English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

93 fiche(s) - Page 3


ESCHERNY (François Louis, comte d'). Oeuvres philosophiques, littéraires, historiques et morales (...).
Paris, Bossange et Masson, Delaunay, 1814.
3 volumes in-12, plein veau raciné de l'époque, dos lisses ornés de compartiments, dentelle d'encadrement sur les plats et les coupes, tranches citron, pagination particulière pour chaque texte.
Seconde édition augmentée de quatre traités: De la liberté - Des peuples qui vivent sous les loix de la nature - Du mérite des actions humaines…- Des divers cultes.
Contient, de plus: De l'égoïsme - Anecdotes de la vie de Pierre-le-Grand - Le premier des mérites est d'être heureux - Des peines et des délits - De la noblesse - Des erreurs de Rousseau en politique - Sur la Russie - Sur la Suisse - De certaines opinions - De la vérité - Essai sur le bonheur - De la poésie et des vers - De la musique dramatique et vocale - Eloge de J.-J. Rousseau - De Rousseau et des philosophes du XVIIIe siècle - De l'imprimerie et des livres - De la supériorité du XVIIIe siècle - De la critique et des journaux (…).
Homme des Lumières né à Neuchâtel, le comte François-Louis d'Escherny (1733-1815) voyagea à travers l'Europe; en Autriche et en Allemagne où il fut reçu par les souverains, en Pologne et en Russie où il rencontra Catherine II, puis il occupa diverses fonctions diplomatiques. De retour à Paris il fréquenta les salons et se lia avec les Philosophes, principalement Diderot, d'Alembert et Rousseau avec lequel il devint ami et partagea la même passion pour la musique.
Partisan de la Révolution française à ses débuts, il quitta Paris en 1792 et revint en 1796.
(Jeanneret et Bonhôte, 'Biographie neuchâteloise', p. 320, n°4).
Seulement 5 exemplaires sont recensés dans les bibliothèques dans le monde (WorldCat) dont uniquement deux dans les bibliothèques françaises au CCFr: Sainte-Geneviève et BnF.
Dos passé et frotté avec quelques accrocs. Quelques rousseurs éparses.
Envoi de l'auteur au verso de la première garde: "Pour Monsieur Chaussier de la part de l'auteur".

Réf.: 37742 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


L'HERITIER DE VILLANDON (Marie-Jeanne). Les caprices du destin, ou, Recueil d'histoires singulières et amusantes arrivées de nos jours. Par Mademoiselle l'H*** Avec figures.
Paris, Au Palais, Pierre-Michel Huart, 1718.
In-12, plein vélin rigide de l'époque, pièce de titre de veau rouge, (16), 397 (i.e. 387), (7) p. de catalogue éditeur, 4 planches gravées hors-texte.
Edition originale. Recueil de sept contes et nouvelles: La princesse Olympe -- Le jugement téméraire -- La bizarrerie du penchant -- L'Amazone françoise -- Le sort corrigé, ou, L'amour victorieux par la lotterie -- Le phantôme amoureux, ou, Le faux revenant [sic].
4 planches gravées hors texte. Vignette de titre, bandeau gravé armorié en tête de la dédicace.
Fille d’un mousquetaire normand historiographe de Cour et nièce de Charles Perrault, Marie-Jeanne L'Héritier de Villandon (1664-1734) fit très tôt partie du cercle des précieuses autour de Madeleine de Scudéry qui lui servit de mentor et lui légua son salon à sa mort en 1701. Tout comme elle, elle demeura célibataire, vécut de sa plume et du mécénat de ses deux protectrices: la duchesse de Longueville, dont elle édita les Mémoires, et la duchesse d’Épernon.
Son oeuvre littéraire et critique, célébrée par ses contemporains, lui ouvrit la porte de deux prestigieuses académies: les Jeux floraux de Toulouse et les Ricovrati à Padoue.
D'une très bonne qualité littéraire, ces nouvelles sont également originales par les thèmes ; L'Amazone françoise relate les aventures d'une jeune fille travestie en homme afin de remplacer son frère lors d'une bataille et à la cour.
(Jones, p.30. Gay, I, 473. Quérard, V, 289).
Quelques rousseurs, auréoles et taches éparses. Quelques petits défauts de papier sans perte de texte. Vélin légèrement taché.
Bon exemplaire.

