English version
Accueil
Menu Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte Accueil Catalogues précédents Derniéres acquisitions Contact Mon compte
Recherche par



Recherche par sujet
Catalogues
Dernier catalogue

Dernier catalogue
Catalogues précédents
Demande de catalogues
Conditions de vente
Liens



SLAM

Librairie Hatchuel, membre de la lila

Paiement sécurisé


Hébergé par
Ovh
Les thèmes
Humanisme & Renaissance
Philosophie
Philosophie politique
Economie politique
Histoire des femmes
Musique
Théatre
Histoire sociale
Curiosa
Histoire des sciences
Tous les thèmes



Les livres sont affichés par ordre de prix décroissant.

102 fiche(s) - Page 2


BERLIOZ (Hector). Voyage musical en Allemagne et en Italie. Études sur Beethoven, Gluck et Weber. Mélanges et nouvelles.
Paris, Jules Labitte, 1844.
2 volumes in-8 (222 x 146 mm), demi veau blond à coins orné d'un décor romantique de 4 faux-nerfs plats guillochés or, fer romantique doré au centre, filets et palettes en tête et queue, auteur et titre dorés, têtes dorées, couvertures et dos conservés (rel. moderne), (4), 422 p. et (4), 370 p.
Edition originale de la première publication littéraire d'Hector Berlioz.
Constituée de lettres à ses amis et d'essais, elle contient de précieuses informations sur la vie culturelle et musicale européenne de son temps. Si ce livre ne connaîtra aucune réédition, Berlioz a néanmoins redistribué le contenu dans 'Les Soirées de l’orchestre' (1852), 'À travers chants' (1862) et dans ses Mémoires (1870).
Le "Voyage en Allemagne" (premier volume) contient, en plus des lettres, une "Étude analytique des (neuf) symphonies de Beethoven", qui fera date.
"Les 'Lettres écrites d’Italie' [deuxième volume] comptent parmi les plus belles de la correspondance de Berlioz. Il donne ses impressions sur le vif (…). Il y jouit d’une liberté totale et en profite pour errer à l’aventure dans la campagne italienne où il recueille quantité d’impressions qui marqueront son œuvre de manière ineffaçable (…). Une étape essentielle dans le développement artistique du compositeur" ("Berlioz en Italie", en ligne).
(Vicaire, I, 426)
Un portrait frontispice propre à quelques exemplaires ne figure pas ici.
Petite restauration à un coin d'une couverture (t.II). Quelques rares rousseurs éparses sans gravité.
Très bon exemplaire, frais, bien relié dans le goût de l'époque, avec ses couvertures conservée, grand de marges, non rogné, témoins conservés.

Réf.: 37326 - Eur 1500.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



URFE (Honoré d'). Les Epistres morales (…). Dernière Edition reveüe, corrigée & augmentée d'un troisiesme livre (...).
Lyon, Jean Lautret, 1620.
In-12, plein veau havane moucheté, dos à 5 nerfs guillochés or, orné de compartiments dorés aux petits fers, double filet d'encadrement sur les plats, filet sur les coupes, tranches rouges (rel. vers 1740), (1) f. de titre-frontispice gravé, (22), 547 p., (12) p. de table et permission.
Très rare édition, en partie originale, augmentée du "troisième livre", l'édition de référence.
Important recueil, dans lequel Urfé livre en une prose élégante un essai autobiographique ainsi qu'un traité philosophique et moral néo-stoïcien.
Selon 'Sources de l'Histoire de France', n°2728: "Lettres écrites durant sa prison en 1595 après sa sortie de captivité. Le premier livre à valeur de mémoires".
"Honoré d'Urfé, précoce partisan de la Ligue, y confie sa rancœur, sa peine (mort du duc de Nemours, le 15 août 1595), ses espoirs de vengeances" (Hubert Houdoy).
Dans le deuxième livre, consacré à l'amour, l'auteur développe la doctrine néo-platonicienne exposée dans 'l'Astrée'; le troisième livre contient une méditation métaphysique érudite sur la destinée humaine et sur le bonheur.
" 'Les Epistres morales' contiennent l'essentiel de la pensée d'Honoré Urfé, somme des doctrines néo-stoïciennes et néo-platoniciennes, fondement sur lequel vont d'édifier les réflexions de l'auteur de 'L'Astrée'" (M. Gaume, 'Honoré d'Urfé…', St Etienne, 1977, p. 650 et passim).
(Arbour, 'L'ère baroque', n°9972. Tchemerzine Scheler, V, 935).
Seulement trois exemplaires de cette édition sont recensés dans le monde (WorldCat): Princeton, BnF et Univ. Bonn.
Petite signature ex-libris de l'époque en pied du titre. Petite trace de restauration à la reliure. Petite notice contrecollée sur la dernière garde.
Bel exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37263 - Eur 1300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



VIRGILE ou VIRGIL (Publius Vergilius Maro). P. VergilI Maronis codex antiquissimus a Rufio Turcio Aproniano V.C. distinctus et emendatus qui nunc Florentiae in Bibliotheca Mediceo-Laurentiana adservatur bono publico typis descriptus anno MDCCXLI.
Florentiae, Typis Mannianis [Florence, Manni], 1741.
In-4 (230 x 167 mm), demi-vélin blanc à coins à la bradel, dos lisse orné d'un jeu de filets maigres et gras et de grecques dorés en place des nerfs, titre doré (reliure italienne du XVIIIe s.), (4), (1) f. bl., [-iii], xxxv, 310, (2), [-311], 459 p.
Le tout premier "fac-similé" typographique d’un manuscrit ancien.
Publié par Pietro Francesco Foggini (1713-1783), l'ouvrage reproduit fidèlement le plus ancien manuscrit des œuvres de Virgile (Ve siècle), revu et corrigé par Turcius Rufius Apronianus Asterius, d'après l’original conservé à Florence dans la bibliothèque de Laurent de Médicis.
Les caractères en lettres majuscules, noires et rouges, en ancien style à l'imitation du manuscrit ont été fondus spécialement pour cette édition à Florence par l’imprimeur Domenico Maria Manni (1690-1788).
L'ouvrage est illustré de six compositions gravées sur cuivre: un titre-frontispice architectural, une vignette de titre, une large vignette en tête de la préface (un copiste et son codex), une grande lettrine historiée, un cul-de-lampe et une reproduction de trois lignes du manuscrit (page XV).
(Bigmore & Wyman, 'Bibliography of printing', II, p. 17. Brunet, V, 1291. Updike, 'Printing types', II, p. 171, avec reproduction: "The first attempt to reproduce a manuscript of the 4th century by a typographic process").
Petite tache d'encre sur la tranche supérieure. Petite réparation en marge de la page 55.
Bien complet du feuillet blanc en tête du texte et du feuillet non paginé inséré entre les pages 310 et 311.
Bel exemplaire, imprimé sur vergé, très frais, parfaitement conservé dans une fine reliure de vélin doré.

