English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

102 fiche(s) - Page 4


LEROUX (Pierre). Job, drame en 5 actes avec prologue, épilogue, par le prophète Isaïe, retrouvé, rétabli dans son intégrité, et traduit littéralement de l'hébreu par Pierre Leroux.
A Grasse, chez le traducteur et à Paris, librairie Le Dentu, 1866.
Grand in-8, demi-maroquin havane de l'époque, dos à 5 nerfs filetés or, orné de compartiments garnis d'un jeu de filets d'encadrement, titre doré, daté en pied, couverture imprimée conservée, (4), xvi, (1) f. de dédicace, 454 p., (1) f. d'achevé d'imprimer.
Édition originale du dernier ouvrage de Pierre Leroux, qu'il composa en exil à Jersey dans un moment de profondes difficultés matérielle et morale.
Dans son introduction, il précise qu'il publie "Le livre de Job" dans une version intégrale et littérale et dédie l'ouvrage à la "Loge maçonnique La Nouvelle Amitié, Orient de Grasse, et à tous les maçons répandus sur la terre".
Si le livre de Job, "témoin de la tristesse du monde", a constitué une source d'inspiration pour la génération romantique, celui de Leroux, tranche avec ses contemporains. Son Job ne se résigne pas, au contraire: "C’en est fait: Job s’est émancipé; il a changé de Dieu" (p. 129). Son dieu sera celui de la "religion de l'Humanité".
Dans un important appendice, Leroux livre une clé de son socialisme en attribuant "l'altération" positiviste et romantique de son engagement à l'influence de Proudhon, d'Enfantin et de Hegel (p. 418).
Si les critiques contemporains n'ont pas suivi Leroux dans l'attribution du livre de Job à Isaïe, il y eut unanimité pour louer sa traduction, même au sein des hébraïsants de renom (Alexandre Weill).
Des rousseurs éparses.
Bon exemplaire, très bien relié en maroquin.

Réf.: 37320 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MOGADOR (Élisabeth-Céleste Veinard, épouse de Chabrillan, dite). Mémoires de Céleste Mogador.
Paris, Librairie Nouvelle, 1858.
4 volumes in-8, demi-chagrin prune de l'époque, dos à 5 nerfs rehaussés de filets dorés, titre doré, tête dorée.
Seconde édition en partie originale, augmentée des chapitres XXXVII à LVI qui manquaient à l'édition précédente de 1854. Elle est également enrichie des pièces des procédures qu'elle intenta afin de récupérer la propriété du château dit "Ermitage de la Maison Rouge" dans l'Indre.
Née à Paris en 1824 d’une mère blanchisseuse et d’un père inconnu Céleste Veinard dite "Mogador" subit un beau-père violent avant de quitter le domicile familial. Fille de bordel à 15 ans, lorette à 20 et courtisane à 25, elle devint écuyère à l'Hippodrome, actrice aux Délassements comiques, à Beaumarchais, aux Folies dramatiques et au théâtre des Variétés, puis connut la gloire à la fin des années 1840 au célèbre Bal Mabille. Reine de Paris, courtisée, Céleste Mogador entretiendra une relation houleuse avec le Comte de Chabrillan, diplomate et aristocrate désargenté avec lequel elle se maria en 1854 et qu’elle accompagna dans ses missions.
Elle poursuivit sa carrière tout en composant des romans et surtout ces sulfureux "Mémoires" qui furent condamnés pour outrage aux bonnes mœurs et engendrèrent des conflits sans fin avec ses éditeurs.
Veuve, malade et alcoolique, elle mourut en 1909 rue des Martyrs à la maison de retraite "l'Asile de la Providence" qui existe toujours.
Petites frottements avec qqs épidermures à la reliure. Quelques rousseurs et auréoles.
Ex-libris armorié gravé par Stern.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37372 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONSTETTEN (Charles Victor de). Recherches sur la nature et les lois de l'imagination.
Genève, J.J. Paschoud, 1807.
2 volumes in-8, demi-percaline verte à la Bradel, dos lisses ornés d'un fleuron doré au centre, titres et tomaisons dorés, datés en pied (reliure postérieure), (4), 351 p. et (4), 237 p., (9) p. de table et de catalogue éditeur.
Edition originale. Né à Berne, disciple et ami de Charles Bonnet, l'auteur était un familier de Madame de Staël et du groupe de Coppet.
"Dans une approche éclectique, Bonstetten cherche à soupeser le post-sensualisme français et l’idéalisme germanique. Il se distingue de l’Idéologie par son spiritualisme: contre les "psychologistes", il maintient un dualisme du corps "automate" et de l’âme (…). Il ne s’agit donc pas d’établir une physiologie, mais une psychologie de l’imagination dans ses liens avec la sensibilité que Bonstetten considère comme un "sixième sens" ".
L'auteur élabore également, au cours de ses recherches, une théorie novatrice de la création esthétique, "intéressantes dans leur contestation du rationalisme", ainsi que des considérations sur le rapport à l'image: véritable "poétique de l’image qui, de l’intérieur du discours théorique, s’émancipe des savoirs philosophiques en se fondant sur les automatismes sentimentaux de l’imagination mémorative" (sur cet ouvrage, cf. D. Kunz Westerhoff, 'L’imagination repensée par les Idéologues ou l’homme-machine entre Lumières et Romantisme', in : "Le moment Idéologique", Lyon, ENS éd., 2013, en ligne).
Madame de Staël présenta des extraits de cet ouvrage, en France, dans 'Le Publiciste'.
(cf. F. Picavet, 'Les idéologues', p.91. De Montet, I, 74. Monglond, VII, 562).
Dos légèrement décoloré.
Bon exemplaire, très frais, imprimé en partie sur papier azuré, à toutes marges.

