English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Afficher les livres par : prix décroissants | prix croissants | de A à Z | de Z à A

145 fiche(s) - Page 1

WIETH-KNUDSEN (Dr Knud Asbjørn). Le conflit des sexes dans l'évolution sociale et la question sexuelle.
Paris, Marcel Rivière, 1931.
In-8, broché, couverture imprimée, 204 p.
Bibliographie. Index. Bon exemplaire.

Réf.: 25001 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


WALISZEWSKI (Kazimierz). La femme Russe.
Paris, Plon, 1926.
In-12, broché, xxxi, 288 p.
Histoire. Représentation. Aujourd'hui.
Bon exemplaire.

Réf.: 18868 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


WALDECK-ROUSSEAU (Pierre). Pour la République. (1883-1903).
Paris, Charpentier, 1904.
In-12, demi-veau bordeaux de l'époque, dos lisse orné de triples filets dorés en place des nerfs, titre doré (accrocs à la coiffe sup.), vii, 521 p.
Edition originale posthume, précédée d'une introduction par Henri Leyret. Recueil des derniers discours politiques prononcés par Waldeck-Rousseau du 13 mai 1883 au 20 novembre 1904.
Provenance : "Société amicale des anciens élèves de l'école normale de Versailles" (plat supérieur estampé).
Bon exemplaire.

Réf.: 22925 - Eur 60.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


VILLEDIEU (Marie-Catherine de, née DESJARDINS). Mademoiselle d'Alençon, nouvelles galantes.
Paris, Compagnie des Libraires, 1720.
In-12, broché, papier marbré ancien, (1) f. de titre, [141]-272 p.
Tiré des oeuvres de Madame de Villedieu,la nouvelle avait été publiée sous le titre de "Le comte de Dunois".

Réf.: 37247 - Eur 40.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


TRAITE DES BLANCHES. Conférence internationale pour la répression de la traite des blanches. Rapport sur les questions soumises par le gouvernement français aux délibérations de la Conférence.
Paris, Imprimerie Nationale, 1902.
Grand in-8, broché, couverture imprimée, 65 p.
Édition originale. Publication officielle de ce rapport d'enquête publié en-tête du ministère des Affaires étrangères.

Réf.: 25052 - Eur 140.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


TRAILLES (Paul et Henry). Les femmes de France pendant la guerre et les deux sièges de Paris. Illustrées de types et de scènes par Hadol et d'un frontispice par Ed. Morin.
Paris, F. Polo, 1872.
In-4, pleine percaline bleue moderne, couverture conservée illustrée, dos à faux nerfs ornés de filets dorés, (2) f., 236 p., nombreuses gravures à pleine page.
Edition originale. "Grande fresque des femmes célèbres par leur bravoure dans l'histoire de France, avec des développements sur la conduite des parisiennes pendant les deux sièges" (Le Quillec, 2475). (Manque à Del Bo).

Réf.: 28046 - Eur 120.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



THULIE (Dr Henri). La femme. Essai de sociologie physiologique. Ce qu'elle a été - Ce qu'elle est - Les théories - Ce qu'elle doit être. (ENVOI AUTOGRAPHE de l'auteur à son confrère le Dr Henry Napias).
Paris, Adrien Delahaye et Emile Lecrosnier, 1885.
Grand in-8, demi-percaline vert bronze à la Bradel de l'époque, dos lisse orné d'un fleuron doré, pièce de titre de maroquin bordeaux, couverture conservée, (1) f., iv, 517, (3) p., rousseurs.
Edition originale publiée dans la 'Bibliothèque anthropologique'. L'auteur était vice-président du Conseil supérieur de l'Assistance publique, membre de la Commission de surveillance des asiles d'aliénés de la Seine, directeur de l'École d'Anthropologie et grand maître au Grand Orient.
Envoi autographe signé de l'auteur à son confrère le Dr Henry Napias (1842-1901), célèbre hygiéniste et directeur de l'Assistance Publique à Paris.
Bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 33293 - Eur 180.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


THIERRY (Augustin). Notre-Dame des colifichets. Pauline Bonaparte.
Paris, Albin Michel, 1937.
In-12, broché, couverture illustrée, 251 p., portrait frontispice.
Pauline Bonaparte (1780-1825) était la sœur préférée de Napoléon Bonaparte.