Réf.: 37398 - Eur 1300.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DIDEROT (Denis). La Religieuse. Nouvelle édition, ornée de figures, et où l'on trouve une conclusion.
Paris, Deroy, Moller, Mongie et Belleville, Dupréel, an VII de la République [1799].
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-veau glacé fauve à coins, dos lisse orné d'une roulette guillochée en place des nerfs et d'un fleuron doré répété, pièce de titre de maroquin bordeaux, tranches marbrées (rel. vers 1820), (2), 72 p., 157 p. et (2), 186 p., portrait frontispice et 4 planches hors texte.
Bonne édition illustrée, la seule qui soit augmentée d’une "Continuation à la Religieuse".
Elle est illustrée d'un portrait de Diderot d'après Aubry gravé par Dupréel et de 4 figures d'après Le Barbier, gravées par Dupréel et Giraud, ici en premier tirage (elles seront reprises par la suite).
La "Continuation" (T.II, p.159-186), appelée "Conclusion" dans le titre, ne semble figurer qu’à cette seule édition et a échappé aux commentateurs, pourtant nombreux, de l'oeuvre de Diderot.
Seul Th. Besterman l'évoque dans les ‘Studies on Voltaire and the 18th c.’, vol. 236, p. 137-138.
L' "Extrait de la correspondance littéraire de M.*** année 1770" se trouve au T.I, p. 5-72, en pagination particulière.
(Adams, ‘Bibliographie des oeuvres de Diderot’, RC.16. Cohen, 305. Reynaud, 131. Tchemerzine-Scheler, II, 971).
Cette édition qui manquait au catalogue de la BnF y a été récemment ajoutée. Seulement 2 autres exemplaires en France sont cités par Adams: BM Caen et BU Strasbourg).
Rousseurs éparses.
Bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 32965 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LACTANCE (Lucius, Coelius, Firmianus), ISEO (Giuseppe) éditeur. Opera, quae extant omnia, videlicet: Divinarum institutionum adversus Gentes Libri septem. Earundem institutionum Epitome [a kephalos]. De ira Dei liber unus. De Opificio Dei, sive De formatione hominis liber unus (...) a Josepho Isaeo Caesenate olim divi Petri de urbe canonico (...) Summa diligentia recognita (...) et notis illustrata (...).
Romae, Ex Typographia Mascardi (...) Sumptibus Blasij Diversini, & Zenobij Masotti, 1650.
In-folio (318 x 215 mm), plein maroquin rouge orné d'un décor "à la Du Seuil", dos à 5 nerfs guillochés or, richement garni de compartiments dorés aux petits fers, chiffre doré en pied, 2 jeux de triples filets dorés en encadrement sur les plats avec chiffre mitré aux angles répété au centre des plats, tranches marbrées, lxiiij, 380 p., texte imprimé sur 2 colonnes.
"Excellente édition", selon Graesse, des oeuvres collectives de Lactance, le "Cicéron chrétien", éditées et annotées par Giuseppe Iseo (Josephus Isaeus), accompagnée d'un important appareil critique (p. 253-380).
Grande vignette de titre aux armes du cardinal Giangiacomo Teodoro Trivulzio, dédicataire, bandeaux et culs-de-lampe gravés sur bois, lettrines historiées, notes imprimées en marge.
(Brunet, III, 736. Graesse, IV, 66).
Infime éraflure sur un coin, petit trou au feuillet Aaa3.
Très bel exemplaire, très frais, imprimé sur papier fort, relié en maroquin rouge au chiffre de Charles-Gaspard-Guillaume de Vintimille Du Luc (1655-1746). Évêque de Marseille (1692), archevêque d'Aix-en-Provence (1708), puis de Paris (1729), sa bibliothèque fut vendue en 1776. De nombreux ouvrages lui ayant appartenu richement reliés en maroquin rouge ou fauve frappé à son chiffre sont entrés à la Bibliothèque municipale de Toulouse, peut-être par le canal de Le Franc de Pompignan. (OHR, 1429, fer n°7).

