English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

111 fiche(s) - Page 3


JULLIEN DE PARIS (Marc-Antoine). Esprit de la méthode d'éducation de Pestalozzi, suivie et pratiquée dans l'Institut d'éducation d'Yverdun en Suisse.
Milan, Imprimerie Royale, 1812.
2 volumes in-8, demi-veau fauve de l'époque à petits coins, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre de maroquin bordeaux, tranches jonquille, xx, 368 p. et (4), 510 p.
Edition originale de cet ouvrage considéré comme l’un des meilleurs comptes-rendus des doctrines et réalisations du grand pédagogue Johann Heinrich Pestalozzi.
Rousseauiste, militant néo-babouviste, champion d'une pédagogie nouvelle, Marc-Antoine Jullien (dit "de Paris") découvrit Pestalozzi à Yverdon où il séjournait. Il en devint le disciple et l'ami et lui confia ses propres enfants. C'est lui, principalement, qui révélera le grand pédagogue zurichois au public français, avec cet ouvrage publié à Milan.
"Cet ouvrage esquisse explicitement le projet d’une "science de l’éducation", entendue au sens d’une "science positive". De la rencontre avec Pestalozzi, du contact avec des pratiques éducatives nouvelles, naît cet essai de rationalisation des faits éducatifs. Il constitue la première tentative de découpage d’un champ empirique d’observation, d’élaboration de techniques d’investigation et d’utilisation de modèles d’analyse formels" (J. Gautherin, "Perspectives, Revue d'Education", UNESCO, vol. XXIII, n° 3-4, 1993, p. 783-798).
(Cf. Buisson 1911, p. 918 et s. H. Lacarpe, 'Jullien de Paris', p. 105 et s.).
Quelques rousseurs éparses. Cachet de bibliothèque.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37447 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PELLISSON-FONTANIER (Paul). OEuvres diverses.
Paris, Didot, 1735.
3 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisses à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, palettes en tête et pied, filet sur les coupes, tranches rouges, (2) f., cxliv, 230 p. ; (1) f., (6), 477 p. et (1) f., (2), 517 p., portrait frontispice gravé par Scotin.
Première et unique édition collective ancienne des oeuvres de Pellisson, publiée par l'abbé Souchay, accompagnée d'une préface et de pièces annexes, dont son éloge par Madame de Scudéry.
T. I: Préface de l'éditeur. Éloges. Poésies -- T. II: Oeuvres d'éloquence. Mémoires, placets, inscriptions, épitaphes, lettres. T III: "Mémoires et productions". Plusieurs de ces textes concernent le procès de Foucquet.
Monogrammes aux titres, bandeaux, lettres ornées et culs de lampe gravés sur bois. Portrait de l'auteur gravé sur cuivre par J.-B. Scotin.
Protestant de Castres, Pellisson monta à Paris et fut introduit dans les milieux littéraires par Mme de Scudéry. Devenu premier commis de Fouquet, il lui demeura fidèle dans sa disgrâce et fut emprisonné à la Bastille. Après sa libération, séduit par les propositions de Louis XIV qui voulait s'attacher un homme dont la réputation restait très grande, il se convertit au catholicisme et devint historiographe du roi. Sur le style de Pellisson et son importance pour les doctrines littéraires de son temps, cf. A. Adam, II, p. 98 sq.
(France littéraire, VII, 36. Sur les pièces concernant le procès Fouquet, 'Sources de l'Histoire de France', n° 2914 et s.).
Petite signature ex-libris sur les gardes blanches: "F. Burette, Sacerdocio, 1748".
Coins un peu émoussés, quelques rousseurs.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 24659 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David), MAUVILLON (Eléazar) traducteur. Discours politiques de Mr. David Hume, traduits de l'Anglois par Mr. de M**** [Mauvillon].
Amsterdam, J. Schreuder & Pierre Mortier le Jeune, 1754.
In-12, demi-veau marbré, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tête dorée (reliure moderne dans le goût de l'époque), (4), 355 p., grande vignette de titre allégorique.
Première édition de la traduction française des 12 "Political Discourses", donnée par Eléazar de Mauvillon. L'ouvrage obtint un tel succès qu'une deuxième traduction, donnée par l'abbé Jean-Bernard Le Blanc parue quelques mois après celle-ci.
Sur l'antériorité de cette traduction sur celle de l'abbé Jean Bernard Le Blanc et sur les conditions de sa publication, cf. Michel Malherbe, 'Hume, Essais et Traités', Edition Vrin, 2009, II, p. 10.
(Chuo, 74 (1). Einaudi 2955. Higgs, 694. Jessop, p. 24).
Quelques auréoles claires en tête des derniers feuillets.
Bon exemplaire, grand de marges (161 x 101 mm).