Réf.: 32345 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



THEROIGNE DE MERICOURT (Anne Josèphe). Lettre autographe signée: “Theroigne”, [Liège] 26 août 1790, à son ami, confident et homme d'affaires, le banquier Jean-Frédéric Perregaux (1744-1808), à Paris. (RARISSIME LETTRE AUTOGRAPHE MANUSCRITE)

2 pages in-4° (225 x 280 mm), adresse avec trace de cachet de cire rouge et marque postale de Liège ; sous cadre.
Exceptionnelle lettre de Théroigne de Méricourt dans laquelle la célèbre militante féministe traite de son engagement politique dans la Révolution, se justifie des accusations portées contre elle à la suite des journées insurrectionnelles des 5 et 6 octobre 1789* et commente sa situation personnelle.
Théroigne de Méricourt avait été l'une des principales meneuses de la manifestation des 5 et 6 octobre 1789 au cours de laquelle 7 à 8000 femmes avaient marché sur Versailles et envahi le palais royal. C'est elle également qui présenta personnellement les revendications à la reine Marie-Antoinette, à la suite de quoi elle dut se réfugier à Liège pour échapper aux poursuites de la police.
Sic: "On m’a écris que le Châteloit poursuivoit avec beaucoup d’activité, l’affaire du 5 et 6 octobre. Apparemment que Mr FARCY, et sa ligue veulent étouffer une affaire par l’autre. J’ai été fort étonnée d’apprendre que j’etois decretée de prise de corps, je ne me doutois pas que n’ayant coperé en rien que ce soit, a tout ce qui c’est dit, et fait, les deux journées du 5 et 6, je serois comprise dans cette pretendue conjuration : car ce n’est pas la peur qui m’a fait partir ; c’est plutot la médiocrité de ma fortune, qui m’a forcé après avoir mangé tout mes diamans, a venir dans mon pays, pour y vivre avec économie, afin de pouvoir continuer d’entretenir mes frères, jusqu’a ce qu’ils aient acquis assez de talents, pour se passer de mes secours"…
"[LÉOPOLD, Empereur d’Autriche, frère de Marie-Antoinette] a fait les plus sevère deffance de laisser entrer aucun imprimé qui parla des affaires de France, dans les Ardennes. C’est une vraie tyranie je ne puis me procurer les papiers qu’avec beaucoup de peine, et il me parviennent toujours trop tard. C’est pourquoi je vous prie de mécrire les progrès de la prosedure de l’affaire de Versaille, et comme je ne puis deviner jusqu’ou a été la malignité de ceux qui mon dénoncé, il faudroit si [vous] voulez me rendre ce service faire votre possible pour savoir de quoi je suis accusée. Car si cela étoit serieux, je me deffenderai et pour cette effet, je n’aurai besoin que de dire la vérité. Éluderont-il son evidance ? Je ne crois pas qu’ils l’osent a moins qu’ils ne meprisent la justice, et l’opinion publique. Alors je serois probablement sacrifiée, malgré que je n’aie d’autre tor que d’avoir beaucoup de zèle, pour le bien public”.
Elle recommande un de ses frères à Perregaux et voudrait être assurée que sa “Rente sur le Roi” ne serait pas confisquée, “dans le cas que mon affaire prit une mauvaise tournure”. Elle prie Perregaux de “me dire si effectivement je ne cour aucun risque de ce côté-là. […] Je serois sensible a cette perte parce qu’il ne me reste pas autre choses pour vivre”…
D'origine luxembourgeoise née à Marcourt près de Liège, Anne-Josèphe Terwagne (1762-1817) dite THÉROIGNE de MÉRICOURT participa à la prise de la Bastille.
Elle devint, avec Olympe de Gouges, l'une des icônes les plus radicales du féminisme pendant de la Révolution française et un modèle pour les générations à venir.
D’abord cantatrice, demi-mondaine, devenue femme politique, féministe radicale, meneuse révolu-tionnaire, surnommée “l’Amazone de la Liberté”, en 1793, elle fut flagellée en place publique en raison de ses sympathies girondines.
Elle sombra peu après dans la démence. Internée durant 23 années, elle fut traitée par le fameux aliéniste Jean-Étienne Esquirol.
La vie de cette égérie de la Révolution et du féminisme moderne fascina nombre d'écrivains, notamment Baudelaire et Lamartine qui voyaient en elle la figure de la femme en lutte pour la liberté. Elle a fait l'objet, ces dernières années, de nombreux travaux de recherches.
* Les journées des 5 et 6 octobre 1789 ont constitué un tournant dans l'histoire de la Révolution:
"Le 5 octobre dans la matinée, sept à huit mille femmes se mettent en route pour Versailles dans l'intention d'aller "chercher du pain". Des chômeurs se joignent au cortège. Disposant de troupes sûres, le roi aurait pu faire arrêter l'émeute. Sur le conseil de Necker, il laisse la foule envahir l'Assemblée et bivouaquer devant le château. Au matin du 6, des gardes du corps sont assassinés et les émeutiers pénètrent jusque dans les appartements royaux. Pour apaiser la fureur des manifestants, Louis XVI accepte de venir à Paris avec sa famille. Au terme d'un voyage de neuf heures pour couvrir la distance de Versailles à Paris, il s'installe aux Tuileries. Dix jours plus tard, l'Assemblée décide de venir le rejoindre en faisant de la salle du Manège le lieu de ses séances. Désormais le roi et l'Assemblée sont prisonniers de la capitale, et c'est le peuple de Paris qui dirige la Révolution" (Jean Tulard).
Provenances: anciennes collections Alfred SENSIER (vente des 11-13 février 1878, n° 359), puis Claude de FLERS (Catalogue "Femmes", 18-19 novembre 2014, n°335).

