English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

100 fiche(s) - Page 4


[GERANDO (Baron Joseph Marie de)] ou DEGERANDO. Le visiteur du Pauvre; Mémoire qui a remporté le prix proposé par l'Académie de Lyon (...).
Paris, Louis Colas, Treuttel et Wurtz, 1820.
In-8, broché, couverture papier d'origine, pièce de titre imprimée, xij, 158 p.
Edition originale, rare, de cet ouvrage fondateur que de Gérando composa suite au concours lancé en 1816 par l'académie de Lyon sur le thème: « Indiquez les moyens de reconnaître la véritable indigence et de rendre l'aumône utile à ceux qui la donnent et à ceux qui la reçoivent ».
L'auteur conteste les théories malthusiennes et jette les bases de la politique sociale moderne, en particulier sur la question du "droit à l'assistance", de l'intervention de l'État, d'une meilleure coordination entre action publique et privée. Il oppose aux formes "oisives" de la charité une assistance "active", fondée sur la prévention et une aide adaptée à chaque besoin. Le "visiteur du pauvre", clef de voûte de ce système, est l'administrateur qui assure, en relation directe avec les assistés, le contrôle et l'application de ces mesures.
En fin, un modèle de livret pour le suivi de chaque pauvre [Endéiamètre]' et des textes législatifs de 1816 qui avaient dirigé le travail de Gérando.
Cf. "Observer, normaliser et réformer la société du premier XIXe s.. J.-M. de Gérando (1772-1842) au carrefour des savoirs", Colloque, mai-juin 2012 à Lille, dir. J.-L. Chappey, C. Christen et I. Moullier.
Quelques accrocs de papier à la couverture. Auréole claire en coin des premiers feuillets, quelques rousseurs.