Réf.: 36922 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[BAYLE (Pierre)]. 1- Pensées diverses, Ecrites à un Docteur de la Sorbonne, à l'occasion de la Comète qui parut au mois de Décembre 1680. Nouvelle édition corrigée. (2) f. de faux-titre et titre, (26), 432, (11) p. de table
2- Pensées diverses (…). [Suivi de:] Addition aux Pensées diverses sur les Comètes. (2) f., (12), 304 p. ('Pensées diverses') et [305-], 438 p., (11) de table, titre compris ('Addition aux Pensées diverses'…).
3- Continuation des pensées diverses (...). Ou Réponse à plusieurs difficultez que Monsieur *** a proposées à l'Auteur. (2) f., (28) p., 564 p., (17) p., (1) f. bl.
4- Continuation des pensées diverses (...). (2) f., (12), 671, (22) p., (1) f. bl.
Rotterdam, chez les Héritiers de Reinier Leers [i.e. Trévoux], 1721.
Ensemble de 3 ouvrages en 4 volumes in-12, plein veau havane raciné, dos à 5 faux-nerfs guillochés or, ornés de compartiments garnis de doubles filets dorés et d’un fleuron répété entre-nerfs, roulette sur les coupes, tranches mouchetées (reliure de l’époque).
Bonne édition, la plus complète ancienne, de ce recueil des trois ouvrages que Bayle consacre à la critique de la superstition, de l'intolérance et du fanatisme.
Le lieu d'impression est fictif, l'ouvrage a été imprimé à Trévoux, selon le catalogue de la BnF et Weller.
Bayle y donne toute la mesure de sa prodigieuse érudition et de sa méthode : "l'examen critique des faits servant à dissoudre les préjugés et la mise en avant d'une éthique liée à la nature de l'homme et indépendante de toute croyance de l'esprit".
"Le premier essai par lequel Bayle se fit connaître, d'une importance très grande dans son oeuvre, celui qu'il a écrit avec le plus de liberté (…). Contient des textes essentiels" (Delvolve, p. 43).
L' 'Addition aux Pensées diverses...’ figure à la suite des ‘Pensées’ sous page de titre particulière et pagination continue à partir de la page 305.
La 'Continuation des pensées diverses', fut composée plus de vingt ans après les 'Pensées diverses'. Bayle approfondit et radicalise sa thèse. L’étude comparative entre athéisme et idolâtrie qu’il développe, ainsi que la préférence affirmée par l’auteur pour le premier, firent scandale.
(Haag, II, 78. Delvolve, n°6, 29 et 33).
Quelques épidermures et petits accrocs aux coins.
Bel exemplaire, très frais, bien relié à l’époque.

Réf.: 37347 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DUMAS PERE (Alexandre). Praxède. Suivi de Don Martin de Freystas et Pierre le Cruel.
Paris, Dumont, 1841.
In-8, demi-veau havane de l'époque, dos lisse orné d'un décor romantique de compartiments garnis de triples filets et d'un petit fer central répété, palette en tête et pied, titre doré, (4), 307 p.
Edition originale, rare, de ce recueil de trois nouvelles situées en Espagne et au Portugal ou l'on retrouve les thèmes favoris de Dumas.
"Le jour du sacre du comte Raymond Bérenger III comme souverain de Barcelone, un jeune jongleur lui demande de rendre justice à l'impératrice Praxède, épouse de l'empereur Henri IV, injustement accusée d'adultère et emprisonnée...".
(Parran, p. 45-46. Reed, 135. Vicaire III, 352. Cette édition originale manque à Munro).
Seulement 2 exemplaires sont recensés dans le monde: Univ. of Manchester et BnF.
Quelques rousseurs et piqûres.
Très bon exemplaire, bien relié à l'époque.

Réf.: 37355 - Eur 1200.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[FAIGUET DE VILLENEUVE (Joachim)]. L'Economie politique. Projet pour enrichir et pour perfectioner l'Espèce Humaine. [sic pour Projet pour enrichir et pour perfectionner l'Espèce Humaine].
Londres et se trouve à Paris, Chez Moreau, Pissot, Knapen, Brocas et Humblot, 1763.
In-12, cartonnage ancien marbré, pièce de titre de maroquin rouge, tranches rouges (rel. postérieure), (4), xj, (1), 212 p.
Edition originale de ce projet pionnier dans l’histoire sociale.
"Traité très original, qui constitue l'un des premiers modèles militants d'organisation de la collecte de l’épargne et de la protection sociale (…). Faiguet s'intéresse aux domestiques dont le statut de célibataire et la régularité des gages, esquissent des formes ultérieures du salariat et favorisent la capacité d'accumulation d'un capital (…). A la différence de ses prédécesseurs ou successeurs, Faiguet ne vise pas seulement la retraite mais bien la gamme des formules de l'épargne entre la précaution du lendemain et l'horizon plus lointain de la vieillesse.
Les considérations démographiques sont déjà associées aux perspectives sociales et économiques des modèles de protection (…). La question de l'obligation qui agitera les esprits en matière de protection sociale durant près de deux siècles, se pose" (cf. longue analyse : J.-M. Thiveaud, in ‘Politique et économie au temps des Lumières’ sous la dir. de G. Klotz, p. 79 sq., PU Saint-Etienne, 1995).
Il faudra attendre plus de quinze années, avec Piarron de Chamousset, pour voir réapparaître des propositions allant dans le même sens.
L'ouvrage est composé avec le parti pris d'une orthographe simplifiée.
Administrateur, économiste, philanthrope, novateur en de nombreux domaines et collaborateur régulier de L'Encyclopédie, Faiguet de Villeneuve obtint la charge de trésorier de France au Bureau des Finances de Châlons-sur-Marne, puis de "Payeur général de l’armée".
(Higgs, 2859. INED, n°1772. Kress, n° 6100. Manque à Goldsmiths et Einaudi).
Quelques petites taches et quelques auréoles claires.
Bon exemplaire. Rare.

Réf.: 13709 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



HOBBES (Thomas). Elemens philosophiques du Citoyen. Traicté politique où les Fondemens de la Société civile sont descouverts, par Thomas Hobbes, et Traduicts en François par un de ses amis [Samuel Sorbière].
Amsterdam, Jean Blaeu (à la sphère), 1649.
2 parties en un volume petit in-8, plein vélin rigide de l'époque, (56), 246 p. et (1) f. blanc, 144 p.
Véritable édition originale française de premier tirage, la plus recherchée comportant un portrait de Hobbes qui ne figure pas dans les éditions suivantes.
Elle est traduite du latin par Samuel Sorbière, deux ans avant la première édition anglaise. Quoique publié à Paris, le livre a été, par prudence, imprimé sous l'adresse d'Amsterdam, Blaeu.
Exemplaire en tout point conforme à la description du premier tirage donnée par MacDonald & Hargreaves avec les 28 feuillets liminaires: premier titre allégorique gravé, second titre, épître, préface, lettre de Gassendi, de Mersenne, table, (1) f. d'errata, portrait gravé de Hobbes au verso. Feuillet banc entre les 2 parties.
Sur ce texte fondateur dans l'histoire des idées politiques de l'Europe moderne, sur les liens de Hobbes avec la France et le rôle de Sorbière comme "agent de diffusion du hobbisme en France ", cf. Pintard, 'Le Libertinage érudit', p. 552 et s. et Thuau, 'Raison d'Etat et pensée politique à l'époque de Richelieu', p. 380 et s.
(MacDonald & Hargreaves, n°32. Brunet, III, 240).
Quelques petites rousseurs. Un peu court de marge supérieure sans perte.
Très bon exemplaire, dans sa reliure de vélin de l'époque.

