English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

151 fiche(s) - Page 5


DUMAS PERE (Alexandre). L'Honneur est satisfait. Comédie en un acte, en prose.
Paris, à la librairie théâtrale, 1858.
In-8, demi-percaline grenat de l’époque à la Bradel, pièce de titre de maroquin noir en long, date dorée en pied, couvertures imprimées conservées, (4), 48 p., exemplaire non rogné.
Edition originale de cette comédie, représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre du Gymnase, le 19 juin 1858.
"Dernière comédie en un acte signée Dumas. Ultime recours au vaudeville (…) ici, le chassé-croisé boulevardier l'emporte sur le marivaudage (…). Tout va très vite, c'est une des pièces les plus courtes de Dumas, et une des plus découpées également (35 scènes)" (François Rahier, "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
(Munro, 303. Reed, p. 351. Parran, p. 35. Vicaire, III, 414).
Rare : seulement 2 exemplaires recensés en France, BnF et Montpellier.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".
Très bon exemplaire, très frais, non rogné, couverture conservée.

Réf.: 37125 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre), SCHILLER (Friedrich von). Intrigue et amour. Drame en 5 actes et 9 tableaux.
Paris, Michel Lévy frères, 1847.
In-8, demi-percaline chocolat de l’époque à la Bradel, dos lisse orné d’un fleuron doré au centre, pièce de titre de maroquin noir, date dorée en pied, couvertures imprimées conservées, 99 p., exemplaire non rogné.
Edition originale de cette pièce, adaptée de Schiller, créée à Paris au Théâtre Historique le 11 juin 1847.
"Pour faire pièce aux néo-classiques et aux faiseurs de mélos, Vigny et Dumas, quand ils débutèrent au théâtre, s'appuyèrent sur des valeurs sûres, Shakespeare et Schiller. Si Dumas traduisit plusieurs fois Shakespeare, il ne revint à Schiller qu'en 1847 avec cette pièce (…). C'est sur la scène de son propre théâtre, le Théâtre Historique, qui venait d'ouvrir le 20 février 1847, qu'il créa cette adaptation de ‘Kabale und Liebe’ (…). Le drame est vigoureusement charpenté, Dumas surfe avec aisance sur les trames familiales et politiques habilement entrelacées, et se joue avec finesse de ces lieux communs du romantisme que sont le suicide des amants et la rédemption des courtisanes" (François Rahier, "Société des Amis d'Alexandre Dumas" en ligne).
(Munro, 187-188. Reed, p. 218. Vicaire, III, 379).
Rousseurs.
Très bon exemplaire, bien relié, non rogné, avec ses couvertures conservées.
Provenance: de la bibliothèque de Léon Hennique, avec son bel ex-libris gravé par Eugène Dété d'après un dessin de Léon Glaize, à ses initiales "L.H." et à sa devise "Ex libris puber veritas".

Réf.: 37127 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ALLAIS (Maurice). Les conditions de l'efficacité dans l'économie.
Milan, Centro Studi e Ricerche su Problemi Economico-Sociali (CESES), 1967.
In-4, broché, dos toilé, couverture imprimée, iv, 145, 3 p. de rectificatif.
Edition originale et unique, rare, de ce rapport présenté par Maurice Allais au 4eme séminaire international organisé à Rapallo par le Centro studi e richerche su problemi economico-sociali de Milan, 12-14 septembre 1967.
"Maurice Allais introduit son critère "d’efficacité", et le définit sur la base du "maximum d’ophélimité" de Pareto. Pour Allais c’est un critère neutre du point de vue éthique, il est un résultat d’une analyse scientifique (…). En réintégrant de la sorte le critère de Pareto dans son analyse de l’économie, Allais en fait non plus un critère éthique, mais il le technicise, le présente comme un résultat de l’analyse économique. Le critère ne décrit donc plus une norme de désirabilité de l’organisation concurrentielle des marchés, il est plutôt une qualification neutre de ce qui est souhaitable, et qui permet de dire par extension que l’équilibre général concurrentiel est souhaitable (…). Ce nouveau terme devait permettre de l’affranchir des jugements de valeur qui étaient véhiculés par le terme d’optimalité" (Irène Berthonnet, ‘De l’économie néoclassique au projet néolibéral: quelle concurrence pour quelle efficacité ?’ – CLERSE, Université Lille I, art. en ligne. Bibliographie des ouvrages et articles cités p. 139-145.
Couverture partiellement insolée.
Très bon exemplaire, tel que paru.