Réf.: 37103 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUMAS PERE (Alexandre), SCHILLER (Friedrich von). Intrigue et amour. Drame en 5 actes et 9 tableaux.
Paris, Michel Lévy frères, 1847.
In-8, demi-percaline chocolat de l’époque à la Bradel, dos lisse orné d’un fleuron doré au centre, pièce de titre de maroquin noir, date dorée en pied, couvertures imprimées conservées, 99 p., exemplaire non rogné.
Edition originale de cette pièce, adaptée de Schiller, créée à Paris au Théâtre Historique le 11 juin 1847.
"Pour faire pièce aux néo-classiques et aux faiseurs de mélos, Vigny et Dumas, quand ils débutèrent au théâtre, s'appuyèrent sur des valeurs sûres, Shakespeare et Schiller. Si Dumas traduisit plusieurs fois Shakespeare, il ne revint à Schiller qu'en 1847 avec cette pièce (…). C'est sur la scène de son propre théâtre, le Théâtre Historique, qui venait d'ouvrir le 20 février 1847, qu'il créa cette adaptation de ‘Kabale und Liebe’ (…). Le drame est vigoureusement charpenté, Dumas surfe avec aisance sur les trames familiales et politiques habilement entrelacées, et se joue avec finesse de ces lieux communs du romantisme que sont le suicide des amants et la rédemption des courtisanes" (François Rahier, Société des Amis d'Alexandre Dumas en ligne).
(Reed, p. 218. Vicaire, III, 379. Manque à Munro et Parran).
Rousseurs.
Très bon exemplaire, bien relié, non rogné, avec ses couvertures conservées.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37127 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). L'Orestie. Tragédie en trois actes et en vers imitée de l'Antiquité.
Paris, A la librairie théâtrale, 1856.
In-8, demi-percaline vert bronze de l’époque à la Bradel, dos lisse orné d'un fleuron doré au centre, pièce de titre de maroquin noir, couvertures imprimées conservées, (6), 107, (1) p., exemplaire non rogné.
Edition originale de cette pièce créée au Théâtre de la Porte-Saint-Martin le 5 janvier 1856.
"Troisième et dernière tragédie en vers portée à la scène par Dumas, 'L'Orestie' n'est pas comme les deux autres, destinée à la Comédie-Française. C'est sur un théâtre populaire qu'il la fait monter, la Porte Saint-Martin, et "Au Peuple" qu'il la dédicace (…). C'est peut-être l'étonnante modernité de ce qui est une des pièces les plus vieilles du répertoire occidental qui explique le choix de Dumas. C'est en même temps une page célèbre de la mythologie qu'il souhaitait mettre sous les yeux de son public (…). Lors des rappels le soir de la création, les artistes invitent Dumas à monter avec eux sur la scène; il les remercie au bas de la dernière page du texte: ‘Merci aux artistes qui, après m'avoir fait un succès, m'ont forcé de venir recevoir les applaudissements qui leur étaient dus’." (François Rahier, Société des Amis d'Alexandre Dumas en ligne).
(Reed, p. 322. Parran, p. 34. Vicaire, III, 408. Manque à Munro).
Piqûres et rousseurs. Exemplaire non rogné.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37130 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BRACCIOLINI (Poggio) dit "Le Pogge". Les Contes de Pogge, florentin, avec des réflexions.
Amsterdam, J.-V. Bernard, 1712.
In-12, plein vélin rigide de l'époque, dos lisse titre à la plume, tranches mouchetées, (1) f. de titre, (4), 240 p., planche gravée en frontispice d'après Lamsvelt, titre imprimé en rouge et noir.
Bonne édition, en soixante-douze contes, donnée comme "la plus recherchée pour les notes et les réflexions libres et satiriques qui accompagnent le texte, attribuées à David Durand, Jean-Frédéric Bernard ou Lenglet-Dufresnoy" (Gay, ‘Ouvrages relatifs à l'amour, aux femmes…’, 1873, VI, p. 106).
Cette collection de Facéties (‘Liber facetiarum'), contes grivois et libertins, anecdotes où "au milieu de grossières obscénités on remarque une foule de faits sur les hommes et les événements du temps" a été rédigée entre 1438 et 1450, puis complétée et remaniée.
Erudit, philosophe, humaniste et homme politique originaire de Florence, Poggio Bracciolini (1380-1459) fut secrétaire apostolique sous huit papes. Grand découvreur de manuscrits, c’est à lui que l’on doit la résurrection du ‘De natura rerum’ de Lucrèce.
Malgré son habit ecclésiastique, le Pogge avait 14 enfants quand il se maria à 55 ans avec jeune femme dont il eut encore 6 enfants.
Ces historiettes lui furent inspirées par ses observations prises sur le vif, en particulier durant ses fonctions à la Curie romaine et à la Chancellerie de Florence, alors "institution des plus corrompues".
(Brunet IV 769. Cohen 811).
Quelques petits accrocs et manques de papier en marge (dont p. 20-21), sans pertes de texte.
Joli exemplaire, dans sa première reliure de vélin rigide, frais, bien relié.

Réf.: 37154 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques), BERQUIN (Arnaud). Pygmalion, Scène Lyrique de Mr. J. J. Rousseau, Mise en vers par Mr. Berquin. Le texte gravé par Drouet.
Paris, 1775.
Petit in-4, plein veau raciné moderne, dos à 5 nerfs, couverture de papier peint doré d'origine conservée, (4), 18 p.
Édition originale de cette adaptation du ‘Pygmalion’ de J.-J. Rousseau par Arnaud Berquin, entièrement gravée sur papier de Hollande. Titre gravé par Nicolas Ponce d'après Pierre-Clément Marillier et 6 vignettes de Jean-Michel Moreau Le Jeune, gravées par Nicolas Delaunay et Ponce, "parmi les plus délicates de la fin du XVIIIe siècle". Le texte est entièrement gravé par Droüet.
Rousseau rédigea ‘Pygmalion’, pièce en un acte et en prose, en 1762 lors de son exil à Neuchâtel et la conçut pour être accompagnée d’intermèdes musicaux confiés au compositeur lyonnais Horace Coignet. La création eut lieu en 1770 dans un théâtre privé de Lyon lors du passage de Rousseau dans cette ville puis elle fut reprise avec un considérable succès à la Comédie française le 30 octobre 1775. C’est pour bénéficier de cette vogue que Berquin composa cette adaptation en vers précédée d’un vibrant éloge de Rousseau, "réformateur de la scène lyrique" en guise de préface.
(Cohen, 141. Dufour, I, p. 224. Tchemerzine-Scheler, V, 556).
Quelques auréoles claires et petites piqûres éparses. Quelques petits accrocs et épidermures à la reliure.
Bon exemplaire, grand de marges, relié à l'époque.