Réf.: 33923 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SIEYES (Emmanuel-Joseph)]. Essai sur les privilèges.
S.l., 1789.
In-8; broché, couverture de papier marbré (rel. postérieure), (2), 54 p.
Deuxième édition de ce pamphlet, publiée immédiatement à la suite de l'originale, qui annonce "Qu'est-ce que le Tiers Etat?" quelques semaines avant la sortie de ce dernier (novembre 1788).
Dans cette "machine de guerre contre l'Ancien Régime", l'abbé Sieyès dénonce sur le registre âpre et véhément qui fera sa célébrité, les abus, injustices et iniquités de l'organisation politique et sociale de son temps.
"L'entrée de Sieyès sur la scène publique. Il dénonce les privilèges de classes, faveurs indues et milite pour l'élaboration d'une loi commune, d'un statut commun à tous, de droits communs. Selon lui les non-privilégiés n'étant en rien concernés par les distinctions des privilégiés, ils sont déliés de tout devoir envers ces derniers. Il préconise ainsi le fait révolutionnaire" (Pierre-Yves Quiviger).
(Bastid, ‘Sieyès’, Bibliographie, n°15, p. 317. Goldsmiths'-Kress, n°14063. Martin & Walter, IV, 31629).
Quelques minimes rousseurs éparses.
Bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 37440 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VOLTAIRE, FREDERIC II, MACHIAVEL. Anti-Machiavel, ou Essai de critique sur le Prince de Machiavel, publié par Mr. de Voltaire.
Bruxelles, Chez R. François Foppens, 1740.
In-8, broché, cartonnage beige d'attente d'origine, xvi, 191, (3) p. titre inclus., vignette de titre, texte sur 2 colonnes, non rogné.
Première édition autorisée, partagée avec celle de La Haye, imprimée par Pierre Paupie, sous une nouvelle page de titre à l’adresse de Foppens. Titre rouge et noir.
Les conditions de distribution de cette édition bruxelloise n'ont jamais été entièrement éclaircies. J. Vercruysse, dans sa notice pour le catalogue de l'exposition Voltaire (Biblio. Royale Albert 1er, 1978, n°22), présente les différentes hypothèses.
La "Préface de l'éditeur" signée : "F. de Voltaire", est datée: "A La Haye, ce 12 octobre 1740".
Les autres pièces liminaires comprennent: "Avant-propos de l'auteur de l'Essai de critique sur le Prince de Machiavel" (Frédéric II) - La "Préface du Prince de Machiavel par Amelot de La Houssaye" - L'épître dédicatoire de "Nicolas Michiavel [sic]" à Laurent de Médicis.
Texte de l'ouvrage sur 2 colonnes: traduction française du ‘Prince’ par Amelot de La Houssaie en regard du texte des commentaires de Frédéric II, revu et modifié par Voltaire.
Page 192, un "Avis de l'éditeur" dénonce comme fautives et "très différentes du manuscrit original" les éditions de Londres, Jean Mayer [sic] et La Haye, Van Duren.
Les éditions bruxelloises avouées de Voltaire au XVIIIe s. sont peu nombreuses: seulement dix-huit ont été recensées.
(Bengesco, 1892. Voltaire à la B.N., n° 5354. Vincent, 'Typographie bruxelloise', IV, 30).
Quelques rousseurs et piqûres éparses.
Petite signature ex-libris de l'époque au titre: "Vogué".
Bon exemplaire, tel que paru, entièrement non rogné, dans son cartonnage d'attente de livraison.

Réf.: 37544 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David). "Oeuvres philosophiques de Mr. D. Hume Tome premier (second)" [seuls parus].
1- Histoire naturelle de la religion (…). Avec un Examen critique & philosophique de cet Ouvrage. Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. viii, 164 p.
2- Dissertations sur les passions, sur la tragédie, sur la règle du goût (…). Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. (4), 120 p.