Réf.: 29698 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



IÑIGUEZ DE MEDRANO (Julio), DU PERRON DE CASTERA (Louis-Adrien). 1- [IÑIGUEZ DE MEDRANO (Julio)], DU PERRON DE CASTERA (Louis-Adrien) traducteur. Relation de la découverte du tombeau de l'enchanteresse Orcavelle, avec l'histoire tragique de ses amours; Traduites de l'espagnol de Jule Iniguez de Médrane [sic]. Paris, veuve d'Houry, 1730. (8), 88 p.
2- ANONYME. La Princesse Laponoise. Histoire héroi-comique. Londres [Paris], George Smith, 1738. In-12, 119 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, demi-basane de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre de veau vert, tranches mouchetées rouges.
1- Edition originale et unique édition de ce conte fantastique donné comme une œuvre de Julián Iñíguez de Medrano traduite sur le manuscrit original par Louis-Adrien du Perron De Castera. La magicienne Orcavelle avait été rendue célèbre par les romans de chevalerie. (Dinaux, 'Sociétés badines', 139. France Littéraire, VI, 13)
2- Edition originale de cette utopie politique. Une princesse de Laponie invite des écrivains français à sa cour. Ceux-ci provoquent une révolte, avant de participer à la restauration du pouvoir autocratique contre honneurs et bienfaits... Ouvrage demeuré anonyme. (Conlon, 'Siècle des Lumières', 38:207. Gay, III- 860).
Reliure frottée, un mors en partie fendu, quelques auréoles claires.

Réf.: 37282 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MESLIER (Jean). Oeuvres complètes. Préfaces et notes par Jean Deprun, Roland Desné, Albert Soboul.
Paris, Anthropos, 1970-1972.
3 volumes in-8, brochés, couverture imprimée de l'éditeur, clxv, 540 p.; 600 p. et 648 p.
Première et unique édition complète critique établie sous la direction de Jean Deprun, Roland Desné et Albert Soboul d'après le manuscrit autographe conservé à la BnF.
Né dans les Ardennes, Jean Meslier fut ordonné prêtre en 1688 et exerça ses fonctions jusqu'à sa mort.
Bien noté par ses supérieurs, rien ne laissait soupçonner dans ce curé de village, l’auteur d’une oeuvre matérialiste, révolutionnaire et athée dont la violence et l'ampleur ont choqué jusqu’aux "esprits philosophiques" de son temps.
Bon exemplaire.