Réf.: 28741 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


BONAPARTE (Marie). A la mémoire des disparus. I- Derrière les vitres closes. II- L'appel des Sèves.
Paris, PUF (Leeds, impr. de Chorley et Pickersgill), 1958.
2 volumes in-8, brochés, 1008 p. (pagination continue), 34 planches d'illustrations hors texte.
Première édition de librairie des souvenirs d'enfance et de jeunesse de Marie Bonaparte. La première édition avait été publiée à compte d'auteur à Londres en 1953.
Le tome I porte comme sous-titre: "Derrière les vitres closes", le tome II: "L’appel des Sèves".
34 planches hors texte d’illustrations, reproductions et photographies.
Première femme psychanalyste et pionnière de la psychanalyse en France, traductrice de Freud et analysée par lui, Marie Bonaparte a cofondé la "Société Psychanalytique de Paris" qui ne comportait que neuf membres à ses débuts.
Ces souvenirs mélancoliques d’enfance et de jeunesse s’étendent de sa naissance à son mariage, en 1907. Trop méconnus, ils constituent l’une des plus belles, des plus riches et des plus lucides autobiographies de femme au XXe siècle.
Couvertures légèrement passées.
Bon exemplaire imprimé sur papier vélin, en partie non coupé, le premier volume est numéroté.

Réf.: 32787 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DIDEROT (Denis). Essais sur la peinture.
Paris, Fr. Buisson, An IV [1795].
In-8, pleine basane de l'époque, dos lisse orné de roulettes dorées en place des nerfs, pièce de basane brique, roulette au noir sur les coupes, tranches jonquille, (1) f. de titre, iv, 415 p. (qqs rouss.).
Edition originale de la première publication de librairie des écrits esthétiques de Diderot, par François Buisson, imprimeur-libraire, probablement d'après les manuscrits provenant de la bibliothèque de Grimm. Le recueil contient des articles donnés pour la ‘Correspondance littéraire’ de 1766, distribués en sept chapitres, suivi des "Observations sur le salon de peinture de 1765".
Les ‘Essais’ furent rapidement traduits et diffusés en Allemagne. Goethe, puis Schiller, découvrirent le texte de Diderot dès 1796.
"Métier d’écrivain, métier de peintre, le texte de Diderot va de l’un à l’autre. Il ne lui suffit plus de regarder, de décrire, de penser, de juger, il va expérimenter la peinture par l’écriture dans sa capacité à rendre le visible (…). Il fait entrer l’écriture dans le tableau, et pas par la petite porte" (Pierre Lepape).
(Adams, EF1. Tchemerzine-Scheler, II, 964).
Le faux-titre manque. Auréoles aux trois premiers feuillets, petits accrocs au papier.

Réf.: 36942 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSIER (Pierre Joseph). Traité des accords, et de leur succession, selon le système de la basse-fondamentale ; Pour servir de Principes d'Harmonie à ceux qui étudient la Composition ou l'Accompagnement du Clavecin.
Paris, chez M. Bailleux, Marchand de Musique ordinaire du Roi, 1764.
In-8, demi-basane brune de l'époque à petits coins de vélin, dos lisse orné de filets dorés, xxxij, (4), 192 p., 2 tableaux dépliants ("Méthode d’accompagnement" et "Carte des accords de musique selon le système de la basse-fondamentale").
Deuxième édition, à la date de l'originale, avec les fautes corrigées. "Le traité de l’abbé Roussier décrit la formation des accords, donc de l’harmonie, qu’il convient de maîtriser parfaitement pour jouer une partie de basse continue" (Expo. virtuelle, Bibliothèque de Toulouse).
"As a proponent of Rameau's theorie, his goal was to reduce fundamental bass rules to a rigorous system that avoided speculative propositions. This 'Traité des accords' is a compendium of chords and laws: thorough bass chords are methodically described, related to three basic fundamental chords, and then labelled by a letter-plus-number notational system that indicates a chord's root and hierarchy in the scale. Roussier diverged from Rameau on the issue of double emploi" (Grove Music Online). (Cortot, p. 173. Gregory, p. 238. Cette édition manque à Fétis).
Quelques rousseurs et brunissures.
Bon exemplaire.