Réf.: 37423 - Eur 7000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


THERIVE (André). Clotilde de Vaux ou la déesse morte.
Paris, Albin Michel, 1957.
In-8, broché, 298 p., portrait frontispice.
Biographie de la muse d'Auguste Comte.

Réf.: 19058 - Eur 30.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STAEL (Germaine de). Mémoires (Dix ans d'exil). Nouvelle édition précédé d'une Notice (...) par Mme Necker de Saussure.
Paris, Charpentier, 1861.
In-12, demi-chagrin rouge de l'époque, dos à nerfs, compartiments encadrés de doubles filets dorés, titre doré (dos passé), (2) f., 483 p. (problème de pagination entre les p. 108 à 205).
(Tulard, 1375).

Réf.: 32317 - Eur 50.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


STAEL (Germaine de). Lettres à Benjamin Constant. Publiées pour la première fois en original par Madame la Baronne de Nolde, avec une introduction et des notes par Paul L. Léon. Avant-propos de Gustave Rudler.
Paris, Kra, 1928.
Petit in-8 carré, broché, couverture rempliée, 165 p., fac-similé hors texte, exemplaire non coupé.
Première édition sur les manuscrits inédits, tirée à 600 exemplaires numérotés sur vélin (n° 253).
Très bon exemplaire, très frais, non coupé, tel que paru.

Réf.: 23161 - Eur 100.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


STAEL (Germaine de). De la littérature considérée dans ses rapports avec les institutions sociales, suivi de L'influence des passions sur le bonheur des individus et des nations.
Paris, Charpentier, 1842.
In-12, demi-basane de l'époque, dos lisse orné (déf. à un mors et une coiffe), (2) f., 553 p., rouss.
Contient de "De l'influence des passions", "Réflexions sur le suicide" et "De la littérature...".

Réf.: 20517 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STAEL (Germaine de), NECKER (Suzanne CURCHOD épouse). 1- Recueil de morceaux détachés. Lausanne, Durand, Ravanel et Comp. & Paris, Fuchs, 1795. (1) f. de titre, 203 p.
2- Réflexions sur le Divorce. Lausanne et se trouve à Paris chez P.F. Aubin et Desenne, [1794]. 96 p.