2 ouvrages reliés en volume petit in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges.
Rare édition de ces deux oeuvres de Hume, dans la traduction de Jean-Bernard Mérian, probablement une contrefaçon de l'édition Schneider de 1759 sous la même adresse. Elle se distingue de celle-ci par sa pagination, sa page de titre noir (et non noir et rouge) ainsi que par son matériel typographique, selon le catalogue de l'Univ. de Manchester.
Elle comporte en faux-titre des deux parties "Œuvres philosophiques de Mr. D. Hume Tome premier (second)".
Seules ces deux parties de cette édition des "œuvres" sont recensées dans WorldCat (3 exemplaires, OCLC 425966728) et ne semblent pas avoir connu de suite Jessop ('D. Hume') ne fait pas la différence entre les éditions de 1759 ; celle-ci manque à Chuo et à James Fieser (A Bibliography of Hume’s Writings).
Annotations au crayon au verso de la première garde.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 23245 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[FOUGERET DE MONBRON (Louis-Charles)]. Le Cosmopolite ou le Citoïen du monde.
S.l., Aux dépens de l'Auteur [i.e. La Haye, Pierre Gosse ?], 1750.
Petit in-12, broché, couverture papier bleu postérieur, (2), 137 p., (1) p. d'errata.
Edition originale. "L'une des meilleures oeuvres de Fougeret. Curieux ouvrage, à la fois autobiographique, récit de voyage, recueil d'histoires galantes, pamphlet politique et littéraire (...). L'écrivain y révèle le sens de la vie, de la couleur, du pittoresque. La critique de Fougeret est aiguisée, parfois venimeuse, souvent exprimée avec une indéniable force corrosive et une causticité toute voltairienne (...). Foncièrement asocial, Fougeret est un solitaire naturellement insurgé" (R. Trousson, ‘Romans libertins du XVIIIe s.’).
Le livre est donné comme l'une des sources majeures du 'Candide' de Voltaire.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 50:570. Gay, I, 740. M. Saillet, p. 235).
Bon exemplaire, non rogné.

Réf.: 37280 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LA BRUYERE (Jean de)]. Les Caractères de Théophraste traduits du Grec, avec les Caractères ou les Moeurs de ce siècle. Dixième édition.
Paris, Estienne Michallet, 1699.
In-12 (164 x 96 mm), plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin havane, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (32) p. (titre, "Discours sur Théophraste"), 662 p. ("Caractères de Théophraste"), xliv p. ("Discours prononcé dans l'Académie Françoise"), (4) p. (table), (1) f. (privilège).
Dixième édition "officielle" et la première de ce texte sous sa forme définitive contenant 1120 "caractères".
Elle est la première édition publiée au lendemain de la mort de l'auteur, reprise corrigée de la neuvième que La Bruyère eut le temps de revoir, avec le même nombre de pages et le privilège au 4 mars 1694.
"Dernière édition publiée par Michallet, l'éditeur privilégié de La Bruyère. Etienne Michallet mourut peu de temps après la publication de cette édition" (La Rochebilière, n°645).
"Si La Bruyère, nous dit Pierre Sipriot, s'en prend à la cour, aux grands et aux riches, c'est moins pour les mépriser, se donner un air de supériorité que pour regretter que tout ce qui fascine cette cour méconnaisse ce qui est vrai, essentiel dans l'homme et qui y est caché. Ôtez perruques et rubans à ce chef d’oeuvre du XVIIe siècle, les mêmes caractères se rencontrent à notre époque".
Le succès, qui fut considérable car le public de son temps mit un nom sur chaque personnage, ne se démentit pas.
(La Bruyère, "Oeuvres", Grands Ecrivains de la France, "Notice bibliographique", Hachette, 1878, n°16, p. 153. Cf. Tchemerzine-Scheler III, 810).
Ex-libris gravé de P. Dupont et Borromée Cossa.
Très bon exemplaire, assez grand de marges, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37454 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FEMINISME - [LEMONTEY (Pierre Edmond)]. ‎Au diable les jureurs.
‎Paris, Imprimerie des Dames ex-Religieuses de l'Abbaye Saint-Antoine, l'heureuse année des voeux rompus, s.d. [1790].
In-8, cartonnage marbré à la bradel (rel. moderne), 8 p. titre inclus.
Première et unique impression du prospectus du célèbre périodique éphémère, féministe et antireligieux, "L'observateur féminin", qui parut du 15 au 31 mars 1790 et que Paulette Bascou-Bance (in "La mémoire des femmes", p. 154) considère comme le premier journal féministe. ‎
Le titre p. 3 porte: "Madame de Verte-Allure, ex-religieuse de l'Abbaye Saint-Antoine, aux Français".
Théroigne de Méricourt et son "discours à la barre des Cordeliers" sont cités p. 8.
(Hatin, ‘Bibliographie de la presse’, p. 183. Martin & Walter, IV/2, 2208. Tourneux, 10459 qui attribue ce texte à P.-E. Lemontey).
Cf. Mélanie Slaviero, "Madame de Verte-Allure politique !" D’une voix féminine dans "L’Étoile du matin", journal révolutionnaire de P.-E. Lemontey, in "Dix-huitième siècle", 2016/1 (n°48), p. 533-550.
Très bon exemplaire, très frais, parfaitement conservé.