Réf.: 36980 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DOSTOIEVSKI (Fiodor Mikhaïlovitch) ou DOSTOIEVSKY.. L'Idiot. Traduit du russe par Victor Derély et précédé d'une préface par le Vte E. Melchor de Vogüe.
Paris, Plon, s.d. [1887].
In-8, demi toile chagrinée rouge, dos lisses, titre doré, tranches mouchetées, (2) f., XI, 398 p. et (2) f., 400 p.
Première édition française et première traduction de "L’Idiot", par Victor Derély, précédée d’une préface par Melchior de Vogüé, de l’Académie Française. Auteur d’un ouvrage alors célèbre, "Le roman russe" (1886), celui-ci avait attiré la curiosité des Français vers la littérature russe.
Cette traduction de Victor Derély qui conserve l'intégralité du texte original, demeura la référence pendant plusieurs décennies.
Très bon exemplaire, très frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37086 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GUEULETTE (Thomas Simon), FAGAN (Barthélemy-Christophe), COLLE (Charles), MONCRIF (François-Augustin Paradis de), PIRON (Alexis). Théâtre des Boulevards, ou Recueil de parades.
Mahon [i.e. Paris], Gilles Langlois, 1756.
3 volumes, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons fleuronnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin rouge et havane, roulette dorée sur les coiffes et les coupes, tranches mouchetées rouges, frontispice, xiij, 308 p. ; frontispice, xij, 308 p. et frontispice, ij, (2), 336 p. (le frontispice est répété 3 fois).
Édition originale de ce recueil de pièces libres, parfois obscènes, composées par Charles Collé, Montcrif, Piron, etc, publié par Corbie ou Sallé, secrétaire de Maurepas, orné d'un frontispice gravé en taille-douce attribué à Eisen, répété ici en tête de chaque volume.
Forme brève, légère, d'un comique populaire, la parade permettait au XVIIIe siècle une totale liberté d'expression.
L’identification des auteurs est donnée d’après un manuscrit autographe de Collé lui-même, composé dans le style "poissard" qui assura son succès: "Soyez sûrs et certains, que toutes les parades qui sont zenterrés vives dans ce damné ‘Théâtre des boulevards’ sont de la faciende de M. de Sallé, à l'exception de ‘l'Isabelle grosse par vertu', qu'est de Fagan ; une qu'est de Montcrif, en vers (‘l'Amant Cochemard’), une qu'est de Piron (‘le Marchand de merde’), et trois ou quatre autres de moi, qui m'ont été volées par un Savoyard décrotteur, qui a subestitué des cochonneries de la Halle za des gravelures agréables t'é qui zon le ton de tout le monde (..). Les pièces de Collé sont : 'l'Amant poussif', 'la Mère rivale', 'Léandre grosse', 'Léandre hongre', le vrai titre de cette dernière est 'Razibus'. Duclos en appelait plaisamment l'auteur le grand 'Corneille', et sa pièce le cidre de la parade" (cité par Barbier, IV, 691).
(Gay, III, 1202-1203. Soleinne, 3496).
Quelques petites épidermures.
Bel exemplaire, frais, très bien relié à l’époque.

Réf.: 37106 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Romulus. Comédie en un acte, en prose.
Paris, A la librairie théâtrale, 1854.
In-8, demi-percaline vert amande de l'époque à la Bradel, dos lisse orné d'un fleuron central doré, date dorée en pied, pièce de titre de maroquin rouge, couvertures imprimées conservées, 59 p., non rogné.
Edition originale de cette pièce, inspirée du roman du même nom de l'écrivain allemand August Lafontaine, parue en 1799. Elle fut représentée, pour la première fois, à Paris, au Théâtre-Français le 13 janvier 1854.
Reed la décrit comme "one of the brightest of Dumas' one-act prose comedies".
"Peinture d'un ménage de vieux garçons, l'astronome Celestus et le philosophe Wolf, mis en présence d'un bébé dans un couffin. Perdus dans ses calculs pour l'un et dans les livres de Leibniz pour l'autre, ils mourraient d'inanition si ne veillait sur eux la brave Marthe, sœur de Celestus (...). Cette comédie, qui se déroule en mineur dans l'ambiance de proscriptions et d'intrigue de l'Allemagne du début du siècle, devait rappeler à Dumas son séjour avec Nerval à l'époque, et les œuvres qu'il en tira" (Société des Amis d'Alexandre Dumas en ligne).
(Parran, p. 33. Reed, p. 302. Vicaire, III, 400. Inconnue à Munro).
Des rousseurs et brunissures. Exemplaire non rogné.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37132 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DUMAS PERE (Alexandre). La Conscience. Drame en cinq actes et en six tableaux.
Paris, Alphonse Taride, 1854.
In-8, demi-percaline citron de l'époque à la Bradel, dos lisse orné d'un fleuron doré au centre, date dorée en pied, pièce de titre de maroquin noir, couvertures imprimées conservées, 108 p., non rogné.
Edition originale de cette pièce dédiée à Victor Hugo et inspirée du drame d’August Wilhelm Iffland
Dès sa première représentation au théâtre de l'Odéon, le 4 novembre 1854, la pièce connu un très grand succès. Elle sera d'ailleurs reprise sur le même théâtre en 1869.
La préface contient un compte-rendu du 7 novembre 1854, par Alexandre Dumas, de la première représentation.
(Reed, p. 308. Parran, p. 33. Vicaire, III, 401. Manque à Munro.)
Dos légèrement piqué. Des rousseurs et brunissures, parfois soutenues. Exemplaire non rogné.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37133 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


DELORT (Joseph). Histoire de la détention des philosophes et des gens de lettres à la Bastille et à Vincennes, précédée de celle de Foucquet, de Pellisson et de Lauzun, avec tous les documents authentiques et inédits.
Paris, Firmin Didot père et fils, 1829
3 volumes in-8, demi-vélin vert de l’époque à petits coins, dos lisses ornés d'un riche décor de compartiments entièrement garnis d'un semis d’étoiles, de dentelles et palettes dorés, pièces de titre et de tomaison de veau bordeaux, tranches jaspées, (4), 340 p., (4), 362 p., (4), 324 p., 3 planches frontispices lithographiées.
Edition originale et unique ancienne de cet ouvrage qui demeure une référence sur la censure et la répression des "philosophes et gens de lettres" de la deuxième moitié du XVIIe siècle à la Révolution.
Le premier volume est entièrement consacré à Nicolas, Foucquet, Paul Pellisson et Lauzun. Le second au XVIIIe siècle et aux Lumières: Fréret, Voltaire, Lenglet Du Fresnoy, Mme de Tencin, Fréron, Diderot, la Beaumelle, Marmontel, Morellet, etc. Le troisième se prolonge jusqu’à la Révolution: Dulaurens, Groubentall de Linière, Durosoy. Et pour les suppléments: Bussy Rabutin, Le Maistre de Sacy, Mirabeau, De Latude, Lally, etc.
Biographie, œuvres incriminées, interrogatoires, pièces à conviction, jugements, sentences et exécutions de celle-ci.
Parmi les importants documents et sources cités pour la première fois, d'importantes correspondances inédites, le registre original des prisonniers détenus à Vincennes entre 1685 et 1746 (Nom, qualité, date d’entrée et de sortie, contenu des lettres de cachet), des comptes rendus d’audiences, etc.
Chaque volume est précédé d’une planche frontispice (châteaux-prisons de Pignerolles, la Bastille et Vincennes), et suivie et d’un index des noms cités.
Cet ouvrage qui demeure une référence, est cité par R. Darton (‘Le diable dans un bénitier: L'art de la calomnie en France’) comme "encore très utile"
Un mors fendu. Quelques rousseurs.
Jolie reliure décorative de l’époque.

Réf.: 37142 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GAULTIER DE BIAUZAT (Jean-François). Doléances sur les surcharges que les gens du peuple supportent en toute espèce d'impôts. Avec des observations historiques & politiques (...) & sur les moyens légitimes de soulager les Taillables, & de rétablir les finances, sans recourir à de nouveaux impôts.
S.l., 1788.
In-8, cartonnage dominoté moderne, pièces de titre de veau noir, couverture d'attente d'origine conservée, viij, (4), 248 p.
Edition originale de cet essai sur la fiscalité française et la nécessité de sa réforme, publié à la veille de la Révolution. L'ouvrage rencontra un très grand succès et propulsa son auteur au nombre des réformateurs qui inspirèrent la législation révolutionnaire.
"Un des meilleurs exposés de l'état financier de l'époque. Les gens du peuple donnent au fisc les trois cinquièmes de leur revenu. Histoire de la taille. Nécessité de revenir à l'égalité et de décharger le peuple. Cette brochure, de 248 pages, eut beaucoup de retentissement" (Stourm, ‘Bibliographie des finances de la France’, p. 148).
Avocat, homme politique et journaliste du Puy-de-Dôme, Gaultier de Biauzat devint député du Tiers Etat et plusieurs fois maire de Clermont-Ferrand pendant la Révolution. Professeur d'économie politique et de législation, juge au tribunal de cassation et député du Puy-de-Dôme au Conseil des Cinq-Cents, il devient sous le consulat, juge à la cour d'appel de Paris.
(Einaudi, 2418. INED, 1990. Kress, B.1420. Masui, p. 435).
Marges effrangées, auréoles en coins des premiers feuillets, quelques rousseurs et brunissures. Exemplaire entièrement non rogné.

Réf.: 21856 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PULCI (Luca). Epistole di Luca de Pulci cittadino fiorentino al magnifico Lorenzo de Medici.
S.l.n.d. (Impresso in Firenze : per Bernardo di Philippo di Giunta, 1518 adi 24 settembre).
Petit in-4 (139 x 91 mm), broché, couverture de papier peint ancien, 39 f. (sur 44).
Précoce édition, donnée par Bernardo di Philippo di Giunta à Florence.
Issu d'une famille noble mais déchue, frère aîné du plus célèbre Luigi, Luca Pulci (1431-1470) composa, en exil, ces lettres adressées au jeune Laurent de Médicis dans l’espoir d’obtenir son retour à Florence. Composées sur le modèle des Héroïdes d’Ovide, ces lettres obtinrent un très vif succès dans les cercles littéraires des Médicis et un large succès d’édition aux XVe et XVIe siècle.
Quelques rousseurs et piqûres éparses. Exemplaire incomplet du feuillet 36 ainsi que des 4 derniers feuillets. "Edition fort rare".
(edit16.iccu.sbn.it, Identificativo:CNCE 55265. Graesse, 'Trésor de livres rares, V, 507).
Bon exemplaire.

Réf.: 37026 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CARMONTELLE (Louis CARROGIS, dit)]. Le Duc d'Arnay. Première [seconde] partie.
Amsterdam & se trouve à Paris, Le Jay, 1776.
2 tomes reliés en un volume in-8, pleine basane marbrée de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre et de tomaison de maroquin rouge et bronze, filet doré sur les coupes, tranches rouges, 183 p. et 214 p. faux-titres et titres compris.
Edition originale et unique. "C’est une suite de proverbes liés par une intrigue où l'on trouve, comme dans les proverbes, des détails d'une grande vérité et un dialogue souvent très naturel. L'auteur s'est piqué de mettre plus de sensibilité dans ce Roman que dans ses autres ouvrages (…). Ce qui a mieux réussi à M. de Carmontelle (…) sont quelques critiques fort raisonnables sur les spectacles, sur les petites loges, et en général sur toutes les superficies ridicules de la société, que personne n'a jamais saisies avec plus de profondeur et de gaieté que lui" (Grimm, ‘Correspondance littéraire’, XII, janv. 1776, p. 93).
(Colon, ‘Siècle des Lumières', 76:798).
Mors frottés.
Bon exemplaire.

Réf.: 37059 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


ROEDERER (Antoine Marie). La famille Roederer de 1676 à 1790. (TIRÉ À 100 EXEMPLAIRES POUR LA FAMILLE).
Paris, Typographie de Firmin Didot Frères, 1849.
In-8, broché, couverture papier gris d'origine, iv, 227 p., 9 portraits sur papier de chine dont un gravé par Fiesinger.
"Cet ouvrage exclusivement destiné à la famille n'a été tiré qu'à cent exemplaires".
Pierre-Louis, comte Roederer (1754-1835), ancien pair de France, avocat et homme politique de premier plan actif de l'Ancien Régime à la monarchie de Juillet, retrace l'histoire de sa famille depuis 1676 et ses origines strasbourgeoises.
Bien complet des 9 portraits sur papier de Chine, dont un gravé par Fiesinger.
Rousseurs et auréoles éparses. Dos fendillé. Légèrement débroché.
Bon exemplaire.
Rare.

Réf.: 37078 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PREVOST (Pierre). Essais de philosophie ou Etude de l'esprit humain.
Genève, J. J. Paschoud, An XIII [1805].
2 volumes, demi-veau fauve de l'époque à petits coins de vélin, dos lisses ornés d'un riche décor "Empire" de compartiments alternativement garnis d’une résille ou d’un fer spécial répété, palettes et roulettes dorées, pièces de titre et de tomaison de maroquin vert bronze, tranches citron, (4), xxvij, (1), 334, 6 et 5 p. de table, (1) p. d'errata et (4), 355 p.
Edition originale. Pierre Prévost (1751-1839) était l'une des grandes figures de la vie intellectuelle genevoise de l'époque. Philosophe, juriste et physicien, il reste connu pour ses travaux sur la chaleur.
En philosophie, outre ses traductions de ‘l'Essai sur le principe de population’ de Malthus, des ‘Essais philosophiques’ d'Adam Smith et des ‘Elements de la philosophie de l'esprit humain’ de Dugald Stewart, il composa cet ouvrage sur la base des cours qu’il professa à Genève, divisés en deux parties: 1° "Analyse des facultés de l'esprit humain". 2° "Logique".
Le cours est suivi de plusieurs opuscules d’un autre physicien genevois, Georges-Louis Lesage, dont Pierre Prévost avait été le disciple.
Bel exemplaire, très frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 37102 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


ROUSSEAU (Jean-Jacques). Du Contract social; ou Principes du droit politique. [i.e. Du Contrat social].
Amsterdam, Marc Michel Rey, 1762.
In-12, plein basane granité de l'époque, dos lisse orné de compartiments fleuronnés, (4), 191 pp.
Contrefaçon parue l'année de l'édition originale, comportant la vignette de la justice debout gravée sur la page de titre. de titre.
(Gagnebin, 6. Dufour, n°135).
Quelques annotations anciennes à la plume effacées.
Grand ex-libris armorié ancien gravé et cachet "Lechevallier négociant à Moulins".
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 3378 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FABRE D'OLIVET (Dioclès). Études littéraires et philosophiques. De la poésie primitive, et de la poésie tragique des Grecs.
Paris, Hachette, Treuttel & Wurtz (...), 1835.
4 parties reliées en un volume in-8, plein veau acajou granité de l'époque, dos lisse orné d'un décor romantique en long de fers rocaille, filets et palettes dorés, dentelle dorée en encadrement des plats, titre doré, roulette sur les coupes, tranches jaspées, (2), ij, 31, (1), 78, (2), 96, 156 p., 12 planches gravées hors texte.
Seconde édition, publiée l'année de l'originale, de cet ouvrage qui renferme quatre études sur la littérature et la poésie grecques: Orphée, Eschyle, Sophocle, Euripide.
L'ouvrage est illustré de 12 planches gravées hors texte.
Dioclès Fabre d'Olivet (1811-1848) cherche à démontrer comment, chez les Hellènes, les poètes et spécialement Orphée, "à la fois prêtre, médecin, poète, législateur", ont eu la tâche de fonder une "nouvelle civilisation" et de "fixer sur le sol des tribus jusque-là errantes".
Caillet (n°3777), attribue par erreur l'oeuvre à Antoine Fabre d'Olivet, le philologue et occultiste français, illustre père de l’auteur.
Bel exemplaire, frais, très bien relié à l'époque.

Réf.: 23257 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA GOURNERIE (Eugène de). Histoire de Paris et de ses monuments.
Tours, Ad. Mame, 1854.
Grand in-8, demi-chagrin vert bronze, dos à 4 faux-nerfs guillochés or garnis de caissons richement dorés, plats estampés, doré sur tranches, (4), 468 p., frontispice et 8 planches hors texte gravées par Rouargue et Girardet.
Deuxième édition. Frontispice et 8 planches gravées sur acier de vue de Paris et d'épisodes historiques de la capitale.
Très bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37114 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


COUDENNHOVE-KALERGI (Richard Nicolaus). Paneurope. Traduction et avant-propos de Philippe Simon.
Paris et Vienne, Editions Paneuropéennes, (1927).
In-8, broché, 160 p., portrait photographique de l'auteur en frontispice.
Première édition de la traduction française de ce texte fondateur, d’abord publié à Vienne en 1923. Portrait frontispice, carte, planches de statistiques.
Né d’un père autrichien et d’une mère japonaise, cosmopolite et cultivé, le comte Coudenhove-Kalergi fonda « l'Union paneuropéenne internationale » au lendemain de la Première Guerre mondiale, en 1926 à Vienne et publia ce livre-manifeste dans lequel il préconise la création d'une fédération des États européens, garante de prospérité, de paix et plus apte à soutenir la concurrence étrangère. "L'Europe, dans son morcellement politique et économique, peut-elle assurer sa paix et son indépendance face aux puissances mondiales extra-européennes qui sont en pleine croissance ?".
Bon exemplaire.

Réf.: 18293 - Eur 70.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BAUDRILLART (Henri). J. Bodin et son temps. Tableau des théories politiques et des idées économiques au seizième siècle.
Paris, Guillaumin, 1853.
In-8, plein veau havane de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, viii, 519 p.
Edition originale de cet essai qui demeure une étude de référence sur l'oeuvre de Jean Bodin en particulier en matière économique et monétaire. Divisé en trois parties: I- Idées politiques et économiques au XVIe siècle. II- Vie et écrits de Jean Bodin. III- Analyse et commentaire de ‘la République’.
Henri Baudrillart fut couronné par le prix Montyon de l'Académie française en 1853 pour cet ouvrage qui contribua à sa nomination à la chaire d'histoire économique au Collège de France.
Quelques rousseurs et brunissures, parfois plus soutenues.
Exemplaire très bien relié à l'époque.

Réf.: 37004 - Eur 70.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


WOLOWSKI (Louis). La question des banques.
Paris, Guillaumin et Cie, 1864.
In-8, demi-veau de l'époque, dos à 4 faux-nerfs, orné de caissons garnis d'un fer ajouré répété entre-nerfs et de filets dorés, (4), 592 p., nombreux tableaux et statistiques.
Edition originale. Louis Wolowski avait été à l'origine de la création du Crédit Foncier. Il intervient au moment des nouvelles attaques contre le privilège de la Banque de France et livre, dès l'avant-propos daté du 12 mai 1864, les buts de cette publication : « Au moment où des attaques nombreuses se trouvent dirigées contre le principe d'unité de la circulation fiduciaire, heureusement appliqué en France depuis 1848, il nous a semblé utile de rechercher les précédents, d'étudier la pensée qui a présidé à la fondation de la Banque de France et les phases diverses qu'a traversées cette grande institution". Au cours de son analyse, l'auteur dresse un bon historique des doctrines et des réalisations, au XIXe siècle, en la matière.
(Say & C., II- 1194).
Quelques épidermures. Rousseurs.
Ex-Libris manuscrit de "Louis Desrousseaux, inspecteur des finances" (1853-1939)
Exemplaire bien relié.

Réf.: 16205 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAY (Léon). Turgot. (TRES BEL EXEMPLAIRE)
Paris, Hachette, 1887.
In-12, demi-vélin à la Bradel, couverture conservée, 208 p., portrait frontispice.
Edition originale. Dans la collection "Les grands écrivains français", illustré d'un portrait de Turgot. "Par cette étude sur Turgot, Léon Say nous faire connaître la vie, l’œuvre, et la pratique du pouvoir de cet exemple que fut Turgot. Grand économiste en son temps, et quatre fois nommé Ministre des finances, Léon Say aborda son sujet de manière personnelle, et choisit l’angle de "traiter Turgot non en vaincu, mais en vainqueur". Après des siècles d’études rabâchant inlassablement l’"échec" de Turgot à réformer la France, la perspective s’avère assurément très rafraîchissante, d’autant qu’elle est finement argumentée" (Benoît Malbranque, Institut Coppet).
Très bel exemplaire, très frais, très bien relié.

Réf.: 37151 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 3 |