Réf.: 37175 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUPONT DE NEMOURS (Pierre-Samuel) rédacteur. Collection des Mémoires présentés à l'Assemblée des Notables. Première et seconde division.
Versailles, Ph.-D. Pierres, 1787.
In-8, demi-percaline taupe, pièce de titre de basane brique, titre en long (rel. fin XIXe), viij, 43 p. et 90 p., 8 p. ("Etat général des avantages..."), 2 grands tableaux dépliants, exemplaire imprimé sur papier fort, entièrement non rogné.
"Première et deuxième division" des ‘Mémoires’ et des ‘Observations’ présentés à l'Assemblée des Notables, publiés par ordre du Roi et imprimés pour les Notables.
C’est Dupont de Nemours, secrétaire de l’Assemblée, qui en fut le principal rédacteur.
"Il accepta de rester au second rang pour poursuivre sa revanche de la chute de Turgot (...). L'Assemblée se montra favorable à la suppression des corvées et accepta l'impôt territorial, comme Dupont l'avait réclamé. Elle marque une victoire des idées physiocratiques" (Schelle, 'Dupont de Nemours’, p. 266 et s.).
"Ces Mémoires méritent une lecture attentive, en raison de l’exposé historique et technique qui accompagne chaque sujet, et surtout en raison des vues de réformes singulièrement libérales dont s’inspirent leurs conclusions. C’est un événement historique que l’apparition de tels documents émanant de source officielle" (Stourm, ‘Finances de la France’, p. 133).
1ère division. Mémoire sur l'établissement des assemblées provinciales -- Mémoire sur l'imposition territoriale -- Mémoire sur le remboursement des dettes du clergé -- Mémoire sur la taille -- Mémoire sur le commerce des grains -- Mémoire sur la corvée.
2ème division. Mémoire sur la réformation des droits de traite ... -- Mémoire sur les droits qui seront acquittés uniformément à l'avenir sur les marchandises coloniales -- Mémoire sur les modifications nécessaires dans la jouissance des privilèges [sic] qui sont accordés à quelques provinces, relative a l'impôt sur le tabac -- Mémoire sur la suppression du droit de marque de fers -- Mémoire sur la suppression du droit de subvention par doublement ... -- Mémoire concernant la suppression des droits de fabrication sur les huiles & savons du royaume -- Mémoire sur la suppression du droit d'ancrage ... -- Mémoire concernant la gabelle -- État général des avantages que procurent à chaque province le plan d'uniformité dans la perception des droits de traites & la suppressions de divers droits imposés sur l'industrie & la fabrication nationale.
(Goldsmiths'-Kress, n°13442. INED, 913).
Petits accrocs à la pièce de titre. Reliure légèrement insolée.
Intérieur à l’état de neuf, imprimé sur papier fort et entièrement non rogné.
Provenance : l’homme politique français d’Angers Guillaume Bodinier (1847-1922) avec son ex-libris gravé et sa signature.

Réf.: 37176 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LACHAPELLE (J.), BABEUF (Gracchus), GRANIE (Pierre). 1- LACHAPELLE (J.). Considérations philosophiques sur la Révolution Française ou Examen des causes générales et des principales causes immédiates qui ont déterminé cette révolution, influé sur ses progrès, contribué à ses déviations morales, à ses exagérations politiques. Paris, chez l’auteur, Fuchs, Benoist, Deroi, Belin, an V [1797]. (2), (6), 280 p. et cxi [i.e. 111] p. de notes.
2- GRANIE (Pierre). Histoire de l'Assemblée constituante de France, écrite pour un Citoyen des États-Unis de l'Amérique septentrionale. Paris, Pougin, Maret, Desenne, Deroy, 1797, an V. (1) f., 273 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-8, pleine basane marbrée de l'époque, dos lisse entièrement doré à l'aide de différents fers spéciaux et roulettes, filet doré sur les coupes, tranches rouges.
1- Edition originale de cet intéressant bilan "philosophique" de la Révolution. L'auteur, témoin et acteur des événements recherche les "causes générales et naturelles de la Révolution", "l’influence de l’égalité et de la fraternité sur les progrès des idées révolutionnaires" et recherche aussi les raisons de ses "excès".
Il met la question de l'égalité au centre de sa réflexion.
A propos de son engagement révolutionnaire, il écrit: "Comme Jean-Jacques, nous ne voyions plus alors les hommes tels qu'ils étaient, mais bien tels qu'ils devaient être ; et, aujourd'hui même, quel homme raisonnable et exempt de crime aurait à rougir d'avoir partagé l'opinion commune ?" (p. 43).
Cet ouvrage est cité pour être le premier à reproduire le "Manifeste des Égaux" de Babeuf dans les abondantes notes données en annexe (p. CIV à CXII).
(Martin et Walter, II, 17963. Monglond, IV, 5).
2- Edition originale. Historien et philosophe Pierre Granié (1755-1819) devint avocat et vice-président du tribunal de Bordeaux. Il dresse, dans cet ouvrage qui eut un grand retentissement, une des premières histoires générales de la Révolution et en tire les enseignements.
(Martin & Walter, II, 15560. Tourneux, n°413).
Restauration aux mors et aux coiffes, quelques épidermures.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37220 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



QUEVEDO Y VILLEGAS (Dom Francisco). Les sept Visions de Dom Francisco de Quevedo Villegas (...). Traduites de l'Espagnol par le Sieur de la Geneste.
Cologne, Clement Malassis, 1682.
In-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, titre doré, tranches mouchetées de rouge, 352 p. (titre-frontispice et page de titre inclus), (8) p. de table.
Nouvelle édition des 'Visions' (‘Los Sueños’) de Quevedo, illustré d’un joli titre frontispice représentant le rêveur entouré de ses sept "visions" dessiné et gravé par Gasper Bouttats.
"L'Enfer Réformé" se trouve à partir de la page 269.
Le traducteur, le sieur de La Geneste, est le premier et le seul traducteur de Quevedo qui ait mené à bien la traduction des ‘Visions’ et de ‘l’Aventurier Buscon’ au XVIIe siècle.
"Cette série de contes, satiriques et fantastiques, est sans doute la plus haute manifestation de l'esprit quevedesque (...). Avec eux se forme un genre littéraire nouveau, où l'auteur mêle le sacré au grotesque" (Michèle Gendreau-Massaloux).
"Ici plus qu'en toute autre oeuvre éclate le génie singulier de l'auteur, un génie où le goût des combinaisons intellectuelles s'allie à la plus féroce et macabre des fantaisies" (Dict. Laffont-Bompiani, VI, 7562).
(Losada-Goya, 'Bibliogr. de la litt. espagnole en France au XVIIe', p. 384. Palau, 244135). Cette édition manque à la BnF.
Petite signature ex-libris en tête du titre: "A Mons. de Gerlazës".
Quelques infimes traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 37243 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