Réf.: 37480 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS (Jean). Traité du suicide ou du meurtre volontaire de soi-même.
Amsterdam, D.J. Changuion, 1773.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, viii, 444, (5) p., vignette de titre gravée représentant un désespéré arrêté dans son geste.
Edition originale. Pasteur protestant français de Leipzig, l’auteur réfute les arguments en faveur du suicide et examine en détail l'apologie qui en est faite dans la littérature et la philosophie de son temps: en particulier, Rousseau, pour 'La Nouvelle Éloïse’, Montesquieu les ‘Lettres persanes’ et D'Holbach le ‘Système de la Nature’.
"He went into the subject in greater detail than anyone had done" (Fedden, ‘Suicide. A Social and Historical Study’, p. 214).
(Caillet, 3358. Conlon, 'Ouvrages relatifs à J.-J. Rousseau: n°531. Haag, 'France Protestante', IV, 398. INED, 1563).
Petits défauts aux coins. Quelques épidermures au dos. Rousseurs éparses.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37493 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TOCQUEVILLE (Alexis de). Souvenirs. Publiés par le comte de Tocqueville.
Paris, Calmann Lévy, 1893.
In-8, demi-chagrin brun de l'époque, dos à 5 faux-nerfs, titre doré, (6), v, 431 p., portrait héliogravé en frontispice.
Edition originale posthume ornée d'un portrait-frontispice de l'auteur héliogravé, sous serpente.
Les souvenirs de Tocqueville furent publiés par son petit-neveu, conformément aux instructions testamentaires de l'auteur : il avait expressément recommandé de ne pas les faire publier tant que les personnes concernées étaient encore vivantes.
"Quand n'ayant plus rien à espérer ni à craindre, on se donne à coeur joie le plaisir de mordre après sa mort ceux qu'on a été obligé de ménager de son vivant" (Lettre à Henry Reeve, 5 avril 1857, ‘Nouvelle correspondance’, éd. 1866, p. 445).
Quelques rares rousseurs.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37495 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



WOLFF ou WOLF (Christian von). Psychologie ou Traité sur l'âme, contenant les Connoissances, que nous en donne l'expérience.
Amsterdam, Pierre Mortier, 1745.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de compartiments dorés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, roulette sur les coupes, tranches rouges, (8), 339, (1) p., vignette de titre, titre noir et rouge.
Première édition française, de "Psychologia empirica" (1732).
Selon le catalogue de la BnF, cette traduction serait l'oeuvre de Jean Des Champs (1707-1767), pasteur protestant, philosophe, journaliste et diplomate né à Bützow, Mecklembourg (Allemagne) d'une famille de huguenots français.
La psychologie de Christian Wolff, dont il est l'un des initiateurs modernes, rend compte des besoins "essentiels" de tout individu, ce qui le conduit à fonder les droits élémentaires, inaliénables et imprescriptibles de l'être humain.
Wolff est ainsi à l’origine du droit international public contemporain.
Très lu par les Encyclopédistes, il a été défendu par D'Holbach et Grimm, mais combattu par D'Alembert et Voltaire.
Diderot, qui se réfère à lui pour la logique et, à l’article "Psychologie" de l'Encyclopédie, le considère comme l'un des principaux philosophes du droit.
('France littéraire', X, 532. Conlon, 'Siècle des Lumières', 45:1294).
Accrocs de cuir à un mors. Quelques rousseurs. Notes au crayon de la première garde.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 29935 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[ROSNY (Joseph de)]. L’Optique du jour, ou le foyer de Montansier.
Paris, Marchand, An VII [1798-1799].
In-16 (124 x 83 mm), pleine percaline violine à la Bradel, dos orné d'un petit fer central doré à l'urne, pièce de titre de veau vert bouteille, daté en pied (rel. fin XIXe), (1) f., xxij, 134, (2) p., planche frontispice gravée sur double-page.
Edition originale et unique, illustrée d’un frontispice sur double page gravé par Bovinet d’après Binet. Elle représente de façon vivante et réaliste le Foyer du Théâtre Montansier au Palais-Royal, rendez-vous de la société "galante" de l’époque sur ses deux niveaux.
" 'L’Optique du jour' présente les aventures d’un provincial venu à Paris pour un procès, et qui s’y fait dégourdir à ses dépens : un ami l’entraîne dans les plaisirs et lui fait voir au foyer du théâtre Montansier la nouvelle société issue de la Révolution : agioteurs, rentiers, nouveaux riches, courtisanes, filles publiques. Il y a aussi le portrait de l’intrigant, du joueur, de l’anarchiste, de l’émigré, du militaire, de l’homme en place et enfin, de l’homme de lettres. En tout, douze tableaux, dont certains sont excellents. - Au bout du séjour, il y aura, pour le provincial, la vérole" (C. Angelet, 'Recueil de préfaces de romans du XVIIIe. s.', 2003, II, p. 358).
(Lacombe, 'Biblio. parisienne', n°414. Soleinne, 'Bibliographie du théâtre', n°1174).
Le frontispice sur double page est doublé. Quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire.

