf.: 35825 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ANDRE (Jean), FENELON (François de Salignac de La Mothe). 1- [ANDRE (Jean)]. Réfutation du nouvel ouvrage de Jean-Jacques Rousseau, intitulé Emile, ou de l'Éducation. Paris, Desaint & Saillant, 1762. (4), 277, (1) p.
2- FENELON (François de Salignac de La Mothe). Directions pour la conscience d'un roi, composées pour l'instruction de Louis de France, duc de Bourgogne. La Haye, Jean Neaulme, 1747. xvi (titre inclus), 102 p. et (1) f. d' 'avertissement du libraire' (verso blanc), portrait gravé de Fenelon en frontispice.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, plein veau de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés, 2 pièces de titre de maroquin, guirlande sur les coupes, tranches rouges.

1- Edition originale. "C'est la méthode de Pascal qu'adopte André. Il voit d'emblée le point faible de Rousseau: l'état misérable de l'homme est injustifiable dans le théisme. Rousseau l'attribue bien au libre arbitre et pense avec tous les chrétiens, contre Bayle, que Dieu ayant 'voulu communiquer à ses créatures la dignité de la causalité' (Pascal), la misère avec la liberté est préférable à une servitude dorée" (Monod, p. 415).
(Conlon, n° 194. Monod, p. 563).
2- Édition à la date de l'originale, conforme à la description donnée par L. Scheler dans ses annotations à Tchemerzine, de l'un des textes fondamentaux de la pensée politique de Fénelon, qu'il composa pour l'instruction du Dauphin.
Cet essai avait été préalablement publié en 1734 sous le titre de 'Examen de conscience pour un Roi' et joint aux 'Aventures de Télémaque', tiré à 150 exemplaires. Il suscita la fureur de Louis XIV, fut interdit par ordre et supprimé des exemplaires de 'Télémaque'. Il fallut attendre cette année 1747 pour qu'il soit réimprimé.
(France Littéraire, III, 99. Peignot, 'Livres interdits', 140. Tchemerzine-Scheler, III, 234).
Exemplaire enrichi d'un portrait frontispice de Fénelon d'après Joseph Vivien, gravé par P. Dupin.

Réf.: 35901 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HOLBACH (Paul Thiry, baron d'), NAIGEON (Jacques André), CHALLE (Robert). Le Militaire Philosophe ou Difficultés sur la Religion proposées au R.P. Malebranche, Prêtre de l'Oratoire. Par un ancien Officier.
Londres [i.e. Amsterdam, Marc-Michel Rey], 1776.
In-12, plein veau fauve de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés, triple filet d'encadrement sur les plats, tranches marbrées, (2) f., (4), 192 p.
Dernière édition ancienne, imprimée par Marc-Michel Rey à Amsterdam, de ce "bréviaire du matérialisme".
Remanié en profondeur et adapté par Naigeon et par D’Holbach qui aurait composé la dernière partie, l’ouvrage se base sur un texte clandestin qui circulait dès la première décennie du XVIIIe s. sous forme de manuscrit: "Difficultés sur la religion proposées au P. Malebranche" attribué à Robert Challe (cf. O. Bloch, 'Le matérialisme au XVIIIe').
Le livre a toujours été rare si l'on en croit la ‘Correspondance’ de Grimm (cité par Belin, ‘Commerce du livre’, p. 106).
(Vercruysse, 'Bibliogr. du baron d’Holbach' (2017), 1776-B1).
Quelques petits accrocs et épidermures. Reliure légèrement frottée. Petite tache d'encre en tête.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 36380 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CARTAUD DE LA VILATE (François)]. Pensées critiques sur les mathématiques, Où l'on propose divers préjugés contre ces Sciences, à dessein d'en ébranler la certitude, & de prouver qu'elles ont peu contribué à la perfection des beaux Arts.
Paris, Gabriel Valleyre fils, 1733.
Petit in-8, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments garnis d'un petit fer spécial doré entre-nerfs, tranches rouges, (2) f., (8), 377, (3) p.
Edition originale et unique de cet ouvrage l’un des rares à soumettre les mathématiques à la querelle des Anciens et des modernes. Résolument dans le camp des modernes, Cartaud de la Villate étend son scepticisme à la prétention des mathématiques à atteindre la vérité absolue et leur dénie tout rôle positif dans le perfectionnement des beaux arts: architecture, peinture sculpture et plus particulièrement dans la musique.
L’ouvrage se divise en sept chapitres par lesquels l’auteur s’efforce de combattre autant de "préjugés" favorables aux mathématiques. L’avant-dernier s’attache à réfuter les nouvelles méthodes de calcul infinitésimal mises au point par G.-F.-A. de l'Hôpital et Pierre Varignon.
Chanoine d'Aubusson, mort prématurément, Cartaud de la Vilatte composa également un essai d'esthétique ('Essai historique et philosophique sur le goût') qui fit grand bruit.
(France littéraire, II, 67).
Coiffes lég. frottées, quelques auréoles claires.
Petites signatures ex-libris, étiquette et cote de bibliothèque anciennes.
Bon exemplaire bien relié à l’époque.

Réf.: 36447 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HOBBES (Thomas). Elemens philosophiques du Citoyen. Traicté politique où les Fondemens de la Société civile sont descouverts, par Thomas Hobbes, et Traduicts en François par un de ses amis [Samuel Sorbière].
Amsterdam, Jean Blaeu (à la sphère), 1649.
2 parties en un volume petit in-8, plein vélin souple de l'époque, (60), 246 p., (1) f. blanc, 144, (16) p. (titre, épître, préface, lettre de Mersenne, table, (1) f. d'errata, portrait gravé de Hobbes au verso, épître "A Monseigneur le conte de Devon-Shire", feuillet banc entre les 2 parties, "Avertissement du traducteur").
Seconde édition française, publiée l’année de la première, contenant, en plus de celle-ci, un "Avertissement du traducteur" en fin de volume (16 pages).
Titre, épître, préface, lettre de Mersenne, table, (1) f. d'errata, portrait gravé de Hobbes au verso, épître "A Monseigneur le conte de Devon-Shire", feuillet banc entre les 2 parties, "Avertissement du traducteur".
D'après Brunet (III, 240-241), cette seconde édition est, de plus, "mieux imprimée que la première et d’un format un peu plus grand".
Quoique publié à Paris, le livre fut, par prudence, imprimé sous l'adresse d'Amsterdam, Blaeu.
Sur ce texte fondateur dans l'histoire des idées politiques de l'Europe moderne, anticipation du "Léviathan", sur les liens de Hobbes avec la France et le rôle de Sorbière comme "agent de diffusion du hobbisme", cf. Pintard, 'Le Libertinage érudit', p. 552 et s. et Thuau, 'Raison d'Etat et pensée politique à l'époque de Richelieu', p. 380 et s.
(MacDonald & Hargreaves, n°33. Brunet, III, 240).
Des auréoles claires. Marge supérieure un peu courte sans perte de texte. Une petite restauration à la reliure. Le deuxième titre gravé manque.
Très bon exemplaire, dans sa reliure de vélin souple de l'époque.

Réf.: 37296 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 |