MIRABEAU (Honoré Gabriel de Riqueti, comte de), ROMILLY (Sir Samuel), DUMONT (Etienne). 1 - Lettre du comte de Mirabeau à M. le comte de *** sur l'éloge de Frédéric, par M. de Guibert, & l'Essai général de Tactique du même auteur. S.l. [Paris], 1788. (2) f., 67p.
2 - Dénonciation de l'agiotage au Roi et à l'Assemblée des Notables. S.l. [Paris], 1787. viij, 143 p. et (1) f. d'errata.
3 - Réponse aux alarmes des bons citoyens. S.l.n.d. [Paris, 1789]. 49 p., (3) p. de notes et errata.
4 - Lettre remise à Frédéric-Guillaume II, Roi régnant de Prusse, le jour de son avènement au Trône. Berlin, 1787. 91 p.
5 –ROMILLY (Samuel de) auteur, DUMONT (Etienne) traducteur, MIRABEAU, éditeur. Reglemens observés dans la Chambre des Communes, pour débattre les matières & pour voter. Traduit de l'anglois. Mis au jour par le Comte de Mirabeau. S.l. [Paris], 1789. 88 p.

4 brochures reliées en un volume in-8, couverture de papier gris d'attente postérieure.
1 - Edition originale. Mirabeau répond aux critiques du comte de Guibert sur son grand ouvrage 'De La Monarchie prussienne" avant même que celui-ci ne soit sorti, "sur la foi périlleuse d'un prospectus": Fréderic II, la tactique et le système militaire prussien. (Martin & Walter, 24446).
2 - Édition à la date de l'originale. "C'est le philosophe moraliste qui apparaît ici. Persuadé que l'agiotage (spéculation), qu'il lie au monopole, est une calamité, Mirabeau en trace un historique, insiste sur ses "résultats sinistres et apporte, en quelque sorte, une théorie de l'agiotage " (INED, n° 3185).
3- Edition originale de ce pamphlet dans lequel Mirabeau critiquait les Parlements alors que le roi et ses ministres étaient en conflit ouvert avec les magistrats. La publication de ce texte, sans nom d'auteur, entama la popularité de Mirabeau. "L'ouvrage apparaissait comme un texte commandé par le pouvoir royal et rédigé par un homme qui attend, en retour, une place pour assurer son quotidien". (Martin & Walter, III, 24624. Barbier, 'Anonymes', IV, 301-302).
4- Edition à la date de l'originale. "Dès la mort du grand Frédéric (17 août 1786), Mirabeau s'offrant en mentor à son successeur, lui adresse [ce] mémoire (…), véritable plan de gouvernement. Le nouveau roi répondit à l'auteur le 20 août 1786. Ce n'est que plusieurs mois après, l'année suivante, que Mirabeau publia sa lettre pour répondre aux critiques" (Henry Aureille). (Martin & Walter, III, 24449).
5- Edition originale, rare, de cet essai composé par Samuel Romilly, traduit par Etienne Dumont et publié par Mirabeau. Bentham aurait aidé Romilly dans son travail. Selon Etienne Dumont dans ses "Souvenirs sur Mirabeau" (éd. 1832, p. 164 et s.): "Romilly avait fait un travail très intéressant (…). Ces 'règlemens' sont le fruit d’une expérience raisonnée, et plus on les examine, plus on les admire (…). Ce petit code indiquait la meilleure manière de poser les questions, de préparer les motions, de les débattre, de recueillir les suffrages, de nommer les comités (…); en un mot, toute la tactique d’une assemblée politique. J’avais traduit cet écrit au commencement des États-Généraux; Mirabeau le présenta et le déposa sur le bureau des communes, lorsqu’il était question de faire un règlement pour l’Assemblée nationale. "Nous ne sommes pas Anglais et nous n’avons pas besoin des Anglais": voilà la réponse qui lui fut faite. On ne donna pas la plus légère attention à cet écrit, qui fut imprimé ; on ne daigna pas s’informer de ce qui se passait dans un corps aussi célèbre que le Parlement britannique (...). Ils aimèrent mieux persister dans le mode de délibération le plus mauvais et le plus dangereux; la séance du 4 août en était la preuve". (Martin & Walter, II, 11905).
Quelques petites déchirures sans perte. Quelques auréoles et brunissures, prononcées en fin de volume.
Provenances: Stanislas Girardin (1762-1827), avec son ex-libris gravé et Édouard Laboulaye (1811-1883), avec sa signature ex-libris autographe sur le premier titre.