Réf.: 22817 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


GEETERE (Frans de). Spasmes.
"Ne se vend nulle part" [S.l.n.d. ca 1930].
In-folio (380 x 285 mm), en feuilles sous chemise cartonnée noire à lacets, dos toilé, étiquette de titre contrecollée au plat supérieur, (2) f., suite de 12 eaux-fortes de Frans de Geetere, avec serpentes de papier cristal légendées.
Premier tirage in-folio de cette suite de 12 eaux-fortes très libres accompagnée d'un texte de l'illustrateur. Tirage à 150 exemplaires. Un des 149 sur vélin à la forme des papeteries d'Arches, celui-ci n°146.
Frans de Geetere "n'espère pas séduire, avec les planches de ce recueil, les amateurs d'estampes libertines. [...] On n'y voit pas figurer les ébats doucereux chers aux idéalistes de la pornographie [...]. L'amour que j'ai représenté n'est pas aussi distingué. J'ai laissé au désir ses inquiétudes, ses violences, et ses spasmes, car c'est sans doute là qu'est sa véritable poésie".
(Dutel, II, 2449. Nordmann, 108).
Chemise et cordon légèrement usés, quelques rousseurs éparses.
Bon exemplaire.

Réf.: 36917 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier


RENOUVIER (Charles). Introduction à la philosophie analytique de l'histoire. Les idées. Les religions. Les Systèmes. (1 volume) -- Philosophie analytique de l'histoire (4 volumes).
Paris, Ernest Leroux, 1896-1897.
5 forts volumes in-4, pleine toile bleue moderne, pièces de titre de veau noir, couverture conservées.
Nouvelle édition profondément remaniée et augmentée par l'auteur, plus de trente ans après la première.
Ensemble en cinq volumes, bien complet de l'"Introduction à la philosophie analytique de l'histoire".
"Oeuvre considérable qui contient non seulement toutes les idées de Renouvier en ce qui concerne l'histoire sociologique, la théorie du progrès, mais aussi les systèmes politiques du XIXe siècle et les moeurs sociales" (R. Picard, 'La philosophie sociale de Renouvier', p. 23).
Parmi les grandes œuvres qui ont nourri la philosophie de la république, celle de Charles Renouvier rentre singulièrement en résonance avec notre temps.
Alors vieillissant, gagné par le doute quant à la perfectibilité des sociétés humaines et la "réalisation de l'esprit d'optimisme du XVIIIe siècle", "Renouvier dresse, dans cette œuvre gigantesque, un panorama érudit des grandes philosophies et des grandes religions, dans lequel il donne libre cours à ses doutes, constatant que l’avancement prodigieux des sciences coexiste avec la régression des mœurs" (cf. Jérôme Grévy, sur 'Au principe de la République. Le cas Renouvier' de M.-C. Blais, RHMC, 2003/2 (n°50-2), p. 225 sq.).
L'ouvrage est rare.
Bel exemplaire, très frais.

Réf.: 37341 - Eur 1000.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



[LAMBERG (Maximilian Joseph von)]. Mémorial d'un Mondain. Nouvelle édition Revue, corrigée & augmentée.
Londres [i.e. Paris], 1776.
2 tomes reliés en un volume in-8, plein veau moucheté de l'époque, dos lisse orné de cloisons fleuronnées, pièce de titre de maroquin rouge, coupes et coiffes filetées, tranches rouges, xxxij, 206 p., frontispice et une planche de musique et (4), 227 p, 3 planches gravées hors-texte.
Nouvelle édition, considérablement augmentée, de cet ouvrage composé en français (la première édition de 1774 était une brochure de 142 pages).
L'auteur, le comte Maximilian Joseph von Lamberg (1729-1792) avait été chambellan de Frédéric le Grand. Homme des Lumières d'origine autrichienne, doté d'une culture encyclopédique, philosophique comme mathématique, il était en relation avec les grands esprits européens de son temps, David Hume, d'Alembert, Voltaire, Haller, Casanova, Algarotti…
En 1769, il quitta son poste pour effectuer un grand périple de trois ans en Corse, en Italie et à Tunis, voyage qu'il relate dans cet ouvrage.
Une importante partie du premier volume est consacré à la Corse:
"Récit de voyage peu de temps après l'annexion de l'île. Il raconte son voyage en bateau de Livourne à Bastia puis son séjour chez le comte de Marbeuf. Il fait un rappel de l'annexion et s'attarde sur le personnage de Pascal Paoli et son frère Clément. Il établit un tableau de la Corse et de ses habitants en 1774, évoque les richesses de l'île et les traits de caractère de sa population: la sobriété, le goût de la vengeance, les superstitions..." (Universita di Corsica, CNRS en ligne).
Le second volume contient des mémoires sur des sujets scientifiques et économiques mais aussi d'ésotérisme, ainsi qu'une correspondance.
(Starace, 4328).
Traces de restaurations à la reliure. Petit accroc de papier à la dernière page.
Très bon exemplaire, très frais, relié à époque, grand de marges.

