English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

140 fiche(s) - Page 5


[PHILIPON DE LA MADELAINE (Louis)]. Vues patriotiques sur l'éducation du peuple; Tant des villes que de la campagne. Avec beaucoup de Notes intéressantes. Ouvrage qui peut être également utile aux autres classes de citoyens.
Lyon, P. Bruyset-Ponthus, 1783.
In-12, plein veau moucheté fauve de l'époque, dos lisse orné filets dorés, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées rouges, (2) f., 340 et (4) p. de privilège.
Édition originale. L'ouvrage principal et pionnier du promoteur de l'éducation populaire, ouvrage auquel Buisson (‘Dictionnaire de pédagogie et d'instruction’, 1911, p. 1620-1623) consacre un long article.
Partant du postulat que le système éducatif en vigueur ne s'occupe que des "fils de citoyens aisés" en négligeant les "enfants du peuple", l'auteur propose un vaste projet novateur de réformes: prise en charge par l'État, développement de l’enseignement professionnel et agricole, transformation des monastères de campagne en "école du peuple", aménagement des lieux d'apprentissage et organisation de la vie des élèves, développement de l’éducation physique et des jeux, suppression des châtiments corporels, etc. Une dernière partie est consacrée à l'éducation des filles qui doit se rapprocher le plus possible de celle des garçons.
"Philipon est également le premier qui formule les principes d'une politique de la lecture des masses populaires. Il a été le premier à proposer la sélection des livres utiles, leur réunion dans des salles publiques et l'élaboration d'un programme d'édition de livres populaires. Il a affirmé aussi la responsabilité de l'Etat et des communes dans la mise en œuvre de cette politique" (cf. Noë Richter, ‘Lecture populaire et lecture ouvrière’, Bulletin des bibliothèques de France (BBF), 1983, n° 2, p. 123-134).
(Buisson, I, 200. INED, n° 3568).
Bon exemplaire, frais, très bien relié à l’époque.

Réf.: 25496 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



TÖPFFER (Rodolphe) ou TOEPFFER. Réflexions et menus-propos d'un peintre genevois ou Essais sur le beau dans les Arts (...). Précédés d'une notice sur la vie et les ouvrages de l'auteur par Albert Aubert.
Paris, J.-J. Dubochet, Lechevalier et Cie, 1848.
2 volumes petit in-8, plein veau blond glacé de l'époque, dos à nerfs ornés de caissons garnis d'un riche décor doré aux petits fers, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux, datés en pied, filet d'encadrement doré sur les plats, roulette sur les coupes, tranches peigne (accroc de cuir à un plat), (4), xxxvi, 342 p. et (4), 350 p.
Première édition collective, en partie originale. "Les textes qui forment ce recueil furent conçus sous forme de fascicules, entre 1830 et 1843 (…). Dans ce travail théorique majeur, Töpffer veut donner une conception nouvelle des arts du dessin, en les dégageant du canon classique de l'imitation. Pour sa démonstration, qu'il construit a contrario, il oppose la photographie, qui vient à peine d'être inventée, aux Beaux-arts. Ainsi dans le texte 'De la plaque Daguerre', la photographie est-elle présentée comme un procédé voué à la simple imitation mécanique de la nature, tandis que le dessin apparaît, lui, comme un art libre, poétique et spirituel" (Charles Grivel).
Ex-libris armorié gravé de Sylvain van de Weyer (Louvain, 1802- Londres, 1874), avocat, diplomate et homme d’Etat belge qui fut membre du Gouvernement provisoire en 1830 et Premier ministre entre 1845 et 1846.
Fine et jolie reliure de l'époque.

Réf.: 35687 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CAQUET DE l'ACCOUCHEE - 1622. Le Caqvet de l'accovchee. [i.e. Le caquet de l'accouchée].
S.l., s.n., 1622.
In-12, cartonnage à la Bradel, dos acajou, plats de papier marbré, intérieur doublé, tranches rouges (reliure moderne), 24 p.
Edition originale de ce spirituel pamphlet qui connut une grande vogue, vive satire de la bourgeoisie parisienne de la période. Le titre fait référence à la coutume qu'avaient les bourgeoises de se visiter lorsque l'une d'elles était en couches.
Le narrateur, un Parisien en convalescence à qui son médecin prescrit de se distraire, se rend rue Quincampoix et restitue les caquetages et commérages des femmes entourant sa cousine qui vient d'accoucher. Chronique acerbe de la vie parisienne où se mêlent des considérations sur les personnalités de l’époque, citées nommément, la politique, la religion, l’économie, les moeurs, etc.
Le texte est considéré comme une bonne source sur la vie quotidienne et les représentations de la femme dans ce premier quart du XVIIe s.
Cf. P. Brun, ‘La Bourgeoisie au XVIIe siècle d'après Les Caquets de L'accouchée', Revue d'Hist. Litt. de la France, n°2,‎ 1896, p. 192-203.
(Arbour 10458. Lindsay et Neu, 4732.Mercier, ‘La litt. facétieuse sous Louis XIII’, n°87).
Quelques petits accrocs à la reliure.
Très bon exemplaire, très frais.

