English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

104 fiche(s) - Page 3


LAVOISIER (Antoine-Laurent). De l’organisation des Banques Publiques en général, et de la Caisse d’Escompte en particulier.
Paris, Clousier, 1789.
In-4, demi-maroquin noir à la Bradel, dos lisse orné de 2 petits fleurons en tête et pied et de filets dorés, titre doré en long (rel. moderne), 16 p.
Edition originale in-4°. "Cours à l’usage des députés sur la fonction et l’organisation des banques (…). Lavoisier, à la veille de plaider devant l’Assemblée Nationale le dossier de la Caisse d’Escompte (intervention du 23 novembre 1789), expose les principes de fonctionnement et souligne que la suspension des paiements, intervenue à deux reprises est le fait du gouvernement bien plus que de la Caisse (...). La création d’une grande banque d’Etat, en abaissant le taux d’intérêt de l’argent, favoriserait selon lui le développement de l’agriculture, du commerce et de l’industrie" (J.-P. Poirier, 'Lavoisier', p. 266).
(Duveen et Klickstein, 254: "In typical Lavoisier style". Goldsmiths, 'Online Catalogue', n°13961.57. Kress, B.1645).
Bel exemplaire très bien relié, très frais, grand de marges.

Réf.: 37838 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[PERRIN (Jacques-Antoine-René)]. Les Egaremens de Julie.
Londres [i.e. Paris?], 1772.
3 tomes reliés en un volume in-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, (8), 91 p.; (2), 93 p., (1) f. bl., (2), 100 p.
Roman libertin attribué à l'avocat J.-A. Perrin ou parfois à C.-J. Dorat.
Les confessions, à la première personne, d'une femme née dans une famille de province "d'honnête pauvreté". "Luxurieuse autant que dénuée de scrupules et bien décidée à exploiter ses charmes dès l'âge de treize ans", Julie parvient d'intrigues en séductions, a une situation confortable, qu’elle finit, fait assez rare, par conserver.
Publié simultanément à 'Margot la Ravaudeuse', à 'L'histoire de Mlle Brion', etc., le roman est associé par la critique à un courant de "romans de prostitution" qui influencera la génération suivante d'auteurs libertins (cf. P. Wald Lasowski, ‎Alain Clerval, Romanciers libertins du XVIIIe s., I, p. 1263 sq.).
"Ses aventures nous promènent à travers la France, de Paris à Bordeaux, puis Aix, Marseille et enfin retour à Paris " (Pia, 'Dict. des œuvres érotiques', p. 156-157).
L'épître "A la ***" serait adressée à la célèbre Pâris.
"L'ouvrage est bien écrit et révèle un auteur maître de sa plume: les scènes érotiques y sont décrites sans banalité" (A. Bracart, réédition 1883).
Le livre a été interdit et condamné à la destruction.
(BN, Enfer, n° 476. Pia, 'Livres de l'Enfer', 2e éd. 1998, col. 406-407. Gay, I, 71).
Papier légèrement bruni, quelques petites taches éparses. Reliure légèrement épidermée.
Provenance: Henriette Sergy, avec son ex-libris gravé par Stern. Grande collectionneuse de gravures du XVIIIe siècle, elle était la compagne de Marcel Allain, l'auteur de 'Fantômas'.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37863 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GREGOIRE (Abbé Henri). Système de dénominations topographiques, pour les places, rues, quais, etc. de toutes les communes de la République, par le Citoyen Grégoire. Convention Nationale. Imprimé par Ordre du Comité d'Instruction publique.
Paris, Imprimerie Nationale, s.d. (janvier 1794).
In-8, broché, couverture de papier ancien de réemploi, 27 p.
Edition originale, publiée en nivôse an II d'après le catalogue de la BnF.
La Révolution française voulait peupler la vie quotidienne de signes des temps nouveaux, particulièrement l'espace et le temps. Ainsi, un décret de la Convention du 16 octobre 1793 proposait d'effacer de la toponymie "tous les noms qui peuvent rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité et de la superstition" et de les remplacer par "des noms courts et sonores, des noms historiques, même ceux des grands hommes".
Grégoire rend compte ici des projets soumis au Comité d'Instruction publique pour cette réforme des noms de lieu. Il refuse un système unique de toponymie qui créerait une fatigante monotonie. Trois systèmes de dénomination sont en concurrence: - puiser les nouveaux noms dans l'agriculture, les arts et métiers et le commerce, - utiliser les noms des vertus morales, - emprunter les dénominations aux victoires et aux "faits immortels" de la Révolution. Grégoire ne tranche pas et propose de laisser le choix de la nouvelle toponymie aux communes.
(Martin & Walter, 15688. Monglond, III, 134).
Bon exemplaire.

