English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

120 fiche(s) - Page 4


JULLIEN (Auguste). Essai sur l'ordre considéré dans l'administration publique et dans les sciences.
Paris, Baudouin frères, 1818.
In-8, broché, couverture d'attente grise, 135 p.
Edition originale. Le tout premier essai consacré à l'organisation et à la rationalisation du travail.
L'auteur, qui ambitionne de fonder "une science de l'ordre", livre son programme: "Chercher à obtenir des moyens tels que d'un côté les hommes fussent placés de manière à tirer tout le parti possible de leur travail, et que de l'autre on pût trouver à l'instant même toutes les choses dont on aurait besoin (...). Je chercherai à prouver que l'ordre lui-même est susceptible de se perfectionner par ses propres moyens et de devenir l'objet d'une science exacte" (p.14-15).
Tableaux dans le texte
Cf. Pierre Rosanvallon, 'L'Etat en France', p. 22 sq.
Quelques petites piqûres éparses.
Bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 37620 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LECLERC (Jean-Baptiste). Essai sur la propagation de la musique en France, sa conservation; et ses rapports avec le gouvernement.
Paris, de l'imprimerie de H.J. Jansen, An 6me de la République [1797].
In-8, broché sous couture, couverture d'attente, 72 p., faux-titre et titre compris., exemplaire non rogné.
Nouvelle édition de cet ouvrage, développement d'un projet que l'auteur avait soumis au Comité d'instruction publique, alors qu'il était employé de la Commission exécutive.
Théorisant autour de l'universalité de la musique et de son utilisation pour atteindre les objectifs révolutionnaires de "régénération publique", l'auteur soumet un vaste projet visant à propager la musique et son enseignement, sous forme d'un maillage d'hommes et d'institutions répartis à travers tout le territoire national.
"No author of the revolutionary decade understood this logic better than Jean-Baptiste Leclerc. He shared the view that music possessed the power to make all minds one in the nation - it produced 'simultaneous and unanimous affections among the masses – he wrotes'" (cf. longue analyse in James H. Johnson, 'Listening in Paris. A Cultural History', U. of California Press, 1995, p. 136 et passim).
Né à Angers, Jean-Baptiste Leclerc (1756-1826) fut élu député à l’Assemblée constituante, puis à la Convention. Emprisonné sous la Terreur, il siégea au Conseil des Cinq-Cents. Il a joué un rôle décisif dans la création du Conservatoire National de musique en 1798 et fut l'un des principaux théoriciens des hymnes révolutionnaires.
(Monglond, IV, 719. RISM, B. VI1, p. 490). WorldCat ne recense que 2 exemplaires de cette édition dans le monde (BnF et Nederland Muziek Instituut).
Très bon exemplaire, très frais, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 37654 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LOUIS XVI. Ordonnance, édits et déclarations du Roi (...). [Lit de justice, tenu à Versailles le 8 mai 1788].
S.l.n.d., 1788.
In-8, broché sous couture, 126 p., non rogné
Edition non répertoriée, donnée l'année de l'originale, du Lit de Justice tenu à Versailles le 8 mai 1788.
En réponse au refus du parlement de Paris d'enregistrer deux édits fiscaux, Louis XVI convoqua un Lit de justice pour forcer l'enregistrement et y ajouta six édits supplémentaires: entre autres le rétablissement de la Cour plénière et le Parlement, privé de ses prérogatives concernant le contrôle législatif et fiscal, était exilé à Troyes.
Les réactions tant des Parlements de province que de la population, ne se firent pas attendre et embrasèrent tout le pays. Le 8 août 1788 par un édit de Brienne, la réforme fut annulée et les Etats généraux convoqués pour le 1er mai 1789.
Ce Lit de justice et les réactions qu'ils suscitèrent constituent l'un des événements décisifs dans le déclenchement de l'agitation révolutionnaire.
Cette édition contient l'ensemble complet des pièces attenantes: Discours et déclarations du roi et du garde des Sceaux, ordonnances, édits, "État des grands bailliages", etc.
Manque à WorldCat et à la BnF.
Premier, dernier feuillets et marges un peu poussiéreux.
Très bon exemplaire, imprimé sur papier bleuté, entièrement non rogné, non coupé, tel que paru.
400 €