Réf.: 36746 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CANINA (Luigi). Tavole per servire alla dimostrazione di quanto fu dichiarato nella esposizione storica e topografica del Foro Romano e sue adiacenze. Edizione Seconda.
Roma, dai Tipi dello stesso Canina, 1845.
In-folio (434x304), pleine percaline de l'époque, 36 p. et 14 planches dépliantes.
Seconde édition de ce rare ouvrage, publié par l’archéologue et architecte Luigi Canina (1795-1856), l’une des premières topographies scientifiques de la Rome antique: "Indicazione topografica di Roma antica in corrispondenza dell' epoca imperiale".
"Il volume costituisce l’apparato iconografico dell’opera 'Esposizione storica e topografica del Foro Romano e sue adiacenze', in seconda edizione."
Les planches représentent les plans au sol et vues des monuments du Forum Romanum et de ses environs.
"Un des ouvrages les plus recherchés et des plus rares de cet auteur" (Olschki, n°16623 pour cette seconde édition).
Reliure d’origine abîmée, dos manquant. Intérieur très frais, entièrement non rogné.

Réf.: 36894 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROUSSIER (Pierre Joseph). Traité des accords, et de leur succession, selon le système de la basse-fondamentale ; Pour servir de Principes d'Harmonie à ceux qui étudient la Composition ou l'Accompagnement du Clavecin.
Paris, chez M. Bailleux, Marchand de Musique ordinaire du Roi, 1764.
In-8, demi-basane brune de l'époque à petits coins de vélin, dos lisse orné de filets dorés, xxxij, (4), 192 p., 2 tableaux dépliants ("Méthode d’accompagnement" et "Carte des accords de musique selon le système de la basse-fondamentale").
Deuxième édition, à la date de l'originale, avec les fautes corrigées. "Le traité de l’abbé Roussier décrit la formation des accords, donc de l’harmonie, qu’il convient de maîtriser parfaitement pour jouer une partie de basse continue" (Expo. virtuelle, Bibliothèque de Toulouse).
"As a proponent of Rameau's theorie, his goal was to reduce fundamental bass rules to a rigorous system that avoided speculative propositions. This 'Traité des accords' is a compendium of chords and laws: thorough bass chords are methodically described, related to three basic fundamental chords, and then labelled by a letter-plus-number notational system that indicates a chord's root and hierarchy in the scale. Roussier diverged from Rameau on the issue of double emploi" (Grove Music Online). (Cortot, p. 173. Gregory, p. 238. Cette édition manque à Fétis).
Quelques rousseurs et brunissures.
Bon exemplaire.

Réf.: 36980 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


[ARNAULD (Antoine)]. Dissertation sur le prétendu bonheur des plaisirs des sens pour servir de réplique à la réponse qu'a faite Mr. Bayle pour justifier ce qu'il a dit sur ce sujet dans ses Nouvelles de la république des lettres du mois de septembre 1685 en faveur du P. Malebranche contre Mr. Arnauld.
Cologne, Nicolas Schouten [i.e. Bruxelles, Eugene Henry Fricx], 1687.
In-8, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (1) f., (6), 127 p.
Edition originale de l’une des pièces principales dans la querelle philosophique qui opposa Malebranche, Arnauld et Bayle et qui enflamma le milieu intellectuel de l’époque.
Arnauld critiqua violemment la proposition de son ancien ami Malebranche qui affirmait que « les plaisirs des sens rendent heureux ». Bayle, dans un compte rendu des ‘Nouvelles de la République des Lettres’, prit parti pour Malebranche. Il tenta de démontrer contre Arnauld que la propriété de « rendre heureux » attribuée par Malebranche aux plaisirs sensibles a pour fondement leur spiritualité: les plaisirs des sens ne sont pas matériels. Arnauld réplique et développe sa pensée.
L’adresse serait fictive, l’ouvrage aurait été imprimé à Bruxelles, par E.H. Fricx, d'après le matériel typographique.
(Barbier, I, col. 1079. Pour le lieu de parution: Weller, 2, 42).
(Cf. Denis Moreau, 'Deux Cartésiens: la polémique entre A. Arnauld et N. Malebranche', Vrin 1999).
Reliure épidermée, mors fendillés. Dos légèrement frotté. Reliure solide. Parfait état intérieur.

Réf.: 36996 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BURLAMAQUI (Jean-Jacques), COTELLE (Toussaint-Ange) et FELICE (Fortunato Bartolomeo de) éditeur. Principes du droit de la nature et des gens et du droit public général. Nouvelle édition, contenant les principes du droit naturel, les élémens du droit naturel, et les principes du droit politique, Avec les additions et les notes du professeur Félice ; Revues et augmentées de réflexions nouvelles et d'exemples tirés de l'histoire par M. Cotelle fils.
Paris, Janet et Cotelle, 1821.
2 volumes in-8, plein veau havane racine de l'époque, dos lisses ornés de caissons entièrement décorés d'une résille dorée, pièces de titre et de tomaison de veau havane et bronze, (4), viii, 564 p. et (4), [565]-948 p. (les 2 volumes en pagination continue).
Très bon exemplaire, bien relié de cet ouvrage fondateur du droit naturel moderne, dans l'édition critique de Félice et Cotelle qui demeure l'édition de référence. Burlamaqui à de plus a inspiré A. Walras, puis Léon Walras en développant une théorie de la valeur fondée sur la rareté (ch. XI de la 3e partie des 'Eléments du droit naturel').
"Dérivant les lois positives des lois naturelles, Burlamaqui constitue le droit naturel en système ordonné, clair, fixé en un ensemble cohérent de thèses dont l'influence fut grande, puisque J.-J. Rousseau comme les Pères Fondateurs de la jeune république américaine ont lu avec profit ce 'manuel' représentatif de l'école protestante du Droit Naturel" (D. Linick in 'En français dans le texte', Bnf, 1990 n° 150).
(Brunet, I, 390. Camus-Dupin, n°161).
Accroc avec petit manque de cuir en pied du T.1.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 20329 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ERASME (Didier) ou Desiderius Erasmus. 1- Lingua, sive de linguae usu, atque abusu, liber unus. Lugduni Batavorum, Andr. Cloucquium [Leyden, Andries Clouck], 1624. 322, (14) p. d'index
2- Des Erasmi Roterodami encomium moriae, sive declamatio in laudem stulticiae (...). Lugduni Batavorum, Andr. Cloucquium [Leyden, Andries Clouck], 1624. (8), 168, (1) p. de colophon.

2 ouvrages reliés en un volume in-24 (107 x 53 mm), plein vélin rigide, dos titré à la plume, un mors fendillé (qqs rouss.).
1- Première édition latine "de poche". Les éditions précédentes sont au format in-8°.
(Vander Haeghen, p.118).
2- Première édition latine in-24° de 'L'éloge de la folie'. Une autre impression 'minuscule' a été donnée à Amsterdam quelques années plus tard, en 1629. Au colophon: "Petri Mulleri, 1624".
('Bibliotheca Erasmiana', 1893, p. 124. Vander Haeghen, p.124).
Les deux ouvrages étaient distribués séparément.
Taches d'encre anciennes sur les plats.
Bon exemplaire.

Réf.: 36242 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ERASME (Didier) ou Desiderius Erasmus, BOSC (Claude) traducteur. De l'infinie miséricorde de Dieu. Traduction d'Erasme [suivi de: Traité de la comparaison de la virginité et du martyre].
Paris, Jean de Nully, 1712.
In-12, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, tranches rouges mouchetées (accroc à la coif. inf.), (1) f., (14), 212, (3) p. de privilège.
Première édition française de ces deux traités d’Erasme dans la traduction de Claude Bosc (1642-1715), procureur-général de la Cour des Aides, Prévôt des Marchands et Conseiller d’Etat.
Elle est parfois attribuée, et sans doute de façon erronée, à un presque homonyme Claude Du Bosc de Montandré (16..-1690) (cf. Actes du Colloque international Erasme, Tours, 1986, Droz, 1990, p. 357).
Bon exemplaire.

Réf.: 36255 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LESCURE (Adolphe Mathurin de). Madame du Deffand, sa vie, son salon, ses amis, ses lettres. (EXEMPLAIRE D'EDMOND DE GONCOURT).
S.l.n.d. (Paris, H. Plon, 1865).
In-8, pleine percaline aubergine à la Bradel, dos lisse titré en long, double filet à froid en tête et pied, ccxl p.
Fragment d'une édition lettres de Mme du Deffand: "Correspondance complète de la Marquise Du Deffand (...), précédée d'une histoire de sa vie, de son salon, de ses amis, suivie de ses oeuvres diverses" (Paris, H. Plon, 1865).
Exemplaire d’Edmond de Goncourt comportant sa signature ex-libris en rouge et un envoi autographe signé de l'auteur à la comtesse Marie Montemerlé.

Réf.: 36691 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAINTE-BEUVE (Charles Augustin). Portraits de femmes. Edition revue et augmentée. (ENVOI A Charles LABITTE).
Paris, Didier, 1844.
In-12, demi-maroquin rouge à grain long, dos lisse orné d’un décor romantique de roulettes et fers spéciaux dorés, pièce de titre de maroquin vert, couvertures conservées (reliure signée de Franz vers 1920), (2) f., 505 p., (1) p. de table.
Edition en partie originale, largement augmentée. Mesdames de Sévigné, Souza, Duras, Staël, Roland, Guizot, La Fayette, La Rochefoucauld, Longueville, Des Houillères, Charrière, Rémusat, Pontivy, etc.
Rousseurs et piqûres parfois soutenues. Les couvertures défraîchies sont conservées.
Envoi autographe de Sainte-Beuve à Charles Labitte ("A mon ami..."). Historien et critique, né à Château-Thierry le 2 décembre 1816, Charles Labitte débuta dès 1835 dans la 'Revue des deux Mondes'. Ami et émule de Sainte-Beuve avec lequel il entretint une importante correspondance, choisi en 1842 pour suppléer Pierre-François Tissot dans sa chaire de littérature au Collège de France, il mourut prématurément à 29 ans.
Et ex-libris de l'historien Georges Sangnier, enterré au cimetière de Blangermont ainsi que son épouse, aux côtés de Charles Labitte.
Belle reliure de Franz Ostermann dit Franz, actif de 1872 à 1938.

Réf.: 36734 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BLACKSTONE (William), COYER (Abbé Gabriel) traducteur. Commentaire sur le Code criminel d'Angleterre, traduit de l'anglais de Guillaume Blackstone (...) par M. l'Abbé Coyer (...).
Paris, Knapen, 1776.
2 tomes reliés en un volume in-8, pleine basane marbrée de l'époque, dos à 5 nerfs cloisonnés et fleuronnés, tranches rouges, xiv, 264 p. et (1) f., 252, (3) p. de privilège.
Première édition de cette version française des ‘Commentaries on the Laws of England’ que l’abbé Coyer traduisit dans l’espoir d’influencer la législation pénale française.
"Perhaps the most important legal treatise ever written (...), the first effort to consolidate common law into a unified and rational system. Clearly and elegantly written, the work achieved immediate renown and exerted a powerful influence on legal education both in England and America" (Thomas McIntyre Cooley).
Foucault (‘Surveiller et punir’, 2008, pp. 18-19) commente le supplice atroce infligé aux auteurs de crimes de haute trahison (I, p. 89).
Théoricien majeur de la philosophie du droit, William Blackstone occupa la première chaire de droit anglais à Oxford et fut l’un des maîtres de Jeremy Bentham. Son œuvre a constitué l’un des piliers de la Constitution des États-Unis.
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 76:720. ‘Blackstone collection in the Yale Law Library’, 180. 179. Laeuchli, ‘Bibliographical catalog of W. Blackstone’, 415. Printing and the Mind of Man, n° 252 pour l'édition originale).
Petite étiquette imprimée de l'époque du libraire et relieur de Metz Marchal. Déchirure marginale à 4 feuillets n'atteignant pas le texte. Accrocs aux coiffes et aux coins. Dos légèrement frotté.
Bon exemplaire.

Réf.: 36801 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DIDEROT (Denis). Essais sur la peinture.
Paris, Fr. Buisson, An IV [1795].
In-8, plein basane de l'époque, dos lisse orné de roulettes dorées en guise de nerfs, pièce de basane brique, roulette au noir sur les coupes, tranches jonquille, (1) f. de titre, iv, 415 p. (qqs rouss.).
Edition originale de la première publication de librairie des écrits esthétiques de Diderot, par François Buisson, imprimeur-libraire, probablement d'après les manuscrits provenant de la bibliothèque de Grimm. Le recueil contient des articles donnés pour la ‘Correspondance littéraire’ de 1766, distribués en sept chapitres, suivi des "Observations sur le salon de peinture de 1765".
Les ‘Essais’ furent rapidement traduits et diffusés en Allemagne. Goethe, puis Schiller, découvrirent le texte de Diderot dès 1796.
"Métier d’écrivain, métier de peintre, le texte de Diderot va de l’un à l’autre. Il ne lui suffit plus de regarder, de décrire, de penser, de juger, il va expérimenter la peinture par l’écriture dans sa capacité à rendre le visible (…). Il fait entrer l’écriture dans le tableau, et pas par la petite porte" (Pierre Lepape).
(Adams, EF1. Tchemerzine-Scheler, II, 964).
Le faux-titre manque. Auréoles aux trois premiers feuillets, petits accrocs au papier.

Réf.: 36942 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PRISON - BROSSAYS DU PERRAY (Joseph Marie). 1- ANONYME. Mémoires sur les maisons de force du Royaume de France. Par M. le Vicomte de M***. Amsterdam, Chez les Libraires de Nouveautés, 1784. 75 p.
2- [BROSSAYS DU PERRAY (Joseph Marie)]. Remarques historiques sur la Bastille. Nouvelle Edition, augmentée d'un grand nombre d'anecdotes intéressantes & peu connues. Londres, 1783. viii, 10-144 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, pleine percaline beige à la bradel, dos lisse, titre et double filet au noir en tête et pied.
1- Edition originale et unique. L'auteur, demeuré anonyme, relate sa propre expérience comme prisonnier à la prison de force de Charenton et témoigne sur la condition de ses codétenus. Il dénonce "les horreurs & cruautés" qui s'y exercent et se livre à un réquisitoire contre le milieu carcéral.
Charenton était alors destinée aux condamnés pour mœurs et aux malades mentaux
2- Par Brossays du Perray d'après Barbier. Avocat à la cour de Rennes. Substitut au Parlement de Bretagne, Commissaire des Etats, l’auteur dresse un tableau sans concession des conditions d’incarcération à la Bastille, en s’appuyant sur divers témoignages, dont ceux de Constantin de Renneville et de Linguet.
Deux vers de Voltaire en épigraphe "Dans cet affreux château, palais de la vengeance, on renferme souvent le crime et l'innocence". "On trouve d'abord une description très circonstanciée du bâtiment de la Bastille, tant de l'intérieur que de l'extérieur; un compte-rendu détaillé du régime de cette prison, de la composition de l'Etat-major et plusieurs anecdotes sur des prisonniers célèbres (…)" (Grimm & Diderot, 'Correspondance littéraire', V, 210). (Tourneux, III, n°12314).
Reliure légèrement grisée. Bon exemplaire.

Réf.: 36805 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MANUCE (Alde) (Manuzio, Aldo). Aldi Manutii Elegantiae, nunc primum a Jacobo Gaulterio Annonaeensi, artium liberalium in Academia Turnonia Societatis Iesu Magistro auctae, Gallicae factae, & in accomodatiora Capita distributa, ac demum Indice, eoq cum locupletissimo, tum fidelissimo insignita.
Tornaci [Tournai], Nicolaus Laurentius, 1603.
Petit in-12, plein vélin souple de l'époque à rabats, dos lisse, (1) f., (14), 480, (56) p. de table.
Rarissime édition tournaisienne de cette méthode pour apprendre le latin, composée par Alde le Jeune et accompagnée de sa traduction française par Jacques Gaultier.
Cette édition, en 480 p. et table, semble n'être recensée à aucune bibliothèques en ligne dans le monde (elle manque à WorldCat).
De la bibliothèque de l'abbaye de Claimarais, avec ex-libris manuscrit en haut du titre.
Manques de peau sur les recouvrements, vélin taché, rousseurs.

Réf.: 36827 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


PARA DU PHANJAS (François). Théorie des êtres insensibles, ou, Cours complet de métaphysique, sacrée et profane, mise a la portée de tout le monde. Avec une Table alphabétique des Matières, qui fait de tout cet ouvrage, un vrai dictionnaire de Métaphysique ou de Philosophie.
Paris, L. Cellot & A. Jombert, 1779.
3 forts volumes in-8, pleine basane de l'époque, (4), lix, (5), 672 p.; (4), 656 p., (1) f. d’errata et (4), 658 p.
Seconde édition augmentée de deux volumes supplémentaires qui en font un livre nouveau.
Père jésuite originaire de Besançon où il enseigna la philosophie, les mathématiques et la physique, Para Du Phanjas composa cette œuvre encyclopédique de métaphysique pour faire suite à un premier traité de physique (‘Etres sensibles’).
Dans cet ouvrage qui embrasse les grands domaines de la métaphysique (domaine des "êtres insensibles"), l'auteur réfute les doctrines philosophiques des Lumières, en utilisant les mêmes méthodes, arguments et jusqu'au vocabulaire de ses adversaires. Se refusant à la défense d'une foi obscurantiste, Para du Phanjas tente de "définir les principes et preuves irréfragables qui fondent cette religion en un cours méthodique".
Par sa démarche et la qualité de sa démonstration, Para du Phanjas obtint le respect au sein même du "parti philosophique".
(Conlon, Siècle des Lumières, 79: 1434. Rochas, ‘Biographie du Dauphiné’, II, 213. Sommervogel, VI, 193).
Reliure très abîmée, dos du tome I cassé. Petits manques de papier aux gardes blanches. Bon état intérieur.
Petit cachet ex-libris sur les titres, qqs soulign. éparses.

Réf.: 36983 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BATTEUX (Abbé Charles). Les Beaux Arts réduits à un même principe.
Paris, Durand, 1747.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, triple filet doré encadrant les plats, filet doré sur les coupes, tranches jaspées, (2) f., (4), xiij, (6), 308, (13) p., frontispice gravé, fleuron de titre, 3 vignettes dans le texte de De la Fosse d'après Eisen et un écusson par Sornique.
Edition augmentée, publiée un an après l'originale, de cet important ouvrage dans l'histoire de l'esthétique des Lumières. Largement diffusé, traduit dans les principales langues européennes, le livre fut à la fois critiqué et utilisé par Diderot.
"La dette de Diderot envers Batteux ne fera qu'augmenter avec les années, pour atteindre son apogée en 1758 avec la théorie du modèle idéal" (J. Chouillet, 'Idées esthétiques de Diderot', p. 270).
Une large partie est intitulée "Sur la musique et sur la danse" ; elle est ici augmentée d'un chapitre : "Les passions sont le principal objet de la musique et de la danse".
"The decisive step toward a system of the fine arts…" (sur cet ouvrage et son importance, cf. étude détaillée in Paul O. Kristeller, 'The Modern System of the Arts', Princeton, 1980, passim).
(Cf. J. Chouillet, A. Becq et 'Dictionnaire Diderot', p. 69-71).
(Bibliothèque Cortot, p. 17. Cohen, 120).
Coiffe et mors supérieurs usés, accrocs aux coupes.
Bon exemplaire.

Réf.: 24081 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ERASME (Didier) ou Desiderius Erasmus. Liber utilissimus De Conscribendis Epistolis, Continens artificium & praecepta in earum compositione observanda (...).
Lugduni Batavorum, Ioannis Maire [Leyde, Jean Maire], 1645.
In-12, vélin rigide à rabats, titre à la plume (rel. de l'époque), marque d'imprimeur au titre, 627, (42) p., (3) f. bl.
Jolie édition, imprimée avec soin par Jean Maire à Leyde, du premier ouvrage moderne de théorie de l’art épistolaire, dont le succès se prolongea au-delà du XVIIème siècle.
Le texte commence par l'épître dédiée à Nicolas Beroald, et se clôt avec une importante table d'index précédée d'une lettre d'Erasme au roi François Ier ('epistola ad christiani regem gallorum fransiscum I') datée 1523.
"Erasme dans son 'De conscribendis epistolis', tout en gardant comme cadre les principes de l’art oratoire et épistolaire antique et la tradition de la lettre savante, solidement argumentée et traitant de sujets philosophiques, assouplit la forme de la lettre: pour lui, elle peut traiter toutes sortes de sujets et c’est à l’épistolier à s’y adapter par une rhétorique pertinente. À la même époque, les débats entre théologiens favorisent l’apparition de lettres polémiques jouant sur des destinataires fictifs. La lettre devient ainsi une forme privilégiée du débat d’idées" (Alain Viala).
(Vander Haeghen, p. 58).
Bel exemplaire, frais, dans sa première reliure de vélin hollandais.

Réf.: 36245 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


LUCAS (Charles). Communication de M. Charles Lucas, sur les détenus cellulés dans les maisons centrales de Clermont, de Gaillon, du Mont-Saint-Michel et de Beaulieu. Académie des sciences morales et politiques.
Paris, Bureau de la revue de législation et de jurisprudence, 1839.
In-8, cartonnage moderne vert amande à la Bradel, pièce de titre de maroquin rouge, titre doré en long, tranches mouchetées (rel. Laurenchet), 31 p. (rousseurs).
Compte-rendu de la mission effectuée par Charles Lucas au cours de l'année 1838 dans ces différentes prisons pour hommes et pour femmes. L’auteur relate ses rencontres avec les directeurs d'établissements et certains détenus, sans rien dissimuler, la sexualité en prison, la violence et les meurtres, les malades mentaux et les traitements qui leur sont infligés, les conséquences de l'isolement absolu.
Les membres de l'Académie des Sciences morales et politiques, Mignet, Blanqui, Villermé, lord Brougham, débattent du rapport, mais, au niveau de la forme, regrettent que Ch. Lucas soit rentré dans des "tableaux qu’on devait se dispenser de retracer, afin qu’un voile de pudeur soit tiré sur de honteuses turpitudes".
Tiré à part de la "Revue de législation et de jurisprudence".
Rousseurs.

Réf.: 36814 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



GÖLNITZ (Abraham). Ulysses Belgico-Gallicus, fidus tibi dux et Achates, per Belgium hispan., regnum Galliæ, ducat. Sabaudiæ, Turinum usque Pedemonti metropolin.
Amsterdam [i.e. Leyden], Ex officina Elzeviriana, 1655.
Petit in-12, plein vélin ivoire rigide de l'époque à rabats, dos lisse, (8), 605, (27) p. de table, titre frontispice gravé.
Deuxième édition elzévirienne, ornée d'un joli titre-frontispice gravé sur cuivre, de cette relation de voyage en Europe occidentale. Abraham Gölnitz, voyageur venu de Dantzig, se surnommait "l'Ulysse belgico-gallique".
D'après Willems, ouvrage imprimé à Leyde par Fr. Hackius. Titre à encadrement gravé par Cornelis Cl. Dusend. Bandeaux, lettrines et culs-de-lampe.
(Copinger, 'Elzevier Press', 1900. Willems, 1185. Berghman, 1824. Rahir, 'Elzevier', 1207).
Bel exemplaire dans son premier vélin hollandais.

Réf.: 36826 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BRADLEY (Richard). Le calendrier des laboureurs et des fermiers, contenant les instructions nécessaires pour la conduite & pour le maniement d'une Ferme dans tous les mois de l'année. Ouvrage nécessaire aux personnes qui vivent à la campagne, & à celles qui y font valoir leur bien (...).
Paris, Briasson, 1755.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, filets sur les coupes, tranches rouges, xxx,279, (13) p. faux-titre et titre inclus.
Première et unique édition française de ‘Country gentleman and farmer's monthly director’, précédé d'un discours préliminaire et traduit par D. Gourdon, selon Quérard.
Dans la table, disposée sous forme d'index alphabétique, on retrouve tous les thèmes traités comme abeilles, beurre, foin, moutarde, noix, etc. L'ouvrage est divisé en douze mois de l'année avec, pour chacun, les travaux s'y rapportant.
"On trouvera dans cet ouvrage des préceptes & des instructions faciles sur les grains, les légumes , les plantations, les fruits, les bestiaux, la volaille la volaille, les étangs, les abeilles, etc." ("L'Année littéraire", 1755, II, p. 85).
(Conlon, 'Siècle des Lumières', 55:530).
Armes dissimulées sous un médaillon de cuir cerné d’un filet doré au centre des plats.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 36908 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ERASME (Didier) ou Desiderius Erasmus . L'Éloge de la Folie, traduit du latin par M. Gueudeville. Nouvelle édition revûe & corrigée sur le texte de l'édition de Bâle, et ornée de nouvelles figures. Avec des notes.
[Paris], 1752.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, palettes en tête et pied pièce de titre de maroquin bordeaux, filets d'encadrement à froid sur les plats, tranches rouges, (6), xxiv, 222 p., frontispice gravé, 13 planches hors texte, vignette de titre, bandeaux, cul-de-lampe.
Bonne édition, dans la traduction de Nicolas Gueudeville, revue et annotée par Meunier de Querlon, illustrée d'un frontispice, de 13 planches hors texte, une vignette de titre, 2 bandeaux et un cul-de-lampe de Eisen, gravés par Noël Le Mire, Jacques-Jean Pasquier; Jean-Jacques Flipart, Charles de Beauvais, Pierre-François Tardieu, Louis Legrand, Jacques-Nicolas Tardieu, Jacques Aliamet et Jean-Baptiste Delafosse.
Coiffes usées, quelques épidermures.
Très bon exemplaire.

Réf.: 36936 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[VOLTAIRE, BORDE (Charles)]. L’Américain sensé, par hazard en Europe; et fait chrétien par complaisance.
Rome, Imprimerie de sa Sainteté [i.e. Londres?], 1769.
In-8, broché, couverture papier ancien d'attente, (2) f., 28 p.
Première édition sous ce titre de ce texte qui parut d'abord dans ‘l'Evangile de la Raison’ publié par Dulaurens, sous un premier titre: ‘Le Catéchumène’ (1766).
Voltaire, d’abord désigné comme auteur de cet écrit "scandaleux et impie", s’empressa de l’attribuer à Charles Bordes dans une lettre à D’Alembert (8 fév. 1776). Si cette attribution n’est plus contestée, il est probable que Voltaire ait revu et "édité" ce texte (cf. J.-M. Moureaux ‘Voltaire éditeur’ in "Revue Voltaire", n°4, Presse de la Sorbonne, 2005, p. 16-35).
Grimm dans sa "Correspondance littéraire" analysa ce pamphlet comme "l’un des morceaux les plus forts qui aient été faits contre la religion chrétienne".
(Bengesco, n°2409,4 qui consacre un long article).
Papier bruni et grisé. Exemplaire entièrement non rogné.

Réf.: 36970 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[MATTEI (Pasquale de)]. Saint Louis de Gonzague, proposé pour modèle d'une sainte vie; par des considérations, des Prières, des pratiques de piété & des exemples propres à employer avec fruit les six Dimanches, consacrés à l'honneur du même saint. Par un religieux de la Compagnie de Jésus. Traduit de l'italien. Nouvelle édition.
Liège, Barthelemi Collette, 1758.
In-16, plein veau brun, dos lisse orné d’un fleuron et filets à froid, encadrement à froid sur les plats avec fleurons aux angles (rel. moderne dans le goût de l'époque), x, 122 p.
Rarissime impression liégeoise, connu à un autre unique exemplaire (WorldCat): Universiteit Maastricht.
(Manque à Theux de Montjardin, 'Bibliographie liégeoise'. Sommervogel, V, 731/2).
Quelques légères épidermures, dorures passées, petite auréole en coin.
Bon exemplaire.

Réf.: 36989 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CORDEMOY (Louis Géraud de). L’Éternité des peines de l’Enfer contre les Sociniens.
Paris, Jean-Baptiste Coignard, 1697.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (1) f., (22), 166 p.
Edition originale de cette véhémente réfutation des doctrines sociniennes, "une des plus dangereuses erreurs que le démon puisse suggérer aux hommes".
Développé au XVIe siècle par Lelio Sozzini et son neveu Fausto Socin, le socinianisme connut un développement européen continu tout au long du XVIIe s. Proche des unitariens par le dogme, ils développèrent une doctrine de la tolérance en s'opposant à la persécution religieuse, rejetaient la Trinité, la divinité de J.-C., le péché originel, la grâce, la prédestination et l’existence de l’Enfer, existence que Cordemoy défend avec âpreté.
Abbé, théologien controversiste, docteur en Sorbonne, Louis Géraud de Cordemoy (1651-1722) devint historiographe du roi.
Petit ex-libris manuscrit ancien sur la garde blanche "Ad Usum F. Gregory Riddell".
Petits accrocs aux mors et coins.
Bon exemplaire, bien relié à l’époque.

Réf.: 36840 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 4 | 6 |