Réf.: 37918 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DESCAVES (Lucien), JEANNIOT (Georges) illustrateur. Flingot. Illustrations et gravures de Georges Jeanniot.
Paris, A. Romagnol, Librairie de la collection des Dix, 1907.
In-8 (210 x 137 mm), plein maroquin bleu pétrole, dos à 5 nerfs orné d'un riche décor de filets d'encadrement et perles en écoinçon, auteur et titre dorés, plats encadrés d'un jeu de filets dorés, droits et courbes, coupes filetées, contre-plats bordés du même maroquin garnis d'une large dentelle dorée, tête dorée, couverture conservée (rel. Rivière & Son), (1) f. bl., (4), 37 p., (1) p. bl., (1) f. d'achevé d'imprimer, planches et suite hors-textes gravés.
Edition originale. Tirage à 350 exemplaires numérotés, celui-ci un des 130 (n°149) au format in-8° soleil, imprimé sur vélin d'Arches, illustré d'un portrait-frontispice d’après Charles Fouqueray (reproduit sur la couverture) et de trois états des dix-huit eaux-fortes dont l'eau-forte pure et les eaux-fortes de la suite avec les remarques.
Ce court récit peu connu de Lucien Descaves, relate les aventures du père Thiebault et de sa colonie de jeunes orphelins qu'il accueille et tente de protéger durant les événements de la Commune à Paris. Le récit suit particulièrement l'un d'entre eux, Flingot, double de Gavroche, jusqu'à sa mort tragique, victime de la férocité de la répression versaillaise.
Ecrivain naturaliste et libertaire, journaliste, romancier et auteur dramatique, Lucien Descaves (1861-1949) sympathisa avec la Commune de Paris et ses militants "antiautoritaires".
L'illustration de Pierre Georges Jeanniot, vivante, expressive et animée accompagne avec réussite l'action.
(Carteret IV-137. Lonchamp, II, 128. Talvart & Place, IV, 193).
Très bel exemplaire, à toutes marges, parfaitement relié en maroquin par l'atelier de Robert Rivière. Installé à Londres, il fut l’un des ateliers favoris de la famille royale d'Angleterre.

Réf.: 37928 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GIOVIO (Paolo) ou JOVE (Paul). De Bello Germanico Dialogus. Pauli Iovii Historici, Ad Iohannem Fredericum Saxonum, & Philippum Chattorum Principes, Epistola.
S.l. [Köln, Jaspar von Gennep], 1547.
In-12, cartonnage marbré à la Bradel, titre doré (reliure signée Laurenchet), [16] feuillets, grande marque de titre sur bois à l’aigle couronné à deux têtes et lettrines historiées.
Edition originale et unique. Humaniste et médecin italien mort à Florence, Paolo Giovio (1483-1552), en français Paul Jove, a été l'un des chroniqueurs et historiens les plus réputés de son temps. Il fut ainsi l’un des principaux chroniqueurs des guerres d'Italie et d’Allemagne à propos desquelles il livre ici ses réflexions sous forme de dialogues fictifs entre Arioviste, chef des Suèves et Jules César.
Ces "Dialogues" sont suivis d’une lettre à Johann Friedrich I, le Magnanime, Prince Electeur de Saxe (en allemand Johann Friedrich I von Sachsen, der Großmütige) et à Philippe Ier de Hesse (Philipp I, Landgraf von Hessen).
La brochure a été imprimée à Cologne (Köln) chez Jaspar von Gennep.
(VD16 ZV 6636).
Très bon exemplaire, très frais, grand de marges, très bien relié.

Réf.: 33100 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FOURCROY (Antoine-François, comte de).. Rapport sur les mesures prises par le comité de salut public pour l’établissement de l’école centrale des travaux publics, décrétée par la Convention nationale, le 21 ventôse dernier; et projet de décret pour l’ouverture de cette école, & l’admission des élèves; Présentés au nom des comités de salut public, d’instruction publique & des travaux publics, réunis, à la séance du 3 vendémiaire de l’an 3 de la République Française, une et indivisible. Imprimés par ordre de la Convention Nationale.
Paris, Imprimerie Nationale, s.d. [1794].
In-8, demi-maroquin rouge à la bralde, dos orné de filets dorés et fer au bonnet phygien (rel. moderne, 20 p.
Edition originale de ce célèbre discours, l'un des moments importants dans l'histoire de la Révolution, à la fois institution de l'Ecole polytechnique et règlement de compte vis-à-vis des Montagnards.
Après le 9 thermidor et les Jacobins vaincus, Fourcroy devint membre du Comité de salut public épuré (le 15 fructidor). Le 3 vendémiaire an III (24 septembre 1794), il présenta, au nom de ce Comité, ce rapport historique sur l'organisation de l'Ecole polytechnique (alors appelée l'Ecole centrale des travaux publics), rapport qui s'achève sur le projet de décret en 17 articles, tel qu'il fut adopté.
Le rapport s'ouvre par une attaque en règle contre les Montagnards : "Tandis que les Conspirateurs voulaient faire disparaître de la France les Lumières dont ils redoutaient l'influence, la Convention Nationale s'opposait de toute sa force aux efforts de ces barbares (…)" (p. 1).
(Martin & Walter, II, 9447).
Très bon exemplaire, bien relié, très frais.