Réf.: 37241 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



PREFONTAINE (César-François Oudin, sieur de). Les Maistres d'hostel aux Halles, Le cavalier crotexte. Et l'apotichaire empoisonné. Novelles comiques [sic].
Paris, Michel Brunet, 1670.
In-12, plein veau marbré de l’époque, dos à 4 nerfs orné de compartiments garnis de filets, palettes et d’un fer à la fleur de lys répété entre-nerfs, (10), 334 (i.e. 336) p.
Edition originale et unique, "très rare", de ce recueil de trois nouvelles composées par le premier traducteur de Don Quichotte en français.
"L'auteur a puisé à la source de la fréquentation du petit peuple, gens de maison, prostituées, charlatans, voleurs et cabaretiers mais aussi dans le fond de la littérature picaresque de son temps".
"Le livre ne témoignait que trop du genre de vie que menait l’auteur (…). Il choisit ses personnages parmi les classes abjectes et réprouvées, où le filou et la fille publique se donnent toujours la main (…). Ces tableaux de mœurs triviales et honteuses méritent de figurer dans notre galerie pornographique" (P. L. Jacob, ‘Mémoires Curieux sur l'Histoire des Mœurs en France’, XVIIe s., I, p. 148-149).
"On appréciera la finesse et le mordant de certains épisodes qui nous révèlent les mœurs et la psychologie de l’époque" (E. H. Guitard).
"Savant linguiste et lexicographe", polyglotte et hispanisant, César Oudin de Préfontaine (ca 1560 - 1625) était le fils d'un grand prévôt du Bassigny et fut chargé d'importantes missions diplomatiques par Henri IV.
(Brunet, Suppl., II, col. 109 qui donne ce volume comme "rare". 'Dict. des lettres françaises', XVIIe, p. 1008). Seulement 3 exemplaires recensés par WorldCat dans le monde dont un unique en France: celui de la BnF.
Quelques auréoles éparses. Papier légèrement froissé. Petites traces de restauration à la reliure.
Très bon exemplaire, très bien relié à l’époque.

Réf.: 37253 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SOREL (Charles). De la connoissance des bons livres, ou Examen de plusieurs autheurs.
Paris, André Pralard, 1671.
In-12, pleine basane de l'époque, dos à 5 nerfs orné de compartiments fleuronnés et cloisonnés, (1) f. de titre, (10), 429, (2) p., vignette de titre, bandeaux, culs-de-lampe.
Edition originale, rare, du dernier ouvrage de Charles Sorel, témoignage de première importance pour l'histoire de la vie intellectuelle, la critique et l'histoire littéraire au XVIIe siècle.
"L'œuvre de Sorel manifeste un intérêt constant pour les questions liées à la lecture au moment où celle-ci connaît une extension sans précédent dans la société française. Il y traite de la valeur littéraire et de ses critères, de la diffusion des sciences, des dangers et de l'utilité de la fiction, des profits de la curiosité, de la légitimité du plaisir de lire, des démarches d'interprétation (…). Il construit ainsi l'image d'un lecteur "universel", distinct de "l'honnête lecteur" consacré par l'historiographie du classicisme, qui fait l'objet d'un véritable projet de formation. Ainsi 'De la connoissance des bons livres' peut s'envisager comme la première étape d'une histoire littéraire de la lecture et du lecteur" (Michèle Rosellini, 'Charles Sorel et la formation du lecteur', Thèse).
(Brunet, V, 458. Cioranescu, 63411).
Reliure et mors frottés, trace d'usure aux coiffes.
Petite signature ex-libris ancienne en tête du titre.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37279 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



STENDHAL (Marie Henry Beyle, dit). Rome, Naples et Florence. Troisième édition.
Paris, Delaunay, 1826.
2 volumes in-8, demi-veau vert bronze de l'époque, dos à 4 nerfs plats filetés or, ornés de compartiments garnis d'un décor de triples filets d'encadrement et petits fleurons en écoinçon, titres et tomaisons dorés, (4), 304 p. et (4), 348 p.
Edition en grande partie originale (la première, en un seul volume, date de 1817).
"C'est en réalité un ouvrage entièrement nouveau, complètement récrit par Stendhal et augmenté d'un volume" (Clouzot, 'Guide du bibliophile français', p. 150).
Cette "troisième édition" est en fait, la seconde. Celle qui porte la marque de "deuxième édition" n'est qu'une remise en vente de la première sous nouvelle page de titre.
"Rome, Naples et Florence : un guide de voyage toujours actuel, une promenade en compagnie du plus aimable des hommes à travers trois capitales délicieusement embaumées, dont la lenteur à épouser la modernité fait penser au mot de Stravinsky répondant à qui se plaignait des longueurs de Schubert : Qu'est-ce que cela peut faire qu'on dorme puisqu'on est au Paradis ? " (Pierre Brunel, Ed. Folio).
(Carteret, II, 346. Vicaire, I, 452).
Bon exemplaire, bien relié.

Réf.: 37346 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BENSERADE (Isaac de). Les Oeuvres de Monsieur de Bensserade [sic].
Paris, Charles de Sercy, 1697.
2 volumes in-8, plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre et de tomaison de maroquin bordeaux, triple filet d’encadrement sur les plats, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges, (2) f., (54), 424, (4) p. et (2) f., (8), 428 p., 2 titres-frontispices gravés sur cuivre.
Première édition collective publiée six ans après la mort de l’auteur par Paul Tallemant, ornée de deux titres-frontispices gravés sur cuivre par Le Doyen.
Le premier volume renferme les Sonnets, dont les "Métamorphoses" d’Ovide en Rondeaux, et les Madrigaux. Le second tome "Les vers des balets dansez par Sa Majesté" [sic] ainsi que "Discours sommaire de monsieur L. T. [i.e. Paul Tallemant] touchant la vie de Monsieur de Benserade".
Le privilège présente cette particularité qu’on y trouve, sur 4 pages, un éloge enflammé de Louis XIV envers le poète, témoin de la brillante jeunesse et des premières amours du Roi Soleil.
Protégé de Richelieu, du duc de Brezé, puis de Mazarin, Benserade fut pensionné par la reine, fréquenta l’hôtel de Rambouillet et déclencha la fameuse querelle des Jobelins et des Uranistes, à l’origine de la querelle des Anciens et des Modernes.
Membre de l’Académie française, il est l’un des représentants les plus emblématiques de la préciosité au XVIIe siècle.
(Tchemerzine-Scheler, I, 622-623).
Petit défaut à un mors.
Très bon exemplaire, dans sa première reliure.