Réf.: 37288 - Eur 450.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SPENER (Philipp Jakob). Insignium theoria seu operis heraldici. (RELIURE AUX ARMES)
Francofurti ad Moenum, Sumptibus Joannis Davidis Zunneri [Frankfurt am Main, Johann David Zunner], 1690.
In folio, pleine basane mouchetée de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments garnis de filets, palettes et pièces d'armoiries dorées (lion, aigle répétés et chiffre doré en pied), grandes armes ovales frappées au centre des plats encadrés d'un triple filet doré, roulette sur les coupes et les chasses, tranches rouges (mors fendus sur 5 cm, gardes renouvelées), (1) f. de titre noir et rouge, (10), 368, (70) p., titre allégorique frontispice, 23 planches de blasons gravées en fin, qqs auréoles, certains cahiers brunis.
Edition originale. Fondateur et chef théologique du piétisme luthérien, né en Alsace, Philip Jacob Spener s'affirma comme une des principales autorités de son temps en matière d’héraldique.
"A detailed work on heraldry written with scientific accuracy".
(Brunet V, 486. Faber du Faur, 1411 b. Graesse, VI, 464).
Provenance : La famille Gayffier (ou Gueffier), originaire du Languedoc, avec armes au centre des plats et pièces d'armoiries au dos (OHR, 1035).

Réf.: 33274 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FURETIERE (Antoine). 1- Essais d'un dictionnaire universel, Contenant généralement tous les mots François tant vieux que modernes, & les termes de toutes les Sciences & des Arts […]. Amsterdam, Henri Desbordes, 1685. (8), 313, (2) p.
2- Factum pour Messire Antoine Furetière, Abbé de Chalivoy. Contre quelques-uns de l'Académie françoise. Amsterdam, Henri Desbordes, 1685. (8), 160 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, plein veau brun marbré de l'époque, dos à nerfs orné, tranches rouges (qqs petits accrocs, qqs rousseurs).
1- Seconde édition du projet de dictionnaire que Furetière publia pour annoncer son oeuvre et qui mit le feu aux poudres.
Irrité par la lenteur des travaux de l'Académie, Furetière obtint de Louis XIV un privilège pour publier son propre Dictionnaire. Furieux de cette "trahison", les académiciens exclurent Furetière de leur rang et obtinrent de Louis XIV le retrait du privilège.
Furetière répliqua en publiant de violents pamphlets contre l'Académie et les académiciens (cf. le ‘factum’ qui suit).
"Ces 'Essais d’un dictionnaire universel' comportent 350 mots choisis par Furetière comme échantillons du dictionnaire qu’il est en train d’élaborer et dont il annonce la parution prochaine. Il s’agit en fait pour le lexicographe de démontrer que son dictionnaire n’est en rien identique à celui de l’Académie qui pouvait manquer d’être légitimement inquiète devant ce projet rédigé par l’un des siens, d’autant plus qu’il dépassait l’envergure du dictionnaire de l’Académie" (Jean Pruvost).
(Brunet, II, 1425. Tchemerzine-Scheler, III, 397).
2- Edition originale de ce brûlot que Furetière lança contre ses anciens collègues académiciens. (Brunet, II, 1425. Tchemerzine-Scheler, III, 398).
Bon exemplaire.

Réf.: 34245 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[DUCHESNE, lieutenant général de police]. Code de la police, ou Analyse des règlements de police, Divisés en douze livres.
Paris, Prault père, 1757.
In-12, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches rouges, xlij, (6), 485 p. titre compris.
Edition originale. Règlements de police sur "tout ce qui a rapport à l'ordre public" commentés et justifiés par des considérations doctrinales.
"La Police et son organisation - La religion - Des mœurs - De la santé - Des vivres - De la voirie - De la tranquillité et sûreté publique - Des sciences & arts libéraux (Université, Collèges et école…) - Commerce, manufactures & arts mécaniques - Des serviteurs, domestiques & Manouvriers - De la police des pauvres".
Un important chapitre est consacré aux livres, leur commerce, l’imprimerie, les fondeurs de caractères, colporteurs, les privilèges et permissions, les ventes de bibliothèques, etc.
Un tableau chronologique détaille les règlements et lois en matière de police depuis 1254 (p. xvj à xlij).

Réf.: 37184 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[PEGURIER (Laurent)]. Décision faite en Sorbonne touchant la Comédie, Avec une réfutation des Sentimens relâchez d'un nouveau Théologien, sur le même sujet.
Paris, Jean Baptiste Coignard, 1694.
2 parties en un volume petit in-8, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs guillochés or orné de compartiments cloisonnés et fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, double filets à froid en encadrement des plats, roulette dorée sur les coupes, tranches mouchetées rouges, (1) f., (4), 132 p. et (1) f., (2), 190 p.
Edition originale de ce volume divisé en deux parties.
En 1694, Boursault publia en tête de son théâtre une dissertation en faveur de la "comédie", appuyée de l'approbation motivée d'un religieux, le père Caffaro.
Ce fut l’occasion d’une querelle qui s’envenima au point d’être portée devant les docteurs de la Sorbonne en décembre 1693. Leur délibération, qui figure en première partie de ce volume, fut sans appel: les comédiens sont "en état de péché mortel", quant aux spectateurs "quoiqu’ils ne soient pas si coupables que les comédiens, c’est un péché en matière importante de sorte qu’on doit leur refuser l’absolution".
Dans la deuxième partie, l’abbé Laurent Pégurier commente et appuie la décision de la Sorbonne.
Bossuet se mêla de la partie et le P. Caffaro dut finalement se rétracter publiquement.
L’affaire s’inscrit dans la querelle des Anciens et des Modernes (le talent de Molière, de Corneille et de Boursault est opposé aux horreurs des pantomimes antiques et des combats de gladiateurs).
(J.-M. Civardi, ‘Bibliogr. des querelles théâtrales au XVIIe s.’, "Litt. classiques", 59, 1, 2006, p.193-221. Soleinne, "Bibliothèque dramatique", V, I, 22).
Accrocs aux coiffes, coins et mors.
Une note rageuse manuscrite p. 132 commente: « 21 ans après la mort de Molière ! »
Bon exemplaire relié à l'époque.