Réf.: 37851 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



WINCKELMANN (Johann-Joachim). Histoire de l'art chez les anciens (...); Traduite de l'allemand par M. Huber. Nouvelle édition, revue et corrigée.
Paris, Barrois l'Aîné, Savoye 1789.
3 volumes in-8, plein veau blond marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et bronze, tranches rouges, (4), clx, (4), 212 p.; (4), 379 p. et (4), 328 p., 27 planches gravées hors texte.
Bonne édition de cet essai fondateur, dans la traduction de référence du philologue et historien de l'art allemand Michael Huber (1727-1804) qui vécut à Paris.
L'ouvrage est illustré de 27 planches gravées reproduisant 54 figures, précédées de trois tables et "d'explications des gravures".
L'essai est précédé d'une préface de l'auteur et de "Mémoires pour servir à l'histoire de la vie et des ouvrages de Winckelmann" en tête du premier volume (160 pages).
"Premier historien de l'art au sens où nous l'entendons" (R. Mortier), fondateur de l'archéologie comme discipline, redécouvreur de l'Antiquité classique débarrassée de "l'hellénisme de pacotille qui plaisait à ses contemporains", Winckelmann est le père de l'esthétique théorique moderne.
Sa conception du modèle grec survit jusqu'à nos jours et son oeuvre exerça une influence déterminante sur l'esthétique des Lumières. Diderot, en particulier, reconnaîtra son influence dans le 'Salon de 1765'.
(Brunet, V, 1463. Conlon, 'Siècle des Lumières, 89:11289. Monglond I, 500).
Défauts aux mors, coiffes, coupes et coins.
Bon exemplaire, relié à l'époque, intérieur très frais.

Réf.: 37866 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



AUBERY DU MAURIER (Louis). Mémoires pour servir à l'histoire de Hollande et des autres Provinces-Unies, où l'on verra les véritables causes des Divisions qui sont depuis soixante ans dans cette République, & qui la menacent de ruine.
Paris, [s.n.], 1711.
In-12, plein vélin ivoire rigide ivoire de l'époque, dos titré à la plume, tranches rouges, (16), 363, (1) p.
Histoire vue du côté protestant de la Maison d'Orange et des luttes pour l'indépendance des Pays-Bas à travers la biographie des principaux acteurs: Guillaume de Nassau, Louise de Coligny, Philippe-Guillaume d'Orange, Maurice de Nassau, Frédéric-Henri d'Orange-Nassau, Johan van Oldenbarnevelt et François van Aerssen.
Le dernier chapitre est consacré à Hugo Grotius que l'auteur admire et dont il fut l'élève à Leyde.
L'auteur Louis Aubry du Maurier (1609-1687) avait accompagné son père, haut fonctionnaire français et ambassadeur de Louis XIII en Hollande et fut un témoin direct des événements qu'il relate.
Intéressante préface sur l'actualité culturelle et politique de la France dans laquelle l'auteur aborde également les événements de la Saint-Barthélemy.
"Livre (…) d'un homme soucieux d'impartialité (…). Il éclaire toute une partie de la politique extérieure de la France pendant la première moitié du XVIIe siècle" ("Sources de l'Histoire de France", XVIIe, n°700).
Le livre fut interdit par la Cour de Justice de Hollande.
('France protestante', I, 154).
Ex-libris imprimé (étiquette) du philologue et bibliophile allemand le "Baron von Lasberg in Eppishausen" (1770 - 1855).
Bel exemplaire, très bien conservé dans sa première reliure de vélin ivoire rigide.