Réf.: 37352 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



ARTEMIDORI DALDIANUS (Artemidore de Daldis), CORNARIUS (Janus) traducteur. De somniorum interpretatione, libri Quinque, à Iano Cornario medico physico Francofordensi, latina lingua conscripti.
Basileae, per Hieronymum Frobenium & Nicolaum Episcopium (Bâle, Froben), 1544.
In-8, plein veau marbré, dos à 5 nerfs ornés de compartiments fleuronnés et cloisonnés, pièces de titre de maroquin bordeaux, roulette à froid en encadrement des plats, roulette dorée sur les coiffes et coupes, tranches rouges (rel. du XVIIIe s.), 479 p., (1) p. à la marque de l'imprimeur.
Belle édition de la plus célèbre "clef des songes" ("Onirocritique") de l'antiquité, composée par le philosophe néoplatonicien d'expression grecque, né en Cyrénaïque au IIe siècle, Artémidore de Daldis, dans la traduction latine de référence de l'humaniste et médecin allemand, Janus Cornarius, proche d'Erasme.
Véritable synthèse du savoir antique sur la "science des rêves", ce traité a constitué une source sur la question durant des siècles jusqu'à Freud qui le commente dans son 'Interprétation des rêves' et Michel Foucault qui en fait l'exégèse dans son 'Histoire de la sexualité' (vol. III: "Le souci de soi", premier chapitre: "Rêver ses plaisirs").
Pour composer cet ouvrage, Artémidore voyagea à travers l’Empire et collecta une impressionnante documentation dont les comptes rendus de plus de trois mille rêves, qui lui fournissent la matière de cette ambitieuse étude, méthodique et scientifique, de classification et d'interprétation.
(Adams, A-2037. Caillet, I, 66-67. Durling, 322. Heitz et Bernoulli, 'Basler Büchermärkten', 53 et 50. Osler, 177. Wellcome, I, 26).
Ex-dono manuscrit de l'époque en pied du titre ("Daniel Schrevel" ?).
Bel exemplaire, très frais, assez grand de marges.

Réf.: 37373 - Eur 850.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



DEL RIO ou DELRIO (Martin). Disquisitionum magicarum libri sex. quibus continetur accurata curiosanum artium, et vanarum superstitionum confutatio (...).
Coloniae Agrippinae [Cologne = Köln], Hermanni Demen, 1679.
Un tome relié en 3 volumes in-4, demi-vélin ancien, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre de veau havane, (16), 1221, (48) p., titre frontispice gravé.
Nouvelle édition de cet ouvrage, "des plus précieux du point de vue documentaire pour l’histoire de la sorcellerie".
Beau titre-frontispice gravé par J. de Fornazeris, illustré de 11 vignettes historiées représentant des épisodes de l’Exode.
Né à Anvers et mort à Louvain, Martin Del Rio professa la philosophie et la théologie à Salamanque, Douai, Liège et Louvain. Il fut l’un des plus féroces juges du tribunal institué par le duc d’Albe dans les Flandres, tribunal que les flamands terrorisés baptisèrent du nom significatif de "Conseil de Sang".
"Del Rio était bien placé pour écrire sur la sorcellerie puisqu’il fit partie de cet épouvantable tribunal. Son livre contient donc les formules de sorcellerie employées à cette époque".
Il contient également un exposé des différentes procédures mises en oeuvre contre les magiciens, les sorciers ainsi que ceux qui se livrent à "la prophétie" et à la divination. Le livre IV traite du confesseur qui "soutient une double charge de juge et de médecin".
(Voir Caillet, 2967. Dorbon, 1139. De Backer-Sommervogel, II, 1899-1900. Faber du Faur, 'German Baroque Literature in the Yale U.L.', n°1243. Yve-Plessis, ‘Bibl. Sorcellerie', 1181).
Page de titre renforcé sans perte. Accrocs de papier sans perte. Rousseurs et brunissures, parfois très soutenues. Cachets. Exemplaire bien complet.

Réf.: 36837 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SULPICE-SEVERE (Sulpicius Severus), SLEIDAN (Jean) ou SLEIDANUS (Johannes). Historia sacra. Cum optimis primisque editionibus accurate collata & recognita.
Leyde, Elzevier, 1643.
Petit in-12, plein maroquin rouge, dos lisse fleuronné et cloisonné, filet d'encadrement doré sur les plats, armes dorées au centre, filet sur les coupes, dentelle intérieure, tranches dorées (reliure du XVIIIe siècle), 212 p. titre compris.
Bonne et jolie édition de cette importante chronique dont le style élégant et concis a valu à son auteur le surnom de « Salluste chrétien ».
Elle est ici complétée par une continuation de Jean Sleidan qui remonte jusqu’à Charles Quint. L’ouvrage est divisé en deux parties : la première contient un abrégé de l'histoire universelle jusqu'à la mort de Jésus ; la seconde l'histoire de l'Eglise jusqu'à l'an 400.
"Cette partie est très estimée, car elle nous a conservé, sur les persécutions et sur les hérésies, des documents que l'on ne trouve pas ailleurs" (Encyclopédie Imago Mundi).
Avocat à Bordeaux, Sulpice-Sévère (Aquitaine 363 - ca. 420) se retira en ascète aux environs de Béziers.
(Willems, 561).
Très bel exemplaire relié en maroquin rouge.
Provenance: le comte Joseph Guilhem de Lagondie (1809-1879) avec ses armes dorées sur les plats, son ex-libris gravé armorié et sa petite signature (OHR, pl. 1936).
Il fut l’un des plus importants collectionneurs d’éditions elzéviriennes de son temps.