In-8, plein veau marbré de l'époque, dos lisse orné de caissons fleuronnés, pièce de titre de maroquin rouge, filet d'encadrement à froid sur les plats, chasses et coupes filetées, tranches mouchetées rouges.
1- Première édition collective de ce recueil d'oeuvres de jeunesse de Madame de Staël, jusqu'alors inédites: "Epître au malheur ou Adèle et Edouard" - "Essai sur les fictions" dans lequel l'auteure développe sa théorie du roman et de la fiction, que Goethe traduisit par pour la revue littéraire "Die Horen" ainsi que trois nouvelles : "Mirza ou lettre d'un voyageur", "Adélaïde et Théodore" et "Histoire de Pauline" où personnages et situations préfigurent ceux des romans de Mme de Staël à venir.
(Schazmann, 21. Lonchamp, 27-1).
2- Edition originale posthume de cet ouvrage publié et préfacé par le mari de l'auteure, le ministre Necker, quelques mois après sa mort. Cultivée, belle et spirituelle, la mère de Mme de Staël parvint à grouper autour d'elle, dans son salon de la rue Michel Lecomte, l'élite de la société française de son temps. Elle ne put jamais se livrer à son goût pour l’écriture, son mari jugeant cette activité "peu convenable" pour les femmes, et ne laissa donc que peu d'écrits.
(Gay, III, 987. Monglond, III, col. 111).
Petit accroc au mors inf., qqs petites épidermures.
Bon exemplaire, frais, bien relié à l'époque.

Réf.: 36583 - Eur 650.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STAEL (Germaine de), NECKER (Jacques). Manuscrits de Mr. Necker, publiés par sa fille.
Genève, J.J. Paschoud, An XIII (1804).
2 parties en un volume in-8, demi-basane de l'époque, dos lisse orné de palettes dorées, titre doré (dos frotté, qqs épidermures), 153, (1) p. et 354, (1) p. d'errata.
Edition originale de cet ouvrage divisé en deux parties.
La première: 'Du caractère de M. Necker et de sa vie privée' est entièrement de la main de Madame de Staël pour défendre l'oeuvre et la personnalité de son père.
Une seconde partie contient des textes inédits du ministre, édité par Mme de Staël.
Parmi les manuscrits en question, on trouve, p. 225 à 347, un récit intitulé: 'Suites funestes d'une seule faute' que Mme de Staël attribue généreusement à son père, mais qui, par la nature du sujet (une réplique à une critique lancée contre 'Delphine'), lui est certainement dû.
(Einaudi, 4104. INED, 4244. Lonchamp, 54-1).
Très bon état intérieur, exemplaire grand de marges.

Réf.: 6121 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STAEL (Germaine de), CHAMFORT (Sébastien Roch Nicolas de), BRITARD (Jean-Baptiste, dit Brizard). 1- [STAEL (Germaine de)]. Lettre sur les ouvrages et le caractère de J.J. Rousseau. Dernière édition, revue et corrigée. Par Mme la baronne de S***. S.l., 1789. (2) f., 88 p.
2- CHAMFORT (Sébastien Roch Nicolas de). Recueil de l'Académie des Belles-lettres, Sciences et Arts de Marseille, pour l'année 1774, contenant l'Eloge de la Fontaine par M. de Chamfort ; deux autres éloges & une Ode sur le même sujet par M. François de Neufchateau. Marseille, Antoine Favet et Jean Massy, 1774. viij, (2), 54, 51, 66, 13, (2) p.
3- [BRITARD (Jean-Baptiste, dit Brizard)]. Discours historique sur le caractère et la politique de Louis XI ; par un citoyen de la Section du Théâtre Français. Paris, Garnery, l'an second de la liberté [1794].174 p.

3 ouvrages reliés en un volume in-8, demi-basane marbrée de l'époque, dos lisse orné de roulettes dorées, pièces de titre et de tomaison de maroquin orange et vert (accroc en pied), tranches mouchetées.
1- Edition parue un an après l'originale. (Lonchamp, 9/7).
2- Edition originale. Recueil de trois "Eloges" de la Fontaine mis au concours par l'Académie de Marseille en 1774, dont celui de Chamfort qui remporta le prix de l'année.
3- Edition originale. Jean-Baptiste Britard dit Brizard, comédien du Théâtre Français, né à Orléans, avait été remarqué au "camp de plaisance" de Valence.
Bon exemplaire, très frais.