Réf.: 37756 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MONTAGU (Mary Wortley). 1- Lettres de Milady Wortley Montague [sic], Ecrites pendant ses Voyages en Europe, en Asie & en Amérique (…). [Tome premier / second].
2- Lettres (…), Ecrites pendant ses Voyages en diverses parties du Monde (…). Troisième partie pour servir de Supplément aux deux premières. On y a joint une Réponse à la Critique [du Baron de Tott] que le 'Journal encyclopédique' a faite des deux premières parties de ces lettres, par M. G... [Guys] de Marseille.
(3 TOMES - COMPLET AVEC LE SUPPLEMENT).
Roterdam [sic], Henri Beman, 1764 (T. 1 & 2) et Londres, Paris, Veuve Duchesne, 1768 (T.3).
3 tomes reliés en un fort volume in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de caissons richement décorés, pièces de titre et de tomaison de maroquin fauve et noir, roulette à froid sur les coupes, tranches rouges, x, 226 p. ; (1) f., 214 p. et xj et 192 p.
Bonne édition de la traduction française, la plus complète en 3 parties, comportant le supplément paru en 1768. La correspondance de Lady Mary Montagu, née Pierrepont (1689-1762), journal de ses voyages, particulièrement en Turquie, à la suite de son mari ambassadeur à Constantinople.
"Véritable ethnographie de la société ottomane. Dans l'hiver 1717, le voyage est périlleux, mais à la peur succède vite la fascination d'une femme introduite auprès de la Sublime Porte. Description des moeurs, des coutumes, des costumes, de la ville. Lady Montagu est fascinée par les paradoxes de cet empire à la fois moderne et archaïque, violent et raffiné (…). Un témoignage riche, passionnant" (Matthieu Reno).
Pour les deux premiers volumes imprimés aux Pays-Bas: traduction par MacLaine, Tavel et Fagel, d'après la notice de la Bodleian Library ; la préface est de Mary Astell.
La troisième partie, traduite par J.-B.-A. Suard, serait considérée comme apocryphe selon la même source.
(Cf. Atabey, 829-30 et Blackmer, 1150. France littéraire, VI, 221).
Quelques brunissures éparses. Cuir du dos légèrement fendillé.
Bel exemplaire, dans une reliure de l'époque richement ornée.

Réf.: 37760 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FERGUSON (Adam), BERGIER (Nicolas) traducteur. Essai sur l'histoire de la société civile. Ouvrage traduit de l'anglais par M. Bergier.
Paris, Veuve Desaint, 1783.
2 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos lisses ornés de cloisons fleuronnées, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et havane, filet doré sur les coupes, tranches rouges, (1) f., xxiv, 372 p. et (1) f., iv, 416 p. faux-titres et titres inclus.
Première édition française, dans la traduction de Nicolas Bergier, du principal ouvrage du philosophe écossais, ami d'Adam Smith et de David Hume.
Dans cette étude précocement anthropologique inspirée par Montesquieu, l'auteur examine les principes généraux qui gouvernent la nature humaine, les différentes formes d'organisation politique et sociale ("sauvages/policées") et leur devenir possible.
Comme Rousseau qu'il critique, Ferguson dénonce le risque de "corruption" mais croit au progrès politique.
"Le travail de Ferguson marque le début d'une sociologie descriptive où l'observation rigoureuse prend la place des constructions théoriques" (P. Marquer, 'Histoire des Sciences', éd. de la Pléiade).
Marx, qui fait de Ferguson une source d'Adam Smith, cite à plusieurs reprises cet ouvrage comme le premier à développer la théorie de la division du travail.
(Jessop, p. 122. Goldsmiths, 12385).
Coins émoussés, deux coiffes usées, quelques épidermures.
Exemplaire relié à l'époque. Intérieur très frais.

Réf.: 37762 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SARPI (Frà Paolo)]. Histoire des differens entre le pape Paul V et la république de Venise. Es années 1605, 1606 & 1607. Traduite d'Italien en François.
S.l., [Paris, Joseph Bouillerot ou Genève], 1625.
In-8, plein vélin souple de l'époque, dos lisse titré à la plume, (4), 487 p.
Première édition en français traduite par Jean de Cordes, immédiatement à la suite de l'originale posthume en italien (1624).
L'une des sources principales sur le conflit de grande ampleur qui opposa la république de Venise et le Vatican dans les premières années du XVIIe siècle.
Venise avait pris des mesures radicales pour soumettre le clergé romain à son contrôle et réduire les prétentions de la papauté sur la Sérénissime. La querelle s'envenima jusqu'à qu'un interdit soit prononcé contre la ville et ses institutions par le pape Paul V. Le doge et Paolo Sarpi, auteur de cet ouvrage dans lequel il s'emploie à défendre Venise au nom d'arguments juridiques, historiques et théologiques, durent affronter l’excommunication "ad personam" et Sarpi échappa de peu à une tentative d'assassinat.
Lui-même vénitien d'origine, historien, mathématicien, naturaliste et astronome ami de Galilée, Paolo Sarpi (1552-1623), avait été nommé conseiller par le doge Leonardo Donato en 1606.
Cette affaire et l'ouvrage de Sarpi eurent un très important retentissement en France: "À bien des égards, la position vénitienne en matière de rapports entre l’Église et l’État, telle que la décrivait Sarpi, pouvait apporter de l’eau au moulin de ceux qui, en France, défendaient les libertés de l’Église gallicane" (E. Bury, 'Lire les historiens italiens à l'époque de Louis XIII: la leçon des traductions françaises', "Dix-septième siècle", 2010/1 (n° 246), p. 55-68).
Publié à Lyon, cet ouvrage fut condamné par décret pontifical le 7 février 1625 et le pape s'efforça, sans succès, d'obtenir des autorités françaises l'interdiction et la destruction des exemplaires.
Le livre aurait été imprimé à Paris ou à Genève, selon une note de la BGE (Gh 605) ou selon le catalogue de la B.P. de Genève (II, 1877, p. 1218).
(Barbier, Anonymes, II, 107. Dotoli, 'Les traductions de l’italien en français au XVIIe s.', p. 343).
Qqs auréoles claires et petits accrocs de papier sans perte. Petit manque de vélin en tête des plats. Derniers feuillets légèrement débrochés.
Bon exemplaire, dans sa première reliure de vélin souple.