Réf.: 37343 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


FIOCCHI (Andrea Domenico) [sous le pseudonyme de FENESTELLA]. L. Fenestella, De Magistratibus sacerdotiisque Romanorum. Pomponius Laetus itidem de Magistratibus & Sacerdotiis, & praeterea de diversis legibus Romanorum.
Lutetiae, ex off. R. Stephani [Paris, Robert Estienne], 1549.
Petit in-8 (155 x 100mm, broché (couverture papier moderne), 112, (6) p. d'index et de colophon, (1) f. bl. [sign. A-G8, H4 (H4 bl.)].
Bonne édition, donnée par Robert Estienne à Paris, vignette de titre à la marque des Estienne et colophon.
Humaniste et archéologue, secrétaire apostolique et chanoine de Florence, Andrea Domenico Fiocco (14..?-1452) publia cet essai sous le nom de l'historien romain Lucius Fenestella.
Cette étude pionnière érudite sur la magistrature et le clergé romain rencontra un très large succès à travers toute l'Europe. Ses observations, en particulier philologiques, ont ouvert la voie à une révision de l'histoire juridique romaine.
(Adams, F-602. Renouard, 'Estienne', p. 75, n°21).
Auréole au coin supérieur.
Bon exemplaire, complet du dernier feuillet blanc.

Réf.: 37412 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BOURGEOIS (Léon). Solidarité.
Paris, Armand Colin, 1896.
In-12, pleine toile noire, titre doré, 157 p.
Edition originale. Le livre fondateur du "solidarisme" et la base théorique du radicalisme qui deviendra la doctrine quasi officielle de la Troisième république, dont l'influence fut immense.
"Là où la solidarité naturelle engendre injustices et inégalités, une intervention correctrice s’avère nécessaire; elle prendra la forme d'un quasi-contrat entre l'individu et l'Etat : une "dette sociale" la pierre angulaire du solidarisme et l'obligation qu'à le citoyen de restituer ce qu’il a reçu sur une base contractuelle. Les obligations du solidarisme peuvent être résumées sous trois chefs : libre éducation pour toutes les classes de la société ; minimum de moyens d’existence pour chacun ; assurance contre tous les risques de la vie" (Guy Caire).
C’est cette synthèse qui se cherche encore aujourd’hui à travers les politiques publiques, au niveau national comme international.
"Une référence cardinale de tout débat sur les fondements de la protection sociale".
Parlementaire, ministre, président du Conseil, Léon Bourgeois (1851-1925) reçut le prix Nobel de la paix. Il est le père de la Société des Nations.
Ex-dono manuscrit : "Offert par la ligue de l'Enseignement" et cachet de bibliothèque ("La Jeunesse de Saint-Fargeau").
Bon exemplaire.

Réf.: 18448 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DESTUTT DE TRACY (Antoine Louis Claude)]. Commentaire sur l'Esprit des Lois, de Montesquieu ; suivi d'observations inédites de CONDORCET, sur le vingt-neuvième livre du même ouvrage.
Paris, Delaunay, Mongie aîné, 1819.
In-8, plein veau caillouté de l'époque, dos lisse orné de compartiments garnis de résilles dorées alternées, roulette d'encadrement sur les plats, tranches mouchetées, tranches mouchetées, xvj, 476 p.
Première édition publiée en France. Composé à l'intention du président Jefferson, l'ouvrage avait d'abord été publié en anglais, à Philadelphie, en 1811 avec un immense succès.
Le "Commentaire" est suivi de: "Observations de Condorcet sur le vingt-neuvième livre de l'Esprit des lois" (pages 435-471).
Par le chef de file des "Idéologues", une étape décisive dans la rationalisation de la science politique édifiée sur l'élaboration d'une "science sociale".
"Au système de Montesquieu, Destutt oppose un plan de gouvernement républicain reposant sur le suffrage universel. C'est à l'époque redevenu une nouveauté. Il définit la liberté par le pouvoir d'exécuter ses volontés et, par là d'atteindre au bonheur. Constant n'eut pas même froncé les sourcils. Liberté et bonheur se confondent" (D. Bagge).
(Littérature française contemporaine, III, 251. P.-H. Imbert, 'Destutt de Tracy critique de Montesquieu', p. 15).
Annotations au crayon sur les premières gardes. Décor de la reliure passé.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 30067 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



QUINET (Edgar). Lettres d'exil à Michelet et à divers amis.
Paris, Calmann Lévy, 1885-1886.
4 volumes in-12, plein veau bleu nuit glacé de l'époque, dos lisses ornés d'un décor de triples filets dorés répétés, titres dorés, tranches mouchetées.
Edition originale posthume, et unique édition, du recueil des 1215 lettres rédigées par Edgar Quinet, entre décembre 1851 et sa mort en 1875, période d'intense activité intellectuelle.
Edité et annoté par Madame Quinet, ce recueil constitue une importante source pour l'histoire politique, littéraire et artistique de la période.
Quinet qui s'était exilé au lendemain du coup d'Etat, comme Hugo, refusa l'amnistie de 1859 accordée par Napoléon III aux proscrits et ne rentra en France qu'en septembre 1870.
Il vécut d’abord à Bruxelles, puis à Genève tout en continuant à lutter pour la diffusion des idéaux républicains, notamment par une intense activité épistolaire.
(Vicaire, VI, 913).
Bel exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 35027 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PROUDHON (Pierre-Joseph). De la Justice dans la Révolution et dans l'Église. Nouveaux principes de philosophie pratique (...).
Paris, Garnier frères, 1858.
3 volumes in-12, brochés, couvertures imprimées de l'éditeur, dos muets renforcés, (4) et 520 p.; (4) et 544 p.et (4) et 612 p.
Édition originale. "'De la Justice' n'est pas seulement un beau livre: il est le livre de la maturité. Proudhon y a transféré le plus pur de son sang et de sa pensée" (Dommanget, 'Proudhon', p. 293).
"Véritable encyclopédie de la pensée philosophique, sociologique et politique de Proudhon" (G. Gurvitch, p. 11).
L'ouvrage fut saisi. Condamné à 3 ans de prison, l'auteur parvint à se réfugier à Bruxelles.
(Stammhammer, I, 190, n° 36. En français dans le texte, n° 260).
Quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire, non rogné.

Réf.: 10040 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HUME (David). 1- Histoire naturelle de la religion (…). Avec un Examen critique & philosophique de cet Ouvrage. Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. (2), viii, 180 p.
2- Dissertations sur les passions, sur la tragédie, sur la règle du goût (…). Amsterdam, J.H. Schneider, 1759. (4), 139 p.

2 ouvrages reliés en volume petit in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges.
Édition Originale française de ces deux oeuvres de Hume, dans la traduction de Jean-Bernard Mérian, publiées dans les volumes 3 et 4 des "Oeuvres philosophiques de Mr. D. Hume".
(Jessop, ‘Bibliography of D. Hume', p. 10. Chuo, n °28).
Annotations au crayon sur la première garde blanche. Quelques petites épidermures.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37411 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FROEBEL (Friedrich), JACOBS (Jean-François). Manuel pratique des Jardins d'enfants de Frédéric Froebel, à l'usage des institutrices et des mères de famille. Composé sur les documents allemands par J.-F. Jacobs. Avec une introduction de Madame la baronne de Marenholtz.
Bruxelles, F. Claassen et Paris, L. Hachette et Cie, 1859.
In-8, demi-chagrin rouge de l’époque, dos lisse orné de filets dorés et à froid et de fleurons dorés, titre doré, 204, (14) p. de partitions en fin de volume et planches hors-texte.
Première édition française accompagnée de nombreuses planches hors-texte noir et bleu et de 14 pages de partitions (paroles et musique).
Le "manuel pratique" de mise en œuvre de la célèbre méthode du pédagogue allemand Friedrich Fröbel.
Inventeur des "jardins d’enfants", il est l’initiateur d’une transformation révolutionnaire dans l’apprentissage de la première enfance au moyen d’un programme gradué d’éveil par le jeu et le rapport à la nature.
Longue introduction de Bertha de Marenholtz-Bülow, l’une des plus ferventes disciples de Fröbel.
Les nombreuses planches lithographiées représentent principalement le matériel pédagogique.
Accroc de cuir sur le plat supérieur. Coupes frottées, rousseurs éparses, quelques annotations au crayon. Déchirure à la planche XLIV sans manque. Exemplaire légèrement défraîchi.
(Buisson 1911, p. 900. Juif & Dovéro, p. 134).
Complet des planches sauf le frontispice.

Réf.: 37192 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MERCIER (Louis Sébastien).. Histoire d'une jeune Luthérienne. Par l'Auteur de l'An deux mille quatre cent quarante.
Neuchatel, De l'imprimerie de Fauche fils aîné & Comp., 1785.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments garnis d'un décor de fleurons et roulettes à froid, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, (4), 403 p.
Première édition sous ce titre de 'Jezennemours'. Bâtard d'un jésuite, Jezennemours, jeune héros mélancolique, est élevé dans "la contrainte, l'erreur et le fanatisme". Mais, en dépit de ces principes de mort, il devient homme par l'esprit, le jour où les "Mondes "de Fontenelle, la "Loi naturelle" et la Henriade "lui tombent par hasard sous la main". Puis, il devient homme par le coeur, à la rencontre d'une jeune fille qu'il aime éperdument dès le premier regard. Elle est luthérienne, mais elle a toutes les vertus. "C'en est fait: les lumières de la tolérance se sont deux fois révélées…" (cf. Léon Béclard, 'Sébastien Mercier', p. 438 et s.).
(Rufi, 'L.-S. Mercier, Bibliographie', n° 28. J.C. Bonnet, p. 478).
Cette édition à l'adresse de Fauche fils, à Neuchâtel, manque à la BnF.
Coins émoussés. Un mors légèrement fendillé.
Bon exemplaire, grand de marges, relié à l'époque.

Réf.: 37283 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LITTRE (Émile). De l'établissement de la Troisième République.
Paris, Aux Bureaux de la Philosophie positive, 1880.
In-8, demi-toile chagrinée de l'époque, x, 595 p.
Édition originale. Le dernier ouvrage publié par Littré et son testament politique, recueil d'articles composés de février 1871 à Bordeaux, jusqu'en 1880.
Source de première importance pour l'histoire politique et sociale de la période.
Cachet de bibliothèque. Quelques rousseurs.
Bon exemplaire, relié.

Réf.: 25207 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



COTTIGNIES (François de, dit Brule-Maison). Etrennes tourquennoises ou Recueil de chansons, facétieuses et plaisantes sur les Tourquennois. Cinquième édition, revue et corrigée, avec des airs notés. [Premier au cinquième recueil].
Tourcoing, et se trouve à Lille, chez Vanackere fils, [ca 1840].
5 parties reliées en un volume in-16, demi-veau vert bronze de l'époque, dos lisse orné d'un fer spécial central et de filets dorés, titre doré, ex. non rogné.
Réunion de cinq "recueils" (sur 10), chacun orné d'un joli frontispice gravé sur bois, imprimé sur beau papier fin et protégé sous serpente. Les chansons sont accompagnées de planches de musique notée. Texte encadré.
François de Cottignies (Lille 1678-1740) était surnommé "Brûle Maison" parce qu'il attirait les badauds en brûlant des maisons de papier qu'il traînait derrière lui avant de donner son spectacle de rue.
"Sa tendance vers la moquerie et la satire le conduisit à choisir pour sujet de ses chants les habitants du bourg de Tourcoing (…). Pendant quarante années, il divertit le peuple de Lille et des environs par ses chansons populaires et burlesques, dans lesquelles il s’était appliqué à mettre sur le compte des Tourquennois toutes les bévues et les tours qu’il imaginait. Il a fini par leur donner une réputation de bêtise qu’ils étaient loin de mériter ; mais il a fini aussi par fixer et par authentiquer pour ainsi dire le langage vulgaire de Lille".
(Verly, 'Bibliographie lilloise', p. 53).
Joli exemplaire, très frais, entièrement non rogné, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37265 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


Prix des Monoyes de France - ANONYME. Prix des Monoyes de France et des matieres d'Or et d'Argent depuis la déclaration du 31 Mars 1640 .[i.e. Prix des Monnaies de France...].
Rouen, Ph. P. Cabut (…), 1736.
In-4, plein veau de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, (6), 124 p., nombreuses illustrations sur bois.
"Nouvelle édition" de cet ouvrage, demeuré anonyme illustré de nombreuses reproductions de médailles et monnaies gravées sur bois.
Le recensement des différentes monnaies se présente sous forme de tableaux illustrés: "Fabrications & réformes" – "Date des édits, déclarations & arrêts" – "Dates des Mutations" - "Noms des espèces & matières" – "Leur titre" - "Leur taille" - " Leur valeur à la pièce" – "Leur valeur en Marc".
(Goldsmiths'-Kress, n° 07413.0-8. Engel et Serrure, 'Répertoire des sources imprimés de la numismatique française', II, p. 464, n°7149).
Quelques épidermures aux plats.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37396 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SIMON (Jules). La Liberté.
Paris, L. Hachette et Cie, 1859.
2 volumes in-8, broché, couverture imprimée de l'éditeur, viii, 515 p. et (4), 572 p.
Édition originale. L'ouvrage de Jules Simon qui contient "l'essentiel de l'exposé de sa doctrine politique" (A. Jardin, 'Histoire du libéralisme', p. 388).
Moraliste et philosophe, Jules Simon a été l'un des principaux théoriciens de la liberté de sa génération. Son œuvre, dont le retentissement fut considérable en son temps, joua un rôle central dans la diffusion des idées libérales.
Sur l'importance de cet ouvrage et son influence, cf. G. Weill, 'Histoire du parti républicain', p. 336 sq.
(Vicaire, VII, 546).
Exemplaire très frais, tel que paru.

Réf.: 19711 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ENGELS (Friedrich). Religion, philosophie, socialisme. Traduit par Paul & Laura Lafargue.
Paris, Librairie G. Jacques, 1901.
In-12, pleine toile bleu nuit, couverture imprimée conservée, (2) f., 237, (2) p.
Première édition française, dans la "Bibliothèque d'Études Socialistes", traduit par la fille de Marx, Laura et son mari Paul Lafargue. Largement soutenus par Engels, les époux Lafargue hériteront d'une partie de sa fortune à sa mort, en 1895.
(Stammhammer, III, 104).
Très bon exemplaire, très frais, sans rousseurs, avec sa couverture d'origine conservée.

Réf.: 29365 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GAUTIER (Théophile). Ménagerie intime.
Paris, Alphonse Lemerre, 1869.
In-12, demi-percaline amande à coins à la Bradel, dos orné d'un fleuron central et de filets dorés, pièce de titre de maroquin rouge, tête mouchetée, couvertures conservées (reliure légèrement postérieure), (4), 114 p., (2) f. (table et achevé d'imprimer), ex. non rogné.
Edition originale. "L'une des dernières oeuvres de Théophile Gautier. On y retrouve sa virtuosité pleine d'humour, sa désinvolture et sa pointe de préciosité. Plutôt que de se plier à l'exercice des Mémoires, comme Alexandre Dumas ou Georges Sand, il dresse une série de portraits d'animaux à travers laquelle se lit en pointillés une autobiographie et même une histoire du romantisme" (Edition des Equateurs, 2008).
Ex-libris imprimé et illustré de Pierre Munier sur le premier contreplat.
Bel exemplaire, non rogné, très frais, bien relié, avec ses couvertures conservées.

Réf.: 37266 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



JANET (Paul). Histoire de la science politique dans ses rapports avec la morale.
Paris, Ladrange, 1872
2 volumes in-8, demi-chagrin havane de l'époque, dos à nerfs ornés, (4), xl, 531 p. et (4), 747 p.
Seconde édition "revue, remaniée et considérablement augmentée", la première sous ce titre de cet ouvrage qui avait d'abord paru sous le titre de 'Histoire de la philosophie morale et politique'.
Couronnée par l'Académie des sciences morales et politiques, l'oeuvre principale de Paul Janet, fruit de quarante années de recherches, qui sera réédité jusqu'à la fin du siècle.
Par son rayonnement, comme par les problématiques sur l'articulation entre morale et politique qu'elle proposait, l'oeuvre exerça une influence considérable dans l'histoire de la philosophie politique de la période.
(Vicaire, IV, p. 501).
Reliure frottée par endroit. Cachet à froid de bibliothèque.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37302 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


NORDAU (Max). Dégénérescence. Traduit de l'Allemand par Auguste Dietrich. I- Fin de siècle - Le mysticisme. II- L'égotisme - Le réalisme - Le vingtième siècle.
Paris, Félix Alcan, 1894-1895.
2 volumes in-8, demi-percaline tabac à la Bradel, dos ornés d'un fleuron doré au centre et de doubles filets dorés, couvertures conservées (reliure de l'époque), viii, 431 p. et (4), 576 p.
Seconde édition, publiée l'année de l'originale, de cette précoce étude psychopathologique du mal 'fin de siècle' dans la littérature et dans les arts, qui eut un immense retentissement. Index.
"Troublant pour qui le lit à la lueur de notre époque, cet ouvrage sur le déclin de l'Occident et de ses créateurs a connu un immense succès à travers l'Europe à la fin du XIXe siècle. Une prose flamboyante, souvent burlesque, qui n'a épargné personne : Nietzsche, Zola, Ibsen, Verlaine... Et pour conclure, des lignes visionnaires sur l'avenir du XXe siècle" (Max Milo).
(Ellenberger, n° 77).
Très bon exemplaire, entièrement non rogné, couvertures conservées.

Réf.: 37415 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



JANET (Paul). La morale.
Paris, Delagrave, 1874.
In-8, demi-chagrin rouge de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments encadrés et entièrement garnis d'une résille dorée, titre doré, plats de percaline chagrinée ornés d'un encadrement à froid, tranches mouchetées, xiii, 616 p.
Édition originale de l'oeuvre principale de Paul Janet.
"Dans son œuvre principale, "La Morale", Paul Janet développe une philosophie éthique qu'il qualifie lui-même "d'eudémonisme rationnel" opposé d'un côté à "l'eudémonisme utilitaire" et de l'autre au formalisme trop abstrait de la morale d'Emmanuel Kant, mais en même temps les conciliant l'un et l'autre (...). Paul Janet qualifie également sa doctrine de "déontologisme" en le reliant à un éclectisme éthique visant à concilier aussi bien Aristote que Kant ou John Stuart Mill".
Très bon exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 30194 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LUXEMBOURG (Rosa). Lettres à Karl et Luise Kautsky. Traduit de l'allemand par Nad. Stchoupak et Derousseaux. (ENVOI DU TRADUCTEUR Bracke-Desrousseaux).
Paris, F. Rieder et Cie, 1925.
In-12, broché, couverture imprimée de l'éditeur. 271, (4) p.
Première édition française. Envoi du traducteur A.-M. Desrousseaux: "Au citoyen Gagon (? Mention grattée) en souvenir d'une amitié commune pour Jules Guesde. Hommage cordial. Brackes (A.M. Desrousseaux), mai 1925"
Alexandre-Marie Desrousseaux, dit Bracke (1861-1955) à Paris, enseignant, journaliste et homme politique, militant socialiste.
Enseignant de philologie grecque à l’École des hautes études à Paris, il y fut promu directeur adjoint (1896), puis directeur d’études (1915). Bon germaniste, il traduisit de l’allemand des écrits de théoriciens socialistes (cf. Maitron en ligne).
Bon exemplaire.