Réf.: 37406 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUSAUSOIR (Jean-François). Epitre aux détracteurs des femmes. Lue dans la Séance publique de la Société des Belles-Lettres, le 23 Fructidor an 7. Suivie du Portrait de l'homme, Stances.
Paris, chez Moller et les marchands de nouveautés, An VIII [1800].
In-8, cartonnage à la Bradel, pièce de titre de maroquin brique (rel. fin XIXe), 15 p.
Edition originale de cet "éloge des Femmes" lu le 9 septembre 1799 dans une séance de la Société des Belles-Lettres.
L'auteur répond aux misogynes de son temps ("Dussiez-vous contre moi prononcer l'anathème / Je veux anéantir l'effet de vos poisons / Je combattrai votre système") et dresse une défense et un éloge des femmes, leur excellence dans les lettres, la musique et les arts…, mais aussi leurs vertus. Il cite des femmes de "mérite", dans l'histoire ancienne comme parmi les contemporaines et assortit ses vers de notes développées, procédé que Legouvé utilisera peu après dans son "Mérite des femmes".
Républicain enthousiaste, François-Jean Dusausoir (1737- 1822) composa d’assez nombreux hymnes et chants pour les solennités publiques de la Révolution.
(Gay, II, 128).
Ex-dono manuscrit autographe de l'auteur avec son paraphe ("De la part de l'auteur").
Petit accroc de papier en marge de la page de titre.
Bon exemplaire très frais, entièrement non rogné.

Réf.: 37456 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SPINOZA (Baruch), SAISSET (Emile). Oeuvres de Spinoza traduites, avec une introduction du traducteur. [Première série: Introduction. Vie de Spinoza. Théologie de Spinoza. / Seconde série: Ethique. Réforme de l'entendement. Correspondance.].
Paris, Charpentier, 1842.
2 volumes in-12, demi-chagrin rouge de l'époque, dos à 5 nerfs, titres et tomaisons dorés, tranches mouchetées, (2) f., cviii, 354 p. et (2) f., viii, 436 p.
Première édition collective française. Le premier volume contient une introduction du traducteur accompagnée d'une courte biographie de Spinoza, la 'Vie de Spinoza' de Colerus et le 'Traité théologico-politique'.
Le second volume contient la première édition française de l' 'Éthique', le 'Traité de la réforme de l'entendement' ainsi que la correspondance. Appareil de notes et bibliographie des oeuvres.
Proche de Victor Cousin, Émile Saisset (1814-1863) obtint une chaire au Collège de France et devint membre de l'Académie des sciences morales et politiques.
Cette traduction, le plus souvent satisfaisante, reste probablement l'une des meilleures dont on dispose en français.
C'est cette traduction que Laurent Bove a utilisée pour son édition moderne du 'Traité politique' (Le Livre de Poche, 2002).
(Van der Linde, 44).
Quelques rousseurs éparses.
Ex-libris gravé "Mr de La Germonière", grand bibliophile normand. Sa bibliothèque a été dispersée à Paris en 1966.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37501 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CYRANO DE BERGERAC (Savinien de)]. Lettre de consolation envoyée à madame la duchesse de Rohan sur la mort de feu monsieur le duc de Rohan, son fils, surnommé Tancrède.
Paris, Claude Huot, 1649.
In-4, broché, couverture papier ancien d’attente, 8 p.
Edition originale et unique de cette mazarinade composée par Cyrano de Bergerac à l'occasion de l'assassinat du jeune duc Tancrède de Rohan, qui avait succombé, le1er février, aux suites d'une escarmouche avec les mazarinistes.
Cette mazarinade est distinguée "de toutes les autres" par la critique. D’abord parce que l’auteur revient sur la question de la légitimité de la naissance de Tancrède, notoirement problématique, alors que le parlement avait interdit à ce dernier de porter le nom des Rohan. Mais surtout car Madame de Rohan est placée sur un piédestal, que son protestantisme est désigné comme "Christianisme purifié" (p.7), qualificatif scandaleux dans la France de son temps, ce qui conforte les doutes quant à la paternité de Cyrano et sa propre appartenance au protestantisme.
Sur cet opuscule, cf. longue analyse in: Madeleine Alcover, ‘Cyrano relu et corrigé’, Droz, 1990; p. 104-105.
La pièce, publiée anonymement, est signée "BD" (la marque de Cyrano qui signe également "DB")
(Cyrano, "O. C." (H. Carrier), Champion, 2001, II, p.359-367. Moreau, n°1922. Lachèvre, ‘Cyrano, L’autre monde’, Bibliographie, Garnier, 1932, p. VI).
Bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 37546 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LEROUX (Pierre). Job, drame en 5 actes avec prologue, épilogue, par le prophète Isaïe, retrouvé, rétabli dans son intégrité, et traduit littéralement de l'hébreu par Pierre Leroux.
A Grasse, chez le traducteur et à Paris, librairie Le Dentu, 1866.
Grand in-8, demi-maroquin havane de l'époque, dos à 5 nerfs filetés or, orné de compartiments garnis d'un jeu de filets d'encadrement, titre doré, daté en pied, couverture imprimée conservée, (4), xvi, (1) f. de dédicace, 454 p., (1) f. d'achevé d'imprimer.
Édition originale du dernier ouvrage de Pierre Leroux, qu'il composa en exil à Jersey dans un moment de profondes difficultés matérielle et morale.
Dans son introduction, il précise qu'il publie "Le livre de Job" dans une version intégrale et littérale et dédie l'ouvrage à la "Loge maçonnique La Nouvelle Amitié, Orient de Grasse, et à tous les maçons répandus sur la terre".
Si le livre de Job, "témoin de la tristesse du monde", a constitué une source d'inspiration pour la génération romantique, celui de Leroux, tranche avec ses contemporains. Son Job ne se résigne pas, au contraire: "C’en est fait: Job s’est émancipé; il a changé de Dieu" (p. 129). Son dieu sera celui de la "religion de l'Humanité".
Dans un important appendice, Leroux livre une clé de son socialisme en attribuant "l'altération" positiviste et romantique de son engagement à l'influence de Proudhon, d'Enfantin et de Hegel (p. 418).
Si les critiques contemporains n'ont pas suivi Leroux dans l'attribution du livre de Job à Isaïe, il y eut unanimité pour louer sa traduction, même au sein des hébraïsants de renom (Alexandre Weill).
Des rousseurs éparses.
Bon exemplaire, très bien relié en maroquin.