Réf.: 32118 - Eur 280.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SISMONDI (Jean Charles Léonard Simonde de), STAEL (Germaine de), BONSTETTEN (Ch. Victor de), SOUZA (comtesse de). Lettres inédites de J.-C.-L. de Sismondi, de M. de Bonstetten, de Mme de Staël et de Mme de Souza. Publiées avec une introduction par M. Saint-René Taillandier.
Paris, Michel Lévy, 1863.
In-12, demi-veau bordeaux, dos à 4 faux-nerfs, titre doré, couverture conservée, (4), iv, 407 p.
Première édition de la correspondance de Sismondi, Bonstetten, Madame de Staël et Madame de Souza avec Louise de Stolberg, comtesse d'Albany, de 1807 à 1823, un an avant la mort de la comtesse, publiée d'après les manuscrits conservés à la bibliothèque de Montpellier. La correspondance est précédée d'un essai : "Sismondi et sa correspondance" par Saint-René Taillandier.

Réf.: 18473 - Eur 120.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


SIRAMY (Adrien). Etude sur les origines et les caractères de l'autorisation maritale dans l'histoire du droit français.
Paris, Arthur Rousseau, 1901.
Grand in-8, broché, couverture défraîchie, 192 p., non coupé.
Edition originale. Thèse. (Grandin, I, 231).

Réf.: 27761 - Eur 40.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


SIMON (Jules). L'ouvrière.
Paris, L. Hachette, 1871.
In-12, pleine percaline de l'époque, (4), xvi, 444 p.
Compte rendu d'une enquête "effectuée durant plus d'une année" à travers les principales industries employant des femmes. "J. Simon expose l'effrayante condition des travailleuses écrasées par la concurrence des prisons, des couvents, du machinisme. Conformément à ses engagements libéraux, l'auteur s'oppose à l'adoption de mesures coercitives pour remédier à ces maux" (Weill, 'Histoire du mouvement social', p. 27-28). "Ce livre inaugura toute une série de recherches qui amenèrent un commencement bien humble encore de réformes sociales" (L. Abensour, p. 272).
Bon exemplaire, très bon état intérieur.

Réf.: 2641 - Eur 80.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAINTE-BEUVE (Charles Augustin). Portraits de femmes. Edition revue et augmentée. (ENVOI A Charles LABITTE).
Paris, Didier, 1844.
In-12, demi-maroquin rouge à grain long, dos lisse orné d’un décor romantique de roulettes et fers spéciaux dorés, pièce de titre de maroquin vert, couvertures conservées (reliure signée de Franz vers 1920), (2) f., 505 p., (1) p. de table.
Edition en partie originale, largement augmentée. Mesdames de Sévigné, Souza, Duras, Staël, Roland, Guizot, La Fayette, La Rochefoucauld, Longueville, Des Houillères, Charrière, Rémusat, Pontivy, etc.
Rousseurs et piqûres parfois soutenues. Les couvertures défraîchies sont conservées.
Envoi autographe de Sainte-Beuve à Charles Labitte ("A mon ami..."). Historien et critique, né à Château-Thierry le 2 décembre 1816, Charles Labitte débuta dès 1835 dans la 'Revue des deux Mondes'. Ami et émule de Sainte-Beuve avec lequel il entretint une importante correspondance, choisi en 1842 pour suppléer Pierre-François Tissot dans sa chaire de littérature au Collège de France, il mourut prématurément à 29 ans.
Et ex-libris de l'historien Georges Sangnier, enterré au cimetière de Blangermont ainsi que son épouse, aux côtés de Charles Labitte.
Belle reliure de Franz Ostermann dit Franz, actif de 1872 à 1938.