Réf.: 37208 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BLAINVILLE (Charles Henri de). L'Esprit de l'art musical ou Réflexions sur la musique, et ses différentes parties.
Genève, 1754.
In-8, plein veau marbré acajou, dos lisse orné de doubles filets dorés, titre doré, tête dorée (reliure moderne dans le goût de l'époque), (1) f., (2) p., (1) f. blanc, 126, (2) p. de table, frontispice gravé.
Edition originale et unique, rare, illustrée d’une planche frontispice allégorique.
Compositeur, violoncelliste, pédagogue et théoricien, Charles Henri de Blainville consacre cet ouvrage à la composition vocale et à l’interprétation:
"De la voix - Prosodie et mesure - Unité de la mélodie - Accompagnements coupés - Progrès de la musique - De la facture - Du style - Du récitatif - De l'ariette - De la modulation - De l'expression - Vérité et proportion - Du Contrepoint et de la fugue - Des genres - Du Chant et de la musique".
Les théories de Blainville, en particulier sa "découverte" d’un "troisième mode" entre le mineur et le majeur, suscitèrent de violentes polémiques ; J.J. Rousseau le défendit au "Mercure de France" et dans sa correspondance.
(Fétis, II, 432-433. RISM, ‘Écrits’, p.152. Gregory & Bartlett, p.35).
Quelques rousseurs.
Exemplaire bien relié.

Réf.: 37209 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MARGUERITE de VALOIS ("Reine Margot"). Mémoires de la Reyne Marguerite. Nouvelle édition, plus correcte.
Jouxte la copie à Paris [Bruxelles, Fr. Foppens], 1658.
In-12, plein maroquin havane, dos à 5 nerfs richement orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre de maroquin bordeaux, triple filet doré en encadrement des plats, roulette dorée sur les coupes, tranches dorées (reliure de l'époque), 197 p., grande vignette de titre.
Réédition intégrale, chez les Elzevier, de ces importants mémoires que la "reine Margot" composa entre 1599 et 1605, probablement après son divorce (selon 'Sources de l'histoire de France', n° 1418) et publiés par Auger de Mauléon sieur de Granier.
Fille de Henri II et Catherine de Médicis, mariée à Henri de Navarre, futur Henri IV (une des causes de la Saint-Barthélemy), "intelligente et cultivée, mais victime de sa nymphomanie" selon l'histoire officielle, elle fut chassée de la cour par Henri III.
(Brunet, III, 1419. Gay, III, 125. 'Sources de l'Histoire de France', n° 1418. Tchemerzine-Scheler, IV, 395 b. Willems, 'Elzevier', n°1981).
Petit accroc à un coin, brunissures uniformes, petite restauration p. 195. Gardes renouvelées.
Exemplaire bien relié en maroquin.

Réf.: 37242 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


HO CHI MINH (NGUYEN-AL-QUOC, pseudonyme de). Le procès de la colonisation française – Première série : Moeurs coloniales.
Paris, Librairie du travail, s.d. [1924].
In-12, broché, couverture imprimée, 124 p., (4) p. de catalogue éditeur et achevé d'imprimer.
Edition originale, très rare, publiée dans la "Petite bibliothèque coloniale" de la librairie du Travail (n°1). Le titre est imprimé en arabe et en vietnamien.
Le texte parut partiellement, sous forme d’articles, dans "L’Humanité".
" Une source fondamentale. Comme son nom l’indique, le texte se présente sous la forme de pièces et de témoignages comme autant de preuves des exactions françaises dans les colonies (…). Les principaux fléaux qui accablent les peuples colonisés sont décrits et exposés sans complaisance (…). L’appareil du système colonial est décrié et condamné dans ses grandes missions. Pour y remédier, les solutions politiques appelant à la résistance et à la révolution sont préconisées dans le dernier chapitre. Certains historiens comme Pierre Brocheux rappellent que le texte a sans doute été écrit par Nguyen The Truyen, le préfacier du livre, qui aida beaucoup Quoc à cette époque. Le jeune révolutionnaire ayant des difficultés dans l’expression écrite de la langue française avait aussi recours à l’avocat Phan Van Truong pour corriger ses articles" (Indomemoires, en ligne).
Dos fendillé; petits accrocs à la couverture, déchirure sans perte au dernier feuillet. Papier uniformément bruni.
On joint un billet de banque vietnamien ancien de 10 Dong à l'effigie d'Hô Chi Minh.