Réf.: 37340 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



CASTELLION (Sébastien) ou CASTELLIONE (Sebastiano). ΣΙΒΥΛΛΙΑΚΩΝ ΧΡΗΣΜΩΝ ΛΟΓΟΙ ΟΚΤΩ [Sibylliakon chresmon logoi okto]. Sibyllinorum oraculorum Libri VIII. Addita Sebastiani Castalionis interpretatione Latina, quae Graeco e regionè respondeat. Cum Annotationib. Xystii Betuleii in Graeca Sibyllina oracula, & Sebastiani Castalionis in translationem suam: quae Annotationes numeris marginalibus signantur (…).
Basileae, ex officina Ioannis Oporini, Anno Salutis humanae M.D.LV. Mense Augusto (au colophon) [Bâle, Johann Oporinus, 1555].
In-8 (158 x 102 mm), plein vélin souple de l'époque, 336, (1 bl.) p. (sign. a-x8), lettrines gravées sur bois.
Seconde édition bilingue largement augmentée, reproduisant l’original grec d’après un manuscrit d’origine vénitienne ainsi que sa traduction latine en vers par Sébastien Castellion.
La préface est de Marcantonio Antimaco (Mantoue, 1473-1552), les commentaires de l’humaniste originaire d’Augsbourg, Sixte Birck (1501-1554).
Le traducteur, Sébastien Castellion (1515-1563), humaniste et théologien protestant, apôtre de la tolérance religieuse, s’était illustré par sa courageuse défense de Michel Servet condamné à mort pour hérésie à l'instigation de Calvin.
Recueil de quatorze oracles, d’époques diverses, versifiées en grec, ‘Les Oracles sibyllins’ s’inscrivent dans la tradition des discours apocalyptiques antiromains en milieux juif, gnostique et judéo-chrétien.
On les trouve cités aussi bien chez Flavius Josèphe que chez l’apologiste chrétien Athënagoras ou chez les Pères de l’Église ; plusieurs relatent des événements historiques.
“A gold mine for Classical mythology and early first millennium Jewish, Gnostic and Christian beliefs. Notable are apocalyptic passages scattered throughout which at times seem like a first draft of the Biblical Book of Revelation” (Milton S. Terry & Roy A. Sites, ‘The Sibylline Oracles’, 2014).
Cf. Ferdinand Buisson, ‘Sébastien Castellion’, Paris, 1892, p. 278 sq.
(Adams, S.1059. Caillet, 2063. Graesse, VI, 398. Hoffmann, III, 396).
Quelques trous de vers en marge intérieure. Une auréole claire en marge de qqs feuillets. Gardes renouvelées. Signatures ex-libris anciennes.
Bon exemplaire.

Réf.: 37348 - Eur 800.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SAINT-SIMON (Claude-Henri, comte de). I- Saint-Simon. Son premier écrit; lettres d'un habitant de Genève à ses contemporains, 1802. Sa parabole politique, 1819. Le Nouveau Christianisme, 1825. Précédés de fragmens de l'histoire de sa vie écrite par lui-même. Publiés par Olinde Rodrigues, son disciple (...).
II- Catéchisme politique des industriels, 1824. Vues sur la propriété et la législation, 1818.
Paris, Librairie saint-simonienne (t.1) & A. Naquet (t.2), 1832.
2 tomes reliés en un volume in-8, demi-percaline bordeaux, dos lisse orné de filets et d'un petit fer central dorés, titre doré, daté en queue, couverture imprimée conservée, tranches mouchetées (rel. moderne Laurenchet), (2) f., xxxviii, (1) f. blanc, 201 p. et (2) f., 364 p.
Première édition collective des oeuvres de Saint-Simon publiée et préfacée par Olinde Rodrigues au lendemain de la rupture avec Enfantin dans le but affiché de restaurer l'unité de l'œuvre de Saint-Simon, dans toute la durée de sa production intellectuelle.
Elle contient plusieurs textes de Saint-Simon non annoncés au titre ainsi que la mise au point par Olinde Rodrigues sur le différend qui l'opposait à Enfantin au sujet de la "Communauté de femmes", différent qui entraîna la scission de l'École l'année de la publication de ces volumes.
(Fournel, p. 99-100. Einaudi, 4955. Mazzone, p.5. Mori, p. 97. Walch-Gerits, n° 412).
Auréoles dans la marge supérieure de la deuxième partie.
Bon exemplaire, bien relié, couverture romantique imprimée conservée.

Réf.: 27236 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



BENTHAM (Jeremy). Traités de législation civile et pénale (...). Seconde édition, revue, corrigée et augmentée.
Paris, Bossange, Rey et Gravier, 1820.
3 volumes in-8, plein veau fauve, dos lisses ornés d’un décor romantique de compartiments garnis de fleurons et filets à froid, auteur doré et pièce de titre de maroquin vert bronze, daté en pied, roulettes et filets d'encadrement à froid sur les plats, tranches jaspées (reliure anglaise de l'époque), xl, 368 p.; (2), iv, 379 p. et viij, 455 p.
Seconde édition augmentée, corrigée et réorganisée dans la distribution des chapitres, l’édition de référence de cet ouvrage donnée par Etienne Dumont, ami et collaborateur de Bentham, d’après les manuscrits en français et en anglais laissés par l'auteur.
"Ce recueil recouvre des champs majeurs de la pensée politique et juridique de Bentham - certains textes sont uniquement disponibles dans cette édition – et témoigne de l’ampleur du projet de refondation du droit et des institutions à partir du principe d’utilité. On trouvera ainsi, outre les ‘principes’ du Code civil et du Code pénal établis dans la lignée de Beccaria, le texte consacré au Panoptique et analysé par Michel Foucault dans ‘Surveiller et punir’ (…). L’exposé le plus complet de l’utilitarisme benthamien…" (Cf. M. Bozzo-Rey, éd. critique, Dalloz 2010).
T.I- Principes de législation. Principes du Code civil – T.II. Principes du Code pénal – T.III. Panoptique. Promulgation des lois ; promulgation des raisons des lois. De l'influence des temps et des lieux en matière de législation. Vue générale d'un corps complet de législation.
L’ouvrage est précédé d’un important "discours préliminaire" dans lequel E. Dumont présente sa méthode de travail.
Dos habilement restaurés. Tache de cire en tête de la garde banche et du titre du t.III, quelques brunissures éparses. Les faux-titres des t.II et III n’ont pas été conservés.
Provenance : Baron Belper, avec son ex-libris armorié, sans doute Edward Strutt, 1st Baron Belper PC FRS (1801-1880), a Liberal Party politician.
Très bon exemplaire, très bien relié.