Réf.: 36734 - Eur 350.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


SAINT-SIMONISME- RODRIGUES (Olinde), FLACHAT (Stéphane), etc. Enseignement des ouvriers. Séance du dimanche 18 décembre 1831.
Paris, Au Bureau du Globe, 1831.
In-8, broché, couverture papier bleu moderne, 23 p.
Edition originale. Actes de la séance du 18 décembre 1831 sur l'enseignement des ouvriers, réunis à l'occasion des événements de Lyon et de la révolte des canuts. L'ouvrier, Bernard, cordonnier, prend la parole sous les applaudissements du public. (Fournel, 84. Gerits, 183).
Bon exemplaire.

Réf.: 20867 - Eur 130.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAINT-SIMON (Claude-Henri, comte de). I- Saint-Simon. Son premier écrit; lettres d'un habitant de Genève à ses contemporains, 1802. Sa parabole politique, 1819. Le Nouveau Christianisme, 1825. Précédés de fragmens de l'histoire de sa vie écrite par lui-même. Publiés par Olinde Rodrigues, son disciple (...).
II- Catéchisme politique des industriels, 1824. Vues sur la propriété et la législation, 1818.
Paris, Librairie saint-simonienne (t.1) & A. Naquet (t.2), 1832.
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-percaline bordeaux, dos lisse orné de filets et d'un petit fer central dorés, titre doré, daté en queue, couverture imprimée conservée, tranches mouchetées (rel. moderne Laurenchet), (2) f., xxxviii, (1) f. blanc, 201 p. et (2) f., 364 p.
Première édition collective des oeuvres de Saint-Simon publiée et préfacée par Olinde Rodrigues au lendemain de la rupture avec Enfantin dans le but affiché de restaurer l'unité de l'œuvre de Saint-Simon, dans toute la durée de sa production intellectuelle.
Elle contient plusieurs textes de Saint-Simon non annoncés au titre ainsi que la mise au point par Olinde Rodrigues sur le différend qui l'opposait à Enfantin au sujet de la "Communauté de femmes", différent qui entraîna la scission de l'École l'année de la publication de ces volumes.
(Fournel, p. 99-100. Einaudi, 4955. Mazzone, p.5. Mori, p. 97. Walch-Gerits, n° 412).
Auréoles dans la marge supérieure de la deuxième partie.
Bon exemplaire, bien relié, couverture romantique imprimée conservée.

Réf.: 27236 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


SAINT-HILAIRE (Emile Marco de). À bas les masques ! Place à la vérité !
Paris, Librairie Marcel Manière, 1885.
In-16, broché (sans couverture), 53 p.
Édition originale et unique.

Réf.: 30543 - Eur 40.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROLAND DE LA PLATIERE (Marie-Jeanne Phlipon). Madame Roland, sa détention à l'abbaye et à Sainte-Pélagie. 1793. Racontée par elle-même dans ses Mémoires.
Paris, Georges Hurtrel, 1886.
In-12, broché, couverture imprimée rempliée, sous chemise cartonnée éditeur estampée, 239 p., portrait frontispice à l'eau-forte gravé et aquarellé par A. Poirson, nombreuses illustrations in et hors texte, dont certaines en couleurs.
Tirage à 1000 exemplaires numérotés et signés par l'éditeur. Bonne édition donnant les principaux extraits des Mémoires de l'égérie des Girondins, rédigés pendant ses cinq mois de détention à l'Abbaye et à Sainte-Pélagie.
(Fierro, 1282. Vicaire, VI, 1175-1176).

Réf.: 32294 - Eur 150.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ROE (Richard). Concubitus sine lucina, ou le Plaisir sans peine. Réponse à la Lettre intitulée 'Lucina sine concubitu'.
Londres, 1750.
In-16, demi-maroquin vert bronze, dos lisse orné de filets à froid, titre doré (rel. du XIXème), 59 p.
Edition originale de cette facétie composée par l'anglais Roe et traduit par de Combes.
Richard Roe, fervent opposant à la théorie de John Hill qui affirme dans Lucina sine concubitus qu'une femme peut concevoir et accoucher sans avoir de commerce avec l'homme, propose une nouvelle technique qui, à l'aide de "matrices artificielles" tonneaux garnis de coton, dispense les femmes "des inconvénients de la grossesse et des douleurs de l'accouchement".
(Gay, II, 917).
Bon exemplaire, bien relié, intérieur frais.

Réf.: 35744 - Eur 250.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |