English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

140 fiche(s) - Page 4


[MERCIER (Louis Sébastien)]. Notions claires sur les gouvernemens.
Amsterdam, 1787.
2 volumes in-8, demi-basane havane à coins de l'époque, dos lisses, pièces de titre de veau blond, tomaisons dorées, (2) f., xxviij, 359 p. et (2) f., 424 p.
Edition originale publiée sans nom d'auteur. Le premier exposé général de la doctrine politique et économique de L.-S. Mercier qu’il voudrait, selon sa préface, "être susceptible d’une grande clarté". Embrassant en un exposé ambitieux, politique, économie, histoire, droit et considérations sociales, il livre ses idées originales sur le pouvoir et le régime politique, se montre favorable à un système républicain vertueux, "juste et modéré" dominé par l’exécutif. Il intervient sur la question du rôle de l’opinion publique, sur Machiavel, la place du droit, les colonies, le rôle social des beaux-arts, etc., et soumet sa conception d’un nouvel espace politique qui tienne compte des mutations sociales.
Sur cet ouvrage et son importance, cf. M. Dorigny, 'Du despotisme vertueux à la République' in: 'L.-S. Mercier' sous la dir. de J.-C. Bonnet, p. 247 sq.
(Conlon 'Siècle des Lumières’, 87:2383. Rufi, 'Bibliographie de L.-S. Mercier', n° 74).
Très bon exemplaire, frais, relié à l'époque.

Réf.: 36754 - Eur 600.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LUCAS (Charles). Du système pénal et du système répressif en général, De la peine de mort en particulier.
Paris, Charles Béchet, 1827.
In-8, demi basane olive, dos lisse orné d'un décor de filets et de filets pointillés dorés, tranches mouchetées, lxxxiii, 424, (2) p. et 2 p. de catalogue éditeur, 2 grands tableaux dépliants.
Edition originale. Célèbre manifeste contre la peine de mort. Avocat originaire de Saint-Brieuc, Charles Lucas (1803-1899) n'avait que vingt-trois ans lorsqu'il publia ce réquisitoire contre la peine de mort suivi, deux ans plus tard, d'une pétition aux deux Chambres pour l'abolition. Il reçut immédiatement le prix du concours de Genève lancé par Jean-Jacques de Sellon et celui décerné à Paris, à l'initiative de Guizot et Broglie. Il est l'homme "qui, sans conteste, pendant le XIXe siècle, a le mieux incarné les ambitions et les ambiguïtés de la réforme pénitentiaire (...) et a fondé la Science des prisons" (J.G. Petit).
Il incarna le libéralisme pénal de la Restauration, jetant les bases d'un système pénitentiaire qui récusait l'emprisonnement perpétuel. Guizot le nomma inspecteur des prisons dès le changement de régime, en 1830. Il demeura trente-cinq ans à ce poste.
Bon exemplaire, comportant la signature manuscrite de l'auteur au dos du faux-titre.
Ex-libris armorié gravé de la bibliothèque de Claude-Philibert Barthelot, comte de Rambuteau (1781-1869). Haut fonctionnaire, devenu conseiller d'État et pair de France, il joua un rôle important en tant que préfet de la Seine de 1833 à 1848.
Petit accroc à une coupe, dos lég. frotté.
Bon exemplaire.

Réf.: 12789 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BERKELEY (George), JONCOURT (Elie de) traducteur]. Alciphron, ou Le petit philosophe ; en sept dialogues; Contenant une Apologie de la Religion Chrétienne contre ceux que l'on nomme Esprits-Forts.
La Haye, P. Gosse & J. Neaulme, 1734.
2 volumes in-12, plein veau porphyre de l'époque, dos lisses ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux, triples filets d'encadrement sur les plats, filets sur les coupes, tranches jaspées, (8), 372, (10) p. et (2), 218, (6), 133, (15) p., planche gravée dépliante de figures géométriques..
Première traduction française, par l’encyclopédiste Elie de Joncourt, d’‘Alciphron, or the Minute Philosopher’, que Berkeley composa en 1729 à Newport (Rhode Island), ce qui en fait le premier ouvrage philosophique d’importance rédigé en Amérique du Nord.
"Alciphron reprend le projet pascalien d'une apologie de la religion chrétienne contre ses critiques modernes. D'une haute tenue littéraire, l'oeuvre est imitée des dialogues platoniciens. Parmi les quelques intellectuels qui s'y sont risqués depuis la Renaissance, Berkeley est un de ceux qui se sont le plus brillamment acquittés de cette tâche" (Pierre M. Bellemare, Univ. du Québec).
Pour les historiens des idées, l’ouvrage possède une valeur considérable par le débat qu’il suscita autour de la question du déisme, parmi ses contemporains en Angleterre: Shaftesbury, Hobbes, Toland, Tindal, Collins, Mandeville, comme en France à travers Voltaire et ses détracteurs.
Contient, en fin du second volume: "Essay sur une nouvelle théorie de la vision" ("Nouvelle théorie de la vision défendue et expliquée"), en pagination séparée.
(‘France Littéraire’, I, 286. Jessop, ‘A Bibliography of Berkeley’, 126b. Rochedieu, Bibliogr. of French translations of English works’, 22).
Petit cachet ex-libris.
Très bon exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 31447 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BENTLEY (Richard). La Friponnerie laïque des prétendus esprits-forts d'Angleterre ou Remarques de Phileleuthere de Leipsick sur le Discours de la liberté de penser, traduites de l'anglois sur la septième édition.
Amsterdam, J. Wetstein & G. Smith, 1738.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments cloisonnés et fleuronnés, roulette dorée sur les coupes et les coiffes, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges, xxxvi, 581, (1) p. d'errata.
Première édition française de 'Remarks upon a late discourse of free thinking' (1713), traduction par Armand Boisbeleau de La Chapelle augmentée de notes, qui assura la diffusion de l’ouvrage en Europe.
Richard Bentley, universitaire et théologien renommé, correspondant et vulgarisateur de Newton, livre une critique qui fera date de "l'ouvrage-manifeste" d’Antony Collins paru la même année. Réfutation méthodique et érudite, reprenant point par point les arguments d’Antony Collins et critiquant ses sources, il tente de démontrer que le déisme de l’auteur du ‘Discours sur la liberté de penser’ n’est qu’un athéisme masqué. L’ouvrage constituera un modèle emblématique pour les théoriciens, à venir, de l’opposition aux Lumières.
(Conlon, 38:302. Jonathan I. Israel, ‘Enlightenment Contested’, 874. Quérard, 'France Littéraire', I, 276).
Quelques petits accrocs de cuir.
Bel exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 34621 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BEAUVOIR (Simone de) . L.A.S. [à Maurice COINDREAU, professeur à Princeton, traducteur de Faulkner].
Vers 1946.
1 page in-4, 9 lignes à la plume sur papier quadrillé.
Lettre autographe signée de Simone de Beauvoir à Maurice-Edgar Coindreau. "Je me rappelle toujours avec le plus vif plaisir mon séjour à Princeton, j'aimerais infiniment y revenir. Je crains que pour mille raisons ce ne soit possible avant longtemps. Mais si jamais vous venez à Paris je serais très heureuse de pouvoir avoir un moment avec vous...".
Simone de Beauvoir avait rencontré Maurice-Edgar Coindreau à Princeton en avril 1947, lors de sa tournée de conférences aux Etats-Unis, rencontre dont elle rendit compte dans une lettre à Sartre (‘Lettres à Sartre’, II, 1940-1963, Paris, Gallimard, 1990, p. 352). Traducteur, professeur à Princeton pendant plus de trente années, Cointreau joua un rôle décisif dans l'introduction de la littérature américaine moderne en France. Sartre déclarait en 1948 : "La littérature américaine, c'est la littérature Coindreau".
La lettre est très bien conservée, le papier intact.

Réf.: 36047 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MABLY (Gabriel de). Observations sur les Grecs.
Genève, par la Compagnie des libraires, 1749.
In-12, plein veau havane de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, armes dorées au centre des plats, filet doré sur les coupes, dentelle intérieure, tranches rouges, (5) f., 273, (1) p. bl., xij, (1) f. d'errata.
Edition originale de cet ouvrage jamais réédité en l’état mais considérablement modifié sous le titre de ‘Observations sur l’histoire de la Grèce’.
Mably conçut cet important essai de philosophie politique sur le modèle des 'Considérations sur les causes de la grandeur des Romains ' de Montesquieu.
Il y expose une théorie originale de gouvernement républicain "mixte", autoritaire, égalitaire et communautaire, idéal spartiate utopique opposé au luxe et à la propriété privée, qui constituera l’un des fondements idéologiques des Jacobins sous la Révolution.
Cf. Johnson Kent Wright, 'A classical Republican in 18th c. France. The political thought of Mably', p.31 et sq.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 49:689. 'France littéraire', V, 405. Maffey, n°3 p. 215).
Mors légèrement fendillés.
Très bon exemplaire, grand de marges, aux armes de marquis non identifiées.