Réf.: 37320 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CHABRILLAN (Elisabeth-Céleste Vénard, comtesse de) alias MOGADOR (Céleste). Mémoires de Céleste Mogador.
Paris, Librairie Nouvelle, 1858.
4 volumes in-8, demi-chagrin prune de l'époque, dos à 5 nerfs rehaussés de filets dorés, titre doré, tête dorée.
Seconde édition en partie originale, augmentée des chapitres XXXVII à LVI qui manquaient à l'édition précédente de 1854. Elle est également enrichie des pièces des procédures qu'elle intenta afin de récupérer la propriété du château dit "Ermitage de la Maison Rouge" dans l'Indre.
Née à Paris en 1824 d’une mère blanchisseuse et d’un père inconnu Céleste Veinard dite "Mogador" subit un beau-père violent avant de quitter le domicile familial. Fille de bordel à 15 ans, lorette à 20 et courtisane à 25, elle devint écuyère à l'Hippodrome, actrice aux Délassements comiques, à Beaumarchais, aux Folies dramatiques et au théâtre des Variétés, puis connut la gloire à la fin des années 1840 au célèbre Bal Mabille. Reine de Paris, courtisée, Céleste Mogador entretiendra une relation houleuse avec le Comte de Chabrillan, diplomate et aristocrate désargenté avec lequel elle se maria en 1854 et qu’elle accompagna dans ses missions.
Elle poursuivit sa carrière tout en composant des romans et surtout ces sulfureux "Mémoires" qui furent condamnés pour outrage aux bonnes mœurs et engendrèrent des conflits sans fin avec ses éditeurs.
Veuve, malade et alcoolique, elle mourut en 1909 rue des Martyrs à la maison de retraite "l'Asile de la Providence" qui existe toujours.
Petites frottements avec qqs épidermures à la reliure. Quelques rousseurs et auréoles.
Ex-libris armorié gravé par Stern.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37372 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PARNELL (Henry Brooke), LAROCHE (Benjamin) traducteur. De la Réforme financière en Angleterre, par Sir Henry Parnell (...), traduit de l'anglais sur la quatrième édition, par Benjamin Laroche.