Réf.: 37870 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOUHY (Charles de Fieux, chevalier de). La paysanne parvenue, ou les Mémoires de la Marquise L. V. [COMPLET].
Rouen, Chez Labbey, rue Martainville, 1788.
12 parties en 2 tomes et 2 volumes, demi-basane brune de l'époque, dos lisses ornés de chaînons dorés répétés, pièces de titre et de tomaison de veau havane et bronze, viij, 168 p.; 143 p.; (2), 148 p. et (2), 175, (1) p. de permission.
Rare édition rouennaise de ce roman dont un unique exemplaire est recensé dans le monde par WorldCat (Univ. Of Basel). Cette édition manque à l'ensemble des bibliothèques françaises (CCFr).
Le roman s'achève par un feuillet de "permission simple" donnée à Paris par le directeur général de la librairie à l'imprimeur-libraire rouennais Nicolas Labbey (1746-1841), permission enregistrée par la chambre syndicale de Rouen en 1788.
Chacune des douze parties est précédée d'une vignette d'illustration gravée en bandeau.
"Donnée pour des mémoires du temps, 'La Paysanne parvenue', histoire de Jeannette dont l'ascension sociale ménage bien des péripéties conduites avec fantaisie et entrain (…). Le roman livre un tableau captivant d'un XVIIIe siècle qui ne doit rien aux recompositions philosophiques" (Ph.-J. C. pour le journal "Le Monde").
"Peinture remarquable de la vie concrète, quotidienne et des rapports familiaux, sociaux de ses contemporains. Le roman eut une grande influence sur 'La Nouvelle Héloïse' de Rousseau" (Henri Coulet, Ed. Desjonquères).
Coiffes frottées.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37877 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COCCHI (Antonio). Du régime de vivre pythagoricien à l'usage de la médecine (...). Traduit de l'italien.
Genève, Frères Cramer & Cl. Philibert, 1750.
In-8, demi-maroquin bordeaux à la Bradel orné de doubles filets dorés, titre doré en long (rel. Malica Lestang), viii, 111 p.
Première édition de la traduction française (l'originale a paru à Florence en 1743), "de cet important ouvrage sur le régime végétarien, l'un des premiers, entièrement consacré à ce sujet. Par "régime pythagoricien", suivant la tradition qui remonte au philosophe platonicien Porphyre, Cocchi signifie un régime végétarien complété par du lait et du miel, qu'il considère comme adapté à tous les besoins nutritionnels et sans contre-indications. Antonio Cocchi (Benevento, 1695 - Florence, 1758), médecin et homme de lettres, a enseigné l'anatomie à Florence et fut l'un des premiers francs-maçons italiens, membre de la colonie anglaise de Florence" ('Gastronomy Collection at Bloomsbury', 2015, n°112).
C'est par cette traduction que J.-J. Rousseau prit connaissance des principes pythagoriciens du végétarisme.
(Vicaire, 'Bib. gastronomique (2nd ed.)', col. 185. Wellcome, II, p. 362. Westbury, 275).
Joli exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 37897 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GREGOIRE (Abbé Henri). Rapport sur l'établissement d'un Conservatoire des Arts et Métiers. Séance du 8 vendémiaire, l'an 3 (...). Imprimé par ordre de la Convention Nationale.
Paris, Imprimerie nationale, Vendémiaire an III [septembre 1794].
In-8, broché, couverture de papier de réemploi, 20 p.
Edition originale. "C'est sur ce célèbre rapport de Grégoire du 8 Vendémiaire an III, considéré encore aujourd'hui comme "la Charte fondamentale de l'enseignement technique", que fut voté par la Convention, le 19 Vendémiaire an III (10 octobre 1794), le fameux décret, véritable acte de naissance du Conservatoire des Arts et Métiers" (M. Lévy in Revue Europe, 'Grégoire', p. 100).
(R. Hermon-Belot, 'Grégoire', p. 485. Martin & Walter, 15681. Tourneux, 17684).
Quelques petites piqûres éparses.
Bon exemplaire.

Réf.: 37915 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LACAN (Jacques). [Les complexes familiaux dans la formation de l'individu. Essai d'analyse d'une fonction en psychologie].
Paris, Encyclopédie française, mars 1938.
Fort volume grand in-4 (295 x 248 mm), plein vélin ivoire éditeur, caractères bleus, blancs, rouges et dorés.estampés au dos et sur le plat supérieur.
Edition originale de l'un des premiers textes d’importance de Jacques Lacan, essai fondateur composé en 1936 à la demande d'Henri Wallon pour ‘l'Encyclopédie française’ dirigée par Lucien Febvre (in Tome VIII, "La vie mentale").
1er cahier. Introduction : L’institution familiale - Chapitre I : Le complexe, facteur concret de la psychologie familiale. 16 p. (p. 8°40-1 à 8°40-16).
2e cahier. Chapitre II : Les complexes familiaux en pathologie. 8 p. (p. 8°42-1 à 8°42-8).
Les articles sont insérés dans les livraisons n° 40 et 42. Les intertitres ont été imposés à Lacan par Lucien Febvre et Henri Wallon.
Sur l’histoire de ce travail "hors du commun", cf. le "Mémorandum" de Lucien Febvre cité par Élisabeth Roudinesco in ‘Jacques Lacan’, Fayard, 1993.
Le volume contient, par ailleurs, d'importantes contributions de Pierre Abraham, Lucien Febvre, Pierre Janet, Daniel Lagache, E. et M. Minkowski, H. Pieron, H. Wallon, etc.
(Joël Dor, ‘Nouvelle bibliographie des travaux de J. Lacan: Thésaurus Lacan’, 2015. II, 1938).
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 37926 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAINT-SIMON (Claude Henri, comte de). Oeuvres choisies, précédées d'un essai sur sa doctrine.
Bruxelles, Fr. Van Meenen et Cie, 1859.
3 volumes in-12, demi-toile chagrinée de l'époque, (2) f., cxii, 264 p., 455, (1) p. et 388 p., portrait frontispice, planche dépliante lithographiée.
Première édition collective, bien établie et très complète, publiée sous la direction de Charles Lemonnier, "qui contient de nombreux textes inédits" (Walch).
Portrait frontispice de Saint-Simon et une planche repliée lithographiée par Ph. Ham ("Arbre encyclopédique").
Tome I : [Ch. Lemonnier], Essai sur les oeuvres et la doctrine de Saint-Simon - Notice bibliographique. SAINT-SIMON : Lettres d'un habitant de Genève à ses contemporains - Introduction aux travaux scientifiques du XIXe siècle.
Tome II : Mémoire sur la science de l'Homme - Travail sur la gravitation universelle - De la réorganisation de la société européenne - Profession de foi du comte de Saint-Simon au sujet de l'invasion du territoire français par Napoléon Bonaparte - Opinion sur les mesures à prendre contre la coalition de 1815 - Extraits de l'Organisateur - Lettre aux jurés - Suite de la brochure: Des Bourbons et des Stuarts.
Tome III : Du système industriel - Catéchisme des industriels - Opinions littéraires, philosophiques et industrielles - Nouveau Christianisme.
(Einaudi, 4952. Mazzone, p. 5. Mori, p. 97. Walch, n° 103. Walch-Gerits, n° 376).
Réparation de papier (I, p xli), avec perte de quelques caractères. Petits accrocs aux coiffes.
Bon exemplaire.

Réf.: 37937 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David). Pensées philosophiques, morales, critiques, littéraires et politiques de M. Hume.
Paris, Veuve Duchesne, 1767.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches marbrées, (4), xij, 416 p., portrait frontispice gravé.
Première édition française de ce recueil d’essais de philosophie politique de Hume pris dans les ‘Essays moral, political, and literary’, traduit et annoté par J.-A. Descoulmiers et illustré d’un portrait frontispice de Hume gravé par Duhamel d’après Cochin.
L'adresse de Londres est fictive, l'ouvrage a été publié à Paris par la veuve de Nicolas-Bonaventure Duchesne.
Selon l'auteur de la préface, le choix des oeuvres aurait été spécialement réalisé pour éclairer le public français à l'occasion de la querelle entre Hume et J.-J. Rousseau.
(Jessop, p 10. Fieser, 23-C.3. Manque à Chuo).
Mors légèrement frottés.
Très bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37845 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LUCIEN de SAMOSATE, ABLANCOURT (Nicolas Perrot d'). Lucien, de la traduction de N. Perrot, Sr d'Ablancourt.
Paris, Augustin Courbé, 1655.
2 volumes in-4, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments dorés "à la grotesque", filets dorés d'encadrement sur les plats, (16), 670, (31) p. et (4), 711, (41) p., planche frontispice gravée sur cuivre.
Seconde édition "revue et corrigée", parue un an après l'originale ornée d'une belle planche gravée en frontispice.
L'édition ancienne de référence des oeuvres de Lucien par Perrot d'Ablancourt, avec ses "remarques" sur la traduction et des textes de sa composition.
Sur l'importance de Perrot d'Ablancourt dans l'histoire littéraire de la France, sur son essai et son oeuvre de traduction, cf. R. Zuber, 'Les belles infidèles et la formation du goût classique'.
L'oeuvre de Lucien est donnée comme source fondatrice de l'utopie et du voyage imaginaire comme genre littéraire. (BnF, Bibliothèque utopique online).
Epitre dédicacée à Monsieur Conrart. Marque de l'éditeur en page de titre, bandeau, lettrine en tête de la dédicace gravés cuivre, bandeaux, lettrines, culs-de-lampe gravés sur bois. Belle planche frontispice.
Bien complet. La table du tome II a été reliée en tête de volume.
Reliures frottées comportant des accrocs de cuir. Quelques ressauts de cahiers. Quelques rousseurs.
Provenance: François Doutriaux à la devise "Placide et recte" avec ex-libris gravé, Abbaye Saint Jean des Vignes de Soisson avec cachet ex-libris armorié, "Louis Robin avocat, 1894", et "Nicolas Macé à Montregard" (1709), avec signature.

Réf.: 37860 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MARAT - 3 PAMPHLETS CONCERNANT MARAT. 1- LE ROU (M.). L'anti-Marat, ou, Défense de M. Necker, contre le soi-disant Ami du Peuple. [Paris], Imprimerie de Guillaume Junior, [déc. 1789]. 30 p.
2- [ESTIENNE (Antoine)]. Réflexions d'un Habitant du Fauxbourg Saint-Marceau [sic], pour servir de suite à la dénonciation du même Fauxbourg, à celui de Saint-Antoine. Paris, Imprimerie de Champigny, lib. rue Hautefeuille, n° 36, 1790. 7 p.
3- Un Aristocrate n'a pas le temps de jouer. [Paris], Imprimerie des Jacobins Saint-Honoré, [1790]. 7 p.

3 brochures reliées en un volume in-8, cartonnage marbré à la Bradel, pièce de titre de maroquin rouge en long (rel. moderne).
1- L'auteur réfute, point par point, le pamphlet de Marat qui dénonçait Necker comme l'âme du mouvement réactionnaire. (Chevremont, 'Marat: Index du bibliophile', p. 265. Fonds Lacassagne, p. 18. Martin & Walter, 21126).
2- Pamphlet composé par Antoine Estienne, "libelliste à la solde de La Fayette" pour répondre aux attaques de Marat. "L'Ami du Peuple" avait appelé les ouvriers des faubourgs à se mobiliser contre La Fayette et ses partisans accusés de vouloir imposer la distinction entre citoyens actifs et passifs. Le pamphlet se présente sous forme de "Réflexions" d'un ouvrier qui signe en fin: "Jean, compagnon brasseur" (page 7) .
Le véritable auteur est identifié par O. Elyada, "L’appel aux faubourgs. Pamphlets populaires et propagande à Paris, 1789-1791" in "Paris et la Révolution. L’exception française" (sous la dir. de M. Vovelle), p. 185-200. (Martin & Walter, 17265. Tourneux, 1521).
3- Violente dénonciation de Marat et de ses méthodes, accusé de despotisme et de corruption, à travers la fiction de mésaventures d'un ressortissant anglais installé à Paris, Mr. Smith. (Chevremont, 'Marat: Index du bibliophile', p. 268-269. Martin & Walter, 17776).
Bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 37927 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SCHOELCHER (Victor). Abolition de la peine de mort. Par V. Schoelcher Représentant du Peuple (Guadeloupe).
Paris, Eugène de Soye et Cie, 1851.
In-8, demi-percaline gaufrée vert sapin à la Bradel, dos orné de doubles filets dorés, titre doré en long, couverture conservée (rel. Laurenchet), 46 p.
Edition originale. Député des Antilles sous IIe République, puis sous la IIIe, proche de Victor Hugo, Victor Schoelcher fit du combat pour l'abolition de la peine de mort, comme celui pour l'abolition de l'esclavage, la grande affaire de la vie.
Le 21 février 1851, il proposait à l'Assemblée nationale une loi abolissant la peine de mort qui fut rejetée sans débat. Revendiquant pour son groupe politique ("on nous appelle les Rouges") le devoir d'exemplarité en matière de morale, il expose ici les arguments qui seront repris par des générations de partisans de l'abolition: la peine de mort est immorale et inopérante tant du point de vue matériel que préventif. Elle ne fait qu’''enfanter les bourreaux'' et ''exciter le goût du sang''; elle est d'une ''iniquité monstrueuse car irréparable''. La société, de plus, n'a aucun ''droit de tuer''; elle a au contraire le ''devoir d'amender le criminel''.
Couverture tachée. Dernier feuillet sali et restauré.
Exemplaire bien relié.

Réf.: 37938 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BESLAY (Charles). Mes souvenirs. 1830 - 1848 - 1870.
Paris, Sandoz et Fischbacher, Neuchatel, Jules Sandoz, Bruxelles, Claasen, octobre 1873.
In-12, demi-chagrin rouge de l'époque, dos à nerfs à 4 faux-nerfs orné de filets à froid et d'un fer ajouré répété entre-nerfs, titre doré, 482, (1) p.
Edition originale rare. "Témoignage de premier ordre sur le parcours d'un républicain socialisant, disciple de Proudhon, membre de l'Internationale, élu le 26 mars à la Commune" (Le Quillec, n°444).
Nommé commissaire délégué auprès de la Banque de France pendant l'insurrection, Beslay est le doyen de la Commune.
Selon B. de Sauvigny dans son introduction à une réédition (1979): "Témoignage important dans son dépouillement qui en souligne la crédibilité".
(Del Bo, 'Commune de Paris', p. 65).
Très bon exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37961 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MARAT - GUIRAUT (François-Elie). Oraison funèbre de Marat, l'Ami du Peuple, Prononcée par le citoyen F.E. Guiraut, membre de la Société des Jacobins, dans la Section du Contrat social, devant la Convention nationale, les Autorités constituées, les Sections, les Sociétés patriotiques et un grand nombre de Fédérés, le 8 août 1793, l'an 2e de la République, une et indivisible.
[Paris], Imprimerie des 86 dép. et de la Société des Jacobins, s.d. [1794].
In-8, pleine percaline bordeaux à la Bradel, pièce de titre de maroquin bordeaux en long (rel. moderne), 15 p.
Edition originale de cette hagiographie enflammée, véritable morceau mystique à la gloire de Marat accompagnée d'une biographie de "l'Ami du Peuple", de l'historique de son parcours dans la Révolution française et d'un appel au peuple à sauvegarder la pureté révolutionnaire contre ses ennemis.
L'auteur, qui était membre de la "Section du Contrat Social" aux Halles et de la Commune insurrectionnelle du 10 août, témoigne avec ferveur de l'extraordinaire popularité de "l'Ami du Peuple" auprès des sans-culottes parisiens.
C'est un extrait tiré de cette oraison qui figurait au piédestal de la statue de Marat au parc des Buttes Chaumont, statue qui fut fondue en 1942 sous le régime de Vichy.
(Fonds Lacassagne, p. 16. Martin & Walter, 16185. Tourneux, 8751).
Piqûres éparses.
Ex-libris armorié et monogramme "HM" doré en coin du plat supérieur.
Bon exemplaire.