Réf.: 37268 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


TCHEOU TA-KOUAN, PELLIOT (Paul). Mémoires sur les coutumes du Cambodge ["Tchen-la fong t'ou ki"] de Tcheou Ta-kouan. Version nouvelle suivie d'un commentaire inachevé [par Paul Pelliot. Avertissement de G. Coedès et P. Demiéville].
Paris, Librairie d'Amérique et d'Orient, 1951.
Grand in-8, broché, couverture imprimée de l'éditeur, 178 p. et (1) f. d'achevé d'imprimer, exemplaire non coupé.
Edition originale posthume de cette version, traduction et notes, publiées par George Coèdes et Paul Demiéville sur les papiers de Paul Pettiot. Une première version fragmentaire avait été publiée dans le Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient (vol. II, p., 123 sq.).
Sinologue, tibétologue et linguiste, Paul Pelliot (1878-1945) a été l'élève de l'indianiste Sylvain Lévi et du sinologue Edouard Chavannes. Professeur au Collège de France à partir de 1911, ses travaux des années 1920-1930 font toujours autorité.
Il laissa en mourant une masse considérable de manuscrits représentant le travail de quarante années. Le Musée Guimet les ayant reçus en dépôt, ses élèves et amis publièrent une partie de ces travaux inédits sous une même collection: les "Oeuvres posthumes de Paul Pelliot".
La seule description connue d'Angkor au temps de sa splendeur est celle contenue dans ces "Mémoires sur les coutumes du Cambodge" dus à Tcheou Ta-kouan. Originaire de Yong-kia au Tchö-kiang, celui-ci avait accompagné une ambassade chinoise qui passa près d'une année au Cambodge (1296-1297).
Exemplaire à l'état de neuf, non coupé.

Réf.: 37269 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CARO (Elme-Marie). L'idée de Dieu et ses nouveaux critiques.
Paris, L. Hachette, 1864.
In-8, demi-chagrin bronze de l'époque, dos à 4 faux-nerfs filetés or, orné de compartiments garnis de filets dorés et à froid, décor d'encadrement estampé sur les plats, tranches dorées, (4), 506 p., (1) f. d'achevé d'imprimer.
Edition originale de cet important ouvrage examen critique des doctrines sur la "notion de Dieu" dans la philosophie de son temps: Renan et sa 'Vie de Jésus', "Le Dieu hégélien", Taine, "Dieu dans l'idéalisme", Vacherot, Gratry, Jean Reynaud…
Né à Poitiers, élève de l'Ecole Normale; Elme-Marie Caro (1826-1887) devint professeur de philosophie à la Sorbonne, inspecteur général de l’Académie de Paris, membre de l'Académie des Sciences morales et politiques (1869) et fut élu contre Hippolyte Taine à l'Académie française en 1874.
Chronologiquement placé entre Victor Cousin, il fit de son œuvre une machine de guerre contre le positivisme scientifique et la critique rationaliste de son temps.
Très bon exemplaire, exempt de rousseurs, bien relié à l'époque.

Réf.: 37304 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 5 |