Réf.: 37286 - Eur 400.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BARNAVE (Antoine). Rapport fait à l'Assemblée Nationale, le 8 mars 1790, au nom du Comité des Colonies.
Paris, Imprimerie Nationale, 1790.
In-8, broché, couverture papier moderne, tranches rouges, 24 p.
Edition originale de ce rapport historique dans lequel Barnave résume les fondements de la politique coloniale de la Constituante: accorder une large marge d'initiative aux Assemblées coloniales, en particulier sur la question du maintien ou de l'abolition de l'esclavage, tout en affirmant que les colonies sont partie intégrante de "l'Empire français".
Contient, en fin, le projet de décret de Barnave qui fut adopté sans changement. (Cf. analyse in Pluchon, 'Histoire de la colonisation française', p. 816 sq.).
(Martin & Walter, 1750).
Très bon exemplaire, très frais, entièrement non coupé.

Réf.: 13233 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GAULTIER DE BIAUZAT (Jean-François). Doléances sur les surcharges que les gens du peuple supportent en toute espèce d'impôts. Avec des observations historiques & politiques (...) & sur les moyens légitimes de soulager les Taillables, & de rétablir les finances, sans recourir à de nouveaux impôts.
S.l., 1788.
In-8, cartonnage dominoté moderne, pièces de titre de veau noir, couverture d'attente d'origine conservée, viij, (4), 248 p.
Edition originale de cet essai sur la fiscalité française et la nécessité de sa réforme, publié à la veille de la Révolution. L'ouvrage rencontra un très grand succès et propulsa son auteur au nombre des réformateurs qui inspirèrent la législation révolutionnaire.
"Un des meilleurs exposés de l'état financier de l'époque. Les gens du peuple donnent au fisc les trois cinquièmes de leur revenu. Histoire de la taille. Nécessité de revenir à l'égalité et de décharger le peuple. Cette brochure, de 248 pages, eut beaucoup de retentissement" (Stourm, ‘Bibliographie des finances de la France’, p. 148).
Avocat, homme politique et journaliste du Puy-de-Dôme, Gaultier de Biauzat devint député du Tiers Etat et plusieurs fois maire de Clermont-Ferrand pendant la Révolution. Professeur d'économie politique et de législation, juge au tribunal de cassation et député du Puy-de-Dôme au Conseil des Cinq-Cents, il devient sous le consulat, juge à la cour d'appel de Paris.
(Einaudi, 2418. INED, 1990. Kress, B.1420. Masui, p. 435).
Marges effrangées, auréoles en coins des premiers feuillets, quelques rousseurs et brunissures. Exemplaire entièrement non rogné.

Réf.: 21856 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BONSTETTEN (Charles Victor de). Recherches sur la nature et les lois de l'imagination.
Genève, J.J. Paschoud, 1807.
2 volumes in-8, demi-percaline verte à la Bradel, dos lisses ornés d'un fleuron doré au centre, titres et tomaisons dorés, datés en pied (reliure postérieure), (4), 351 p. et (4), 237 p., (9) p. de table et de catalogue éditeur.
Edition originale. Né à Berne, disciple et ami de Charles Bonnet, l'auteur était un familier de Madame de Staël et du groupe de Coppet.
"Dans une approche éclectique, Bonstetten cherche à soupeser le post-sensualisme français et l’idéalisme germanique. Il se distingue de l’Idéologie par son spiritualisme: contre les "psychologistes", il maintient un dualisme du corps "automate" et de l’âme (…). Il ne s’agit donc pas d’établir une physiologie, mais une psychologie de l’imagination dans ses liens avec la sensibilité que Bonstetten considère comme un "sixième sens" ".
L'auteur élabore également, au cours de ses recherches, une théorie novatrice de la création esthétique, "intéressantes dans leur contestation du rationalisme", ainsi que des considérations sur le rapport à l'image: véritable "poétique de l’image qui, de l’intérieur du discours théorique, s’émancipe des savoirs philosophiques en se fondant sur les automatismes sentimentaux de l’imagination mémorative" (sur cet ouvrage, cf. D. Kunz Westerhoff, 'L’imagination repensée par les Idéologues ou l’homme-machine entre Lumières et Romantisme', in : "Le moment Idéologique", Lyon, ENS éd., 2013, en ligne).
Madame de Staël présenta des extraits de cet ouvrage, en France, dans 'Le Publiciste'.
(cf. F. Picavet, 'Les idéologues', p.91. De Montet, I, 74. Monglond, VII, 562).
Dos légèrement décoloré.
Bon exemplaire, très frais, imprimé en partie sur papier azuré, à toutes marges.

Réf.: 29698 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CART (Jean-Jacques). De la Suisse avant la Révolution et pendant la Révolution. Des bases essentielles à son gouvernement futur et à son indépendance.
Lausanne, chez les Cit. Hignou et Comp., 1802.
In-8, cartonnage marbré à la Bradel, titre doré, tranches mouchetées (rel. Laurenchet), (4), 152 p.
Edition originale et unique. Originaire de Morges, Jean-Jacques Cart (1748-1813) devint avocat, s’illustra comme patriote vaudois et dut s’exiler en France. Proche des Girondins, il effectua une mission aux Etats-Unis (1793) et il revint en Suisse au milieu de 1798, la Révolution accomplie. Jusqu’en 1802, comme sénateur, il prit une position farouchement unitaire, combattant toute idée fédéraliste.
C’est cette position qu’il défend et justifie dans cet ouvrage dont le retentissement fut important.
Il dresse un tableau de l’histoire politique de la Suisse, fait l’analyse des troubles dans le pays de Vaud qui l’avaient obligé à quitter son pays en 1791, relate les principaux événements de la Révolution et commente la situation politique et constitutionnelle en soumettant des propositions de réformes.
Sur l’auteur, cf. Etienne Hofmann in Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
(Martin & Walter, I, 6287. A. de Montet, 'Dictionnaire des Genevois et des Vaudois', I, 128-129).

Réf.: 33284 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



FRANCIONI VESPOLI (Giuseppe). Saggio Politico sulle Rivoluzioni Dedicato a Sua Maestà Ferdinando I Re del Regno delle Due Sicilie dal cavaliere gerosolimitano Giuseppe Francioni Vespoli.
Napoli, dalla Reale stamperia, 1824.

In-4 (261 x 204 mm), plein cuir de Russie vert bouteille, dos lisse orné de compartiments guillochés, filets gras et maigres et fleuron répété, plats encadrés d'une large roulette, 3 fleurs de lys au centre surmontées d'une couronne royale, roulette sur les coupes, garde de tabis vert émeraude, 77 p., (1) f. d'approbation.
Rarissime ouvrage qui manque à WorldCat et dont un unique exemplaire est recensé dans le monde : à la Bibliothèque d'Histoire moderne et contemporaine de Rome.
"L'autore è il cavaliere gerosolimitano don Giuseppe Francioni Vespoli, del quale sappiamo soltanto che già aveva pubblicato, nel 1824, questo ‘Saggio politico sulle rivoluzioni’, e pubblicherà in due volumi, nel 1828, un ‘Itinerario per lo Regno delle Due Sicilie’ ".
Mors, dos et coins frottés. Exemplaire imprimé sur papier fort, très grand de marges. Armes royales dorées au centre des plats.

Réf.: 35887 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[CARMONTELLE (Louis CARROGIS, dit)]. Le Duc d'Arnay. Première [seconde] partie.
Amsterdam & se trouve à Paris, Le Jay, 1776.
2 tomes reliés en un volume in-8, pleine basane marbrée de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés et cloisonnés, pièce de titre et de tomaison de maroquin rouge et bronze, filet doré sur les coupes, tranches rouges, 183 p. et 214 p. faux-titres et titres compris.
Edition originale et unique. Peintre, graveur, auteur dramatique et architecte-paysagiste, Louis Carrogis dit Carmontelle (1717-1806), devint grand ordonnateur des fêtes du duc d’Orléans. Il était célébré par ses contemporains pour ses "proverbes", petites comédies et portraits "moraux" improvisés ou toute l’aristocratie européenne se précipitait pour participer.
L’auteur prend ici prétexte d’un petit roman pour reprendre le même procédé et faire, en moraliste, la critique de son temps: "C’est une suite de maximes liées par une intrigue où l'on trouve, comme dans ses 'proverbes', des détails d'une grande vérité et un dialogue très naturel. Ce qui a mieux réussi à M. de Carmontelle (…), ce sont les critiques sur les spectacles, sur les petites loges et en général sur toutes les superficies ridicules de la société, que personne n'a jamais saisies avec plus de profondeur et de gaieté que lui" (Grimm, ‘Correspondance littéraire’, XII, janv. 1776, p. 93).
(Colon, ‘Siècle des Lumières', 76:798).
Mors frottés.
Bon exemplaire.

Réf.: 37059 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROLAND DE LA PLATIERE (Jean-Marie). Lettre de M. Roland, ministre de l'Intérieur, à l'Assemblée Nationale. Paris, le 3 septembre 1792, l'an quatrième de la Liberté.
Paris, Imprimerie nationale, septembre 1792.
In-8, demi-percaline vert bronze, titre doré en long sur veau bordeaux, 8 p.
Edition originale ce commentaire, très prudent, de Roland, alors ministre de l’Intérieur, sur les massacres de septembre, au lendemain même des événements.
Après une introduction théorique consacrée à l’exercice du pouvoir et aux institutions dans un contexte révolutionnaire, Roland arrive aux massacres de septembre qui venaient d’avoir lieu pour émettre une timide protestation que l'on pourrait interpréter comme une justification: "Hier ! fut un jour sur les événements duquel il faut peut-être jeter un voile. Je sais que le peuple, terrible dans sa vengeance, y porte encore une sorte de justice..." (p.5).
Le ministre de l'Intérieur accuse "scélérats et traîtres d’abuser de cette effervescence", regrette que le "pouvoir exécutif" n’ait pu "empêcher ces excès" et plaide pour un retour à l'ordre constitutionnel. Quant à lui-même: "Je reste à mon poste jusqu’à la mort".
On connaît la fin dramatique de Jean-Marie Roland.
(Martin & Walter, IV:1, 29738).
Papier légèrement bruni par endroit.
Très bon exemplaire.