Réf.: 36234 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BEAUVOIR (Simone de). La Vieillesse. Essai. (EDITION ORIGINALE EN TIRAGE DE TETE SUR GRAND PAPIER)
Paris, Gallimard, 1970.
In-8 (145 x 205 mm), broché, couverture rempliée, 604 p., (1) f. de table, (1) f. de catalogue et d'achevé d'imprimer.
Edition originale en tirage de tête, un des 35 exemplaires numérotés sur Hollande van Gelder (n°30).
"Le vieillissement est un thème majeur de l’œuvre de Simone de Beauvoir. Elle y consacre ce volumineux essai construit selon la même méthode et approche pluridisciplinaire que ‘Le deuxième sexe’ (…). Elle raconte: "Quand je dis que je travaille à un essai sur la vieillesse, le plus souvent on s’exclame: ‘Quelle idée […] Quel sujet triste' ". Et pas seulement triste, car c’est aussi un "sujet interdit", une sorte de secret honteux dont il est indécent de parler (…). Aujourd’hui, le sujet n’est plus tabou. L’intérêt d’un retour à la réflexion pionnière de Simone de Beauvoir sur le vieillissement ne tient pas seulement à la qualité et à la notoriété de son auteure, mais à la façon dont elle distingue la situation respective des deux sexes dans le grand âge" (Armelle Le Bras-Chopard in ‘Recherches féministes’, vol. 26, n°2, 2013, p. 37-50).
(Francis & Gontier, 'Les écrits de Simone de Beauvoir', p. 243).
Bel exemplaire, très frais, sans défaut.

Réf.: 36793 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Vingt ans après.
Paris, Michel Levy, 1846.
3 volumes in-12, demi-chagrin vert bronze, dos lisses ornés de filets, palettes et dentelles dorées, plats de papier estampé d'un motif floral, titre et tomaison dorés, (4), 280 p.; (4), 284 p. et (4), 284 p. (rousseurs).
Première édition in-12°, publiée et distribuée séparément dans les "Oeuvres complètes."
"Peu commun" (Clouzot, p. 99).

Réf.: 36925 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MIRABEAU (Honoré Gabriel Riqueti, comte de).. 1 - De la Caisse d’Escompte. S.l., 1785. xvj, 226 p., (1) f. de table.
2 - De la Banque d’Espagne dite de Saint-Charles. S.l. [Genève], s.n., 1785. xiv, (2), 144, CLXII p.
3 - Lettre à M. Le Couteulx de La Noraye, sur la Banque de Saint-Charles et sur la Caisse d'Escompte. Bruxelles, 1785. (2) f., 117 p.

3 ouvrages reliés en un volume in-8, pleine basane fauve, dos à 5 nerfs soulignés de filets dorés, pièce de titre de maroquin rouge, tranches jaunes (reliure anglaise de l'époque).
Rare ensemble des trois contributions de Mirabeau sur la réforme bancaire, reliés ensemble à l’époque.
1- Edition originale de cet ouvrage rédigé avec Etienne Clavière et qui eut un retentissement considérable. Le programme de réforme bancaire lancé par Turgot fut arrêté quand il quitta le gouvernement, et la Caisse d'Escompte obtint un monopole inattendu. L'exclusivité de ses privilèges donna lieu à une crise monétaire d’une ampleur inconnue depuis la disparition de la Banque de Law. Mirabeau analyse dans cet essai les conséquences fâcheuses de ce monopole, préconise l'égalité de traitement entre les emprunteurs et énonce les principes qui doivent présider au fonctionnement d'une banque nationale de secours, pour le bien-être général et non l'intérêt de quelques particuliers. L'ouvrage est suivi de pièces justificatives dont l'édit de 1776 instituant la Caisse d'Escompte. (Einaudi 3939. Kress, B.908. Martin & Walter, 24436).
2 -Edition originale. "Suite naturelle de mon ouvrage sur la caisse d'escompte" selon Mirabeau. "Il examine les circonstances dans lesquelles la Banque a été créée par le comte de Cabarrus qu'il qualifie de Law espagnol (...). M. pense que cette institution ne peut convenir à l'Espagne et déconseille les nations capitalistes commerçantes de s'y intéresser. L'ouvrage est complété de pièces justificatives" (M. Leblanc, 'De Th. More à Chaptal', n°370). Cet ouvrage fut condamné et supprimé par arrêt du Conseil d'Etat (7 juillet 1785). (Einaudi, 3929. Goldsmiths', 13058. Kress, B.907).
3 -Edition originale. Les deux ouvrages de Mirabeau sur l'agiotage lui attirèrent des haines violentes, notamment celle de Le Couteulx de la Noraye, banquier, qui l'attaqua publiquement. Mirabeau répondit par cette lettre virulente, dans laquelle il développe l'argumentation de ses précédents ouvrages (cf. L. Lumet, 'Oeuvres de Mirabeau', p. 350 sq.). (Goldsmiths, 13060. Kress, B.910).
Quelques auréoles. Déchirure aux coins supérieurs des p. 61-64 du III. Accrocs aux coiffes et aux coins, mors frottés. Quelques épidermures.
Bon exemplaire dans une solide reliure anglaise de l’époque.

Réf.: 37014 - Eur 500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LE BEGUE DE PRESLE (Achille-Guillaume), MAGALHAES (João Jacinto de). Relation ou Notice des derniers jours de Mons. Jean Jacques Rousseau ; Circonstances de sa mort ; Et Quels sont les Ouvrages Posthumes, qu'on peut attendre de lui (...). Avec une addition relative au même sujet, par J.H. de Magellan (...).
Londres, B. White, J. Johnson, P. Elmsly, W. Brown, 1778.
In-8, broché, couverture de papier ancien, (2), ii, 48 p.
Edition originale de cette source fondamentale sur les derniers moments de Rousseau, par son ami et médecin Le Bègue de Presle. Celui-ci avait organisé la retraite de Jean-Jacques à Ermenonville auprès du marquis René de Girardin. Il visita Rousseau régulièrement jusqu’à la veille de son décès et participa à son autopsie.
Il publia ce témoignage pour démentir les bruits selon lesquels Rousseau, en proie à ses persécuteurs, aurait mis fin à ses jours: les activités du philosophe, son état d’esprit, ses derniers écrits, son départ pour Ermenonville où il retrouva une vie paisible et le calme de la campagne dans les six dernières semaines de son existence. Le Bègue de Presle rend également compte, en détail, de l’autopsie.
Son témoignage est corroboré par celui de Jean-Hyacinthe Magellan (João Jacinto de Magalhães), savant portugais, l'un des derniers à avoir été reçu par Rousseau en compagnie de Le Bègue de Presle, le 21 juin 1778 à Ermenonville, quelques jours avant sa mort.
(Cioranescu, 55579. Conlon, 'Rousseau', 593. Exposition Rousseau, B.N., n° 450).
Petite auréole brune au coin supérieur des premiers feuillets.
Très bon exemplaire, très frais, grand de marges.
((C69 METTRE A ROUSSEAU))

Réf.: 12082 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BRISSOT de WARVILLE (Jacques-Pierre et Félicité), GOLDSMITH (Oliver). Lettres philosophiques et politiques sur l'histoire de l'Angleterre depuis son origine jusqu'à nos jours. Traduites de l'Anglois, & enrichies de notes sur l'Original par M. Brissot de Warville. Seconde édition.
Londres et Paris, Regnault, 1790.
2 volumes in-8, demi-veau lavallière, dos lisses ornés d'un décor romantique en long de palettes, filets, fers rocailles, dorés et au noir, tranches mouchetées (rel. vers 1820), xxiv, 349 ij, (1) p. d’errata et (1) f., 386 p., vignettes, bandeaux et culs-de-lampe.
Deuxième édition de cette traduction libre de 'History of England'... d’Oliver Goldsmith, traduit par Mme Félicité Brissot avec une préface, des notes et un appareil critique de son mari.
Le tome 2 contient de nombreuses informations et considérations sur l'Amérique du Nord (États-Unis et Canada), particulièrement sur la guerre d'indépendance, la constitution et l'organisation politique du nouvel État.
Distribuée à des fins de propagande révolutionnaire, cette édition à la date de 1790 est rare. Seulement 5 exemplaires recensés dans le monde (WorldCat) dont 3 dans les bibliothèques françaises (CCFr). Une petite auréole claire en tête du tome I.
Bel exemplaire, frais bien relié vers 1820.

Réf.: 18248 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BENTHAM (Jeremy), CHASLES (Philarète) traducteur. Essais sur la situation politique de l'Espagne, sur la Constitution et sur le nouveau Code Espagnol, sur la Constitution du Portugal, etc. Traduits de l'anglais, précédés d'observations sur la révolution de la péninsule et sur l'histoire du gouvernement représentatif en Europe, et suivis d'une traduction nouvelle de la Constitution des Cortès.
Paris, Brissot-Thivars, Bossange frères, 1823.
2 parties en un volume in-8, demi-veau acajou de l'époque à petits coins, dos lisse richement orné d'un décor de plaque à froid, fers spéciaux, palettes et filets dorés, tranches jaspées, (4), xxxi, v, 263 p., 100 p.
Edition originale française, traduite et préfacée par Philarète Chasles, de cet ouvrage rédigé à l'occasion de la révolution espagnole pour soutenir le gouvernement libéral, alors que la France de Louis XVIII avec l’accord de la Sainte-Alliance, est en passe d’écraser le régime des Cortès.
Cet écrit peu connu se situe à un moment charnière de l'évolution de Bentham sur les questions d'organisation des pouvoirs et du fonctionnement de l'Etat. Il renferme une importante réflexion sur le pouvoir judiciaire et la démocratie constitutionnelle qui trouva d’amples échos parmi les libéraux français.
(France littéraire, I, 275. Halévy, 'Radicalisme philosophique', III, 492).
Quelques auréoles claires et petits accrocs de papier.
Très bon exemplaire, très bien relié à l'époque.

Réf.: 19489 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GOETHE (Johann Wolfgang von), BACULARD d'ARNAUD (F.T.M. de). Les Passions du Jeune Werther. Ouvrage traduit de l'allemand de M. Goethe, par M. Aubry.
Manheim et Paris chez, Pissot, 1777.
In-8, plein veau de l'époque, dos lisse orné de compartiments dorés, tranches mouchetées, xxxix, (1), 220 p.
Édition originale de la traduction d'Aubry et troisième édition française, "plus sensible que les deux premières dans le ton et le vocabulaire" (Baldensperger, 'Goethe en France', p.6), qui assura à l’ouvrage un succès universel.
Publiée simultanément à Mannheim et à Paris, cette traduction a été réalisée par un français, Philippe-François Aubry conseillé par un Allemand, le comte Woldemar-Frédéric de Schmekow, selon les informations fournies par l’éditeur dans la lettre imprimée à la suite de la dernière édition publiée par Didot en 1797.
Reliure frottée, quelques épidermures.
Supra-libris: ''Mr Henri Grand'' doré à l’époque sur le plat supérieur.

Réf.: 19918 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DESLANDES (André-François Boureau). Histoire critique de la philosophie. Où l'on traite de son origine, de ses Progrès, & des diverses Révolutions qui lui sont arrivés jusqu'à notre tems.
Amsterdam, François Changuion, 1756.
4 volumes in-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux et bronze, tranches rouges, (4), xli, (7) p. de tables, 372 p.; (4), 447, (8) p. de tables; (4), 344 p. et (4), (14) p. d'avertissement, (2) p. de tables, 337 p.
Troisième et dernière édition, augmentée d'un volume, de cet ouvrage dans lequel l'auteur élabore une théorie du progrès qui fera fortune.
L'oeuvre de Boureau Deslandes est aujourd’hui largement réévaluée pour sa "conception franchement matérialiste de l'homme (...) et pour ses liens avec le courant de la pensée athée et matérialiste" (R. Geissler, in ‘Le matérialisme du XVIIIe’), avant-garde des "Lumières radicales".
"Deslandes met au point une vision historique et métaphysique du monde, à la fois cohérente et originale (...). Son histoire de la philosophie est d'abord une philosophie de l'histoire (...). Un des premiers, il dégage la notion de progrès et analyse en détail les étapes" (Jean Macary, p. 198).
L'ouvrage constituera pour les encyclopédistes une source de première importance (Gusdorf).
(Jean Macary, ‘Masque et lumières au XVIIIe: A.-F. Deslandes’, Bibliographie, p. 252).
Quelques petits accrocs épars à la reliure.
Bon exemplaire.

Réf.: 33897 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LE ROY ou LEROY (Charles). Lettres sur les animaux. Nouvelle édition augmentée.
Nuremberg, et se trouve à Paris, chez Saugrain Jeune, 1781.
In-8, plein veau blond glacé havane de l'époque, dos lisse richement orné d'un décor de compartiments garnis de fers spéciaux urnes et médaillons, dentelles, palettes et filets dorés, pièce de titre de maroquin bordeaux, roulette dorée sur les chasses et coupes, dentelle intérieure, tranches rouges, (2) f., 350, (1) p. d'errata.
Seconde édition en partie originale de cet ouvrage pionnier de l'éthologie, qui a fait l’objet plusieurs travaux et études récentes.
Philosophe et physiocrate, collaborateur de l'Encyclopédie (il composa notamment des articles sur la chasse, la forêt et les animaux), proche de Condillac, Buffon, Diderot, Helvétius et d’Holbach, Le Roy était lieutenant des chasses du parc de Versailles, "admirablement placé pour étudier les moeurs et l'instinct des animaux" (Thiébaud).
Dans ces "Lettres" qui avaient d'abord partiellement parues sous forme d’articles dans divers périodiques, Le Roy est le premier à rapporter une description précise des comportements animaux dans leur milieu, à démontrer leur capacité d'apprentissage, de transmission, de sensibilité, d'intelligence et leur perfectibilité adaptative, jusqu’à proposer l’existence d’un langage animal articulé.
Les rééditions de cet ouvrage au XIXe siècle porteront un titre plus explicite: "Lettres philosophiques sur l'intelligence et la perfectibilité des animaux".
(Thiébaud, 44-45).
Petite épidermure à un plat.
Très bel exemplaire, dans une fine et fraîche reliure de veau blond de l'époque.

Réf.: 34143 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LOCKE (John). Le Christianisme raisonnable, Tel qu'il nous est représenté dans l'Ecriture Sainte (…). Troisième édition, revue, corrigée & augmentée d'une Dissertation où l'on établit le vrai & l'unique moyen de réunir tous les Chrétiens malgré la différence de leurs sentimens. On joint à cette édition 'La Religion des Dames'.
Amsterdam, Zacharie Chatelain, 1731.
2 volumes in-8, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs ornés de caissons fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges, x, (4), 389 p., (1) f. blanc et (4), 350, (2) p. (qqs rousseurs), titres noir et rouge, portrait gravé frontispice de J. Locke.
"Troisième édition augmentée" de la traduction française, par Pierre Coste, de 'The Reasonableness of Christianity', édition qui contient "La Religion des Dames" et la "Dissertation sur la réunion des chrétiens".
Plaidoyer en faveur de la tolérance religieuse, l’ouvrage était destiné à fournir un fondement théorique rationnel à une réconciliation religieuse des chrétiens, mais il fut accusé de socianisme et Toland y emprunta des arguments à l'appui de son 'Christianisme sans mystère'.
La traduction de Pierre Coste, protestant français réfugié en Angleterre au moment de la révocation de l'Édit de Nantes, est fidèle au texte original ("fairly faithfull"); selon Yolton, le texte français aurait été revu et corrigé par Coste sous la surveillance de Locke lui-même.
(Yolton, 'Locke, A Descriptive Bibliography', n° 244).
Une coiffe supérieure de tête usée, qqs accrocs et quelques épidermures.
Bon exemplaire.

Réf.: 36785 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


CLOOTS (Anacharsis). A mon tour la parole. Réponse d'Anacharsis Cloots aux diatribes Rolando-Brissotines. Société des amis de la liberté et de l'égalité, séante aux ci-devant Jacobins St Honoré, à Paris. (26 novembre 1792).
[Paris], de l'imprimerie de L. Potier de Lille, (1792).
In-8, cartonnage marbré moderne à la Bradel, 8 p.
Edition originale et unique de cette importante et virulente intervention de Cloots qui marque sa rupture avec les Girondins.
"Soumis au feu de critiques, Cloots va riposter au cours d’une séance mémorable du club des Jacobins, le 26 novembre, où l’on procède à la première séance d’épuration en radiant Roland, Lanthenas... Cloots demande la parole pour se justifier et confondre les ‘Rolando-Brissotins’ (…)".
Il évoque son repas avec Roland qui l’a traité de "parasite", rappelle son itinéraire politique et oppose sa droiture à la fourberie "d’espions gagés par la police". Il aborde également la question de son opposition au "cabinet de St James" à Saint-Domingue et justifie son soutien à l’abolition immédiate de l’esclavage, position qui lui fut violemment reprochée (cf. R. Mortier, 'A. Cloots', p. 347-348).
(Martin & Walter, I, 7774. Tourneux, 9338).
Papier bruni.
Bon exemplaire.

Réf.: 36853 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BECCARIA (Cesare)]. Dei Delitti e delle Pene. Edizione Sesta di nuovo corretta ed accresciuta.
Harlem, A Paris, Chez Molini, 1766.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse cloisonné et fleuronné, pièce de titre de maroquin rouge, triple filet d'encadrement doré sur les plats, filet doré sur les coupes, tranches mouchetées, un frontispice, (2), viii, [-9], 314, (5) p.
Nouvelle édition de cet ouvrage fondateur, publiée deux ans après l'originale, dans une impression probablement d'origine parisienne.
Elle est illustrée d'une planche frontispice représentant une allégorie de la Justice qui rejette un Bourreau tenant un sabre d'une main et une tête coupée de l'autre.
"La filigrana rimanda a una cartiera dell’Alvernia, sì che si deve concludere che sia questa l’edizione impressa a Parigi per conto di Giovan Claudio Molini nell’autunno 1766" (Firpo, ‘Le edizioni italiane del Dei Delitti e delle Pene', n°11).
Reliure fortement épidermée avec manque. Auréoles à plusieurs cahiers.
Intérieur très frais, exemplaire imprimé sur papier de Hollande.

Réf.: 36898 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAY (Louis-Auguste). Considérations sur l’industrie et la législation, sous le rapport de leur influence sur la richesse des Etats, et Examen critique des principaux ouvrages qui ont paru sur l’économie politique‎.
‎Paris, J.-P. Aillaud, 1822.
In-8, cartonnage ocre à la bradel, pièce de titre de veau brun, tranches jaspées (rel. moderne Devauchelle), (8), 412, (2) p.
Edition originale, et unique, de cet essai que L.-A. Say consacre à l’analyse critique des œuvres économiques de ses contemporains: Dupont de Nemours, Adam Smith, Canard, Lauderdale, Ganilh, Ricardo, Malthus, Destutt de Tracy, Saint-Chamans et son frère J.B. Say.
L’auteur y développe une théorie entièrement originale dont l’importance a été réévaluée par les historiens modernes de l’économie politique.
"Anticlassique", il combat la théorie libérale non pas comme les socialistes de son temps au nom de la justice, mais en réfutant la détermination de la valeur par le coût de production des classiques, pour y opposer une théorie personnelle de la valeur fondée sur l’utilité.
Frère cadet de Jean-Baptiste Say auquel l'ouvrage est dédié, Louis-Auguste Say (1774-1840) fit fortune dans l’industrie sucrière. Il est le fondateur de l'empire sucrier portant son nom.
Sur son œuvre économique cf. Marc Penouil, ‘Louis Say’, in "Revue économique", 1967, vol. 18, n°1, p. 98-122.
(Einaudi, 5129. Goldsmiths, 23443. Kress, C.967).
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 36931 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PAINE (Thomas). Le sens-commun. Ouvrage adressé aux Américains, et dans lequel on traite de l'origine et de l'objet du Gouvernement, de la Constitution Angloise, de la Monarchie héréditaire, et de la situation de l'Amérique Septentrionale.
Paris, Gueffier, 1791.
In-8, broché, couverture papier marbré ancien, (2), iv, 113 p.
Première édition publiée dans la France révolutionnaire, dans la traduction d'Antoine Gilbert Griffet de la Beaume.
Publié pour la première fois sans nom d’auteur pendant la révolution américaine, le 10 janvier 1776, ce brûlot est composé dans un style simple, accessible au plus grand nombre, qui lui assura un immense succès.
"Réquisitoire contre la domination britannique, autant que description de ce que doit être un gouvernement par le peuple, par sa force rhétorique et son élégante simplicité, ce manifeste est un appel à renverser tous les gouvernements illégitimes" (Christopher Hamel).
Th. Paine propose une constitution pour des États-Unis d’Amérique ainsi que la marche à suivre pour élaborer une "Charte continentale" (ou "Charte des Colonies Unies"), sorte de "Magna Carta" américaine.
Il est aussi considéré comme le premier moment d’apparition d’un sentiment national à l’échelle du nouveau pays.
Les ouvrages de Th. Paine ont également exercé une grande influence sur les acteurs de la Révolution française. Venu en France, Paine a été élu député à l’Assemblée nationale en 1792 et ne retourna aux États-Unis qu’en 1802.
(Gimbel, ‘Th. Paine: a bibliographical checklist of Common sense’, n° CS-64. Goldsmiths'-Kress, n°15028. Howes, P17. Martin & Walter, 26325. Sabin, n°58217).
Quelques rousseurs et brunissures.
Bon exemplaire.

Réf.: 36948 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSEAU (Jean-Jacques). Jean-Jaques [sic] Rousseau, citoyen de Genève, à Christophe de Beaumont, Archevêque de Paris (...).
Londres, 1763.
In-12, broché, couverture de papier marbré ancien, (2), 134, (2) p. "avis de l'imprimeur" (verso bl.) et xxxvi p. "Arrest de la Cour de Parlement" et "Mandement de Monseigneur l'archevêque de Paris".
Rare édition publiée l'année de l'originale à l’adresse de Londres, exemplaire en tout point conforme à celui de la BnF (8-Z LE SENNE-10169).
Le texte de Rousseau est suivi de "l’Arrest de la Cour de Parlement" et du "Mandement de Monseigneur l'archevêque de Paris" en xxxvi pages portant en colophon: "Paris, C.F. Simon, 1762".
Les pages 47-48 et 49-50 sont cartonnées.
La réponse argumentée de Rousseau à l'archevêque de Paris. Il livre une précieuse mise au point sur les thèses exposées dans le "Discours sur l'origine…" et dans l''Émile', en même temps qu'il proteste de la sincérité de ses sentiments chrétiens.
(Dufour, I, n° 216. Gagnebin, IV, p.1876, n°4 cite cette édition, sans détails pour ne pas l'avoir pas rencontrée ni collationnée).
Quelques petites rousseurs. Bon exemplaire.

Réf.: 36949 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Théâtre complet. Nouvelle édition revue et corrigée par l'auteur. [Première / Deuxième / Troisième série].
Paris, Charles Gosselin, 1841.
3 volumes in-12, demi-veau fauve de l'époque, dos lisses ornés d'un décor romantique rocaille en long, titres dorés, tranches jaspées, (2) f., 514 et (1) p. de table; (2) f., 509 et (1) p. de table et (2) f., 558, (1) p. de table.
Bonne édition, donnée sous la supervision de Dumas lui-même.
Contient: I- Henri III et sa Cour. Stockholm, Fontainebleau et Rome. Napoléon Bonaparte. Antony. Charles VII chez ses grands vassaux. Le mari de la veuve. – II- Richard Darlington. Teresa. La tour de Nesle. Angèle: Catherine Howard. – III- Don Juan de Marana. Kean. Caligula. Paul Jones. L'alchimiste. Mademoiselle de Belle-Isle.
(Munro, p. 361).
Mors lég. frottés, coiffes usées, quelques rousseurs.
Bon exemplaire, en reliure romantique de l'époque.

Réf.: 36956 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SENANCOUR (Etienne Pivert de). Libres méditations d’un solitaire inconnu sur divers objets de la morale religieuse (...).
Paris, Vieilh de Boisjoslin, 1831 (1830).
In-16, broché, couverture imprimée, lx, 579 p., (1) f. de table, qqs. rouss., qqs. ff. jaunis.
Deuxième édition, largement augmentée et remaniée, ce dont l’auteur se justifie dans sa nouvelle préface.
"L’ouvrage où Sénancour a le mieux et le plus complètement exprimé sa pensée" (J. Merlant), son oeuvre la plus profonde, fruit de ses dernières méditations et aboutissement mystique de sa vision du progrès des Lumières.
Le moraliste infléchit le thème de la perfectibilité humaine en une direction spirituelle et livre d’amples vues sur l’histoire de l’humanité et son devenir: une évolution continue, à la fois anthropologique et spirituelle, qui conduirait au triomphe du pur esprit. Et de conclure que le devoir essentiel de l'homme résiderait à préparer cet avènement.
Ce n'est qu'en 1833 que les romantiques, à la suite de Sainte-Beuve, s'aviseront de découvrir en l'auteur 'd'Oberman' (1804) le héraut du mal du siècle.
(Merlant, ‘Bibliogr. des œuvres de Senancour’, p. 31-48).
Papier jauni. Page de titre à la date de 1831 et couverture de 1834.
Bon exemplaire entièrement non rogné, tel que paru sous sa couverture d’origine imprimée.

Réf.: 36969 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


HERP ou HARPHIUS (Henri ou Hendrik), BONILLA (Juan de). Le Guidon des spirituels et contemplatifs, contenant douze Mortifications du R.P. Henry Harphius [i.e. Hendrik Herp]. Avec un petit traicté de la paix, & tranquillité de l'ame; auquel est déclaré combien elle est nécessaire à l'homme, & comment elle se peut acquérir [par Juan de Bonilla].
Paris, G. Chaudière, 1599.
In-16, demi-chagrin brun, dos lisse orné de filets à froid, titre doré, tranches mouchetées (reliure du XIXe siècle), 115 feuillets (2 pages de titre inclus), vignette de titre sur bois.
Rare édition de deux traités de mystique franciscaine traduits en français, imprimée à Paris par Guillaume Chaudière.
Le premier tiré du ‘Spieghel der volkomenheit’ (‘Miroir de perfection’) par le franciscain flamant Hendrik Herp (1400? - 1478), qui tenta la synthèse entre tradition franciscaine et mystique rhénane. Son œuvre, largement diffusée, influença les mystiques espagnols, mais plus encore l'École française de spiritualité du XVIIe siècle.
Suivi, à partir de la page 62, sous page de titre séparée, d’un autre ouvrage de mystique par le franciscain espagnol Juan de Bonilla (XVIe s.): ‘Bref Traicté où est déclaré comme est nécessaire la paix de l’âme & comme on doit l’acquérir’ (Traité de la paix de l'âme) (‘Breve tratado de la paz del alma’).
Quelques petites taches d'encre éparses. Page de titre légèrement grisée.
Bon exemplaire.

Réf.: 36987 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre) . Jacques Ortis.
Paris, Dumont, 1839.
In-8, demi-basane havane de l'époque, dos lisse, tire doré encadré de doubles filets dorés, xvi, 312 p.
Edition originale. Préface de Pier Angelo Fiorentino qui précise qu'il s'agit d’une adaptation de "Ultime lettere di Jacopo Ortis" d'Ugo Foscolo publié en italien en 1802.
"A Padoue, Jacques Ortis, jeune poète italien inconnu, est tombé éperdument amoureux de la belle Thérèse qui ne lui a accordé en tout et pour tout qu'un petit baiser avant de lui signifier son congé. Elle ne veut pas désobéir à son père qui la destine à un certain Odouard. Le coeur brisé, Ortis qui se sait incapable de l'oublier, entreprend un long voyage à travers une Italie occupée par l'armée de Napoléon Bonaparte et fort perturbée par l'irruption des idées nouvelles".
(Carteret, I, 232. Escoffier, 1846. Parran, p. 44. Vicaire III, 348).
Seulement trois ex. à WorldCat (BnF; Univ. of N. Carolina Chapel Hill et Dartmouth Col.).
Infime réparation au titre. Quelques auréoles et rousseurs, qqs taches d'encre et petits défauts de papier. Le faux-titre manque.
Bon exemplaire, assez grand de marges, relié à l'époque.

Réf.: 37007 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 5 | 6 |