In-8, demi-veau acajou de l'époque, dos lisse orné d'un décor romantique de roulette dorée en place des nerfs et d'un fer à froid répété entre-nerfs, palette en tête et pied, xv, 334, [137]-152 p. (i.e. 352) p.
Première et unique édition française. D'origine irlandaise, Henry Parnell était membre du Parti whig et devint ministre à la Guerre. Le traducteur, Benjamin Laroche, ami de l'abbé Grégoire, militant anti-esclavagiste, avait dû s'exiler en Angleterre pour son opposition à la politique ultra des Bourbons. Il soumet les recherches d'Henry Parnell sur le crédit, les finances publiques, l'industrie et le commerce à la sagacité de ses contemporains français, aux "gouvernants comme aux gouvernés".
Selon Adolphe Blanqui ("Hist. de l'éco politique", Bibliographie): "vaste et savante revue des institutions économiques de l'Angleterre, par un homme qui les connaît bien. C'est le programme des réformes que l'administration anglaise exécute chaque jour avec une persévérance et une justesse de vues si remarquables".
Quelques rousseurs éparses.
Malgré les erreurs de pagination, exemplaire bien complet, conforme à celui de la BnF et de la Baker Library à Harvard (Oclc 19870624).
Bon exemplaire, bien, relié à l'époque.

Réf.: 37478 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REMUSAT (Charles de). L'Angleterre au XVIIIe Siècle. Études et Portraits pour servir à l'histoire du gouvernement anglais depuis la fin du règne de Guillaume III.
Paris, Didier et Cie, 1856.
2 volumes in-8, demi-chagrin bordeaux de l'époque, dos janséniste à 5 faux-nerfs, auteur et titre doré, têtes dorées, (4), xv, 456 p. et (2) f., 594 p.
Édition originale de cet ouvrage fondamental dans l'histoire du libéralisme français.
"L'une des grandes études sur l'histoire de la pensée politique anglaise au XVIIIe (...), parue initialement dans la 'Revue des Deux Mondes'. Soulignons l'introduction dans laquelle Rémusat donne une 'vue d'ensemble' sur l'Angleterre, les principes constitutionnels, l'aristocratie, la religion, et où il examine les perspectives historiques" (J.-P. Mayer).
"Étudier l'Angleterre et la comparer à la France, on peut dire que ce fut pendant trente années le travail de toutes les intelligences ouvertes et consacrées à la politique réalisable" (Introduction de l'auteur, t.1, p. 10).
Quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire, à toutes marges, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37497 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PFISTER (Johann Christian). Histoire d'Allemagne, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, d'après les sources, avec deux cartes ethnographiques. Traduite de l'allemand par M. Paquis. (COMPLET)
Paris, chez Beauvais, 1837-1838.
11 volumes in-8, demi-chagrin vert bronze de l'époque, dos à 4 nerfs ornés de filets à froid et au noir, titres et tomaisons dorés, tranches mouchetées, 2 cartes gravées dépliantes.
Première et unique édition française dans la traduction d'Amédée Paquis. Cette oeuvre monumentale a été accueillie par la critique française comme la première grande histoire générale de l'Allemagne. De fait elle demeura une source de première importance des deux côtés du Rhin.
"Voici une, enfin une Histoire de l'Allemagne qui peut être signalée comme une oeuvre de conscience, de talent et de patiente investigation. Elle indique toutes les sources auxquelles l'auteur a puisé, et fait connaître avec un grand détail les lois, les moeurs et les coutumes des peuples qui ont habité l'Allemagne depuis les émigrations des barbares jusqu'à nos jours. Le docteur Pfister a travaillé vingt-cinq années à cette histoire, qui a obtenu une juste célébrité" (Revue britannique, juin 1837).
En fin du t. XI "Table analytique et alphabétique des matières des onze volumes" suivie des deux cartes dépliantes.
Rousseurs éparses.
Exemplaire bien relié à l'époque.

Réf.: 37523 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONSTETTEN (Charles Victor de). Recherches sur la nature et les lois de l'imagination.
Genève, J.J. Paschoud, 1807.
2 volumes in-8, demi-percaline verte à la Bradel, dos lisses ornés d'un fleuron doré au centre, titres et tomaisons dorés, datés en pied (reliure postérieure), (4), 351 p. et (4), 237 p., (9) p. de table et de catalogue éditeur.
Edition originale. Né à Berne, disciple et ami de Charles Bonnet, l'auteur était un familier de Madame de Staël et du groupe de Coppet.
"Dans une approche éclectique, Bonstetten cherche à soupeser le post-sensualisme français et l’idéalisme germanique. Il se distingue de l’Idéologie par son spiritualisme: contre les "psychologistes", il maintient un dualisme du corps "automate" et de l’âme (…). Il ne s’agit donc pas d’établir une physiologie, mais une psychologie de l’imagination dans ses liens avec la sensibilité que Bonstetten considère comme un "sixième sens" ".
L'auteur élabore également, au cours de ses recherches, une théorie novatrice de la création esthétique, "intéressantes dans leur contestation du rationalisme", ainsi que des considérations sur le rapport à l'image: véritable "poétique de l’image qui, de l’intérieur du discours théorique, s’émancipe des savoirs philosophiques en se fondant sur les automatismes sentimentaux de l’imagination mémorative" (sur cet ouvrage, cf. D. Kunz Westerhoff, 'L’imagination repensée par les Idéologues ou l’homme-machine entre Lumières et Romantisme', in : "Le moment Idéologique", Lyon, ENS éd., 2013, en ligne).
Madame de Staël présenta des extraits de cet ouvrage, en France, dans 'Le Publiciste'.
(cf. F. Picavet, 'Les idéologues', p.91. De Montet, I, 74. Monglond, VII, 562).
Dos légèrement décoloré.
Bon exemplaire, très frais, imprimé en partie sur papier azuré, à toutes marges.

Réf.: 29698 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



IÑIGUEZ DE MEDRANO (Julio), DU PERRON DE CASTERA (Louis-Adrien). 1- [IÑIGUEZ DE MEDRANO (Julio)], DU PERRON DE CASTERA (Louis-Adrien) traducteur. Relation de la découverte du tombeau de l'enchanteresse Orcavelle, avec l'histoire tragique de ses amours; Traduites de l'espagnol de Jule Iniguez de Médrane [sic]. Paris, veuve d'Houry, 1730. (8), 88 p.
2- ANONYME. La Princesse Laponoise. Histoire héroi-comique. Londres [Paris], George Smith, 1738. In-12, 119 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, demi-basane de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre de veau vert, tranches mouchetées rouges.
1- Edition originale et unique édition de ce conte fantastique donné comme une œuvre de Julián Iñíguez de Medrano traduite sur le manuscrit original par Louis-Adrien du Perron De Castera. La magicienne Orcavelle avait été rendue célèbre par les romans de chevalerie. (Dinaux, 'Sociétés badines', 139. France Littéraire, VI, 13)
2- Edition originale de cette utopie politique. Une princesse de Laponie invite des écrivains français à sa cour. Ceux-ci provoquent une révolte, avant de participer à la restauration du pouvoir autocratique contre honneurs et bienfaits... Ouvrage demeuré anonyme. (Conlon, 'Siècle des Lumières', 38:207. Gay, III- 860).
Reliure frottée, un mors en partie fendu, quelques auréoles claires.

Réf.: 37282 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FIOCCHI (Andrea Domenico) [sous le pseudonyme de FENESTELLA]. L. Fenestella, De Magistratibus sacerdotiisque Romanorum. Pomponius Laetus itidem de Magistratibus & Sacerdotiis, & praeterea de diversis legibus Romanorum.
Lutetiae, ex off. R. Stephani [Paris, Robert Estienne], 1549.
Petit in-8 (155 x 100mm, broché (couverture papier moderne), 112, (6) p. d'index et de colophon, (1) f. bl. [sign. A-G8, H4 (H4 bl.)].
Bonne édition, donnée par Robert Estienne à Paris, vignette de titre à la marque des Estienne et colophon.
Humaniste et archéologue, secrétaire apostolique et chanoine de Florence, Andrea Domenico Fiocco (14..?-1452) publia cet essai sous le nom de l'historien romain Lucius Fenestella.
Cette étude pionnière érudite sur la magistrature et le clergé romain rencontra un très large succès à travers toute l'Europe. Ses observations, en particulier philologiques, ont ouvert la voie à une révision de l'histoire juridique romaine.
(Adams, F-602. Renouard, 'Estienne', p. 75, n°21).
Auréole au coin supérieur.
Bon exemplaire, complet du dernier feuillet blanc.

Réf.: 37412 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REVOLUTION FRANCAISE - CONSTITUTION DE L'AN III. Constitution de la République Française.
Poitiers, Imprimerie de Barbier, An IV (1797-1798).
In-12, broché, couverture de papier moderne fort, tranches mouchetées, 73 p. page de titre inclus.
Édition officielle du texte intégral de la Constitution de 1791, donnée immédiatement à la suite de sa proclamation, dans une jolie impression typographique de Pierre-François Didot, dit "le jeune".
Elle contient la "Déclaration des droits de l’homme et du citoyen" du 26 août 1789, suivie du texte de la Constitution, de la "Lettre du Roi à l’Assemblée Nationale" du 13 septembre 1791 et du "Serment du roi pour l’acceptation de la Constitution" à la séance de l’Assemblée Nationale le 14 septembre 1791. Ensemble suivi d'une table alphabétique détaillée.
La Constitution de 1791 est la première constitution française de l’histoire.
(Jammes, 'Les Didot', n° 39. Martin & Walter, 'Anonymes', 4105).
Bel exemplaire, imprimé par Didot sur vélin fin, relié à l'époque en maroquin rouge aux emblèmes révolutionnaires.

Réf.: 37446 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 4 | 5 |