Réf.: 37232 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



SISMONDI (Jean Charles Léonard Simonde de). Tableau de l'agriculture Toscane.‎
‎Genève, J.J. Paschoud, 1801.
In-8, cartonnage marbré à petits coins de vélin, dos titré à la plume, xiv, 327 p., grande planche dépliante gravée sur cuivre.‎
Edition originale illustrée d'une grande planche dépliante gravée.
"Le premier ouvrage publié par Sismondi à son retour d'Italie qui contient en germe les principes de la pensée de l'économiste genevois. Très actuel par la description de méthodes qui trouvent encore aujourd'hui leur application en Toscane, cet ouvrage est le fruit de l'expérience directe faite par l'auteur au cours de son séjour toscan de 1795 à 1800" (Francesca Sofia, éd. Champion, 1998).
Sismondi aborde l'agriculture en Toscane, en fonction du relief, sous tous ses aspects: techniques, arbres, fruits et légumes, céréales, vignobles, châtaigniers... De larges parties sont consacrées aux olives et à l'huile ainsi qu'au vignoble, au vin et aux alcools. Il traite également de l'art des jardins, de la place des manufactures de soie ou des conditions de vie des paysans, de l'organisation des fermes, des rapports sociaux...
Gide et Rist ('Histoire des doctrines économiques', p. 320 sq.) soulignent que les principes de la théorie économique qui feront la célébrité de Sismondi sont présents en germe dans cet ouvrage, en particulier la notion de produit net et de produit brut.
L'ouvrage a été également remarqué par ses contemporains (Sainte-Beuve) pour son romantisme, qui transparaît dans les meilleures pages du "Tableau" à travers des descriptions de la nature, "qui transportent le lecteur sur les collines toscanes".
(Einaudi, 5310. Kress, 4445. Goldsmiths', 18187. INED, 4222).
Très bon exemplaire très frais.

Réf.: 37356 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



LA METTRIE (Julien Offray de). Oeuvres philosophiques de Mr. de La Mettrie. Nouvelle edition, corrigée, & augmentée.
Berlin, 1774.
2 volumes in-8, plein veau marbré de l’époque, dos lisses ornés de compartiments garnis d’un fleuron central répété et de doubles filets dorés, pièces de titre et de tomaison de veau noir, filets d’encadrement dorés sur les plats, iv, 356 p. et iv, 267 p.
Bonne édition collective des œuvres de La Mettrie, publiée sous l'adresse fictive de Berlin, plus probablement imprimée clandestinement en France.
"Médecin de formation, philosophe de vocation, exilé de condition, La Mettrie, de scandale en scandale sillonna l'Europe, du Paris de Louis XV au Berlin de Frédéric II et mourut des suites d’une indigestion".
Il est l'un des représentants les plus subversifs des "Lumières radicales" au XVIIIe siècle.
Vol. 1: Discours préliminaire - Traité de l'âme - Abrégé des systèmes - Système d'Épicure - L'homme machine.
Vol. 2: L'homme plante - Les animaux plus que machines - Discours sur le bonheur - Épître à Mlle A.C.P. - Épître à mon esprit - La volupté.
(Stoddard, n° 69. Tchemerzine-Scheler, III, 952).
Quelques petites épidermures et traces de restauration. Qqs rousseurs éparses.
Bon exemplaire, relié à l'époque.

Réf.: 37389 - Eur 750.00
Ajouter au panierMettre dans le panier



MARAT (Jean-Paul). Dénonciation faite au Tribunal du Public, par M. Marat, l'Ami du Peuple, Contre M. Necker, premier Ministre des Finances.
S.l.n.d., [Paris, imprimerie de Marat, 18 janvier 1790].
In-8, demi-basane bordeaux, titre doré en long (rel. début XXe), (1) f., 69 p.
Edition originale et unique du programme politique révolutionnaire que Marat publia à l’occasion de sa campagne contre la municipalité parisienne et particulièrement contre Necker.
Selon Marat, Necker "âme du mouvement réactionnaire", se serait rendu coupable de monopoliser le pouvoir, d’avoir toléré la concentration des forces étrangères autour de Paris, organisé la disette du peuple parisien et spéculé comme complice des accapareurs.
"Le 7 novembre, Marat envoya à l’impression sa 'Dénonciation'. Aucun imprimeur n’ayant voulu prendre le risque de publier ce pamphlet, il monta sa propre imprimerie et le texte fut mis en vente le 18 janvier. L’apparition de ce pamphlet devait être un véritable événement national. Pour la première fois, la rue intervenait ouvertement dans sa campagne, prenant part en sa faveur contre les autorités" (G. Walter, 'Marat', p. 121-129).
(Fonds Lacassagne, p. 4. Martin & Walter, 22875. Monglond, I, 261).
Quelques rousseurs.
Bon exemplaire.

Réf.: 25179 - Eur 700.00
Ajouter au panierMettre dans le panier




Aller à la page : 1 | 3 | 4 | 5 |