Réf.: 37763 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CHATEAUBRIAND (François-René, vicomte de). Congrès de Vérone. Guerre d'Espagne. Négociations : Colonies espagnoles.
Paris, Delloye et Leipzig, Brockhaus et Avenarius, 1838.
2 volumes in-8, plein veau de l'époque, dos lisses entièrement ornés d'un riche décor de rinceaux, filets et palettes estampés à froid et au noir, pièces de titre et de tomaison estampées, tranches mouchetées, (4), iii, (1), 488 p. et (2), 476, (4) p.
Edition originale complète de la liste des souscripteurs aux 'Mémoires d'outre-tombe' (T. II, p. 469-476) et du catalogue Delloye en fin du tome second (4 pages).
"Plaidoyer en faveur de son action comme ministre des Affaires étrangères au moment de la guerre d’Espagne de 1823, et plus largement en faveur de la Restauration (…). Le lecteur est aujourd’hui en face d’un chef-d’oeuvre, véritable morceau des ‘Mémoires d’Outre-tombe’. On y retrouve le style éblouissant de l’écrivain, la verve du polémiste, l’imagination du poète. L’ouvrage contient de nombreux passages des Mémoires, Chateaubriand ayant hésité longtemps à y réintégrer ce texte (…). Il enchantera tous ceux pour qui les ‘Mémoires’ sont un des chefs-d’oeuvre de la littérature française" (J.-A. de Sédouy, éd. H. Champion, 2014).
"Le Congrès de Vérone est une manière de préface politique aux 'Mémoires d’outre-tombe' (...). L’essai renferme des pages fameuses sur Waterloo, les portraits de Louis XVIII et du tsar Alexandre, la dernière visite à Charles X, etc. Les dernières pages, sublimes, annoncent la conclusion légendaire des Mémoires par leur étonnant prophétisme démocratique, le rejet de la légitimité et l’affirmation de soi” (Benoît Yvert).
(Dacier, 194. Vicaire, II, 289).
Quelques rousseurs éparses et qqs petits accrocs à la reliure.
Intéressante reliure de l'époque, dos entièrement garnis de rinceaux estampés à froid et au noir.

Réf.: 37772 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GIOVIO (Paolo) ou JOVE (Paul). De Bello Germanico Dialogus. Pauli Iovii Historici, Ad Iohannem Fredericum Saxonum, & Philippum Chattorum Principes, Epistola.
S.l. [Köln, Jaspar von Gennep], 1547.
In-12, cartonnage marbré à la Bradel, titre doré (reliure signée Laurenchet), [16] feuillets, grande marque de titre sur bois à l’aigle couronné à deux têtes et lettrines historiées.
Edition originale et unique. Humaniste et médecin italien mort à Florence, Paolo Giovio (1483-1552), en français Paul Jove, a été l'un des chroniqueurs et historiens les plus réputés de son temps. Il fut ainsi l’un des principaux chroniqueurs des guerres d'Italie et d’Allemagne à propos desquelles il livre ici ses réflexions sous forme de dialogues fictifs entre Arioviste, chef des Suèves et Jules César.
Ces "Dialogues" sont suivis d’une lettre à Johann Friedrich I, le Magnanime, Prince Electeur de Saxe (en allemand Johann Friedrich I von Sachsen, der Großmütige) et à Philippe Ier de Hesse (Philipp I, Landgraf von Hessen).
La brochure a été imprimée à Cologne (Köln) chez Jaspar von Gennep.
(VD16 ZV 6636).
Très bon exemplaire, très frais, grand de marges, très bien relié.

Réf.: 33100 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUVAL (Jules). Charité sociale. Gheel ou une colonie d'aliénés vivant en famille et en liberté. Etude sur le patronage familial appliqué au traitement des maladies mentales. (ACCOMPAGNE D'UNE LETTRE DE l'AUTEUR à BERRYER).
Paris, Hachette et Cie, 1867.
In-12, demi-veau cerise de l'époque, dos à 4 nerfs filetés or, orné de filets dorés, pièce de titre de veau bronze, vii, 440 p., planche dépliante hors-texte.
Deuxième édition, augmentée d'une lettre-préface au baron Mundy. Carte de la commune de Gheel ("province d'Anvers") repliée hors texte. Bibliographie détaillée, statistiques, annexes (règlements...).
Rapport de visite de la "colonie d'aliénés" de Gheel (près d'Anvers), première tentative de psychiatrie ouverte. Placés dans des familles d'accueil, les résidents pouvaient circuler librement dans la commune et participer aux travaux agricoles, tout en bénéficiant d'un suivi médical spécialisé.
Intéressé de longue date par ses questions, Jules Duval s'étonna du nombre inhabituel de guérisons obtenues dans la colonie et se fit l'ardent propagandiste de cette expérience.
Avocat, économiste et journaliste, Jules Duval (1813-1870) est l'un des plus ardents partisans du fouriérisme et milita activement au sein du mouvement phalanstérien.
(Sur Gheel, cf. J. Postel, 'Nouvelle histoire de la psychiatrie', p. 215).
Provenance: Pierre-Antoine Berryer (1790-1868), parlementaire et le plus illustre avocat de la période, avec son ex-libris armorié gravé ainsi qu'une lettre autographe datée du 2 novembre 1867, signée par l’auteur du livre Jules Duval à son intention. Jules Duval présente son ouvrage à Berryer et l'incite à intervenir politiquement en faveur de l'expérience tentée à Gheel.
Petit accroc au dos.
Bel exemplaire, très frais, imprimé sur beau papier, bien relié à l'époque.

Réf.: 37719 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ALEMBERT (Jean Le Rond d'). Mélanges de littérature, d'histoire et de philosophie. Nouvelle édition augmentée de plusieurs Notes sur la Traduction de quelques morceaux de Tacite.
Amsterdam, Zacharie Chatelain, 1767.
5 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs ornés de doubles filets dorés, pièces de titre et de tomaison de veau, tranches citron, tableau dépliant au tome 1.
Quatrième édition collective des oeuvres de d'Alembert en partie originale: le tome 5 apparaît ici pour la première fois.
"Elle peut être considérée comme la première réédition complète des Mélanges de d'Alembert" (Classique Garnier, 2018, p.9).
I- Discours préliminaire de l'Encyclopédie. Explication du système des connaissances humaines. Préface du troisième volume de l'Encyclopédie. Essai sur la société des gens de lettres.
II- Recueil d'éloges académiques, discours, mémoires et correspondance.
III- Essai de traduction de de Tacite avec des observations (texte en français et en latin).
IV- Essai sur les éléments de philosophie. Réflexions sur l'usage et l'abus de la philosophie. De l'abus de la critique. De la liberté de la Musique.
V- Eclaircissements sur différents endroits des éléments de philosophie. Doute et questions sur le calcul des probabilités. Réflexions philosophiques & mathématiques. Réflexions sur l'inoculation, sur la poésie, sur l'histoire. Apologie des études. De l'Harmonie des langues. Déclaration des Pasteurs de Genève. Etc.
('Bibliographie des écrits imprimés de d'Alembert, en ligne', 1767-2. 'France littéraire', I, 26).
Quelques accrocs aux coins, coiffes et mors.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37743 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CHASTENAY (Victorine, comtesse de)]. De l'Asie ou considérations religieuses, philosophiques et littéraires sur l'Asie.
Paris, Jules Renouard, Dondey-Dupré Père et Fils, 1832.
4 volumes in-8, plein veau porphyre de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique de compartiments garnis de filets, palettes et fer spécial répété, pièces de titre et de tomaison de maroquin vert bronze, triple filet en encadrement des plats, tranches cailloutées.
Edition originale et unique de cette ambitieuse étude publiée anonymement et dédiée au grand orientaliste Silvestre de Sacy.
L'auteure se propose "d'étudier l'état et des destinées de l'Asie, d'y suivre la trace des systèmes religieux et d'en indiquer l'enchaînement (…). Je présenterai dans le même ordre les considérations que m'aura suggérées l'étude de la philosophie, des arts, des sciences, dans l'Orient…" (Introduction de l'auteur, I, p. 22).
Louise-Marie-Victoire de Chastenay, dite "Victorine" (1771-1855) reçut une excellente éducation. Au lendemain de la Révolution, elle fit partie des cercles littéraires, politiques et scientifiques de la capitale et entra en relation avec les personnalités du moment: Bonaparte, Barras, Fouché, Arago, Cuvier, mais aussi Félicité de Genlis et Germaine de Staël. Traductrice de romans gothiques britanniques, botaniste, auteure de recherches historiques inspirées pour la méthode par Condorcet, elle dut se retirer précocement à la suite de graves problèmes de santé.
Elle était considérée par ses contemporains comme l’une des femmes les plus remarquables de son temps.
(France littéraire, XI, p. 101).
Quelques petites piqûres et rousseurs éparses. Petites épidermures à la reliure.
Cachet ex-libris "R. Simon" sur les titres des T. 2 et 3.
Très bon exemplaire, dans une élégante et décorative reliure romantique de l'époque.

Réf.: 37764 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CREBILLON FILS (Prosper Jolyot). Le hazard du coin du feu. Dialogue moral. [i.e. sic pour Le Hasard du coin du feu].
A La Haye, 1763.
Petit in-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de veau blond, tranche rouge, 288 p. faux titre et titre inclus.
Edition parue l'année de l'originale chez le même éditeur. "Avec les 'Egarements du coeur et de l'esprit', le chef-d'oeuvre de Crébillon fils et, en son genre, l'un des écrits les plus parfaits et les plus fins de tout le XVIIIe s. Le dialogue est aussi spirituel, la langue aussi élégante que dans le théâtre de Marivaux, mais l'observation va plus loin" (P. Pia, 'Dictionnaire des oeuvres érotiques', p. 208).
(Gay, II, 454. Sgard, 'Crébillon, Oeuvres complètes', Garnier, 2000,T. II, B.1763, p. 762).
Petit accroc à la coiffe supérieur.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37784 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



JOLLY (Jean), ROBERT (Adolphe) - Sous la direction de. Dictionnaire des parlementaires français. Notices biographiques sur les ministres, sénateurs et députés français de 1889 à 1940.
Paris, Presses Universitaires de France, 1960-1977.
8 volumes grand in-8, broché, couverture imprimée de l'éditeur.
Ensemble bien complet, rare.
Le dictionnaire est "précédé de la liste des ministères (...) de 1871 à 1940, des ministres... de 1871 à 1940, des présidents du Sénat de 1876 à 1940, des sénateurs de 1876 à 1940, des membres de l'Assemblée nationale de 1871 à 1876, des présidents de l'Assemblée nationale et de la Chambre des députés de 1871 à 1940 et des députés de 1876 à 1940".
Bon exemplaire.

Réf.: 37797 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LOUIS XVI. Ordonnance, édits et déclarations du Roi (...). [Lit de justice, tenu à Versailles le 8 mai 1788].
S.l.n.d., 1788.
In-8, broché sous couture, 126 p., non rogné
Edition non répertoriée, donnée l'année de l'originale, du Lit de Justice tenu à Versailles le 8 mai 1788.
En réponse au refus du parlement de Paris d'enregistrer deux édits fiscaux, Louis XVI convoqua un Lit de justice pour forcer l'enregistrement et y ajouta six édits supplémentaires: entre autres le rétablissement de la Cour plénière et le Parlement, privé de ses prérogatives concernant le contrôle législatif et fiscal, était exilé à Troyes.
Les réactions tant des Parlements de province que de la population, ne se firent pas attendre et embrasèrent tout le pays. Le 8 août 1788 par un édit de Brienne, la réforme fut annulée et les Etats généraux convoqués pour le 1er mai 1789.
Ce Lit de justice et les réactions qu'ils suscitèrent constituent l'un des événements décisifs dans le déclenchement de l'agitation révolutionnaire.
Cette édition contient l'ensemble complet des pièces attenantes: Discours et déclarations du roi et du garde des Sceaux, ordonnances, édits, "État des grands bailliages", etc.
Manque à WorldCat et à la BnF.
Premier, dernier feuillets et marges un peu poussiéreux.
Très bon exemplaire, imprimé sur papier bleuté, entièrement non rogné, non coupé, tel que paru.
400 €

Réf.: 37684 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[SIEYES (Emmanuel-Joseph), CONDORCET (Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de)]. Ebauche d'un nouveau plan de société patriotique. Adopté par le Club de Mil sept cent quatre-vingt-neuf.
Paris, De l'Imprimerie Nationale, [1790].
In-8, broché sous couture, 16 p., exemplaire entièrement non rogné.
Rare édition originale et unique de ce document historique: le programme et les statuts du "Club de 1789" rédigés par Sieyès et signés, en fin, de ses initiales: "E.J.S.".
Fondé début avril 1790 par des éléments modérés du Club des Jacobins, il comptait, parmi ses membres, Condorcet, Sieyès, La Fayette, La Rochefoucauld et Dupont de Nemours.
."Société d'amis versés dans les sciences morales et politiques, elle se donnait comme objectif de rétablir l'ordre politique en établissant une nouvelle constitution sur la base des principes de ces sciences" (cf. Baker, 'Condorcet', p. 355-360).
"Art.1: Le but principal de la Société se propose de développer, de défendre & de propager les principes d'une constitution libre; & plus généralement de contribuer de toutes ses forces aux progrès de 'l'Art Social'" (p. 1).
(Baker, 'Condorcet', bibliographie, p. 594. Martin & Walter, n°6034).
Très bon exemplaire, très entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 37688 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA PEROUSE - DELATTRE (François Pascal). Rapport sur la recherche à faire de M. de La Pérouse, fait à l'Assemblée Nationale (...) précédé de la Pétition de la Société d'histoire naturelle de Paris sur le même sujet. Du 9 Février 1791.
Paris, Imprimerie Nationale, 1791.
In-8, broché, couverture papier d'attente ancien, 16 p.
Edition originale de ce document historique : le rapport à l'origine du décret de l'Assemblée Nationale ordonnant une expédition à la recherche de La Pérouse et de ses compagnons d'infortune.
L'auteur du rapport François-Pascal Delattre (1749-1834) était député de la Somme et membre du Comité de la marine.
L'initiative partit d'une pétition de la Société d'Histoire Naturelle, qui figure ici en tête du rapport. Celui-ci se termine par le projet de décret tel qu'il fut adopté, ordonnant l'expédition de secours.
Le rapport fait l'éloge de La Pérouse et de son équipage, le point sur les derniers renseignements concernant les deux frégates (attestées à Botany-Bay), spécule sur leur plan de route probable et organise les conditions de l'expédition.
Commandée par le vice-amiral d'Entrecasteaux, elle fut envoyée dès 1791 sans succès. Le mystère de la disparition ne sera percé qu’en 1826-1828.
(Martin & Walter, II, 9817. Tourneux, n° 17998).
Très bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 37716 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GREGOIRE (Abbé Henri). Invitation à la paix religieuse. Déclaration des Evêques réunis à Paris.
Paris, Imprimerie-Librairie Chrétienne, 1800.
In-8, broché, couverture de papier d'attente, 8 p.
Edition originale et unique de cet important appel composé au lendemain de la Révolution, sur l'initiative de l'abbé Grégoire et rédigé par lui-même.
"Ami invariable de la république", au nom des "droits imprescriptibles et souverains du peuple sur la forme de son organisation sociale" (p.6), Grégoire appelle à la pacification et à la réunion générale du clergé de France dans le respect des lois, des "droits de la puissance temporelle" et des libertés de l'Église gallicane.
Sévère à l'égard des prêtres réfractaires et des émigrés, il conjure pourtant les plus sincères d'entre eux de rejoindre "des frères qui vous tendent les bras".
Daté du 19 janvier 1800 (29 nivôse an 8), le manifeste est co-signé trois autres évêques constitutionnels: C.-F.-M. Primat (Lyon), J.-P. Saurine (Dax) et J.-M. Desbois de Rochefort (Amiens).
(T. Hermon-Belot, 'L'abbé Grégoire', Bibliographie, p. 487. Tourneux, 16262).
Bon exemplaire.

Réf.: 37749 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROBESPIERRE (Maximilien). Discours à l'Assemblée Nationale Sur la pétition du peuple Avignonnais [du 18 novembre 1790].
Paris, Imprimerie Nationale, 1790.
In-8, broché, couverture papier d'attente gris, 19 p., (1) p. bl.
Edition originale. Sur la question du rattachement d'Avignon à la France, le premier des grands discours qui allaient jalonner la carrière de Robespierre.
"Ce n’est pas sur l’étendue du territoire avignonnais que se mesure l’importance de cette affaire, mais sur la hauteur des principes qui garantissent les Droits des Hommes et des Nations. La cause d’Avignon est celle de l’Univers; elle est celle de la liberté".
"La voix de Maximilien allait pour la première fois faire émerger une idée nouvelle dont l’universalité est aujourd’hui reconnue: le droit des peuples à l’autodétermination" (sur Robespierre et l’affaire d’Avignon, cf. Daniel Somogyi, in AMRID, n° 32, déc. 2004).
(Martin & Walter, 29526-21).
Bon exemplaire.

Réf.: 37754 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ABOLITION DE PRIVILEGES - LOUIS XVI. Réponse du roi à l'Assemblée Nationale, Sur la demande par elle faite au Roi, de sanctionner les Arrêtés rédigés & décrétés les 4, 6, 7, 8, & 11 août 1789 [Suivi de: "Réponse du roi sur la demande formée séparément concernant la sanction du dernier Décret de l'Assemblée Nationale, en faveur de la libre circulation des grains, & de la défense d'en exporter au dehors"]. (ABOLITION DE PRIVILEGES)
A Versailles, De l'imprimerie de Baudouin, imprimeur de l'Assemblée nationale, 1789.
In-8, broché, couverture papier d'attente, 12 p.
Edition originale publiée à Versailles de ce document historique: la réaction de Louis XVI à l'abolition des privilèges lors de la nuit du 4 août.
A la demande de validation qui lui fut faite par l'Assemblée, le roi réagit par cette "Réponse" signée "Louis" et datée du 18 septembre 1789, soit plus d'un mois après.
Le roi examine article par article les dispositions portant suppression des privilèges. S'il en approuve le plus grand nombre, il se montre réservé quant à d'autres et conclut: "je les sanctionnerai quand il seront rédigés en lois". Cette réponse indisposa l'Assemblée qui attendait du roi une promulgation de pure forme. La demande pressante lui en fut faite en personne par le président Clermont-Tonnerre et Louis XVI céda dès le 20 septembre au soir.
(Martin & Walter, III, 21825).
Bon exemplaire, frais, bien conservé.

Réf.: 37757 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LAPERRIERE (Gaston de). Les Bords du Loiret, Album de 12 vues dessinées et lithographiées par G. de Laperrière.
S.l. (Orléans), Desjardins, Lith, 1869.
In-4 oblong (310 x 235), broché, couverture cartonnée imprimée de l'éditeur, 12 planches lithographiées.
Très rare album de 12 vues dessinées par Gaston de Laperrière (1848-1907) gravées et lithographiées par A. Desjardin à Orléans en 2 teintes, ensemble protégé sous serpentes.
Liste des gravures : La Source - Beauvoir - Isambert - Petit-Bois - La Mothe-Bouquin - Bel-Air - Le Poutil - Belle-Vue - Le Moulin des Béchets - Les Moulins St. Samson et St. Julien - Le Rondon - Les Moulins de St. Mesmin.
Couverture légèrement défraîchie, partiellement débroché. Les planches sont bien conservées.

Réf.: 37465 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



KERATRY (Louise, comtesse de). Lettre de Madame la comtesse Louise de Katry [sic pour Keratry] au maréchal de Stainville.
S.l.n.d. (Rennes, le 3 octobre 1788).
In-8, broché, 7 p., (1) p. bl.
dition originale. Par la soeur d'Auguste Hilarion de Kératry, gentilhomme breton.
A l'automne 1788 Rennes fut secoué par des troubles en marge de la tenue des États de Bretagne. La bourgeoisie des villes bretonnes réclamait plus de pouvoir, ce que contestait l'aristocratie qui entend conserver ses privilèges.
Le 10 mai 1788 le comte de Thiard, commandant des armées en Bretagne se rendit au parlement de Bretagne afin de faire enregistrer par la force les édits du roi. Le pouvoir dut envoyer le maréchal de Stainville à la tête d'une troupe pour mater la rébellion qui grondait.
La comtesse de Keratry proteste ici contre la brutalité de la répression menée par le maréchal de Stainville, tant sur les populations que sur sa propre famille. Mais aussi, elle s'insurge contre le mépris et les injures proférées à l'égard de son frère et de la noblesse bretonne dans son ensemble.
En note de la page 7, un épisode que Chateaubriand reproduit d'après cette brochure donnée par lui comme "extrêmement rare" ('Mémoires D'O.T.', T.1, 313): le duel qui avait opposé le comte de Keratry au marquis de Sabran pour des "insultes faites à tous les habitants de la province" [la Bretagne]: "M. de Kératry est le premier atteint. "Vous êtes blessé", lui crie M. de Sabran. — "Un Breton blessé tue son adversaire", répond le comte de Kératry. Le combat recommence avec plus de fureur, le marquis de Sabran est percé et meurt".
(Conlon, 'Siècle des Lumières, 88:3270. Pehan, 'Bibliothèque de Nantes', 48614).
Bel exemplaire, très frais, imprimé sur beau papier, entièrement non rogné.

Réf.: 37686 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MALEBRANCHE (Nicolas). I- Recueil de toutes les réponses du Père Malebranche (…), à Monsieur Arnaud, Docteur de Sorbonne. [II- Quatre lettres du P. Malebranche (...), touchant celles de M. Arnaud. III- Lettres du P. Malebranche (...), dans lesquelles il répond aux réflexions philosophiques & théologiques de M. Arnaud, touchant le traité de la nature et de la grâce. IV- Réponse du père Malebranche (...), à la troisième lettre de M. Arnaud (...), touchant les Idées & les Plaisirs].
Paris, Michel David, 1709.
4 volumes in-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées.
Première édition collective des réponses adressées par Malebranche à Antoine Arnaud dans la controverse qui l'avait opposé à ce dernier. Certaines de ces pièces avaient paru individuellement de 1684 à 1687, le reste figure pour la première fois dans ce recueil.
Malebranche avait exposé ses vues sur la théorie de la connaissance dans la 'Recherche de la vérité' et dans les 'Eclaircissements' ajoutés. Arnauld répliqua rapidement dans 'Des vraies et des fausses idées contre ce qu'enseigne l'auteur de la Recherche de la vérité'.
La longue polémique ne s’acheva pas avec la mort d’Arnaud (1694) et donna lieu aux dernières interventions de Malebranche publiées dans ce recueil en 1704.
La question débattue entre les deux hommes, de savoir si la nature des idées peut être traitée ou non en faisant abstraction de leur origine, marqua l'histoire de la philosophie au XVIIe siècle et durablement au-delà.
Les quatre volumes ont des titres différents, comme il se doit. À la fin du tome IV, se trouvent : "Trois lettres de M. Arnauld au R.P. Malebranche " sous faux-titre et pagination séparés (42 pages).
(Brunet, III, 1336).
Petit ex-libris manuscrit de la bibliothèque des oratoriens de Toulouse sur le premier titre.
Accrocs à la reliure (coiffes, mors et coins). Bon état intérieur.

Réf.: 37735 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[RICCOBONI (Marie-Jeanne Laboras)]. Lettres de Mistriss Fanni Butlerd à Milord Charles Alfred de Caitombridge, comte de Plisinte, duc de Raflingth, écrites en 1735, traduites de l'Anglais en 1756 par Adélaïde de Varançai [i.e. M.J. Riccoboni].
Paris, Par la Société des Libraires, 1757.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments ornés d'un décor fleuronné et cloisonné estampé à froid, pièce de titre de maroquin brique, filet à froid sur les coupes, tranches rouges, 164 p.
Seconde édition publiée l'année de l'originale. Prétendument traduit de l'anglais, il s’agit de la première oeuvre romanesque composée par Marie-Jeanne Riccoboni.
Raymond Trousson ("Notes de lecture" in "Dix-Huitième Siècle", 1981, p. 445 sq.) rappelle "les origines autobiographiques de ce roman, ce qu'il doit à Richardson, Crébillon fils et Marivaux, tout en mettant en relief l'originalité de la romancière: dépouillement, concentration du temps et de l'espace romanesques, absence de digressions. Roman de l'illusion, où l'héroïne constate que l'amant n'était qu'une création de sa propre pensée, roman féministe enfin, où s'exprime un éloquent réquisitoire contre les hommes".
"L'un des meilleurs auteurs de romans du siècle. Pour la première fois, la femme soulève le problème de sa destinée" (Monglond, cité par Dict. Fayard, p. 1120).
(Martin, Mylne et Frautschi, 'Bibliographie du genre romanesque français', 57 :12. Quérard, France littéraire, VIII, 18).
Ex-libris gravé du bibliophile britannique Anthony Conyers Surtees.
Très bon exemplaire, très frais, dans une reliure anglaise de l'époque ornée d'un décor estampé à froid.

Réf.: 37761 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LAMARTINE (Alphonse de). 1- Le Conseiller du Peuple. Paris, Administration, avril 1849 à novembre 1851. Première année : (2), 588 p.; deuxième année : 456 p. et troisième année : 276 p.
2- Les Foyers du peuple. Première année. Paris, Imprimerie de Wittersheim, s.d. [1851]. 12 livraisons.

Ensemble relié en 3 volumes in-8, demi-basane fauve de l'époque, dos lisses, quadruple filet doré en lieu et place des nerfs, titres et tomaisons dorés, tranches mouchetées.
1- Collection complète des 34 livraisons du célèbre périodique rédigé par Lamartine, paru d'avril 1849 à novembre 1851. (Vicaire, IV, 993-994. Harris, 'Lamartine', p. 365-366. Hatin, p. 509).
2- Édition originale complète des livraisons de la première année (conformément à la description de Vicaire). (Vicaire, IV, 1000. Harris, p. 379. Hatin, p. 523).
Il a été relié, entre deux livraisons des Foyers du Peuple, un chapitre des Voyages en Orient.
Reliures légèrement passées, qqs rousseurs.
Bon exemplaire.

Réf.: 37779 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MAFFEI (Scipione), BELLINCINI (Giovanni). Della Scienza chiamata Cavalleresca libri tre (...). In questa quarta edizione vi sono inserte le aggiunte del Signor Conte Giovanni Bellincini Modonese.
Trento [Trente], Giovanni Parone, 1717.
2 parties en un volume in-4, plein vélin rigide de l'époque, dos lisse titré à la plume, (1) f., (14), 284, (12) p. et (2) f., (4), 59 p. pour les suppléments.
Quatrième édition, la plus complète, augmentée d'un supplément par Giovanni Bellincini, sous page de titre et pagination particulière.
Selon Gelli : "Monument dans la réforme de la science pénale, d'une portée comparable à l'ouvrage de Beccaria 'Des Délits et des Peines'".
"Cet ouvrage écrit contre le duel, en diminua beaucoup l'usage en Italie. L'auteur établit que c'est une coutume, due uniquement aux barbares, qui détruisirent l'Empire romain; et il fait l'histoire du duel tant juridique que privé" (Hoefer, 42, 656).
"Attraverso l'impietoso esame di circa due secoli di libri sull'onore e il duello, Maffei distruggeva la mentalità rissosa e antisociale del ceto cui lui stesso apparteneva e proponeva una morale nuova e differente, costruita sulle virtù civiche degli antichi" (Ulvioni, 1998, p. 401).
(Gamba, 2320. Graesse, IV, 334).
Très bon exemplaire, dans sa première reliure de vélin rigide.

Réf.: 37804 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BUC'HOZ (Pierre-Joseph) ou BUCHOZ. Amusemens des dames dans les oiseaux de volière ; ou Traité des oiseaux qui peuvent servir d'amusement au beau sexe.
Paris, chez l'Auteur, rue de la Harpe, 1782.
In-12, plein maroquin aubergine, dos à 5 nerfs guillochés or, richement garnis de caissons ornés d'un décor d'encadrement et fleuron central dorés, double filet doré en encadrement des plats, coupes et tranches filetées, dentelle intérieure, tranches dorées sur marbrures (reliure du XIXe), viij, 326 p. et (1) f. d'approbation.
Edition originale. Les quinze premiers chapitres sont consacrés à la description et aux soins à apporter à quinze différents oiseaux de volière. Les trois derniers chapitres sont réservés à l'alimentation, aux maladies et à l'équipement de la volière.
Originaire de Metz, Pierre-Joseph Buc'hoz (1731-1807) était avocat et médecin. Devenu médecin du roi Stanislas, il quitta son emploi pour se consacrer à la botanique et aux sciences naturelles. Membre du Collège royal de médecine de Nancy et de nombreuses académies, à partir de 1776, il s'autoédita, distribuant lui-même à ses domiciles parisiens sa prolifique production éditoriale dans l'esprit encyclopédique du temps.
(Thiébaud, 'Bibliographie de la chasse', col. 134).
De la bibliothèque cynégétique d'A. Mercier, avec son ex-libris gravé (vente 1889, n°81).
Belle reliure de maroquin de maître.

Réf.: 37807 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 4 |