Réf.: 37221 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



IÑIGUEZ DE MEDRANO (Julio), DU PERRON DE CASTERA (Louis-Adrien). 1- [IÑIGUEZ DE MEDRANO (Julio)], DU PERRON DE CASTERA (Louis-Adrien) traducteur. Relation de la découverte du tombeau de l'enchanteresse Orcavelle, avec l'histoire tragique de ses amours; Traduites de l'espagnol de Jule Iniguez de Médrane [sic]. Paris, veuve d'Houry, 1730. (8), 88 p.
2- ANONYME. La Princesse Laponoise. Histoire héroi-comique. Londres [Paris], George Smith, 1738. In-12, 119 p.

2 ouvrages reliés en un volume in-12, demi-basane de l'époque, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre de veau vert, tranches mouchetées de rouge.
1- Edition originale et unique édition de ce conte fantastique donné comme une œuvre de Julián Iñíguez de Medrano traduite sur le manuscrit original par Louis-Adrien du Perron De Castera. La magicienne Orcavelle avait été rendu célèbre par les romans de chevalerie. (Dinaux, 'Sociétés badines', 139. France Littéraire, VI, 13)
2- Edition originale. Une princesse de Laponie invite des écrivains français à sa cour. Ceux-ci provoquent une révolte, avant de participer à la restauration du pouvoir autocratique contre honneurs et bienfaits... Ouvrage demeuré anonyme. (Conlon, 'Siècle des lumières', 38:207. Gay, III- 860).
Reliure frottée, un mors en partie fendu, quelques auréoles claires.

Réf.: 37282 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PALISSOT (Charles). Questions importantes sur quelques opinions religieuses, par le citoyen Palissot, publiées pour la première fois le 30 novembre 1791. Troisième édition dédiée aux Théophilantropes [sic].
Paris, Imprimerie de Hautbout l'aîné, an VI [1797].
In-8, broché, couverture papier marbré ancien, (2) f., 48 p.
Troisième édition, augmentée d'une nouvelle préface. Palissot livre une véritable profession de foi envers la Théophilanthropie, sa théologie, ses dogmes et ses pratiques.
L'ancien pourfendeur des Encyclopédistes, auteur de la comédie "Les Philosophes", adhéra à Révolution, se rapprocha des Jacobins et fut nommé administrateur de la bibliothèque Mazarine, puis membre du Conseil des Anciens. Il rejoignit, dès ses origines, la secte des Théophilanthropes dont il devint l'un des pontifes.
(Martin & Walter, 26344. Monglond, IV 502).
Très bon exemplaire, imprimé sur papier fort, grand de marges.

Réf.: 26948 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



QUINET (Edgar). Lettres d'exil à Michelet et à divers amis.
Paris, Calmann Lévy, 1885-1886.
4 volumes in-12, plein veau bleu nuit glacé de l'époque, dos lisses ornés d'un décor de triples filets dorés répétés, titres dorés, tranches mouchetées.
Edition originale posthume, et unique édition, du recueil des 1215 lettres rédigées par Edgar Quinet, entre décembre 1851 et sa mort en 1875, période d'intense activité intellectuelle.
Edité et annoté par Madame Quinet, ce recueil constitue une importante source pour l'histoire politique, littéraire et artistique de la période.
Quinet qui s'était exilé au lendemain du coup d'Etat, comme Hugo, refusa l'amnistie de 1859 accordée par Napoléon III aux proscrits et ne rentra en France qu'en septembre 1870.
Il vécut d’abord à Bruxelles, puis à Genève tout en continuant à lutter pour la diffusion des idéaux républicains, notamment par une intense activité épistolaire.
(Vicaire, VI, 913).
Bel exemplaire, frais, bien relié.

Réf.: 35027 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LE PAYS (René, sieur du Plessis-Villeneuve). Amitiez, amours et amourettes (...). Nouvelle édition, reveuë, corrigée & augmentée de la Zeloytide, Histoire galante, composée par le même autheur. [Suivi de: Portrait de Monsieur Le Pays, dédié à Son Altesse Madame la Duchesse de Nemours].
Paris, Charles de Sercy, 1685.
In-12, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments cloisonnés et fleuronnés, roulette dorée sur les coupes et les coiffes, tranches mouchetées, (1) f. de titre, (28), 465, (14) p. de table, planche frontispice gravée.
Recueil de lettres, sonnets et chansons qui connut un vif succès, particulièrement auprès du public féminin des Précieuses. Pour répondre à une demande de la duchesse de Nemours qui désirait connaître l’auteur, celui-ci, composa un 'Portrait de Monsieur Le Pays’ qu’il dédia à cette princesse et qui figure ici en deuxième partie, sous faux-titre particulier (p. [361]-393).
Critiqué pour la facilité de ses vers et la légèreté de son propos, l’auteur répliquait spirituellement à ses détracteurs (Boileau le traitait de "bouffon plaisant"). Parlant de lui-même, Le Pays dit plaisamment: "Il est bon qu'il y ait de méchants auteurs pour donner de l'éclat aux illustres (...) et que je fasse des vers afin de donner matière aux Satyres de M. Boileau".
Originaire de Nantes, René Le Pays avait été directeur général des gabelles du Dauphiné et de Provence et membre de l’Académie d’Arles.
Mors fendillé.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.
Provenance : de la famille d'Andigné, originaire de l’Anjou, avec ex-libris armorié gravé ancien, surmonté d’une couronne de marquis.

Réf.: 37180 - Eur 300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 |