Réf.: 37862 - Eur 380.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LAPERRIERE (Gaston de). Les Bords du Loiret, Album de 12 vues dessinées et lithographiées par G. de Laperrière.
S.l. (Orléans), Desjardins, Lith, 1869.
In-4 oblong (310 x 235), broché, couverture cartonnée imprimée de l'éditeur, 12 planches lithographiées.
Très rare album de 12 vues dessinées par Gaston de Laperrière (1848-1907) gravées et lithographiées par A. Desjardin à Orléans en 2 teintes, ensemble protégé sous serpentes.
Liste des gravures : La Source - Beauvoir - Isambert - Petit-Bois - La Mothe-Bouquin - Bel-Air - Le Poutil - Belle-Vue - Le Moulin des Béchets - Les Moulins St. Samson et St. Julien - Le Rondon - Les Moulins de St. Mesmin.
Couverture légèrement défraîchie, partiellement débroché. Les planches sont bien conservées.

Réf.: 37465 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MAFFEI (Scipione), BELLINCINI (Giovanni). Della Scienza chiamata Cavalleresca libri tre (...). In questa quarta edizione vi sono inserte le aggiunte del Signor Conte Giovanni Bellincini Modonese.
Trento [Trente], Giovanni Parone, 1717.
2 parties en un volume in-4, plein vélin rigide de l'époque, dos lisse titré à la plume, (1) f., (14), 284, (12) p. et (2) f., (4), 59 p. pour les suppléments.
Quatrième édition, la plus complète, augmentée d'un supplément par Giovanni Bellincini, sous page de titre et pagination particulière.
Selon Gelli : "Monument dans la réforme de la science pénale, d'une portée comparable à l'ouvrage de Beccaria 'Des Délits et des Peines'".
"Cet ouvrage écrit contre le duel, en diminua beaucoup l'usage en Italie. L'auteur établit que c'est une coutume, due uniquement aux barbares, qui détruisirent l'Empire romain; et il fait l'histoire du duel tant juridique que privé" (Hoefer, 42, 656).
"Attraverso l'impietoso esame di circa due secoli di libri sull'onore e il duello, Maffei distruggeva la mentalità rissosa e antisociale del ceto cui lui stesso apparteneva e proponeva una morale nuova e differente, costruita sulle virtù civiche degli antichi" (Ulvioni, 1998, p. 401).
(Gamba, 2320. Graesse, IV, 334).
Très bon exemplaire, dans sa première reliure de vélin rigide.

Réf.: 37804 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BUC'HOZ (Pierre-Joseph) ou BUCHOZ. Amusemens des dames dans les oiseaux de volière ; ou Traité des oiseaux qui peuvent servir d'amusement au beau sexe.
Paris, chez l'Auteur, rue de la Harpe, 1782.
In-12, plein maroquin aubergine, dos à 5 nerfs guillochés or, richement garnis de caissons ornés d'un décor d'encadrement et fleuron central dorés, double filet doré en encadrement des plats, coupes et tranches filetées, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (reliure du XIXe), viij, 326 p. et (1) f. d'approbation.
Edition originale. Les quinze premiers chapitres sont consacrés à la description et aux soins à apporter à quinze différents oiseaux de volière. Les trois derniers chapitres sont réservés à l'alimentation, aux maladies et à l'équipement de la volière.
Originaire de Metz, Pierre-Joseph Buc'hoz (1731-1807) était avocat et médecin. Devenu médecin du roi Stanislas, il quitta son emploi pour se consacrer à la botanique et aux sciences naturelles. Membre du Collège royal de médecine de Nancy et de nombreuses académies, à partir de 1776, il s'autoédita, distribuant lui-même à ses domiciles parisiens sa prolifique production éditoriale dans l'esprit encyclopédique du temps.
(Thiébaud, 'Bibliographie de la chasse', col. 134).
De la bibliothèque cynégétique d'A. Mercier, avec son ex-libris gravé (vente 1889, n°81).
Belle reliure de maroquin de maître.

Réf.: 37807 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COCCHI (Antonio). Del vitto pitagorico per uso della medicina. Discorso.
Venezia, Simone Occhi, 1744.
In-12, broché, cartonnage de papier d'attente crème de l'époque, 72 p.
Seconda edizione, la prima apparve a Firenze nel 1743, "di questa fortunata opera di cucina vegetariana, una delle prime in lingua italiana interamente dedicate all'argomento. Per vitto pitagorico, seguendo la tradizione che risale fino al filosofo platonico Porfirio, Cocchi intende una dieta vegetariana integrata da latte e miele, che ritiene atta a tutte le esigenze nutritive e priva di controindicazioni. Antonio Cocchi (Benevento, 1695 - Firenze, 1758), di padre toscano e madre pugliese, medico e letterato erede della tradizione scientifica di Francesco Redi, insegnò anatomia a Firenze e fu uno dei primi massoni italiani, membro della colonia inglese di Firenze" ('Gastronomy Collection at Bloomsbury', 2015, n°112).
(Vicaire, 'Bib. gastronomique (2nd ed.)', col. 185. Wellcome, II, p. 362. Westbury, 275).
Quelques auréoles en marge de quelques feuillets.
Bon exemplaire.

Réf.: 37810 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MATTHIEU (Pierre). Historia della morte d'Henrico Quarto. Re di Francia, e di Navarra (...) Tradotta di Francese in Italiano da Jean Bernardo de la Baffarderie, Aggiuntavi di nuovo una Canzone del cavalier Marini in Morte di detto Ré.
Modena, & in Macerata, Pietro Salvioni, 1615.
In-12 (100 x 151 mm), broché, cartonnage crème d'attente de l'époque, (8), 133, (1) p., grande vignette de titre gravée.
Prima edizione della traduzione italiana di francese da Jean Bernardo de la Baffarderie, "ggiuntavi di nuovo una canzone del cavalier Marini in morte di detto Ré".
D’abord lié à la Ligue, Pierre Matthieu devint secrétaire du duc de Nemours puis soutint le futur Henri IV. Il contribua à son entrée à Lyon en 1595 et le suivit à Paris où il devint son historiographe officiel.
Composé par un familier du roi témoin oculaire des événements qu’il relate, cet ouvrage est riche de nombreux détails alors inédits. Il est cité comme l’une des sources de première main pour l’histoire de l’assassinat de Henri IV (Pour l’édition française cf. Brunet, III, 1532. Sources de l’Histoire de France, 3257. Tchemerzine-Scheler, IV, 635).
Manque de papier au dos de la reliure.
Très bon exemplaire, très frais, très bien conservé, tel que paru.

Réf.: 37812 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MENDELSSOHN (Moses). Phédon, ou Entretiens sur la spiritualité et l'immortalité de l'âme (...). Traduit de l'allemand par M. Junker.
Paris, Saillant et Bayeux, Lepelley, 1772.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (4), xxiv, 342, (2) p., planche frontispice gravée.
Edition originale de la traduction française par G.-A. Junker, de l’oeuvre majeure de Moses Mendelssohn, principal philosophe de la "Haskala", mouvement culturel juif européen influencé par les Lumières.
L’essai est précédé d’un "avertissement" sur l’auteur donnée par le traducteur, d’une préface de l’auteur et d’une "Vie de Socrate".
Planche frontispice d’après Monet, gravé par Ménil.
Le traducteur signale que les "remarques ajoutées à la Vie de Socrate ne se trouvent pas dans l’originale allemande" et qu’elles proviennent de l’édition anglaise imprimée à Paris.
L’essai est composé de trois dialogues à la manière du Phédon de Platon, à partir de la correspondance de Mendelssohn avec son ami Thomas Abbt.
"Ami de Lessing, grand-père du musicien Félix Mendelssohn, ce disciple de Leibniz, dont il tente de concilier la philosophie avec la pensée juive, connut la célébrité à la suite de cette publication. Reprenant le célèbre dialogue du même nom dans lequel Platon met en scène les derniers instants de Socrate, ce Phédon se propose "d’accommoder les preuves métaphysiques" de Platon au goût de son siècle et met dans la bouche de Socrate des arguments qui sont ceux de Descartes ou de Leibniz" (Jean Blain, in Lire, 2000).
(Cohen, 386. Fürst, II, 361).
Restauration à un mors et une coiffe. Rousseurs éparses.
Bon exemplaire, relié à l’époque.

Réf.: 37867 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 4 | 5 |