Réf.: 37684 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA PEROUSE - DELATTRE (François Pascal). Rapport sur la recherche à faire de M. de La Pérouse, fait à l'Assemblée Nationale (...) précédé de la Pétition de la Société d'histoire naturelle de Paris sur le même sujet. Du 9 Février 1791.
Paris, Imprimerie Nationale, 1791.
In-8, broché, couverture papier d'attente ancien, 16 p.
Edition original de ce document historique : le rapport à l'origine du décret de l'Assemblée Nationale ordonnant une expédition à la recherche de La Pérouse et de ses compagnons d'infortune.
L'auteur du rapport François-Pascal Delattre (1749-1834) était député de la Somme et membre du Comité de la marine.
L'initiative partit d'une pétition de la Société d'Histoire Naturelle, qui figure ici en tête du rapport. Celui-ci se termine par le projet de décret tel qu'il fut adopté, ordonnant l'expédition de secours.
Le rapport fait l'éloge de La Pérouse et de son équipage, le point sur les derniers renseignements concernant les deux frégates (attestées à Botany-Bay), spécule sur leur plan de route probable et organise les conditions de l'expédition.
Commandée par le vice-amiral d'Entrecasteaux, elle fut envoyée dès 1791 sans succès. Le mystère de la disparition ne sera percé qu’en 1826-1828.
(Tourneux, n° 17998).
Très bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 37716 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GREGOIRE (Abbé Henri). Invitation à la paix religieuse. Déclaration des Evêques réunis à Paris.
Paris, Imprimerie-Librairie Chrétienne, 1800.
In-8, broché, couverture de papier d'attente, 8 p.
Edition originale et unique de cet important appel composé à l'instigation de l'abbé Grégoire et sans doute rédigé par lui-même.
"Ami invariable de la république", au nom des "droits imprescriptibles et souverains du peuple sur la forme de son organisation sociale" (p.6), Grégoire appelle à la pacification et à la réunion générale du clergé de France dans le respect des lois, des "droits de la puissance temporelle" et des libertés de l'Église gallicane.
Sévère à l'égard des prêtres réfractaires et des émigrés, il conjure pourtant les plus sincères d'entre eux de rejoindre "des frères qui vous tendent les bras".
Daté du 19 janvier 1800 (29 nivôse an 8), le manifeste est co-signé trois autres évêques constitutionnels: C.-F.-M. Primat (Lyon), J.-P. Saurine (Dax) et J.-M. Desbois de Rochefort (Amiens).
(T. Hermon-Belot, 'L'abbé Grégoire', Bibliographie, p. 487. Tourneux, 16262).
Bon exemplaire.

Réf.: 37749 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROBESPIERRE (Maximilien). Discours à l'Assemblée Nationale Sur la pétition du peuple Avignonnais [du 18 novembre 1790].
Paris, Imprimerie Nationale, 1790.
In-8, broché, couverture papier d'attente gris, 19 p., (1) p. bl.
Edition originale. Sur la question du rattachement d'Avignon à la France, le premier des grands discours qui allaient jalonner la carrière de Robespierre.
"Ce n’est pas sur l’étendue du territoire avignonnais que se mesure l’importance de cette affaire, mais sur la hauteur des principes qui garantissent les Droits des Hommes et des Nations. La cause d’Avignon est celle de l’Univers; elle est celle de la liberté".
"La voix de Maximilien allait pour la première fois faire émerger une idée nouvelle dont l’universalité est aujourd’hui reconnue: le droit des peuples à l’autodétermination" (sur Robespierre et l’affaire d’Avignon, cf. Daniel Somogyi, in AMRID, n° 32, déc. 2004).
(Martin & Walter, 29526-21).
Bon exemplaire.

Réf.: 37754 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques). Le Devin du Village, Intermède (...); Représenté pour la première fois à Fontainebleau, sur le Théâtre de la Cour, devant leurs Majestés, les 18 & 24 oct. 1752. Et à Paris, par l'Académie Royale de Musique, le 1 Mars 1753.
Genève, Pierre Gosse, 1760.
In-12, cartonnage marbré à la Bradel ("oeil de chat"), dos orné de double filet doré, titre en long, 59 p.
Edition de référence, paroles et musique. Le texte est identique au premier livret de 1753, sauf qu'il comprend les mélodies de tous les textes et que les sauts de ligne des vers suivent le livret original.
Par ailleurs, le texte de Rousseau a été mis à jour pour se conformer à l'orthographe et à la ponctuation françaises modernes.
(Dufour, n°44).
Joli exemplaire, bien relié.

Réf.: 37789 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUPORT (Adrien) ou DU PORT.. Principes et plan sur l'établissement de l'ordre judiciaire.

Paris, Imprimerie Nationale, 1790.
3 parties en un volume in-8, broché, couverture papier d'attente ancien, (1) f., (2), 114 p.; 34 p. et 8 p.
Edition originale de ce texte fondateur du système judiciaire moderne. Réponse à la demande expresse de la Constituante, trois projets furent retenus et discutés: ceux de Thouret, Sieyès et ce "Plan" de Duport.
Exposé le 29 mars 1790, cet "immortel rapport", le plus libéral, inspiré du modèle anglo-saxon, fut partiellement adopté, en combinaison avec celui de Thouret (cf. J.-P. Royer, ‘Histoire de la justice en France’, chap. 189-194).
Contient
1- "Principes et plan", proprement dit. 114 p.
2- "Moyens d'exécution pour les jurés au Criminel et au Civil, rédigé en articles". 34 p.
3- "Plan d'exécution des jurés au Civil". 8 p.
(Martin & Walter, I, 843. Tourneux, III, 14055).
Très bon exemplaire, bien conservé.

Réf.: 35820 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LAPERRIERE (Gaston de). Les Bords du Loiret, Album de 12 vues dessinées et lithographiées par G. de Laperrière.
S.l. (Orléans), Desjardins, Lith, 1869.
In-4 oblong (310 x 235), broché, couverture cartonnée imprimée de l'éditeur, 12 planches lithographiées.
Très rare album de 12 vues dessinées par Gaston de Laperrière (1848-1907) gravées et lithographiées par A. Desjardin à Orléans en 2 teintes, ensemble protégé sous serpentes.
Liste des gravures : La Source - Beauvoir - Isambert - Petit-Bois - La Mothe-Bouquin - Bel-Air - Le Poutil - Belle-Vue - Le Moulin des Béchets - Les Moulins St. Samson et St. Julien - Le Rondon - Les Moulins de St. Mesmin.
Couverture légèrement défraîchie, partiellement débroché. Les planches sont bien conservées.

Réf.: 37465 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TCHE-K (O.) [pseudo. de DAVYDOV (Vladimir Nikolaevich) ou DAVIDOV]. Essai de sociologie. Science de l'organisation de la société humanitairement heureuse. En souvenir du premier essai de l'organisation humanitaire en 1789. Par O. TCHE - K (traduit du russe).
Paris, Auguste Ghio, 1884.
In-12, demi-maroquin cerise, dos à 5 nerfs filetés or, titre doré, daté en pied, couverture conservée (rel. moderne), (4), 492 p.
Première et unique édition française traduite du russe ("Opyt sotsiologii, nauki ustroistva…", Genève, 1883).
L'auteur était un correspondant et un proche de Tolstoï.
L'ouvrage, divisé en sept parties, propose l'instauration d'un "collectivisme d'État humanitaire" sous la tutelle d'une "Fédération Républicaine Universelle".
"Les combattants peuvent traiter sans pitié les pillards d'État, même leurs parents ou leurs enfants; ils ne sont pas pour cela des scélérats, mais de vrais humanitaires, car, par leurs actes énergiques et par leur abnégation, ils aident à la démolition de l'ordre établi et à la réalisation d'une vie humanitaire et collective".
Quant au travail scientifique, "il faudra fonder une Faculté fédérative des sociologues" afin d'élaborer un "criterium sociologique qui mettra fin à la spoliation gouvernementale et réalisera le bien être général"
L'identification de l'auteur est fournie par WorldCat, OCLC, 80168352.
L'auteur et son livre sont cités à plusieurs reprises dans la correspondance de Tolstoï reproduite en ligne (détails sur demande).
(Stammhammer, I, p. 72).
La couverture conservée est restaurée. Papier uniformément bruni.
Très bon exemplaire, très bien établi dans une reliure de maître.

Réf.: 37628 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



KERATRY (Louise, comtesse de). Lettre de Madame la comtesse Louise de Katry [sic pour Keratry] au maréchal de Stainville.
S.l.n.d. (Rennes, le 3 octobre 1788).
In-8, broché, 7, (1 bl.) p.
dition originale. Par la soeur d'Auguste Hilarion de Kératry, gentilhomme breton.
A l'automne 1788 Rennes fut secoué par des troubles en marge de la tenue des États de Bretagne. La bourgeoisie des villes bretonnes réclamait plus de pouvoir, ce que contestait l'aristocratie qui entend conserver ses privilèges.
Le 10 mai 1788 le comte de Thiard, commandant des armées en Bretagne se rendit au parlement de Bretagne afin de faire enregistrer par la force les édits du roi. Le pouvoir dut envoyer le maréchal de Stainville à la tête d'une troupe pour mater la rébellion qui grondait.
La comtesse de Keratry proteste ici contre la brutalité de la répression menée par le maréchal de Stainville, tant sur les populations que sur sa propre famille. Mais aussi, elle s'insurge contre le mépris et les injures proférées à l'égard de son frère et de la noblesse bretonne dans son ensemble.
En note de la page 7, un épisode que Chateaubriand reproduit d'après cette brochure donnée par lui comme "extrêmement rare" ('Mémoires D'O.T.', T.1, 313): le duel qui avait opposé le comte de Keratry au marquis de Sabran pour des "insultes faites à tous les habitants de la province" [la Bretagne]: "M. de Kératry est le premier atteint. "Vous êtes blessé", lui crie M. de Sabran. — "Un Breton blessé tue son adversaire", répond le comte de Kératry. Le combat recommence avec plus de fureur, le marquis de Sabran est percé et meurt".
(Conlon, 'Siècle des Lumières, 88:3270. Pehan, 'Bibliothèque de Nantes', 48614).
Bel exemplaire, très frais, imprimé sur beau papier, entièrement non rogné.

Réf.: 37686 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MALEBRANCHE (Nicolas). I- Recueil de toutes les réponses du Père Malebranche (…), à Monsieur Arnaud, Docteur de Sorbonne. [II- Quatre lettres du P. Malebranche (...), touchant celles de M. Arnaud. III- Lettres du P. Malebranche (...), dans lesquelles il répond aux réflexions philosophiques & théologiques de M. Arnaud, touchant le traité de la nature et de la grâce. IV- Réponse du père Malebranche (...), à la troisième lettre de M. Arnaud (...), touchant les Idées & les Plaisirs].
Paris, Michel David, 1709.
4 volumes in-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées.
Première édition collective des réponses adressées par Malebranche à Antoine Arnaud dans la controverse qui l'avait opposé à ce dernier. Certaines de ces pièces avaient paru individuellement de 1684 à 1687, le reste figure pour la première fois dans ce recueil.
Malebranche avait exposé ses vues sur la théorie de la connaissance dans la 'Recherche de la vérité' et dans les 'Eclaircissements' ajoutés. Arnauld répliqua rapidement dans 'Des vraies et des fausses idées contre ce qu'enseigne l'auteur de la Recherche de la vérité'.
La longue polémique ne s’acheva pas avec la mort d’Arnaud (1694) et donna lieu aux dernières interventions de Malebranche publiées dans ce recueil en 1704.
La question débattue entre les deux hommes, de savoir si la nature des idées peut être traitée ou non en faisant abstraction de leur origine, marqua l'histoire de la philosophie au XVIIe siècle et durablement au-delà.
Les quatre volumes ont des titres différents, comme il se doit. À la fin du tome IV, se trouvent : "Trois lettres de M. Arnauld au R.P. Malebranche " sous faux-titre et pagination séparés (42 pages).
(Brunet, III, 1336).
Petit ex-libris manuscrit de la bibliothèque des oratoriens de Toulouse sur le premier titre.
Accrocs à la reliure (coiffes, mors et coins). Bon état intérieur.

Réf.: 37735 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LAMARTINE (Alphonse de). 1- Le Conseiller du Peuple. Paris, Administration, avril 1849 à novembre 1851. Première année : (2), 588 p.; deuxième année : 456 p. et troisième année : 276 p.
2- Les Foyers du peuple. Première année. Paris, Imprimerie de Wittersheim, s.d. [1851]. 12 livraisons.

Ensemble relié en 3 volumes in-8, demi-basane fauve de l'époque, dos lisses, quadruple filet doré en lieu et place des nerfs, titres et tomaisons dorés, tranches mouchetées.
1- Collection complète des 34 livraisons du célèbre périodique rédigé par Lamartine, paru d'avril 1849 à novembre 1851. (Vicaire, IV, 993-994. Harris, 'Lamartine', p. 365-366. Hatin, p. 509).
2- Édition originale complète des livraisons de la première année (conformément à la description de Vicaire). (Vicaire, IV, 1000. Harris, p. 379. Hatin, p. 523).
Il a été relié, entre deux livraisons des Foyers du Peuple, un chapitre des Voyages en Orient.
Reliures légèrement passées, qqs rousseurs.
Bon exemplaire.

Réf.: 37779 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DEMOLOMBE (Charles). Traité des contrats ou des obligations conventionnelles en général. (COMPLET).
Paris, Auguste Durand, L. Hachette et Cie, Lahure, Pedone Lauriel, Marchel, Billard et Cie, Marescq, 1870-1882.
8 volumes in-8, les 2 premiers en demi-chagrin, les 6 derniers en demi-toile.
Ensemble complet du "Traité des contrats", publié dans le cadre du "Cours de Code Napoléon".
La démarche de Charles Demolombe (1804-1887) évoque le positivisme à venir.
Qualifié de "prince de l'exégèse", il ambitionna de fonder une "science du droit". Méfiant à l'égard du droit naturel, il propose une synthèse méthodologique qui fit date.
(Grandin, 'Bibliographie des sciences juridiques', I, 166).
Quelques piqûres éparses.
Bon exemplaire, non rogné.

Réf.: 37615 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



REVOLUTION FRANCAISE - CONSTITUTION DE L'AN III. Déclaration des droits et des devoirs de l'Homme et du citoyen. ["Constitution de la République Française. Proposée au Peuple Français par la Convention Nationale" précédée de "Déclaration des droits et des devoirs de l'homme et du citoyen", suivi de "Loi sur les moyens de terminer la Révolution, 5 Fructidor an III" [22 août 1795] et de "Adresse de la Convention nationale au Peuple Français du 6 fructidor"].
[Paris, De l'Imprimerie Nationale ?], An III [1795].
In-8, broché, papier d'attente ancien, 44 p.
Rare et précoce édition, complète, portant en en-tête un bandeau aux emblèmes et à la devise républicains.
Elle s'ouvre sur la "Déclaration des droits et des devoirs de l'Homme", suivie du texte intégral de la Constitution, de la "Loi sur les moyens de terminer la révolution du 5 Fructidor" ainsi que de l' "Adresse de la Convention Nationale au Peuple français, du 6 fructidor" signée par Marie-Joseph Chénier.
La première Constitution républicaine appliquée en France. Votée par la Convention plus d'un an après la chute de Robespierre, approuvée par référendum, la Constitution du 5 fructidor an III (22 août 1795) est, avec ses 377 articles, la plus longue Constitution de notre histoire.
Elle a été appliquée durant quatre ans, jusqu'au coup d'État de Bonaparte, le 18 brumaire an VIII.
Oeuvre de compromis, élaborée par des modérés, elle rejette à la fois la monarchie et la période jacobine.
(Cf. Martin & Walter, 4140). Cette édition manque à la BnF.
Très bon exemplaire, très frais, non rogné.

Réf.: 37658 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LOUIS XVI. Lettre du Roi pour la convocation des Etats Généraux, à Versailles le 27 Avril 1789, et règlement y annexé. [Suivi de] Etat, par ordre alphabétique des bailliages royaux et des Sénéchaussées royales des Pays d'élection, qui députeront directement ou indirectement aux Etats généraux, avec le nombre de leurs députations; chaque députation composée d'un député du Clergé, d'un de la noblesse et de deux du Tiers Etat.
Paris, Imprimerie Royale, 1789.
In-8, broché sous couture, 32 p. et 15 p., vignette de titre aux armes royales.
Edition originale de ce document historique qui appelle à la convocation des Etats Généraux.
La lettre du Roi ("Nous avons besoin du concours de nos fidèles sujets pour nous aider à surmonter toutes les difficultés") est placée en préambule aux 51 articles du "Règlement général" du 24 janvier 1789. Il précise les modalités de convocation des assemblées et la procédure pour la rédaction des cahiers de doléances, ainsi que pour l'élection des députés. La seconde partie, en pagination séparée, contient le tableau complet des bailliages et sénéchaussées qui seront représentés à l'Assemblée.
(Catalogue de l'histoire de France, II, p. 500, n°1008. Manque à Monglond et Martin & Walter).
Légèrement froissé, sinon bon exemplaire, non rogné, tel que paru.

Réf.: 37664 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[BONAPARTE (Lucien)]. Parallele entre César, Cromwel, Monck et Bonaparte: fragment traduit de l'anglais.
S.l.n.d. [Paris, novembre 1800].
In-8, broché, couverture papier bleu d'attente moderne, 16 p.
Edition originale de premier tirage ce célèbre pamphlet. Elle se distingue par la désignation de Sieyès à la vindicte populaire (sous l'initiale de "S", p. 18), qui sera remplacée dans les éditions suivantes.
Il fut publié au lendemain de la tentative d'assassinat contre Napoléon Bonaparte (dite "conspiration des poignards") pour aborder la question de la succession en en cas de disparition du premier consul.
"Se considérant comme le "sauveur" de son frère en Brumaire, Lucien Bonaparte, alors ministre de l'Intérieur en déduisait qu'il avait un rôle de premier plan à jouer (…). Il demanda à un groupe d'amis, dont Fontanes, de mettre en forme ces idées et de rédiger une petite brochure anonyme qui, largement diffusée, fixerait les termes du débat (…). Prétendument "traduit de l'anglais", ce petit texte fort bien écrit, connut quatre éditions en quelques jours. Surtout, il parvint, sous enveloppe, à tous les fonctionnaires publics de Paris et des départements. Le ministre de l'Intérieur était passé par là et il fut immédiatement identifié comme le responsable de l'opération: la brochure avait été imprimée au ministère par des ouvriers secrètement consignés (...). Le "Parallèle" était habile. Lucien Bonaparte y voyait peut-être une nouvelle étape de son (impatiente) ascension. Il provoqua, au contraire, sa chute" (cf. long article Thierry Lentz, 'Vers le pouvoir héréditaire: le "Parallèle entre César..." de Lucien Bonaparte in "Revue du Souvenir napoléonien", n°431, oct.-nov. 2000, p. 3-6).
Les exemplaires furent saisis par la police de Fouché.
(Martin & Walter, 18132. Monglond, V, 14).
Bon exemplaire, non rogné.

Réf.: 37682 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[GOISLARD DE MONSABERT (Anne-Louis)]. Récit Fait au Parlement de Paris, les Pairs y séants, le 29 avril 1788; Au sujet des vérifications Ministérielles, entreprises pour accroître la masse des Vingtièmes.
S.l.n.d. [Paris?, 1788].
In-8, broché sous couture, (2), 29 p., entièrement non rogné.
Edition originale. Magistrat, conseiller à la Grande Chambre du Parlement de Paris, l'auteur Anne Louis Goislard de Monsabert (1760-1814) devint célèbre en prenant la tête de la résistance aux projets Loménie de Brienne
Il se fait ici le porte-parole du parlement de Paris pour dénoncer l'augmentation progressive des vingtièmes sur les revenus, mesure fiscale selon lui "destructive de la propriété des citoyens & de leur industrie" (p.23).
Sur sa motion, le Parlement bloqua la mesure, le 29 avril 1788 et menaça de poursuites les agents du fisc qui s'aviseraient de vérifier à nouveau les revenus imposables.
Quelques jours plus tard, le Parlement de Paris, prit un nouvel arrêt réclamant la convocation des Etats Généraux et accusant les ministres de despotisme. Le roi cassa l’arrêt et le ministère ordonna d’arrêter Goislard de Montsabert. Le 5 mai 1788, les magistrats se réunirent en séance. Vers minuit des compagnies de gardes françaises investirent le palais, qu’entourait une foule immense, pour procéder aux arrestations.
Une autre édition de ce même texte a paru simultanément, avec des variantes, sous le titre de : "Discours de M. Goislard de Monsabert (…) à Monsieur le premier Président sur les vérifications ministérielles (…)".
Manque à la BnF. Aucun exemplaire recensé dans les bibliothèques françaises.
Bel exemplaire, très frais, très bien conservé, imprimé sur beau papier, entièrement non rogné, tel que paru.

Réf.: 37687 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


FOURIERISME - BRIANCOURT (Mathieu), CONSIDERANT (Victor), RENAUD (Hippolyte). 1- BRIANCOURT (Mathieu). L'organisation du travail et l'association. Paris, Librairie Sociétaire, 1846. (vj)-152 p.
2- CONSIDERANT (Victor). Bases de la politique positive. Manifeste de l'Ecole sociétaire, fondée par Fourier. Paris, Bureau de la Phalange, 1842. 218 p.
3- RENAUD (Hippolyte). Solidarité. Vue synthétique sur la doctrine de Ch. Fourier. Paris, Librairie Sociétaire, 1847. (6), 230 p.

3 ouvrages reliés en un volume in-12, demi-percaline chagrinée vert bronze de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, titre doré, tranches mouchetées.
1- Edition originale. Ouvrier teinturier, militant et propagandiste phalanstérien, l'auteur revendique comme fouriériste l'idée de l'organisation du travail et affirme qu'en dehors de cette doctrine, il n'y a pas d'organisation de travail qui soit réalisable. "Ce livre est de nature à aider puissamment à la propagation des doctrines économiques de l'Ecole sociétaire, notamment parmi les industriels" (Catalogue raisonné de la Librairie Sociétaire). (Del Bo, p. 21. Maitron, I, 302).
2- Seconde édition considérablement augmentée de ce célèbre manifeste de l'Ecole Sociétaire dans lequel Victor Considérant expose le programme du Parti auquel il imprime sa propre vision. Cf. analyse in : Dommanget, 'V. considérant', p. 22 et s.
3- "Troisième édition". Condisciple de Victor Considérant à l'École Polytechnique, gagné à la cause phalanstérienne par celui-ci, H. Renaud devint l'un des disciples les plus orthodoxes de l'École. Il donne dans cet ouvrage un "résumé fidèle de la doctrine de Fourier", des conceptions philosophiques qui ont conduit son maître à élaborer son système et tire les ultimes conséquences politiques et sociales de l'application de la "loi de l'harmonie universelle". (Del Bo, p. 41. Maitron, III, p. 296).
Rousseurs au dernier titre. Papier des plats frotté.
Bon exemplaire, relié, de ce recueil de trois essais "canoniques" dans l'histoire du fouriérisme.

Réf.: 37640 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



Société de Charité Maternelle. Règlemens de la Société de Charité Maternelle.
Paris, de l'imprimerie d'Everat, 1816
In-8, broché sous couture, (2), 12 p., (1) f. blanc.
Edition mise au courant des nouvelles institutions issues de la Restauration. La société est placée sous le patronage de la duchesse d'Angoulême. La vignette de titre porte les emblèmes de la royauté.
La Société de Charité Maternelle a été fondée par Anne-Françoise de Fougeret en 1788 sur le modèle de la Société philanthropique et Marie-Antoinette en devint la présidente.
Les statuts furent déposés le 17 février 1789. La société connut un essor rapide et traversa les différents régimes.
Institution fondée par des femmes pour les femmes, elle avait comme objectif de combattre l’effroyable mortalité qui frappait les enfants trouvés, en contribuant à faire diminuer l’abandon et en délivrant des secours aux mères pauvres pendant les couches et les deux premières années de vie du bébé.
"La Société de Charité Maternelle a été établie par des femmes, parce que ce sont elles que la Providence a plus particulièrement appelées au secours de l’enfance et des mères indigentes, et que leur sensibilité doit leur faire plus facilement surmonter les dégoûts attachés aux détails de la misère" (p. 7-8).
Très rare: WorldCat ne recense que deux exemplaires dans le monde. Aucun en France. Manque à la BnF.
Très bon exemplaire, très frais, tel que paru.

Réf.: 37679 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


TRIDON (Gustave). Les Hébertistes. Plainte contre une calomnie de l'histoire.
Paris, Chez l'auteur, 1864.
In-8, couverture conservée, cartonnage moderne à la Bradel, titre doré en long, 48 p.
Edition originale précédée d'une préface d'Auguste Blanqui, non signée, "brochure importante pour l'histoire des idées politiques et sociales de Blanqui et de ses partisans, importante aussi pour l'histoire de l'historiographie de la Révolution" (Maurice Dommanget)
Première tentative de réhabilitation et défense argumentée à la lumière des événements de la Révolution de Jacques-René Hebert, l'auteur du 'Père Duchesne' et de son mouvement, les "Hébertistes", faction la plus radicale des jacobins, anti-robespierriste et proche des sans-culotte.
Avocat, proche de Blanqui qu'il avait rencontré en prison, Gustave Tridon (1841-1871) devint l'un des militants blanquistes les plus actifs sous le Second Empire. Membre de la Commission exécutive, puis de la Commission de la guerre sous la Commune, il devait s'exiler à Bruxelles où il mourut huit jours après son arrivée.
La brochure fut interdite et l'auteur condamné.
(DBMOF en ligne. Stammhammer, II, 326).
Quelques piqûres éparses.
Timbre impérial.
Bon exemplaire, bien relié, couverture conservée.

Réf.: 37755 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PROUDHON (Pierre-Joseph). De la Justice dans la Révolution et dans l'Église. Nouveaux principes de philosophie pratique (...).
Paris, Garnier frères, 1858.
3 volumes in-12, brochés, couvertures imprimées de l'éditeur, dos muets renforcés, (4) et 520 p.; (4) et 544 p.et (4) et 612 p.
Édition originale. "'De la Justice' n'est pas seulement un beau livre: il est le livre de la maturité. Proudhon y a transféré le plus pur de son sang et de sa pensée" (Dommanget, 'Proudhon', p. 293).
"Véritable encyclopédie de la pensée philosophique, sociologique et politique de Proudhon" (G. Gurvitch, p. 11).
L'ouvrage fut saisi. Condamné à 3 ans de prison, l'auteur parvint à se réfugier à Bruxelles.
(Stammhammer, I, 190, n° 36. En français dans le texte, n° 260).
Quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire, non rogné.

Réf.: 10040 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[CANTAGREL (François)]. Les enfants au Phalanstère. Dialogue familier sur l'éducation.
Paris, Librairie Sociétaire, 1846.
In-16, broché, couverture beige d'origine, 82 p. et 14 p. de catalogue de la Librairie Sociétaire, exemplaire non rogné.
Seconde édition. L'exposé des idées de Cantagrel et la synthèse des principes pédagogiques de l'école phalanstérienne.
"Il critique tout à la fois l’éducation familiale, qui comprime l’esprit de l’enfant, et celle de l’école, qui est incomplète et pernicieuse. Il prône une plus grande liberté laissée aux enfants, vivant en réunions enfantines au sein desquelles ils sont stimulés et où ils peuvent découvrir leurs propres vocations. En fin de brochure on trouve un catalogue raisonné des ouvrages publiés par la librairie sociétaire" (Université de Poitiers en ligne, ‘Les premiers socialismes’).
Ingénieur et juriste de formation, militant fouriériste, l'auteur était l'un des principaux dirigeants de l'école phalanstérienne et de sa presse. Il a été élu en 1849 à la Législative et demeura fidèle à ses engagements tout au long de sa vie.
(Del Bo, p.23).
Petite signature ex-libris manuscrite et mention d'auteur sur le titre.
Bon exemplaire, non rogné, tel que paru.

Réf.: 37558 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


FRIBOURG (Ernest-Edouard). L'Association Internationale des Travailleurs. Origines - Paris - Londres - Genève - Lausanne - Bruxelles - Berne - Bâle. Notes et pièces à l'appui.
Paris, Armand le Chevalier, 1871.
In-12, broché, couverture imprimée de l'éditeur, (4), 212 p.
Edition originale. L'une des sources fondamentales pour l'histoire de la Première internationale. Ouvrier graveur proudhonien, Fribourg fut avec Henri Tolain et Ch. Limousin, l'un des trois premiers secrétaires de l'A.I.T. pour la France (1864).
Il fut au coeur de l'agitation ouvrière jusqu'en 1870, puis évolua vers des positions hostiles à la Commune de Paris.
Ce document contient les pièces essentielles pour l'histoire de la Première Internationale: témoignages, comptes rendus des congrès, listes des participants, programmes, etc.
(Del Bo, 'Commune', p. 99. Maitron, VI, p. 99-100).
Petits accrocs de papier à la couverture. Couverture légèrement défraîchie.
Bon exemplaire.

Réf.: 37618 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[LETOURNEAU (Pierre Joseph Augustin)]. Description d'une médaille Trouvée dans la terre à Courenc, près Grenoble, le 11 Novembre 1788.
S.l. [Grenoble?], 1788.
In-8, broché, 7 p.
Edition originale et unique. La découverture d'une médaille ancienne (vers 1580) dans un jardin près de Grenoble et l'ensemble des symboles qu'elle comportait, renvoyaient prophétiquement, en cette année d'Assemblée des Notables (1788), à la nécessité d'une étroite union entre Clergé, Noblesse et Tiers état.
Sur la médaille, les trois ordres (Clergé - Noblesse - Plèbe / Concorde) sont représentés autour d'une colonne qui, s'ils venaient à se séparer serait renversée. Sur la colonne repose un Dauphin couronné, sous la devise "Hominum Amator": l'Ami des Hommes.
Les deux faces de la médaille sont reproduites page 7.
Parue sans nom d'auteur, la brochure est sans doute due à Letourneau qui avait consacré à cette médaille un article dans les "Affiches du Dauphiné" du 21 nov. 1788, p. 2.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 88:3455 qui identifie l'auteur. 'Répertoire des sources de la numismatique française', 1889, II, n°4025. Maignien, 'Bibliographie du Dauphiné pendant la Rév. Française', n°281).
Très rare. Manque à la BnF qui ne possède qu'un fac-similé.
Bon exemplaire, non rogné.

Réf.: 37662 - Eur 200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 5 |